RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est l'heure de courber l'échine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 273
Points d'Experience : 245
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Il est l'heure de courber l'échine    Mar 3 Avr - 18:04


Il est l'heure de courber l'échine

Quel spectacle intéressant lui réservait-on aujourd'hui ?

La jument avait été sortie de l'écurie poussiéreuse pour être attachée devant le petit corral improvisé par les bandits du Repaire. Il n'avait rien d'exceptionnel par rapport à d'autres qu'elle avait eu l'occasion de voir au cours de sa courte existence, mais il suffisait à dresser et casser les chevaux les plus rebelles. David avait récemment fait l'acquisition d'une bête miteuse de la Cavalerie. Un cheval qu'on disait aussi inutile que têtu. Un tueur qui comptait déjà quelques victimes humaines à son ardoise. Intéressant. Enfin, l'animal était à moitié mort quand ils l'avaient récupéré, il ne valait rien, mais au prix où il l'avait acheté David ne pouvait pas s'en plaindre. Et puis, il deviendrait vite la monture d'un gamin qui trainait avec les Black Bullets. C'était important d'offrir le meilleur à ses hommes, pas parce qu'il espérait qu'ils le lui rendraient un jour, mais parce que c'était important qu'ici maintenant, ils s'allient à lui. L'ancien Chef avait mis tellement de ses membres à dos qu'il n'avait fallu d'un rien pour le renverser, et David n'en était que trop conscient.

Tora était donc particulièrement curieuse de découvrir ce dénommé Démon Noir du Cimarron comme certains l'avaient surnommé. Elle l'avait même entendu de la bouche de son cavalier lorsqu'il expliquait à Ryan, une nouvelle recrue encore toute jeune, qu'il aurait bientôt une monture.

Pour l'instant le corral était vide, la bestiole n'était pas encore arrivée, et Tora se tourna vers une de ses collègues qui était également présente pour profiter du spectacle. Il s'agissait de Nourhya, une jument avec un potentiel monstre. Une future alliée, espérait la rousse.

" Bonjour Nourhya ! s'exclama-t-elle d'une voix sympathique. Comment vas-tu depuis la dernière fois que nous nous sommes croisées ? "

Demanda-t-elle inclinant les oreilles dans sa direction pour mieux l'entendre.
Au même moment, le bruit de sabot qui frappent régulièrement contre le sol se fit entendre. Le fameux étalon était sur le chemin.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1114
Points d'Experience : 400
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mar 3 Avr - 18:21

La nuit avait été courte. Trop courte.
Il avait retrouvé Pandora la veille. L'étalon en était encore boulversé. La jument n'était plus la Nymphe du Désert qu'il avait connu, elle n'était plus qu'un fantôme qui errait dans le monde des vivants. Il avait bien cru discerner une lueur d'espoir dans son regard. Le mâle noir de jais avait espoir que tout n'était pas perdu. Il la libérerait de cet Enfer quitte à y laisser sa peau. Il mourrait pour accomplir la seule et unique mission qu'il s'était fixé, celle de la tirer d'ici. Son combat jusqu'ici n'aurait pas de sens s'il ne lui permettait pas de retourner dans le lieu qu'elle chérissait tant, cet océan de sable : Son Désert. Elle était la gardienne de ces lieux, et sans elle le désert n'était qu'un lieu de désolation. Pandora était l'essence de l'endroit.

Après ses retrouvailles, Black Jack n'avait pas réussi à se reposer, malgré son corps meurtri qui le suppliait de fermer les yeux. Non rien à faire. Son esprit en ébullition, il réfléchissait à mille solution pour la sortir de là. Il ne pouvait pas faire durer son calvaire plus longtemps. Le plus vite il parviendrait à la libérer, le plus vite la belle Grise pourrait s'épanouir de nouveau dans son Désert. Il l'aiderait à reprendre les forces qui lui manquaient. Il serait présent pour l'épauler si les blessures la faisaient trop souffrir. Jamais il ne l'abandonnerait ... C'était ce qu'il croyait à cet instant précis. C'était ce à quoi il aspirait.

Le même garçon qui l'avait sorti du paddock hier après-midi, était venu le chercher ce matin. Il lui avait passé un coup de brosse rapide, avant de poser un tapis et une selle sur son dos. Pour la première fois depuis bien longtemps, Black Jack n'avait pas bronché. Il savait que ce n'était pas le moment. Pas maintenant. Il s'était laissé guidé en direction d'un enclos qui ne ressemblait pas au corral de la Cavalerie, mais avait la même aura. Les chevaux qui étaient passé ici avant lui avaient terminé brisé. Il en serait de même pour lui aujourd'hui. Black Jack renoncerait à sa liberté. Il avait peut-être perdu la raison. Était-ce Elle qui le rendait ainsi fou ?



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourhya
~ A vous de choisir mon avenir ~
avatar
Messages : 1157
Points d'Experience : 205
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 18
Joue également : Little Soul, Antansia, Bohémien, Adequat, Vice-Versa, Tsvika

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mar 3 Avr - 22:31

    La journée se déroule dans le plus grand calme au repaire. Enfin, presque. La blonde a eu le droit à sa séance d'entretien sous les regards à la fois jaloux et surpris. Naïma a recueilli de nombreuses réflexions sur ce point là mais elle le sait, les femmes sont convoitées dans ce repaire plein de brutes. Alors, un sourire ou un clin d’œil suffisent généralement à sceller leurs bouches jusqu'à une nouvelle remarque. La berbère s’ennuie beaucoup au sein des Blacks Bullets et ne voit pas vraiment le butin arriver. C'est une des raisons pour laquelle elle a abandonné sa jument à une barre d'attache face au corral pour s'entretenir avec David. Elle voulait davantage d'or !

