RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Opale
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 2459
Points d'Experience : 312
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans mes pensées
Joue également : Tallulah - Ex Aequo - Hazufel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   Mar 13 Déc - 20:03

« On veut tous être important, avoir quelque chose de spécial. »




    L'astre solaire s'inclinait petit à petit pour laisser place à l'étoile qui illumine nos nuits, la Lune. Opale était couché là ... Depuis combien de temps déjà ? Peut importe. Elle savourait l'instant. Le ciel était orange et l'on pouvait apercevoir quelques reflets miroitants ici et là sur l'océan, le soleil semblait touchait l'immense étendue d'eau. D'ailleurs, cette étendue d'eau, avait-elle une fin ? Tellement de questions restaient sans réponses ... Tenez, par exemple, pourquoi l'eau de mer est salée ? Encore une question parmi tant d'autres. Toutes ces impasses agaçaient particulièrement la jument, elle voulait savoir le pourquoi du comment. Tandis que le soleil continuait sa descente quotidienne, la petite pie entreprit une rapide défoulade le long de la plage. Le lointain semblait s'étendre à l'infini, sans jamais être troublé. Opale bondit au galop, laissant derrière elle la marque de son passage ,mais qui ne tardera pas à être effacé par les allés et retour des vagues. Quel bonheur de foncer, tête baissée, crinière au vent, on se sent pousser des ailes. Le coeur comblait de liberté la jument hennissait de plaisir, jouait avec les vagues, elle était libre.

    Elle finit par ralentir sa course, un peu essoufflée. A présent, l'astre avait complètement disparu. Opale jeta un léger coup d'oeil sur ses jambes, elles étaient pleines de sable. Elle se dirigea alors vers la mer, trempa légèrement ses membres jusqu'au jarret. Au contact de l'eau la jument grimaça, elle était atrocement froide, alors elle sortis un peu déçue. La nuit allait bientôt pointer le bout de son nez ...





Characters- Opale & Sidka / Line et BG- D'après Dreamworks.
Spoiler:
 

Cadeaux ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   Mar 13 Déc - 20:29

Je venais souvent là, sur les rochers blancs surplombant l'océan. J'aimais y regarder les couchés de soleils tout simplement splendides. Puis je descendais faire une petite ballade le long de la mer les sabots parfois atteints par les vagues fraîches en cette saison hivernal. Je pensais en moi même que lorsque mon petit serait de ce monde, nous viendrions ici lui, moi et Sweet admirer cette immensité d'eau bleu profond.

Je l'imaginais déjà, jouant avec l'écume, ses sabots traçants sur le sable quelques formes la seconde d'après disparus. Puis moi et le bel étalon doré un oeil attentif et bienveillant sur notre poulain l'un contre l'autre. Cela faisait un bien beau dessin en mon esprit vagabond. Seul le bruit des vagues se heurtant avec fracas à la falaise ainsi que celles qui s'échoués sur la plage m’éteignait. Le soleil jetait des reflet orangé sur la mère et le ciel se teintait de ce même ton.

Alors que ce beau spectacle touchait à sa fin et que la lumière du soleil laissait place à la sombreur des ténèbres de la nuit, mon regard se logea devant moi et j'aperçu au loin une jument pie noir qui me ressemblait étrangement beaucoup. Pour tout vous dire, elle avait, et cela se remarquait de loin, les même beaux yeux d'un bleu doux et sauvage à la foi. J'en resta un moment très surprise. Je n'avais jamais vu plus gracieuse que cette jument qui, après s'être défoulé, était allé se rincer dans l'eau, je me décida à aller à sa rencontre.

"Bonjour, je me nomme Crépuscule, je me promenais ici et je vous ai aperçu de loin. Le spectacle du soleil se couchant sur l'eau est magnifique je trouve. Pas vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Opale
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 2459
Points d'Experience : 312
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans mes pensées
Joue également : Tallulah - Ex Aequo - Hazufel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   Mer 14 Déc - 21:44

    - "Bonjour, je me nomme Crépuscule, je me promenais ici et je vous ai aperçu de loin. Le spectacle du soleil se couchant sur l'eau est magnifique je trouve. Pas vous ?"

