RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 275
Points d'Experience : 247
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Dim 30 Sep - 20:59

Une lumière bienveillante


David l'avait sorti du Repaire aujourd'hui. Il trouvait sa jument bien trop agitée dernièrement. Plus agressive que jamais, la Tigresse s'était frittée avec l'un de ses camarades jusqu'à ce que le sang coule. Le bandit n'avait pas manqué de la réprimander, mais au fond il savait qu'elle ne se calmerait pas temps qu'il ne l'avait pas sorti se vider la tête.

Le Contrebandier avait du mal à expliquer ce changement. Tout ça était arrivé depuis qu'ils avaient capturé le beau palomino. Mais pourquoi Tora réagissait-elle ainsi ? Qu'est-ce qui l'avait fait changer ? Il se dit qu'il inspecterait l'environnement de la jument plus en détail les jours qui suivraient.

Ils étaient allés loin, très loin dans la vallée afin que la jument coure autant qu'elle le souhaite. Après des heures à parcourir les terres du Cimarron ils avaient marqué un arrêt. Il s'agissait des anciennes terres de Ciel Étoilé, un étalon qui avait abandonné sa harde il y a plus d'un an. Ils progressèrent encore un temps avant de tomber sur un lac étrange. Il était recouvert de brume. Tous deux observèrent l'étendue avec curiosité. Tora voulut s'avancer mais son cavalier l'arrêta pour descendre de son dos. L'après-midi était déjà bien entamé, et il fallait dresser un camp s'il souhaitait passer la nuit ici. L'homme se dirigea vers un arbre où il attacha sa jument avant de disparaitre dans les bois à la recherche de quelques branches solides pour se monter un abri.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joker
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 72
Points d'Experience : 45
Date d'inscription : 10/04/2017
Localisation : Dans le Cimarron
Joue également : Ottawa, Mistake et Taima

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Dim 30 Sep - 21:22

Le Lac Brumeux, ce fameux lac où le rouquin se cachait depuis quelques jours déjà. Le Fils du Feu faisait presque pitié à voir dans cette épaisse brume. L’encolure basse, les côtés apparentes et ces cicatrices toujours présentes sur tout son cœur, on aurait presque un survivant. À quoi tentait-il de survivre ces temps-ci au juste ? Ces cauchemards étaient bel et bien de retour, et il s’était éloigné des autres équidés afin de ne pas se retourner contre eux à cause de ces affreuses pensées

Petit à petit, l’alezan s’approcha du bord de l’eau froide et vint souffler doucement sur celle-ci, ennuyé. Puis, d’un coup, une odeur intéressante se fit sentir. Un autre équidé était dans les alentours, accompagné évidement d’un humain. La senteur de cuir qu’avait pu remarquer le jeune étalon le répugna. Que fallait-il faire, fuir, ou bien rester et découvrir qui étaient ces envahisseurs ? Ce n’était pas son territoire officiellement, mais Joker aimait bien appeler le Lac son petit coin tranquille.

- Qui ne tente rien n’a rien ...

Il soupira donc longuement avant de suivre le fumet qui l’avait quelque peu " dérangé " avec une certaine méfiance. Le rouquin ne voulait pas finir la corde au cou, après s’être autant attaché à sa liberté, il ne voulait absolument pas la perdre maintenant. Plus jamais.




'' Les hommes ne me rattraperont jamais, et s'ils essaient, ils le regretteront ! ''

Signa' faite par Oracle et avatar fait par Shoah ( Merci énormément vous deux ! <3 )


Double compte : Taima, Ottawa et Mistake

Joker vous parle en #cc0033

Les cadeaux et anciennes signatures ( Merci ! :D ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 275
Points d'Experience : 247
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Dim 30 Sep - 21:41

La jument était fatiguée après cette longue balade sur le territoire. Elle ne rechigna pas lorsque David l'attacha bien qu'elle aurait préféré être libre. L'humain s'éloigna et elle le suivit du regard un instant. Mais bien vite elle reporta son attention sur autre chose. Un clapotis venait de s'entendre du côté du lac. Qu'est-ce qui avait bien pu faire ce bruit ? Une grenouille ? Un poisson ? Tora se le demandait.

Elle fixa la brume pendant plusieurs minutes sans rien distinguer de plus. Puis une forme se dessina. Une silhouette équine. La jument tigrée plissa les yeux, totalement intriguée. Qui pouvait s'approcher ? Un cavalier, un sauvage ? Une odeur boisée s'éleva dans l'air. Une odeur masculine. Il s'agissait d'un étalon. Á présent elle était encore plus intéressée par l'étranger qui s'avançait dans sa direction.

