RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le côté obscur de la Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
Cheveyo
Messages : 70
Points d'Experience : 69
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Le côté obscur de la Force   Mer 28 Nov - 22:57


Le côté obscur de la Force



Dans son désespoir au camp, Cheveyo s'était éloigné de plus en plus de la Tribu. Il avait rencontré plusieurs chevaux et récupéré des informations sur l'individu qu'il méprisait le plus au monde, d'avantage que celui qui avait causé la descente aux Enfers de Hakan. Le frison vouait une telle haine pour cet être qu'il avait entrepris de détruire sa vie. Et il l'attaquerait par n'importe quel moyen du moment que cela l'anéantissait.

Des rumeurs circulaient quant au fait que le cheval en question venait de fonder une famille. En effet, cela s'était confirmé. Une jument s'était retrouvée au Fort et avait par la suite mis bas à une petite pouliche. Elles vivaient sur le territoire d'une harde. Cheveyo n'avait pas attendu pour aller à leur rencontre. Il devait leur apprendre la vérité au sujet de celui qui disait être un bon cheval. Tout cela n'était qu'un mensonge et elles finiraient par s'en rendre compte tôt ou tard. Si cela pouvait plus tôt que tard, Cheveyo en serait ravi, et si cela pouvait détruire le coeur du frison à la face immaculée, alors ce serait d'une pierre deux coups.

Il s'aventurait depuis un moment sur les terres de Noctis, il se montrait discret essayant d'effacer sa présence au maximum. Il ne fallait pas qu'on le trouve.



Design : Hikaru552 - Merci mon Secret Santa ! :titcoeur:

Anciennes Signa':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferliya
Je suis:
Je suis:
Ferliya
Messages : 60
Points d'Experience : 81
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Dim 9 Déc - 12:46

* Bien Esdraël...*

Féliciter sa fille. Voila bien quelque chose d'inattendue de la part de la Dame Noire. Que ce soit par la volonté de prendre l’éducation de sa fille très au sérieux ou pour cacher sa totale inexpérience en temps que mère, Ferliya avait décider de s'isoler pour prendre en sabot l’éducation de sa petite princesse. Évidement, la naissance de la petite Esdraël avait émue tout le troupeau et chacun avait voulu se fendre de conseils afin que Ferliya puisse bien commencer son rôle de mère. Si au fond d'elle, elle n'avait pas admis que ces conseils pouvaient lui être utile, la Dame Noire aurait envoyer paitre tout le monde.
Mais quand la petite tétait, c'était comme si elle devenait incapable d’être agressive. La sensation...lui paraissait agréable bien que fidèle a son habitude, elle ne montrait aucun signe de sentiment. Éprouver des sentiments et le montrer, quelle merveilleuse porte d'entrée pour être manipulé. En revanche, pour éduquer Esdraël, elle essayait de temps en temps de la complimenter quand elle faisait quelque chose de bien. Il parait que les poulains comprennent mieux ainsi. Ferliya semblait dubitative. Elle n'avait jamais eu besoin de cela pour apprendre des choses.
Alors certes, Esdraël a un mois et Ferliya lui apprenait déjà a reconnaitre ce qui était mangeable alors que sa petite ne faisait encore que de la téter. Mais chaque seconde a lui apprendre des choses lui semblait précieuse, il ne fallait pas gâcher. Et tandis qu'elle lui avait fait réviser et reconnaitre chaque arbre dont l’écorce pouvait être mangeable si il n'y avait vraiment que cela a manger, le bruit d'un intervenant extérieur ne lui échappe pas. La troupe n'était pas loin mais le bruit ne venait pas d'eux. Un regard vers sa petite suffit a lui faire comprendre qu'elle devait rester auprès d'elle.
La Dame Noire s'avance alors vers le bruit. Aucune peur, aucun sentiment de devoir fuir pour protéger sa petite. La vie n'épargnera aucun danger a Esdraël quand elle sera adulte alors Ferliya ne voyait pas pourquoi elle n'exposerait pas Esdraël de suite a un potentiel danger pour la mettre de suite devant la réalité de la vie.