    Une dizaine de minutes s'écoulent ainsi et Noruhya ne quitte pas le ciel des yeux. Le temps est particulièrement instable et les nuages chargés malgré la hauteur. Des averses ne l'étonneront pas. Sans même s'en rendre compte, ni sans savoir vraiment depuis combien de temps elle se trouve ici, la jument alezane fait sortir la blonde de ses pensées dans une simple interpellation. Nourhya lui répond avec calme, dans un sourire, comme à son habitude :

    Bonjour Tora, je n'ai même pas remarqué que tu étais ici. Je m'adapte mieux au climat mais les sorties se font rares.. Et toi ? J'imagine que tu n'as pas le temps de t'ennuyer ?


    Sans retirer complétement toute son attention de la jument tigrée, la voleuse observe sans gêne l'étalon qui se présente face à elles deux dans le corral. Nourhya ne sait pas ce qu'il va se passer, elle n'a encore jamais assisté à un tel évènement. Elle connait simplement la fonction d'un lieu comme celui-ci mais est loin de se douter de ses différents usages. Immédiatement, la bai brulé remarque l'état pitoyable du mâle. Elle n'hésite pas à questionner Tora :

    Que lui est-il arrivé ? Je ne me souviens pas l'avoir croisé auparavant dans les écuries.




Design Nightcore (c)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 273
Points d'Experience : 245
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mer 4 Avr - 21:55

David qui attendait que l'on conduise le jeune mâle dans le corral, mais ce ne fut pas Ryan qui l'aborda mais Naïma, l'une des seules femmes présentes dans son groupe de gangster. Cette demoiselle était un très bon atout pour les Black Bullets et le chef comprenait bien qu'elle réclame sa part d'or. Malheureusement, ici chacun faisait ce qu'il pouvait pour se remplir les poches. Bien évidemment ils partageaient le butin de gros coups, mais depuis un moment les convois s'étaient fait rare dans les environs. Il l'informa tout de même que bientôt, elle aurait l'occasion de commencer une petite cagnotte personnel car il prévoyait un coup particulier. Pour l'instant il en affinait encore les détails, mais si ça fonctionnait, Naïma pourrait sûrement monter en puissance au sein de la bande, si elle le souhaitait bien évidemment.

La Tigresse tourna la tête en direction de sa camarade pour entendre sa réponse. Elle n'eut rien le temps de rétorquer que l'étalon chétif qui allait passer dans le corral aujourd'hui fit son entrée. Effectivement, le mâle n'avait rien d'impressionnant. Elle avait du mal à croire qu'on le surnommait le Démon du Cimarron. Les rumeurs sur lui étaient-elles fondés ? Tora n'arrivait pas à concevoir qu'une telle bête ait pu faire couler le sang. Cependant lorsqu'elle vu son regard, elle comprit aussitôt. Un monstre sommeillait en lui, un peu comme elle. Un monstre qui s'était endormi pour le moment.

Elle reporta son attention sur sa collègue avant de lui répondre.

" Je suis contente d'apprendre que tu t'adaptes, même si c'est dommage que tu sortes moins ... Effectivement, je suis relativement occupée en ce moment. David n'arrête pas de me faire courir partout. Il est en train de monter un projet et je n'ai pas une minute pour souffler. Mais je ne m'en plains pas, j'aime être occupée. "

Dit-elle avec un léger sourire sur le visage.

" Lui ? C'est un nouveau qui est arrivé il y a quelques jours. Il a passé son temps à l'Isolement, c'est normal de ne pas l'avoir vu. Aujourd'hui je crois qu'ils vont essayer de voir s'il accepte un cavalier. "




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1114
Points d'Experience : 400
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mer 4 Avr - 22:13

Le garçon qui le tenait le fit passer non loin de deux juments attachés aux barrières du corral. Il ne se préoccupa pas d'elles. Il n'avait pas l'énergie d'essayer de comprendre ceux qui étaient potentiellement des alliés et ceux qui lui voudraient du mal. Trop d'effort alors qu'il arrivait à peine à se concentrer sur ce qui allait arriver bientôt. La fatigue se faisait réellement ressentir. Il se haïssait de courber ainsi l'échine face à ce jeune bipède mais il n'avait plus le choix. Il devait penser aux résultats finaux. C'était à présent tout ce qui comptait pour lui.

Quelques bipèdes étaient présents autour de l'enclos prévu à son dressage. Black Jack reconnut l'homme qui l'avait acheté à la Cavalerie. Il ne lui inspirait pas confiance. Ce type avait une noirceur effrayante au fond des yeux. L'étalon devinait qu'il était capable des pires actes de barbaries, et ne s'en privait pas pour assouvir son autorité. Peut-être n'étaient-ils pas si différents dans la mesure où lui avait un peu moins tendance à utiliser la violence pour parvenir à ses fins. Mais récemment il avait exhibé un comportement des plus hostile envers ceux qu'ils haïssaient : les hommes avaient le don de faire sortir le pire de ce qu'il y avait en lui.

On le fit entrer dans le corral, il sentit aussitôt ses muscles se crisper. Il n'aimait pas ça. La prochaine étape serait sûrement qu'on lui passe le mors aux dents. L'idée lui était insupportable, ce goût froid et métallique contre la langue, qui le contraignait à obéir, qui lui arrachait la bouche à chacun des gestes des monstres qui se hissaient sur son dos. Il était dégouté tout simplement. Le jeune homme l'attacha à la barrière pour lui passer le filet. L'étalon n'était pas encore prêt à obéir, il bougeait la tête, refusant d'ouvrir la bouche pour accepter cet outils de torture.



