RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quiproquo hilarant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Quiproquo hilarant   Dim 8 Avr - 17:46


Quiproquo hilarant

La vétérinaire venait de terminer son rapport pour le Colonel au sujet de la santé des montures. Rapport très important dans la réparation des rôles à venir pour les chevaux, qui pour certains allaient devoir travailler dans les mines. La jeune femme se sentait mal à l'aise à l'idée de laisser faire, mais elle n'avait pas le choix, personne n'avait le choix, pas même Hunter. Elle posa sa plume avant de se lever pour s'étirer et faire quelques pas.

Elle était bien mieux à présent qu'elle avait ses propres appartements. Une petite cabane pour elle, où elle pouvait se réfugier quand tout devenait trop agaçant au Fort. Reya devait tout de même admettre que depuis que Hunter s'était adressé à ses hommes pour les réprimander sur leurs comportements un peu douteux par moment, elle avait subit beaucoup moins de harcèlement. Ici en plus, Severus était juste à côté dans son écurie personnelle, veillant sur elle.

La blonde poussa la porte pour s'aventurer sur la petite terrasse en bois de son habitation, elle aperçut son collègue Arnold qui trainait là, l'air hésitant. Était-il venu lui parler ? Elle n'en savait rien, quoi qu'il en soit, elle s'avança vers la rambarde et s'y appuya avant de lui adresser un grand sourire.

" Bonjour Arnold ! Comment vas-tu aujourd'hui ? Pas trop de travail ? "


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Mar 10 Avr - 18:07

Cela faisait un petit moment déjà qu’Arnold voulait faire un petit tour vers le nouvel appartement de la vétérinaire et, aujourd’hui, le cow-boy prit son courage en mains et se dirigea vers la petite cabane tranquille, où il jeta quelques coups d’oeil de l’extérieur, curieux. Il avait bien d’autres choses à faire en cette journée mais tant pis, il les remettrait à plus tard. Aucune tâche de haute importance encore, malgré les prochains événements au fort qui allaient sûrement prendre tout son temps, à lui comme à plusieurs autres soldats.

Dans l’habitation, il repéra enfin la blonde qui, quelques instants plus tard, arrêta son travail pour s’étirer quelque peu avant de disparaître derrière un mur. Les joues de l’homme rougirent d’un coup. Venait-elle de l’apercevoir ? Quand il entendit la porte du bâtiment s’ouvrir, Arnold posa ces yeux sur la vétérinaire d’un air hésitant. Devait-il s’avancer, rester là ..? Mais lorsque la voix de la jeune femme retentit, les épaules du cow-boy se détendirent un peu. Ouf ! Elle ne l’avait pas vue. Il lui sourit poliement en retour, fit quelques pas pour s’avancer vers la rampe d’escalier de la petite terrasse et s’y accouda, maintenant à l’aise. Enfin, il tentait de l’être.

- Bonjour Reya ! Je vais bien merci, et vous ? Le travail peut attendre un peu, j’ai quelques mots à vous dire.

Petit sourire maladroit, peut-être un peu mal à l’aise, mais il devait lui parler aujourd’hui. Il tenait à le faire en personne, et ce aujourd’hui même. Il retenait depuis trop longtemps ce qu’il avait à lui dire, et il n'hésiterait pas à le faire pendant que le moment opportun se présentait.




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Mar 10 Avr - 23:25

La vétérinaire observa son collègue approcher finalement de son appartement et venir se poser sur la rambarde pour lui répondre. Il semblait que ce n'était pas pour une urgence qu'il était là, ce qui était toujours rassurant lorsqu'on avait plutôt l'habitude d'être demandé pour soigner des blessures parfois lourdes en conséquences. Un sourire étira ses lèvres lorsque le soldat la vouvoya, ils n'en étaient plus à ça à présent qu'ils avaient travaillé plusieurs fois ensemble.

" Tu peux me tutoyer Arnold, à moins que cela ne te gêne. "

Elle resta un moment appuyée sur la balustrade avant de faire quelques pas dans sa direction.

" Je vais bien aussi. J'espère que ce que tu as à me dire n'est pas trop grave. Ottawa se porte bien ? "

S'enquit-elle aussitôt, puisque l'étalon était son patient, et peut-être la raison de la venue du soldat.
La jeune femme posa ses mains sur ses hanches avant de le regarder toujours d'un air bienveillant.

" Si c'est important, tu veux peut-être venir t'installer à l'intérieur. Nous pourrions boire quelque chose peut-être ? "

Proposa-t-elle en l'invitant à la rejoindre sur sa terrasse pour le conduire à l'intérieur.
Arnold était un soldat qui ne lui faisait pas peur. Pas qu'il ne soit pas capable de lui faire du mal s'il le voulait, il avait une carrure musculeuse et il était plus fort qu'elle cela allait sans dire, cependant la jeune femme savait qu'il avait bon fond. Cet homme était gentil, il ne lui viendrait pas à l'idée de blesser quelqu'un par pur caprice égoïste. Pour cette raison elle l'invitait à venir dans son petit havre de paix au sein du Fort.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Ven 13 Avr - 0:39

Arnold n’avait pas pu s’empêcher de la vouvoyer, par politesse et parce qu’il n’aimait pas tutoyer sans la permission des gens. Venant justement d’obtenir cette permission, il allait donc commencer à tutoyer la blonde. Il rigola un instant, quelque peu gêné puis passa une main dans ses cheveux en disant :

- D’accord, si tu insistes.

Puis vint la question sur Ottawa, qu’il attendait bien évidement. Ce n’était pas pour son étalon qu’il était là aujourd’hui, et heureusement, car celui-ci était au meilleur de sa forme, mais cela serait peut-être perturbé par les événements à venir au fort. Le cow-boy se demandait si sa monture devrait travailler dans les mines. Cette question l'embêtait sérieusement, il devrait demander l’avis de Reya à se sujet plus tard. D’ailleurs, son étalon ne devra peut-être pas aller travailler dans les mines ? Il lui demanderait ça aussi, intéressé à ce sujet.

- Oui, il va très bien. Rassures-toi, je ne suis pas venu ici pour lui.

