RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeux de séduction machiavéliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Jeux de séduction machiavéliques   Dim 3 Sep - 17:26

Jeux de séduction machiavéliques



Oh la garce ! pensa David qui fixait un enclos totalement vide. Sa monture s'était fait la mal pendant qu'il discutait de ses hommes des futurs projets de la bande. Il aurait dû se douter qu'en cette saison, il valait mieux laisser Tora croupir au box plutôt que de la laisser se dégourdir les pattes à l'extérieur. Dès la saison des chaleurs, la rousse se faisait un malin plaisir de fuguer pour aller rejoindre les Don Juan sauvages. La peste ! Au moins elle n'était pas en train d'enquiquiner les chevaux des autres hors la loi. C'était le seul point positif que David trouvait à la situation.


La tigresse galopait, déjà loin du Repaire. Elle ne pouvait retenir un rire à l'idée de la tête dégoutée qu'afficherait son cavalier en la voyant loin. Il la pardonnerait, comme il la pardonnerait toujours. Il suffisait qu'elle lui prouve que sa petite escapade eut été utile pour la bande, et il oublierait ses bêtises. La jument était tout excitée, et ce probablement car c'était la période des amours. On accusait toujours ses hormones. Elle était une séductrice talentueuse, et avec ce petit coup de pouce de Mère nature, elle pourrait bien faire chavirer le coeur d'un étalon ou deux. Ou du moins les tenter de sa jolie croupe. Après tout il n'y avait pas besoin d'amour dans ce bas monde. Ce n'était qu'une construction sociale pour vous faire croire à un sentiment de bonté, un amour inconditionnel. Mais c'était faux. L'amour n'était qu'un sentiment égoïste et ridicule, l'envie qu'un autre être dépende de soit. Et ça, Tora n'en avait que faire. En revanche, le jeu de la séduction était tout un art qu'il se fallait de maîtriser quand on avait une place comme la sienne. Plaire pour obtenir ce que l'on voulait. C'était bien la seule chose qui intéressait la jument.

Elle inspira une grande goulée d'air, dont les particules salées lui indiquèrent que l'océan n'était pas loin. Curieuse, la rouquine se dirigea vers l'immense étendue d'eau. Elle avait vu l'océan pour sûr, mais ça faisait des lustres qu'elle ne s'en était pas approchée. Ralentissement son galop pour trotter tranquillement sur la plage, la tigresse s'approcha des vaguelettes qui venaient caresser le sable. Elle baissa la tête pour les observer un instant venir butter contre ses sabots. L'eau était froide. Et pour autant la jument ne recula pas devant l'océan. De son regard fier, elle défiait l'immensité de l'Atlantique, la grandeur des éléments. Tora ne se couchait devant personne !

Pendant que dans sa tête, mille et une pensées se disputaient l'espace, elle se dressa sur ses postérieurs, se cabrant devant l'océan. Je suis Tora et je n'ai peur de rien ! aurait-elle crié si elle l'avait voulu. Mais rien. Un simple regard de ses pupilles ambrés qui voulait tout dire.




© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maafa
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 184
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18
Joue également : Red Hot Chili Peppers || ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Lun 4 Sep - 17:40

    Maafa était vide de toute émotion. Il ne ressentait plus rien, même pas la perde de l'être aimé. Juste... le vide. Ses yeux n'exprimaient aucun espoir, aucune lueur quelconque. Le néant.

    L'étalon avançait sans réfléchir, ne s'arrêtant que pour paître ou boire. Il ne se reposait plus. A quoi bon... Sa vie n'avait été qu'un échec lamentable. Tout ce qu'il avait tenté de faire bien avait misérablement raté. Comme lui d'ailleurs...qui n'était qu'un misérable raté.

    La colère et la tristesse ravageant son coeur, le mâle ne voulait plus rien avoir à faire avec personne. Qu'ils aillent tous se faire voir. Que personne ne croise sa route. Il n'avait rien à leur dire.

    Montant un talus, Maafa se retrouva face à la mer. Il l'avait souvent vu mais ne s'était jamais attardé à la goûter... cela ne lui aurait rien apporté. Un mouvement au loin attira son attention. C'était une forme rousse rayée. Celle-ci s'avançait vers la mer, les yeux rivés sur l'horizon. Le malheureux décida de s'approcher de l'autre équidé.

