RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Images de la nuit - Ft Black Beauty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blackhole
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 63
Date d'inscription : 08/10/2017
Age : 14
Localisation : Paumé dans la neige

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Images de la nuit - Ft Black Beauty    Jeu 25 Jan - 15:35

Images de la nuitFt Black Beauty



Où va-t-il ? Blackhole s'était élancé dans la matinée, parmi les prairies désormais blanches, autrefois vertes. Il s'était frayé un chemin parmi la neige, qui lui arrivait presque aux genoux, mais cela ne l'avait pas refroidi dans son aventure. Au bout de quelques kilomètres, il lui semblait qu'il avait dépassé les limites du territoire, mais cela importait peu à l'étalon ébène. Si la mort voulait qu'elle lui tienne compagnie, il la rejoindrait sans problème, tel était son souhait après tout. Une odeur mêlée d'hommes et de chevaux lui parvint aux naseaux, mais cela ne l'inquiétait pas pour autant. Ce n'est que quand il aperçut de la fumée, quand il s'était rapproché, qu'il avait vu ce qui ressemblait à un campement. Le sauvage s'était donc empressé de partir en chemin inverse, à l'opposé de ce qui semblait rappeler la domestication. Rien de palpitant et de joyeux, en sorte.

Pourquoi part-il ? Blackhole fuit. Fuit ses responsabilités, un poids bien trop lourd sur ses épaules, fortes d'extérieur, mais frêles à l'intérieur. Le trop grand nombre de chevaux, c'est trop pour lui, tous aussi différents les uns que les autres, mais jamais il n'en a trouvé un à qui se confier. Ah. Si. Severus. Mais c'est un soldat qui préfère les hommes à la liberté, alors ... Le besoin de solitude l'a emporté sur la quiétude, et puis, il ne manquerait à personne. Qui l'apprécie assez pour se soucier de lui ? Ah, si on le savait ...

Le lusitanien poursuivit sa route, à la recherche d'une source, la marche a été longue, la soif commençait à se faire sentir. Soudain, à sa grande joie, une effluve connue et appétissante s'empara de lui, et il hennit joyeusement, peut-être un peu trop fort, mais qu'importe. Il s'élança au trot, heureux de sa découverte. Le bruit qui s'infiltra dans ses oreilles lui fit légèrement penser à la cascade, sur leur territoire, qui lui semblait bien loin désormais, mais en beaucoup moins fort. Ce qui lui fit extrêmement de bien. Enfin, il pourrait boire sans s'assourdir plus encore. Blackhole parvint à la rivière, et l'admira quelques secondes avant de plonger ses naseaux dans l'eau gelée. Après plusieurs gorgées, il ne put détourner le regard de cette étendue, qui semblait, seule, vivante, dans ce monde mort, où rien ne bouge. Mais un bruit se fit parvenir, des sabots dans la neige. Un souffle pourtant léger qui paraissant hurlant. Un cheval.

Dans un bond, le noiraud se retourna, et se retrouva face à une jument, aussi noire que lui, si l'on omet sa crinière, et sa queue, blanches comme la neige. Ricanant en voyant ce qu'il avait pris pour une menace, il prit en même temps le temps de calmer le battement fou de son cœur, puis il prit le temps de l'observer. Elle semblait timide, voire moins à l'aise que lui dans ce territoire qu'il ne connaissait pas, alors qu'elle devait être chez elle. Il prit la parole, narquoisement :
"Ouh, ouh ! Je suis chez toi, au cas où tu n'aies pas remarqué !"




Blabla:
 




Dernière édition par Blackhole le Mer 7 Fév - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Beauty
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 381
Points d'Experience : 120
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Surement seule ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Images de la nuit - Ft Black Beauty    Mer 31 Jan - 15:54

Images de la nuit



La jument ébène ne savait plus où était sa place. Elle ne se sentait plus chez elle au sein des indiens depuis que Plume Rouge avait disparu de ce monde. Elle n’avait pas retrouvée de cavalier qui pouvait s’occuper d’elle. Elle se sentait comme un poids pour les indiens. Elle les entendait parfois parler de son poulain, celui qu’elle attendait. Il savait que normalement, si une jument donne vie à un poulain, il est confiés au fils de son indien. Mais voilà, Zaldae avait était choisi par le chef et le fils de Plume Rouge avait trouvé un poulain. La jument ne savait donc ce qui adviendrait du poulain qu’elle attendait. Elle ne voulait pas le laisser à une personne qu’elle ne connaissait pas, elle préférer le garder contre elle. Souvent, elle passait son museau sur son ventre, priant que son enfant ne naisse pas tant qu’on n’a pas trouvés à qui elle serait confiée.
Actuellement, elle dormait à coté du tipi du frère à son ancien cavalier, il avait toujours son cheval mais il ne voulait pas laisser la jument ayant accompagné tant de fois son frère seule. De ce fait il la laisser dormir près du tipi mais ne la monter pas du fait de sa gestation.

