RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Ecran PC XIAOMI – 24″ – MI MONITOR 1C
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 Nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aristotle
Je suis :
Je suis :
Aristotle
Messages : 14
Points d'Experience : 13
Date d'inscription : 11/08/2020
Age : 20
Localisation : Elsass
Joue également : Personne

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeJeu 13 Aoû 2020 - 15:34

Cela faisait des jours et des jours qu'Aristotle marchait. Il avait arrêté de compter, et s'était résigné à ne plus se fier au cycle du soleil pour stopper son voyage, mais à ne s'arrêter que quand, enfin, il croiserait des congénères. Une seule, ou un seul, lui suffirait en fait. Il lui fallait simplement une trace de vie différente de celle des lapins, des oiseaux ou des biches. Par une chance qu'il ne pouvait attribuer qu'à sa bonne étoile, il n'avait pas encore eu à s'inquiéter des prédateurs, mais il n'y avait aucune raison pour que cette veine durât indéfiniment. Il allait devoir trouver quelqu'un et vite.

A défaut d'un instinct sauvage et d'une liberté naturelle, les hasards de la vie avaient doté Aristotle d'une intelligence suffisante pour le maintenir en vie jusqu'ici. Sur son chemin, il avait trouvé assez d'eau et de nourriture pour ne pas ressentir d'inconfort particulièrement gênant. Ses fers tenaient bon, même s'ils allaient inéluctablement tomber. Avec le recul, il se félicitait d'avoir pris autant de soin à contourner les habitations humaines qu'il avait pu apercevoir pendant son périple. Quand enfin il arriva, sans le savoir, sur les terres du Cimarron, il était absolument certain que personne n'allait plus venir le chercher là où il se trouvait. Il avait avancé à bon pas des jours et des nuits durant, trop anxieux pour se permettre de longues nuits sans personne pour le protéger.

C'est dans une prairie très verdoyante qu'il s'arrêta, pour la première fois depuis longtemps, faire une pause bien méritée. Il ne sentait pas la présence de prédateurs, et le vent était suffisamment calme pour qu'il ne craignât pas qu'il dissimule une odeur suspecte. De plus, il lui semblait avoir flairé la présence lointaine d'autres chevaux ; Du moins, il était sûr que des congénères venaient souvent par ici, même si l'endroit était désert quand il y arriva. L'après-midi était bien avancée. Il avait tant marché ... C'était l'heure de se poser quelques instants pour décider d'une stratégie, et surtout, pour brouter. Il était trop fatigué pour réfléchir.

Alors, il tendit sa tête vers le sol et arracha l'herbe à pleines dents, affamé.


Nouveaux horizons Nx81
Kit par Idylle, sa boutique ici !

Aristotle super fab par Creamy :
 
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel
Je suis :
Je suis :
Zadkiel
Messages : 28
Points d'Experience : 31
Date d'inscription : 15/05/2020

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeJeu 13 Aoû 2020 - 21:33

img
Nouveaux horizons, diantre !
La paranoïa vaincra


Zadkiel s’ennuyait ferme. Oh que oui. Lui qui avait l’habitude vivre comme cela lui chantait, accomplissant ses volontés plus ou moins réfléchies selon celle qui était sélectionnée...Lui, soumis à qui que ce soit ? En réalité, soumis il ne l’était pas, ce n’était qu’une carapace. Le paranoïaque n’avait, par définition, confiance en personne. Tous, ils pouvaient parler dans son dos. Et ils le faisaient sûrement, c’est pour ça qu’il les détestait. Mais en même temps, il aimait rire, plaire, s’amuser. Et on ne s’amuse seul que peu de temps.

Alors voilà, il s’amuserait tôt ou tard avec Ferli, comme il aimait la surnommer. Pour le moment il faisait vaguement son boulot. La plupart du temps, il sautait dans l’eau, la gaspillant sans même songer que c’était peu moral. Il s’en fichait, des principes de sécurité, du blabla et du fourbis que tous fournissaient sans traîner et tout le temps !
Toutefois voir un cheval inconnu qui avait l’air bien trop propret pour la vie sauvage et bien trop mal en point pour être domestiqué ne plut qu’à moitié au croisé frison.