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourhya
~ A vous de choisir mon avenir ~
avatar
Messages : 1157
Points d'Experience : 205
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 18
Joue également : Little Soul, Antansia, Bohémien, Adequat, Vice-Versa, Tsvika

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Ven 6 Avr - 21:43

    La Berbère reste soucieuse face aux milles promesses de David. Tandis qu'un sourire malicieux et terriblement charmeur se fraye un chemin sur ses lèvres, elle pose ses mains sur ses hanches et acquiesce, lui faisant comprendre d'un simple regard que sa patience a des limites. Puis elle se détourne après avoir murmuré quelque chose à l'oreille du brun et repart dans la maison principale du repaire. Naïma en a oublié sa jument qui, elle, continue sa conversation avec Tora.

    La blonde l'écoute avec attention, bien que parfois, elle décroche de la conversation, malgré elle, pour observer cet étrange étalon. L'isolement ? Pourquoi ? Tout ceci dépasse de loin Nourhya et elle ne cherche pas même à comprendre de quoi il s'agit. Lorsque l'étalon pénètre dans l'enceinte close et que les hommes s'attroupent autour de lui, la jument les observe d'un air interrogateur. Pourquoi un tel enthousiasme pour une action si banale ? Au lieu de cela, la jument contemple le ciel qui se voile pour finalement retomber dans les prunelles ambrées de la voleuse. Elle semble attendre quelque chose. Peut-être que Nourhya lui réponde;

    Il n'a pas l'air très content. Il paraît en bonne santé globalement, c'est étrange.


    La jument analyse vraiment l'étalon, soucieuse, à la quête d'une véritable raison de son air maussade ou bien même de son refus de se soumettre. Elle fronce légèrement ses sourcils, cherchant dans les yeux du mâle une lumière. Mais elle ne la trouve pas. Finalement, elle conclut dans une réelle surprise :

    On dirait qu'il est triste d'être ici.


    Sûrement la voleuse ornée a t-elle l'air soit stupide, soit complétement à côté de la plaque, mais elle se pose vraiment des questions quant à cet étalon. Le fait qu'un cheval devenu captif ne soit pas forcement satisfait de fréquenter des humains ne lui a jamais effleuré l'esprit. Et probablement qu'elle ne le concevrait jamais comme une éventualité. Son esprit, sur ce point ci, est tout à fait fermé.



Design Nightcore (c)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 273
Points d'Experience : 245
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Ven 6 Avr - 23:05

Naïma avait beau ne pas être convaincu par les propos du chef, David ne pouvait rien faire pour prouver le contraire. Seulement, si son intuition était juste, alors bientôt l'or coulerait à flot sur le camp. Il savait même exactement de quelle façon il se servirait de ses richesses. Et si la demoiselle s'avérait être digne de confiance, alors il lui donnerait une part importante de la gestion du clan. Il ne la retint pas plus longtemps, inutile, il se heurtait à un mur. La séductrice était aussi bornée que lui, et sûrement aussi malicieuse, voire peut-être plus. Et puis, le Chef avait d'autres choses importantes à régler, comme par exemple le dressage de ce bestiaux qu'il avait acheté quelques jours plus tôt. Il s'approcha de la barrière, s'asseyant dessus à côté de sa propre monture et de Nourhya que sa cavalière avait laissé là pour le moment.

Tora poussa doucement David du bout des naseaux pour venir quémander un peu d'attention. Ce n'était pas temps qu'elle voulait qu'il lui fasse des caresses, plus qu'elle n'aimait pas que son cavalier porte trop d'attention sur un autre cheval, même si elle savait pertinemment qu'au fond, il n'était rien sans elle et qu'il ne l'échangerait pour rien au monde. Tout de même, possessive comme elle était, Tora se refusait de le laisser être trop intéressé par les autres. Peut-être son côté princesse gâtée qui ressortait un peu, qui sait ?

" Moui, il n'est pas non plus au top de sa forme. Regarde la cicatrice qu'il a sur le flanc, ça ne devait pas être joli à voir quand c'était une blessure. "

Commenta-t-elle après que David lui ait gratté l'encolure quelques secondes.
Effectivement, sur le flanc droit de l'étalon on pouvait distinguer les restes d'une sale infection. La plaie était presque entièrement refermée mais il restait une très fine ouverture par laquelle coulait un liquide laiteux pas franchement beau à voir. C'était presque "guéri' mais on devinait bien que l'infection venait tout juste de se terminer. Était-ce pour cette raison qu'il était en si pauvre condition physique ? Il n'avait pas dû avoir la force de s'alimenter correctement et de se battre contre les hommes en même temps. Il avait fait un choix, et cela l'avait conduit à n'être plus qu'une loque. Ici, il avait pu se reposer, mais il n'avait pas été beaucoup nourrit, d'où son air émacié.

" Je ne connais pas beaucoup de chevaux sauvages qui apprécient d'être ici ... "

Ceux qu'elle capturait en tout cas, la haïssaient de les priver de leur liberté, et la méprisaient pour n'être qu'un sbire au service de l'homme.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1114
Points d'Experience : 400
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Ven 6 Avr - 23:12

Les hommes s'étaient mis à plusieurs pour lui passer cet objet de torture ! Black Jack luttait comme il pouvait contre le bipède qui lui tenait la tête, mais cet brute était une véritable montagne de muscles qui l'avait pris au piège. Il avait beau essayer de se dégager, rien à faire. Et le jeune qui l'avait conduit ici n'eut qu'à lui glisser le mors dans la bouche avant de lui passer le filet pour de bon. Le noiraud était de mauvaise humeur. Non seulement il renonçait à sa liberté pour de bon, mais en plus il devait le faire avec ce morceau de fer tout froid sur la langue. Quelle veine ! Non, il n'était pas heureux aujourd'hui.