    Il ne put s'empêcher de rire en voyant la jument défier la mer. Elle était pathétique. Tout comme lui. Ils ne valaient rien sur cette terre. D'ailleurs, l'océan aurait pu l'engloutir en un rien de temps s'il l'avait voulu. Ce qui le fit rire d'autant plus. Assez fort pour qu'elle l'entende. Le mâle ne se cachait pas, bien au contraire.


Maafa
shame on you for loving me ; shame on me for loving you


Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Lun 4 Sep - 21:49

Un rire. Ce fut le bruit d'un rire qui troubla son instant d'isolement. Tora se tourna immédiatement en direction de l'individu qui venait de se moquer d'elle. Les oreilles plaquées sur son encolure elle toisa durement l'animal avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'un étalon. Elle redressa les oreilles et le fixa de ses pupilles ambrés durant quelques secondes de profond silence. La tigresse afficha un sourire amusée, un sourire qui n'avait rien de charmant. Il s'agissait simplement d'une cruelle reconnaissance.

La jument pencha la tête sur le côté et observa de nouveau le mal. Ses yeux avaient une lueur malsaine, pas méchante, mais quelque chose de dérangé s'y trouvait. Á en juger de l'expression de l'autre, ils avaient cette même folie en eux. Ils n'étaient rien que des vulgaires pions en ce monde. Des purs bâtards qui existaient par le plus grand des hasards.

" Un problème ? "

Demanda-t-elle à l'étalon.
Son ton était neutre, peut-être un petit peu tranchant. Il laissait à présager qu'il valait mieux éviter de la défier. Tora ne se couchait pas face à l'ennemie. Même si elle semblait fort à une petite jument sans défense, elle savait se servir de ses dents et botterait s'il en était nécessaire.




© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maafa
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 184
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18
Joue également : Red Hot Chili Peppers || ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Mar 5 Sep - 21:13

    Non il n'avait encore problème. Il la trouvait juste misérable. Comme lui. Tous deux des être inutiles. De pauvres bêtes de sommes. Rien de plus. Ils ne valaient rien. Ils ne changeraient jamais le monde...

    - Non aucun problème.

    Il la regarda droit dans les yeux plongeant ses prunelles vertes dans les siennes, ambrées. Elle ne lui faisait pas peur bien qu'il se doutait que son allure n'avait rien à voir avec son caractère. Il la voyait très bien l'envoyer chier que ce soit par la parole ou par des coups. Il connaissait bien les chevaux comme elle... lui même en était un. Ils étaient des semblables.

    - Je trouve juste drôle qu'une pauvre jument défie ainsi un élément qui peut la détruire en quelques secondes seulement.

    Ses mots sont froids, dénués de sentiments. Il s'en fou d'elle. Il s'en fou qu'elle se fasse détruire par la mer ou non. Il a mal tout au fond et il veut que ça sorte d'une manière ou d'une autre et c'est elle qu'il a trouvé sur son chemin. Elle et ses effluves sucrées. Cela lui rappelle celles de Tallulah... celles qui lui ont permis d'avoir un fils... et il a perdu les deux. Il s'était donné la peine pour rien.

    Ronflant, Maafa s'ébroue, il est agacé. C'est un ensemble. C'est un tout. L'énervement monte en lui, la colère aussi. Il faut qu'il camoufle sa douleur.


Maafa
shame on you for loving me ; shame on me for loving you


Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Mer 6 Sep - 11:56

Tora plisse un sourcil avant de rigoler. Aucun problème. Pourtant vu comment il a rigolé quelque chose doit l'amuser ? Bien sûr, elle se doute déjà de ce dont il recourt, mais elle préfère garder le silence. Les deux chevaux se regardent fixement, les secondes s'écoulent et aucun ne baissent le regard. Malgré leur existence vaine, reste-t-il un peu de fierté au donc de ses deux êtres ?

Le mâle ne tarde pas à lui annoncer la raison de son rire. Tora dresse les oreilles en avant, presque sur le point de rire. Il a parfaitement raison, et pourtant il passe à côté de la raison même pour laquelle la tigresse a défié l'océan puissant. Arf, ce que les autres peuvent être bêtes parfois.