L’animal à l’allure baroque approcha au trot, mi curieux mi sardonique :

« Alors, perdu ? Oh, on se repose...c’est mignon ça.»

Aristotle




Nouveaux horizons Afj4
By me|Disney fond|line Dreamworks
Nouveaux horizons 4kgc
Nouveaux horizons R1pr
By Loki/Poisson :titcoeur: |Disney fond|
Revenir en haut Aller en bas
Aristotle
Je suis :
Je suis :
Aristotle
Messages : 14
Points d'Experience : 13
Date d'inscription : 11/08/2020
Age : 20
Localisation : Elsass
Joue également : Personne

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeJeu 13 Aoû 2020 - 23:57


Manger fit un bien fou à Aristotle. Jamais il n'avait goûté d'herbe aussi grasse et hydraté. Une fois la première bouchée avalée, il s'avéra incapable de s'arrêter. Et comme rien ne le pressait, qu'il n'avait senti aucun prédateur et qu'il ne pouvait décemment pas repartir le ventre vide, il se fit plaisir. C'était bien la première fois !

Une fois moins affamé, il ne s'arrêta pas de manger pour autant. Mais il prit davantage son temps, et profita de l'atmosphère sereine de la prairie. Le chant des oiseaux, le vent dans les branches. Tout cela était assez nouveau pour un domestiqué comme lui -- non, un ancien domestiqué. Jamais il n'allait revenir vers les humains, après tout. Il n'y avait aucune raison que cela arrive. Et s'il voulait espérer courir assez vite pour échapper aux captures, il avait intérêt à prendre des forces, et à trouver des alliés.

Ce qui voulait dire qu'il était plus que temps de se trouver des alliés, ou au moins des congénères à qui demander son chemin. Eh bien, cela attendrait la fin de son repas. Ravi, il secoua son encolure et sa tête et se remit à brouter.

Il allait songer à repartir quand il sentit quelqu'un arriver, d'un coup. Il releva la tête et, à sa plus grande joie, accueilla la vision bienvenue d'un de ses camarades sauvages. Enfin ! Il en avait si rarement vu ! Celui-là était un mâle, grand, à la fois élégant et robuste. Aristotle se redressa, dissimulant à peine son enthousiasme à enfin entretenir une vraie conversation.

- Alors, perdu ? Oh, on se repose...c’est mignon ça, s'annonça le grand cheval.

Perdu ... C'était vite dit. Se perdre supposait qu'on aie déjà une destination, ou au moins un chez-soi. Aristotle n'avait ni l'un ni l'autre. L'inconnu avait un léger accent aux oreilles d'Aristotle, et le gris s'inquiéta soudainement de son propre accent. S'il l'entendait chez l'autre, c'est que lui en avait forcément un !

- Bonjour ... Je ne suis pas vraiment perdu. En fait, je suis nouveau dans le coin. Je suis venu de là-bas ... répondit Aristotle en désignant l'est. J'ai fait un long voyage. Vous connaîtriez quelqu'un qui pourrait m'aiguiller sur les chefs de harde de la région ? Ah, et je m'appelle Aristotle.

Il espérait que l'inconnu ne se vexerait pas ou ne se méprendrait pas sur ses intentions.


Nouveaux horizons Nx81
Kit par Idylle, sa boutique ici !

Aristotle super fab par Creamy :
 
Revenir en haut Aller en bas
Severus
Je suis :
Je suis :
Severus
Messages : 378
Points d'Experience : 385
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeVen 14 Aoû 2020 - 14:12

Après leur rencontre avec Dante, Severus et Reya n’étaient pas reparti tout de suite. Ils avaient cherché à trouver un petit peu d’eau pour remplir la gourde pour le retour jusqu’au Fort. L’étalon ne s’était pas permis de demander à son ancien compagnon de le conduire jusqu’à sa famille. Lui qui avait tout perdu après son incident, comment lui faire une telle requête. Non Severus ne se le serait pas permis. Cependant, il espérait malgré tout voir pointer le bout des naseaux de sa fille, peut-être même de la Dame Noire.

