RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour de la noiraude - Zaldae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Black Beauty
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 371
Points d'Experience : 117
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 19
Localisation : Surement seule ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Le retour de la noiraude - Zaldae   Jeu 7 Sep - 17:01

Le retour de la noiraude



Cela faisait tellement longtemps qu’elle ne s’était pas tenue devant le camp. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas sentis ses odeurs qui lui étaient complètement familières. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait plus vue les tipis … Elle était heureuse, le bruit de la rivière lui avait tellement manqué, la vue des chevaux peint lui avait tellement manquée. Elle se retrouvait enfin chez elle après tant de mois d’absence. Elle aller revoir tout les chevaux qu’elle considérer comme sa famille, elle était tellement contente. Elle ferma les yeux afin de se souvenir de tout ce qu’elle avait vécu depuis la dernière fois qu’elle avait vue le camp.
Il y avait Plume Rouge. L’indien qu’elle avait aimé de tout son cœur et qui avait toujours était doux avec elle. Il avait fait partis de sa vie dés la première fois qu’elle avait vue. Il l’avait vue grandit et il l’avait aimé. Mais désormais il n’était plus là. La noiraude l’avait vue dépérir, maigrir … Sa peau mate était devenue extrêmement pale et personne dans le camp ne savait de quels maux il souffrait. Ont avait interdis, dans les dernières secondes de la vie de l’homme, de voir la jument. Pourtant elle était toujours devant le tipi, allonger mollement, s’occupant d’un air absent son poulain qui était encore dans le début de sa vie.
Son poulain … Zaldae… Ce poulain qui ressemblait énormément à Tybalt mais qu’elle aimer de tout son cœur. Quand il était né, elle avait était heureuse de le voir, mais son bonheur avait était couper court quand elle avait vue ses yeux. Elle était encore légèrement traumatiser de l’action que le père de cette enfant lui avait faite. Mais Kinley avait réussis à faire que Black Beauty aime son enfant. Il l’avait aider pour passer se capte et la jument ébène avait finit par aimer Zaldae pour le poulain qu’il était, il était son fils et était sous sa protection, et cela même si il ressemblait à Tybalt. Elle avait passé outre et l’aimer désormais de tout son cœur.

Mais Plume Rouge est mort. Elle avait était détruite. Elle ne penser pas pouvoir vivre sans lui, il était son tout, son âme sœur bipède, son frère humain. Elle avait hurlé, son cœur s’était déchirer en deux, elle avait tout perdu en une journée. Elle était partis, elle ne pouvait pas le supporter de rester dans le camp sans la présence de son indien. Elle ne pouvait pas encore supporter de vivre avec un autre indien qui ne serait pas PR. Elle était détruite. Elle s’était enfuie, abandonnant la vie qu’elle avait toujours eue derrière et ne se retourna pas. Elle se souvient encore de la douleur de ses muscles qu’elle avait ressentis alors qu’elle courait dans les champs, dans la forêt, puis dans le sable du désert jusqu’à retomber dans une forêt qu’elle ne connaissait pas. Elle s’était allongée fatiguer contre un arbre et proche d’une rivière, ses muscles tremblant, elle était complètement fatiguée… A bout de force. Elle avait était réveiller par un étalon blanc comme la neige sous la lune et avait vécu avec lui pendant 6 mois … Puis il était partis alors qu’elle était pleine de lui, du jour au lendemain il n’était plus là et elle avait donc décidé de partir pour retourner chez elle. Elle se demandait alors où était l’étalon puis elle avait pensé qu’il s’était surement fait capturer par les cow-boys.
Elle était alors partie vers le campement. Elle avait alors croisé Tybalt, avait passé une nuit avec lui dans le fort afin de se reposer. Ensuite elle avait croisé Kinley … Elle ne préférer pas y penser.