Dans cette journée ensoleiller où la brillance de la neige donnait un air de pureté au paysage, la jument de levant de sa couche de foin frais. Même pleine, elle ne voulait pas rester allongée toute la journée à s’ennuyer. Elle était une jument semi-libre et pouvait faire donc ce qu’elle voulait de ses journées. Étant donné qu’elle était pleine, elle ne pouvait plus faire le boulot qu’elle avait l’habitude de faire : Jument de chasseur. Elle ne pouvait pas courir et restée donc aux abords du camp. Elle sortie donc tranquillement du camp pour s’avancer vers la rivière, bien qu’il faisait froid, les abords de la rivière était toujours agréable pour elle.

Elle marchait tranquillement, ses sabots s’enfonçant dans la neige comme dans du beurre. Elle aimait cette sensation de la neige contre ses sabots. Elle aimait cette pureté qui lui avait était retirée depuis longtemps. La tête baisser, elle avançait tranquillement dans la neige, jusqu’à la rivière. Soudainement, elle sentit une odeur qu’elle ne connaissait pas. Une odeur qui ne venait pas d’un étalon indiens, mais d’un étalon certainement sauvage. Elle leva la tête et le regarda timidement quand il se retourna.
C’était un étalon complètement noir, ébène pur qui la regarder de ses pupilles marron. Elle n’avait jamais vue de chevaux aussi noirs que lui. L’étalon qui l’avait mit pleine était de couleur inverse de cette étalon.

"Ouh, ouh ! Je suis chez toi, au cas où tu n'aies pas remarqué !"

La jument fronça légèrement en le regardant. Il avait pourtant tout les droits de se trouvait là. Elle n’était pas du genre à protéger son territoire. Et puis, cela fait bien longtemps qu’elle ne se sentait plus chez elle dans ces territoires. Elle le regardant de ses yeux saphir et coucha légèrement les oreilles pour lui montrer qu’elle était plutôt peureuse. Elle baissa ensuite la tête, continuant de le regarda

« Cela fait longtemps que je ne me sens plus comme chez moi ici. »

Elle passa à coté de lui, le ventre très rebondis vue les mois de gestation qu’elle avait déjà derrière elle. Elle se pencha légèrement vers l’eau pour boire lentement l’eau fraiche de la rivière.



©️ codage par lea-angels




Spoiler:
 


La solitude vaut parfois bien mieux que de se prendre la tête avec des gens qui veulent être seul.



[size=13]By Mortal

                                         BB & autre chevaux


Spoiler:
 




6 Rose Dans Mon Bouquet
DC = Jay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackhole
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 63
Date d'inscription : 08/10/2017
Age : 14
Localisation : Paumé dans la neige

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Images de la nuit - Ft Black Beauty    Mer 7 Fév - 16:13

Images de la nuitFt Black Beauty



Alors que Blackhole observait avec attention le ventre arrondi de la future maman, ainsi que tout l'être qui portait le poulain, elle baissa les oreilles. Etonné, le noir avança légèrement les naseaux, puis s'ébroua, légèrement troublé par le comportement de l'indienne, qui semblait plus en position de soumission de de dominance, ce qui n'était pas normal. Il se trouvait chez elle, et elle n'esquissait pas le moindre geste qui montrait qu'elle défendrait coûte que coûte ses terres. Oui, elle était en gestation, mais le camp n'était pas loin, et en quelques hennissements, une patrouille pourrait surgir de nul part.
« Cela fait longtemps que je ne me sens plus comme chez moi ici. »

L'ébène s'ébroua, et remua sa lourde crinière parsemée de quelques flocons, tombés des arbres, alors qu'il se déplaçait. Allez, encore une philosophe dans le Cimarron ! Pourquoi ne pouvait-il rencontrer que des équidés qui parlaient comme des bipèdes, qui réfléchissaient plutôt qu'agir ? Puis il la suivit du regard, alors qu'elle se dirigeait avec nonchalance vers la rivière, puis elle but quelques gorgées dans l'eau glacée. Le lusitanien, contrairement à ses habitudes, la laissa tranquille et s'écarta de quelques foulées, pour ne pas l'inquiéter. Peut-être que son instinct de père se réveillait, mais avec la mauvaise jument ? Pour faire fuir la peur grandissante qui enflait en lui, il ricana doucement, et roula des yeux. Pff, pourquoi s'effrayait-il avec si peu de choses, même pas prouvées ?