La Tigresse resta silencieuse, elle observait la scène de ses yeux ambrés. Elle espérait que l'individu s'approche et se présente, cela lui permettrait de se divertir un peu. Tora avait besoin de discuter avec quelqu'un qui ne venait pas du Repaire, elle n'en pouvait plus des chevaux là-bas.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joker
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 72
Points d'Experience : 45
Date d'inscription : 10/04/2017
Localisation : Dans le Cimarron
Joue également : Ottawa, Mistake et Taima

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Lun 1 Oct - 14:46

Le jeune étalon s’avançait dans la brume sans trop savoir où s’en allait, hésitant sur ces faits et gestes à chacun de ces mouvements. On aurait presque dit qu’il avait l’air chancelant. La peur lui chatouillait les tripes, mais sa curiosité le poussait à continuer à avancer, plus que le doux fumet de l’autre équidé, qui s’avérait être une jument d’ailleurs. Avance, froussard. Se disait-il pour lui même silencieusement, en penser, jusqu’à ce qu’il aperçoive non loin malgré l’épaisse brume l’inconnue.

Joker figea sur place, fixant la demoiselle à une bonne distance, assez bonne pour ne pas totalement voir la silouhette de la femelle, tout comme elle ne devait pas pouvoir elle non plus distinguer la couleur de la robe de l’entier.

Il hennit tout bas, d’une voix qui se voulait forte malgré tout :

- Qui es-tu ?

Le Fils du Feu ne voulait surtout pas se faire repérer par l’homme qui accompagnait sûrement cette jument, alors mieux valait rester sur ces gardes, ce qu’il faisait en écoutant autour attentivement, tout en gardant son regard sur l’inconnue. Le port de tête toujours un peu bas, le cheval à la robe de feu avait l’air presque plus petit qu’il ne l’était, plus faible aussi. Il ne représentait pas une menace pour la jument, pas aujourd’hui en tout cas. Trop faible, trop fatigué, trop perdu même. Joker n’était plus le jeune et gentil étalon qui avait tenté d’être, non. Il était redevenu l’attrocité que les hommes avaient fini par achever, enfin, en partie.

Restant où il était, toujours en alerte, les oreilles pointant tantôt en direction de l’autre équidé, tantôt tout autour de lui, le mâle ne put s’empêcher malgré cela de faire passer son point d’un antérieur à l’autre, nerveux. Il n’aimait pas ça. Il se mettait en danger encore une fois.




'' Les hommes ne me rattraperont jamais, et s'ils essaient, ils le regretteront ! ''

Signa' faite par Oracle et avatar fait par Shoah ( Merci énormément vous deux ! <3 )


Double compte : Taima, Ottawa et Mistake

Joker vous parle en #cc0033

Les cadeaux et anciennes signatures ( Merci ! :D ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 275
Points d'Experience : 247
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Lun 1 Oct - 20:21

Le cheval s'était figé dans la brume. Tora ne parvenait pas à le distinguer clairement. Il semblait cependant frêle, le genre de bête qui a vécu des difficultés et qui a du mal à s'en remettre. Son langage corporel était mitigé, pas menaçant, ni soumis, il semblait en conflit interne. La rouquine le comprenait. Rare étaient les chevaux sauvages qui s'approchaient des domestiqués en toute sérénité. La jument secoua sa crinière qui rougit sous les rayons du soleil.

" Je m'appelle Tora, je suis une jument du Repaire. Pour l'instant mon cavalier n'est pas là, il ne devrait pas revenir avant un certain temps. Si tu veux circuler, je te conseille de le faire maintenant. "

Le prévint-elle d'une voix tranquille.
Elle aurait préféré qu'il s'arrête pour discuter, mais inutile de le leurrer. Il devait connaitre vaguement les hommes. Il ne se ferait pas avoir si elle lui mentait en disant qu'il n'y avait aucun danger.

La petite jument tigrée tira légèrement sur ses rênes pour s'écarter de l'arbre où elle était retenue prisonnière. Elle n'arrivait toujours pas à distinguer son camarade équin clairement. Il semblait avoir envie de se fondre dans la brume tel un spectre fantomatique.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joker
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 72
Points d'Experience : 45
Date d'inscription : 10/04/2017
Localisation : Dans le Cimarron
Joue également : Ottawa, Mistake et Taima

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Mar 2 Oct - 4:30

La voix qui lui répondit sonnait féminine, l’odeur qu’il avait senti était donc bel et bien celle de la demoiselle. Au moins, il y avait ça de positif. Par contre, pour ce qui était de la provenance de celle-ci ... Joker fit un pas en arrière en relevant la tête bien haut à ces mots, comme horrifié. Il réussit à se retentir de lancer une réplique au sujet des chevaux des hommes mais finit par ce taire. Ce n'était pas  le moment, et si cette « Tora » n'appréciait pas, elle pouvait toujours s’affoler et ramener son cavalier dans les parages, donc mieux valait ce la fermer sur ce point.

