RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Igwarr
Je suis :
Je suis :
Igwarr
Messages : 8
USD : 5
Date d'inscription : 26/02/2021

Feuille de personnage
PV:
Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Left_bar_bleue100/100Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitimeMar 16 Mar 2021 - 15:22





Igwarr

« Il ne saurait y avoir de guerre juste, pour la bonne raison que la Terre n'appartient à personne. »




— Carte d'identité.
Prénom :
Igwarr.
âge :
12 ans.
origine :
Dans un pré.
famille :
Père inconnu, mère morte à la guerre.
genre :
Etalon.
génétique :
Mustang sauvage x Paint horse.
groupe :
Cavalerie US.
grade :
Cheval de surveillance.

— Personnalité.
Igwarr est un étalon facilement accessible, il ne sera jamais contre une présence ou une petite conversation, au contraire ; il est toujours ouvert à toutes les nouveautés saugrenus de ce monde. C'est un être communicatif, qui aime autant écouter que partager avec autrui, certains le dirait peut-être naïf, mais Igwarr n'est pas né de la dernière pluie. Il sera toujours d'une honnêteté sans faille envers les siens, le mensonge ne fait aucunement parti de ses défaults et il en est bien heureux. Au dessus de ça, l'étalon est un monsieur réfléchi et discret, qui ne fera pas de vague, sauf exceptions.

Comme tout un chacun, l'étalon a aussi des défauts. Igwarr est un étalon anxieux du fait de son passé plutôt traumatisant, mais il est aussi susceptible. Attention donc aux mots que vous employez si vous ne voulez pas le voir bouder comme un yearling. L'étalon est aussi un brin obstiné, il n'aime pas tellement être contredis quand il pense avoir totalement raison. Il peut en faire tout un débat, dans le sens littéral du terme, car en plus il est bavard comme une pie. Ho, et attention à ce que vous lui prenez, que ce soit matériel ou personnel. Il n'aime pas que l'on s'approprie ce qu'il considère comme, "à lui".

Et dans ses moments de solitude intense, rare mais cependant présent, Igwarr est distant, froid, mutique. A qui le retrouvera dans cet état presque léthargique ; laissez-le, à moins que vous ayez envie de vivre l'enfer qu'il tente de se remémorer.

    — Histoire.

L'histoire commence il y a fort longtemps par la rencontre incongrue entre une belle jument pie toute en rondeur, et un étalon grullo solitaire fort et puissant. La jument, partie patrouiller plusieurs jours avec son humain pour une mission d'éclaireur, tomba sur lui une nuit alors qu'ils campaient là. Enfin, ce fut plutôt l'étalon, qui lui tomba dessus. Paniquée à l'idée qu'il réveille l'humain, la jument tenta de le dissuader de revenir. Mais l'étalon revint cependant chaque nuit, attendant que l'homme s'endorme. Ainsi naquit leur courte mais passionnante idylle. Un jour, la mission prit fin, et malgré tous les efforts de la jument pour rencontrée une dernière fois son unique amour, elle ne le revit jamais.

Malgré la douleur de leur séparation, la belle jument ramena avec elle le plus beau des souvenirs. En effet, de ce coup de foudre naquit Igwarr. Un tendre mélange de ses parents. Il avait pris la si belle robe de son père, mais avait hérité de ses yeux et de sa morphologie ronde et harmonieuse. Si fière, elle le choyât, le chéris, l'aima comme aucune mère au monde. Elle lui apprit à s'ouvrir aux monde, et à laisse le monde s'ouvrir à lui. Plus chère qu'elle, Igwarr ne possédait pas.