Elle rouvrit lentement les yeux et s’avança doucement pour entrer dans le camp. Elle regardait autour d’elle et fixa certains chevaux qu’elle connaissait plutôt bien, baissant la tête pour les saluer. Les indiens qui connaissait Plume la regardait étonné et l’air encore désolé. Ils avaient tous compris qu’elle était partie parce que Plume était mort. Certains la regarder avec étonnement mais elle ne faisait pas attention. Elle se rendit calmement au centre du camp afin de voir Berceuse Pastel pour s’excuser de cette longue absence … Elle devait s’excuser, elle demanda à des chevaux ou se trouver la chef Berceuse Pastel mais ont lui appris que le chef avait était changer. Elle demanda donc qu’on l’emmène jusqu’au nouveau chef. Elle suivit calmement le cheval mais se figea net en voyait le chef. Elle le fixait l’air étonné et elle sentis des larmes monter sur ses joues … Il était magnifique, sa robe était splendide … Il avait grandis mais elle le reconnaissait … Il était devenue tellement beau … Elle sentit son cœur se reconstituer dans sa poitrine et elle ne pus que dire :

« Zaldae … »






© codage par lea-angels








La solitude vaut parfois bien mieux que de se prendre la tête avec des gens qui veulent être seul.



[size=13]By Mortal

                                         BB & autre chevaux


Spoiler:
 




6 Rose Dans Mon Bouquet
DC = Jay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaldae
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 62
Points d'Experience : 14
Date d'inscription : 30/06/2016
Joue également : Kinley, Pandora, Zaltana, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le retour de la noiraude - Zaldae   Dim 10 Sep - 15:41


Le Retour de

la Noiraude




When the days...


    Chef. Déjà. Tout était allé si vite que Zaldae en aurait presque pris peur. Par chance, Berceuse Pastel veillait sur lui et l'épaulait. Mais l'état de la doyenne se dégradait. Elle n'osait même plus se déplacer dans le camp, de peur de blesser quelqu'un ou de détruire quelque chose. Cela inquiétait le jeune yearling, malheureusement il n'y pouvait rien...

    Debout près du tipi de Chayton, le Taupe observait son ouvrage, attentif. L'indien avait trouvé une dépouille de faucon (animal qu'il se refusait à chasser, quelqu'en soit l'objectif car c'était son totem) et s'était mis en tête de l'utiliser pour orner son étalon d'une marque significative. Malheureusement, malgré le fil épais et la colle produite à base de sève collante... il n'était pas très doué. L'objet ne ressemblait pas à grand chose. Battant doucement l'air de la queue, Zaldae cachait tant bien que mal son amusement, légèrement moqueur. Son humain avait la volonté de bien faire, mais il n'était pas très adroit, le pauvre... Mais Chayton voulait que tous sachent qui était le taupe. Il voulait que, dès qu'on l'apercevait, on sache qu'il lui appartenait. Il voulait qu'il porte la marque du faucon. Si bien qu'emportant le crâne et les plumes dont il essayait de confectionner un ornement, il alla trouver un tiers pour l'aider, laissant son étalon seul devant le tipi.

    S'ébrouant, il tente de cacher son amusement. Sa relation avec son humain était encore bancale : chacun découvrait progressivement l'autre, mais ils se laissaient leur espace personnel et se respectaient, c'était l'essentiel. Peu à peu, ils découvraient ce que l'un attendait de l'autre et ce que l'autre préférait chez l'un. En soit, Zaldae n'aurait pas pu espérer meilleur cavalier. Chef ou pas.

    Soudain, un hennissement indien lui fait relever la tête. On le cherche. Il s'avance aussitôt en direction de la source, pensif. Le premier cheval qu'il découvre n'était apparemment là que pour guider le second, une charmante jument noire. Le coeur de l'étalon s'arrête. Il n'en croit pas ses yeux. Sa poitrine lui fait mal tout à coup, il la fixe, les yeux ronds. Il croit rêver... Il doit rêver... Pourquoi serait-elle revenue maintenant ? Un goût amer s'empare de sa bouche. Sa mère se tenait là, étonnée de le découvrir à la tête du Clan, les larmes montant aux yeux. Il n'aurait jamais pensé la revoir un jour. Il la croyait partie à jamais...

    - Zaldae …

    Oui, c'était lui. Mais toi, qui es-tu, désormais ? Tu sembles changée. La mort de Plume Rouge t'a détruite et tu t'en es allée... Mais maintenant ? Pourquoi es-tu revenue, Black Beauty ?

    Tant de questions, mais seul le silence leur répond. Zaldae l'observe, incrédule. Ça faisait longtemps... Mais bon sang, la surprise laissa peu à peu place à la joie. Il avait retrouvé sa mère ! Contre toute attente ! Un sourire se dessine sur ses lèvres, entre l'amer et le désolé. Ah ! Il était tellement heureux de la revoir qu'il s'en sentait mal ! Bon sang, tant de mois d'errance suite à la mort de son cavalier, et la voilà de retour !?

