RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
PC Portable ACER Swift 3 (14″ FHD – Core ...
Voir le deal
679.99 €

Partagez
 

 Visite médicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maestro
Je suis :
Je suis :
Maestro
Messages : 450
USD : 468
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
PV:
Visite médicale Left_bar_bleue100/100Visite médicale Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Visite médicale Empty
MessageSujet: Visite médicale   Visite médicale Icon_minitimeLun 20 Déc 2021 - 17:56


Visite médicale

ft Igwarr au Corral


La vétérinaire avait été d’humeur maussade pendant plusieurs semaines suivant la disparition de Severus. Son travail avait été très mécanique, comme si elle était une automate sans émotions, simplement à faire les choses qu’elle avait à faire sans y mettre de coeur. Maestro avait trouvé cette période particulièrement rude, lui qui avait été séparé de tout ce qu’il connaissait, se retrouvait dans une situation délicate. Heureusement l’humaine avait bien pris soin de lui, elle semblait retrouver un peu plus de vitalité à ses côtés, mais jamais bien longtemps. Et puis il avait pu converser un peu plus avec Ottawa qui était devenu un collègue qu’il appréciait plutôt bien.

Petit à petit, Reya sortait de cet état de stoïcisme poussé à l’extrême. Le trait Belge commençait à retrouver la blonde douce et appliquée qu’il avait rencontré avant qu’il ne rejoigne le Fort. Elle commençait à plaisanter un peu plus avec ses collègues, son attention revenait de plus en plus sur les moments présents. C’était rassurant de la voir sur cette voie. Maestro avait eu peur qu’il ne se retrouve dans une situation plus que compliquée. Enfin lui aussi avait eu petit à petit le temps de s’adapter à sa nouvelle activité. Il avait accompagné l’humaine auprès des chevaux plusieurs fois pour les check-up réguliers des résidents équins du Fort, il était sorti en urgence s’occuper d’un blessé tombé sur une bande de coyote, le pauvre bougre avait eu chaud à la croupe. Ce matin il s’agissait de visite de routine, ils commençaient côté écuries des étalons où les soldats avaient préparé les chevaux qu’ils devaient voir en les attachant à la barre devant le corral.

Arrivés sur place, le duo se prépara au travail, Reya attacha Maestro à côté d’un étalon Gris souris qui avaient plusieurs cicatrices. On lui avait parlé de ce mâle qu’elle examinerait le dernier puisque ces blessures étaient guéries depuis bien longtemps mais nécessitait néanmoins un suivi médical. Pour l’immense cheval de trait qui n’avait pas connu beaucoup de chevaux militaires avant, c’était la première fois qu’il découvrait l’étendu des dégâts que pouvaient causer un conflit et il ne sut pas trop comment réagir. Lady l’aurait sermonné d’avoir fixé un peu trop longtemps son collègue. Il se rattrapa vite.

« Bonjour ! Je ne crois pas vous avoir croisé pendant mes visites à l’écurie en compagnie de Reya. Je m’appelle Maestro, enchanté. »

Dit-il d’une voix sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Igwarr
Je suis :
Je suis :
Igwarr
Messages : 22
USD : 10
Date d'inscription : 26/02/2021
Age : 23
Localisation : Guyane Française, dans la forêt
Joue également : ANIMAL CROSSING NEW HORIZOOOOOON

Feuille de personnage
PV:
Visite médicale Left_bar_bleue100/100Visite médicale Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Visite médicale Empty
MessageSujet: Re: Visite médicale   Visite médicale Icon_minitimeVen 24 Déc 2021 - 22:36