" Tu ne comprends rien mon cher. "

Lance Tora sur un ton légèrement moqueur, peut-être un peu plus taquin que méchant.
Elle le provoque gentiment, s'approchant de lui d'un pas, puis deux. Les distances se réduisent. La tigrée cherche à savoir où se trouve la limite, à quel point elle peut venir interférer dans son espace. La tigresse lui adresse un sourire presque effrayant. Un regard sans plus aucune raison, dénué de compassion et de sympathie. Il n'y a rien qui prouve qu'elle est stable. Dans une seconde elle pourrait craquer et sortir les dents sans raison valable.

" C'est là toute la beauté de la chose ! Je me dresse face à l'océan indomptable. S'il décide de m'engloutir aujourd'hui alors j'accepterai mon destin. Mais s'il se couche devant moi et me laisse vivre, alors je peux continuer ma route encore un peu. L'éphémérité de la vie. C'est ce qui est beau non ? De savoir que d'une seconde à l'autre tout peut s'arrêter. Un battement de cils et on peut disparaitre. C'est sublime de se le rappeler de temps à autre. "

Annonce-t-elle à l'étalon qui se tient toujours face à elle.
Il n'a pas reculer face à ses tentatives pour empiéter dans sa zone de confort. Serait-il comme elle ? Aurait-il renoncé à cet espace sacré pour pouvoir s'en prendre aux autres sans aucune retenue ?




© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maafa
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 184
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18
Joue également : Red Hot Chili Peppers || ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Dim 10 Sep - 14:58

    Sa provocation ne le touche pas. Il la regarde, la laisse faire. La jument s'avance réduisant l'espace se trouvant entre eux. Mais il s'en fiche. Il n'a plus rien à donner ou à prendre. Cet espace ne vaut plus rien à ses yeux. Bientôt il peut sentir sa chaleur, son souffle, il ne bouge toujours, se contentant de l'écouter déblatérer ses pensées. La folie est ancrée dans son crâne. La même qui est ancrée dans la sienne. C'est plutôt ça qu'il trouve beau. Deux être fait de mêmes choses. Il n'a rien à répondre à la tigresse. Il n'en pense rien. Il est lui-même déjà détruit et ce n'est pas l'océan qui s'en est chargé. C'est Elle. Elle a détruit son âme pour ne plus rien laisser dans son enveloppe corporelle. Il n'est plus rien qu'un fantôme.

    - Que cherches-tu alors ? Que voudrais-tu accomplir durant ces secondes que la vie a décidé de t'offrir ?

    Les deux bêtes sont maintenant presque collées. Yeux dans les yeux, Maafa souffre en silence. Cette promiscuité lui rappelle trop de souvenirs agréables. La douleur enflamme son coeur et la colère monte à nouveau en lui. Il poussa la jument, la faisant bouger de quelques mètres puis revient se coller à elle. Il est perdu Maafa. Perdu dans ce monde qui n'a plus aucuns sens pour lui.


Maafa
shame on you for loving me ; shame on me for loving you


Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Dim 10 Sep - 16:06

Les deux chevaux sont tout près l'un de l'autre, ils sentent la respiration chaude sur leur robe humide des embruns de l'océan. Tora se délecte de cette sensation désagréable. Ordinairement, on ne laisse pas entrer un inconnu dans sa zone de confort, si on sent le souffle chaud d'un inconnu contre sa peau on a alors tendance à reculer. Mais c'est tout le contraire. Tora pousse son affront jusqu'à la limite, jusqu'à ce qu'elle touche physiquement cet étalon à la face clair.

Il la questionne. La tigresse prend le temps de réfléchir. Que veut-elle ? Que cherche-t-elle ? La question est compliquée. Elle nécessite d'être sûr de soi, de ses attentes, et la tigresse n'est jamais sûr de rien. Car elle sait que rien n'est définitif, tout se transforme au fil du temps, tout s'effrite pour devenir fade et terne. Rien ne demeure. Alors que veut-elle ?

" Me sentir vivante. "

L'étalon la repousse soudainement. Une lueur de folie a traversé son regard. Tora se demande quels sentiments le torturent au fond de lui. Quels sont les démons du passé contre lesquels il lutte si désespérément. Et aussitôt qu'il l'a forcé à s'éloigner il revient s'accoler à elle. La jument lui répond, elle exerce une pression contre son poitrail. Un geste qui se veut rassurant. Puis la folie illumine l'ambre de ses pupilles et elle se soulève dans les airs, brassant l'air de ses antérieurs. Retombant sur le sol, elle souffle et tourne le dos au mâle, révélant les courbes voluptueuses de sa croupe qui doit avoir une effluve intoxicante pour les étalons en cette saison.

