RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un accord plus ou moins forcé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tora
Je suis :
Je suis :
Tora
Messages : 414
Points d'Experience : 389
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeJeu 27 Aoû 2020 - 16:01

Un accord plus ou moins forcé


David se tenait droit sur sa monture. La Tigresse était calme à observer l'horizon. Un des gars du Repaire était venu signaler qu'un membre de la Tribu Nashoba cheminait dans la Montagne sûrement à leur recherche. Quelques mois plus tôt le Contrebandier était allé porter un message à la tribu : il souhaitait s'entretenir avec eux. Rien n'était sorti de cette conversation, il fallait l'avis du chef sur la question et non de ses pions. Mais voilà, la situation de sécheresse accompagnée de la construction du barrage avait dû jouer son rôle dans la visite qu'il recevait aujourd'hui. Il n'était pas mécontent de voir venir celui qui semblait être le chef des Nashoba au vu de ses accessoires divers. Peut-être serait-ce l'occasion d'enterrer la hache de guerre déposé par Vlaëd et recommencer de zéro. Qui sait ? David s'attendait à tout. Il serait patient et à l'écoute de son interlocuteur bien que lui-même ait des attentes.

Tora maintenait son regard rivé sur l'horizon, elle était curieuse d'en découvrir plus au sujet du duo en approche. David s'était éloigné du Repaire avec elle afin de les rencontrer en milieu neutre. Cela dit c'était également pour empêcher au Nashoba de parcourir les terres des Black Bullets et d'accéder si facilement au Repaire. Il ne faudrait pas qu'il se retourne contre eux dans l'espoir d'obtenir la sympathie des citadins et ne les dénonce. Bref l'humain faisait preuve de sûreté en décidant d'aller à leur rencontre. Maintenant restait à savoir ce qu'ils venaient chercher ici.


Un accord plus ou moins forcé 49st
©️ Poisson - Design : Black Jack

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artahel
Je suis :
Je suis :
Artahel
Messages : 226
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 28/08/2017
Age : 19
Localisation : La Tribu.
Joue également : Idylle

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeMar 8 Sep 2020 - 9:28

Un accord plus ou moins forcé
I'll turn around wait and see

., ..
Artahel renâcla. Non point d’impatience, comme un jeune étalon, ni de nervosité comme les chevaux rétifs. Mais le chef des étalons Nashobas sentait l’importance de cette cavalcade. Encore aujourd’hui, la douce sœur de Wazika avait pris grand soin de tresser la lourde crinière du musculeux combattant, et de lui imposer quelques peintures discrètes mais d’importance spirituelle, pour protéger son frère et ce vaillant compagnon.
Wazika leva la peau de leur tipi, offrant un sourire un peu tendu à sa cadette. Il caressa les doigts de sa main, signe coutumier de leur affection.
Puis il s’intéressa à son destrier. Artahel souffla amicalement, réceptif aux caresses de son maître et ami.

Une fois de plus il allait devoir porter le chef de la tribu sans aucune autre escorte. Les temps étaient difficiles. Passer d’un chef de clan blanc à un autre...Surtout qu’avec celui-ci les conflits duraient depuis un certain temps…
L’entier s’élança de son confortable galop, dévorant les pistes que lui faisait prendre la main sûre de son cavalier. Après plusieurs heures de voyage, il atteignit enfin la zone de cette bande de voleurs. Contrebandiers, se faisaient-ils appeler.
Il était dubitatif, mais il fallait reconnaître à leur meneur le savoir vivre de son invitation à la discussion.

Vint un moment où Wazika ne savait plus où se rendre.
Artahel le fit pour lui, humant l’odeur d’une monture femelle et de son humain. Il demanda plus de rênes, ce que fit sans tarder l’homme à la peau de bronze. Il se dirigea donc vers le duo, d’un pas sûr.
Apparemment ils avaient trouvé la bonne personne. Wazika stoppa son étalon à une certaine distance, observant l’homme à peau pâle. Ses yeux sombres détaillèrent son homologue.

« Je me souvenais d’un homme nommé Vlaëd. A moins que ma mémoire ne me fasse défaut, vous n’êtes pas lui. Je vous salue, je suis Wazika, chef de la tribu Nashoba. »


L’étalon quant à lui observa avec attention la jument, qui avait une apparence des moins communes.

« Bonjour, je me nomme Artahel. A qui ai-je l’honneur ? »

Demanda-t-il calmement.


