RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps l'emporte sur l'histoire PV Sissi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hazufel
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 70
Points d'Experience : 27
Date d'inscription : 25/06/2015
Joue également : Opale - Tallulah - Ex Aequo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Le temps l'emporte sur l'histoire PV Sissi   Lun 18 Déc - 11:27



Ce voyage absurde et matériel qui seul t’éreinte enfin, et te conduit vers toi-même, voudrait te rappeler sans douceur que tu n'es rien, même pas ta chaire desséchée aux assauts du soleil.


La traversée de ce désert est une étrange expérience. La marche est solitaire mais on n'est pas seule. Chaque pas est un dialogue. On se surprend à éprouver la nature du sable. La texture des roches. Toute l'histoire de la terre est là. On épouse la courbe de la piste. La souplesse des courbes qui se dessinent, plus loin. Le désert est un monde secret... qui ne parle qu'à ceux qui le foulent. Telle est la certitude d'un esprit libre, qui met un pas devant l'autre.

Sur sa route, les seuls chevaux qu'il croisent sont des morts. L'effluve de la chair pourrie ne l'atteint pas. La vue des entrailles décomposées ne le fait pas ciller une seconde. Il ne sent que ses gouttes de sueurs perler le long de ses flancs et de son chanfrein. Que ce vent brûlant assécher ses yeux et cisailler ses lèvres. Il ne voit que l'infini s'étendre d'un côté. Et le fort devant lui, qui vacille. Il n'entend que le sifflement sec des cravaches, le piétinement nerveux des sabots ferrés. Des portes de box qui claquent. Des hurlements d'Hommes. Un fusil en écho. Il se souvient. Il l'a vécu. Ces bruits, cette agitation, il les devinent. Il connait ces sensations par cœur, c'était sa vie d'avant. Celle qu'il avait fuis.

Forgé par l'ambition et l'acharnement, Hazufel a bien changé depuis. Si autrefois on lui trouvait une finesse et musculature intéressante pour en faire un cheval de surveillance du fort, aujourd'hui la cavalerie US le convoiterait plutôt pour une bête de guerre. Sa silhouette est saillante, ses muscles se dessinent nettement sous son poil alezan terni par la vie sauvage. Sa crinière en brosse n'existe plus, ses longs crins fournis et emmêlés retombent follement sur cette encolure étonnamment épaisse. Son corps semble vieillir... ou cela est peut être dû aux nombreuses cicatrices qui le tailladent, on ne sait de quelles batailles. Quel air de vagabond. Si autrefois on lui trouvait la rondeur et la carrure du mustang et du paint, aujourd'hui vous seriez prêt à parier sur une prédominance de sang arabe, une partie des origines de son père. C'est cette vivacité dans ses mouvements, ce feu dans son regard, cette puissance et cette légèreté à la fois, cette tension palpable au creux de son flanc. Prêt à bondir. Et tout dévaler à la vitesse folle qu'il a acquise.

Il est prêt. Aujourd'hui il guettera la sortie du fort de son frère qu'il sait être là. La vie chez les hommes blancs est un bon entrainement physique, il sait que Little sera plus performant qu'il ne l'imagine. Mais la vie sauvage extrême qu'Hazufel a mené est bien plus redoutable que n'importe quelle école. Au delà du simple exercice quotidien, le Loup s'est confronté aux environnements les plus hostiles. Menant son empire déchu là où personne n'ose y vivre. Il a appris à ne plus défier les éléments mais plutôt à s'en imprégner intimement. Éveiller ses sens. S'allier à la création divine.

Il contourne le fort pour rejoindre les prés qu'il connait par cœur. Il lui reste une dernière étape décisive, fruit de son stratagème qu'il a anticipé depuis plus de neufs mois. Si cette jument paint lui a fait honneur, alors l'Heure de son tendre jumeaux a sonné.

A l'abord des barrières, Hazufel se cache de la vision des gardes, poussant un hennissement rauque lorsqu'il aperçoit Lilith au loin.





Opale & Dreamworks. BG par Disney.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sissi
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 65
Points d'Experience : 47
Date d'inscription : 18/09/2016

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le temps l'emporte sur l'histoire PV Sissi   Lun 18 Déc - 20:47


Le temps l'emporte sur l'histoire
    Il ne restait que quelque semaines avant que l'herbe des prés, situer à l'arrière du fort, ne soit couvert d'un fin manteau blanc. Sissi était la première enfant de Lilith, mais aussi celle de Brandon qui voyait en elle l'espoir d'un futur prometteur. Pour rien au monde il ne voulait qu'elle attrape froid, donc pour son plus grand damne la petite réalisait que c'était surement la dernière fois qu'elle sortirait au pré pour cette année. Cela ne l’empêchait pas de jouer à courir après son ombre, tandis que sa mère broutait mollement ce qu'il restait d'herbe.

