RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ ...
Voir le deal

Partagez
 

 De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeMar 19 Oct 2021 - 21:18

La nuit s'en allait doucement, et le Cimarron était plongé dans la chape grise et paresseuse de l'aube. Les premières couleurs du levant, un rose et un pâle orangé, commençaient à poindre à l'horizon, sans pour autant chasser encore les ombres de la nuit. La forêt paraissait décolorée dans cette lumière et ce silence, et l'on distinguait à peine la couleur singulière de ses feuillages. La veille, aux chaudes lueurs du crépuscule, Méandre les avait vues étinceler de chaleur. Il était entré dans les bois et y avait passé la nuit, sur ses gardes, alternant les phases de repos et de marche tranquille. Il avait avancé d'un pas mesuré, lourd, les sens aux aguets. Il ne connaissait pas encore suffisamment l'endroit pour y progresser en complète sécurité. Il avait eu la chance de ne pas croiser de prédateur encore, mais il avait croisé la trace d'un certain nombre d'entre eux.
Et puis il y avait aussi ces créatures étranges dont l'odeur était omniprésente, qui paraissaient presque autant peupler ces terres que les chevaux. Méandre n'aimait pas beaucoup leur odeur, parce qu'elle était souvent entachée d'autres parfums désagréables et agressifs à ses naseaux sensibles.

Mais ce n'était pas pour ces créatures qu'il était venu ; une terre avait attiré son attention, qu'il n'avait vue que de loin encore. Une large étendue qui paraissait dorée au soleil, dépourvue de végétation. Pour lui qui venait des terres arides du nord, ct aspect était presque irréel. Il avait aussi constaté qu'à mesure de son approche, la température avait progressivement augmenté, et sa robe était marbrée de sueur la veille lorsqu'il avait atteint l'ombre rafraîchissante des arbres. Puis la nuit était venue, et avec elle sa douce fraîcheur.

Fraîcheur qui persistait alors que le matin se faisait attendre, et qu'il atteignait la lisière Ouest de la forêt. Les arbres projetaient devant eux leur ombre longue, à l'endroit où le sol cessait d'être terre pour se faire roche et sable. Le grand cheval, après un instant, avança de quelques pas, le nez au ras du sol, ses vibrisses frôlant cette terre nouvelle. La texture rappelait celle de la terre meuble, mais l'odeur était plus dure, plus rocailleuse. Comme s'il s'agissait d'un rocher gigantesque réduit en poussière.

Le vent tourna et lui apporta soudain l'odeur d'un autre cheval. Il redressa la tête et scruta les alentours, la tête haute et les naseaux grand ouverts.


Dernière édition par Méandre le Jeu 28 Oct 2021 - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Feänor
Je suis :
Je suis :
Feänor
Messages : 160
USD : 162
Date d'inscription : 26/07/2018
Joue également : Idylle~Artahel

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeVen 22 Oct 2021 - 10:38


De feuilles d'ocre et de sable chaud



Le colosse à la robe de feu avait été réveillé de bonne heure. Ces temps-ci, son cavalier avait pris la décision de le sortir bien plus régulièrement.
Stan s’était rendu compte que l’étalon n’avait pas l’air d’un animal facile, et se tenait désormais à une routine de sorties bien plus régulière, pour stabiliser le mental de l’entier.

Feänor était parmi les plus grandes bêtes qu’il ait jamais vu. Bien sûr, il y avait les percherons, les chevaux de labour, mais celui-ci… Quand on le lui avait cédé pour un temps, il avait été étonné de voir la cicatrice qui fendait son sourcil, et quelques-unes qui zébrait sa robe presque infernale.

En attendant…

Il trottait, le poil luisant de sueur. Partis à l’aube dans une lumière sanglante, la route avait été ponctuée par une cadence soutenue, ce qui était quelque peu difficile pour la masse de muscles qu’était le mastodonte.
Certes, il était très puissant, mais s’il était taillé pour l’endurance cela se saurait...sans compter que les derniers mois passés le plus clair du temps enfermé n’avait clairement pas contribué à l’amélioration de ses performances.