La jeune femme ne semblait pas trop lui en vouloir de se promener sur les terres sauvages, empruntant quelques détours afin de tomber sur les chevaux qui parcouraient ces terres, les chevaux de la harde. Après avoir parcouru un bon bout de chemin dans les bois, ils arrivèrent à une immense prairie encore verdoyante malgré la chaleur. Sûrement grâce à l’eau du lac qui devait aider à maintenir un peu de vie dans les plante de la région.

Le frison leva la tête et regarda l’horizon. Il ne voyait pas encore de congénères équins mais il pouvait repérer quelques fumets typique de la harde, mais pas que. Des chevaux sauvages attirés par la verdure et l’eau devaient oser s’aventurer sur les terres de la harde dans l’espoir de survivre encore un peu plus longtemps à cette sécheresse dévastatrice. Ceci dit, Severus se demandait comment Ferliya gérait ce genre d’intrus maintenant qu’elle avait davantage de responsabilités au sein du groupe.

L’étalon finit par s’avancer à travers la prairie, prenant la direction des chevaux qu’il avait senti. Ils devaient encore se trouver à une bonne distance car il ne les apercevait pas.


Blabla : darkslategray

Nouveaux horizons Blazes10

Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ferliya/Stormwind
Je suis :
Je suis :
Ferliya/Stormwind
Messages : 119
Points d'Experience : 148
Date d'inscription : 31/08/2015

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeDim 16 Aoû 2020 - 23:50

Pour la Dame Noire, les jours se suivent et se ressemblent. Bien que ce soit son rôle, elle en avait assez de tout ces pique assiettes qui voulaient venir profiter de ses terres. Ses terres devaient servir a garder la cohésion des membres de sa harde pour qu'ils puissent vivre et boire a leur volonté. Mais pour le moment, elle ne faisait que courir d'un endroit a un autre pour bien faire rentrer dans le crane, parfois a coups de sabots et de dent, qu'ils devaient partir vite et loin.
Mais il en venait encore et encore. Comme un satané boomerang qui ne cesserait de revenir mais ici, ce n'était pas l'Australie. Quand Zadkiel lui avait signaler un intrus, elle avait ronflé des naseaux intérieurement et si c'était possible, de la fumée serait sortie de ses oreilles d’énervement.Elle lui avait demandé de partir devant et qu'elle le rejoindrais rapidement. Elle avait quelque chose a terminer d'organiser au niveau de la troupe. Ce qui expliquait pourquoi l’étalon était tout seul auprès de l'intrus. Évidement, Esdraël suivait sa mère au pas de course mais pas trop, il s'agissait de ne pas se cramer si combat il devait y avoir.
Il restait une colline a descendre où d'un coté, il y'avait la plaine verdoyante et le lac et de l'autre, une autre plaine moins verdoyante et...bah pas de lac cela semble évident. En revanche, du haut de la colline, Ferliya perçut un éclat dans le lointain. Et elle savait ce que cela voulait dire. Du métal et donc une influence humaine. La Dame Noire stop sa course et cherche a savoir ce que c'est. En y regardant mieux, elle s'aperçut qu'il s'agissait d'un cavalier sur un cheval noir...a ventre blanc.
Comment faire? Elle devait aller voir cet intrus mais Ferliya ne pouvait laisser personne de sa troupe voir Severus car le lien serait tout de suite fait avec Esdraël.


* Esdraël, va voir ton père et fait en sorte de ne pas venir par ici. Je vous rejoindrais par la suite. *

Sans attendre de réponse, Ferliya dévale la pente pour aller voir l'intrus tandis qu'Esdraël va voir toute contente son père en trottinant joyeusement.

