RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 L'arène et la mise à mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feänor
Je suis :
Je suis :
Feänor
Messages : 68
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 26/07/2018
Joue également : Idylle~Artahel

L'arène et la mise à mort. Empty
MessageSujet: L'arène et la mise à mort.   L'arène et la mise à mort. Icon_minitimeVen 7 Juin - 23:33

Hel
jument de patrouille

Feänor
monture du lieutenant

「L'arène et la mise à mort」

L’étalon s’ébroua. Ses larges sabots frappèrent les cloisons de son box, ébranlant les parois, causant un certain boucan. Au bout d’un moment, un soldat s’approcha : il resta méfiant. L’animal n’était pas agressif en général, mais étant donné le volume de l’entier, mieux valait ne pas tenter le diable.
Surtout que l’homme était un peu superstitieux : les prunelles enflammées de la monture du lieutenant n’inspirait guère de confiance.

Feänor l’observa repartir. Pauvre loque. Il voulait seulement sortir un peu, connaître autre chose qu’une boîte de plus. Et encore,ici c’était le plus aéré qu’il ait connu.
Le cheval n’en avait rien à faire des humains, pourvu qu’on lui laisse un minimum de vie. Il avait servi à toute forme de pratique pour le plaisir des hommes ; attraction, bête de guerre, dos toujours disposé à courber la tête sous le mors. Mais il était las, blasé. De toute manière, rien ne l’attendait. Il était ‘’fait’’ pour cette vie.

Son croisement, une jument de sport et d’un trait, avait été espéré pour qu’il puisse être l’objet le plus parfait pour les bipèdes ; conçu par et pour eux, une vie formaté, un carcan non seulement de cuir et de métal mais surtout mental. Il ne pouvait plus y échapper, il le savait.

Un homme approcha. Feänor fut sellé et bridé, le militaire l’enfourcha ; le lieutenant lui avait conseillé de tenir fermement l’animal, que celui-ci soit constamment aux ordres. Et, si bonne conduite, récompense par quelques minutes de détente. Il s’agissait de briser le fort tempérament du colosse, d’empêcher ses pulsions de combat étranges.
Tellement en place qu’il sentait déjà la crampe menacer son encolure...Super. La ‘’promenade’’ risquait d’être joyeuse.
Alors qu’il se mettait en route vers les champs indiens, l’entier sut qu’il ne voyagerait pas seul. Parfait, qui faudrait-il aus….Ses oreilles pivotèrent. Hel, la jument de patrouille.
Décidément.

.


L'arène et la mise à mort. Ws6y
Par Nightcore, gracie :titcoeur:

Autres signas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hel
Je suis :
Je suis :
Hel
Messages : 407
Points d'Experience : 441
Date d'inscription : 22/12/2015
Joue également : Black Jack, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

L'arène et la mise à mort. Empty
MessageSujet: Re: L'arène et la mise à mort.   L'arène et la mise à mort. Icon_minitimeVen 14 Juin - 18:17

Jacob était arrivé près de l'écurie où se trouvait Hel, il était accompagné par un soldat un peu plus vieux, un quadragénaire à l'air sévère. Le jument les observait discuter. Son cavalier ne l'avait pas monté depuis plusieurs jours, apparemment il avait mieux à faire. La baie le voyait passer son temps dans le cabanon de la ravissante petite rousse qui était arrivée au Fort il y a peu. Encore une histoire de drague ... pensait-elle en l'observant. C'était rare pour le jeune homme de la délaisser ainsi.

Ils avaient vécu beaucoup de choses ensemble dernièrement et elle se sentait abandonnée maintenant qu'il ne lui accordait plus autant d'attention. La pauvre était loin de se douter que la vérité était que l'épaule de Jacob l'avait relancé après les missions brutales auxquelles ils avaient participé, et que Max, la médecin du Fort lui avait interdit de se servir de son bras. Plus de possibilité de se mettre en selle.

Jacob passait la voir, mais rien qui ne vaille leur grande patrouille autour du territoire. Hel observa les deux hommes poursuivre la discussion. Son cavalier lui gratta l'encolure et lui offrit un peu de foin tandis que l'autre pénétra dans l'écurie pour l'en sortir et l'attacher en dehors. Il la pansa, l'harnacha puis se mit en selle. La Baie était une monture obéissante, elle ne se rebella pas, mais observa le jeune homme restait à terre qui marchait en direction des portes du Fort. Il ne venait pas ? Mais pourquoi ?

La jument commença à ralentir le pas mais fut bientôt reprise par son cavalier qui l'encouragea à partir au petit trot pour rejoindre les autres. Hel n'eut pas le temps de protester bien qu'elle avait envie de le faire. La militaire fouetta l'air de la queue pour se plaindre mais bien vite elle se laissa faire après tout elle venait d'apercevoir son supérieur et il était hors de question de mal se comporter.

Elle avança jusqu'à sa hauteur sous commande de son cavalier puis ralentit la cadence pour prendre son rythme. Après quelques secondes tranquille, elle se tourna pour le saluer poliment.

" Bonjour Feänor, comment vous portez vous aujourd'hui ? J'espère que vous allez bien depuis notre dernière rencontre. "

Son ton avait un peu plus d'émotion qu'une réplique formelle, cependant on notait la difficulté à s'exprimer avec amicalité. Hel ne se montrait jamais familière, même avec ses amis.


Blabla Hel : #ff6600

L'arène et la mise à mort. 609964Capturedcran20170921223941

Merci Night' (c) Nightmare & Dreamworks

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'arène et la mise à mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mise à mort d'Azael.
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin
» Rumeur sur une eventuelle mort de Preval?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DES HARDES :: La Foret Sombre :: Le Terrier de Renard-