Il plaqua les oreilles en arrière pour témoigner de son état d'esprit, une indication à ceux qui l'entouraient qu'il pourrait y avoir des problèmes s'ils n'y prenaient pas garde. Black Jack attendait maintenant le supplice final : que quelqu'un se mette en selle et le talonne de ses éperons pour le faire réagir. Et puis que pourrait-il faire ? Il ne savait plus comment répondre aux ordres des monstres. Quelques années plus tôt on l'avait dressé à leur façon, et il répondait parfaitement, sachant ce que chaque geste de main, chaque encouragement de jambe, et chaque intonation signifiait. Á présent il n'était plus sûr de rien. La seule certitude qu'il avait était que la cravache que le jeune Ryan, de ce qu'il avait pu entendre, tenait en main s'abattrait encore et encore sur lui jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus.

Le mâle leva la tête et croisa le regard des juments qui se tenaient à l'extérieur du corral pour la première fois. Il ne savait pas comment il devait les regarder, avec colère, mépris, peur ? Que pouvaient-elles faire pour lui de toute façon ? Si ça se trouvait, tout comme Ottawa, elles étaient loin d'avoir de la compassion à son égard, d'ailleurs peut-être attendaient elles impatiemment qu'il se fasse mettre en pièce par les hommes.



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourhya
~ A vous de choisir mon avenir ~
avatar
Messages : 1157
Points d'Experience : 205
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 18
Joue également : Little Soul, Antansia, Bohémien, Adequat, Vice-Versa, Tsvika

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Jeu 12 Avr - 20:02

    La blonde détache complétement son attention de Tora qui est occupée avec son cavalier pour observer ce qu'il se passe face à elle. Les hommes se tiennent autour de l'étalon pour lui passer le mord avec difficulté. Puis elle croise ses yeux aux couleurs des profondeurs des océans. Elle ne réussit pas à identifier l'expression qu'elle y lit et lui adresse un sourire avec un mouvement de tête vers le haut, faisant voler ses longs crins fins. Nourhya, en faisant cela, ne souhaite paraître ni moqueuse, ni hautaine. Pourtant, c'est l'impression qu'elle donne à n'importe qui la plupart du temps. Qu'elle se moque éperdument des autres.

    Avant qu'elle n'ai le temps d'hennir à son attention, elle glisse ses iris ambrées sur le flanc de l'étalon qu'elle parvient à apercevoir un petit peu. Comme lui a signalé judicieusement la jument alezane tigrée, elle remarque la plaie qui contraste avec sa robe noir de jais. A la vue de celle-ci, la voleuse grimace de douleur. Elle n'a jamais eu de quelconques blessures et elle ne peut probablement pas s'imaginer la souffrance qu'elles apportent. Naïma et Nourhya se débrouillent toujours pour éviter le danger et le repousse bien souvent sur des innocents. Des semeuses de troubles dit-on. Mais bien souvent, les victimes ne s'en rendent compte que trop tard.

    Je ne sais pas, je n'en ai jamais rencontré encore. Mais je ne vois pas où pourrait être le problème, ils sont plus en sécurité ici qu'à l'extérieur où des prédateurs rôdent.

    Dit la blonde en haussant ses sourcils, troublée. Lorsque ses yeux croisent ceux de Tora, ils se dirigent naturellement vers David. Il semble relativement calme d'apparence. Peut-être une des raisons pour laquelle sa cavalière le fréquente régulièrement ? Finalement, elle reporte son attention sur l'étalon dans le corral, tentant de capter son regard de nouveau dans l'espoir de voir un sourire se dessiner finalement sur ses lèvres. Mais il semble loin d'en avoir envie, ce qui n’empêche pas à Nourhya de le conserver.

    Tu sais comment il s'appelle ?
    , demande t-elle en ne quittant pas l'étalon des yeux.



Design Nightcore (c)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 273
Points d'Experience : 245
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mar 17 Avr - 21:36

La Tigresse observa le mâle qui semblait tiraillait entre l'idée de se soumettre et celle de se rebeller. Un esprit indécis sans doute, qui après les horreurs qu'il avait subi ne savait plus ce qu'il souhaitait. Liberté à coups de cravache ou soumission sans douleur ? La question se posait effectivement sur ce qui lui tenait le plus à coeur, et peut-être ce qu'il parviendrait encore à supporter. Et malgré l'attitude indécise dont il faisait preuve, Tora connaissait déjà l'issue du combat. Il y avait quelque chose chez lui. Une détermination puissante. Il avait cependant décidé de s'abandonner aux hommes pour mener un combat plus fou encore que celui d'aujourd'hui. La voleuse devrait l'avoir à l'oeil, il avait des secrets à cacher.

" Oh tu sais, ils ne le voient pas de la même façon. Certains ont horreur qu'on leur dise quoi faire, alors l'idée d'avoir un cavalier sur le dos qui leurs massacre la bouche à coup sec sur les rênes n'est pas ce dont ils rêvent. Enfin, moi non plus je ne comprends pas comment on peut préférer une vie aussi périlleuse alors que les humains nous donnent tout ce dont on a besoin. Ils ne sont pas très censés. "

Déclara-t-elle en tournant la tête pour contempler sa camarade.
Nourhya était une très belle jument, on ne pouvait pas la manquer. Elle avait des courbes arrondies en douceur et sa féminité transparaissait dans toutes ses postures. Loin d'être jalouse (pour une fois), Tora se plaisait à l'observer. Elle aimait les animaux qui avaient de la prestance. Et il y avait quelque chose chez la pie qui l'intéressait allez savoir pourquoi. Ses yeux d'ambres glissèrent sur elle comme une caresse discrète avant de se reposer sur le corral où l'étalon se débattait encore.