Igwarr & Maestro
F E A R
Post basic
Igwarr avait eu droit à une journée exceptionnelle de repos, aujourd’hui, soit disant parce que le vétérinaire devait le voir. Il n’avait jamais eu la haine de ces humains à l’odeur particulière, après tout ils avaient souvent fait leur possible pour qu’il puisse retrouver sa vie d’antan. Pourtant, il ne pouvait s’empêcher de se sentir légèrement stressé à l’idée que le médecin vienne lui toucher la tête… Le Gris aimait penser que très peu de souvenir lui restait de son année de confinement, loin de toute lumière, et surtout, de toute vie. Pourtant il ne pouvait pas nier que toutes sensations, toutes odeurs, tous sentiments se référant à l'atrocité de la guerre le ramenait automatiquement au pire jour de sa vie. La pire de ses craintes restait encore à l’heure actuelle, le feu. Ce feu ardent qui avait ravagé le camp des indigènes, qui avait embrasé la forêt autour d’eux et de tous ceux qui combattaient. Il se rappellerait éternellement de la douleur lancinante en traversant les flammes, il se rappellerait éternellement du poids de son cavalier sur lui, et surtout de cette peur immense qui l’avait envahi et fait se rendre vivant et presque entier au premier campement allié.

Alors qu’il était complètement plongé dans ses vieux souvenirs de guerre, le corps inhabituellement tendu, l’angoisse le faisant frissonner, on plaça à sa droite un étalon de trait qu’il ne vit pas dû à sa cécité. C’est quand celui-çi ouvrit la bouche que le Gris sortit soudainement de ses songes. Son corps tendu se relâcha dans un sursaut brusque, qui le fit reculer d’un pas. Il ne prêta attention qu’à sa fin de phrase : “je m’appelle Maestro, enchanté”. Il regarda un instant l’étalon bai silver, d’une carrure et d’une taille impressionnante. De son petit mètre cinquante-cinq, Igwarr se sentit soudainement ridiculement à ras le sol. Il reprit sa place initiale, soupirant : “Excusez-moi d’avoir réagi si brusquement, j’étais complètement à côté de la plaque”.

Il allait pour ajouter un peu de son histoire dans tout ça, puis finit par dire : “J’ai cru comprendre que vous vous nommiez Maestro ? Je suis Igwarr, je travaille ici en tant que cheval de surveillance”. Se rappelant tout à coup pourquoi ils étaient attachés là, le détaillant encore un peu il demanda naïvement : “Oh, êtes-vous là aussi pour la visite vétérinaire ? J’avoue que cette visite est quelque peu angoissante pour moi…” finit-il par lui confesser. Igwarr avait cette fâcheuse manie à se mettre à parler pour combler cette angoissante grossissante, ne faisant plus vraiment attention à la frousse que son camarade lui avait flanquée.
Revenir en haut Aller en bas
Maestro
Je suis :
Je suis :
Maestro
Messages : 450
USD : 468
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
PV:
Visite médicale Left_bar_bleue100/100Visite médicale Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Visite médicale Empty
MessageSujet: Re: Visite médicale   Visite médicale Icon_minitimeJeu 30 Déc 2021 - 19:05

Maestro remarqua le sursaut spectaculaire du Gris souris et se dit qu’il n’avait vraiment pas assuré sur ce coup là. Son rôle était de détendre les chevaux que Reya devaient ausculter pas de les stresser davantage. Heureusement que Lady n’était pas là pour voir cet échec, elle le lui aurait rappeler pendant des semaines sinon. Bien vite, le cheval à ses côtés repris son calme et répondit dans un soupir. Le trait Belge se demanda si son escapade mentale avait à voir avec ses cicatrices ou s’il pensait à quelque chose d’autre, après tout les visites médicales causaient souvent du stress et réveillaient d’ancien traumatisme bien enfoui.

« Enchanté Igwarr, alors tu as vu quelque chose d’intéressant dernièrement pendant ton boulot ? »

Demanda l’étalon pour engager un peu la discussion et assouvir son envie de savoir si un événement important avait eu lieu au Fort pendant qu’il était au travail en extérieur avec Reya.

« La visite vétérinaire ? Pour tout dire j’accompagne la vétérinaire dans son travail, je suis officiellement sa monture depuis quelques mois. »


Sa voix se coupa un court instant et il baissa les yeux pour réfléchir à la suite de ses mots.