La réaction qu'avait eu la femelle, l'avait, même si le sauvage n'osait se l'avouer, un peu troublé. Pourquoi se sentait-elle seule sur ces magnifiques terres ? S'il est vrai que cette saison pouvait remettre en cause pas mal de chamboulements, du moins, pour lui, elle n'en demeurait pas pour le moins horrible, et tous devraient plutôt l'apprécier pour sa pureté et sa beauté. Oui, marcher, seul, dans la neige, peut amener à réfléchir à tout l'univers, mais un peu de nostalgie ou de sentiments malheureux n'ont jamais fait de mal à personne. Au contraire, se rendre compte du bonheur de vivre, de la chance qu'on a, est merveilleux ! Le noiraud rétorqua donc :
"Mais si sa mère elle même est perdue, qu'en sera-t-il de son gosse ? Faut pas stresser pour ça, ma chérie ! Du moment qu'il te reste le père, vous vivrez dans un merveilleux monde, pas vrai ?!

Tout fier de son idée afin de connaître l'identité du géniteur qui mettrait au monde ce poulain le mettait dans une joie sans faille. Il ferma les yeux quelques instants, et imagina un jeune galoper, tout inconscient de tout, dans les prairies verdoyantes, décorées par de multiples fleurs multicolores qui lui atteindraient les genoux. Un rire joyeux et cristallin résonna dans ses oreilles, et il ouvrit brutalement les paupières, réveillé par le rêve dans lequel il s'était enfoncé. Oui. C'était son rire. Celui qu'il n'avait pas entendu depuis quelques mois, depuis le fameux jour.




Blabla:
 




Dernière édition par Blackhole le Dim 13 Mai - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Beauty
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 381
Points d'Experience : 120
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Surement seule ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Images de la nuit - Ft Black Beauty    Dim 15 Avr - 23:58

Images de la nuit



La jument ébène regardait d’un regard vague l’eau couler sous elle. Cela faisait bien longtemps qu’elle était perdue, le phare la guidant dans la nuit avait disparu, emportait par la maladie. Si son unique fils, Zaldae, ne l’avait pas reconnue, elle serait définitivement partie du camp des Indiens. Ses yeux azur se tournèrent alors vers son ventre arrondie, alors qu’elle n’avait pas élevé son premier fils, comment aller t’elle faire avec son second enfant ? Son père n’était pas présent près d’elle, disparue dans la nature depuis ce certain matin.
Elle ne voulait pas agir de la même façon qu’elle avait agis avec Kinley. Elle était tombée amoureuse de cet étalon et elle était ensuite partie à la mort de son étalon. Surtout que son compagnon n’était même pas le père de Zaldae … Elle allait avoir deux enfants, chacun de deux pères différents qui avaient finit par faire du mal à Black Beauty.

Soufflant doucement des naseaux en s’ébrouant. Elle leva lentement la tête pour regarder les gros flocons tombaient du ciel, elle avait hâte de voir la belle saison revenir. Elle aimait le soleil, la chaleur et voir les prairies reprendre leur douce couleur émeraude. Cela aller faire bientôt 1 an que Plume est tombé malade, mais elle ne devait point penser à cela, sinon elle aller encore déprimer. Elle était revenue à la maison, avait revu son fils Zaldae maintenant monture du chef. En tant que mère, elle était très heureuse et fière. Son doux poulain qu’elle n’avait pas vu grandir était devenu un bel étalon, qui avait réussir à faire sa vie sans elle et qui avait pus réussir.


Black Beauty se sentait tout de même un peu coupable. Elle avait abandonné son fils alors qu’il n’était qu’un poulain à un étalon qui n’était même pas son père biologique. Elle n’avait pas était une bonne mère, et encore elle était revenue en brisant légèrement la conscience de son fils, le sourire aux lèvres elle l’avait naturellement félicitée et avait fait comme si de rien n’était. Bon, elle s’était tout de même excusée d’être partie, elle se sentait tout de même coupable de son absence :

[color:70b8=##00cccc]« Mais si sa mère elle-même est perdue, qu'en sera-t-il de son gosse ? Faut pas stresser pour ça, ma chérie ! Du moment qu'il te reste le père, vous vivrez dans un merveilleux monde, pas vrai ?! »

La jument ébène leva la tête pour regardait l’étalon qui se tenait là, ses pupilles azur passèrent le long de l’inconnu, il n’était réellement pas des Indiens. Son odeur ainsi que son apparence était tout à fait inconnu à la jument. Il avait tort, mais elle ne lui en voulait pas, après tout, il ne pouvait pas savoir. Elle se recula légèrement de la rivière pour être au même niveau que son interlocuteur et le regarda dans les yeux en souriant légèrement :

« Malheureusement, le père n’est pas présent. Comme pour mon premier enfant, Zaldae, le père ne sera pas présent près de lui… Mais vous avez raison. Je dois essayer de garder les sabots sur terre pour élever convenablement ce poulain… J’avoue que je panique un peu de me retrouver seule à élever ce poulain… »


Elle regarda alors l’inconnu, il semblait avoir sursauté en ouvrant les yeux… Elle avait sûrement rêver et préférer donc ne rien dire.


