RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♥:.Nos retrouvailles (Insanus and Anoki).:♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Insanus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 32
Points d'Experience : 20
Date d'inscription : 23/03/2018
Age : 21
Localisation : Sur la terre de mes ancêtres

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: ♥:.Nos retrouvailles (Insanus and Anoki).:♥   Sam 21 Juil - 12:36



Anoki and Insanus
❝ Nos retrouvailles. ❞

"-Insanus!" .Rien.."Insanus"... Doucement, j'émerge de mon rêve profond, ce rêve si étrange où je suis en compagnie de cette ombre noire qui semble me vouloir du bien, et peu à peu la voix qui m'avait appelée se fit claire. C'était la voix douce de Thomas, qui était déjà levé. Ouvrant encore un peu plus les yeux, je le voyais déjà debout à faire le rangement de ses affaires d'hier. Jamais il ne cessait de se lever tôt pour tout préparer à la journée qui s'entamait, et il m'impressionnera toujours.
Il était assez joyeux, et je savais pourquoi en fait, s'était le jour où on allait chercher de quoi un peu vivre près des Nashoba, cette petite tribu Indienne plutôt sympathique. On y allait rarement, préférant l'achat à d'autres groupes, ou la ville, et à chaque visite chez les Indiens, on y restait que quelques minutes pas plus, mais s'était pas trop mal et assez.
Dans un bâillement démesuré, je pousse sur mes pattes et me redresse en m'ébrouant pour chasser quelques mouches et poussières. Il faisait plutôt bon aujourd'hui, et cela faisait du bien à ma peau et mon moral, si bien que je levais la tête en souriant en buvant les rayons chaleureux du soleil. Je sentis, mes tripes se tordre d'un coup, me faisant baissé la tête.

Une bonne heure de marche calme avait suivi. Thomas chantonnait, assit confortablement sur mon dos, les mains relâchées sur mon garrot, les yeux fermés. Et moi, j'étais songeur, je ne savais pas pourquoi, chaque fois que je passais par cette tribu, même si j'aimais y aller, quelque chose me poussait à y rester tout en me faisant du mal.
Thomas frappa doucement le côté de mon large cou, en pointant du doigt, droit devant nous. Nous y étions.
Doucement, mon cavalier et moi, pénétrons dans les lieux animés, avant qu'il ne descende de mon dos. Il me laissa là, pendant qu'il partit chercher le chef. Et moi, je me retrouvais donc seul, ici, entouré d'humains, et de chevaux, comme à mon habitude, je restais silencieux, et fis demi-tour, pour me trouver un coin tranquille pour attendre mon jeune cavalier.
Image spécialement faites pour moi, par:  BarnUlv

© Mzlle Alice.







"Kit By Me.- Colo and design, line horse: Me. -Forest background(No river): Movie Spirit"

Sister:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoki
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 4
Points d'Experience : 1
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 22
Localisation : Québec
Joue également : Juste Anoki

MessageSujet: Nos retrouvailles   Jeu 2 Aoû - 3:01




Nos retrouvailles
La lueur du petit soleil matinal me réveille doucement avec le chant des oiseaux qui exprime leur joie de vivre. Jamais je ne me lasserai de cela. L’ambiance de la forêt et de toute la faune animale qui entoure le camp. D’aussi longtemps que je me souvienne, cela a toujours fait partie de ma vie. Suite à cette réflexion, je me lève doucement du sol et commence à me secouer pour enlever la saleté de mon dos. Alok et moi avons passé la nuit dans la forêt, suite à la longue période de chasse que nous avons parcourue hier. Suivre ce cerf n'a pas été de tout repos! Mais au final, Alok l’abattit, avec une flèche, tout en étant assis sur mon dos au galop. Peu de personnes peuvent maîtriser cette tactique, mais les Nashoba sont assez doués avec leurs chevaux. Quand le cerf a été touché, nous avons ralenti les foulées pour le laisser se cacher, pour mourir. Le retrouver n’a pas été une chose aisée et cela nous apprit quelques heures. La lueur du soir a commencé à faire son apparition et ses comme ça que nous avons campé ici. Attentive, je regarde les alentours et remarques que mon compagnon de voyage n’était pas là. « Encore partie à l’aube pour trouver d’autres proies? Il ne se repose donc jamais. » Je souffle fort par mes naseaux désespérés et recherche quelques brins d’herbe à manger. Après quelques minutes, des bruits retentissent aux alentours. Je me tourne brusquement pour regarder d’où cela venait et hume l’air. Sans étonnement, je finis par voix Alok revenir avec quelque pomme entre ses mains et deux petits lapins attachées à leur patte de derrière avec une corde. Ils les déposent juste à côté de sa petite tente improvisée. Je couche légèrement mes oreilles contrariées, quand je le vois venir vers moi.

- Anoki… Ne fais pas cette tête! Je sais que tu aurais aimé venir avec moi et je ne suis pas parti très loin! De plus galopés auprès, des lapins n’auraient pas été pratiques!

Je pouvais voir son sourire suite à ses dires et caresse mon encolure en même temps. J’adore le contact physique de sa main sur moi. Cela est réconfortant et apaisant. Je pourrais même dire que, avec le temps passé avec lui, je peux ressentir si Alok est bien ou nerveux et vice-versa. Comme si un lien nous unis pour toujours, et cela, je ne le donnerais pour rien au monde! Après tout ce jeune homme m’a redonné le goût de vivre à nouveau. Je posais ma tête sur son épaule et je me laisse bercer par ses caresses. Ensuite, l’Indien a déposé les pommes devant moi.