Répondit-il d’un ton joyeux, sourire aux lèvres comme toujours lorsqu’il parlait du gris. Ces temps-ci, le pie était dans une des plus grande forme, malgré que, quelque fois devinait Arnold, il s’ennuyait de l’alezanne et de sa pouliche, Red Hot Chili Peppers, mais il n'était encore pas venu pour discuter de cela. Il redevint sérieux lorsqu’il continua :

« En effet, ce serait plus simple d’expliquer tout ça à l'intérieur. »

Il suivit la femme en montant les escaliers et en la suivant dans sa petit cabane, jetant un dernier coup d’oeil à l'extérieur avant de fermer la porte derrière lui, s’assurant qu’aucun curieux ne les observait. Maintenant à l'intérieur, le soldat ne pu s’empêcher de regarder autour de lui. Un endroit tout simple, comme le bureau de Colonel probablement, mais oh combien plus confortable que les logements réservés aux militaires. C’était en partie pourquoi il dormait souvent dans le box de sa monture : il détestait dormir en compagnie des autres hommes. Reya méritait cet endroit, un petit coin tranquille à elle seule où elle ne pouvait pas être dérangée. Il lui lança tout en continuant d’inspecter les lieux de ces yeux verts, toujours près de l’entrée :

- Sympa. Tu dois beaucoup plus être à ton aise ici.




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Ven 13 Avr - 14:39

C'était une bonne nouvelle que de savoir que l'étalon pie gris allait bien. Une inquiétude de moins à avoir. Elle se demandait donc pour qu'elle raison le soldat était venu lui rendre visite. C'était la première fois qu'il ne s'agissait pas de travail. Enfin, elle en saurait bientôt plus puisque son collègue annonça qu'il lui expliquerait une fois à l'intérieur. La jeune blonde entra dans sa petite maison en bois et débarrassa la petite table qui se trouvait dans la pièce principale, à côté de son bureau. Elle tira une chaise pour inviter Arnold à s'asseoir avant d'aller chercher la chaise de son bureau pour elle.

" Oui c'est vraiment un endroit plus pratique. Pour le travail et bien d'autres choses. Ici, je n'ai plus d'ennuies comme j'ai pu en avoir par le passé. Le Colonel a fait preuve de beaucoup de gentillesse en me permettant d'avoir ma propre habitation. Et puis, c'est bien pour Severus aussi d'avoir un box plus grand. Il avait du mal à être en permanence avec les autres. "

La jeune femme attrapa deux tasses sur son étagère qui rassemblait sa vaisselle et une partie de ses possessions, qui se limitaient à quelques bibelots, des livres, et récemment elle y avait ajouté la figurine en bois peinte de Severus et Blaze offerte par Hunter lors du marché de Noël. Elle se tourna ensuite vers son collègue et posa les tasses sur la table.

" Qu'est-ce que tu aimerais boire ? J'ai du rhum, du sirop ou de l'eau. Peut-être que je pourrais faire une infusion ... ? "

Proposa-t-elle également, se tournant vers une petite boite en bois pour y chercher des plantes à infuser.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Ven 20 Avr - 1:43

D’un hochement de tête accompagné d’un petit sourire, Arnold remercia Reya de lui avoir tiré une chaise. Normalement, il aurait attendue qu’elle s’assoie à son tour mais, comme elle s’affairait maintenant à aller s’en chercher une pour ensuite aller chercher de quoi boire, il n’attendit pas. Il l’observa s’emparrer de deux tasses, remarqua une jolie figurine de deux équidés qu’il ne reconnu pas sur le coup, et en entendant le mot «  rhum » lorsqu’elle lui proposa quelque chose à boire, il ne fit que rire légèrement. L’alcool n’était pas vraiment son fort, voir aucunement, et surtout pas à cette heure-ci.

- Un simple verre d’eau suffira, merci. Dit-il en agitant la main, toujours aussi souriant.

Il ne voulait pas non plus en demander trop, puisqu’il n'était pas venu pour cela. Son attention se reporta sur la sculpture placé sur l’étagère et, en plissant finalement les yeux, reconnu les deux équidés. Blaze et Severus. Le cow-boy se demandait d’où cela venait, et n'hésita pas à dire à ce sujet d’un ton neutre :

«  Ce sont Severus et Blaze, n’est-ce pas ? »

Puis il reposa ces yeux verts sur la vétérinaire, curieux d’entendre sa réponse. Peut-être était-ce une simple décoration acheté par elle-même, ou bien un cadeau d’un soldat du fort qui appréciait le travail de la blonde.

Le soldat n’avait pas été au marché de Noël, cet hiver. Trop de travail à faire, comme souvent d’ailleurs. Cette petite visite n’aiderait probablement pas là-dedans mais, aujourd’hui, Arnold ne se donnait pas la peine d’angoisser pour cela. Il aurait tout le temps qu’il faudra pour se remettre au travail plus tard.




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Ven 20 Avr - 23:07

La jeune femme se retourna en direction de son collègue avec un sourire espiègle sur les lèvres. Ses yeux rieurs de la couleur des prairies sauvages d'Amérique brillaient de malice.

" Monsieur me cacherait-il qu'il ne tient pas bien l'alcool ? "

Demanda-t-elle sur le ton de la plaisanterie.
Loin d'être une alcoolique sur patte, Reya devait admettre qu'elle appréciait savourer une bonne liqueur ou un bon alcool de temps à autre. Cela était réservé aux occasions bien évidemment. Jamais elle ne serait aller boire lors de ses journées de travail. En revanche, si une occasion particulière se présentait, la jeune femme n'avait aucun remords à déguster un verre en bonne compagnie. Elle ne dépassait jamais ses limites, l'ivresse était loin d'être un état qu'elle appréciait. Elle trouvait même cela dégradant à vrai dire.

Reya s'approcha de la table après avoir attrapé une carafe d'eau et servit un verre à son collègue avant d'en faire de même pour elle. La vétérinaire s'installa finalement, un peu plus calme. Á la remarque d'Arnold, elle tourna la tête en direction de la statuette. Un sourire se dessina sur ses lèvres pulpeuses au souvenir du Marché d'Hiver.