" Non pas son vrai nom. Seulement les rumeurs et les hommes qui ne cessent de le surnommer le Démon. Je crois que lui, il a oublié qu'il était depuis un bon moment, peut-être même a-t-il renoncer à son nom en atterrissant ici. "

Déclara-t-elle en jetant un coup d'oeil en coin à sa camarade.
Nourhya semblait intriguée par le nouveau, la meneuse comprenait son intérêt, ce n'était pas tout les jours qu'on regardait un sauvage se faire débourrer. Beaucoup de chevaux qui se faisait voler par les Black Bullets étaient déjà domestiqués, et il suffisait d'une petite reprise en main pour les éduquer à leur façon. Or là, il s'agissait d'un ancien sauvage sans éducation.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1114
Points d'Experience : 400
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mar 17 Avr - 21:46

La jument pie face à lui sourit. Black Jack plaqua d'avantage les oreilles en arrière : se moquait-elle de lui ? Ou était-elle tout simple trop naïve pour comprendre ce qu'elle observait ? L'alezane tigrée à ses côtés était différente, dans son regard de prédateur, l'étalon n'arrivait pas à lire quoi que ce soit. Il n'aimait pas ça, mais au moins elle gardait une expression neutre pas comme l'autre.

Le premier coup de cravache fusa sur sa croupe. Une douleur brulante s'infiltra dans sa peau pour parvenir jusqu'à ses muscles tendus. L'étalon noir de jais se crispa. Son regard furieux se tourna vers l'homme qui venait de le frapper avant d'être aussitôt rappelé à l'ordre par le mors dans sa bouche. Il fut contraint de regarder droit devant lui. Les juments étaient toujours là, le regardant curieusement, comme s'il n'était qu'une bête de foire présent pour leurs divertissements.

Il serra les dents et pris sur lui lorsque le deuxième coup de cravache s'abattit sur son épaule. Qu'est-ce que ce gamin voulait, bordel ?! Black Jack n'y comprenait rien. Pourquoi est-ce qu'on lui collait des talonnades dans les flancs ? C'était douloureux. On lui hurlait dessus également, pourtant il ne bougeait pas d'un poil, incapable de comprendre ce qu'on voulait de lui. Il se concentrait sur la pie qui lui souriait, peut-être pouvait-il essayer de capter sa bonne humeur pour oublier sa situation ?



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourhya
~ A vous de choisir mon avenir ~
avatar
Messages : 1157
Points d'Experience : 205
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 18
Joue également : Little Soul, Antansia, Bohémien, Adequat, Vice-Versa, Tsvika

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mar 24 Avr - 23:31

    Le Démon ? Il ne peut pas être aussi méchant que cela.. Regarde il a l'air perdu, maintenant. Ah enfin il nous observe !

    Nourhya hennit joyeusement à son intention pour le saluer, ce qui eût pour effet de calmer quelques secondes le jeune homme qui s'acharne depuis quelques minutes sur son dos à la cravache. La blonde n'a jamais connu tel traitement et ne connait pas le goût amer de la punition. Elle fixe alors l'étalon ébène et elle ouvre grand ses yeux. Mais oui, il ne comprends pas ! Elle crie alors à l'intention du mâle, de toute la force que sa voix habituellement douce et calme le lui permet :

    IL FAUT QUE TU AVANCES !


    Et joignant le fait au geste, elle piétine elle même sur place. En reconnaissant sa jument hennir si fort, Naïma sort précipitamment du grand habitacle, une main sur sa précieuse dague. Bon nombre d'autres humains se retournent pour la dévisager mais Nourhya ne les remarque même pas, elle s'évertue à faire comprendre au mâle ce qu'ils attendent de lui. Là c'était trop, elle ne pouvait rien faire de plus. D'un pas pressé, Naïma va à la rencontre des humains, résolue. A l'approche de la Berbère, certains se tuent et d'autres rigolent à son visage. Sans se démonter, elle dit d'un ton acerbe à Ryan :

    C'est la première fois que t'approches un cheval sauvage ou quoi ? Je vais quand même pas devoir t'apprendre que le cravacher comme tu le fais est complétement inutile ? Sers toi de ton cerveau si t'en as un. Puis elle fait volte face et fixe les bandits pour la plupart à moitié ivre et poursuit. Et vous là, vous êtes pas capable de lui dire ?

    Puis elle patiente quelques secondes ainsi, les mains sur ses hanches. Finalement, elle ne prends pas même la peine d'écouter leurs réponses s'il y en avait, c'est inutile. Il ne comprennent sûrement pas eux mêmes ce qu'ils disent. Puis, en remontant sur le perron du grand bâtiment, elle jette un regard méfiant à David avant de finalement rentrer.

    Nourhya lance un regard surpris vers Tora en se mordant la lèvre. Est-ce elle qui a ainsi provoquée la colère de sa cavalière ? Ou est-elle réellement exténuée par l'attitude des autres membres du groupe ? La jument n'en sait rien mais ce qui est certain, c'est qu'il est rare de la voir dans cet état et qu'il ne vaut mieux pas tenter de lui parler. Ce serait encore pire.



Design Nightcore (c)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 273
Points d'Experience : 245
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mer 25 Avr - 21:55

La Tigresse lança un regard en coin vers sa camarade avant de s'intéresser au sauvage dont cette dernière parlait. Non, il ne pouvait pas être si méchant. Pas à première vue. Mais on racontait qu'il avait tué une monture de la cavalerie et fait peur à plus d'un cavalier là-bas. Et puis il y avait quelque chose dans son regard. Tora le sentait, le monstre qui sommeillait au fond de son coeur et ne demandait qu'à s'exprimer avec violence.