Ainsi grandit-il, entourés de bienveillance et d'amour. Même les Hommes le lui rendait bien. Ils étaient tous fascinés par la robe et le charisme de ce cheval. Plus ils grandissaient, plus les belles zébrures sur ses membres et ses oreilles se définissaient. Finalement vint pour lui le moment de travailler. Il y avait eu du grabuge au moment de savoir qui pourrait avoir le privilège de monter sur son dos et de l'apprivoiser. Cela dura des jours. Epuisé et effrayé, il tremblait de tous ses membres. Chaque soir, un palefrenier venait lui recouvrir les membres d'eau froide et le gâter d'avoine ; Willy. Il était jeune et parfois empoté, mais d'une gentillesse qui lui rappelait sa mère. Mère dont il avait été séparé de plusieurs pré.

Malheureux et épuisé, Igwarr fut de nouveau emmené au corral le lendemain. Et par miracle, c'est Willy qui fut coller à la tâche de lui filer une selle et un mors. Sans rechigné, le jeune homme s'approcha de l'étalon et commença à siffler. Les oreilles du grullo se redressèrent ; c'était la petite chansonnette qu'il sifflait tous les soirs en venant lui faire les soins. Un long silence s'était installé dans l'assemblé, et tous regardait Willy et l'étalon dun. Sans aucun problème il lui mit ses instruments de torture. Le jeune homme se tourna vers les cavaliers avec un petit sourire satisfait. Il savait comment traiter un cheval, lui. Mais ce petit sourire ne plut pas du tout à l'intendant, qui lui hurla.

- Alors comme ça, tu t'crois plus malin que les autres ? Vas-y montes-y d'ssus au canasson, va voir qui c'est qui tombe en premier.

Willy tenta de béguailler quelques choses d'inaudible, et tout le monde éclata de rire. Le jeune homme était un simple palefrenier, il ne comprenait pas pourquoi l'homme voulait le faire monter sur un canasson. Ce n'était pourtant clairement pas dans son domaine de compétence... L'intendant insista en se moquant de lui :

- Si t'y restes dessus, l'est à toi maigrelet ! AHAHAHAH.

Sur ces mots, le jeune palefrenier posa un regard peu assuré sur l'étalon. Bien qu'il ne soit pas d'une hauteur phénoménale, il possédait déjà une musculature et une fougue bien présente. Hésitant, il ne prit même pas le temps d'enfiler ses éperons, il grimpa sur l'étalon en douceur. Celui-ci ne rechigna pas. Sans toucher aux rênes, le jeune palefrenier attrapa une bonne touffe la crinière du grullo et ainsi, on lui ouvrit la porte. Igwarr tourna la tête pour la tendre vers le palefrenier, cherchant surement l'avoine qu'il avait l'habitude d'avoir de sa main. L'intendant cria à nouveau :

- Files-y un coup d'talon, qu'y bouge donc ! Voyant l'hésitation du palefrenier, il vint derrière lui filer une bonne claque sur la croupe : YYYYAAAAAAAAAAH !!

L'étalon démarra en trombe, et le palefrenier s'accrocha de toute ses forces à la crinière peu fourni d'Igwarr. Il se pencha fort en arrière, suivant toute les ruades et coups de dos du cheval. Quand enfin, l'étalon s'arrêta, à la stupéfaction de toute l'assemblé. Willy tenait toujours fermement la crinière noire de jais d'Igwarr, et il tremblait autant que l'étalon sous lui. L'intendant s'approcha d'eux et les toisa.

- Pffff, deux tafioles. Z'êtes bien fait l'un pour l'autre. Vas, dégage-le moi de là. L'est à toi.

L'assistance murmurait sous l'effet de la surprise. Était-il sérieux ? Un palefrenier à cheval ?

-Monsieur, Je, je ne peux pas m'occuper d'un jeune aussi fougueux, je n'ai pas l'expérience requise... L'intendant le coupa net dans son discours.
- Ecoute moi bien gamin, ici c'est moi qui fixe les règles. Il lui agrippa la cuisse avec une force phénoménale : Tu vas éduquer ce jeune comme tu veux, m'en fous. T'est resté d'ssus, l'est a toi. C'est maintenant ton ch'val, et t'es son cavalier. T'es un soldat oui ou non ? Si tu piges pas plus claire, j'peux rien pour toi. Vais parler au boss pour qu'tu trouves un job à lui faire.