Revenir en haut Aller en bas
https://spirit.forumcanada.org/t5087-nom-libre-gardien-indien-per
Tora
Je suis :
Je suis :
Tora
Messages : 414
Points d'Experience : 389
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeSam 12 Sep 2020 - 0:03

La jument observa le duo qui s’approchait. Elle était curieuse de découvrir la monture du chef Nashoba. Elle n’avait pas été bien accueilli par le peuple libre, apparemment Vläed n’avait pas laissé une bonne impression à ce peuple. Mais les temps étaient différents, peut-être qu’une nouvelle alliance était possible, du moins c’est ce qu’espérait David. Il n’était pas fou au point de compter exclusivement sur cette aide afin de continuer à prospérer. En vérité, il avait bien conscience qu’en l’état actuel du monde, la tribu avait plus besoin d’eux qu’ils n’avaient besoin des Nashoba. Toutefois il voyait plus large, si il proposait son aide maintenant et que ça permettait à la tribu de survivre encore un temps alors il pourrait demander à ce que des accords commerciaux soit fait entre eux, des zones de passages soient mise en place pour faciliter les déplacement de ses hommes. Le contrebandier savait que se battre directement contre la Cavalerie ne servirait à rien, ils n’avaient pas la puissance pour vaincre. Et même s’ils gagnaient un combat, l’armée en enverrait d’autre remplacer ceux tomber au combat. Non ce qu’il cherchait était plus subtil.

Le chef laissa le cavalier et sa monture s’approcher à une distance convenable avant de hocher doucement la tête en guise de salut cordial. Il garda le silence tandis que Wazika se présentait à lui. Vläed, on lui avait soufflé ce nom là il y a peu, il se souvenait de lui, un homme qu’il ne portait pas dans son coeur.

« Vous avez juste, cependant il n’est plus là depuis longtemps déjà. Un tyran chassé par ses hommes. Je le remplace, en espérant être moins haït que lui. Vous pouvez m’appeler David, enchanté. Que puis-je pour vous Wazika ? »

Demanda l’homme aux apparences rustres.

La tigresse inclina les oreilles en direction du guerrier Nashoba qui venait d’arriver près d’elle. Une monture parfaitement adaptée pour le combat et la guerre à en croire sa musculature. Elle resta calme, toujours un air tranquille au visage.

« Bonjour, je m’appelle Tora. Comment s’est passé votre trajet jusqu’ici ? »

Questionna-t-elle plutôt tranquillement.
Pour le moment elle tâchait d’en savoir un peu plus sur son aventure pour les retrouver mais rien de plus. Il ne fallait jamais se montrer trop demandant dès le début.


Un accord plus ou moins forcé 49st
©️ Poisson - Design : Black Jack

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artahel
Je suis :
Je suis :
Artahel
Messages : 226
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 28/08/2017
Age : 19
Localisation : La Tribu.
Joue également : Idylle

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeSam 31 Oct 2020 - 16:52

Un accord plus ou moins forcé
I'll turn around wait and see

., ..
Wazika avait conscience des enjeux non seulement au sujet de la tribu mais aussi de leur Peuple entier. Il voyait les hommes blancs traverser le Grand Ciel de la mer, et se rendait compte que loin de se comporter en invités de ce monde prospère ils voulaient s’en faire les maîtres, et ce à n’importe quel prix.
Ils foulaient les principes sacrés, la légitimité de ceux qui connaissaient les Terres libres, sans aucun remord pour la plupart d’entre eux. Ou s’ils en avaient, ils n’avaient pas le cran de les assumer, ne méritant que le mépris d’êtres aussi fiers que résolus.

Quand le meneur des Contrebandiers, qui n’avaient pas bonne réputation auprès des autres hommes blancs, expliqua que le pouvoir avait changé de main, le Chef Indien arqua un sourcil. Voilà qui était une bonne nouvelle. Restait à découvrir ce qu’il allait advenir de leur relation. Toutefois il était favorablement surpris par la cordialité du ton. Il était emprunt de bien plus de respect que celui de ce fourbe de « Maire ».
Ses yeux noir, bien que perçants, se firent moins durs et il se détendit sur son destrier, relâchant totalement les rênes de cuir sur son encolure puissante.

« Je suis heureux de le savoir, David. »

Quant à la question, elle arracha presque un sourire à l’homme à peau de cuivre.

« Hé bien c’est vous qui m’avez invité. Je suppose que ce n’est pas pour traiter du troc ou de la chasse sur nos terres. »

En clair, c’était au chef blanc de s’exprimer clairement. Fier, Wazika l’était. Mais il était méfiant aussi, et il devait ménager des alliances afin de prévaloir contre leur avenir orageux.


