RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Warm [Privé - Cheveyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Io
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 14
Date d'inscription : 30/11/2018
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: « Warm [Privé - Cheveyo]   Dim 2 Déc - 12:58

« Warm


Il fait froid dans ce foutu pays. Une conclusion évidente à laquelle j’étais arrivée il y a un petit moment déjà. Et qui revenait chaque année à la même période. Quelle coïncidence me direz-vous ! Que voulez vous, je m’étonne encore de simples choses.  Je souffle par les naseaux, formant un petit nuage de vapeur devant moi. Combien de temps il reste avant le printemps ? Deux mois, quelque chose comme ça ? Bon Dieu, pourvu que le temps passe vite, l’air frais passe même à travers les poils d’hiver. Seule solution pour remédier au froid : les Sources Chaudes. Ca va pour un temps, et si on a l’idée saugrenue d’aller se plonger dans l’eau on se gèle quand on ressort. L’idée intelligente quand on va dans ce lieu en plein hiver, c’est de se mettre à côté de la source la plus chaude et de profiter de l’atmosphère tempéré qui s’en dégage. Et c’est donc exactement dans ce but précis que je m’y dirigeais depuis déjà deux heures, à traverser des territoires complètement enneigés, point noir dans un paysage blanc. Niveau discrétion, on repassera.

Je m’ébroue pour me débarrasser de la couche de neige qui commence à peser son poids sur mon dos. J’ai la désagréable sensation de ressembler à un bonhomme de neige. Sentiment vite dégagé lorsque j’aperçois enfin la vapeur, un peu plus loin, qui indique mon point d’arrivé. Je presse le pas, faisant un écart à ma conduite basée sur l’économie d’énergie. La tiédeur de l’air m’enveloppe avant que je puise voir les premiers bassins. Mon corps se détend instinctivement. Je prends cependant garde à vérifier que personne n’ai eu la même idée que moi aujourd’hui, non pas que je sois associale, mais disons que je préfère la tranquillité. J’esquive le premier bassin pour me diriger vers le central, celui qui dégage le plus de chaleur. La température est bien plus supportable ici. Je pourrai y passer mon hiver entier si seulement je n’avais pas à aller chercher de la nourriture de temps à autre. Comment se débrouillent les hardes ? La question me frôle l’esprit avant d’être vite balayé par la curiosité éphémère due à la présence d’un écureuil, lové un peu plus loin. En voilà un qui partage mon point de vue. Je n’hésite qu’une seconde avant de l’imiter, me couchant à même le sol près du bassin tant convoité. Mon instant de doute ? A cause de l’humidité de l’air, le sol est recouvert par de la boue. Mais une boue tiède et agréable. Je n’arrive même pas à avoir de remords quand je pense que je vais être totalement dégueulasse. Mon bien-être passe avant toute considération extérieure, actuellement. Je ne suis pas coquette, et je ne le serai probablement jamais. Je le vis extrêmement bien. La futilité, c’est pour ceux qui peuvent se le permettre.


« Savoir où s’arrêter et quand recommencer. »
Selfie raté, je suis un cachalot:
 
Présentation | RP | Liens


Dernière édition par Io le Lun 3 Déc - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 65
Points d'Experience : 65
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Re: « Warm [Privé - Cheveyo]   Dim 2 Déc - 22:48

La haine. La colère. La tristesse. La rage.

Dernièrement il avait traversé bien trop d'émotions violentes. L'étalon Nashoba ne savait plus quoi penser, où se tourner. Il se sentait seul, perdu. Il avait échoué !

Cet échec le rendait amer. Qui l'eut cru ? Severus avait réussi à convaincre une jument de sa bonté. C'était faux ! FAUX ! Cet étalon n'était qu'un monstre caché sous un masque de bienveillance. Si Kishi avait été présente pour montrer ses cicatrices à la jument sauvage, elle l'aurait peut-être cru. Mais sa mère n'était plus là. Sa mère était morte, tuée par cet étalon insidieux. Cheveyo ne pardonnerait jamais à son père. Jamais !

Il y avait cependant un espoir. La pouliche, sa demie-soeur, n'avait pas paru insensible à ses propos. Peut-être avait-il réussi à la convaincre de se méfier de son père. Leur père. La victoire n'était pas assez intéressante pour que l'étalon de la tribu s'en contente.

Agacé, il s'était dirigé vers le camp mais la réalité l'avait frappé en plein visage. Hakan mourrait et il ne pouvait rien faire pour le sauver. Son cavalier ne se remettrait pas de ses blessures de guerre. Le frison en avait la certitude. L'espoir qu'il avait eu en début d'année s'était évaporé. Eskann s'occupait à présent de lui, Hakan ne sortant que rarement pour le voir. La tristesse le submergea comme un ouragan violent. Il ne savait plus ce qu'il voulait. Il était perdu.

Sa vie avait-elle seulement encore un sens ?