[img][/img]

Line/Colo:L.O.G ~ BG DreamWorks ~ (c)DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
Cheveyo
Messages : 70
Points d'Experience : 69
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Dim 9 Déc - 22:24

Sa marche l'avait porté non loin du troupeau. Il devait éviter de se faire repérer par les chevaux qui ne l'intéressaient pas. Seules les deux frisonnes avaient de l'importance à ses yeux. Elles étaient celle pour qui il avait un message. L'étalon s'éloigna des chevaux qui broutaient dans une clairière encore verdoyante, sûrement une des rares oasis encore présente. Il s'enfonça plus profondément entre les arbres avant de s'arrêter. Sa présence avait été repérée. Mais de ce qu'il constatait c'était par l'un des chevaux qu'il cherchait.

Une grande jument noire s'avançait dans sa direction, le regard droit et fier. Elle ne doutait de rien. C'était un peu comme son père Severus, brave et courageux, mais fourbe comme pas deux ! L'étalon s'arrêta et attendit qu'on s'approche. Il n'était pas venu ici pour se montrer menaçant. Son intention n'était pas de blesser les chéries du grand frison aux marquages blancs. Non, enfin pas physiquement. Peut-être sortiraient-elles avec quelques cicatrices émotionnelles mais c'était mieux qu'elles découvrent la vérité maintenant plutôt que trop tard. L'idée même que Severus abuse encore une jument après ce qu'il avait fait vivre à Kishi répugnait l'étalon de la Tribu Nashoba. Il avait hâte de dévoiler la vérité à ces deux là.

Quand la jument se fut suffisamment approchée de lui, Cheveyo jugea qu'il était temps de se présenter, au moins quelques phrases pour expliquer sa présence en ces lieux.

" Bonjour,
Je suis désolé de vous déranger. J'ai fait irruption sur le territoire de la harde car je suis à la recherche d'une jument et de sa fille. Elles connaissent un étalon du nom de Severus. Se pourrait-il qu'il s'agisse de vous ? "


Demanda le jeune mâle avec beaucoup de politesse.
Il n'était pas le fils de Severus pour rien.



Design : Hikaru552 - Merci mon Secret Santa ! :titcoeur:

Anciennes Signa':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferliya
Je suis:
Je suis:
Ferliya
Messages : 60
Points d'Experience : 81
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Ven 21 Déc - 1:15

Ferliya découvrit l’intrus et le fixe froidement, comme elle fixait tout le monde d'ailleurs, droit dans les yeux. Attitude totalement volontaire afin de mettre mal a l'aise chacun de ses interlocuteurs et les amener a détourner le regard. Esdraël observait discrètement ce jeune étalon sous le flan de sa mère et restait silencieuse. Ne pas parler a des inconnus, voila ce qu'on lui avait appris, encore plus quand maman gérait la situation. Mais toute deux ne manquèrent pas de remarquer l'air de famille entre lui et Severus.
La Dame Noire l'écoute parler, s'exprimer avec une politesse soignée qui ne pouvait réchauffer l'attitude de Ferliya. Si il suffisait de parler poliment a Ferliya pour réchauffer l'ambiance, alors elle serait comme toute ces juments qu'elle méprisait. Faible et manipulable.


* Des étalons, j'en ai croiser plus d'un, une bonne part d'entre eux son reparti avec la bonne résolution de ne plus jamais revenir me voir, quand ils sont reparti en vie. De quel catégorie es tu dis moi? *

S'approchant plus près, elle reprit en ces termes.

* Je ne suis pas comme les autres membres de ce troupeau, compréhensif, indulgent, excusant la moindre intrusion. Tu devais pourtant le savoir non? J'ai tuer des intrus pour moins que cela. Quand a tes questions, je vais y répondre et après je compterais jusqu’à 100 en espérant que tu ne sois plus a porter de vue. Oui c'est bien nous et je suppose que tu dois être un de ses fils? Cela ne m'étonnes pas. Tu lui ressembles beaucoup. *

Tout cela dit avec le plus grand des calme, comme si elle discutais touffe d'herbe. Ferliya n'avait pas besoin généralement de hausser le ton ou de distiller de la menace pour faire passer le message chez son interlocuteur pour qu'il lui fiche la paix.


