RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une blessure bien infectée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 228
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Ven 27 Oct - 23:11

Bien que le sauvage traînait le pas, Arnold et son étalon continuait toujours à avancer d'un pas lent mais sûr. Inutile de laisser souffrir encore plus longtemps le sauvage. Plus vite il serait dans le corral, plus vite le cavalier d'Ottawa et la vétérinaire pourrait tenter de le sauver de cet endroit. Le gris tourna quelques fois une oreilles vers l'arrière afin de s'assurer qu'on les suivait, jusqu'à se qu'il n'entende plus les pas du jeune mâle sombre et sentit la corde du lasso, attachée à sa selle, se tendre peu à peu.

- Allez Blacky, on avance ! Lança d'une voix agaçante le pie gris, montrant son impatience d'un coup de sabot sur le sol.

Il n'était pas prêt à attendre plus longtemps pour avancer, déjà que le noiraud semblait prendre tout son temps pour avancer. Après tout, Ottawa ne pouvait pas comprendre, puisqu'il n'était pas à la place du blessé pour comprendre. D'ailleurs, celui-ci n'avait même pas daigné jeter un regard en direction du jeune équidé et, contrairement à Severus, le cheval de capture ne s'inquiétait pas. À quoi bon empirer les choses ainsi ?

Arnold fit légèrement recule sa monture pour laisser respirer le sauvage et tourna la tête vers la blonde, qui semblait hésiter à descendre ou à rester en selle. Si elle choisissait la deuxième idée, elle faisait probablement une grosse erreur. Imaginant tous les scénarios possibles en quelques secondes, l'homme dit finalement :

- Reste en selle, donnons lui un peu de temps pour se calmer.

Il plongea ces yeux verts dans les siens, mais ne souris pas. Le cow-boy préférait garder son sérieux maintenant, car en une seconde, tout pouvait basculer, et il le savait très bien.




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 150
Points d'Experience : 125
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Mar 31 Oct - 0:01

Elle était sur le point de poser pied à terre lorsque son collègue lui ordonna de rester en selle. La jeune finlandaise releva les yeux dans sa direction. Arnold avait l'habitude de travailler avec des chevaux sauvages. Bien plus qu'elle en tout cas. Elle hésita un instant avant de s'arrêter. Á peine eut-elle bougée d'un iota que l'étalon noir fouetta l'air de la queue avant d'essayer de ruer dans sa direction. Il avait réussi à se tenir sur ses antérieurs. La vétérinaire en était impressionnée. La force du désespoir peut-être ?

Severus avait retenu son souffle au moment des bêtises du noiraud. Il lui aurait bien foncé dessus mais cela signifiait détendre les liens qui offraient une sécurité à sa cavalière. Il refusait donc de rentrer bêtement dans le jeu du mâle. L'étalon massif ronfla froidement avant de reculer pour tirer sur la corde et étrangler légèrement le sauvage. Il méritait cette torture pour les idioties auxquelles il s'abandonnait.

Le silence retomba. Black Jack semblait s'avouer vaincu et reprendre le pas en direction du corral. Son regard n'avait rien de tranquille, et le frison le voyait. Les pupilles océans de l'équidé se posaient partout à la recherche d'un échappatoire. Il n'y avait rien. Il ne pouvait fuir. Severus avança sous la pression des jambes de sa cavalière. Il n'y avait plus qu'une dizaine de mètres entre le groupe et les chutes. Ce ne fut qu'une question de temps avant que l'étalon noir ne soit placé dans cet espace restreint, les liens toujours autour de son encolure pour restreindre ses mouvements.

Une fois bien sûr que le mâle soit captif entre quatre murs, Reya posa pied à terre à côté de Severus qui se tenait tout près, la tête par-dessus son épaule afin de veiller sur elle. La jeune femme s'essuya le front d'un geste exagéré.

" Eh bien ce n'est pas une partie de plaisir. Ce mâle a bien de la force malgré son état, je me dis qu'il y a peut-être une chance de le sauver. "

Déclara-t-elle en adressant un sourire enthousiaste à Arnold.
En effet, grâce à son aide, Reya avait à présent un moyen bien plus efficace d'ausculter le Sombre, voire peut-être même de le soigner.


