RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne juge pas un livre de par sa couverture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syreena
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 10
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    Lun 5 Mar - 13:29

"On ne juge pas un livre de par sa couverture."

Il était dans les environs peut être de 13h, la jeune jument se trouvait dans les plaines d'une harde mais l'usage précisément dans les collines pour se reposer un peu d'une balade faite et après avoir galoper pour dégourdir ses jambes et sentir la terre sous ses sabots.

Elle marchait au pas actuellement, elle cherchait un endroit avec de la bonne herbe mais suivait les bruits d'un petit ruisseau pour tout simplement boire aussi. Hey courir ça creuse.

Elle arrive alors à un peu d'eau, elle et sa robe originale avec aussi la couleur de sa queue et sa crinière intrigué souvent les gens. Comment un Oldenbourg était arrivé ici ? À cause de marchands et ensuite de la cavalerie.

Elle soupira en se rappelant un peu ses souvenirs puis ensuite, elle brouta avant de reprendre doucement la marche dans l'herbe des collines.
lumos maxima




Unicornis, unicornis!

Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url] Dessin by Nighty


Dernière édition par Syreena le Lun 5 Mar - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avasha
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 10
Date d'inscription : 01/03/2018

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    Lun 5 Mar - 17:05

ft. Syreena
On ne juge pas un livre de par sa couverture.
Un grand soleil baignait déjà les collines d'une douce chaleur et d'une lumière qui ne faisait que mettre son paysage en valeur. C'était le début d'après-midi, et ce tableau donnait déjà envie à notre jeune étalon ambigu d'aller se balader un peu. Bien qu'il ait rejoint une harde, dont il appréciait la plupart des membres, il avait besoin d'instant seul. Des instant où il pouvait vaguer à ses pensés, airer un peu dans la prairie, prendre du temps pour lui en somme. Bien qu'il avait tendance à être un peu en recule, Avasha était assez altruiste et donc, en profitait pour faire un peu de surveillance, lors de ses balades. Il faisait quand même parti des surveillants, il avait des responsabilités... D'un coté ça l'angoissait un peu mais de l'autre, ça lui rendait un peu sa fierté de mâle, quelque peut mise en péril par son physique et sa croupe féminine.

Un pas, puis l'autre, le grisé profitait de la douce brise qui caressait son crin argenté, fermant un instant les yeux en continuant d'avancer. C'était un de ces petits plaisirs, le vent qui jouait dans sa crinière. Visiblement, il se pensait seul et sa démarche princière et élégante -celle qu'il évite de sortir devant les autres - ne faisait qu'accentuer ce petit coté jument qu'il appréciait autant qu'il détestait. Après quelques mètres, il finit par ouvrir son azure, posant cet unique oeil sur une silhouette, inconnue, un peu plus loin. Ni une, ni deux, notre androgyne s'en approcha, l'air méfiant, ralentissant avant de martyriser un peu le sol de son sabot, histoire d'attirer son attention.

Hé... Tu sais que tu es sur le territoire de ma harde?

Lâcha-t-il de sa voix claire, soufflant un peu des naseaux en détaillant l'inconnue, curieux face à sa robe particulière.


hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syreena
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 10
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    Lun 5 Mar - 18:48

"On ne juge pas un livre de par sa couverture."

La jeune jument redressa sa tête en entendant alors toi, elle te regarda. Si elle aurait été humaine, elle aurait haussé les épaules mais elle ne l'ait guère. Elle ne savait pas où elle était mais elle va ou le vent la porte comme dans le grand nord. Après tout, actuellement, elle avait la neige autour d'elle et cela ne lui faisait rien, elle est un cheval fait pour la neige et l'hiver comme pour l'été aussi.

- Ta harde? Désolé, je vais la où le vent me porte.

Elle te regarda, à entendre ta voix, tu n'es pas une jument, enfin elle aussi pouvait porter à confusion, elle était grande, avec une tête un peu pas trop féminine quand on regarde.
Syreena finit par reprendre un peu d'herbe mélangé à la fraicheur de m'hiver,
un bo mélange alors que le soleil réchauffait son dos et le vent la recoiffant.

- Je vais donc prendre ma route pour éviter les ennuis avec l'étalon dominant d'en ce cas.
lumos maxima




Unicornis, unicornis!

Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url] Dessin by Nighty


Dernière édition par Syreena le Mar 6 Mar - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avasha
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 10
Date d'inscription : 01/03/2018

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    Mar 6 Mar - 13:38

ft. Syreena
On ne juge pas un livre de par sa couverture.
Avasha continuait de la toiser avec curiosité, sabots piétinant légèrement la neige qui recouvrait les herbes. Il n'était pas nerveux mais il n'était pas rassuré non plus... C'est simplement le fait qu'il avait rarement croisé d'autres individus solitaires. Quand il l'était encore, il se contentait de se tenir à distance, les observant de loin. Mais dans ce cas ci, il était cheval de surveillance et c'était de sa responsabilité de s'assurer que cette jument n'était pas hostile pour la harde.