Quoi qu’il en soit, le duo qu’il formait venait d’entrer dans une forêt aux ramures d’or.
Feänor écarquilla les yeux face à une des feuilles qui tournoyait juste devant son regard enflammé. Un éclair violent de sa mémoire la confondit avec les pièces d’or qui tombaient sur la table des paris, juste avant qu’on lâche les fauves sur lui, équins ou autres.
Pris de cette fureur d’antan, lui qui avait été exemplaire depuis sa dernière punition, le cheval arracha les doubles rênes allemandes et se cabra, se retournant presque.
Plus que surpris, le lieutenant tomba tête la première sur le sol… et heurta une souche, sans avoir le temps de s’inquiéter ou de s’énerver.

Feänor resta parfaitement droit, le poitrail s’écartant sous l’effort de sa respiration, le port altier et froid.
Sous ses sabots, la vie de l’homme était bien ténue. Mais cela faisait longtemps qu’il avait abandonné l’idée qu’il pourrait être le seul maître de son destin.

Soudain, la silhouette immense d’un de ses semblables lui barra l’horizon. Un autre géant? L’avait-on encore amené ici dans l’intention de se battre?
Les sourcils de l’étalon se froncèrent. Il y eut une longue confrontation silencieuse.

“Tu ferais mieux de partir.”
murmura sombrement Feänor.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeVen 22 Oct 2021 - 20:29

De ce qui entra dans son champ de vision, rien n'était réellement normal. Du moins pas dans son monde à lui, pas encore. Alors que son souffle embuait l'air matinal, créant devant son encolure redressée un nuage aussi blanc qu'éphémère, ses yeux s'accrochèrent à la silhouette qui approchait. C'était un cheval, ça c'était certain. Mais un certain nombre de choses interpelèrent le grand étalon, et le laissa figé sur place, son regard froid accroché à la scène.

La première des choses intrigantes était la robe de ce nouvel individu. Noir pangaré sur le corps - le soleil y dessinait des reflets chauds, tout comme sa lumière se reflétant sur le sol ocre - il avait la tête gris pommelé et les membres plus clairs. Une robe des plus étranges, qui ne paraissait presque pas naturelle aux yeux de Méandre. Mais c'était toutefois la chose qui le paraissait le moins.

Sa crinière paraissait longue, mais elle était... emmêlée d'une étrange façon. Ses mèches se tordaient et se croisaient pour dessiner une torsade qui courait le long de son encolure et qui s'achevait en un petit entortillement au niveau de l'épaule. Rien que ce détail, associé à son étrange apparence, aurait laissé Méandre perplexe des moeurs de ce nouvel endroit. Mais il y avait le reste.

Tout son corps était engoncé dans des attaches d'une matière qu'il ne connaissait pas. Leur longueur les faisait ressembler à des crins, mais ils n'en avaient clairement pas la même matière. C'était plat, un peu brillant aux lueurs du couchant. Et ça s'entremêlait, s'enroulait autour de sa tête, autour de son cou et de son ventre. C'était attaché à quelque-chose qu'il tenait dans sa bouche, comme un morceau de pierre.
Et pis encore.
La naseaux de Méandre se dilatèrent alors qu'il rabattait les oreilles, l'air méfiant.
Il portait une créature sur son dos.

Son odeur bien réelle se mêlait à celle de ce cheval aux teintes étranges, et surtout qui ne paraissait faire aucun cas de sa présence. Son expression était maussade... et soudain, il explosa. En un cabré violent, alors qu'ils approchaient de la lisière, il mit la créature à terre et s'immobilisa, le souffle court de ce soudain coup de sang. C'est alors qu'il remarque la présence de Méandre, qui avait observé ce remue-ménage sans un mot, sans un bruit ni un geste.