La jument tourne alors du mâle de façon tantôt taquine, tantôt agressive. C'est à ne plus savoir que penser de son comportement, et pourtant dans la tête de Tora tout est très clair. Elle sait ce qu'elle attend de lui.




© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maafa
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 184
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18
Joue également : Red Hot Chili Peppers || ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Lun 18 Sep - 20:11

[list]Elle le cherche. Son insolence rappelle trop à l'étalon cette de Tallulah. Ses premières rencontres avec la jument du soleil avaient été à chaque pleine de surprises. Et c'est comme ça qu'il était tombé définitivement sous son charme. Elle n'avait pas fait partie de toutes ces donzelles qu'il avait pu séduire juste pour passer du bon temps. Et elle l'avait brisé comme une faible brindille. Elle s'était volatilisée, loin de lui, loin des siens. C'était comme si elle n'avait jamais existé... Sauf qu'il se souvenait parfaitement de son odeur, de sa chaleur, du son de sa voix, de sa douceur.... Mais aujourd'hui elle n'était plus là. Et seule une folle tigrée se trouvait face à lui, le poussant a la bêtise.

La jument voulait se sentir vivante. Elle ne devait donc réellement n'avoir peur de rien. Comme lui autrefois et comme lui bientôt. Il était encore en transition. Il n'avait pas fini de recouvrir de habit de débauché. Mais dans quelques jours, mois... il serait le même monstre qu'avant. Il fallait juste lui laisser du temps.

Les équidés se touchent, dansent dans le sable... c'est physique et sauvagement beau. Mais lorsque l'inconnue se tourna, lui présentant sa croupe bien dessinée. L'étalon se stoppa. Les souvenirs traversèrent ses pupilles dilatées par le désir. Il ne pouvait pas. C'était trop tôt. Ce serait la trahir comme elle venait de le faire avec lui. Et il l'aimait encore. Il n'avait pas fini de tourner la page. Il aurait préféré que la croupe en face de lui soit pie palomino. Que les crins de la jument soient blonds comme les rayons du soleil...

Alors que le désir pulsait dans ses veines. Tout s'arrêta. Il n'avait plus que Tallulah en tête. Elle le hantait jours et nuits et il n'arrivait pas à s'en défaire. C'était la dernière porte qu'il avait à passer pour redevenir celui qu'il avait toujours été. Il ne lui manquait plus qu'une porte.

Le regard dans le vide, l'étalon désespéré attendait, réfléchissait... Abandonnant la jument fébrile. Il ne pensait plus à elle, il l'avait oublié, elle n'existait plus... Et lui, il était perdu, malheureux et la haine le consumait toujours plus en chaque instant.[/lit]


Maafa
shame on you for loving me ; shame on me for loving you


Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Mar 19 Sep - 16:49

La jument sent que son camarade de jeu s'éloigne. Pas forcément physiquement, mais mentalement il se perd dans des pensées. La tigrée ne s'impatiente pas pour autant. Il lui arrive parfois d'être rongé par des sentiments aussi fluctuants que le corps d'une vipère qui se tortille entre les rochers à la recherche de sa prochaine victime. La rouquine attend encore un peu, dos à l'étalon. Il ne répond plus à ses invitations. Dommage.

Il est temps de changer de jeu. Le regard ambré de la tigresse change soudainement. Tantôt taquine, tantôt brusque elle devient maintenant tranchant comme des crocs de loups. Méchant. Sauvage ! La tigrée fait demi tour pour s'approcher de nouveau du mâle qui se démène dans son esprit. Elle commence en douceur. Un petit coup de dent au niveau de l'épaule pour le ramener dans le présent. Aussi condamnable que soit la douleur, elle a l'avantage de vous replonger dans le réel avec une puissance sans pareille.

Il ne peut pas lui accorder la chaleur d'un corps alors il lui accordera le gout sucré du sang !

