RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Le bois après le marécage | Joker & Ferliya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeMer 27 Oct 2021 - 20:54

Le temps était plutôt maussade ce jour-là. Une épaisse couche de nuages peignait le ciel d'un gris uniforme, monocorde, et jetait de temps à autre sur le Cimarron un crachin fin qui vous trempait jusqu'aux os. Depuis l'aube - gris elle aussi - le soleil n'avait pas pointé le bout de son nez. Méandre avait cheminé une bonne partie de la nuit à travers les plaines, le long du marécage dont lui avait parlé Blackjack, les sens aux aguets et le pas lent. Rien ne le pressait, après tout, et la prudence l'enjoignait à surveiller ses arrières puisqu'il ne connaissait pas encore les chevaux des hardes locales. Après avoir croisé ces fameuses créatures que certains nommaient bipèdes et d'autres humains, quelque-chose l'avait poussé à essayer de trouver une partie de ce monde où il y avait plus de chevaux... normaux ? Il ne savait plus trop ce que cela signifiait désormais.

En tout cas des équidés qui avaient un rythme de vie un tant soit peu semblable à celui qu'il avait toujours vu chez ses semblables, là-bas, dans le lointain nord. Des juments et des poulains en harde sous la houlette d'un étalon dominant et d'une vieille jument-guide, des groupes de jeunes qui erraient dans les territoires non revendiqués. Des places de hauts-gradés qui tournaient, encore et encore, à mesure que l'âge retirait la force aux uns pour la donner aux autres. Même si ce monde-là avait brisé quelque-chose en lui - en plus d'écrire sur son corps les traces de balafres qui ne partiraient plus - c'état ce avec quoi il avait toujours vécu. Trop de nouveau était désorientant, et ce monde-là était vraiment très très chargé en nouveautés.

Le jour s'était levé alors qu'il quittait la proximité du marécage pour s'engager entre des collines dodues, sur lesquelles il s'était arrêté brouter un peu. Puis il avait repris son chemin vers la silhouette sombre d'une vaste forêt. n quelques heures, il avait atteint l'abris de la canopée. Son poil d'encre luisait et lui collait au corps, trempé par la bruine qui n'avait cessé de l'asticoter. La terre était molle sous ses sabots, rendue collante par cette mauvaise journée.

Les oreilles mobiles, le grand étalon avançait tranquillement entre les troncs, les naseaux grands ouverts et les yeux papillonnant de droite à gauche. Des odeurs de chevaux lui chatouillaient le nez, lui faisaient légèrement arquer le cou et fouetter de la queue. Etait-ce de l'anxiété, l'excitation de rencontrer d'autres congénères, l'inquiétude, ou simplement une mimique un peu réflexe à l'approche d'autres chevaux ? Difficile à dire. Mais cela rendait encore plus grande sa lourde silhouette, alors qu'il empruntait une sente un peu plus dégagée parmi les fourrés.


Dernière édition par Méandre le Mer 10 Nov 2021 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joker
Je suis :
Je suis :
Joker
Messages : 4
USD : 4
Date d'inscription : 12/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeVen 29 Oct 2021 - 1:28

Quel temps ennuyant… entre pluie et bruine, la journée s’annonçait longue et pénible. C’était pourquoi le rouquin avait décidé de s’aventurer dans la Forêt Verdoyante, à l’abri du froid et de la pluie, enfin presque. Lorsque les averses reprenaient, les branches des arbres s’alourdissaient de goutte d’eau, qui tombèrent lourdement sur le dos de l’équidé, le pinçant au passage. Les oreilles plaquées contre son crâne trempé, l’étalon secoua la tête, découragé. Il continua ainsi son chemin une bonne partie de la journée, s’éloignant de la harde à petit pas.

Trempé, il s’arrêta pour s’ébrouer vivement tout en grondant, blasphémant au passage puisque le ciel continuait de se déverser sur lui, semblait-il.