©️ codage par lea-angels




Spoiler:
 


La solitude vaut parfois bien mieux que de se prendre la tête avec des gens qui veulent être seul.



[size=13]By Mortal

                                         BB & autre chevaux


Spoiler:
 




6 Rose Dans Mon Bouquet
DC = Jay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackhole
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 63
Date d'inscription : 08/10/2017
Age : 14
Localisation : Paumé dans la neige

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Images de la nuit - Ft Black Beauty    Dim 13 Mai - 14:53

Images de la nuitFt Black Beauty


La réalité lui arrivait droit au cœur. Non, ce n’était pas possible, ce n’était pas lui. Mais une petite voix à l’intérieur de lui affirma que c’était bien son rire. Tout perturbé, Blackhole secoua la tête, tentant de refouler tous ses questionnements dans un coin de son esprit. Il réfléchirait à tout ça quand il sera seul, et sur les terres qu’il connaissait. Or, en ce moment, il se trouvait face à une future maman, qui paraissait elle aussi bien perdue. Mais pour des raisons nullement similaires. Il l’observa avec attention se mettre face à lui, et fut étonné de voir un sourire lui traverser la face. Ce n’était qu’un petit rictus, mais il semblait sincère. Et des chevaux pas hypocrites, il n’y en avait pas beaucoup dans ce triste monde. Severus l’était, par contre, lui. Le frison lui avait ouvert les yeux sur les Hommes, même si ses grands discours n’avaient pas été suffisants. Il avait appris à apprécier ce géant au grand cœur malgré son air blasé. Reportant son attention sur la sombre, il l’écouta alors répondre :
« Malheureusement, le père n’est pas présent. Comme pour mon premier enfant, Zaldae, le père ne sera pas présent près de lui… Mais vous avez raison. Je dois essayer de garder les sabots sur terre pour élever convenablement ce poulain… J’avoue que je panique un peu de me retrouver seule à élever ce poulain… »

C’était bien la première fois que quelqu’un lui faisait un compliment sur sa façon de raisonner. L’ébène hocha la tête, pas peu fier de sa réflexion. Cependant, un léger sentiment de désarroi s’empara de lui, mêlé de tristesse. Lui n’avait que peu connu sa mère, et son père n’avait jamais donné de signe de vie. Ça avait été un manque assez important pour lui, et il ne souhaitait cette absence à personne. Encore moins à ce poulain qui avait une génitrice mal dans sa peau. Son cœur sembla se gonfler d’un amour incertain et fort étrange pour ce petit bonhomme toujours pas sorti sur cette terre morbide. Le noiraud se rapprocha d’un pas timide de la femelle, et tenta un petit sourire timide :
« C’est bien dommage, ma chérie. Pourtant tu m’as l’air en forme, donc je pense que tant que le physique va, le mental peur suivre. Et puis, tu as tes Bipèdes avec toi, donc ils s’en occuperont. »

Sans s’en rendre compte, il avait craché ses derniers mots, la monture de la vétérinaire des soldats ne l’avait pas guéri de son ancienne existence avec les Humains, malgré ses essais. Ses iris jetaient des éclairs, qu’il dissimula rapidement. Blackhole ne voulait pas l’effrayer avec ses airs sauvages, pour une raison fort incompréhensible. Il avait beaucoup usé de ceux-ci avec Moonrise, dans la caverne des cérémonies, pour finalement être plutôt en accord avec elle. Autant commencer directement avec gentillesse.




Blabla:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Images de la nuit - Ft Black Beauty    

Revenir en haut Aller en bas
 

Images de la nuit - Ft Black Beauty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Na jamais réveiller une jument endormis !! {Pv, Black Beauty}
» Douleur, regret, nostalgie qui se mêlent dans un regard vivant des brumes de son passé... [PV Black Beauty]
» Nouvelle Galerie de Black Butler =D trop cool =)
» Nuit pluvieuse dans une rue entre le Murphy et l'Opéra
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DES NASHOBA :: La Rivière :: Le Passage-