Blabla : darkslategray

© Pandora


Signature.s:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 750
Points d'Experience : 244
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 21
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Mar 31 Oct - 20:04

Black Jack tenta un coup de sabot en direction de l'humaine mais ce maudit cow-boy l'avait arrêté en pleine descente. Il la rata de peu. Et la colère du géant ne fit que gonfler tandis qu'il se reculait volontairement pour l'étrangler. Le sauvage sentit l'air quitter ses poumons tandis que le frison se vengeait d'une façon venimeuse à son action violente. Un sourire mauvais déforma ses lèvres tandis qu'il sentait la Mort se rapprocher à grand pas.

Finalement l'humaine ordonna à son étalon d'avancer pour détendre légèrement le lien. Quelle sainte ! S'il avait pu la frapper pour de bon il l'aurait fait ! Il la méprisait. Plus encore qu'il ne méprisait le pie gris et son cavalier qui avaient par le passé tenté de le capturer. Il abandonna la lutte un instant. On le conduit alors vers le corral. Il n'y voyait pas la foule de la dernière fois. Personne pour venir lui passer le mors et la lourde selle. Que se passait-il donc ?

Il jetait des regards curieux et attentifs autour de lui attendant qu'on lui fasse du mal. Rien. Hormis les cordes qu'on lui avait laissé autour du cou. Il contempla un instant le sable à ses pieds avant de relever la tête. Il était simplement captif entre les barrières. Un endroit restreint qui ne lui plaisait guère mais au moins personne n'était là pour venir l'harnacher désagréablement.

Il posa son regard sur les humains, les oreilles toujours en arrière. Il s'attendait au pire de leur part ...



Dreamworks & Pandora

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 228
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Dim 5 Nov - 17:52

Comme pour justifier ces paroles, l'étalon noir de jais décocha une ruade en direction de la vétérinaire. Surprenant ! Ce n'était pas le premier cheval furieux qu'Arnold voyait dans sa vie, mais en plus d'être blessé, celui-ci semblait montrer autant de force qu'un équidé en pleine santé par moment. Il ne pouvait qu'être surpris. Peut-être puisait-il dans ces dernières forces, par contre ..? Même s'ils restaient tous sains et saufs pour l'instant, la mort se tenait tout de même proche pour chacun d'entre eux, menaçant de pointer le bout de son nez à tout moment pour frapper.

Sentant que Black Jack étouffait de plus en plus, Ottawa ne fit que rester en place malgré la demande de reculer que venait de faire son cavalier. Un sourire presque satisfait marquait le visage du gris lorsque la tension se relâcha sur la corde, Severus écoutant finalement l'humaine sur son dos. Quelques secondes de plus, et le noiraud aurait probablement perdu le combat, mais le cheval de capture ne le laisserait pas filer aussi facilement. Il voulait se venger un jour au l'autre, mais pas comme ça.

Enfin enfermé entre ces quatre barrières de bois solides, le sauvage sembla se calmer un peu, montrant maintenant une sorte de curiosité mêlée de colère. Le cow-boy débarqua donc de son cheval pie, qu'il laissait là sans l'attacher dans le corral. Inutile de le garder attaché à une barrière, enfermé ici, il n'irait pas bien loin. Arnold faisait confiance à son étalon. Il s'approcha de l'endroit où se tenait l'équidé malade et mit les mains sur ces hanches en soupirant. Par où commencer ? La boue qui couvrait son corps presque en entier ne rendrait pas les choses faciles. Il dit à Reya tout en gardant toujours les yeux posés sur l'animal :

- Et si nous commencions par enlever cette boue ? Peut-être qu'il s'y cache quelque chose, là-dessous ...