Le rouquin, malgré les paroles de la femelle, resta encore quelques instants dans la brume, avant de décider de faire quelques pas dans sa direction. Ces pas étaient lents, indécis, presque maladroits. On aurait presque dit qu’une douleur physique le retenait d’avancer à une vitesse plus rapide. Tora pouvait le trouver étrange si elle le voulait, mais elle ne comprendrait jamais pourquoi le jeune étalon avait autant de mal à approcher d’elle. La peur, celle de refaire face à l’homme. Il remarqua qu’elle était attachée, la pauvre. Les bipèdes n’avaient aucunement changés, ne laissant pas le choix à leur monture que d’en rester attacher pendant un certain temps alors qu’eux s’amusaient à faire d’autres choses un peu plus loin, ou bien à côté de vous. Le quarter horse frissons à cette pensée.

Il s’éclaircit la gorge avant de lancer :

- Je .. tu es certaine ?

Joker ne prit même pas la peine de se présenter, comme souvent, beaucoup trop effrayé de savoir qu’un homme circulait autour et qu’il était en danger, ou plutôt sa liberté l’était. Il tourna ces yeux vers ceux de la jument, avant de la regarder de haut en bas en détail. Rousse, comme lui, mais tigrée. L’étalon cligna des yeux à quelques reprises, stupéfait. Il n’avait jamais vu une robe comme celle-la auparavant, ce qui lui fit presque oublier tout l’équipement humain qu’elle portait sur elle et qui la retenait prisonnière des hommes.




'' Les hommes ne me rattraperont jamais, et s'ils essaient, ils le regretteront ! ''

Signa' faite par Oracle et avatar fait par Shoah ( Merci énormément vous deux ! <3 )


Double compte : Taima, Ottawa et Mistake

Joker vous parle en #cc0033

Les cadeaux et anciennes signatures ( Merci ! :D ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 275
Points d'Experience : 247
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Mar 2 Oct - 19:01

La jument découvrit un peu plus de son camarade lorsqu'il s'avança hors de la brume. C'était un étalon alezan marqué par des cicatrices. Il semblait avoir beaucoup souffert dans sa vie, d'autant plus que ses traits étaient creusés, comme s'il avait été malmené par le temps. Tora demeura silencieuse avant d'opiner doucement de la tête.

" Oui, je suis sûre. Il est parti chercher de quoi construire le camp pour la nuit, je ne pense pas qu'il reviendra de si tôt. "

Expliqua-t-elle dans une tentative pour le rassurer un peu.
La rousse lisait dans l'attitude du mâle qu'il était hésitant. Sûrement la présence du bipède sur son territoire qui devait lui poser problème. Elle afficha une mine compatissante dans l'espoir de le rassurer un peu.

" Tu es un cheval de harde ? "

Demanda-t-elle à l'étalon inconnu.
Sa robe alezane aurait pu être magnifique si elle n'était pas ternie par sa santé fragile. Il devait être un beau spécimen lorsqu'il mangeait à sa faim. Et puis chacune de ses cicatrices devaient avoir une histoire, c'était un individu qui ne pouvait qu'intéresser la Tigresse.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joker
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 72
Points d'Experience : 45
Date d'inscription : 10/04/2017
Localisation : Dans le Cimarron
Joue également : Ottawa, Mistake et Taima

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Mar 23 Oct - 3:31

Les paroles de la jument tigrée, qui se voulaient rassurantes, ne firent pourtant pas grand chose du côté de l'étalon à la robe de feu. Il releva légèrement la tête en ronflant des naseaux avant de faire un pas de plus vers la femelle, curieux mais toujours inquiet. Mieux valait rester sur ces gardes, et si cette Tora mentait et que son cavalier allait revenir plus rapidement que prévu ? Il observa les alentours d’un coup d’œil rapide, planifiant déjà sa fuite.

Quelques secondes plus tard, la voix de la Tigresse sonna à nouveau, posant cette fois une question au rouquin. S’il faisait parti d’une harde ? Pff ! Bien sûr que non. De toute façon, l’envie n’avait jamais réellement été présent de vivre dans une harde pour Joker. Devoir coopérer avec d’autres équidés, surtout avec ces problèmes, serait un vrai défi pour le jeune étalon, déjà qu’il avait de la difficulté à se contrôler seul ... Il répliqua sur un ton moqueur :

- Tu ne crois pas que je serais plus en forme si je faisais parti d’une harde ?