Désormais, l'autre était immobile et le lorgnait d'un oeil qui n'augurait rien de bon. Il semblait particulièrement instable, puisque si un instant avant il déchaînait une colère perceptible jusque dans les vibrisses du grand étalon, désormais il le toisait sans plus exprimer d'émotions - ce qui rendait l'change émotionnel entre les deux extrêmement... peu présent dans la scène. Puis l'étalon semi-gris parla. Méandre fouetta une fois l'air de la queue, redressant légèrement le nez, et ronfla en réponse. Son regard allait de la créature immobile au sol à ce drôle de cheval qui venait de lui intimer de s'en aller.

"Est-ce ton territoire ?" Lâcha-t-il finalement, en plantant finalement sur lui ses prunelles de glace.

Si la réponse était non, il avait très peu de raisons de vouloir s'en aller. Il n'était pas tellement intimidé par un autre cheval - les cicatrices qui striaient son grand corps le montraient. Ses naseaux restaient frémissants à chaque inspiration, alors qu'il captait les odeurs alentours. Histoire de s'assurer de ne pas tomber dans une embuscade.
Revenir en haut Aller en bas
Feänor
Je suis :
Je suis :
Feänor
Messages : 160
USD : 162
Date d'inscription : 26/07/2018
Joue également : Idylle~Artahel

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeMer 3 Nov 2021 - 15:50


De feuilles d'ocre et de sable chaud



L’étalon en face de lui était sauvage, c’était certain. Et le cœur figé du colosse se fissura d’une haine à peine palpitante: tout ce qu’il ne connaîtrait jamais, et qu’aucun cheval ne pouvait connaître éternellement. Ils étaient destinés au bon vouloir des hommes, voilà tout.

Celui-ci affichait quelques cicatrices, qui ne ressemblaient pas aux siennes.
Des coups, des morsures… Lui s’était le fouet, les griffes, et quelques sabots, oui, tout de même.

Tous deux restaient face à face, duo d’entités presque insondables.
Le noiraud n’avait pas l’air affolé, sans doute avait-il vu que son cavalier était inconscient.
Feänor lui jeta un oeil, neutre. Hmm, il allait sans doute se faire traiter encore plus sévèrement… Après tout, cela n’avait été qu’une erreur.

Puis, après le blanc qui précédait la tempête, l’inconnu rompit le silence.
Son territoire? Qu’entendait-il par là? L’entier haussa son sourcil scindé par un vieux coup.
Peut-être voulait-il savoir si le lieutenant avait revendiqué cette portion des terres.

“Non, mais l’humain pourrait avoir envie de te prendre si jamais il te voit.”
répondit-il sobrement, en soufflant.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeJeu 4 Nov 2021 - 14:16

Sa question dessina l'ombre d'une émotion sur le visage de l'inconnu : de l'étonnement. Pourtant, elle était des plus simples aux yeux de l'étalon noir. Mais il avait constaté en discutant avec la jument baie l'autre nuit, dans la forêt, combien communiquer avec les chevaux de cet endroit était ardu parfois. Ils employaient quantité de termes que lui-même ne connaissait pas, et n'avaient pas exactement la même philosophie de vie. Leur cohabitation avec les créatures qu'ils appelaient les bipèdes ou les humains était pour lui un complet mystère encore. Alors peut-être que pour eux, lui aussi était une sorte d'énigme ; en réalité, il avait plutôt eu jusque là la désagréable impression d'être un parfait ignorant. Mais il fallait bien avouer qu'il n'en disait pas beaucoup sur lui-même, contrairement à ceux qu'il avait rencontrés jusque là, particulièrement volubiles.

La réponse était négative, et ce cheval-là aussi parla de l'humain. Les yeux de Méandre se posèrent plus longuement sur la silhouette au sol, prêtant un peu plus d'attention à cette créature qu'il ne l'avait fait jusque là. Contrairment à ce qu'il avait imaginé, elle paraissait... étrangement inoffensive. Il avait la sentiment qu'un coup bien placé de ses larges sabots suffirait à le mettre hors de nuire - comme le coup de la chute. Mais sa méfiance naturelle le conduisit à ne pas pousser l'exploration plus loin et à garder une respectable distance entre cete chose-là et lui. Il releva les yeux vers le semi-gris, qui même sans l'humain était déjà d'une apparence des plus singulières. Comme sorti d'un monde complètement autre.