Artahel nota avec un regard franc l’attitude de la jument, s’attardant sur les particularités de sa robe. Elle dégageait une aura inhabituelle, qui poussait l’entier à s’interroger sur le caractère de celle ci. Etait elle aussi la meneuse des montures guerrières ? Sans doute.
Il resta assez ouvert, l’âge le poussant de plus en plus facilement à l’échange. Il inclina la tête lorsqu’elle se présenta, et reprit tranquillement.

« La chaleur s’est quelque peu apaisée. Comme je connais bien les environs, la route n’a pas été trop pesante, même si j’aurais bien bu une ou deux gorgées. »

Dit-il avec une pointe d’auto-dérision.


Revenir en haut Aller en bas
https://spirit.forumcanada.org/t5087-nom-libre-gardien-indien-per
Tora
Je suis :
Je suis :
Tora
Messages : 414
Points d'Experience : 389
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeDim 8 Nov 2020 - 17:49

David observa le chef Nashoba qui lui faisait face, au départ plutôt tendu il sembla se détendre un peu lorsque la conversation s’engagea. Honnêtement le Black Bullet n’avait pas envie de se faire un ennemi de plus sur ces terres, déjà les militaires et Goldfield qui cherchaient à leur nuire, pour des raisons certes valides, mais qui n’arrangeait pas le bandit, alors si le peuple libre s’y mettait aussi ce serait sans doute compliqué. Il devait donc voir comment il pouvait nouer une alliance assez durable pour se remettre dans une situation plus propice, et il était conscient que les Nashoba étaient dans le besoin et peut-être légèrement moins regardant sur qui s’alliaient à eux.

« C’est vrai, j’ai fait transmettre un message à vous il y a quelques temps, je ne pensais pas que vous y répondriez en personne. Je suis honoré de constater que vous avez fait le déplacement. »



Déclara-t-il avec un sourire agréable, quelque peu amusé.

« Et bien ne perdons pas de temps et rentrons dans le vif du sujet, je pense que votre tribu comme notre bande n’est pas en position avantageuse en ce moment … Et j’espérai que nous puissions parvenir à un accord pour nous entraider en ces temps rudes. Un accord commercial serait effectivement une très bonne chose, vous êtes de très bon chasseur et vos peaux de bêtes d’une qualité rare, cela m’intéresse, et en échange peut-être pourrions nous vous apporter quelque chose dont vous avez besoin ? »

Demanda-t-il en laissant à Wazika l’opportunité de faire son offre.

Tora écoutait à moitié les hommes, elle parvenait à saisir quelques mots qu’elle avait entendu à mainte reprise mais ne saisissait pas toutes les subtilités de la conversation. C’était une négociation vu le ton de David ça c’était évident.
Elle opina de la tête à la réponse du cheval Nashoba, effectivement vu la chaleur un peu d’eau ne ferait pas de mal.

« Je comprends, vous êtes courageux de faire une si longue route vu la météo. »

Dit-elle en leva les yeux vers le ciel, toujours pas de pluie.


Un accord plus ou moins forcé 49st
©️ Poisson - Design : Black Jack

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artahel
Je suis :
Je suis :
Artahel
Messages : 226
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 28/08/2017
Age : 19
Localisation : La Tribu.
Joue également : Idylle

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeMer 2 Déc 2020 - 0:15

Un accord plus ou moins forcé
I'll turn around wait and see

., ..
Certains guerriers avaient tenté de convaincre Wazika que ce plan était une mauvaise idée, et que les bandits n’avaient aucun honneur. Y aller seul d’après eux était suicidaire.
Le Natif avait longuement médité cette question. La Tribu avait été orpheline de son dernier chef dans des circonstances douloureuses puisque inconnues. Il ne souhaitait pas lui faire revivre une telle chose, à l’aube d’un conflit qui méritait l’union de leurs forces.
Néanmoins il était venu, et seul. C’était son destin, et une voix murmurait en lui que c’était la bonne décision à prendre.
Il hocha simplement la tête. Lui était un homme de parole, il montrerait l’exemple. Certains chefs de tribu étaient aussi détestables que certains des hommes des hommes blancs.

Et la franchise de ce David ne le laissait pas indifférent. Il laissa son regard sombre planer sur les terres autour, avec une sourde douleur qui tenaillait son cœur.