* Je te remercie Zadkiel. Que viens tu faire ici ? * Interroge sèchement Ferliya
* Coucou papa, bonjour madame Reya, vous m'avez manqué. Venez par la, ce sera plus tranquille, maman va nous rejoindre un peu plus tard. * Lance amicalement Esdraël en faisant un gros câlin a Severus.


[img]Nouveaux horizons Signat10[/img]

Line/Colo:L.O.G ~ BG DreamWorks ~ (c)DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel
Je suis :
Je suis :
Zadkiel
Messages : 28
Points d'Experience : 31
Date d'inscription : 15/05/2020

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeLun 17 Aoû 2020 - 19:11

img
Nouveaux horizons, diantre !
La paranoïa vaincra


Zadkiel faisait une taille plutôt normale, à peine quelques centimètres de plus, mais il avait une crinière particulièrement impressionnante et une dimension imposante en terme de largeur et d’attitude. Il nota l’air global de ce cheval, se posant comme toujours des questions sur sa sincérité. Le paranoïa avait un sens de l’observation aigu du fait de sa maladie, et remarqua certains détails plus ou moins inquiétant. Il répliqua.

« Moui ça peut se faire. Pour être franc, elle vient d’arriver. Je te souhaite de passer un bon moment ! »

Railla-t-il avec sa forme particulière de sympathie, avant de jeter un regard à Ferliya. Mais il n’avait pas perdu le nord, et avait perçu les odeurs d’un autre cheval, qui lui était inconnu, et d’un bipède. Il n’allait pas laisser cette affaire dans le vague, ce n’était pas son style de fouille crottin.
Il partit au galop, laissant la dominante se débrouiller seule puisque c’est ce qu’elle avait l’air de faire au quotidien, avec une communication parfois bancale mais il s’en accommodait.
Il suivit la piste de la pouliche, et tomba sur un bien surprenant duo.
Tiens tiens...voilà ce que cherchait à cacher la terrible dame noire. Terrible était une fois de plus exagéré. Elle lui avait demandé de la prévenir de la visite de ce duo, mais il comprenait pourquoi elle ne désirait pas l’ébruiter. La ressemblance avec la petite était plus que flagrante, et de plus ce que la jument avait laissé deviner de ses goûts en terme d’étalons correspondait tout à fait.
A la fois amusé et défiant, l’entier au style baroque approcha en caracolant, sans trop se soucier de la jeune.
L’accueil de la petite en disait loin, sur le statut de cet entier.

« Le pater familias, un domestiqué, je comprend pourquoi elle ne voulait pas faire les présentations ! »

Aristotle




Nouveaux horizons Afj4
By me|Disney fond|line Dreamworks
Nouveaux horizons 4kgc
Nouveaux horizons R1pr
By Loki/Poisson :titcoeur: |Disney fond|
Revenir en haut Aller en bas
Aristotle
Je suis :
Je suis :
Aristotle
Messages : 14
Points d'Experience : 13
Date d'inscription : 11/08/2020
Age : 20
Localisation : Elsass
Joue également : Personne

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeMer 19 Aoû 2020 - 11:32

    Aristotle se retrouva quelque peut circonspect face à la réponse de son congénère inconnu. Elle ? Qui était cette Elle ? Et lui, qui était-il ? Les chevaux libres n'avaient-ils pas de nom ? Mais il s'en allait, et Aristotle ne chercha pas à le retenir. Après tout, il faisait bien ce qu'il voulait, et si ça lui faisait plaisir de garder un air mystérieux et de ne pas se présenter lui-même, il n'allait pas le supplier. L'inconnu croisa une grande jument noire à l'allure austère, qui le remercia sèchement.

      - Je te remercie Zadkiel. Que viens tu faire ici ?