"Comme toi ?" Finit-il par demander, puisque la signification des mots de son congénère n'était pas des plus claires pour lui.

Plus tard, il comprendrait sans doute qu'il pouvait y avoir là comme une sorte d'attaque à l'ego de l'autre cheval - surtout si ce dernier considérait comme une sorte de honte le fait d'être domestiqué - mais en cet instant sa question était neutre, comme son ton, et portée par une franche curiosité. L'autre faisait plus ou moins la même corpulence que lui - si l'on exceptait leurs robes très différentes, certains auraient pu leur voir des traits communs avec leur silhouette larges, leurs fanons fournis et leurs traits délicats pour une telle lourdeur. Choisissait-il, comme la jument baie, de vivre aux côtés de l'humain ?
Si tel était le cas, pourquoi l'avoir assomé ? Pourquoi le lorgner au sol sans rien faire - ni s'en aller, ni tenter de le réveiller - ? Et sinon... comment était-ce simplement possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Feänor
Je suis :
Je suis :
Feänor
Messages : 160
USD : 162
Date d'inscription : 26/07/2018
Joue également : Idylle~Artahel

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeVen 5 Nov 2021 - 17:29


De feuilles d'ocre et de sable chaud



Feänor haussa les épaules, plus blasé qu’irrité. Cela faisait bien longtemps qu’il s’était défait de la plupart des points d’intérêt propres aux siens, enfin, à ceux de son espèce.

“Non. Moi je suis né pour eux. Mais d’autres chevaux sauvages sont régulièrement capturés.”

Sa nature était façonnée depuis sa naissance, elle n’en ressortait que davantage. Ce n’était pas aussi évident pour un être qui méconnaissait les maîtres de l’univers équin. Pour le moment il se pensait libre et indomptable, cela changerait.


Un cheval aussi lourd avec des aspects plus sportif… Il ne pouvait qu’être issu d’un croisement réfléchi par l’homme.

“C’est sans doute grâce aux hommes que tu es né.”
lâcha-t-il d’un ton morne, son regard enflammé se plantant dans celui glacial de son adversaire.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeVen 5 Nov 2021 - 21:15

Moi je suis né pour eux.
Méandre releva les yeux vers l'étalon face à cette déclaration pour le moins déconcertante. Ainsi, les soupçons qu'il avait eu lors de sa conversation avec la jument baie se confirmaient : ces humains pouvaient aussi s'en prendre aux jeunes poulains, et visiblement même à leur mère s'ils les faisaient naître. Quel genre de prédateur était-ce que cela, au juste ? Les naseaux du grand cheval noir frémirent alors que cheminaient ses réflexions sur un chemin de plus en plus flou. Plus il recevait d'informations sur ces créatures et moins il comprenait quel était le sens de leur présence dans le monde. La jument lui avait à la fois décrit son humain comme quelqu'un de gentil, et conseillé de se méfier de tout individu de cette espèce.

Même si Méandre ne pouvait se sentir sauvage - puisqu'il était pour lui bien plus anormal de se considérer comme ne l'étant pas - il commençait à percevoir l frontière psychologique qui existait entre lui et ces chevaux d'humains. Et cela lui plaisait assez peu, il fallait bien l'avouer. Sa longue queue ondula derrière lui. Le gris parla de nouveau... Et les oreilles de Méandre se redressèrent complètement, expression de son déconcertement. Lui, né grâce aux humains ?

"C'est... peu probable." Répondit-il en secouant la tête.

Il n'avait jamais, pour autant qu'il se souvienne, croisé ces créatures, leur odeur, ou même simplement entendu parler d'eux avant de mettre les sabots ici. Certes, il ne s'était jamais targué d'une curiosité particulière à l'égard du monde dépassant le territoire sur lequel il vivait, mais il les aurait forcément croisées si ces créatures avaient eu un lien quelconque avec lui.