Justement, parlant de la harde… une chance qu’il était tombé sur celle-ci. Auparavant, jamais Joker n’aurait cru finir dans les rangs de ce groupe de chevaux, et voilà qu’il en faisait maintenant partie. Plus mature aujourd’hui, quoique parfois on en doutait, le jeune étalon savait apprécier la compagnie des autres, même s’il se tenait quelques fois en retrait pour prendre l’air. Vivre avec d’autres n’était pas de tout repos, surtout avec un gaillard comme lui qui adorait embêter les autres, jusqu’à ce que les autres se fâche. C’était un jeu bien marrant pour le Fils du Feu.

Après quelques heures à vagabonder ici et là dans la forêt, l’alezan aux multiples cicatrices décida de patrouiller les environs, cherchant à savoir si un autre équidé n’était pas dans les parages. Effectivement, il tomba sur la piste d’un autre cheval, un étalon à l’odeur, mais inconnu. Un intrus, quelle belle façon de lui changer les idées à propos de la température ! Joker suivit donc la piste, jusqu’à ce qu’il tombe sur un endroit plus ouvert de la forêt, où se trouvait d’ailleurs le nouveau venu.

- Halte, qui va là ?

Lança-t-il d’une voix ferme, sa voix résonna à travers les nombreux arbres qui les entourait. Certes, sa taille était petite, mais les marques qui restaient toujours marquées son corps pouvait en surprendre plus d’un.



Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeJeu 4 Nov 2021 - 13:55

Le bruit familier des sabots annonça le nouvel arrivant avant que celui-ci ne donne de la voix. Les oreilles de Méandre s'inclinèrent sur le côté, et il tourna la tête juste à temps pour voir sortir des fourrés une silhouette rousse. Ses prunelles glace le détaillèrent rapidement ; c'était un petit cheval alezan à la silhouette sèche et musculeuse. Quelques marques blanches, mais surtout de nombreuses cicatrices couturaient son corps. Malgré le temps maussade, l'écureuil de sa parure paraissait réchauffer l'atmosphère autour de lui ; par jours ensoleillés, il devait être loin d'être discret.

Les yeus clairs de Méandre se plissèrent légèrement alors qu'il s'immobilisait, puis faisait quelques pas lents pour faire face au nouveau venu. Il avait dans sa jeune vie croisé nombre d'étalons marqués par la vie, et lorsqu'ils étaient encore dans la force de l'âge comme ce dernier, il s'en méfiait. Il se demanda s'il s'agissait là de celui que Blackjack avait qualifié de niais, chef d'une petite troupe locale. Certes, ce n'était pas celle-ci qu'il cherchait en particulier, mais ç'aurait toujours été un pas en avant dans sa recherche des hardes du territoire. Mais en creusant un peu dans sa mémoire, il se souvint qu'il était supposé être palomino, et la couleur vive de cet inconnu l'était un peu trop pour que l'on pût la confondre.
Restait la possibilité que ce fut un cheval de l'autre harde.

Les mots de son comparse solitaire, prétendant qu'ils oeuvraient à bouter hors de leurs terres les inconnus qu'ils y trouvaient, résonnèrent dans son esprit. Ses oreilles se rabattirent alors que ses muscles se tendaient imperceptiblement.

"Méandre." Répondit-il de son timbre grave.

Il se savait reconnaissable, que l'on connaisse son nom ou pas, et ne considérait pas cela comme une information réellement importante. Il jaugea du regard le nouveau venu, cherchant à savoir si ses intentions allaient être hostiles ou non, tandis que ses naseaux frémissants enregistraient son odeur, en décortiquaient les parfums. La brise capricieuse finit par lui apporter l'information qu'il cherchait : ce cheval ne vivait pas seul. Sur ses poils brillants voletaient les effluves d'autres équidés, ténus mais bien présents.

"Vous êtes de la Grande Harde ?" Finit-il par demander, sans se départir de son immobilité ni détacher son regard de l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Joker
Je suis :
Je suis :
Joker
Messages : 4
USD : 4
Date d'inscription : 12/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeLun 8 Nov 2021 - 15:28

Enfin, il pouvait mettre un nom sur cet intrus. Prenant pour une fois son rôle à cœur, le rouquin hocha la tête, remerciant ainsi l’autre équidé de sa coopération. D’autres chevaux préféraient de fuir plutôt que de donner leur identité, probablement effrayé à l’idée de croiser la dominante de la Grande Harde. Cette pensée d’ailleurs fit sourire Joker, très peu mais, juste assez pour qu’un côté de son visage soit souriant.

