RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vice-Versa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 161
Points d'Experience : 86
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 18
Joue également : Nourhya - Little Soul - Antanasia - Bohémien - Adequat - Tsvika

MessageSujet: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    Lun 8 Jan - 21:49

    Toute la journée durant, Sean et deux autres bandits avaient arpenté les Terres sauvages à la recherche de quelques créatures. Mais ce fut en vain, les sauvages semblaient s'être volatilisés et ce, malgré toutes les méthodes qu'ils avaient pu employer, redoublant d'imagination et d'ingéniosité. Leurs visages défaitistes parlaient tout autant que leurs lassos, patientant sur le pommeau de la selle de chacune des montures. Leur volonté n'était pas suffisante pour que des chevaux croisent leur route. Le petit groupe, épuisé et trop éloigné du repaire, avait décidé de passer la nuit sur ces terres désolées. Les Contrebandiers choisirent un endroit isolé et relativement calme pour se ressourcer et réapprovisionner leurs montures également qui n'avaient pas chômé.

    Sean descendit donc de sa Bête et la mena tout prêt des deux autres montures. Ici, il l'attacha à une branche d'un arbre mort échoué au sol, formant une barrière semblable à celle du repaire. Comme si elle n'attendait qu'eux. Il nourrit l'étalon d'une portion plus importante qu'à l'accoutumé, le récompensant de ses efforts malgré son état encore déplorable. Cet ancien vétérinaire souhaitait maintenant que sa monture retrouve sa musculature d’antan. Il avait constaté avec désarroi que le traitement qu'il lui avait infligé l'avait fait perdre en compétence, que ce soit en puissance, en rapidité ou en endurance. Il craignait de ne pas pouvoir suivre un Sauvage s'il se présentait et c'était précisément pour cette raison qu'il était exceptionnellement accompagné de deux autres hommes. Mais il le savait, sa Bête retrouverait prochainement sa carrure. L'entrainement régulier paiera mais il n'était pas question pour autant qu'il lui laisse une seconde de répit. Oui, Sean allait prendre soin de lui. Avec de la sueur et du sang s'il ne coopérait pas. Mais son étalon n'était pas stupide. Il n'en doutait pas une seule seconde.

    --

    La nuit était maintenant bien tombée et le feu de camp qu'ils avaient fait se transformait peu à peu en tas de cendre. Ils n'avaient pas pris la décision de faire des tours de garde, peu nombreux et suffisamment dissimulé. Les chevaux dormaient. Hormis Vice-Versa. Son cœur était lourd de peine en cette sombre nuit. Pas même les astres ne venaient l'illuminer. Il demeurait ainsi en silence, songeant à ces Terres. Il était à la fois ravi de n'avoir croisé aucun équidé sur sa route mais aussi terriblement mal. Il ignorait de quelle teinte sera faite demain et il n'y voyait qu'amertume, obscurité. Il ne voulait pas revivre ce qu'on lui avait fait subir. Le fait était que son isolement l'avait atteint bien plus qu'il ne l'aurait imaginé. Il avait l'impression de revivre le passé. D'avoir régressé. Un sentiment de défaite se creusait en lui. L'Isabelle en était revenu à ce même point, être haït par les siens, se fuyant lui même pour bâtir un masque toujours plus dur. Toujours plus fort. Mais aussi plus lourd à porter. Il se sentait comme durant ses longues années d'errance. Bien avant qu'il ne rencontre Noctis. Ce cycle inexorable de trouver des personnes qu'il apprécie pour finalement se faire rejeter ou les perdre. La Bête se haïssait. Peut-être qu'ils avaient tous raison. Peut-être qu'il n'était qu'un monstre.