Tora piaffe avec agressivité. Son sabot racle le sable humide qui se trouve sous ses sabots. Elle le défie de ses yeux cruels. Il va bien lui répondre. Personne ne saurait résister à la provocation outrageuse de la tigrée. Et pour en rajouter une couche, elle brasse de nouveau l'air de ses antérieurs, retombant lourdement à côté du mâle prête à lui asséner un coup de sabot, qu'elle dévie à la dernière seconde, se contentant de l'érafler. Il y a quelque chose de vicieux chez la tigresse. Pas qu'elle veuille détruire l'étalon face à elle. En vérité elle a besoin de lui pour se sentir exister. S'il ne peut pas partager sa chaleur, cette flamme qui danse oscillante dans son être, alors il peut lui montrer que la vie est éphémère, que la douleur existe.





© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maafa
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 184
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18
Joue également : Red Hot Chili Peppers || ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Mer 20 Sep - 22:24

    Une douleur. Fulgurante. Brutale. Un pincement brûlant qui ramène l'étalon à la réalité. Ses oreilles se sont plaquées sur sa nuque bicolore. La jument n'est plus la même. Ses yeux sont maintenant allumés d'une cruauté sauvage. La tigresse s'est métamorphosée en prédateur. Mais ce qu'elle ne sait pas c'est que lui son félin c'est le puma. Et son propre prédateur se cache tout au fond de lui. Derrière cette barrière qu'il avait fermé il y a si longtemps pour pouvoir s'occuper de sa famille. Famille qui l'a abandonné sans un mot...

    Son félin grogne derrière ses barreaux et cogne contre la porte qui se met à vaciller. Maafa ronfle avec force alors que la jument effleure son épaule de son antérieur. Cela fait bien longtemps qu'il ne s'est pas battu. Ses cicatrices ne sont mêmes plus visibles. Il n'est plus qu'un étalon lambda. Un faible... comme tous les autres.

    Stoïc, il reste fixer la jument rousse. Il hésite encore. Il est à la limite de faire tomber ses chaînes. De laisser sortir la bête, toutes griffes et crocs dehors.

    L'étalon se dresse alors sur ses postérieurs en réponse à l'attaque de la jument. Il bat l'air de ses antérieurs, hennissant sa colère et sa douleur. En retombant, un nuage de sable s'élève, les enveloppant dans une bulle. Il n'y a plus qu'eux deux. Il ne voit plus que ses yeux. Maafa se rapproche d'elle et la pousse brusquement. Leur danse se fait plus rude. Leurs corps entrent à nouveau en contact sauvagement. Mais la sensualité et le désir à disparu. Ils ne sont plus que sauvagerie et danger l'un pour l'autre. Juste deux bêtes sanguinaires qui ont faim.

    Maafa l'attaque alors. Ses dents se referment sur son encolure. Il pince fort, jusqu'à ce que le goût métallique du sang se répande sur sa langue. Alors il la relâche et se recule. Une image lui est revenue. Celle de Torque. Son frère jumeau qu'il a tué pour cause de jalousie. Il ne regrette pas. Cette action l'a fait devenir ce qu'il est aujourd'hui. Un être ne vivant que pour lui même et non pour les autres. Ce que lui avaient appris les indiens ne marchait qu'avec les faibles. Et lui, il faisait partie des forts. Il avait tout vécu et plus jamais il ne se laisserait berner par une jument. C'était terminé.

    De la détermination dans ses yeux verts, il observa une nouvelle fois la jument. Elle avait ouvert la cage du félin qui s'était enfuie avec une rage non dissimulée. Et aujourd'hui le démon avait repris sa place chez l'étalon.

    Sa fierté toute retrouvée, il se redressa de toute sa hauteur. Il n'était plus une victime. A la place du puma se trouvait maintenant enfermé ses sentiments et tout ce qui avait pu le lier à Tallulah. Cette dernière année n'existait plus pour lui. C'était fini.

    HRP:
     


Maafa
shame on you for loving me ; shame on me for loving you


Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Jeu 21 Sep - 13:37

Son coup effleure l'épaule du mâle. Il ne semble pas pour autant réagir. Tora s'impatiente. Et soudain il change. L'étalon sombre dans la folie du prédateur cruel qui l'habite. C'est à présent le combat de deux sanguinaires félins qui se défient l'un l'autre. La rousse tigresse, et le crème puma. Ils s'entrechoquent. Se repoussent. Se déchirent. La sauvagerie qui les habite est sans pareil. Pour n'importe quel témoin, la lutte étrange dans laquelle ils se sont engagés ne pourra se conclure que par la mort de l'un des deux protagonistes.