Enfin, il pensait que c'était une jument... C'est vrai que sa musculature développée et que sa taille pouvait prêter à confusion, presque autant que lui, d'ailleurs. Ses doutes furent enfin balayés, dès que la rousse laissa entendre sa voix. C'était bien une jument... Avec une robe qu'il n'avait encore jamais vue par ici. Elle n'était pas désagréable à regarder, d'ailleurs. Se sentant pousser des ailes, Avasha finit par se détendre, redressant la tête en esquissant un sourire, osant même quelques pas vers l'inconnue.

Pardonne moi, si je me suis montré brusque... Je ne fais que protéger les miens.

Tout en disant ces mots, il écarta un peu de neige d'une touffe d'herbe fraîche, venant la cueillir entre ses dents, montrant, ainsi, qu'il n'était pas si agressif, quand les circonstances ne s'y prêtaient pas. Son unique azure se baladait sur la jument, détaillant son crin rougeoyant, puis ses yeux, puis sa croupe... Et il finit par demander, mastiquant toujours sa bouchée de gazon.

Tu es solitaire?... Perdue, peut-être?

Oui, le borgne tentait de faire la conversation, désirant en connaitre un peu plus sur cette rousse qui sortait de l'ordinaire.



hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syreena
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 10
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    Mar 6 Mar - 15:20

"On ne juge pas un livre de par sa couverture."

Elle te détailla elle aussi, deux êtres ne ressemblant pas à ce qu'il faut, l'un plus jument et l'autre plus étalon, alors qu'ils étaient tout autre. Si la jeune jument avait une musculature et une belle taille, c'est de par sa génétique, les Oldenbourg font entre 1.60m et 1.70m,
elle faisait pile poile au milieu pour sa part. A tes dires, elle sourit, si elle aurait été à ta place,
elle aurait réagit pareil à dire vrai.

- J'aurais fait comme toi, enfin réagi à dire vrai.

Disait-elle simplement. Elle devait vraiment sortir du lot à vos yeux, beaucoup de vous étez des mustangs, ou de race américaine, elle était danoise, mais sa race venait d'Allemagne avant d'évoluer en race nordique. Actuellement faut dire, elle avait un poile un peu plus épais pour avoir chaud.

- Je suis une solitaire, je visite un peu partout, là où le vent me mène.

Elle sourit avant de brouter doucement en fermant les yeux puis elle redressa sa tête doucement.

- Syreena, mon nom est Syreena.

Tu avais fait le premier pas pour la discussion, elle s'était pour les présentations.
lumos maxima




Unicornis, unicornis!

Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url] Dessin by Nighty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avasha
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 47
Points d'Experience : 10
Date d'inscription : 01/03/2018

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    Mer 7 Mar - 10:06

ft. Syreena
On ne juge pas un livre de par sa couverture.
Une légère brise, bien trop fraîche, fit frissonner le mustang qui se mis à remuer un peu, histoire de se réchauffer. Contrairement à la jeune rousse, lui n'était pas vraiment habitué aux hivers rudes et celui-ci l'était particulièrement. Ça n'était pas désagréable, il préférait ça à une chaleur lourde et humide mais il ne fallait pas nier qu'il faisait vraiment froid.

Soufflant un condensé de vapeur par ses naseaux, le borgne hocha pour la danoise, tout en commençant à en faire le tour au pas. Non, ça n'était pas une sorte de parade, ou encore un jeune malsain mais plutôt l'envie de ne pas geler sur place, qui l'avait animé.

J'aimais faire ça aussi, quand j'étais solitaire... Même si, malgré la harde,
je continue à aller me balader seul... Ah ! et moi c'est Avasha, enchanté.

Le jeune étalon finit par s'arrêter face à son interlocutrice, à une distance raisonnable, regard azure scrutant le sien, bleuté. C'était la première fois qu'il rencontrait un congénère avec une robe pareille et, visiblement, ça le rendait curieux.

Dis moi... Tu es originaire d'ici ou...?

L'androgyne ne savait pas trop comment poser sa question, faisant confiance à la jument pour qu'elle en comprenne le sens. Bien qu'il n'était plus en mouvement, l'étalon remuait toujours un peu, nerveux de nature, lançant des regards un peu partout autour de lui.

Ça te dit de te balader un peu en discutant...? Je n'aime pas rester au même endroit trop longtemps.




hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1113
Points d'Experience : 399
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    Jeu 2 Aoû - 15:26

Up ! Ce RP est-il toujours d'actualité ?



Dreamworks & Nightcore

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre de par sa couverture.    

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne juge pas un livre de par sa couverture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un juge américain accuse six Haïtiens
» Fête du Livre
» Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien
» M. Georges Moise: Un juge qui juge le système judiciaire.
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE NOCTIS :: La Grande Plaine :: Les Collines-