[img][/img]

Line/Colo:L.O.G ~ BG DreamWorks ~ (c)DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
Cheveyo
Messages : 70
Points d'Experience : 69
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Jeu 27 Déc - 0:26

L'étalon observa la jument. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle avait un sacré tempérament. Est-ce cela qui avait attiré son père ? Trouvait-il la situation encore plus risible puisqu'il avait réussi à berner une jument de cette trempe ? Cheveyo n'en savait encore rien. La frisonne aurait aussi pu choisir de s'abandonner à un monstre comme Severus ... mais cela ne le regardait pas. Lui il voulait que sa demie-soeur sache qui était réellement la créature insidieuse qui lui servait de père. Bien évidemment, il était aux abonnés absents, il fallait s'en douter. Severus n'était pas un bon père, était-il même un père pour quiconque ?

" Je ne viens pas avec l'intention de vous importuner. Mais si vous souhaitez vous en prendre à moi, je ne me battrai pas. Je ne suis pas là pour ça. "

L'étalon avait beau être un guerrier, jamais il ne pourrait frapper un mère. Le souvenir de Kishi, si vulnérable lui revenait en tête. La frisonne n'avait rien de sa mère, elle semblait d'une toute autre trempe, malgré tout, il pensait à la petite. Il ne pouvait pas lui faire du mal. Pas qu'il la blesserait physiquement lors du combat. Mais la seule idée qu'il puisse lui causer de la peine ou de l'angoisse en voyant sa mère se battre, déplaisait au mâle.

Son fils ? Il ne supportait pas cette appellation mais elle n'avait pas tort. Il opina d'un mouvement de tête. Alors il les avait trouvé. Cela ne l'étonnait pas. Il reconnaissait les traits de son père chez la pouliche, tout comme la jument avait reconnu les traits du frison chez lui.

" C'est exact. Je suis son fils, même si je n'aime pas particulièrement cet affiliation avec lui. J'espère qu'il ne vous a pas fait de mal. Le connaissant, il n'est pas très ... pas très fiable. Pour ne pas dire que c'est une vipère vicieuse. Un étalon qui cache son masque sous un visage de bonté respectueuse. "

Commença-t-il par dire en les observant.
Il guettait les réactions des deux juments, prêt à réagir au quart de tour si jamais la frisonne ne l'entendait pas de la même oreille.



Design : Hikaru552 - Merci mon Secret Santa ! :titcoeur:

Anciennes Signa':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferliya
Je suis:
Je suis:
Ferliya
Messages : 60
Points d'Experience : 81
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Ven 4 Jan - 22:38

Ferliya écoute attentivement ce qui était...son neveu ( si je ne me plante pas ), quelqu'un qui faisait partie de sa famille. Esdraël écoutait son grand frère sous le ventre de sa génitrice mais on sentait clairement qu'elle avait envie d'aller le voir de plus près. Rien d'anormal en temps normal sauf que la, très clairement, quand on a une mère comme Ferliya, mieux valait se tenir a carreau et obéir sagement. Une fois qu'il eut finit de parler, Ferliya était amusée intérieurement. Percevant que ce jeune étalon ne portait pas son père dans son cœur...

* Tu parles de Severus comme d'une vipère insidieuse mais je constate que l'expression tel père, tel fils s'applique parfaitement. Tu n'es pas en reste pour ce qui est de cracher du venin sur les autres. *

Ça, c'est fait. Mâcher ses mots n'était pas dans l'habitude de la Dame Noire et prononcer la vérité qui blesse, son passe temps préféré, son arme de prédilection. S'approchant du jeune étalon sans que l'on sache si c'était pour l'agresser physiquement ou non, elle s’arrête assez proche pour que sa fille puisse le renifler et le voir plus en détail.

* Faisons un marché veux tu? Au fait comment dois t'appeler? Bref faisons un marché. Énonce le fond de ta pensée et ce pourquoi tu en veux autant a ton père. Ensuite, suivant si tu m'as fait perdre mon temps ou non, je te laisserais repartir ou je laisserais les autres membres de mon troupeau décider de ton sort. J'aurais été la dominante j'aurais déjà agis mais bon, n'ayant pas encore le pouvoir décisionnaire de décider si un intrus doit être considérer comme invité ou cible a abattre. *

De ce coté la aussi, du Ferliya dans le texte. Laissant entendre ce qu'il conviendrais de faire si elle avait tout les droits sur son territoire, elle serait certainement une dominante dirigeant le groupe d'une poigne de d'acier.