" Oui ce sont eux. Le Colonel me l'a offert après m'avoir croisé au Marché de Noël. Comme nos chevaux s'entendent très bien, c'était presque obligé de leur rendre hommage de cette façon. "

Dit-elle en reportant son attention sur son collègue.
La demoiselle était parfaitement à l'aise dans son environnement, loin de se douter que ce qu'elle venait de dire allait peut-être orienter la conversation sur une route qu'elle n'aurait dû prendre.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Jeu 26 Avr - 1:53

La petite remarque comique au sujet de la résistance à l’alcool le fit bien marrer. Au contraire, le cavalier ne détestait pas lui non plus un petit verre ou deux de temps à autres mais, côté tenir à à boisson, Arnold était assez surprenant je dirais. Aujourd’hui n'était tout simplement pas le bon moment pour s’offrir ce genre de breuvage, surtout à cet heure aussi. Peut-être une autre fois, espérait-il.

Il sourit à la blonde lorsqu’il eut fini de rire et répondit d’un ton aussi malin :

- Je me demande qui de nous deux tiendrait le plus longtemps après plusieurs bouteilles d’entamées ..?

Un nouveau rire, un remerciement lorsque la blonde remplie la tasse devant lui, puis leur attention se porta sur la sculpture de, - Arnold avait bien vu juste finalement -, Blaze et Severus. Ce que Reya continua de dire, alors qu’il prenait une gorgée d’eau, lui fit avaler de travers celle-ci. Le Colonel ? Cela surprenait beaucoup plus qu’il ne l’aurait voulu le cow-boy qui, à la fois gêné et choqué d’apprendre cela, toussota légèrement avant de reporter son regard sur le duo sculpté. C’était un magnifique cadeau que leur supérieur lui avait fait, mais pourquoi au juste ? Ces bons services, ou bien autre chose ?

Au moins, les deux chevaux s’entendaient bien, mais qu’en était-il de leurs propriétaires ? L’homme ce surprit de penser ainsi si soudainement et cligna à quelque reprise des yeux. Reprend-toi, mon vieux ! Pensa-t-il pour lui-même, se mordant l'intérieur de la joue, honteux. Il n’en laissait par contre rien paraître à la vétérinaire à qui il répliqua d’un ton neutre cette fois-ci :

- Un bel hommage, en effet. Et tu t’entend bien avec le Colonel ?

Et il tourna enfin son regard dans celui de la blonde, où on pouvait y lire une petite pointe d’inquiétude. Il ne voulait surtout pas que cet homme se comporte mal avec la vétérinaire, tout comme il détestait que certains soldats ici prennent encore la peine de venir intimider Reya. Les avertissements à ce sujet venant du Colonel d’ailleurs, venait peut-être de ce que croyait Arnold, bien que cela était une merveilleuse idée. Les femmes avaient autant droit au respect que les hommes selon lui, surtout Reya qui était une aide précieuse au fort. Malgré cela, le cow-boy n'était même pas encore venu au point du pourquoi il était ici. Allait-il l’oublier ?









'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Jeu 26 Avr - 22:03

La vétérinaire répondit à la remarque de son collègue par un rire amusé. Sûrement pas elle. Pas qu'elle ne tenait pas bien l'alcool, mais sachant que la corpulence et le métabolisme qui différait entre les hommes et les femmes ne jouait pas en sa faveur, elle serait la perdante de ce petite jeu.

" Je pense que nous connaissons tous les deux la réponse. "

Déclara la jolie blonde qui secoua doucement la tête.
Il n'était pas venu le jour, où elle se permettrait de s'abandonner à ce genre de défi. Elle connaissait les conséquences, et elles étaient risquées, même si Arnold était une personne de confiance.

Installée à la table, l'étrangère resta silencieuse quelques instants. Elle encercla la tasse de ses doigts quand son ami lui demanda si elle s'entendait bien avec le Colonel. C'était une question à laquelle elle ne s'attendait pas. Lorsque Arnold s'était approché de ses appartements, Reya pensait qu'il venait discuter d'un problème avec Ottawa. Une discussion tranquille ne faisait pas de mal, mais elle était loin de se douter que la conversation prendrait cette tournure.

La jeune femme releva la tête pour croiser le regard de son collègue. Ses yeux verts étaient neutres, vide de toutes émotions. Hunter avait été là depuis le début, à la soutenir dans ce monde de brutes. Il n'avait pas été le seul. Arnold avait également été bienveillant. La demoiselle se sentait soutenue, et quelque part, oui c'était une raison pour dire qu'ils s'entendaient bien. Mais la vérité était que Hunter ne connaissait pas les pires secrets de la jeune femme. Elle espérait ne jamais avoir à en parler plus en détail que la fois où ils s'étaient croisés dans le désert.

" Oui, je m'entends bien avec lui. C'est normal je pense. Le Colonel a tout intérêt à s'entendre avec ses hommes, sinon les relations de travail sont bien trop compliqué. Toi aussi tu t'entends avec lui ? "

Demanda-t-elle en fixant le soldat.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Sam 19 Mai - 17:26

Reya avait bel et bien répondue à sa question, ce qui l'avait quelque peu rassurée. Sa réponse semblait franche, mais ce n'était pas exactement ce qu'Arnold aurait voulu entendre. Ils s'entendaient bien, point. Voilà ce qu'il en pensait, mais bon, il n'était pas ici pour penser aux liens des autres, et il avait une réponse à donner à la vétérinaire.

S'il s'entendait bien avec Hunter, lui ? Pour tout dire, le cow-boy n'en savait rien. Les deux hommes n'avaient jamais eu de grande discussion seul à seul et, avec le dernier événement où Reya et lui s'étaient fait prendre à libérer un cheval sauvage, il savait que la confiance qu'avait le Colonel envers lui avait baissée. Il n'en était pas fier mais, que pouvait-il faire de plus ? Il n'était qu'un simple soldat dans la Cavalery.

En passant une main dans ces cheveux sombres, le regard vert le sol, il répondit avec incertitude :

- Je n'en sais rien, disons qu'Hunter est simplement mon supérieur. J'obéis à ces ordres un point c'est tout. Je n'ai jamais vraiment accordé toute ma confiance envers lui, ni même envers l'ancien Colonel avant lui, avec qui ça ne marchait absolument pas.