"Tous les... chevaux d'humains sont comme toi ?" Demanda-t-il en désignant l'autre du museau.

Avaient-ils tous cette robe si singulière ? Ces crins bizarreent attachés ? Ces espèces de lanières qui les entouraient, enserraient leur ventre et leur chanfrein sans qu'il n'en comprenne trop l'utilité ?
Son regard froid soutenait celui de l'autre, dans une tension qui grandissait lentement entre eux. Il n'avait pas le sentiment qu'ils deviendraient de très bon amis. Pas dans l'immédiat en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Feänor
Je suis :
Je suis :
Feänor
Messages : 160
USD : 162
Date d'inscription : 26/07/2018
Joue également : Idylle~Artahel

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeSam 6 Nov 2021 - 21:33


De feuilles d'ocre et de sable chaud



Comment pouvait-on être innocent au point de ne pas connaître les maîtres de ce monde? Cela laissait Feänor de marbre, et en même temps imperceptiblement perturbé.

Le poil du mastodonte était impeccable, outre les marques de combats datant pour la plupart de plusieurs années. Ses crins étaient fermement tressés, et sa queue coupée nettement.
Sans compter que la parure de ses pieds était impeccable, l’officier y veillait. Ce qui, il le savait depuis son dernier affrontement, était un avantage de poids. Des sabots ferrés étaient des armes redoutables.
Bien sûr, il était enserré de courroies et bridé fermement. Mais cela ne le limitait que peu, une fois débarrassé de Stan.
Un faible rire lui échappa, un rire sans âme.

“C’est quasiment certain.”

Le raisonnement était infaillible.
Mais quant au reste de son discours, une flamme illumina le regard infernal de l’étalon.

“Non. Je suis issu d’un croisement élaboré, et j’ai connu un dressage très particulier, et un mode de vie qui l’est plus encore. La plupart des chevaux sont plus… normaux. De taille moyenne, avec des robes plus habituelles. Je suis une anomalie.”

Il scruta l’entier en face de lui.
Celui-ci était un beau spécimen, certes, mais il ne lui souhaitait pas un combat en sa présence. Feänor avait de l’expérience, et il n’avait rien d’un guerrier loyal.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeDim 7 Nov 2021 - 9:56

Encore un mot qui vint sonner à ses oreilles sans avoir la moindre signification. Dressage. Ca ne paraissait pas essentiel pour comprendre le sens de sa phrase, mais rappelait désagréablement à l'étalon noir qu'il avait bien des choses à apprendre pour réussir ne serait-ce qu'à comprendre ces chevaux d'humains. Il se demanda s'il y avait une sorte de... fierté dans les propos de l'autre. Comme s'il s'enorgueillissait d'être un cheval si peu commun, comme s'il avait conscience de cette anormalité et s'en vantait. Son regard jusque là désabusé s'était éclairé lorsqu'il avait commencé à parler.
Méandre se demanda s'il était fou.
C'était peut-être ça, l'hypothèse qui expliquait tout.

Il n'ignorait pas que de certaines unions au sang trop proche pouvaient naître des poulains défaillants, ou bien dan leur corps, ou bien dans leur esprit. Les hommes faisaient-ils s'unir des chevaux par la contrainte sans prendre garde à cela, pour donner des résultats tels que celui qui se trouvait en face de lui ? Cette pensée, qui fit irruption dans son esprit, était effarante. Comme l'écho d'un blasphème.

"Tu pourrais le tuer. L'humain." Lâcha-t-il froidement.
Et t'en aller. Ne plus être un cheval d'humain.

Il se demanda si ses créatures couraient plus vite que les chevaux - bien peu de prédateurs en étaient capables, mais cela expliquerait pourquoi est-ce qu'eux pouvaient les attraper et ensuite les asservir. Mais la chose qui se trouvait par terre, à leur portée, était inconsciente, sans crocs sortis, sans griffes, et le sang qui s'écoulait d'une petite plaie à sa tête montrait qu'il était aussi vulnérable que n'importe quel animal.