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 150
Points d'Experience : 125
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Lun 6 Nov - 11:25

L'attitude du malade semblait toujours aussi méfiante à l'égard des hommes qui se trouvaient autour de lui, cependant il était à présent beaucoup moins fébrile. L'adrénaline avait dû parcourir ses veines à vitesse grand V pour le remettre ainsi sur sabot. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne flanche, la vétérinaire en était consciente. Le mâle ne tiendrait plus longtemps s'il n'intervenait pas rapidement. Il était amaigri, déshydraté, et sûrement fiévreux. Le pauvre. Il n'était plus que l'ombre de lui-même, rien à voir avec le cheval fier et indomptable qui avait atterri au Fort quelques mois plus tôt.

La vétérinaire approuva la proposition de son collègue. Une drôle d'odeur parvenait du flanc du noiraud. Une odeur qu'elle reconnaitrait entre mille tant c'était désagréable à sentir. Un abcès de pus. Il avait dû être blessé avant d'arriver ici. L'infection s'était répandu et personne n'avait su car il ne se laissait pas approcher Si l'infection était maintenant généralisée, la jeune femme espérait qu'elle puisse y remédier ... c'était peut-être trop tard en son état de fatigue.

" Je crois effectivement que sous cette épaisse couche de boue se cache une bien mauvaise blessure ... "

Dit-elle le nez plissé.
Elle aurait dû s'en rendre compte plus tôt, mais l'étalon sauvage ne l'avait jamais laissé s'approcher aussi près auparavant. Reya se sentait responsable d'une telle négligence, elle était censée s'occuper de tout les chevaux du Fort.

La vétérinaire tourna la tête en direction d'une barrique vide où était déposé quelques brosses durs, et brosse douce pour le pansage. Les soldats les laissaient là pour ceux qui en avaient besoin avant d'emmener leurs chevaux faire un tour au corral. Elle en attrapa deux et en tendit une à Arnold en lui adressant un fin sourire.

" On a du boulot ! "

Lança-t-elle avant de s'approcher des barrières pour voir si le mâle se laissait brosser.

Severus avait été attaché un peu plus loin. Comme il avait causé du grabuge lors du déplacement, mieux valait le tenir légèrement à l'écart. Maintenant que le sauvage était dans les chutes du corral, le frison se sentait plus à l'aise. Il pouvait se détendre un peu. Arnold surveillait le mâle, et il gardait un oeil sur la situation. Il se tourna vers Ottawa pour discuter un peu, une diversion face à ce spectacle agaçant.

" Il était aussi teigneux quand tu l'as rencontré à l'extérieur ? "

Demanda-t-il en désignant le noiraud des naseaux.


Blabla : darkslategray

© Pandora


Signature.s:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 750
Points d'Experience : 244
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 21
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Lun 6 Nov - 21:02

Black Jack observait les humains d'un mauvais oeil. Il ne les appréciait toujours pas. Jamais ! Mais son énergie commençait à décliner. Il ne pourrait plus se battre longtemps. Au moins ils ne semblaient pas vouloir lui passer le mors aux dents et une satané selle sur le dos. L'étalon s'en sentait grandement soulagé. Il en serait mort. Et même si cela aurait été une libération, quelque part bien au fond de son coeur, il espérait peut-être parvenir à s'évader. Il avait encore un peu d'espoir ... peut-être.

Le mâle jetait des coups d'oeil anxieux en direction des bipèdes. Ces derniers s'étaient munis d'étrilles. Ils allaient le brosser ? Et puis quoi encore ? Depuis quand on le pouponnait comme une princesse ?! Black Jack en aurait rigolé s'il n'avait pas manqué d'air. Ses poumons brûlaient avec chaque inspiration. Il souffrait le martyre. Le mâle resta immobile. La blonde, elle venait de passer le premier coup de brosse. Il ne bougea pas. C'était agréable. Il avait oublié combien le pansage était agréable. Le mâle ferma les yeux. Ils avaient gagné pour l'instant !