Pleins de souvenirs d'ailleurs revenaient en mémoire à Arnold en repensant à cet homme. Celui où il était arrivé au fort, où on lui avait offert une jument gestante pour une raison qui le mettait encore en colère aujourd'hui et le jour de la naissance d'Ottawa, où on lui avait dit qu'il appartenait à la Cavalery US. Arnold s'était battu pour son étalon gris d'aujourd'hui et il en était très fier. Cette histoire, il l'aimait beaucoup, mais ne l'avait jamais vraiment raconté à quelqu'un. Peut-être que Reya serait a première, qui sait ?

Il tourna finalement ces yeux verts vers celle-ci d'ailleurs en souriant, puis se souvena pourquoi il était venu ici. En toussotant légèrement, il lança :

- Mais je ne suis pas venu ici pour ça. Je ... Je voulais te demander pardon pour l'autre fois, tu sais, avec cet étalon que nous avons sauvé. Tu aurais pu mettre ton travail ici en jeu et tu as pris toute cette responsabilité à ma place et je m'en veux ... J'espère au moins que ça ne t'a pas attiré trop d'ennuis.




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Dim 20 Mai - 0:31

Peut-être que la jeune femme avait sous-estimé le lien qu'elle entretenait avec le Colonel. Visiblement, Arnold qui était ici depuis plus longtemps qu'elle, n'avait pas eu l'occasion de discuter vraiment avec son supérieur. Avait-elle eu des opportunités que d'autres n'avaient pas ? Elle devait avouer que plusieurs fois, Hunter et elle s'étaient retrouvés dans des situations plutôt intimes, des sortes de rendez-vous, mais cela toujours par le plus grand des hasards. Quant au Colonel précédent, c'était la première fois que quelqu'un l'évoquait devant elle. Reya qui n'était pas là depuis très longtemps, ne l'avait jamais connu. Pour elle, Hunter était le seul et unique Colonel. Mais les propos de son collègue l'intriguèrent.

La jeune femme allait poser une question quand Arnold déclara être venu pour parler de tout autre chose. Elle se ravisa donc, il n'était pas l'heure de faire parler sa curiosité. Non, elle était ici pour écouter ce que son collègue avait à lui dire. S'il était venu la trouver alors que le Fort était une véritable fourmilière pleine d'activité dernièrement, il devait s'agir de quelque chose d'important. La déclaration de son ami l'a surpris grandement. Pourtant elle avait cru être claire lorsqu'elle avait accepté de le suivre dans cette mission. Elle était d'accord avec lui et parfaitement consciente des risques encourus. Jamais il n'avait été question d'en vouloir à Arnold. Il ne l'avait pas poussé à agir contre son gré, bien au contraire, Reya le soutenait dans son idée et avait pris part en toute connaissance de cause.

" Mais voyons Arnold, tu n'y es pour rien. J'ai choisi de me joindre à toi, et je suis tout autant responsable dans cette histoire. Si le Colonel m'avait renvoyé pour ça, de toute façon je n'aurais pas voulu rester. Quelqu'un qui considère la vie d'une bête comme moins importante que ses affaires stupides ne mérite pas mon respect. "


Elle marqua une pause. Si cela lui avait attiré des ennuis ? Disons qu'elle avait évité le Colonel, sachant très bien qu'elle l'avait déçu. Mais à part ça, rien de plus. Si elle avait des soucis, c'était plutôt au niveau de sa conscience. En allant à l'encontre des règles du Fort, elle avait mis à mal la confiance que Hunter lui portait. Et pour cela, elle s'en voulait.

" Ne t'inquiètes pas, je n'ai eu aucun problèmes. "

Déclara-t-elle en relevant la tête pour plonger ses yeux dans les siens.
Elle arborait un sourire magnifique, très doux, gentil, juste ce qu'il fallait pour réconforter Arnold et arrêter de le faire culpabiliser.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Mar 3 Juil - 20:21

Un instant alors que Reya avait reprit la paroles suite à ces excuses, Arnold avait baissé les yeux avec gêne, le rouge teintant légèrement ces joues. Il savait bien que la vétérinaire avait acceptée de le suivre de son plein gré mais, au fond de lui, le cow-boy ne pouvait que culpabiliser de lui avoir fait risquer autant. Quand la blonde continua par cette simple phrase, l'homme releva rapidement les yeux en sa direction, sourcils froncés :

'' ... Quelqu'un qui considère la vie d'une bête comme moins importante que ses affaires stupides ne mérite pas mon respect. "

Il n'était donc pas le seul à penser ainsi dans ce fort ? Pour une fois, il ne se sentait plus le seul. Bien sûr, il avait Ottawa à ces côtés, mais de savoir qu'un autre humain pensait comme ça, qu'est-ce que s'était bien ! Un sourire illumina à nouveau son visage et ces yeux verts semblèrent rayonner un instant. D'espoir, peut-être ? Il rit légèrement, rassuré au sujet des ennuis qu'il avait cru causer à la blonde. Au moins, malgré l'échec de leur petite mission secrète, les deux humains ne s'étaient pas trop mis dans le pétrin. Il lança d'un ton amical et quelque plus joyeux :

- Alors nous sommes deux. Je n'ai pas eu d'ennuis jusqu'ici, ni reparlé au Colonel personnellement depuis, mais je sens que ça va venir. Au moins, le plus dur est passé je crois.

Puis, plus il y repensait, plus le soldat se dit qu'il ne connaissait pas grand chose au sujet de la vétérinaire. Bien qu'ils aient déjà fait une mission dans le passé ensemble à sauver un cheval en détresse, suivit d'une attaque de coyotes sous la pluie où il se souvenait lui avoir passé son manteau de pluie d'ailleurs, les deux bipèdes n'avaient pas eu vraiment de temps pour parler de leur vie à eux. Ce n'était pas le genre d'Arnold de partager son passé avec les autres mais, pour une fois, Reya serait l'une des rares personne à peut-être savoir l'histoire du Grizzli.

- Parle-moi un peu de toi, ça fait longtemps que tu travailles avec les chevaux ?