Hakan était le seul qu'il considérait comme sa famille et le voila qu'il disparaissait. Severus gagnait sur tout les plans. Cheveyo ne serait jamais en mesure de le vaincre. Il n'avait qu'à abandonner. L'étalon se figea au milieu de la neige qui tombait lourdement. Le froid le mordit férocement. C'était la fin.

Sans plus savoir où il allait il se mit à déambuler dans la neige, ses pas le guidant sans qu'il le sache en direction des sources chaudes du territoire de la harde. Il était dans un état second. Pas le meilleur moment pour le croiser malheureusement.



Design : Hikaru552 - Line : Agaave - Colo' : Ottawa (Mille merci ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 14
Date d'inscription : 30/11/2018
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Warm [Privé - Cheveyo]   Lun 3 Déc - 11:59

Tiédeur. Paix. Sommeil. Mes yeux se ferment presque contre ma volonté et je passe dans un demi assoupissement. Le sommeil du bienheureux peut-on dire.  C’est pour ça que je ne me rends compte que trop tard que l’on me percute. Enfin, plus exactement, qu’on manque de me marcher dessus. Paniquée, mon réflexe et de me relever d’un bond, percutant à mon tour l’autre cheval. Le choc manque de me faire tomber de l’autre coté et je me rattrape au dernier moment grâce à un magnifique pas de danse improvisé.

Je pose le regard sur l’autre cheval. Lève la tête en me rendant compte que je fixe le poitrail. Atteint enfin la hauteur des yeux de l’étalon, en levant la tête selon un angle assez inconfortable. Sérieusement ? Je me sais courte sur pattes pour une jument, et trop grande pour être une ponette. Mais si moi je suis petite, lui, est beaucoup trop grand. Même pour un étalon. Et plus large que la plupart de ce que l’on peut croiser par ici. Je n’imagine pas les dégâts si ce gros tas avait réussi à me marcher réellement dessus. Je me racle la gorge, forçant la voix pour paraître plus énervée que ce que je suis réellement ;

« Faut regarder où tu poses tes sabots, m’sieur l’étourdi ! »


J’en profite pour mémoriser son physique en de-spi. On sait jamais, si je dois m’enfuir à toute berzingue, autant que je puisse le reconnaître si je le recroise et ainsi pouvoir l’éviter plus aisément. Mise à part sa stature qui m’a marqué en premier, je note les yeux bleus glacier et l’odeur.. L’odeur humaine ? Pas tout à fait. Du moins, pas humain comme ceux que j’évite tout particulièrement. Là, il y a une odeur de feu de bois, mais étrangement mêlé à celle des herbes séchées et du cuir tanné. C’est très significatif mine de rien. Propre aux indiens, les Nashobas je crois ? Nashibas ? Noshaba ? Bof, un truc comme ça. Il y en a d’autres qui sentent le feu de bois, ceux qui maltraitent leurs montures, mais ils sentent également l’alcool voir même la saleté ou la transpiration. Peu reluisant. Les derniers, les autres sentent la poussière. Ca varie ensuite d’un individu à l’autre, aussi je ne peux pas généraliser. En tout cas, l’odeur d’un humain imprègne les chevaux qu’il côtoie. C’est facile d’identifier les équidés qui les fréquentent un peu trop.


« Savoir où s’arrêter et quand recommencer. »
Selfie raté, je suis un cachalot:
 
Présentation | RP | Liens


Dernière édition par Io le Mar 4 Déc - 10:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 65
Points d'Experience : 65
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Re: « Warm [Privé - Cheveyo]   Lun 3 Déc - 23:16

La chaleur se faisait plus présente au fur et à mesure qu'il s'aventurait vers les sources. Jamais encore n'avait-il posé les sabots dans cette partie là du territoire de Noctis. Il en avait plusieurs fois entendu parlé. Le lieu était réputé pour être particulièrement agréable, notamment en période de grand froid. Il aurait dû tourner les sabots, s'éloigner pour ne pas risquer de croiser un autre équidé. Cependant l'étalon ébène n'avait plus les idées claires. Il se contentait de déambuler bêtement dans l'espoir que son cerveau se remette en route.

C'est bien pour cette raison qu'il manqua de peu d'écraser une pauvre jument assoupie dans la boue non loin d'un bain chaud. L'étalon s'arrêta aussitôt essayant de s'écarter pour ne pas la piétiner. Lourd comme son père, il ne manquerait pas de lui faire du mal s'il appuyait un sabot sur son dos. Heureusement, elle aussi était rapide et en quelques gestes, à la fois maladroit et parfaitement exécuté au vu de la situation, elle s'équilibra.

Cheveyo resta sans voix face à la ponette. Enfin, il n'était pas exactement sûr de la façon de la qualifier. Trop grande pour une ponette, trop petite pour une jument. Á quel groupe appartenait-elle donc ? Elle n'a pas l'air de très bonne humeur après avoir été dérangée par le géant. Celui-ci l'observe, les yeux ronds, encore étourdis. Seulement après une longue minute, qui devait paraitre comme une éternité à celle qui attendait une réponse, le mâle articula quelques mots difficilement.