    La pie était là pour sa fille, elle le savait, son petit humain ne lui aurait jamais fait l'affront de la mettre au pré part ce temps (il faisait relativement beau pour l'époque) sans une bonne couverture. Elle s'ennuyait à mourir, personne avec qui parler et cette petite sotte qui caracolait sans regarder où elle allait. Plusieurs fois elle manqua de la percuté et elle ne retint pas ses coups de queue rageurs en sa direction. Lilith roula ses beaux yeux ambrés, qu'elle gosse insupportable.

    Elle allait mordre les fesses de cette sauterelle quand un doux ronflement attira son attention. La jument dressa les oreilles dans la direction des buissons avant qu'un large sourire narquois n'embellisse son visage. D'un pas lent, elle roula des hanches vers l'ouest du pré où l'attendait Monsieur Seigneur. La grossesse lui avait merveilleusement bien réussit, car à la place de la bedaine proéminente qu'elle avait il y a onze mois (et notamment depuis qu'elle allaitait Sissi) se dessina une fine courbe qui embellissait ses traits de jument arabe. Lilith ne l'était qu'à moitié, mais le sang de sa mère avait particulièrement marquer son physique, tout comme celui de sa fille bien qu'elle fut encore trop jeune pour qu'on le remarque facilement.

    - Tien donc, tu as décidés de revenir. - Ronronna-t-elle une fois arriver à la barrière. - Je pensait que tu ne reviendras jamais, c'était très filou de ta part.

    Sans compté qu'à cause de lui, Lilith c'était manger une mauvaise réputation et avait grandement déçut Brandon. Enfin, jusqu'à la naissance de fille il y a quelque mois. Elle s'appuya nonchalamment sur la rembarde avant de chantonner d'un air moqueur.

    - Tu m'as tellement manquer, Hazuzu.

    Il n'allait certainement pas apprécier, le bel étalon ténébreux, mais c'était à charge de revanche. Il n'avait pas cas pas partir comme cela, sans donner de nouvelle.

    Et tout ce remut ménage, dans ce pré où elles furent seule, attira l'attention de la pouliche qui s'approcha en trottinant dévoré par la curiosité.



Sissi caracole en #003366
Lineart par Dakaree
Caractère et coloration par Sissi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazufel
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 70
Points d'Experience : 27
Date d'inscription : 25/06/2015
Joue également : Opale - Tallulah - Ex Aequo

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le temps l'emporte sur l'histoire PV Sissi   Jeu 21 Déc - 14:21



Il retrouve la paint dans toute sa splendeur. Toujours aussi aguicheuse, mais un poil plus mûre peut être. D'un œil naturellement hautain, il la toise de cette manière méprisante qui lui appartient, songeant avec satisfaction de ce qu'il a fait de cette domestique des Hommes; une jument presque digne de ce nom. Il a su voir en elle sa faiblesse d'esprit, son dévouement futur et ses attributs physiques pour sa progéniture. Elle est un pion idéale, bien trop maniable peut être..., et là voilà qui lui fait des yeux de biches. Beurk.

Hazufel ne prête que peu d'attention à la jument qui lui marmonne ont ne sait quelles paroles désireuses. Il hoche de la tête sans grand intérêt alors que son regard est ailleurs: il scrute le petit bout de vie tant convoité qui se remue jusqu'à eux. Une pouliche à la robe de son père, et l'énergie d'une conquérante, déjà. Le blond dresse son port de tête, fier de la tournure que prend les choses. Dans chaque peuple, chaque territoire, il doit se faire un nom. Une partie de lui doit veiller. Alors s'il ne peut pas régner partout à la fois, le sang de sa chair s'en chargera, en lui vouant une dévotion sans faille.

- La vie sauvage t'échappera toujours, toi, daigne-t-il adresser à Lilith. La petite crin lavée l’intéressée plus cette fois ci. Viens voir ton père qui a fait un très long et dangereux voyage pour te trouver... Approche. Il passe sa tête entre la barrière. Quel digne nom donne-t-on à une princesse mmh ? Il braque ses yeux sur elle, comme pour lui insuffler un premier enseignement: on ne dévie pas son regard.




Opale & Dreamworks. BG par Disney.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sissi
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 65
Points d'Experience : 47
Date d'inscription : 18/09/2016

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le temps l'emporte sur l'histoire PV Sissi   Jeu 21 Déc - 23:59

    - Rabat-joie...