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Jeu 5 Juil - 22:19

C'était rassurant de savoir que de son côté aussi Arnold n'avait pas eu de problèmes. Reya s'en serait voulue si elle avait eu droit à un traitement de faveur à cause de sa situation. Heureusement ni l'un ni l'autre n'avaient eu de problèmes. Peut-être que le Colonel s'était rendu compte qu'ils n'avaient jamais eu l'intention de faire du mal en désobéissant aux ordres, ils souhaitaient simplement venir en aide à un pauvre blessé.

" Je ne sais pas si le Colonel nous en parlera ... il est vraiment occupé dernièrement. Je me demande s'il aura du temps pour nous ou si c'est le Lieutenant qui viendra nous enguirlander. "

Déclara la vétérinaire pensive.
Dernièrement le camp était en réelle effervescence avec les évènements dans les mines. Le travail affluait de partout. C'était un miracle qu'entre tout ça, Arnold et Reya et l'occasion de souffler un peu en papotant tranquillement. L'un comme l'autre devinait que les responsabilités les rattraperaient bien vite et qu'ils devraient retourner au travail.

Le soldat l'interrogea à son sujet. Instinctivement la demoiselle se braqua. C'était un sujet dont elle n'aimait pas particulièrement parler. Sûrement à cause des tâches obscures du tableau. Le moins de gens savaient, le mieux ce serait pour elle. Si ses mains devaient finir tâcher de sang, il y aurait un minimum de témoin de cette façon. Néanmoins, le brun orienta la conversation sur une question qu'elle pouvait aborder sans soucis.

" Disons que je savais depuis toujours que je voulais travailler avec les animaux, notamment les chevaux. J'ai toujours eu cette idée en tête. Alors dès que j'ai pu me lancer je l'ai fait, et je travaille depuis quelques années avec la reconnaissance de l'université vétérinaire d'Illinois. Mais j'ai grandi avec les chevaux. Et toi ? "

Demanda-t-elle pour en apprendre plus également à son sujet.
Ils se découvraient tranquillement, doucement, comme deux amis qui se cherchent.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Mer 18 Juil - 18:23

" Disons que je savais depuis toujours que je voulais travailler avec les animaux, notamment les chevaux. J'ai toujours eu cette idée en tête. Alors dès que j'ai pu me lancer je l'ai fait, et je travaille depuis quelques années avec la reconnaissance de l'université vétérinaire d'Illinois. Mais j'ai grandi avec les chevaux. Et toi ? "

Plutôt intéressant, pensa Arnold en hôchant la tête tout en écoutant attentivement la vétérinaire lui parler d'elle, ces yeux tournés vers elle. Comparé à elle, il n'avait pas eu la chance de se rendre jusqu'à l'université, et surtout pas en Illinois ! Non, le cow-boy a simplement eu la chance de pouvoir apprendre à lire et à écrire, ce qu'il n'avait pas fait depuis longtemps depuis qu'il était ici. En tant que soldat, il n'avait pas de paperasse à remplir ou bien de choses à lire, mais heureusement, tout n'était pas perdu. Quelques rares fois, l'homme sortait un crayon pour écrire quelques mots, pour le simple plaisir de s'exprimer sur une feuille de papier.

- Moi ? Commença-t-il à son tour en rigolant légèrement avant de reprendre son sérieux et continuer :

'' J'ai quitté le ranch familial très tôt pour partir vers la ville. Problèmes familiaux disons ... Et après deux ans, j'ai décidé de rejoindre l'armée en tant que garçon d'écurie, étant un peu jeune selon le colonel pour rentrer dans les rangs, mais en voyant mon expérience avec les chevaux, il m'a laissé entrer sans trop de problèmes, même si nous nous entendions pas très bien, avouons-le ... quand j'y pense, ça fait longtemps ! ''

Il repartit à rire à nouveau, passant la main dans ces cheveux sombre. L'armée était devenue en quelque sorte sa maison, son chez-soi. Il n'aimait pas trop certaines journées, mais la plupart du temps, ce mode de vie lui convenait. Travailler avec les chevaux était sa passion depuis toujours, la raison pourquoi il avait toujours voulu hériter du ranch de son père, mais celui-ci était tellement têtu qu'il avait refusé, ce qui justifiait le départ d'Arnold. Ah, que de souvenirs !

Lui non plus n'était pas trop allé dans les détails, comme il avait pu remarquer chez Reya. Ils se découvraient effectivement lentement mais surement, cachant encore quelques détails sur eux l'un comme l'autre. Une autre question vint en tête à l'homme, qui demanda donc sans savoir qu'il allait peut-être touché un point sensible :

- Tu as donc dû avoir eu d'autres chevaux avant ton brave Severus, j'imagine ?




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Dim 22 Juil - 16:07

En vérité Reya avait eu énormément de chance d'avoir l'opportunité d'apprendre à lire, écrire et compter et ce depuis son enfance. Ses parents, bien qu'issus d'un milieu assez défavorisé, avaient tenus à ce qu'elle puisse se débrouiller. Elle avait été si douée sur les bancs de l'école qu'ils avaient mis de l'argent de côté pendant des années afin de lui permettre d'aller étudier. Rêve qu'elle avait pu réaliser des années plus tard en compagnie de Leevi. Malheureusement, l'histoire n'avait pas aussi bien tourné que la fin d'un conte de fée.
La jeune femme écouta son ami lui parler de son passé. Il n'avait eu d'autre choix que d'intégrer l'armée très jeune. Cela ne devait pas être évident. Ici, ce n'était pas forcément le rêve qu'on vendait à ceux qui souhaitaient s'engager. Arnold avait dû persévérer pour rester si longtemps. Peut-être Ottawa lui apportait le courage suffisant. Peut-être que malgré tout sa vie au Fort lui plaisait. 
" Toi aussi tu as beaucoup d'expérience avec les chevaux à ce que j'entends. C'est dommage pour le ranch ... "