Cette simple phrase saurait probablement répondre à la question de Tora. Biien qu’il ne s’était toujours pas encore présenté, le Fils du Feu brûlait d’impatience d’en connaitre plus au sujet de cette jument, malgré qu’elle soit auprès des bipèdes, tout comme la jument devait vouloir aussi connaître à qui elle avait affaire. Un jeune étalon aussi amoché par la vie devait avoir quelque chose d’intéressant à raconter, tout comme elle le devait elle aussi. Devait-elle faire face à toutes les attrocitées qu’il avait vécu en vivant parmis les hommes, se demandait-il même s’il n’avait pas aperçu de cicatrices semblable aux siennes sur la robe magnifiquement rayée de l’équidé devant lui.

Il demanda finalement d’une voix sincère :

- Dis-moi, pourquoi ne profites-tu pas de l’absence de ton humain pour fuir ?




'' Les hommes ne me rattraperont jamais, et s'ils essaient, ils le regretteront ! ''

Signa' faite par Oracle et avatar fait par Shoah ( Merci énormément vous deux ! <3 )


Double compte : Taima, Ottawa et Mistake

Joker vous parle en #cc0033

Les cadeaux et anciennes signatures ( Merci ! :D ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 275
Points d'Experience : 247
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Jeu 25 Oct - 20:58

La jument l'observa d'un oeil curieux. Que dire ? Peut-être était-il l'oméga que tout le monde martyrisait pour se défouler. Tora ne savait pas comment fonctionnait les hardes. Ce n'est pas qu'elle s'en fichait mais sa vie était tellement différente qu'elle n'avait pas eu le temps ou l'envie de s'y pencher. Elle haussa la tête d'un air incertain.

" Les temps sont durs pour ceux des hardes dernièrement. J'ai entendu dire que les prédateurs étaient de sortis. Il est possible que tu aies été séparé de ta harde et que tu te retrouves ainsi. Je n'exclus pas de possibilité. On ne sait jamais. "

Répliqua-t-elle d'une voix qui donnait l'impression qu'elle avait réfléchi à ses propos.

L'étalon à la robe de feu s'avança dans sa direction. S'il n'avait pas été si émacié, Tora n'aurait pu s'empêcher de le trouver beau. Il avait malgré ses airs faméliques et timides, une prestance et une fougue qu'elle ne pouvait ignorer. Cet étalon s'était battu pour sa vie. Il n'y avait pas de doute. Ses cicatrices en témoignaient.

Son attention se reporta sur le regard du mâle. Une lueur étrange brillait dans ses prunelles noisettes. Il l'observait curieusement.

" Fuir ? Pourquoi donc ? Il est vrai que mon cavalier ne me traite pas toujours avec amour mais il m'offre protection contre les monstres de l'extérieur, un endroit confortable ou vivre, et je suis sûre de ne jamais manquer de foin. Les hommes peuvent être cruels, mais ils ne nous traitent pas tous comme l'ont fait tes démons. "

Expliqua-t-elle d'une voix tranquille.
Elle avait dans l'idée que le mâle serait totalement indifférent à ses propos. Quand on avait connu la morsure du fouet, il était difficile de considérer l'homme autrement que comme un monstre.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joker
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 72
Points d'Experience : 45
Date d'inscription : 10/04/2017
Localisation : Dans le Cimarron
Joue également : Ottawa, Mistake et Taima

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Ven 26 Oct - 3:46

La jument à la robe tigrée n’avait pas tort, ces temps-ci, les prédateurs se faisaient de plus en plus présents sur les terres sauvages, ce qui n’aidait en rien le rouquin. Heureusement, il venait de trouver un endroit tranquille où se cacher pendant quelques temps encore, à l’abris des curieux tout comme des prédateurs affamés qui rôdaient partout. Malgré cela, Joker s’était plutôt bien débrouiller avec eux, évitant les coins les plus à risques de leur présence. Il faisait donc presque tout son possible pour ne pas finir dans leur estomac !

- Tu t’es trompée sur toute la ligne, malheureusement pour toi.

Répliqua-t-il dans un sourire malin, fier de son coup.

Il avait peut-être effectivement l’air de ce que Tora avait pu croire au début, mais finalement, je parcours du jeune étalon était complètement différent. Né chez les hommes, puis séparé tôt de sa mère, et ensuite vendu, c’était là d’ailleurs que les nombreuses marques sur son corps avaient été faites, chez celui qui l’avait acheté. Après s’être échappé de cet homme, dont les souvenirs atroces marquaient toujours le jeune mâle, il s’était rapidement accoutumé à la vie d’un solitaire, parcourant les terres du Cimarron, guidé par le goût de la liberté et sa curiosité.