Willy regarda l'homme droit dans les yeux. Il voyait bien qu'il ne plaisantait pas avec lui, et qu'il allait devoir se démerder pour commencer à sérieusement travailler. Il mit pied à terre, passa les reines au dessus de l'encolure d'Igwarr et finit par dire d'une voix sûr de soldat :

- Bien monsieur.

Et il se dirigea vers l'écurie.

L'assemblée se dispersa.

Ainsi Igwarr, pas plus vieux que Willy, commença son aventure au fort. Comme il l'avait dit, l'intendant lui avait trouvé un job : surveillant de nuit. Ainsi, avec son fidèle ami, ils parcoururent de long en large le fort. Pendant des mois, jusqu'à ce qu'un jour enfin, après des mois à s'être fait ; embarqué, a avoir chuté, pleuré, râlé, s'être fait écrasé, poussé, progressé puis digressé, puis progressé à nouveau. Vu la puissance de l'étalon, le chef ne voulait pas manquer une occasion de le mettre au front.
Willy, autant que Igwarr étaient montés en grade avec une vitesse phénoménale, et le jeune homme comprit alors pourquoi l'intendant lui avait confié l'étalon. Il avait vu en lui le soldat et l'homme brave qu'il était.

Les deux compères se mirent donc à travailler encore plus dur, à s'entraîner jour et nuit contre un ennemi dont ils n'avaient que peu de connaissance. Willy devint un véritable de soldat de la Cavalerie US. Les semaines, les mois, les années passèrent. Trois ans, plus exactement. Igwarr atteins l'âge fort de six ans, et Willy en eu 21. Un jour, le conflit entre les soldats devint plus tendu avec les indigènes. Tous les deux l'avaient ressentis. Ils avaient déménager afin de trouver un terrain d'entente avec eux ; les vivres leurs manquaient, tant pour les Hommes que pour les bêtes.

Malheureusement, une guerre violente s'en suivit. Evidemment, Willy et Igwarr furent en première ligne. Après plusieurs jours de feu, de balles, de violence, les deux amis étaient à bout. Surtout Willy, touché gravement au flanc. Igwarr fit son possible pour ramener son ami au campement le plus prêt, galopant au plus vite, traversant flamme et hurlement sans se soucier de ce qu'il se passait. Il courut à en perdre le souffle, ne sentant pas son cavalier tomber, accrocher par le pied à l'étrier. L'animal continua de courir, courir. Le feu lui brûlait le visage, il avait mal. Enfin, il vu une tente, puis deux. Il s'immobilisa. Plusieurs hommes en uniformes accoururent vers lui, détachant le pauvre homme du cheval. L'étalon hennit en direction de son ami inerte. On l'emmena.

A partir de là, Igwarr n'a que très peu de souvenir. Il se rappelle surtout la douleur, physique et émotionnel. Il ne revit plus jamais sa mère, ni Willy... Beaucoup d'hommes s'occupèrent de lui, il resta enfermé longtemps. Mis à l'écart dans un box étroit. Le moindre mouvement le faisait souffrir. Il entendit parfois les Hommes dirent de lui que c'était cruel de le maintenir dans cet état.

Puis un jour, il se réveilla avec un œil en moins. Et la douleur disparu petit à petit. Après avoir passé un an et demis enfermé, on l'autorisa à sortir petit à petit. Il redécouvrit le monde comme il ne l'avait jamais vu. On le réintégra doucement au travail en tant que surveillant, comme à ses débuts. Un cavalier dont il n'avait pas connaissance prit les reines. Peu bavard, mais expérimenté et doux. Django. Ils tissèrent un lien peu commun. Igwarr était reconnaissant d'être en vie.
Il garde malgré tout, 6 ans plus tard, un souvenir douloureux et amer de la guerre.

Aujourd'hui il poursuit sa vie avec cet homme, qui parfois vient le faire travailler. La plupart du temps, il regarde les plaines depuis son pré, essayant d'oublier sa vie passée.