"Alors tu ne serais plus un cheval d'humain ?" Demanda-t-il ensuite en soufflant.

Il esquissa un pas dans la direction de la créature, hardi, comme pour s'en charger lui-même. Pour voir si l'autre éprouvait pour cette chose un attachement semblable à celui de la baie, ou s'il n'en avait cure.
Revenir en haut Aller en bas
Feänor
Je suis :
Je suis :
Feänor
Messages : 160
USD : 162
Date d'inscription : 26/07/2018
Joue également : Idylle~Artahel

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeLun 8 Nov 2021 - 15:12


De feuilles d'ocre et de sable chaud



Décidément l’entier en face de lui devait être attardé. Cela arrivait, après tout. Feänor garda son air désabusé:

“En voilà une trouvaille. Ce me semble évident. D’ailleurs, je l’ai déjà fait.”

Autant l’adolescence du croisé shire avait été fort plaisante, autant le commencement de sa vie d’adulte avait été un cauchemar. Un contexte sombre qui avait fait de lui un être brisé, qui ne se raccrochait plus à rien sinon une évidence et un léger ego, lié à sa survie.
Bien sûr qu’il avait été révolté, en colère, prêt à massacrer tous ces bipèdes qui l’avaient arraché à un mode de vie bien plus libre…

“Mais en tuer un ne donne que l’illusion de contrôle.”
souffla-t-il puissamment, alors qu’il ne bougeait pas. Seuls ses muscles se contractèrent, sous le pelage de braise.

L’inconnu voulait-il un combat? Un défi? Que pouvait-il chercher?

Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
Méandre
Je suis :
Je suis :
Méandre
Messages : 49
USD : 36
Date d'inscription : 10/10/2021

Feuille de personnage
PV:
De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Left_bar_bleue100/100De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty_bar_bleue  (100/100)
Informations:

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitimeMer 10 Nov 2021 - 21:26

Il n'aimait pas trop l'air toujours plus supérieur qu'affichait ce drôle d'étalon, masquant de moins en moins l'espère de mépris qu'il paraissait éprouver à son égard. Sa longue queue fouetta l'air plus franchement derrière lui alors qu'il soutenait son regard chaud. Au moins avait-il une réponse à son interrogation ; non, il ne paraissait pas tenir comme la jument baie à cette créature. Il n'avait pas esquissé le moindre geste pour l'empêcher d'aller à son contact et de le menacer - d'ailleurs son attitude était vraiment inexplicable aux yeux de méandre. Pourquoi restait-il planté là à faire la conversation ? Ne devait-il pas ou bien retourner près des humains, ou bien s'en aller ? Espérait-il que celui au sol se réveille pour pouvoir remonter sur son dos ? L'étalon noir redressa légèrement la tête.

"Alors que vas-tu faire ?"

Lui savait qu'il s'en irait, à un moment ou à un autre. Qu'il quitterait la compagnie peu agréable de cet étalon gris, noir et feu pour continuer son errance dans ce nouveau territoire. Mais ne serait-ce que pour sa propre sécurité et parce que son vécu en avait fait un être méfiant, il tenait à en apprendre un maximum à propos de cet étranger et de la créature qui le chevauchait avant de faire volte-face. Il avait encore l'infime espoir de comprendre un peu les rouages qui tournaient derrière le regard tantôt blasé, tantôt jetant des étincelles, de cet étranger.

Il y avait une autre raison en vérité, sur laquelle il finit par mettre le sabot ; alors qu'il soutenait ces yeux qui rougeoyaient, quelque-chose s'agitait au fond de sa mémoire. Comme une ombre qui se levait lentement, secouait la poussière, essayait de lui revenir.
Des prunelles plus brûlantes encore. Tantôt flammes, tantôt glace.
Piquée sur une ombre gigantesque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Empty
MessageSujet: Re: De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor   De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

De feuilles ocres et de sable chaud | Feänor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES LIBRES :: Les Terres libres :: La Foret Jaune-