Elle marqua un silence pour réfléchir à la question. Reya ne le montra pas, mais elle souffrait au souvenir de celle qui aurait dû l'accompagner aujourd'hui. Sa petite ponette avait disparu et elle n'avait toujours pas de nouvelle.
" J'ai eu deux ponettes avant Severus. Deux jolies fjords qui viennent de mon pays. Elles me manquent, mais c'est la vie. J'ai appris à monter à cheval sur l'une d'elle, puis elle m'a offert sa pouliche. C'étaient de braves petites. "
Dit-elle ses yeux se perdant un instant dans le flou du passé. 
Elle ne se laissa pas trop longuement emporter. Elle refusait de retomber dans la nostalgie. Il fallait qu'elle reste forte et combative.
" Tu as eu des chevaux avant Ottawa, dans le ranch ? Peut-être as-tu élevé des chevaux ? "


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Mar 14 Aoû - 18:43

Effectivement, Arnold avait de l’expérience avec les chevaux. Étant né à leur côté, il avait su depuis son tout jeune âge comment s’occuper d’eux et les dresser. Il avait aujourd’hui l’habitude de vivre entouré de chevaux, et malgré toutes ces années d'expérience, parfois, ces bêtes arrivaient à le remettre en question. Le noiraud qu’ils avaient tentés de sauvés, lui et Reya, faisait d’ailleurs partie de quelques uns d’entre eux. Cette lueur qu’il avait aperçu dans son regard ... comment bien la cerner ? Autant de haine, de colère envers les hommes. Arnold l’avait bien vu, et cela reste toujours un mystère pour le cow-boy. En espérant que cet étalon soit toujours en vie, chez les voleurs ...

- Oui, dommage en effet. Soupira-t-il à propos du ranch. Mais voilà où j’en suis aujourd’hui, aux côtés des chevaux, mais dans l’armée !

Avait-il continué en levant les mains, comme pour dire « la vie fait bien les choses, quelques fois ». Il sourit à nouveau à la blonde en riant légèrement. Puis il posa une question qui, il le remarqua assez vite, allait peut-être changer le fil de cette discution. Le soldat avait déjà entendu parler de chevaux fjords, de braves petites bêtes robustes, à ce qu’il paraissait. Et puis vient son tour à nouveau de parlé de lui. La femme était tout de même encore restée évasive suite à la question qu’il venait de lui poser, et Arnold décida de continuer lui aussi sur cette voie.

- De nombreux chevaux, une centaine environs. Nous avions un harde au complet dans nos priairies ! Un vrai rêve. Je n’avais pas vraiment de préféré parmi eux, seulement, je me souviens d’un étalon que nous possédions pour l'élevage. Une vraie brute, personne n’arrivait à poser la main sur lui. J'étais très jeune et, malgré les avertissements de mes parents, j’avais entré dans son box et il m’a méchamment mordu ! La preuve, j’en porte toujours les cicatrices sur mon épaule. Je ne l’ai pas détesté pour autant après, mais mon père n’a plus voulu le garder et s’en est débarrassé rapidement. Si seulement j’avais été plus vieux, j’aurais pu essayer de le comprendre. Pourquoi était-il si violent, si indomptable ?

Il avait baissé les yeux, comme replongeant dans tant de souvenirs. Aux début, ces yeux brillaient, comme ceux d’un enfant. Ces traits s’étaient étirés dans un sourire rayonnant de joie pour finir par un autre remplis de regret. S’il avait pu, il aurait fait n’importe quoi pour se ranch. Vivre heureux, fonder une famille, et ce entouré des plus belles bêtes qu’ils soient : les chevaux.

[ Désolé du retard ! D: Entre travail, fatigue et moral en montagnes russes, j’ai manqué de temps pour venir ici :c ]




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Ven 17 Aoû - 11:20

Parler de son passé remué des choses en elle. Reya avait toujours su afficher un visage fort face à son entourage. Jamais elle n'avait senti son armure se fissurer. Aujourd'hui, tout était différent. Quelque chose se brisait, ses défenses tombaient. La peine remontait à la surface et elle avait du mal à ne pas le montrer. Il devenait difficile de ne pas trembler sous l'émotion. Pour l'instant elle se contentait de porter l'entièreté de sa concentration sur les paroles de son collègue pour ne pas ressentir ce qui se passait au fond d'elle. Reya devinait que ce stratagème ne durerait pas éternellement, elle devrait mettre fin à la conversation au plus vite si elle ne souhaitait pas qu'Arnold la découvre sous un nouveau jour.

La jeune femme essayait de s'imaginer à la place d'Arnold, dans un Ranch rempli de chevaux. Cela aurait été vraiment sympa. Si elle avait pu avoir cette chance. Si tout avait été différent. Leevi et elle auraient attendu qu'elles termine ses études pour aller s'installer dans un coin perdu où ils auraient commencé avec quelques chevaux et un peu de bétail, puis ils auraient agrandi la ferme. C'était un rêve de jeunesse. Un rêve brisé. Reya savait qu'à présent ce qui l'attendait n'était autre que l'Enfer. La Vengeance puis la Punition. Elle était loin d'être l'ange que l'on imaginait en voyant la jolie blonde.

" Tu as une cicatrice sur l'épaule ? Je ne savais pas. Il a dû vraiment bien te mordre pour que ça te laisse une marque. "

Elle marqua un silence avant de relever les yeux en direction du soldat. Il y avait une curiosité peut-être un peu déplacé dans son regard.

" Je peux voir ta cicatrice ? "

Demanda-t-elle très franche.
Loin de vouloir déshabiller Arnold pour le plaisir des yeux, il y avait dans son esprit une véritable question scientifique derrière cela. Dans ses années d'études, la jeune femme avait vu beaucoup de cas de blessures liés aux chevaux, mais encore jamais n'avait-elle eu l'occasion de voir les traces anciennes d'une morsure. Alors elle devait satisfaire sa curiosité. Si Arnold ne se sentait pas trop gêné de la lui montrer, bien sûr.

[Pas de soucis ^^ J'espère que ça t'ira x') J'aime torturer nos personnages lol]


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Lun 20 Aoû - 3:48

La surprise que créa cette fameuse cicatrice aux yeux de Reya ne le surprenait pas. Effectivement, contrairement à certaines blessures, celle-ci était restée, laissant un souvenir sur la peau du soldat. Le cheval n’avait pas manqué sa cible, aillant planté ces canines pointues dans l’épaule du jeune Arnold, suivit par les dangereuses incisives qui avait manquée de lui arracher la peau. Aujourd’hui, la marque était toute belle, guérie depuis longtemps. Seulement, on la voyait toujours, laissant une zébrure plus claire sur le bras du cavalier.