    — Physique.

Morphologiquement, Igwarr est un cheval plutôt équilibré. Une bonne avant main, et un arrière train robuste. Un dos court et une forte encolure. Il n'est pas de très grande taille, environs 1m55, mais cela ne l'handicape pas, contrairement au trou dans son œil droit, qu'il a perdu à la guerre. Des membres relativement courts mais d'une bonne robustesse.

Physiquement, Igwarr est un étalon dit grullo, c'est à dire qu'il est noir avec un gène dun. Cela se voit à sa robe grise faite de magnifique reflet. Son visage et ses jambes sont d'un noir assez dilués pour laisser apparaître de belles rayures. Sa queue et ses oreilles sont d'un noir plus dense. Il n'a plus de crinière depuis la guerre, enfin... Parfois quelques touffes repousse par-ci par-là, mais son cavalier ne les lui laisse jamais longtemps. Il possède une simple tâche blanche sur le bout de nez, ainsi qu'un petit ladre rose.

N'ayant qu'un œil, il est important de le décrire, quand même. Cet œil, du côté gauche, est bicolore. Il est marron, avec quelques éclats de bleus, sûrement l'héritage de sa mère paint.

De part la guerre, il a été gravement brûlé, surtout au niveau de sa tête (d'où la perte de son œil) et de son encolure. Plusieurs brûlures notamment au niveau du flanc gauche, qui s'étend presque jusqu'au membre, puis une du côté de l'épaule droite.


    — Derrière l'écran.

pseudo :
Igwarr.
âge :
22 ans.
où as-tu trouvé le forum ? :
Top-site.
comment le trouves-tu ? :
Vachement bien fais.
as-tu lu le règlement ? mets-en la preuve :
Ok ~ Black Jack
quels sont tes double-comptes si tu en as ? :
.
S'agit t'il de ta première expérience en RP ? :
Pas du tout.

Base © _Viviie & darkpoison — Modification, ajout et ajustement © Arnumera
Droit d'utilisation exclusif à Spirit RPG, aucune modification ni redistribution n'est autorisé sans mon accord.




Dernière édition par Igwarr le Ven 23 Avr 2021 - 17:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Idylle
Je suis :
Je suis :
Idylle
Messages : 609
USD : 278
Date d'inscription : 10/01/2017
Localisation : Dans notre grotte.
Joue également : Artahel

Feuille de personnage
PV:
Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Left_bar_bleue100/100Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Re: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitimeMar 16 Mar 2021 - 22:49

Hey hey hey !
Alors je répare mon erreur et je te souhaite ici la bienvenue :)
Si tu as besoin d'un kit, n'hésite pas, ou si tu as d'autres questions !
A bientôt et bon courage pour la rédaction
Revenir en haut Aller en bas
https://spirit.forumcanada.org/t7798-idylle-ou-l-amour-impossible
Black Jack
Je suis :
Je suis :
Black Jack
Messages : 1789
USD : 683
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 25
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
PV:
Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Left_bar_bleue100/100Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Re: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitimeMar 16 Mar 2021 - 23:08

Hello Igwarr !

Bienvenue sur le forum :) Contente de voir ce début de fiche !
Je remarque qu'il y a quelques petits soucis au niveau de ton début de présentation.
Ssache que ton personnage est correct en soit, mais pas nécessairement adéquat pour la cavalerie et plus spécifiquement le rang que tu souhaites. En effet, par soucis de réalisme il paraît étonnant que des militaires s'encombrent avec un cheval borgne (ce qui nécessite un minimum de soin/dressage etc... Il te faudrait peut-être aborder sous un angle différent ton personnage? J'espère que tu comprends ^^

De plus, tu n'as peut-être pas encore consulté le règlement, mais nous n'accordons pas directement des grades uniques aux nouveaux personnages. Nous souhaitons simplement vérifier que ces grades vont être occupés par des personnages un minimum actif et pour s'en assurer nous demandons à voir 5 RPs sur le forum. Tu pourrais opter pour un autre grade et ensuite être promu au rang de cheval du médecin.