Lorsque la femelle répondit à sa question au sujet de fuir ou non, le sourire qui s’était dessiné sur le visage du Fils du Feu s'effaça jusqu’à devenir une grimace de dégoût. Beurk. Comment pouvait-elle prendre ces bipèdes pour des sauveurs qui prenaient soin d’elle ? C’était à n’y rien comprendre pour Joker, qui détourna le regard d’un air déçu, jusqu’à ce qu’une phrase en particulier le fit sourciller :

" Les hommes peuvent être cruels, mais ils ne nous traitent pas tous comme l'ont fait tes démons. "

La Tigresse venait de toucher une corde extrêmement sensible. Tes démons. Que voulait-elle dire par la exactement ? Savait-elle quelque chose à propos de lui ? Non, impossible. Il secoua la tête violement afin de chasser cette idée de son esprit, le yeux clos avant de cesser et de reposer son regard sur la demoiselle, sur ces gardes. L’alezan recula de quelques pas, l’air un brin appeuré. Il ne comprenait plus rien. Comment était-ce possible ?!

- Que veux-tu dire par là ?

Lança-t-il d’une voix sèche, les sourcils froncés, la tête relevée.

Il toisa la jument, attendant une réponse franche à sa question. Que demander d’autres que de simples explications ? Si cela continuait beaucoup trop loin aux yeux du jeune équidé, il n’aurait qu’à fuir, comme il l’avait toujours fait, à moins que ces demons ne prennent le dessus pour cette fois ..?




'' Les hommes ne me rattraperont jamais, et s'ils essaient, ils le regretteront ! ''

Signa' faite par Oracle et avatar fait par Shoah ( Merci énormément vous deux ! <3 )


Double compte : Taima, Ottawa et Mistake

Joker vous parle en #cc0033

Les cadeaux et anciennes signatures ( Merci ! :D ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 275
Points d'Experience : 247
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   Dim 28 Oct - 21:43

Peu importe si elle s'était trompée à son sujet. Le tout était de faire preuve de logique et de n'éliminer aucune possibilité avant d'être sûr que l'hypothèse n'est pas valide. Cela faisait de l'Alezan un cheval solitaire. Seul, à la merci de la Nature. Ne se sentait-il jamais perdu, isolé comme il l'était. L'équidé est un animal sociable, les interactions avec ses pairs sont si importantes.

La jument tigrée l'observa sourire fièrement. Il était content de voir qu'il avait pu la duper. Mais était-ce réellement important ? Des deux, il était le plus à plaindre et sa petite victoire ne changerait pas la donne en terme de situation. Tora garda le silence, continuant de l'observer attentivement.

Le changement de réaction de l'étalon lui indiqua qu'elle avait visé juste. Pile en plein milieu de la cible. Il s'était éloigné. Ses yeux ne reflétaient plus la lueur de fierté qu'il avait affiché. Il n'y avait qu'une victime désemparée face à un prédateur qui visait juste. Trop juste.

L'Alezan n'était pas heureux. Le ton de sa voix l'indiquait tout autant que son attitude renfrogné. Le pauvre n'appréciait pas la question. La rouquine prit son temps. Elle aimait toujours autant se faire désirer. Elle le quitta un instant des yeux pour réfléchir à sa réponse avant de reporter ses pupilles ambrées droit sur lui.

" Et bien, par où commencer ? J'ai été attaquée par un animal sauvage par le passé. Les cicatrices que tu portes sont bien trop symétriques, trop ordonnées pour avoir été laissées par un combat sauvage. J'en déduis donc que quelqu'un t'a fait du mal. Un individu qui savait parfaitement ce qu'il faisait en te blessant à plusieurs reprise. Encore et encore, jusqu'à ce que tu ne trouves la force et le courage de fuir. Je les ai vu, les chevaux comme toi, ceux qui souffrent en silence jusqu'à n'en plus pouvoir. "

Exliqua-t-elle d'une voix si sérieuse qu'elle en devint même sombre.
Elle ne connaissait bien sûr pas l'histoire du Fils de Feu, seulement à voir sa réaction face à l'éventualité qu'un bipède traine dans le coin, il y avait forcément quelque chose derrière tout ça. De même que sa réaction face à ses propos. L'Alezan avait un passé mouvementé.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une lumière bienveillante / À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DES HARDES :: La Prairie Miraculeuse :: Le Lac Brumeux-