    Opale sursauta, elle n'avait pas du tout entendu venir cette jument. La petite pie fronça les sourcils, elle avait l'impression de voir son propre reflet, à un détail près on aurait pu les confondre. La jument en face d'Opale était bien peu sur ses gardes, elle avait dévoilé spontanément son prénom et à l'aise, avait entamé la conversation. Finalement, elle trouvait ces ressemblances plutôt amusantes, sans prendre en compte les paroles de la dénommée Crépuscule, elle déclara amusée :

    - Étrange ces ressemblances, nous ne trouvez pas ? A quelques détails près, on pourrait m'appeler Crépuscule !

    Elle riait de sa dernière affirmation puis elle se racla la gorge et pris un air un peu plus sérieux.

    - Oui moi aussi j'aime beaucoup le soleil couchant de la plage, j'ai rarement eu l'occasion d'en profiter. C'est tout simplement mythique. Oh et enchantée , moi c'est Opale. On peut se tutoyer ?

    La jument lui décrocha un sourire amical, elle se sentait plutôt bien avec elle. Instinctivement, Opale avait accordé sa confiance, elle ne la connaissait pas mais un petit quelque chose faisait que. Peut être la ressemblance physique ? Une douce brise rafraîchit l'atmosphère, faisant remonter l'odeur du sable, de la mer, des grands espaces ... Le bruit des vagues se mouvant, partant de la mer profonde jusqu'aux côtes dorées par le soleil, elles naissent au coeur de leur mère pour mourir sur les rivages que nous foulons. Les vagues se fracassant les unes sur les autres, ces vagues qui ressemblaient à des chevaux fougueux à crinière d'écume. La nature ne cesserait de l'impressionnait.





Characters- Opale & Sidka / Line et BG- D'après Dreamworks.
Spoiler:
 

Cadeaux ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   Jeu 15 Déc - 21:17

A sa première phrase, je ris avec elle c'est vrai qu'on aurait pu nous confondre. Puis elle aimait aussi les couchers de soleil. Je trouvais ça drôle que nous soyons aussi identiques. La jument attendant une réponse de ma part sembla rêveuse un court instant en regardant les vagues. Décidément ! Jusqu’où irait cette ressemblance ! Je sentais l'air marin et brut mais je redescendit sur terre. Il fallait quand même que je lui réponde. Ah ma rêverie n'avait pas de limite.

" Oui bien sur ! Opale... c'est ça ? C'est un bien jolie prénom. Je n'en eut pas encore entendu de plus gracieux. Et il v...eu.. te va à merveille."


J'afficha un sourire bienveillant mon regard fixé sur ses élégants crins se soulevant eu léger mistral de la mer. Puis je tourna mes yeux vers l'eau qui reflétait les rayon lunaire d'une blancheur dans égal. Opale elle aussi était en contemplation devant ce spectacle qui se révélait être celui de la nature d'ou nous étions tiré. Cela faisait drôle de ce dire cela. Je nous imaginez vu de loin. Comme le reflet d'un miroir d'une jument pie noir et blanche sous un ciel étoilé.

Revenir en haut Aller en bas
Opale
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 2459
Points d'Experience : 312
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans mes pensées
Joue également : Tallulah - Ex Aequo - Hazufel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   Sam 17 Déc - 15:02

    - Oui bien sur ! Opale... c'est ça ? C'est un bien jolie prénom. Je n'en eut pas encore entendu de plus gracieux. Et il v...eu.. te va à merveille.

    La jument était plutôt flattée, en signe de remerciement et lui sourit et dit :

    - Tu es bien la première qui me dit ça ! Crépuscule aussi c'est un nom magnifique, qui inspire une grande liberté je trouve.


    Cette nuit, la lune était pleine. Elle illuminait toute la plage d'une douce lumière, la jument ne put s'empêcher de poussait un léger bâillement. En effet la jument commençait à avoir les paupières lourdes. Elle se dirigea donc un peu plus loin, vers un tas de rocher. A sa plus grande surprise le sol était plein de mousse naturel. Elle s'arrêta un instant, dos à Crépuscule, puis se tourna vers elle, l'invitant à la rejoindre.

    - Regarde j'ai trouvé un endroit où on peut se coucher confortablement. Pour ma part, je suis complétement exténuée ! déclara t-elle lacement.