Les dents de l'étalon se referme sur son encolure. La douleur la transcende. Entre souffrance et bonheur. La jument sourit. Enfin ! Enfin il est là celui qu'elle cherchait ! Le sang. Son sang dégouline le long de sa robe rousse jusqu'à atteindre la limite où son encolure devient immaculé. Le contraste est poignant entre le rouge et le blanc. Comme de magnifique perle vermeille qui ornent son cou musculeux. Tora se délecte de ce sentiment. Elle se sent de nouveau vivante. C'est ça que d'être vulnérable. Exactement comme quand elle se dresse devant l'océan avec un sentiment d'invincibilité qui peut être réduit à néant en une fraction de seconde.

La tigresse ne se dégage pas immédiatement. On lit dans ses yeux qu'elle rigole. Une folie pure. Et elle crie à son adversaire silencieusement : Bat toi ! Vas-y bat toi ! Tu te sens vivant, n'est-ce pas ?! Mais Tora le sait que le mâle bicolore a changé. Il n'est plus le même qu'il était il y a encore une dizaine de minute. Il a succombé à la folie sauvage qui le ronge. Il en sortira plus fort.

Lorsqu'il se redresse fièrement pour la dévisager, Tora l'observa. Beau. Libre. Insoumis. Il est magnifique ! Et ce n'est pas encore terminé entre eux. Après avoir courbé l'échine quelques instants face au réveil de la bête, à présent la tigrée a besoin d'en savoir plus. Elle a besoin de savourer chaque instant de la violence brutale du mâle. Elle se redresse elle aussi de son côté de la plage. Elle le défie encore de ses yeux ambrés de tigresse. Sa queue fouette l'air avant qu'elle ne piaffe froidement. La brise soulève leur crinière au vent et Tora profite du vent glacial pour mener un nouvel assaut. Elle se jette dans sa direction fait claquer ses dents près de lui sans le mordre, donne des coups de sabots. Á chaque fois, elle prend soin de l'éviter afin de ne le blesser trop gravement. Il faut qu'il la divertisse encore un peu.




© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maafa
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 184
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18
Joue également : Red Hot Chili Peppers || ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Lun 25 Sep - 22:39

    Elle le nargue. Encore et encore. Elle s'amuse à le frôler, l'éviter... Alors que tous ses coups ne sont que violence. Que veut-elle ? Qu'attend-elle de lui ? Il l'observe faire son manège...puis l'attaque de nouveau. Il bondit, oreilles plaquées, ses sabots partent en avant tandis qu'il se soulève légèrement sur ses postérieurs. L’extension de ses antérieurs lui permet de la touche. Il sent la peau de la jument sous ses sabots. Cette peau meuble qui s’aplatit pour lui laisser sentir ses os et muscles. La jument est forte. Une vraie sauvage.

    Maafa retombe lourdement sur ses sabots. Il ne lui a pas fait gravement mal. C'est plus un jeu qu'une vraie bagarre. Ils n'ont rien à se prouver. C'est juste pour montrer à l'un et à l'autre qu'ils sont là tous les deux, réels et bien vivants. Rien de plus. Comme des enfants cherchent à se prouver qu'ils sont capables de tout. Le mâle se met alors à lui tourner autour, lui frôlant les côtes, la croupe... Il marche avec souplesse, comme un félin, ne la quittant pas des yeux. Elle est sa proie et lui est le prédateur. Mais elle est aussi prédateur et lui sa proie. C'est un combat sans limite. Ils sont semblables et pourtant si différent. Rien ne les lie mis à part leur folie intérieure. Ils ne valent rien et pourtant se donnent de l'importance.


Maafa
shame on you for loving me ; shame on me for loving you


Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Dim 1 Oct - 21:01

La jument tigrée se laisse malmener quelques temps. Elle n'agit pas avec sa grâce ordinaire qui lui permet d'esquiver les coups, non, elle agit avec grâce et fierté tout en se laissant cogner par les sabots de son adversaire. Le mâle joue avec elle à présent. Il a répondu à l'appel terrifiant de la folie. Cet instinct qui les pousse tout les deux à se jeter l'un sur l'autre dans l'espoir de ressentir quelque chose. Mieux vaut ressentir le mal que rien du tout. Et Tora passe bien trop de temps à ressentir un vide immense en elle. Alors autant se laisser blesser afin de se sentir en vie.