" Par...pardon. Je n'avais pas fait attention. Je suis désolé. Je ne voulais pas vous déranger ... "

Il ne savait que dire de plus. Il n'y avait rien qui pouvait réparer sa maladresse.



Design : Hikaru552 - Line : Agaave - Colo' : Ottawa (Mille merci ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Io
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 14
Date d'inscription : 30/11/2018
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Warm [Privé - Cheveyo]   Mar 4 Déc - 11:20

Une mouche aurait pu voler entre nous deux, dans le blanc qui s’était installé. Aurait pu. Sauf qu’elles sont toutes mortes à cette période de l’année. Ou alors elles migrent. Ou alors.. Elles disparaissent dans une autre dimension. Allez savoir. En tout cas, une mouche aurait pu voler entre nous, ça aurait au moins apporté une touche comique à la scène. L’étalon me fixe, effaré, avant de finalement répondre trois phrases à moitié bafouillées. Quatre si on compte le premier mot comme une phrase à part entière. Je hausse les sourcils, surprise, avant de me rappeler que je dois avoir l’air pas contente. Je reprends ma pâle imitation de mécontentement, plutôt perturbée par la réaction inattendue de l’étalon. J’aurai pensé qu’il aurait plus de contenance que cela, vu sa stature. Mais non. Il se laisse impressionner.

J’ouvre la bouche pour enchaîner avant de me rendre compte que je ne sais même pas quoi répondre. Comment c’est possible de pouvoir continuer à être contrarié par quelqu’un qui s’excuse sincèrement ? Parce que oui, l’étalon était sincère, et j’en ai pas douté une seule seconde. Il ne m’avait pas vue. S’il m’avait vue, sa réaction aurait été différente.

Je laisse tomber mon cinéma qui ne sert à rien. Ca ne me diverti même plus. Je lâche un soupir à fendre l’âme, blasée.

« Au moins, tu ne m’as pas vraiment marché dessus, faut prendre ce détail en compte. »

Je reprends consistance au dernier moment et je rajoute, un peu plus énergique :

« Mais regarde quand même où tu mets tes sabots ! T’aurai pu écraser.. Je sais pas, moi ! Cet écureuil par exemple ! »

Et d’un mouvement de museau je désigne mon compagnon d’infortune, toujours lové dans la boue, mais qui nous observe avec curiosité. Il doit se dire qu’on est deux grands abrutis avec trois neurones chacun, qui font beaucoup de bruit. Du moins c’est ce que j’aurai pensé, moi, à sa place.


« Savoir où s’arrêter et quand recommencer. »
Selfie raté, je suis un cachalot:
 
Présentation | RP | Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 65
Points d'Experience : 65
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Re: « Warm [Privé - Cheveyo]   Dim 9 Déc - 22:34

Cheveyo demeurait silencieux. Il n'avait rien à dire, rien à ajouter. Il était simplement désolé d'être là où il n'aurait pas dû être, d'avoir accidentellement dérangé une jument qui ne demandait qu'à être tranquille. Sa tête a du mal à carburer. Et cela semblait déstabiliser l'équidé lui faisant face. Elle perdit son expression contrariée pour le regarder avec lassitude.

Il s'apprêtait à s'excuser une deuxième fois cependant la fin de la phrase le surpris tellement qu'il ouvrit les yeux ronds, son regard fixé sur l'écureuil désigné par l'Ébène. Il avait automatiquement tourné la tête à sa remarque. L'étalon ne peut qu'être décontenancé devant une telle réplique, ce n'est certainement pas ce qu'on entend tous les jours. Il s'attendait à ce qu'elle rouspète d'avantage sur sa maladresse mais rien de tel. Elle s'en fait pour un écureuil ?

" Euh ... oui c'est vrai. Enfin, j'aurais cru qu'un écureuil était bien plus agile que moi et mes gros sabots. Visiblement je manque encore trop de coordination. Je ferai plus attention la prochaine fois. "

L'étalon reporta son attention sur la jument. Il ne souhaitait pas se montrer impoli, mais tout de même, il n'avait pas pour habitude d'écraser les autres.

" Et puis j'avoue que je ne m'attendais pas à trouver quelqu'un d'allonger sur le sol. Je n'avais pas pensé à baisser les yeux. C'est ma faute, j'oublie souvent que je dépasse les autres d'une bonne tête. "

Ajouta-t-il se sentant très bête.
Au camp il n'avait pas vraiment l'habitude de discuter avec les autres, c'était une des rares fois qu'il avait une conversation entre piques et malices. Il ne savait pas s'il en saisissait bien toutes les subtilités.



Design : Hikaru552 - Line : Agaave - Colo' : Ottawa (Mille merci ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Warm [Privé - Cheveyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Warm [Privé - Cheveyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE NOCTIS :: Le Lac de Crystal :: Les Sources Chaudes-