« Je remplace Severus depuis sa disparition. »


Précisa-t-il enfin même si ce n’était plus un secret pour personne que le frison ébène qui avait si longtemps accompagné Reya dans son travail était mort depuis un bon bout de temps.
Maestro avait toujours du mal à savoir comment annoncer cette nouvelle aux autres, tout le monde avait vu de près ou de loin l’imposant étalon noir, mais certains le connaissaient très bien et il ne souhaitait pas réveiller de la peine en abordant le sujet. Aussi, il se contenta très vite de renchérir sur les propos de son collègue.

« Ne vous inquiétez pas, Reya est très douce avec ses patients, cela ira vite surtout que vous avez l’air d’être en forme. C’est juste une visite de routine. »

Il essayait de se montrer rassurant sans savoir si ses mots étaient souhaités par son camarade du Fort.
Revenir en haut Aller en bas
Igwarr
Je suis :
Je suis :
Igwarr
Messages : 22
USD : 10
Date d'inscription : 26/02/2021
Age : 23
Localisation : Guyane Française, dans la forêt
Joue également : ANIMAL CROSSING NEW HORIZOOOOOON

Feuille de personnage
PV:
Visite médicale Left_bar_bleue100/100Visite médicale Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Visite médicale Empty
MessageSujet: Re: Visite médicale   Visite médicale Icon_minitimeLun 10 Jan 2022 - 14:01

Igwarr & Maestro
F E A R
Post basic
Le bel Alezan aux crins d’orge demanda à Igwarr, encore mal à l’aise en sa présence, si un quelconque événement s’était produit ces derniers jours, durant son travail. Levant les yeux, il se mit à y réfléchir ; il ne voyait pas d’événements particuliers, une banale routine pour lui la plupart du temps. Il fallait le dire, Igwarr ne faisait que le tour du fort le plus souvent, et il ne s’y passait que très rarement quelque chose d'intéressant. Il répond alors par une moue dubitative et un hochement de tête négatif : “Rien à signaler, de ce que je sais”.

Alors, le Grand Alezan se présenta à lui comme la monture de ce fameux vétérinaire, ce qui finalement ne surprit pas Igwarr plus que ça. Au vu de sa carrure puissante et robuste, il aurait pu s’en douter. Maestro enchérit, sa voix ayant changé de ton, et ses yeux se faisant fuyant ; apparemment il remplaçait un certain Severus. Igwarr n’avait eu que très peu d'occasions de parler avec cet étalon de jais, mais il comprenait le malaise qui habitait à l’instant l’Alezan. Il était toujours délicat, de plus ou moins annoncé la mort de quelqu’un, car de ce que le Gris en savait, l’étalon de jais avait périt, il y a un moment de ça déjà. Il prit la parole, se voulant mi-réconfortant, mi-compatissant : “Je n’ai que très peu parlé avec lui, je ne le connaissais pas réellement, disons… Mais je suis certain que vous faites aussi très bien ce travail”. Il lui offrit un petit sourire chaleureux, alors que Maestro parlait encore à propos de la fameuse vétérinaire qui, bientôt, viendrait lui triturer son pauvre visage.

Il connaissait cette Reya, et pas seulement de nom malheureusement. Il savait qu’elle n’était pas du genre à être un bourrin, malgré ça il ne se sentait toujours pas à l’aise en sa présence. Igwarr décida de briser le silence qui s’était installé, tentant de cacher son malaise : “Je connais ce vétérinaire, cela fait maintenant longtemps qu’elle aussi me connait, mais je ne peux m’empêcher de toujours appréhender les visites de ce genre…”

Il s’étira afin de libérer la tension dans ses muscles, tension si forte qu’elle le rendit presque douloureux. Il ne savait pas tellement comment aborder le sujet de la guerre avec les jeunes comme Maestro, bien que cela se voyait très clairement sur son corps. Il savait déjà son physique repoussant, voire effrayant pour certains, alors l’histoire qu’il voulait lui conter… Il hésita encore un instant, avant de pousser un soupir, et de dire à voix basse : “J’ai été très longtemps enfermé à cause de mes cicatrices. Chaque soin était une véritable torture, autant pour moi, que pour le vétérinaire de l’époque…” il laissa un petit silence s’installer, avant de reprendre, encore plus bas : “La Guerre détruit bien plus que les Hommes ne se laisse le penser”.