La jument danse avec l'étalon. Un mélange entre séduction et violence tel un tango argentin dansé avec passion. La tigresse ralentit. Le jeu commence à se calmer. L'un comme l'autre a ressenti la douleur. Cette douleur qui leur prouve qu'ils sont en vie. La jument l'observe tranquillement avant de revenir en sa direction. Elle commence par le repousser d'un léger coup d'épaule avant de se frotter à lui. Mais le contact ne dure pas très longtemps et bien vite ils ont repris leur place, chacun de son côté, une distance de sécurité entre eux.

Il lui a permis de sentir son coeur battre dans sa poitrine, son sang parcourir ses veines, et la douleur vive des blessures. Elle est là, ici, maintenant. Elle est en vie ! La jument observe le mâle et incline la tête, un sourire presque effrayant sur les lèvres. Tout les opposes et pourtant ils sont si similaires. La même insanité se propage petit à petit dans leur être. Ils se comprennent. Il n'y a plus rien à dire à présent. Ils se sentent vivant. Et c'est là tout l'objectif de leur danse étrange.

[Je fais partir Tora au prochain message, donc tu peux conclure pour ton personnage si tu veux :3 ]




© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maafa
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 184
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18
Joue également : Red Hot Chili Peppers || ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Sam 7 Oct - 21:51

    Leur danse est terminée. Ils n'ont toujours rien à se dire. Ils se sont assez vu. Il est temps pour Maafa de passer son chemin. Cet arrêt lui aura permis une chose : se retrouver. Mais il est maintenant temps pour lui de reprendre la route. Même s'il n'a toujours pas de but, il n'a plus rien à faire en ces lieux.

    L'étalon observe la jument. Elle saigne un peu mais ne semble pas souffrir plus que ça. Il ne s'excusera pas. Il est même persuadé qu'elle n'attend plus rien de lui et encore moins des excuses. Il lui a rendu service. Il peut le lire sur sa face rousse et dans ses yeux ambrés.

    Ils se sont réciproquement aidés à vrai dire. Elle lui a permis de lâcher le fauve qu'il avait enchaîné en lui il y a bien longtemps et il lui avait permis de se sentir vivante. Un bon compromis. Mais ce n'était pas pour autant qu'il voulait en apprendre plus sur elle. Bien au contraire. Moins il en saurait, mieux il se porterait. Il n'était plus là pour se faire des amis et tenter d'être sympa. Cela ne lui avait rien apporté.

    Maafa ronfle. C'est sa manière à lui de saluer la jument. Il tape ensuite de son antérieur dans le sable, soulevant des nuages de poussières. C'est aussi pour lui, un remerciement qu'il lui rend. Un message muet qu'elle ne comprendra peut être pas. Ou si... Elle seule le saura...


Maafa
shame on you for loving me ; shame on me for loving you


Autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 119
Points d'Experience : 88
Date d'inscription : 01/02/2017
Joue également : Black Jack, Hel, Severus

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Jeux de séduction machiavéliques   Dim 8 Oct - 16:16

Les deux chevaux s'observent à distance à présent. Aucun d'eux ne franchit le pas pour briser le dernier acte de leur danse. Il n'y a pas d'agressivité chez eux. Ce n'est pas le combat de deux chevaux qui veulent se faire du mal, c'est un véritable spectacle entre deux âmes sauvages qui vient d'avoir lieu. La tigrée reste muette tandis que l'autre est silencieux. Ils n'ont rien à se dire. Pas besoin de mot pour s'expliquer. Un regard. Un coup. Une passe. Tout cela vaut bien mieux que des mots et ils le savent.

Lorsque le mâle ronfle pour clore définitivement leur rencontre la femelle opine d'un hochement de tête. Ils se saluent et le vent se lève de nouveau, soulevant leur crinière au son des vagues qui s'échouent sur la plage. La jument hennit. Se soulève légèrement dans les airs et s'élance dans un galop endiablé à travers la plage. Il n'y a plus rien à dire. Ils se quittent sans un mot. C'est comme ça que va la vie de ses deux prédateurs sauvages.




© Hikaru552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jeux de séduction machiavéliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'attaque des canards machiavéliques [Nuage de Cendre et Nuage de Plume]
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley
» le jeux du sam... sam'dit !!
» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-