" Je peux voir ta cicatrice ? "

Les yeux ronds, surpris et surtout gêné de cette drôle de question, si soudaine, Arnold tourna la tête vers la vétérinaire, ne sachant pas quoi répondre. Sourcils froncés un instant, puis un qui se haussa finalement, il hésita quelques secondes. Ces joues s’étaient d’autant plus misent à rougir d’un coup, et l’homme sentit la chaleur sur son visage monter d’un trait. Répond quelque chose, idiot.

- Euh, ouais. Si tu veux ...

Tenant toujours la tasse d’eau dans ces mains en répondant finalement d’une voix peu assurée, il posa celle-ci sur le sol, la main légèrement tremblante. Puis, il ôta son chandail de manière quelque peu maladroite, - pour ne pas dire beaucoup, le pauvre étant tellement gêné -, avant de poser le morceau de tissu sur ces genoux, toujours assis.

Ainsi découvert, les muscles du cavalier ne pouvaient plus être cachés des yeux de la blonde. D’autres cicatrices, venant d’os brisés et de petites opérations dû à cela, paraissaient elles aussi sur le ventre du cow-boy, qui croisa les bras sur son torse, toujours le visage rougit. Il posa ces yeux sur la femme non loin de lui avec curiosité. Qu’est-ce qu’elle cherchait à voir, au juste ? Arnold en était presque nerveux. Après tout, cela faisait des années qu’il était dans l’armé et qu’une femme ne l’avait pas vue ainsi, il avait donc une raison d’être gêné, non ?




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Lun 20 Aoû - 10:13

La jeune femme était tellement concentré sur son idée qu'elle ne remarqua pas les joues rougissantes de son camarade. Reya, qui avait vécu bien des choses dans sa vie, un passage par les saloons entre autre, ne mesurait pas l'ampleur de sa demande. Elle n'imaginait pas que Arnold puisse avoir la pudeur de ne pas vouloir dénuder son corps devant une femme comme ça.

Le soldat répondit par l'affirmative, peut-être pas très sûr de lui. Reya resta silencieuse. Elle détourna les yeux pendant qu'il retirait son chandail. Elle n'avait toujours pas l'impression de faire quelque chose de mal en demandant au soldat de se dénuder pour qu'elle puisse observer sa cicatrice. La vétérinaire était tranquille de son côté, loin du malaise de son ami.

Quand finalement elle releva les yeux, elle découvrit Arnold torse nu assis sur sa chaise. Il avait posé son chandail sur ses genoux, attendant la suite. Reya constata enfin de l'état de sa gêne. Ses joues étaient rougies par le malaise. Avait-elle demandé quelque chose de mal ? La jeune femme n'en était pas sûre. Sans doute. Il fallait avouer que la situation semblait intime, si ce n'était que la demoiselle avait en tête des idées purement scientifiques et non grivoises.

Reya s'avança de quelques pas pour venir observer le bras du soldat. On voyait bien une différence de couleur dans la chaire, l'endroit où l'équidé avait planté ses dents. La cicatrice était nette, presque belle. Mais elle racontait une bien triste histoire. La blonde posa sa main sur la peau abimée et l'effleura d'une caresse. On ne sentait pas vraiment de différence dans la texture de l'épiderme.

" Humain ou animal, les blessures laissent toujours des cicatrices plus ou moins visible. "

Déclara-t-elle un petit peu ailleurs.
Elle se retrouva rapidement dans la réalité. La vétérinaire avait franchi la limite en initiant un contact déplacé avec son collègue. Son expression s'assombrit soudainement. Elle aussi était gênée et se recula d'un pas rapide.

" Excuse-moi, je ne voulais pas ... Je voulais juste voir les traces que pouvaient laisser une bonne morsure de cheval. Je n'en avais jamais vu avant. "

Reya était soudainement mal à l'aise. Elle lui avait demandé des choses indécentes et pauvre Arnold n'avait pas su s'y opposer.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Mar 21 Aoû - 4:13

Sous l’effet de la surprise, Arnold cligna des yeux à quelques reprises lorsque la vétérinaire s’approcha finalement de son épaules pour mieux observer sa cicatrice. Il tourna ces yeux verts sur elle, l’observant attentivement à son tour, attendant de voir ce qu’elle allait faire. Et quand les doigts de la jeune femme effleurèrent sa peau, l’homme ne put s’empêcher de frissonner à ce contact. Si doux, si ... innatendu, voir même étrange.

" Humain ou animal, les blessures laissent toujours des cicatrices plus ou moins visible. "

À ces mots, les épaules du cavalier se détendirent peu à peu, celui-ci repassant silencieusement chacun de ceux-ci précautionneusement dans sa tête. La blonde n’avait pas tort, mais que voulait-elle dire par là ? Avait-elle déjà passé par une montagne de difficultés qui, avec le temps, étaient rester cicatrices à demo-refermées sur son cœur ? Peut-être qu’Arnold venait de comprendre, tout comme il venait de voir un autre côté de Reya.

Il se détendit, posa sur la vétérinaire un regard attendris, voir compatissant où brillait une légère lueur de tristesse. La pauvre n’a pas dû avoir la vie facile, par moment elle non plus. Et quand elle sembla reprendre conscience de ces actes, celle-ci recula soudainement, comme surprise et gêné par elle-même. Elle s’excusa, puis sembla à son tour gêné par ce qu’il venait tout juste de se passer, contrairement à Arnold maintenant, qui semblait relativement calme à présent. Surpris par ces quelques excuses, il répondit doucement :

- Tu n’as pas à t’excuser Reya, ce n’est rien.

Puis, il baissa les yeux sur son chandail, toujours sur ces genoux. « Tu veux parler un peu ? » Aurait-il aimé pouvoir continuer, souhaitant en savoir un peu plus sur la mystérieuse et sombre époque de la blonde, mais il avait gardé le silence, voir un peu de temps pour qu’elle reprenne sur elle. Ce ne devait pas être facile pour elle, mais Arnold lui laisserait le temps. Un jour, elle finira par s’ouvrir, s’était ce que le soldat espérait.