[img][/img]

Line/Colo:L.O.G ~ BG DreamWorks ~ (c)DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
Cheveyo
Messages : 70
Points d'Experience : 69
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Dim 13 Jan - 20:07

Elle n'avait pas tort. Kishi lui avait dit tellement de fois qu'il ressemblait à Severus. Il avait en horreur ces mots. Il les avait en horreur car ils n'étaient pas faux, et il méprisait son père, alors il se méprisait également lui-même. L'étalon adressa un sourire amusé à la jument, on aurait pu croire qu'il était menaçant, malfaisant, mais non, ce n'était qu'un aperçu de sa folie. Son âme brisée qui tâchait de survivre à sa façon au fond de lui.

La jument s'avança dans sa direction d'un pas puissant comme si elle allait l'attaquer. Cheveyo ne bougea pas d'un pouce. Il était prêt à recevoir la furie de la jument. Si elle voulait le cogner, elle n'avait qu'à se lâcher, se défouler sur lui, il avait l'habitude. Sa mère l'avait battu plus d'une fois. Son regard bleu croisa celui de la pouliche. Elle était mignonne, il espérait qu'elle aurait le droit à l'enfance qu'on lui avait arraché. Elle méritait tellement plus que Severus.

Cheveyo opina d'un mouvement de tête. Il était l'intrus sur les terres de la jument, alors elle avait le droit de disposer de lui comme elle l'entendait.

" Vous pouvez m'appeler Cheveyo si vous le souhaitez. Et comment dois-je vous nommer ? "


Demanda-t-il avec politesse.
On pouvait reconnaitre les traits de caractère de son père, la politesse et le respect envers les autres.

" Severus se sert des juments avant de les abandonner. Il leur fait croire qu'il sera présent pour elle, pour ses poulains mais ce ne sont que des belles paroles. La vérité c'est que tout ceci n'est qu'un jeu pour lui. Il se moque bien des autres, ils ne sont qu'un divertissement. Il m'a privé de ma mère. Il l'a anéanti, et ça, je ne lui pardonnerai jamais ! Et vous deux, vous feriez mieux de vous méfier de lui. Ne le laissez pas gâcher votre vie, vous méritez bien mieux que ça. "



Design : Hikaru552 - Merci mon Secret Santa ! :titcoeur:

Anciennes Signa':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferliya
Je suis:
Je suis:
Ferliya
Messages : 60
Points d'Experience : 81
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Dim 27 Jan - 23:54

Ferliya se mit a rire, un rire intérieur. Ce Cheveyo en voulait a son père parce qu'il se sert sois disant des juments pour les laisser tomber ensuite les futures mères. Il se servaient d'elles, les manipulant pour son bon plaisir, son bon vouloir. Mais lui? N'essayait il pas de faire de même? De se servir des autres pour faire du mal a quelqu'un? Un point que Ferliya lâche sans aucune délicatesse.

* Vraiment ? ( Se tourne vers sa fille ) Esdraël, ton demi frère devant toi en veux beaucoup a Severus votre père car selon lui, il se sert des juments pour son usage personnel avant de les laisser tomber. C'est pour cela qu'il vient nous voir, toi et moi Ferliya, pour tenter de nous retourner contre lui, de se servir de nous a sa propre fin. La leçon du jour Esdraël, la critique est aisée mais l'art est difficile. *

Ferliya revient alors a Cheveyo, le regard froid, insensible a son avertissement.

* Quand on reproche a Severus de se servir des autres, on commence déjà par ne pas le faire soit même. On se montre plus impeccable que celui qu'on critique. Si tu veux te venger de Severus, fais le toi même et ne te cache pas derrière une bande de larbins auxquels tu aurais retourner le cerveau. Si il a été un mauvais père pour toi, il n'en va pas de même pour Esdraël. *

Et d'ajouter en le fixant droit dans les yeux, d'un regard particulièrement pénétrant.