La monture du chef des Black Bullets demeura silencieuse tandis que Nourhya tâchait de "sympathiser" avec l'étalon dans le corral. Inutile de dire qu'elle n'avait pas d'intérêt à le faire pour l'instant, pas jusqu'à ce que le Démon devienne un membre de la bande. Il était vain de perdre son temps avec un étalon qui finirait par déserter et mourir après une misérable existence. De plus, son regard lui indiquait au combien il ne serait pas prêt à se soumettre à la volonté de la Tigresse. Avant qu'il ne devienne intéressant, il devrait laisser libre cours à sa soif de sang. Seulement à ce moment là, Tora daignerait lui porter toute son attention.

Un cri fusa tout près de ses oreilles. Par réflexe, la rousse, plaqua ses oreilles contre son encolure, fixant aussitôt la jument qui venait de hurler. C'est un regard surpris qu'elle lui lançait. Elle ne s'attendait pas à ce que Nourhya le prenne aussi vite en pitié. Et puis bien vite, la situation escalada, avec Naïma qui ressortit du Repaire pour s'assurer que sa protégée n'avait rien. L'humaine vit rouge et commença à crier à son tour sur les bandits qui observaient la scène sans aider Ryan à domestiquer le canassent ébène.

David, qui jusqu'à présent, se contentait d'observer la scène sans aider le jeune membre du gang, accorda toute son attention à la jeune femme en colère. Elle ne mâchait pas ses mots. Son franc parlé était une réelle qualité. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres alors qu'elle continuait de crier sur le pauvre imbécile en selle. Naïma ne tarda pas à rebrousser chemin et retourner à l'intérieur, mais avant cela elle croisa son regard. Le chef des voleurs n'attendit pas plus longtemps pour descendre des barres du corral et la suivre. Il rentra à l'intérieur et s'avança doucement dans sa direction, son chapeau entre les mains.

" Pardon d'avoir mis ta monture dans cet état. J'aurais dû intervenir. Je vois que tu as l'air de t'y connaitre d'avantage que ces idiots. Est-ce que tu voudrais bien aider Ryan à apprivoiser cet animal ? Je l'aurais bien fait, mais Tora étant instable, et devant m'absenter pour aller régler une histoire, j'ai peur de devoir laisser cette affaire entre leurs mains. Tu me sembles bien plus capable qu'eux, ça te dérangerait de l'aider un peu ? "

Demanda-t-il avec beaucoup de politesse.
C'était le moment de lui donner un rôle un peu plus important, du pouvoir au sein de la bande en lui accordant la gestion du dressage de la nouvelle bête.

Intrigué par la disparition soudain de son cavalier, la jument ronfla mécontente. Il l'abandonnait là !




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1114
Points d'Experience : 400
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mer 25 Avr - 22:16

Un hennissement retentit de la part d'une des juments qui étaient attachées autour du corral. L'étalon se figea perturbé. Il ne comprenait pas pourquoi elle semblait si joyeuse. Ils ne se connaissaient pas. Elle ne lui devait rien. Et pourtant, en plus d'essayer de le réconforter un peu dans sa misère elle lui indiqua ce qu'il devait faire.

Les oreilles bien droite sur son crâne, l'étalon focalisa toute son attention sur ses mots. Avance ! Oui il devait avancer, c'est ce que cet imbécile sur son dos voulait. Il resta encore un instant immobile. Le temps qu'une humaine s'avance dans leur direction pour crier. Ses oreilles se couchèrent aussitôt. Il avait peur. Est-ce qu'elle s'adressait à lui ? Non sans doute pas, elle semblait être fâchée contre les individus qui rigolaient, amassés autour de l'enclos.

Pendant ce temps, les coups de cravache cessèrent enfin. Black Jack sentait encore la brûlure du cuir contre sa peau, mais au moins la douleur fulgurante qui résultait de chaque impact s'était arrêté. Il prit une inspiration, croisant le regard de la jument pour la remercier d'un discret hochement de tête, et avança enfin. Le jeune homme sur son dos sembla se détendre. Rassurant. Au moins il faisait ce qu'on attendait de lui, ça empêcherait qu'on le roue à nouveau de coups.

Lorsque l'étalon passa à côté des juments pendant son tour de piste, il souffla un discret merci à la femelle qui lui était venu en aide. Il ne savait pas pourquoi elle avait fait ça, mais pour l'instant il n'avait pas envie de penser du mal d'elle. Tout ce qu'il pouvait faire était de lui témoigner sa gratitude.



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourhya
~ A vous de choisir mon avenir ~
avatar
Messages : 1157
Points d'Experience : 205
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 18
Joue également : Little Soul, Antansia, Bohémien, Adequat, Vice-Versa, Tsvika

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Jeu 26 Avr - 22:45

    Peu de temps après avoir claqué la porte d'entrée, Naïma a foncé vers la chaise la plus proche. A peine eut-elle le temps de se verser un verre que la porte s'ouvre de nouveau. Elle fait volte face, ses yeux fixant amèrement ceux de David. Son supérieur ne lui fait pas peur, la mâchoire serrée, elle l'écoute sans l'interrompre. Malgré que ses paroles la touche et satisfait son égo, elle n'en montre rien. La Berbère boit donc son verre à moitié rempli d'un trait avant de lui répondre d'une voix encore empreinte de colère :

    Tu aurais dû, oui. Évidemment que j'en suis capable mais très peu de mes services sont gratuits. Celui-ci n'y fera pas exception, passer du temps avec ces imbéciles est loin de m'enchanter.