Spoiler:
 

Merci Pandora chérie ♥:
 

Spoiler:
 


Malice - Dreamworks (c)
DC : Little Soul - Antanasia - Bohémien - (Adequat) - Tsvika & Nourhya .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1198
Points d'Experience : 442
Date d'inscription : 06/10/2012
Joue également : Shabet - Toxic.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    Lun 8 Jan - 22:21


Leur marche n'avait duré qu'une poignée de minutes, peut-être dix ou quinze. La brume commençait à les entourer mais ils pouvaient tout de même voir sur quelques bons mètres, Zéro n'était donc aucunement nerveuse et tâchait de bien suivre le chemin qu'elle avait emprunté pour le coin herbeux qui était destiné à les nourrir. Bientôt, elle retrouva les lieux et grattant la neige, découvrit sous le nez de Lorenzaccio un petit paradis que le temps avait épargné.

« Et voilà ! Alors, elle est pas géniale Zéro ? » Déclara t-elle sur le ton de la rigolade, ses prunelles bleutées brillantes de joie. Mais alors, quand le vent tourna, elle se raidit immédiatement. Tournant doucement sa tête sur le côté, elle rabattit ses oreilles vers l'arrière. Des odeurs humaines. Une odeur qu'elle reconnaîtrait entre toute. Les Contrebandiers. Que faisaient-ils par-ici alors que la nuit était tant avancée ? L'isabelle huma un peu plus et alors, son cœur fit un bond dans sa poitrine.

« Loren'... Te souviens-tu de lorsque je t'avais parlé d'un étalon, Vice-Versa ? Il est là. » Déclara t-elle sur un ton un peu dur parce que si la présence de l'étalon faisait bondir doucereusement son cœur dans sa poitrine, cela signifiait également que les Hommes étaient là. Mais il y avait autre chose... Cela faisait si longtemps, sûrement qu'il l'avait oublié, non ? Elle, ô grand jamais elle ne l'aurait oublié mais... La jument soupira doucement.

« C'est peut-être fou mais approchons un peu, peut-être a t-il vu Maafa, après tout. »

C'était aussi une excuse pour ne pas y aller seule, Zéro ne savait pas du tout à quoi s'attendre. Alors elle se mit en route, à pas lent, découvrant entre les feuillages sombres, le petit campement où les hommes dormaient et les chevaux somnolaient ou veillaient. S'arrêtant à une bonne distance, elle posa son regard sur le grand étalon qui autrefois, avait été musculeux et splendide. Aujourd'hui, il avait l'air faible. Zéro tourna sa tête vers son compagnon de voyage, se demandant quoi faire et, prenant finalement son courage à deux sabots, poussa un hennissement assez bas pour ne pas éveiller les hommes, juste de quoi attirer l'attention de Vice-Versa.





Scène Zéro & Idylle:
 


Other:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzaccio
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 111
Points d'Experience : 74
Date d'inscription : 10/06/2017

MessageSujet: Re: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    Mar 9 Jan - 13:09

    Loren' suivant tant bien que mal là jument dans la neige. La poudreuse avait beau ne pas être très épaisse, celui lui demandait tout de même beaucoup d'effort. L'isabelle ne l'emmena pas bien loin du terrier. Apparemment elle avait trouvé un lieu où ils pourraient se nourrir. Et Loren' avait bien besoin de manger. Ses côtes étaient saillantes, l'étalon n'était plus qu'un être émacié.

    - Si toujours !

    Répondit-il lorsqu'elle découvrit le sol à ses pieds, faisant surgir de nul part des jeunes pousses vertes et alléchantes. Il allait se régaler. Il remercia encore une fois Zéro mentalement avant de se jeter sur son repas. Le seul point positif c'est qu'à force de ne pas manger, son estomac était devenu minuscule. Aujourd'hui il ne mangeait plus que comme un oiseau.

    Trop absorbé par son repas, le sable ne remarqua pas que le vent avait changé de direction, apportant de nouvelles odeurs. C'est Zéro qui le lui fit remarquer, toujours aussi bienveillante. Elle jouait son rôle de jument de protection à la perfection.