* La vie n'est pas un cadeau Cheveyo. La vie est un combat et ne pardonne aucune faiblesse. A la moindre défaillance, tu es mort. Et c'est pour cela que nombre de chevaux meurent, ils meurent parce qu'ils sont faibles, ils meurent et souffrent parce qu'ils se laissent manipuler, parce qu'ils laissent transparaitre leurs sentiments, leurs émotions. L'amour, l'amitié, la confiance, la loyauté et autres bêtises du même genre, c'est juste bon pour les faibles. Pour ceux qui se font manipuler. Si je dois tuer ma mère, mon père ou tout autre individus, Esdraël comprise alors je le fais sans aucun remords. *

Esdraël, nullement choquer, cajole sa mère tout en observant son demi frère. Elle avait intégrer ce fait depuis déjà un moment, ce qui lui avait donner le gout du travail et de l'effort. Esdraël prenait sa mère en modèle, elle voulait être forte comme elle.


[img][/img]

Line/Colo:L.O.G ~ BG DreamWorks ~ (c)DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheveyo
Je suis:
Je suis:
Cheveyo
Messages : 70
Points d'Experience : 69
Date d'inscription : 19/01/2018
Localisation : War zone !
Joue également : Black Jack - Hel - Severus - Tora

MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   Mer 13 Fév - 23:58

L'étalon coucha ses oreilles en arrière. La jument n'avait pas tort. Il critiquait son père ouvertement mais n'était sans doute pas mieux que lui, enfin si. Cheveyo croyait dur comme fer qu'il valait bien mieux que l'être abjecte qui avait contribué à sa naissance. Jamais il ne commetrait les mêmes erreurs que son père, ou plutôt son géniteur. Père et géniteur était des concepts bien différents. Père, un cheval qui n'avait aucun lien de sang pouvait être une figure paternelle. Quand à géniteur, il n'y avait aucun lien affectif ou émotionnel avec un tel personnage.

" Tu penses que je veux vous utiliser pour accomplir une vengeance. Non, simplement vous mettre en garde toi et ta fille. Pour ma part, je vais accomplir mon dessein sans l'aide de personne. Severus n'aura guère le choix que de répondre à mon invitation. Tu crois qu'il a changé pour ta fille ? Peut-être t'a-t-il raconté les mêmes balivernes qu'à ma mère. De toute façon il est bien trop habile avec les mots. "

Le jeune mâle dressa les oreilles en avant. Soudain il comprit. Il comprit parfaitement la situation. Il ferma les yeux un instant. Un sourire s'étira sur ses lèvres. Alors c'était elle qu'il avait choisi ? Cette jument frisonne. Une union terrible qui ne pouvait donner que le pire des résultats.

" Les monstres s'attirent, je ne suis nullement choqué. "

Souffla-t-il pour lui même mais assez fort pour que les deux femelles puissent l'entendre.
Cheveyo se tourna en direction de sa demie soeur pour l'observer. Elle avait l'air innocente, tout juste en train de découvrir la vie. La pauvre n'avait pas de chance. Une mère sordide. Un père absent. Il en eut un réel pincement au coeur. Elle ne méritait pas d'être entourée d'individus aussi odieux. Il la regarda d'un air attristé.

" Esdrael, je sais que l'on ne se connait pas, mais sache que je ne te veux aucun mal. Ton père, ta mère, je ne crois pas qu'ils connaissent les sentiments. Mais sache que malgré tout ce que tu entends l'amour, l'amitié, la confiance, ces choses là rendent un cheval plus fort que sa seule force physique. Á quoi bon survivre à une vie de solitude ? Tu mérites mieux que tout ça. Si tu avais besoin d'aide ou de quoi que ce soit, n'hésites pas à venir me trouver. J'habite auprès des Nahobas, tu pourras me trouver là si tu as besoin. N'hésites pas ! "

Déclara-t-il avant de porter ses prunelles bleus sur la mère de la petite.

" Bon si tu veux me massacrer je suppose que c'est le moment de montrer à ta fille ce que donne la force et la violence. "

Ajouta-t-il d'un air parfaitement stoïque.



Design : Hikaru552 - Merci mon Secret Santa ! :titcoeur:

Anciennes Signa':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le côté obscur de la Force   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le côté obscur de la Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~ Hadès, le côté obscur de la force :3
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» NOUVEAU COMMANDANT DE LA FORCE DE LA MINUSTAH
» Mon mékano avec champ de force
» Force des Aimants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE NOCTIS :: La Forêt Verdoyante :: La Clairiere Cachée-