    Sans même attendre sa réponse, elle sort d'un pas décidé en passant tout près du chef, manquant de peu de le bousculer. Elle fonce vers la sellerie pour récupérer l'harnachement de sa jument. Elle l'équipe sans perdre de temps, mais dès qu'elle se retrouve auprès de Nourhya, sa colère s'apaise. La blonde la regarde d'un air désolé, croyant que c'est elle qui l'a mise dans cet état. Furtivement, la Berbère lui remet son toupet en place, un geste banal mais plein d'attention propre au duo. Après qu'elle se soit hissée sur son dos, la jument s'excuse auprès de Tora :

    J'ai été ravie de te revoir, à bientôt j'espère !

    Puis la voleuse ne l'emmène pas très loin, simplement devant le corral. La femme, du haut de sa jument, toise le bandit le plus proche de l'entrée et lui ordonne silencieusement d'ouvrir, ce qu'il fait en la jugeant d'un regard méfiant. Déjà, elle repère deux hommes partir à la rencontre de David, sûrement pour lui demander ce qu'elle fait. Elle n'attend pas leur retour pour entrer et toiser Ryan de haut en bas avec mépris.

    Bien, je vais t'apprendre à dresser un cheval sauvage. Il n'a pas l'air violent en plus, tu devrais t'estimer heureux.


    Nourhya sourie à l'étalon et se voulait rassurante. Sa distance est respectable avec lui. Elle incline sa tête pour le saluer de plus près, bien plus calme qu'elle ne l'était précédemment. La voleuse dirige sa monture vers le centre du corral pour observer l'étalon en marche.

    C'est bien comme cela, s'il ne fait pas d'autres gestes, tu dois continuer. C'est simple, si tu sens que le mors dans ta bouche te fais tirer la tête vers l'arrière, tu ralentis. S'il tape ses pieds contre tes flancs, c'est que tu dois avancer. Ça va aller ?

    Après avoir attendu quelques minutes, la Berbère dit finalement d'un ton sec au jeune homme :

    Ok, essaie de l'arrêter et de repartir. Fait plusieurs sessions comme cela. Mais n'essaie pas d'aller plus vite. Sois précis dans tes gestes et n’hésite pas à parler en même temps que tu lui demandes quelques chose, il ne comprendra que mieux. N'utilise la cravache que s'il se montre violent ou sinon cela n'aura plus aucune signification pour lui et tu te retrouveras sous ses sabots en un rien de temps. C'est clair ?

    Pour appuyer ses propos, Naïma met en marche sa jument en disant "Au pas" puis l'arrète d'un simple "stop" en tirant légèrement sur ses rênes. La jument ne quitte pas du regard l'étalon. Le même sourire accroché aux lèvres, elle l'encourage silencieusement. Elle voit cela comme quelque chose de facile et d'évident alors qu'en réalité, pour un sauvage, ce l'est bien moins.



Design Nightcore (c)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 273
Points d'Experience : 245
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : You wish you knew ;p
Joue également : Black Jack, Cheveyo, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Dim 29 Avr - 21:13

David demeurait parfaitement calme face à la demoiselle tumultueuse. Il savait que cela ne servait à rien de hausser la voix ou se coucher comme un paillasson devant elle. Naïma avait un fort caractère, et mieux valait soutenir sa décision et approuver. Après tout, ils avaient le même but final : que l'étalon sauvage soit dressé, si possible sans l'endommager jusqu'à la fin de sa vie. Le chef des Black Bullets s'écarta du chemin de la Berbère qui lui serait rentré dedans s'il n'avait pas fait cet écart minime. Il la suivit jusqu'à l'extérieur mais il s'arrêta pour attraper une sacoche posée à l'entrée. Il la passa par-dessus son épaule avant de se diriger jusqu'à sa monture. Il était temps pour eux de partir en expédition.

Tora adressa un regard à Nourhya. Leurs deux cavaliers semblaient être sur le point du départ, même si les destinations n'étaient pas les mêmes. La Tigresse inclina poliment la tête en réponse à sa camarade. Elle aussi devait y aller. David arriva très peu de temps après et serra la sangle de sa selle avant de passer le pied à l'étrier. Une fois sur le dos de sa monture il déposa la sacoche de voyage sur son dos et la boucla à l'harnachement de sa jument. Il ne manquait plus qu'à la guider vers le sentier du départ.

Le Contrebandier salua ses hommes, laissant trainer un regard intrigué sur Naïma quelques instants. Cette dernière semblait prendre son rôle à coeur. Il pouvait partir la conscience tranquille, le jeune sauvage ne serait pas en morceau à son retour. Après un petit claquement de langue, l'alezane s'élança rapidement dans la direction ordonnée par son cavalier. Ils avaient à faire.




© Hikaru552



© Zen - Design : Hikaru552

Signatures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1114
Points d'Experience : 400
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Dim 29 Avr - 23:01

Soudain la situation changea, il n'était plus tout seul dans le corral. L'humain sur son dos se crispa, pleins de tensions. L'étalon noir de jais sentait l'anxiété du jeune bipède tandis que l'autre le toisait durement. Le type sur son dos ne devait être qu'un bleu. Un pauvre gamin inexpérimenté n'avait aucune idée de ce qu'il faisait. Tout comme Black Jack il essayait de survivre comme il le pouvait dans un monde qui lui était étranger. Le mâle n'avait pas de sympathie pour la créature, cependant il comprenait sa peur, il la comprenait si bien !

Il ne fallut pas attendre très longtemps avant que le duo ne s'approche d'eux. Ils marchent ensemble pendant un petit moment, de façon très calme. Black Jack gardait la tête base, les yeux rivés vers le sable de la carrière poussiéreuse. Le salut de la jument pie passa presque inaperçu. Il la remerciait de bien avoir voulu l'aider, mais il ne savait pas quoi faire de plus. Fuir son regard, la regarder, la remercier encore ? Il ne savait pas ce qu'il voulait.