    Aristotle pinça les lèvres, se rendant compte que la question lui était adressée, même si l'inconnue semblait avoir peu d'égards pour les détails de sa réponse. C'était une immense jument, massive, uniforme dans sa robe noire, d'allure menaçante et sèche. Cette apparence inquiétait assez Aristotle. Est-ce que sa nouvelle vie allait vraiment être cadrée par de tels personnages ? Les deux rencontres qu'il venait de faire étaient pour le moment plutôt ... Stériles.

      - Je m'appelle Aristotle, je viens d'une ville coloniale de l'est. Je me suis enfui est suis arrivé jusqu'ici par hasard ... Mais je ne tiendrai pas longtemps, seul dans la nature, et je cherchais à rencontrer d'autres chevaux libres pour intégrer leurs groupes.


    Il lança un regard inquiet à droite et à gauche, pensant sentir une présence une nouvelle fois inconnue plus au loin. Cet endroit n'était pas rassurant ; Probablement parce que tous les visages étaient encore complètement nouveaux, et que personne qu'il avait rencontré ne le mettait vraiment en confiance. Le dénommé Zadkiel semblait imbu de lui-même et suffisant, et cette cheffe de Harde ... Etrangement menaçante. Aristotle ne portait pas de signes montrant qu'il appartenait aux humains. Que craignait-elle d'un individu aussi isolé que lui ?

      - Et ... Qui êtes-vous, au juste ?


Nouveaux horizons Nx81
Kit par Idylle, sa boutique ici !

Aristotle super fab par Creamy :
 
Revenir en haut Aller en bas
Severus
Je suis :
Je suis :
Severus
Messages : 378
Points d'Experience : 385
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeMer 19 Aoû 2020 - 12:48

Tandis que le duo progressait toujours plus loin dans la Prairie une petite tête familière fit son apparition. L’étalon reconnut aussitôt sa fille qu’il accueillait avec un hennissement joyeux. Elle vint se blottir contre lui, et il l’étreignit doucement. Elle grandissait si vite. Il avait l’impression de tout rater, c’était sûrement ça de décider d’avoir un petit avec une jument qui ne résidait pas dans le même lieu de vie que lui. Reya adressa un sourire à la yearling qui devenait de plus en plus imposante plus le temps passait. Elle avait clairement hérité de la génétique imposante de ses parents.

« Bonjour Esdraël, comment vas-tu aujourd’hui ? J’aimerai te suivre malheureusement je suis sur le chemin du retour, je n’ai pas vraiment le temps de m’arrêter. Tu sais si ta mère en a pour longtemps ? »

Demanda-t-il légèrement désolé de décevoir sa fille.
En effet, même s’il souhaitait les voir, les militaires du Fort attendaient leur retour alors il ne pouvait pas s’éterniser là. Ceci dit un autre cheval fit son apparition. Un étalon frison plutôt costaud. Severus se dit qu’il devait s’agir d’un cheval de la Harde pour qu’il soit si tranquille sur les terres de la Dame Noire.

L’étalon avait quelque chose de particulier, une lueur étrange dans le regard. Severus ne parvenait pas à le cerner et de ce fait ne lui faisait pas particulièrement confiance. Il resta droit, fier, sa stature militaire habituelle. Il observa l’autre dans les yeux, hochant la tête poliment pour le saluer.

« Oui je suis un cheval de la Cavalerie, et le père d’Esdraël. Ce n’est pas quelque chose dont j’ai honte. Qu’est-ce que ça change pour vous ? »

Demanda-t-il en continuant de fixer l’étalon.
Il était loin de se douter que seulement un peu plus loin Ferliya était en train de discuter avec un étalon sauvage qui venait de pénétrer sur ses terres. Peut-être n’avait-il pas du tout sa place ici après tout ? Dans le pire des cas, il n’était que de passage et pas là pour rester.