Faisant quelques pas vers ce « Méandre », il lui répondit avec un semblant d’intérêt :

- En quoi cette information vous serait utile ?

Pourquoi voulait-il savoir cela ? Voulait-il faire partie de la harde ? Sa carrure pourrait être utile afin de protéger le groupe, cette, mais qu’en dirait la Dame Noire ? C’était à elle de décider s’il pouvait en faire partie, et pas l’alezan aux multiples cicatrices. Un jour, peut-être que ce sera à lui de prendre cette décision, mais pas encore. Il continua d’une voix intriguée :

- Qu’est-ce que vous faites ici ?

Il huma l’air humide, cherchant une odeur qu’il connaissait sur l’autre équidé, mais se retrouva déçu. Rien n’indiquait qu’il vivait parmi les hommes, ni même parmi d’autres chevaux. Un solitaire pur laine, ça se voyait et ça se sentait. Peut-être qu’il ne leur voulait rien en particulier, tout compte fait.

Puis, une autre odeur lui monta enfin aux naseaux, la harde se rapprochait. Il ronfla afin de les avertir d’un danger possible, espérant que leur meneuse s’approche afin de rencontrer Méandre. Ainsi, drôlement, il s’imaginait les deux chevaux aux robes sombres face à face, souhaitant presque y voir un combat. Ferliya ne ferait qu’une bouchée de ce cheval. Selon les rumeurs, la noiraude ne reculait devant rien, mais jamais il ne l’avait vu à l’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeMar 9 Nov 2021 - 8:01

Visiblement, le nouveau venu prit leur échange comme une permission à réduire la distance entre eux et s'approcha. Au moins ils pourraient converser sans avoir à hausser le ton et déranger toute la forêt alentours. Le solitaire ne se départit cependant pas de la tension qui l'habitait, tendait légèrement ses muscles sous sa robe corbeau.

"Je la cherche." Répondit-il simplement, répondant aux deux questions à la fois sans avoir besoin de s'épancher en un plus long discours.

Il vit les naseaux de l'inconnu frémir lorsqu'il chercha sans doute lui aussi à déterminer d'où il venait et s'il appartenait à un autre groupe. Il ne pensait pas avoir côtoyé les chevaux rencontrés jusqu'ici assez longtemps pour que leurt odeur soit encore sur lui ; cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas croisé âme équine qui vive, et il n'était jamais resté en leur compagnie plus de quelques instants.

Il sentit lui aussi les parfums qui soudain, venaient chatouiller leur nez. Ses yeux quittèrent un bref instant la silhouette rousse devant lui pour scruter les alentours, alors que ses oreilles pivotaient de gauche à droite, guettant le moindre mouvement. Mais le vent leur était favorable et ces chevaux-là se trouvaient sans doute encore à quelque distance. La ronflement qui échappa à l'alezan lui confirma qu'il faisait au moins partie de ce groupe-là. Les probabilités qu'il aie trouvé ce qu'il cherchait grandissaient.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliya
Je suis :
Je suis :
Ferliya
Messages : 145
USD : 176
Date d'inscription : 31/08/2015