Alors qu’il allait enchérir sur quelque chose d’un peu plus joyeux, la vétérinaire pointa un doigt vers lui en s’adressant à un soldat. Elle s’avança vers lui d’un pas tranquille, lui parlant d’une voix qu’il qualifierait de douce et paisible, pourtant il ne put s’empêcher de se braquer, levant la tête afin qu’elle ne puisse pas l’atteindre et baissant les oreilles afin de se faire menaçant. Il lança alors un coup d'œil vers Maestro, comme un appel à l’aide : “S’il vous plaît, faites lui comprendre… Ce sera trop douloureux pour moi, encore une fois…” et cette fois-çi, il ne parlait pas de ses douleurs fantôme dû à son œil mort, mais plutôt à la peine qu'il ressentait chaque fois que l'on caressait ces brûlures. Aujourd'hui, il n'était pas sûr de pouvoir affronter ses démons...
Revenir en haut Aller en bas
Maestro
Je suis :
Je suis :
Maestro
Messages : 450
USD : 468
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
PV:
Visite médicale Left_bar_bleue100/100Visite médicale Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Visite médicale Empty
MessageSujet: Re: Visite médicale   Visite médicale Icon_minitimeLun 17 Jan 2022 - 18:35

Maestro hocha lentement la tête, c’est vrai qu’il aurait été au courant si quelque chose d’inhabituel s’était produit au Fort. La routine était si mécanique que le moindre petit pas de travers se faisait remarquer. Le trait Belge se demanda si ce n’était pas trop ennuyeux d’être cloitré entre les remparts à observer les autres faire toujours la même chose. Peut-être que ça convenait à Igwarr ? Après tout, il avait eu un peu ce type d’existence lorsqu’il se trouvait à Goldfield même si Thomas le louait régulièrement aux habitants pour divers travaux lourds.

Lorsqu’il fut question de Severus, ce fut rassurant de découvrir que le Gris n’était pas un proche ami du frison. Maestro n’aurait pas su comment réagir pour se montrer réconfortant, et puis il préférait oublier l’état dans lequel il avait retrouvé l’ancienne monture de Reya. Au moins il n’aurait pas de question à ce sujet. Quant à suivre ses traces en faisant un bon boulot, seul le temps le dirait, il ne se débrouillait pas mal, il était même plus avenant que Severus, mais il n’avait pas le même calme à toute épreuve dont avait pu faire preuve l’étalon ébène.

« Je vous comprends. Je n’ai jamais été très fan du vétérinaire quand j’étais le receveur de ses soins. C’est différent maintenant qu’elle est ma cavalière, je n’ai plus la même appréhension. J’espère que tout se passera bien, il n’y a pas de raison. »

Dit le gros cheval de trait qui offrit un regard rassurant à son camarade.
Pour Maestro qui avait rejoint la région il y avait deux à trois ans, il n’avait pas connu le conflit qui opposait les Nashoba à la Cavalerie. Enfin, il avait découvert les broutilles entre eux lors de la construction du barrage, mais rien à voir avec la Guerre qui avait fait rage dans la région quelques années plus tôt. Ce concept lui était tellement étranger, il avait du mal à vraiment comprendre que Igwarr avait pu vivre.

« Les hommes sont aveugles sur bien des sujets … parfois je me demande bien ce qu’ils ont dans le crâne. »

Soupira Maestro qui observait Reya s’avancer dans leur direction.
La blonde s’approcha et le Gris Souris eut une réaction de désespoir et de rejet. Il le supplia d’arrêter sa torture et le grand blond ne fut pas insensible à son appel. Il hennit assez bruyamment en frappant son sabot au sol pour faire signe à la vétérinaire d’arrêter ce qu’elle faisait. Surprise par cette communication soudaine de la part de Maestro Reya recula avant de demander à un soldat d’aller lui chercher un seau d’avoine, peut-être qu’aujourd’hui il valait mieux tenter de forger du lien plutôt que de forcer un soin qui n’était clairement pas désiré.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Visite médicale Empty
MessageSujet: Re: Visite médicale   Visite médicale Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite médicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE LA CAVALERIE :: Le Fort :: Le Corral-