Voilà, j'espère que tout ça ne t'a pas découragé dans la poursuite de ta présentation. Tu es sur la bonne voie et ton personnage semble vraiment intéressant. Bon courage pour la suite !

N'hésites pas si tu as la moindre question :^^:
Revenir en haut Aller en bas
https://rpgdream23.wixsite.com/talesofscotland-rpg
Moana
Je suis :
Je suis :
Moana
Messages : 48
USD : 39
Date d'inscription : 11/03/2020
Age : 19

Feuille de personnage
PV:
Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Left_bar_bleue100/100Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Re: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitimeMer 17 Mar 2021 - 8:20

Bienvenue par ici ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Igwarr
Je suis :
Je suis :
Igwarr
Messages : 8
USD : 5
Date d'inscription : 26/02/2021

Feuille de personnage
PV:
Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Left_bar_bleue100/100Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Re: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitimeJeu 18 Mar 2021 - 22:01

Bon, du coup j'ai un peu beaucoup changé l'histoire de mon personnage pour mieux l'adapter au concept. Je mettrais bientôt l'histoire et vous me direz ce qui en est ^^ J'ai changé le rang aussi (:

EDIT : Et voilà, histoire posté. Dites-moi si quelque chose ne va pas ^^


Dernière édition par Igwarr le Ven 23 Avr 2021 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Black Jack
Je suis :
Je suis :
Black Jack
Messages : 1789
USD : 683
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 25
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
PV:
Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Left_bar_bleue100/100Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Re: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitimeLun 22 Mar 2021 - 9:29

Coucou Igwarr !

Super présentation, c’est presque tout bon mais il y a quelques petites modifications à faire avant que nous ne puissions te valider une bonne fois pour toute :^^:

Le premier point et le plus simple à modifier, les cow-boys ne sont pas les membres du Fort, ce sont les militaires de la Cavalerie US ou les soldats. Il faudrait corriger ça pour que ce soit plus cohérent.

Ensuite concernant ton histoire, il faudrait des précisions sur deux points :

* Il y a un manque de clarté et d’explication vis à vis de la relation des parents. Si nous avons bien compris le père est un étalon sauvage, et la mère une jument de la Cavalerie. Comment est-ce cette relation a été possible ? Les militaires ne laissent pas leurs chevaux se balader ou bon leur semble alors il serait bien de nous expliquer un petit peu comment cela est arrivé.

* Le passage où Willy se voit attribuer Igwarr, cela vient peut-être d’une incompréhension de notre part mais il semble que Willy se voit donner une monture gratuitement (?). Pourrais-tu bien préciser que la Cavalerie ne donne pas gratuitement des chevaux mais elle peut attribuer un cheval à un cavalier qui deviendra le cavalier attitré (mais la monture reste propriété de la Cavalerie US) ? Cela voudra dira que Willy devient en militaire à ce moment là avec un grade un peu plus élevé que lorsqu’il n’était qu’un palefrenier. Il est possible que ce soit ce que tu expliquais mais nous avons trouvé cela un petit peu vague.

Voila c’est tout pour nous, n’hésites pas si tu as la moindre question sur tout cela :)

Bon courage pour la fin de ta fiche, tu y es presque !!
Revenir en haut Aller en bas
https://rpgdream23.wixsite.com/talesofscotland-rpg
Black Jack
Je suis :
Je suis :
Black Jack
Messages : 1789
USD : 683
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 25
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
PV:
Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Left_bar_bleue100/100Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Re: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitimeVen 23 Avr 2021 - 22:33

Présentation validée !

Bienvenue sur le forum :D
Revenir en haut Aller en bas
https://rpgdream23.wixsite.com/talesofscotland-rpg
Contenu sponsorisé



Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Empty
MessageSujet: Re: Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.   Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Igwarr - L'enfer appartient aux survivants, le paradis aux morts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: PERSONNAGES :: Présentations :: Présentations Validées :: Cavalerie US-