« On nous appelle le Peuple Libre. Mais cela va peut-être changer, et dans les jours à venir. Je ne vais pas vous mentir. Les Hommes du Fort et de la Ville nous ont privé d’eau. Et si nous nous rebellons, ils voudront nous chasser. J’ai besoin de vos fusils, de vos bras. Une fois ceci réglé, si nous retrouvons l’eau qui a toujours été sur ces terres, nous vous partagerons les produits de la terre et de la chasse. »

Artahel observait cette jument peu commune. Elle devait avoir du caractère, elle aussi, pour être la monture du chef des contrebandiers. En tant que monture militaire, il avait entendu parler d’eux. Mais si le massif étalon bai avait toujours été un combattant, ce n’était peut-être pas son cas à elle.

« Nous n’avons pas vraiment le choix. » Répond il tranquillement.

« Avez-vous toujours été une monture pour leur compte ? »


Revenir en haut Aller en bas
https://spirit.forumcanada.org/t5087-nom-libre-gardien-indien-per
Tora
Je suis :
Je suis :
Tora
Messages : 414
Points d'Experience : 389
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeDim 13 Déc 2020 - 20:39

La jument se tenait tranquille tandis que David se réinstallait sur sa selle pour se poser plus confortablement et mieux répartir son poids sur le dos de la Tigresse. Il regardait son interlocuteur d’un air calme. David n’avait pas d’intérêt à s’en faire un ennemi. Il savait que le peuple Nashoba avait des savoirs-faire très intéressant à développer mais ils étaient méfiants depuis que Vlaëd les avait trahi et dupé, qu’il avait profité d’eux sans rendre en retour. Il pencha la tête légèrement sur le côté en écoutant le chef amérindien. Pour ce qui était des armes il pouvait se charger d’en trouver, beaucoup même, il pourrait même demander à ses hommes d’entrainer les membres de la Tribu qui n’avaient pas encore eu l’occasion de prendre un main un fusil ou un revolver. S’il y avait un domaine dans lequel ils étaient bon c’était bien celui là.

« C’est vrai que Russel Friedrick (Maire de Goldfield) et son barrage ne font rien pour vous aider dans votre situation. Il serait même content de vous voir partir pour récupérer vos terres. »

Commença-t-il par dire en se souvenant des conversations qu’il avait entendu un se baladant incognito en ville.

« Nous pouvons vous procurer des armes, cela pourrait prendre un peu de temps mais ça devrait se faire. Et puis nous pourrions toujours vous entrainer si c’est quelque chose qui vous intéresserait ? Vous apprendre ce que nous savons sur l’armement. »



Proposa-t-il à son nouvel acolyte.

S’il pouvait avoir la promesse de bénéficier d’un contrat exclusif pour récupérer les fourrures des bêtes que les Nashobas chassaient il était prêt à s’accorder là-dessus.

Tora observa l’étalon avant de gratter le sol poussiéreux du sabot. Elle avait beau être calme, par moment elle s’impatientait lorsque les humains restaient sur place trop longtemps, elle préférait lorsqu’ils demandaient le pas et continuaient de converser en faisant du chemin.

« Pour le compte des Black Bullets ? Non, mais j’ai toujours travaillé pour David. Et vous, avez vous toujours fait parti de la tribu ? »

Demanda-t-elle en observant le mâle qui arborait un marquage au fer rouge.


Un accord plus ou moins forcé 49st
©️ Poisson - Design : Black Jack

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artahel
Je suis :
Je suis :
Artahel
Messages : 226
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 28/08/2017
Age : 19
Localisation : La Tribu.
Joue également : Idylle

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeSam 19 Déc 2020 - 15:17

Un accord plus ou moins forcé
I'll turn around wait and see

., ..
Wazika connaissait l’avis de son peuple sur les armes. Les guerriers les plus téméraires jugeaient qu’elles devenaient impératives, qu’elles supplanteraient assurément la fiabilité des arcs et des lances, ou des tomahawks. D’autres, bien à l’opposé, ne juraient que par les pratiques ancestrales...Mais le sombre guerrier avait observé les hommes venus de loin avec leurs propres coutumes. Il sentait, tout au fond de lui, que quelque chose de terrible se tramait. Les Tribus entre elles se déchiraient régulièrement, mais elles ne souhaitaient pas que le Peuple Libre disparaisse. Contrairement à cette ville sans scrupule et à la cavalerie….
L’homme aux yeux de jais flatta son brave compagnon.