Le duo s'éloigna pour se placer au centre du corral et laisser Ryan et Black Jack continuer à leur rythme. Les deux étaient à présent assez tendus par la situation. L'étalon sentait le mors sur sa langue, il n'aimait pas cette sensation. Le gamin était indécis. C'était agaçant.

Il entendit la voix de la jument et releva finalement la tête pour croiser son regard ambré. Il la remercia encore d'un petit mouvement de tête. Ses instructions semblaient claires, précises, exactement ce dont il avait besoin.

" Je crois. S'il savait ce qu'il faisait ce serait bien plus simple ... "

Soupira Black Jack en parlant de Ryan qui n'avait pas dû trop trainer avec les chevaux jusqu'à aujourd'hui.

Le jeune homme écouta les conseils de la cavalière et opina d'un mouvement de tête, lâchant un petit "d'accord" au passage pour signifier qu'il avait compris. Il tenta de murmurer quelques mots à l'étalon pour l'apaiser mais cela n'eut pour effet que de lui faire coucher les oreilles de nouveau sur son encolure. Black Jack n'avait pas envie qu'on fasse ami-ami avec lui. Il voulait simplement que ça se termine ! Après quelques phrases, Ryan tira doucement sur les rênes pour arrêter sa nouvelle monture. Le noiraud se souvint très vite du conseil de la jument et s'arrêta. Il regarda la pie, juste pour se rassurer. Avait-il bien exécuté l'ordre ?



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nourhya
~ A vous de choisir mon avenir ~
avatar
Messages : 1157
Points d'Experience : 205
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 18
Joue également : Little Soul, Antansia, Bohémien, Adequat, Vice-Versa, Tsvika

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Mer 16 Mai - 23:45

    Nourhya prends un réel plaisir à observer le mâle l'écouter avec attention puis appliquer ce qu'elle lui a dit quelques minutes plus tôt. Elle ne le quitte du regard que pour observer quelques secondes son jeune cavalier d'un air curieux. Lui qui semblait si fou tout à l'heure parait maintenant comme un enfant venant de se faire gronder. D'ailleurs, Naïma ne bronche pas et garde son air sévère, les muscles tendus. Sa posture est figée, tant et si bien que sa jument se demande si elle respire encore. Et lorsqu'elle prends la parole, la blonde manque un sursaut :

    Bon, c'est suffisant pour aujourd'hui, inutile de poursuivre et de l'épuiser dès le départ. De toute façon, il l'était déjà avant même d'arriver
    , souffle t-elle d'un ton excédé.

    Naïma fait faire volte face à sa jument, se dirigeant déjà vers la sortie. Nourhya aurait voulu rester davantage avec l'étalon qui a l'air sympathique mais visiblement, la Berbère ne souhaiter rester une seconde de plus. Nourhya a du mal à comprendre sa colère qui persiste malgré que le jeune homme ait effectué correctement tout ce qu'elle lui a indiqué. Certes, la jument ne connait pas son passé mais c'est depuis maintenant de belles années qu'elles cohabitent et malgré les événements qu'elles ont vécu, il est rare qu'elle se montre si distante. Peut-être que la vie en communauté commence à lui faire tourner la tête.. Ou autre chose ? Impossible pour Nourhya de le savoir.

    C'est donc une fois en dehors du corral et lorsqu'elles longent ce dernier de l’extérieur que la blonde adresse un regard désolé au mâle sombre. Elle espère le croiser bientôt et s'entretenir de façon plus concrète avec lui. La voleuse dirige sa jument vers la sortie sans un mot et la lance rapidement, comme pressée de quitter ce lieu qui semblait l'oppresser.



Design Nightcore (c)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1114
Points d'Experience : 400
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    Jeu 17 Mai - 21:25

Aux mots de la voleuse, Ryan relâcha son attention quelques secondes. Black Jack hésita. Il était capable malgré la douleur, malgré les blessures de mettre le garçon à terre. De profiter de sa bêtise pour le punir sévèrement pour tout ce qu'il venait de faire. Les conséquences seraient lourdes, l'étalon noir de jais se doutait bien. La tentation était si forte ! Le sauvage en lui hurlait de se rebeller maintenant ! Avant qu'il ne soit trop tard. Mais le peut de raison qu'il possédait l'implorait de rester dans les rangs. Que gagnerait-il à se faire battre ? Il n'en deviendrait que plus faible. Et il perdrait le soupçon de confiance qui commençait à s'instaurer entre lui et son nouveau cavalier. Au fond, Black Jack n'en avait que faire de ça, il le trahirait à la première occasion. Mais cette confiance était essentielle au bon déroulement du plan, alors il devait tout mettre en oeuvre pour qu'elle se construise petit à petit.

C'était un débat interne. Il se torturait à savoir qui l'emporterait. La raison ou l'instinct ? Son regard brilla pendant une demie seconde avec la cruauté qu'il avait démontré durant son emprisonnement au Fort. Il commença à se soulever très légèrement du sol avec ses antérieures mais se ravisa rapidement. C'était un avertissement. Il restait en lui un côté indomptable même si pour le moment il se contenterait de suivre les ordres.

Black Jack avait senti Ryan se crisper sur son dos, près à le rouer de coups, mais dès que la bête se calma, le garçon en fit de même. Très bien. Au moins maintenant ils savaient dans quelle coure ils jouaient. L'étalon souffla en signe de satisfaction. Il y avait encore quelque part au fond de lui, le personnage qu'il avait été par le passé. Tout n'avait pas disparu. Les hommes pouvaient lui ôter un grands nombres de choses, mais jamais son essence même.

Il laissa le jeune Contrebandier descendre de son dos et le guider hors du corral, en direction des écuries. Il était temps d'aller se reposer, et aussi réfléchir à la suite des évènements.



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il est l'heure de courber l'échine    

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est l'heure de courber l'échine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-