    - Oui je m'en souviens.

    Répondit-il en redressant la tête, de l'herbe en travers de sa mâchoire. Là ? Comment-ça là ? Se concentrant, il remarqua les odeurs humaines. Effectivement ils n'étaient pas loin. L'idée de la jument l'effraya un peu... dans son état il ne pouvait pas faire grand chose... Même fuir cela était difficile. Mais il accepta cependant, lui faisant entièrement confiance. Acquiesçant, il se mit à la suivre, marchant dans ses pas afin d'éviter de faire du bruit. Elle était bien plus caler en terme de discrétion. Ils découvrirent un campement humain. Ces derniers dormaient et aucun ne montait la garde. Quant aux chevaux, certains dormaient également d'autres non.

    - Tu es certaine que c'est une bonne idée ?

    Mais trop tard, elle hennit en sa direction. Ils étaient à découvert.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vice-Versa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 161
Points d'Experience : 86
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 18
Joue également : Nourhya - Little Soul - Antanasia - Bohémien - Adequat - Tsvika

MessageSujet: Re: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    Mar 9 Jan - 14:23

    Son ouïe fine perçu des froissements, des bruits étouffés. Et pourtant l'étalon n'était pas inquiet. Quel prédateur oserait s’avancer vers autant de proies ? Et avec autant d'humains également. Ils n'étaient maintenant inconnus de personne. Puis un hennissement se fit entendre. La Bête redressa sa tête, le regard luisant. L'appel était discret et personne n'avait l'air de l'avoir entendu hormis lui. Il sonda les environ, sa vision encore un peu affaiblie. Et il les vit. D'un coup, ce fut une mêlée de sentiments qui firent surface. De l'incompréhension, de l'indignation, du soulagement, de la haine, de la rancœur. Le mâle plissa ses yeux, dévoilant ses dents et ses oreilles venant se dissimuler sous ses crins ondulés. La Bête était furieuse.

    Le sang battant tellement fort dans ses tympans, tout semblait sourd. Mais il ne pouvait pas quitter des yeux cet étalon. Il se souvenait de lui, de sa stupidité à vouloir sauver le monde. D'avoir failli donner la mort à Pandora en croyant la libérer. Mais ce pourquoi il était hors de lui n'était pas précisément de le revoir. Plutôt qu'il soit en compagnie de la Belle Zéro. Sa Zéro.

    Il aurait bondi sur le mâle s'il ne croyait pas que ce fracas réveille les hommes et que la belle Sauvage puisse être de nouveau retenu captive. C'était hors de question, il avait suffisamment donné pour lui permettre de retrouver sa liberté. Et, au fond de lui, était rassuré qu'elle aille bien et sois en sécurité. Dans ses Terres qu'elle semblait tant chérir.

    Vice-Versa ne pouvait pas souffler un mot, son ton serait trop tempétueux, il réveillerait les autres. Contenant ses paroles acerbes autant qu'il en était capable, serrant les mâchoires à en avoir des crampes et ses pupilles livides foudroyant celles du mâle, ne percevant pas qu'elles n'étaient pas de la même teinte que celles qu'il avait jadis croisé. La tension était clairement palpable et l'Isabelle tentait de se faire aussi imposant qu'il le pouvait malgré sa faiblesse évidente.

    La monture des Bandits fit l'erreur de croiser le regard de la Sauvage. Ses pensées se mêlèrent. Il la revoyait au Repaire. Perdue mais toujours aussi fière. Il ne se souvenait plus de l'issue de leur rencontre, tout lui semblait tellement loin. Il était perdu et sa réaction était excessive, il le savait. Vice-Versa ne voulait pas paraitre faible face à cet étalon qu'il méprisait. C'était sa fierté d'étalon miné. C'était à ce jour tout ce qui lui restait.