“Alors une entente est possible. Je ne garantis que mon peuple soit très bienveillant, mais si le temps et les esprits nous sont favorables, cela pourrait changer.”

Son regard perçant scruta l’homme à qui il avait affaire aujourd’hui. Celui-ci était bien différent de l’image faite de cette bande de voleurs.

“En échange, vous serez les premiers bénéficiaires de nos fourrures, et de nos produits de culture. Et si jamais certains veulent apprendre l’art de la piste, je suppose que cela peut se faire.”

Un fin sourire étira les lèvres de l’Amérindien.



Avec les années, Artahel s’était considérablement assagi. Si, autrefois, comme cette jument, il s’était montré fougueux et impatient, aujourd’hui il appréciait simplement de sentir son ami sur son dos, et il demeurait en alerte.

“Un même cavalier pour une vie, ce peut être une chance !”

Dit-il gentiment, en posant son regard ambré sur elle.
Artahel avait senti son regard sur la brûlure toujours vivace à son épaule.

“J’ai été un cheval libre, puis un cheval de guerre pour le compte de la cavalerie, et les Indiens ont bien voulu prendre du temps pour un cheval fou.”

Ajouta-t-il avec un brin d’ironie.


Revenir en haut Aller en bas
https://spirit.forumcanada.org/t5087-nom-libre-gardien-indien-per
Tora
Je suis :
Je suis :
Tora
Messages : 414
Points d'Experience : 389
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitimeDim 20 Déc 2020 - 22:09

Le Contrebandier opina d'un mouvement de tête. Il comprenait la position de Wakiza et de son peuple. Bien qu'il n'ait pas entendu toute l'histoire, et sûrement car il n'avait eu la version que d'un côté et pas l'autre, il avait conscience que Vlaëd ait manqué de respecter ses accords avec les Nashobas ce qui avait mené à une mésentente entre les deux groupes pendant de longues années. Á présent les temps avaient changé, ils étaient deux bandes face à des adversaires puissants. Ils ne feraient pas long feu s'ils n'arrivaient pas à trouver un accord, au moins une entente cordiale qui permettait de parcourir leurs territoires respectifs sans risquer de se faire descendre d'une balle ou une flèche bien placée.

" Cela conviendra aux Black Bullets. Nous avons donc un accord. "

Déclara-David en attrapant son chapeau entre ses doigts pour le baisser légèrement.
Il adressa un léger sourire au guerrier Nashoba qui était venu le trouver sur ses terres pour répondre à son invitation. Wakiza n'avait pas manqué de courage pour venir seul alors que la Tribu était encore sévèrement hostile envers les Contrebandiers. Le chef de la bande de voleurs comprenait, ils n'étaient bien vu de personne, leur réputation n'allait pas atteindre des sommets, si ce n'étaient ceux de la criminalité.


Tora pencha la tête d'un côté puis de l'autre. Oui, de son côté elle était d'accord mais quand elle pensait au Serpent qui avait violenté Pandora pendant des mois, elle devait admettre que la jument se portait mieux depuis que son cavalier avait été remplacé par une jeune femme bien plus attentive à ses besoins.

" Certains parlent d'âme soeur pour désigner le compagnon d'une vie avec qui ils vivront un amour unique, je ne saurais trouver les mots pour décrire une relation solide avec un cavalier. David, il est le cavalier avec qui mon âme est liée. Nous nous comprenons. Et je ne pense pas que ma selle soit adapté à un autre. "

Déclara-t-elle de façon franche.
C'était peut-être un peu déconcertant de l'entendre parler ainsi, ceux qui la connaissait savait qu'il était difficile de l'entendre se dévoiler, ou lorsqu'elle le faisait c'était avec une pointe de mystère de façon à tromper ceux qui l'écoutaient, qu'ils ne sachent pas ce qui relevait du réel ou non.

" Vous avez eu une vie riche en expérience à ce que je constate. C'est une force, au moins vous savez à qui vous avez affaire dans la Cavalerie. "

Dit-elle en levant les yeux vers les cavaliers.
Ils semblaient être en train de conclure leur discussion. Ils reprendraient donc sûrement bientôt leur route.


Un accord plus ou moins forcé 49st
©️ Poisson - Design : Black Jack

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Un accord plus ou moins forcé Empty
MessageSujet: Re: Un accord plus ou moins forcé   Un accord plus ou moins forcé Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un accord plus ou moins forcé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Règles sur l'âge et le hentaï
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES LIBRES :: Repaire des Contrebandiers-