    Marmonna Lilith après que l'étalon l'eut dédaigner au profit d'une gosse qui lui volait la vedette. La pie aimait l'attention, les regards et les projecteurs, qu'on parle d'elle et qu'on change ses louanges, mais dans sa quête de vengeance (simple caprice fait à son humain pour l'avoir humilier en lui mettant une selle sur le dos et une bride sur le museau) l'esclave était tomber sur le preux Hazufel qui, de part sa prestance, avait sut lui vendre un rêve qu'elle n'avait jamais imaginé jusqu'alors. Lilith n'avait jamais vraiment aimé l'étalon sauvage, elle s'était éprise de lui, c'est bien vrai, durant les premiers mois de leur relation, puis quand il l'eut mis enceinte et abandonner lachement pour une pacotille de vie sauvage elle avait oublier les fougues d'une passion éphémère qui ne lui avait apportés que des ennuis.

    Tout le monde idolâtrait Sissi, elle était si belle et attachante qu'on lui avait offert le titre de "Princesse" dès ses premières secondes de vie. Alors que, Diable, c'était bien la merveilleuse Lilith qui lui avait donner le jour et qu'elle ne serait rien sans elle. La pinto n'aimait pas sa fille, elle la détestait avant sa naissance pour tout les ragotards qui c'était dit durant sa grossesse et avait réellement commencer à la haïr quand elle eut engloutie ses premières bouffés d'air. Dès que ses yeux à moitié aveugle c'étaient lever vers Brandon, elle lui avait voler tout son amour et cela recommençait avec son imbécile de père. Lilith ronfla et tapa du pied, mécontente, mais comme une dame ne fait point de caprice de la sorte elle se contenta de lever le museau de manière outré pour montré à tous son indignation.

    - Viens voir ton père qui a fait un très long et dangereux voyage pour te trouver... Approche.

    Sa voix profonde et grave fit vibré ses entrailles. Elle ne rêvait pas. Ce n'était pas Little Soul qui était sorti de son box, il était bien trop sale et ses crins étaient bien trop long autant que poisseux, mais bien celui dont elle avait rêver. Autant dire que la nuit dernière lui avait servit de leçon, car dans sans quête de rencontré son père elle avait découvert une étrange mascarade en la présence de son oncle, mais également une force dormante en elle qui lui permit de soutenir le regard d'acier de son père qui l'assaillait de toute part.

    - Quel digne nom donne-t-on à une princesse mmh ?

    Elle eut un long et beau sourire. Il brulait de la rencontrer, comme elle c'était enflammer à l'idée de lui adresser la parole.

    - Sissi !

    Sans le savoir, elle venait d'avouer à son père qu'elle véritable princesse elle était. Brandon était un ignare, l'accent à la culture était pour lui quelque chose de difficile, mais malgré les embûche il réussissait toujours à tiré un peu d'information du monde d'au-delà les mers. L'un de ses cousins (très lointain et riche, qui s'était épris d'amour pour une petite paysanne qui fut son amie-enfance) lui offrit un ouvra de Dumas nommer les Trois Mousquetaires sur lequel il avait appris les mots et qu'il se plaisait à lire et à relire. Ce moment cousin avait un ami qui avait une soeur qui avait servit une impératrice autrichienne du nom d'Elizabeth. On avait décrit un portrait à Bran qui s’éprend de la beauté qu'il imagine et décide de nommer sa pouliche en l'honneur de cette femme dont il ne connaîtra surement jamais le vrai visage.

    Ainsi, la Princesse Sissi vit au fort depuis plusieurs mois maintenant et, tout comme celle dont elle tire le nom, elle est aimer par ceux qui l'entour. Elle est fier, arborant une crinière dorée au nez et à la barbe de tout ses banales bai et alezans qui s’accommode facilement de la poussière du fort. La princesse n'est pas aussi précieuse que sa mère, mais mille fois plus radieuse dans sa joie de vivre et de croquer la vie à pleine dent tel qu'elle ait. C'était pour ça que les hommes l'aimaient.

    - Je suis si contente de te voir. Enfin !



Sissi caracole en #003366
Lineart par Dakaree
Caractère et coloration par Sissi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le temps l'emporte sur l'histoire PV Sissi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps l'emporte sur l'histoire PV Sissi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Profite du beau temps ( Libre )
» Il faut savoir prendre son envol avant que le temps nous emporte. [Sunggyu Kim/Raphaël Kolliam]
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Cinéma - Autant en emporte le vent.
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DE LA CAVALERIE :: Le Fort-