- Tu peux les manger. Je remballe mes affaires, les poses sur ton dos, puis on revient au camp. Je crois qu’il y a des hommes blancs qui vont faire de la troque avec la tribu aujourd’hui.


(Saut dans le temps)



********



Quand nous sommes enfin arrivés à la lisière de la forêt, la vue du camp était à proximité. La tribu ne se situe pas en pleine forêt, il y a un vaste champ qui les sépare de cette faune sauvage et entre les deux se trouvaient les chevaux qui se prélassent à la chaleur du soleil. Je comprends leur comportement, avec l’arrivée du printemps, on cherche la chaleur qu’on avait perdue pendant l’hiver. « Aller, on va finir cette journée en beauté! Du moins, je l’espère… » J’ai ressenti des petits coups sur mon ventre, pour aller plus vite et nous sommes rentré au camp au trop. L’arrivée a été plutôt chaleureuse comme toujours. Alok a descendu ses prises de mon dos et quelques Indiens sont venus l’aider, heureux de voir que la chasse a été bonne. Avant de me laisser seul, celui-ci caresse doucement mon front, son pouce fait des va-et-vient proches des petites marques bleues sous mon œil.

- Surtout, ne fais pas de bêtises quand je ne suis pas là!

Je regarde son magnifique visage, puis il se détourne de moi pour aller aider ses congénères à transporter la carcasse du cerf. « Je ne peux rien te promettre! » Inconsciemment, je savais bien qu’il ne peut pas entendre mes dires, mais parfois ses plus forts que moi. J’évite soigneusement les autres humains pour revenir vers la prairie. Au chemin du retour, je remarque un homme qui sort plus du paysage que les autres. Par son accoutrement et son attitude. Clairement, il ne venait pas d’ici, mais étrangement, j’avais une impression de déjà-vu… Sans trop m’en soucier davantage, je continue mon chemin vers la sortie du camp. La chaleur du soleil était toujours à son apogée et je voulais en profiter et je me rends au milieu des plaines me reposer. Avant que je puisse m’allonger sur l’herbe, mon attention se pose sur un cheval inconnu. « Il n’est pas de la tribu. Que fait-il ici? » Ma curiosité est plus forte que mon amour de la solitude et me pousse à aller vers l’étalon. Prudemment, j’avance pour finir à quelques mètres de lui. Ce cheval portait un drôle d’accoutrement sur son dos et sur la tête. « Je n’ai jamais vu cela auparavant. » Ensuite mon regard s'est porté sur sa robe pour arrêter sur ses yeux qui me fixent aussi. L’impression de déjà-vu revient m’envahir de nouveau, mais en beaucoup plus fort! Un sentiment caché depuis longtemps refait surface sans vraiment comprendre pourquoi… Je recule légèrement perturber. « Je n’aurais dû jamais m’approcher de lui... » Je tente de garder mon sang-froid, avant que ça dérape davantage!

- Tu euuuu… Ne viens pas d’ici, n’est-ce pas? Nous voyons rarement d’autres chevaux avec… Cet accoutrement.


**************
Si vous voyez beaucoup de fautes d'orthographe dans mes RP ce n'est pas intentionnel. Voyez-vous je fais de la dyslexie dysorthographie. Si vous avez des questions à ce sujet, mon MP est ouvert !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://aquanovasab.deviantart.com/
Insanus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 32
Points d'Experience : 20
Date d'inscription : 23/03/2018
Age : 21
Localisation : Sur la terre de mes ancêtres

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ♥:.Nos retrouvailles (Insanus and Anoki).:♥   Jeu 30 Aoû - 12:53

Alors que j'étais tranquillement, dans mon coin à attendre le cavalier et les vivres pour la suite de notre petit voyage, ma solitude fut interrompue par l'arrivée d'un autre cheval, une jument, pour être précis. D'abord, je fus exaspéré par sa présence en me disant que je ne pourrais même pas être tranquille le temps d'un instant...esnuite, je la vis me regarder, me détaillant, et je fis de même. Pourquoi? Je ne savais pas, mais je voulais la regarder.

Ce qui m'intriguait, ce n'était pas que sa robe ou ses yeux, mais elle en entière, elle tout simplement...ce qu'elle faisait ressortir en moi, un certain souvenir d'enfance, très très loin, et douloureux, par le biais de sa voix, de son corps.. Hésitant, je recule un peu, dans l'espoir qu'elle s'en aille en voyant que je ne voulais pas qu'elle s'approche, mais non, elle reste là, et même qu'elle commence à me parler, je me sentais ensuite un peu mal, comme si j'avais au fond de moi un sentiment fort de culpabilité.

"-Je ne viens pas d'ici..en effet. Mais ne t'inquiète pas, on ne fais que passer, on ne restera pas." Répondis-je à la jument, qui ne semblait pas plus âgée que moi, ni même plus jeune. J'avais l'impression de l'avoir déjà vu, mais pas ici...car je ne parlais à personne ici, ni même voyais de près d'autre chevaux. Un long soupir sortit, scrutant les tentes non loin, pour tenter de voir mon cavalier, mais comme par hasard, aujourd'hui, il traînait, et le silence s'installa entre elle et moi, et cela devenait lourd.

Comme poussé par quelque chose, je ne pus me retenir de demander:
"-Dis moi, comment t'appelle tu? J'ai l'impression de t'avoir déjà vu, mais....je me trompe peut-être?" C'étais certes idiot, mais tant pis.



"Kit By Me.- Colo and design, line horse: Me. -Forest background(No river): Movie Spirit"

Sister:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♥:.Nos retrouvailles (Insanus and Anoki).:♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

♥:.Nos retrouvailles (Insanus and Anoki).:♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DES NASHOBA :: Le Camp-