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Mar 21 Aoû - 10:46

La jeune femme s'était effectivement beaucoup éloignée avec sa première phrase. Ce n'était plus dans la pièce avec Arnold qu'elle se trouvait, mais bien loin. Le retour dans cette existence qu'elle vivait au Fort avait provoqué un choc expliquant son brusque changement d'attitude. La gêne était présente. Et la vétérinaire observait le soldat d'un air un peu hébété, sans savoir ou se mettre. Même si le soldat disait que ce n'était pas grave, Reya savait très bien que ce n'était pas convenable de le faire se déshabiller devant elle.

Ce n'était pas parce qu'elle avait peur des rumeurs, ou même des conventions sociales, bien qu'elle ne souhaite pas semer la zizanie au Fort plus qu'elle ne le faisait déjà. C'était plus profond que ça. La demoiselle savait que son passé lui interdisait de franchir certains étapes avec les autres. En ce moment même, elle avait l'impression d'avoir trahi un part sacré qu'elle avait conclu avec le destin.

Ses joues rougirent légèrement et elle se détourna du jeune homme. Depuis la vitre de sa cabane elle aperçut l'agitation du camp. Les hommes s'affairaient de toutes parts, et cette réalisation lui rappela que son travail l'attendait à elle aussi. En ce moment personne n'avait de temps pour soi. Il fallait donc mettre fin à cette entrevue, même si elle aurait préféré la prolonger un peu plus longtemps.

" Je vais devoir retourner travailler ... Je suppose que toi aussi on t'attend quelque part dans le Fort ? "

Dit-elle en se retournant pour lui offrir un sourire.
Ce n'était pas un sourire aussi franc qu'elle l'aurait aimé, il semblait presque forcé. Mais pour le moment, c'est toute la façade qu'elle parvenait à afficher.


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 267
Points d'Experience : 164
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Dim 30 Sep - 15:54

" Je vais devoir retourner travailler ... Je suppose que toi aussi on t'attend quelque part dans le Fort ? "

La voix de la vétérinaire le tira bien vite hors de ces pensées silencieuse et, son chandail toujours posé sur ces genoux, Arnold prit finalement le vêtement pour le remettre, comme si de rien était. Effectivement, on l’attendait probablement dans les écuries pour se mettre à la tâche. Quelques chevaux à essayer aujourd’hui, rien de bien extraordinaire, et peut-être une ballade avec Otta’ en fin de journée, l’étalon pie en avait bien besoin.

Avec tous ce qui se tramait au fort depuis un moment, le cheval de capture et son cavalier n’avait plus vraiment de temps à passer ensemble. Les journées de l’équidé ressemblait plutôt à des vacances interminables à présent. Une sortie en duo lui ferait le plus grand bien ce soir, au coucher du soleil. Le coe-boy retourna donc le sourire de la jeune femme, pas aussi franchement qu’elle, plus avec une pointe de timidité qu’autre chose. Il prit la tasse d’eau qui avait déposé non loin, la buva d’un trait puis se leva afin d’aller la poser dans l’évier.

- Oui, euh, on m’attend.

Avait-il enfin répliqué d’un ton neutre, où l’on aurait presque pu percevoir une pointe de tristesse.

Il ne voulait pas partir, pas tout de suite, mais le devoir l’appelait déjà. Le soldat se dirigea donc vers la sortie, posa une main sur la poignée de la porte avant de tourner la tête vers la blonde une dernière fois et lui dire :

- Merci Reya, à la prochaine.

Petit sourire encore une fois, puis le cavalier quitta la petite bâtisse, se dirigeant vers les écuries. Il avait beaucoup trop prit son temps, il allait maintenant être en retard toute la journée, comme souvent d’ailleurs. Il se mit à courrir un peu afin de rattraper quelques secondes de son retard, même si cela n’allait aucunement servir. Tant pis, peut-être qu’il n’aurait pas le temps d’en lonter Ottawa aujourd’hui ...

[ I did it ! Chose j’ai enfin répondue ! Pardonne-moi pour le long retard encore une fois, je t’en laisse donc clore et archiver ;) merci pour ce rp, je l’ai adoré ! <3 ]




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 238
Points d'Experience : 241
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel, Tora, Cheveyo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   Dim 30 Sep - 20:16

La jeune femme le regarda se diriger vers la porte. Elle lui adressait un sourire amical. C'était toujours agréable de papoter tranquillement avec des amis, même si le travail l'attendait. Reya lui adressa un signe de main avant de retourner s'asseoir à la table. Sa discussion avec Arnold avait fait resurgir des souvenirs qu'elle avait enfoui au fond d'elle. Un sentiment atroce la prenait au ventre, lui donnant la nausée. Elle était parvenue à garder la tête haute et offrir un beau sourire au cow-boy tout le long de la discussion mais à présent son masque de façade était tombé.

Elle lâcha un long soupir. Rien n'allait. Heureusement que Severus était avec elle. Il l'aidait à survivre dans ce milieu. Et puis elle avait des amis. Hunter, Arnold, elle s'entendait très bien avec eux.

La jeune femme se recroquevilla sur elle un instant. Elle ne se sentait pas bien du tout. Il fallait que ça passe rapidement, son travail l'attendait. La vétérinaire se concentra sur sa respiration. En quelque minutes elle avait réussi à faire diminuer les symptômes. Par précaution elle avala deux cachets et se prépara à sortir. Bien que son teint soit encore pâle, il fallait vraiment qu'on y prête attention pour le remarquer. Elle remit quelques unes de ses mèches rebelles en place, puis elle poussa la porte, posant une main sur sa sacoche. La journée devait commencer !


Blabla : darkslategray


Cadeau Secret Santa :3


Signature.s:
 


Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quiproquo hilarant   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quiproquo hilarant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hilarant
» VRAIMENT MOURANT et HILARANT
» Quiproquo et comedia del'arte [Milena°Gabriel]
» Quiproquo {PV Katie}
» Départ et quiproquo, que du bohneur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE LA CAVALERIE :: Le Fort-