    Zaldae se dresse sur ses postérieurs et s'élance vers sa mère, sans un mot. Il aurait aimé se glisser entre ses sabots comme il le faisait alors qu'il n'était qu'un poulain, mais désormais, il faisait sa taille, et il allait encore grandir. Il se contenta donc de fourrer ses naseaux dans la crinière de sa mère, fermant les yeux de délice. L'odeur, elle, était inchangée. C'était toujours sa mère. Il ne put retenir une larme, le coeur douloureux de joie.

    - Maman ! Tu es revenue... !




Paroles de Zaldae en #86573C
Base du codage by © klyps Modifications by © lea-angels




Poulain & Yearling:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Beauty
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 371
Points d'Experience : 117
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 19
Localisation : Surement seule ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le retour de la noiraude - Zaldae   Dim 10 Sep - 23:31

Le retour de la noiraude



CLa jument ébène regardait dans les yeux sont poulain qui n’en était plus vraiment un. Il était si beau, un magnifique étalon. Ses crins étaient le mélange parfait de ceux de Tybalt et d’elle. Ses mouchetures qu’il avait poulain n’avait pas disparue et sa robe était d’une couleur magnifique. Elle était contente, si contente de le revoir et elle s’en voulait tellement de l’avoir abandonner. Elle continuait de le regardait, elle avait peur qu’il ne la reconnaisse pas ou encore qu’il lui en veuille vraiment pour être partis aussi lâchement après la mort de son cavalier. Elle pouvait sentir les regards des chevaux qui se trouvaient aux alentours la regardait avec étonnement. Elle sourit doucement en voyant Zaldae se dresser sur ses postérieurs alors qu’il s’avance rapidement vers elle, elle s’avança encore afin de sentir le museau de son fils s’enfouir dans ses crins blanc et le sentis humer son odeur. Elle était tellement heureuse, elle enfoui son propre museau dans les crins de son enfant afin de sentir son odeur et elle n’avait pas changé. Elle était si heureuse de sentir de nouveau l’odeur de son fils que ses larmes de bonheur coulèrent sur ses joues :

- Maman ! Tu es revenue... !


Elle sentis son cœur se serrer dans sa poitrine en l’entendant dire « Maman ». Depuis qu’elle était partie elle s’en voulait d’être partis et de ne plus entendre le maman de son fils. Elle s’en était beaucoup voulu d’être partis et parfois, quand elle s’endormais près de l’étalon inconnu, elle pensait encore à la voie de son fils lui dire ce mot qu’elle aimait tant. Elle murmura lentement contre lui :

« Mon bébé, je suis enfin revenue … »

Elle tira gentiment ses crins et se recula lentement pour le regarder dans les yeux et colla son chanfrein à celui de Zaldae pour le regarder dans les yeux :

« Je suis désolé d’être partis aussi subitement Zaldae … J’étais tellement détruite après la mort de Plume Rouge que je n’étais pas capable de rester dans le camp … Je ne voulais pas t’abandonner mais je ne réfléchissait plus. Excuse-moi »

Elle le regarda longuement dans les yeux et se recula doucement afin de mieux le regarder, il faisait déjà sa taille mais il allait encore grandir … Il allait devenir un grand étalon dont elle aller être très fier, elle le contourna lentement afin de le regarder, son sourire toujours apparemment. Il était rare qu’elle sourit ainsi mais son bonheur était réellement présent et elle voulais lui prouver qu’elle était contente de le revoir. C’est alors qu’elle s’aperçu que Zaldae était le nouveau chef de chez les indiens et elle en fut tellement ému qu’elle se glissa contre son poulain pour frotter son museau

« Tu est magnifique Zaldae … Un étalon en forme, je suis contente … Et je suis fière de toi, n’importe qu’elle mère le serait quand son poulain est devenue chef des indiens … »




© codage par lea-angels








La solitude vaut parfois bien mieux que de se prendre la tête avec des gens qui veulent être seul.



[size=13]By Mortal

                                         BB & autre chevaux


Spoiler:
 




6 Rose Dans Mon Bouquet
DC = Jay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le retour de la noiraude - Zaldae   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour de la noiraude - Zaldae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DES INDIENS :: Le Camp-