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeMar 9 Nov 2021 - 23:19

Ferliya venait en effet. La dominante avait fait des progrès en management et surtout, elle avait appris a déléguer un peu sur les autres. Elle avait envoyé quelques éléments en avant sur la troupe, pour reconnaitre le terrain et repéré d’éventuels intrus ou dégâts naturels. Certaines taches basiques, elle les avaient confié a Esdraël. Taches que cependant elle faisait a nouveau, l'ayant envoyer en stage survie durant un mois. Placer les nouveau de la troupe de Nio avait été aussi un beau morceau et un exercice pour le moins épuisant...voir agaçant. Ferliya ne comprenait pas comment cette Sun Moon pouvait réussir a survivre dans la nature en étant aussi exubérante et pouliche dans sa tête. Et puis, elle semblait prendre un malin plaisir a l'asticoter, prétextant qu'elle, Ferliya, devait apprendre a se détendre et a s'amuser de temps en temps.
Cela dit, Sun Moon lui était utile pour occuper et s'occuper des jeunes donc Ferliya lui avait assigner ce travail. Dans plusieurs mois se disait la dominante, elle aurait un nouveau jeune a s'occuper. En effet, la belle de nuit n'ignorait pas que ses chaleurs n'étant pas revenu, elle portait donc en elle l'ultime fruit de ses amours avec son défunt tendre. Il s'agissait la d'un sujet qui lui offrait un mince réconfort, même si cela ne comblera jamais le vide de sa solitude. Severus avait su la comprendre et la respecter. Qui d'autre en ce monde le pouvait maintenant?
Un appel d'un de ses éclaireurs l'extrait de ses pensées. Les affaires sont les affaires, elle se devait d'y aller au cas où cela dégénère. Son éclaireur avait fait sa part du travail, elle se devait de faire la sienne. Étant chez elle, la Dame Noire n'avait aucune raison de se montrer discrète tant et si bien que c'est au petit trot qu'elle rejoint Joker, un petit entier alezan qui lui donnait satisfaction. En face de lui, il y'avait...eh bien une version étalon de Ferliya dirons nous. Cet étranger, Ferliya ne le connaissait pas mais elle le prit au sérieux.

* Bon travail...je prend le relais. *

Oui, cela aussi, Ferliya avait fait des progrès. Remercier un membre qui faisait bien son travail ne mangeait pas d'herbe et montrait en même temps qu'elle était satisfaite de lui. Cela dit, la dominante espérait que Joker comprenne qu'il doit rester au cas où. Afin de lui faire entendre qui elle était a cet étranger, elle fit quelque pas vers lui, fiere et sans peur, le fixant sans crainte mais néanmoins avec respect. Le traiter avec mépris ne donnerait rien de bon mais le traiter avec égard lui donnerait des idées, l'alchimie se trouvait entre les deux.

* Que viens tu faire sur mes terres? * Demande t'elle fermement.
Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeMer 10 Nov 2021 - 20:20

Des pas s'approchèrent finalement, se détachant du bruissement lointain pour se faire de plus en plus clairs. Les yeux de Méandre se détachèrent à nouveau du petit alezan pour cette fois-ci s'accrocher à la silhouette qui se détachait d'entre les troncs. Ses oreilles se redressèrent, fixes, alors qu'il la regardait approcher d'un trot allant. Le pas de ceux qui se savaient chez eux, en sécurité, confiants en leur force pour garder leur grade. Ce pas-là, il l'avait souvent vu et rarement apprécié. Ses yeux se plissèrent imperceptiblement alors que ce qui se révéla être une grande jument noire les rejoignait.

Les prunelles glaces de l'étalon ne se détachèrent pas de la nouvelle venue alors qu'elle s'immobilisait près d'eux et félicitait sobrement son congénère. Cette simple phrase suffit à lui confirmer ce que les réponses du roux lui avaient fait soupçonner : il avait fini par la trouver, cette grande Harde menée par une jument. Il profita de cet instant pour enregistrer soigneusement dans un coin de sa mémoire les caractéristiques sautant aux yeux de ce personnage visiblement important. C'était une jument de grande taille, à peine plus petite que lui mais bien moins lourde. Si elle n'avait pas une carrure svelte, elle n'avait toutefois pas la lourdeur de l'étalon noir et portait plus de grâce dans ses mouvements. Son encolure était plus dessinée, ses membres aussi. Contrairement à lui avec sa liste et ses balzanes, sa robe était dépourvue de la moindre marque blanche. Même ses yeux arboraient presque la même teinte foncée que le reste de sa robe, les pupilles à peine distinguables dans ses iris aussi sombres que les siens étaient clairs.