Spoiler:
 

Merci Pandora chérie ♥:
 

Spoiler:
 


Malice - Dreamworks (c)
DC : Little Soul - Antanasia - Bohémien - (Adequat) - Tsvika & Nourhya .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1198
Points d'Experience : 442
Date d'inscription : 06/10/2012
Joue également : Shabet - Toxic.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    Mar 9 Jan - 19:06


Zéro eut un doux sourire quand Vice-Versa sembla sortir de ses songes pour enfin les voir. Cela faisait si longtemps et pourtant, jamais elle ne l'avait oublié, jamais elle n'avait oublié les sentiments qu'il avait fait naître en elle. Combien de fois avait-elle désiré s'approcher des Contrebandiers sans jamais oser, se souvenant à chaque fois de ce qu'il avait fait pour les libérer ? L'isabelle sentait son coeur battre la chamade mais son sourire s'estompa doucement quand elle vit l'attitude du Contrebandier. Il paraissait animé par énormément de colère, son regard d'acier foudroyait Lorenzaccio du regard et Zéro ne comprenait pas. Ses sourcils se froncèrent et elle glissa son regard bleuté sur son compagnon de voyage.

« Tu l'as déjà rencontré ? Il a l'air... Agité de te voir, c'est bizarre. »

Quand elle reposa son regard sur Vice-Versa, ce fut pour constater qu'il tâchait de se grandir, de paraître plus imposant en dépit de sa santé déplorable évidente. Confuse, Zéro baissa un peu les oreilles vers l'arrière avant d'inspirer un coup, balayant les lieux du regard pour ensuite s'avancer tout doucement, sur la pointe des sabots. Profitant de la neige qui amortissait le bruit, elle pu approcher de quelques mètres afin de pouvoir s'exprimer sans craindre de réveiller les humains.

« Vice-Versa... Que t'ont fait les Hommes ? Tu es... »

Il n'y avait plus rien à voir avec ce qu'elle avait connu, la toute première fois, cet étalon qui l'avait déstabilisé et charmé. Zéro secoua doucement la tête, les yeux clos quelques secondes avant de les rouvrir pour regarder Lorenzaccio, reprenant un léger sourire.

« Tu connais mon ami Lorenzaccio ? » Demanda t-elle finalement en reposant son regard sur Vice-Versa.

A vrai dire, elle ne savait pas trop comment agir. Ils ne s'étaient pas vu depuis tant de temps et si d'un côté, elle avait envie de se blottir contre son poitrail, elle ne savait aucunement si cette solution était possible. Les choses avaient peut-être changé ou... N'avait jamais été ainsi, après tout, elle n'avait jamais vraiment cerné Vice-Versa sur ce point.





Scène Zéro & Idylle:
 


Other:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzaccio
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 111
Points d'Experience : 74
Date d'inscription : 10/06/2017

MessageSujet: Re: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    Jeu 11 Jan - 11:09

    L’isabelle mâle commence à s'agiter en le voyant. Il pouvait lire d'où il était toute la colère du monde dans les yeux gris de l'étalon contrebandier. Le sable ne comprend pas. Pourquoi autant de mépris à son égard alors qu'il ne le connait même pas ? Lorenzaccio se dépêche de répondre à Zéro.

    - Non je te l'aurais dis sinon... Je n'avais jamais vu cet étalon de ma vie jusqu'à aujourd'hui.

    Plus il observait la monture des humains, plus il découvrait un animal semblable à son état. Fatigué et maigre. Pourtant, il voulait se montrer sous son meilleur jour, fort et puissant. Lorenzaccio ne lui en voudrait pas, lui-même aurait bien aimé faire semblant mais aujourd'hui il ne pouvait plus.