    Puis elle se coucha délicatement sur l'épaisse mousse. Ah ! Qu'on était bien ! De cette façon on pouvait continuer à contempler l'horizon. Le seul inconvénient était les gros rochers. Ils étaient glacés , mais heureusement, parfaitement polis. Les petites étoiles commençaient à apparaître une à une. Elle s'étira de tout son corps puis se replaça laissant une place pour la jument au cas où elle voudrait la rejoindre.

    - Sans vouloir est trop indiscrète, d'où viens tu ? dit elle en voulant approfondir un peu la discution.





Characters- Opale & Sidka / Line et BG- D'après Dreamworks.
Spoiler:
 

Cadeaux ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   Sam 17 Déc - 21:23

Quand elle se coucha, elle me posa une question. D’où je venais ? Je ne venais pas vraiment d'un endroit particulier... J'allais de ci de là... Si on me demandait ça je pouvais énumérer tout les endroit où j'étais passé... Mais cela serait bien trop long... J'ai réfléchis tout en avançant vers le coin douillet déniché par Opale. Je faisais remonter touts mes souvenirs. Et pour tout dire, il y en avait énormément.

"Je...eu...suis née sauvage mais j'ai eu un petit parcours, les indiens m'ont eut puis eu..je suis redevenue sauvages, j'ai intégré une harde puis je suis devenue solitaire et je me suis faite capturé par des cow-boys pas très longtemps puis je me suis évadée avec un certain Sweet Fire qui est maintenant mon compagnon. Mais... et toi ?"


J'allais m'allonger quand une vive douleur me prit à l'estomac, nous n'étions plus qu'à approximativement un mois de ma mise à bas et le bébé donnait de plus en plus de coups. Je me stoppa une minute. J’espérais ne pas avoir trop inquiété Opale. Lorsque là douleur s'atténua, je m'étendis sur le coté près de lautre jument pie. Le tapis de mousse était douillet. En plus nous avions la mer en face et l'épuisement pour seule limite.
Revenir en haut Aller en bas
Opale
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 2459
Points d'Experience : 312
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 21
Localisation : Dans mes pensées
Joue également : Tallulah - Ex Aequo - Hazufel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   Dim 18 Déc - 22:19

    -Je...eu...suis née sauvage mais j'ai eu un petit parcours, les indiens m'ont eut puis eu..je suis redevenue sauvages, j'ai intégré une harde puis je suis devenue solitaire et je me suis faite capturé par des cow-boys pas très longtemps puis je me suis évadée avec un certain Sweet Fire qui est maintenant mon compagnon. Mais... et toi ?

    En effet, c'était plutôt un grand parcours qu'elle avait parcouru ! Opale allait lui répondre lorsque Crépuscule se crispa de tout son corps et on pouvait lire un signe de grosse douleur sur son visage. La jument cherchait à comprendre ce qui lui arrivait, Crépuscule restait immobile sur une douleur apparente, inquiète Opale en chercha la cause. Puis, elle comprit. Quel choc ! Comment manquer ce détail si important ! Comme si de rien n'était, la future mère s'installa près de la petite pie.

    - Mais, mais ... Tu es enceinte ! C'est fabuleux Crépuscule !!! s'exclamait la jument. Pour quand est le petit ?

    Elle était tellement contente pour elle qu'elle en oublia sa question. Sans attendre sa réponse, Opale commençais à raconter.

    - Je suis aussi née sauvage, et je l'ai toujours été. Ma mère est morte à mes trois ans, mon père et moi sommes partis à la recherche d'une autre harde, comme pour tourner la page. Après quatre ans de dures recherches, mon père c'est fait accepté, mais pas moi. Trop fragile disait il. J'ai donc laissé mon bon vieux père là bas. Et aujourd'hui je suis sur les Terres du Cimarron, pleins de chevaux tous aussi merveilleux les uns que les autres. Je suis bien ici. finit elle par dire en souriant.


    Elle avait hésité à évoquer sa rencontre avec Loki, mais leurs sentiments étaient encore tellement abstraits qu'elle ne pouvait rien affirmer...


( Pas trop d'inspi >_< )





Characters- Opale & Sidka / Line et BG- D'après Dreamworks.
Spoiler:
 

Cadeaux ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» Il ne faut pas dire "cass toi pauv' con"
» HOPKINS, ABEL ▬ Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine.
» Il ne faut jamais dire jamais !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-