Elle fit quelques pas dans sa direction, s'arrêtant suffisamment proche pour que l'étalon demeure sur ses gardes, suffisamment loin pour ne pas afficher clairement de provocation. Cependant, le message était clair, et sans besoin de mots. Elle avait fait le premier pas, à lui de montrer s'il était venu ou non la défier. Le fait qu'elle soit une jument dominante et non pas un étalon paraissait lui offrir une sorte de politesse appréciable - l'expérience de Méandre lui avait montré que ses congénères masculins allaient plus brutalement au contact des envahisseurs, préférant afficher leur animosité sans prendre le moindre risque. Il cilla une fois, dans un geste subtil qui indiquait qu'il n'avait pas l'intention de lui chercher des noises dans l'immédiat.

Il étendit légèrement le cou pour l'inviter à le saluer d'un bref échange de souffle, et répondit :

"On m'a parlé de vous. De votre harde." Il coula un regard sur le petit étalon alezan qui se tenait sur le côté. "De son... originale organisation."

S'il apparaissait clair que l'étalon voisin n'était pas le dominant, il était encore plus mystérieux aux naseaux de Méandre de flairer la présence d'autres entiers - et sûrement pas de poulains - dans les alentours. Il n'avait jamais connu cela auparavant, peut-être parce que les choses étaient finalement bien plus simples de là où il venait.

Ses yeux revinrent sur la jument après cette brève incartade.


Dernière édition par Méandre le Sam 20 Nov 2021 - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joker
Je suis :
Je suis :
Joker
Messages : 4
USD : 4
Date d'inscription : 12/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeSam 20 Nov 2021 - 16:11

La Dame noire sortit de sa cachette magistralement, Joker l’observant s’approcher, les oreilles en sa direction. Elle complimenta sa façon de faire, ce qui fit bomber le torse de l’étalon à la robe de feu. Fier comme un paon, il resta là quelques instants à observer la scène d’un œil critique, attendant le verdict de sa meneuse.

Il écoutait la conversation sans vraiment d’interêt, gardant ses distances mais restant dans les parages au besoin. Qui sait ? Ce Méandre avait une plus forte carrure que la cheffe de harde. Même s’il ne doutait pas de ses capacités à se défendre, autant elle-même que sa propre harde, il préférait rester non loin au cas où la situation tournerait au vinaigre. Cet individu l’impressionnait et l’intriguait, peut-être plus que de savoir ce dont de quoi Ferliya était capable de faire.

Tout au long de la discussion entre les deux équidés sombres, le Fils du Feu posa ses yeux bruns foncés sur chacun des deux chevaux, écoutant l’un puis l’autre dire ce qu’ils avaient à dire. Tournant la tête de côté légèrement, le rouquin tentait de comprendre les dernières paroles du sombre inconnu. Leur organisation originale, où voulait-il en venir ? Lui qui n’avait connu que la vie brutale chez les humains, puis la vie en solitaire et ensuite, la vie dans la Grande Harde, il ne comprit pas tout de suite la signification de ses mots.

Aussi intrigué qu’au début de leur conversation, l’alezan aux multiples cicatrices se tenait toujours en retrait, silencieux, les oreilles bien droite vers les deux chevaux qui discutaient pacifiquement jusqu’ici.
Revenir en haut Aller en bas
Ferliya
Je suis :
Je suis :
Ferliya
Messages : 145
USD : 176
Date d'inscription : 31/08/2015

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeSam 27 Nov 2021 - 17:42

Ferliya attendit la réponse de l'inconnu, le fixant sans montrer une quelconque trace de sentiment. Observant son attitude, tachant de comprendre qui il est et ce qu'il voulait. Très clairement, il s'agissait d'un étalon qui avait tout ce qu'il fallait pour être dominant d'un troupeau et la belle de nuit se dit que son poste pouvait très bien se trouver menacé dans les prochaines minutes. Un je ne sais quoi lui faisait cependant penser que si il avait voulu la défier, il l'aurait fait d’emblée. Les entiers ont tendance a être direct a ce sujet, agressif, provocateur, même si, Ferliya le savait, certains se montrait plus retenu.

* Je n'ai que faire des ragots. On peut dire ce que l'on veux de la harde, seul moi et mes membres savent ce qui est vrai. Les mots ne sont que des armes pour ceux qui n'ont pas le courage d'agir en face. *

Avec précaution mais sans peur non plus, elle vint sentir cet inconnu mais a part son odeur typique d'étalon, elle ne perçoit rien de plus. Pourtant, elle ne doutait pas qu'il devait avoir l’expérience d'un troupeau, peut être en avait t'il dirigé un. A bien le regarder, il n'avait pas le physique d'un étalon trop vieux pour conserver sa place de chef mais plutôt celui qui cherche a le devenir.