    Zéro décida alors de s'approcher encore un peu. La jeune mâle entreprit de la suivre sans tarder, continuant à suivre ses pas dans la neige. Il aurait aimé les laisser se retrouver en paix mais... il était là, à les observer de ses orbes rouges. L'étalon se positionna alors aux côtés de Zéro, muet comme une carpe, il avait bien vu que quelque chose de fort unissait les deux chevaux isabelle et lui était là, troublant ce moment de retrouvaille. Mais il avait besoin de Zéro pour veiller sur lui alors il ne rentrerait pas seul au Terrier. Il se contentât d'attendre, espérant que l'autre étalon donnerait rapidement une réponse à sa question muette : pourquoi le détestait-il autant sans même le connaître ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vice-Versa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 161
Points d'Experience : 86
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 18
Joue également : Nourhya - Little Soul - Antanasia - Bohémien - Adequat - Tsvika

MessageSujet: Re: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    Sam 13 Jan - 21:02

    Zéro s'approcha de la bête furieuse. Ses mouvements apportèrent son odeur avec elle. Immédiatement, l'étalon s'apaisa un peu et lorsqu'il sentit le regard céruléen de la Belle sur son corps amoché, Vice-Versa se sentit faible. Vulnérable. Il pu lire sans mal l'inquiétude qui marquait son visage. Il dévisagea l'étalon sable qui s'approchait de lui, celui que la Sauvage avait nommé Lorenzaccio. Une fois face au captif, il constata avec surprise que ses yeux étaient teintés d'une lueur bien différente à celle qu'il avait croisé il y a quelques années. Dans ses souvenirs, les yeux de l'étalon était d'un vert ardent. Le mâle secoua plusieurs fois sa tête, comme abasourdit de s'être mépris. Son feu se dissipa et son attitude se fit plus détendue. Il décontracta ses muscles et tenta de maitriser son souffle.

    Je ne comprends pas.. Je t'ai confondu avec quelqu'un d'autre.
    Puis, confus, il rajouta d'une voix éteinte, Désolé.

    Vice-Versa s'éclaircit la gorge et replongea dans les yeux clairs de Zéro. Il la contempla. Elle semblait toujours plus belle, plus forte que dans ses souvenirs. Ses traits s'adoucirent face à elle et délia sa langue de nouveau dans un murmure :

    Vous devriez partir, ces hommes ont le sommeil léger. Ce serait une décision bien plus sage.

    Évidemment qu'il voudrait que Zéro reste, qu'il puisse la voir encore toute la nuit, qu'il lui demande comment elle va, apprendre à la connaitre. Depuis bien longtemps, il avait de nouveau envie de profiter d'une présence. Malheureusement, c'était impossible pour lui. Et cela l'attristait. Néanmoins il ne savait pas qui était cet étalon qui l'accompagnait. S'il était en compagnie de Zéro, il était forcément bien. Il lui faisait entièrement confiance et d'un regard, il lui intima de prendre soin de la Sauvage. Un regard que l'étalon comprendra sans aucun mal. Puis de nouveau vers Zéro, il approcha ses naseaux et souffla doucement sur ceux de la jument. Alors Vice-Versa se recula avec le peu de marge qu'il possédait pour leur signifier qu'il en avait fini avec eux. L'étalon observa les hommes allongés. Ils étaient tellement imprévisible qu'il ne voulait pas tenter de prendre le risque de les voir se faire attraper malgré son désir ardent de poursuivre leur ébauche de conversation.


Spoiler:
 

Merci Pandora chérie ♥:
 

Spoiler:
 


Malice - Dreamworks (c)
DC : Little Soul - Antanasia - Bohémien - (Adequat) - Tsvika & Nourhya .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio    

Revenir en haut Aller en bas
 

Dialogue de sourd ♦ Zéro & Lorrenzacio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dialogue délire
» NESTOR CANICHE 13 ANS SOURD AVEUGLE SPA CARCASSONNE 11
» Bras de fer ou dialogue pour un pacte de transition démocratique Micha Gaillard
» Claire « Personne n’est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. »
» LUCIEN croisé caniche 13 ans sourd et aveugle BEAUREGARD(58)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-