Blabla : darkslategray

Nouveaux horizons Blazes10

Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ferliya/Stormwind
Je suis :
Je suis :
Ferliya/Stormwind
Messages : 119
Points d'Experience : 148
Date d'inscription : 31/08/2015

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeMar 25 Aoû 2020 - 4:24

Ferliya n'aimait pas trop la direction qu'avait prise Zadkiel en s'en allant mais bon, Esdraël saurait gérer si jamais il allait la où elle pensait qu'il irait. Pour le moment, elle avait plus urgent a gérer, un jeune fuyard d'une ville humaine, un autre qui avait fait le grand saut dans l'inconnu plutôt que de vivre dans la servitude. Il ne devait pas être heureux auprès des humains si il avait sauté la barrière. Un choix courageux de sa part mais il a raison, le voila isolé dans un environnement hostile qu'il ne connait pas. Ni ses attraits, ni les dangers potentiels.

* C'est sur que vivre a l'état sauvage, ce n'est plus l'assurance d’être tranquille, en sécurité avec trois repas par jour garanti ou presque. Si tu veux vivre dans la nature, tu vas devoir t'adapter très rapidement, sinon je connais une multitude de prédateurs qui seront ravis de faire ta connaissance. Je suis Ferliya, la dominante de ma troupe et tu as fait la connaissance d'une de mes sentinelles, Zadkiel. Tu es en ce moment même chez moi, je te considère donc comme un intrus qui doit être au mieux pour toi chassé, au pire éliminé. Tu as aussi éventuellement une troisième possibilité, intégrer ma troupe, tu as l'habitude des hommes, une expérience certaine avec eux, tu pourrais m’être utile pour éviter leurs pièges et leurs pratiques. *

Dans le même temps, Esdraël écoutait son père mais elle n'était pas déçue de sa réponse, elle s'y attendait un peu. Mais côtoyer son noiraud de père lui suffisait, même si ce n'était que pour quelques instants. Mais évidement, il faut toujours un trouble fête en la personne de Zadkiel. Bien entendu, cela complique les choses car maintenant il sait pour le lien entre Ferliya et Severus. Sans se départir de son sourire, Esdraël se place entre les deux pour tacher de désamorcer un début de tension.

* Mère ne voulait pas faire les présentations mais je vais le faire moi. Père, je te présente Zadkiel, un petit nouveau qui ne compte pas ses efforts comme sentinelle. Zadkiel, je te présente mon père, Severus. Et l'humaine sur son dos s'appelle Reya. Elle est très gentille et elle sait nous soigner. Qui sait, un jour, elle te sauvera peut être la vie. *


[img]Nouveaux horizons Signat10[/img]

Line/Colo:L.O.G ~ BG DreamWorks ~ (c)DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Zadkiel
Je suis :
Je suis :
Zadkiel
Messages : 28
Points d'Experience : 31
Date d'inscription : 15/05/2020

Feuille de personnage
Votre personnage:

Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitimeVen 2 Oct 2020 - 14:42

L’entier au sang mêlé arqua un sourcil avec une ironie flagrante.Voilà qui l’amusait considérablement, quand on connaissait de près ou de loin la soit-disant Dame Noire au cœur aussi ténébreux que la robe.
Ainsi son palpitant avait battu la mesure pour ce noiraud décoloré ? Certains de ses goûts en matière d’étalon pouvaient maintenant se comprendre. Un indice bien croustillant sur la suite potentielle des évènements.

« Oh non. Un problème, pourquoi donc ? »

Puis il jeta un coup d’oeil amusé à la pouliche, le sarcasme en moins dans son regard vert sombre.

« Merci de ces présentations. Ma foi, toute chose n’est pas immuable. Une humaine qui soigne, incroyable. Mais foi d’animal si elle me touche elle risque de regretter mes gestes vifs. »

Dit-il, à la fois plaisant et cordial, et d’une certaine manière menaçant.


Nouveaux horizons Afj4
By me|Disney fond|line Dreamworks
Nouveaux horizons 4kgc
Nouveaux horizons R1pr
By Loki/Poisson :titcoeur: |Disney fond|
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Nouveaux horizons Empty
MessageSujet: Re: Nouveaux horizons   Nouveaux horizons Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE FERLIYA :: La Grande Plaine :: La Prairie-