* Je n'ai aussi que faire des conventions. J'accepte tout ceux qui comprennent ce que c'est que de vivre en troupeau, les membres inutiles ou qui n'ont pas la bonne attitude seront pour les plus chanceux chassé du troupeau et pour les moins chanceux...disons qu’être dévoré par une meute de loup serait bien mieux pour eux. Ceux qui comprennent cela et remplissent leur rôle sont les bienvenus. Et toi? De quel bord es tu? Et que veux tu? Me faire perdre mon temps en palabre serait une réponse fort peu...conseillé. Soit tu t'en vas de suite, soit tu expose en quoi tu pourrais m’être utile, soit je veillerais personnellement a te faire trouver le chemin de la sortie. *

Ferliya n'avait pas voulu paraitre malpoli mais elle avait une troupe a mener ailleurs, dans un endroit plus propice pour vivre cet période de l'année. Perdre du temps avec un intrus comme cet entier, quand bien même potentiellement un ajout intéressant a sa troupe, risquait de l'agacer assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Left_bar_bleue100/100Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitimeSam 27 Nov 2021 - 18:26

Le flot de paroles qui s'ensuivit fit ressurgir dans son esprit le souvenir de sa rencontre avec le dénommé Blackjack, ou encore avec la jument baie. Les équidés de ce nouveau territoire semblaient terriblement bavards comparé à ce avec quoi il avait été élevé. Il avait d'ailleurs compris au fil de ses expériences qu'une telle cascade de mots étaient souvent là pour masquer d'autres faiblesses. Si l'on avait besoin de s'assurer avec des paroles, c'est sans doute parce qu'on ne l'était pas avec sa simple présence. Il y avait d'ailleurs une douce ironie du sort dans le fait qu'elle affirme elle-même que mots étaient montre de peu de courage, avant de l'inonder dedits mots. Les oreilles de l'étalon frémirent alors qu'il écoutait avec attention.

Malgré ses propos qui finirent - ce qui le déçut un peu, il dut se l'avouer, après la première impression plutôt bonne que lui avait faite cette inconnue - par des menaces à peine masquées, la jument avait accepté la proximité rapide de leurs naseaux. Il enregistra ses fragrances sauvages, mélange de celles des terres autour d'eux et d'autre chose qui lui était familier mais sur lequel il ne parvenait pas à remettre de mot. Cela lui reviendrait sans doute plus tard.

Les yeux de Méandre se plissèrent légèrement alors que sa queue ondulait derrière lui. Il ne croyait pas, avec un froid pragmatisme, qu'elle pourrait réellement le forcer à s'en aller. Pas seule - mais il fallait prendre en compte qu'elle avait sous ses ordres de gentils petits entiers comme le roux non loin, dont les cicatrices pouvaient montrer qu'il avait déjà eu à faire une ou deux sales besognes. L'idée de se retrouver à nouveau dans une embuscade qui aurait pour elle le nombre lui était fort déplaisante, c'était le moins à dire.

"Je n'ai pas de bord." Répondit-il en redressant légèrement la tête. "Mais je ne sais rien de ton groupe."

Après tout, n'avait-elle pas dit elle-même que les racontars sur sa harde étaient erronés ? Ceux qui la rejoignaient le faisaient-ils simplement par hasard, ou par peur ? Il arqua légèrement le cou et lança un regard en coin à l'alezan, avant de revenir sur la jument.

"Voudrait-il de moi ?" Lança-t-il finalement.

Au moins avec lui la dominante ne risquait-elle pas d'être fatiguée de babillages, ou de palabres comme elle le disait. Il allait à l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Empty
MessageSujet: Re: Le bois après le marécage | Joker & Ferliya   Le bois après le marécage | Joker & Ferliya Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le bois après le marécage | Joker & Ferliya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE FERLIYA :: La Forêt Verdoyante-