Dreamworks & Pandora

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 228
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Lun 13 Nov - 23:00

Attrapant la brosse que lui offrait Reya, le cow-boy sourit avec amusement. À deux, ils pourraient rapidement enlever la boue séchée qui collait sur la robe du noiraud depuis longtemps et, plus rapidement ils avaient fini de faire cela, plus vite ils pourraient soigner l'étalon. Il alla donc vérifier les liens qui retenait le cheval attaché dans la chute du corral, au cas où il essaierait d'en sortir, puis alla de l'autre côté de celle-ci, à l'extérieur, afin d'enlever la boue de la l'autre côté. Arnold dû secouer les poils de la brosse à plusieurs reprises car elle se remplissait de sable, anciennement de la boue, maintenant séché. L'homme jeta quelques regards en direction de leurs monture et de la vétérinaire, tout en observant les réactions du cheval blessé.

Pendant ce temps, Ottawa fit un petit tour du corral au pas afin de regarder autour ce qu'il se passait. Quelques curieux croisèrent son regard sombre avant qu'il ne le détourne pour retourner vers Severus, qui venait de lui demander quelques chose au sujet de Black Jack. Dans ces souvenirs, le jeune équidé n'était qu'un sauvage écervelé qui croyait dur comme fer qu'il pouvait échapper aux hommes. Finalement, ces pensées furent rapidement changées en cauchemars, puisqu'il était maintenant chez les Cow-boys dans un piteux état. Le gris répondit enfin d'un ton peu interressé :

- Il a toujours eu ce côté " sauvage " depuis notre première rencontre. Une vraie tête de mule.

Le pire ne mentionna pas la partie " il nous a échappé facilement ", ne faisant que toussoter légèrement en évitant de croiser le regard du grand noir. Peu importait, ce détail ne servait à rien, mis à part le ridiculiser. Il détestait ne pas capturer un autre équidé, autant qu'Arnold lui-même. Une question vint en tête au cheval de capture d'ailleurs au sujet d'un autre cheval sauvage, il lança donc malicieusement au frison :

" Et toi, tu n'as pas croisé une jument noire aussi sauvage que ce jeune, auparavant ? "







'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 150
Points d'Experience : 125
Date d'inscription : 13/07/2016
Joue également : Black Jack, Hel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Mar 14 Nov - 22:22

La vétérinaire s'affairait à retirer la couche de boue du corps du noiraud. Il y avait un sacré paquet de saleté. Il n'avait pas dû être brossé depuis des lustres. Et vu son état, il n'avait pas non plus pris grand soin de sa robe. L'humaine persistait à doucement retirer cette couche de crasse afin de découvrir le véritable petit cheval qui se cachait sous cette armure épaisse.

Severus jeta un coup d'oeil en direction du Sauvage. Il le toisa d'un dur regard. Un regard plein de jugement. Il prenait ses aises pendant qu'on le brossait ? Laissez-le rire ! Ce foutu canasson changeait de discours en fonction de la situation. Là on était au petit soin avec lui et l'étalon ne trouvait rien à redire. Le frison ne pouvait décidément pas cautionner ce genre de comportement hypocrite. Il souffla avant de se tourner en direction du pie gris qui répondait à ses questions.

" Je vois. Un sale garnement. "

Le mâle resta un moment silencieux avant de jeter un coup d'oeil à l'étalon qui lui posait une question à son sujet.

" Ferliya ? Si je l'ai revu rapidement. Elle allait très bien. Toujours sauvage et fière comme elle l'est. Elle n'est pas faite pour vivre ici, c'est une bonne chose qu'elle soit dehors. "

Répondit-il sans pour autant s'étendre sur le sujet.
Il préférait ne pas trop parler de lui. Et donc en guise de réponse, il lança une remarque à l'étalon.

" Mais dit moi, on ne dit pas que toi et Arnold ne ratez jamais votre coup. Comment se fait-il que ce noiraud ait réussi à s'en tirer ? "

Et bim. Petite vengeance pour dire : mêle toi de tes oignons.

Reya avait enfin réussi à retirer une bonne couche de saleté de l'étalon. On commençait à discerner clairement une belle plaie le long de son flanc. Plaie qui s'était visiblement bien infectée avec le temps ...


Blabla : darkslategray

© Pandora


Signature.s:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jack
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 750
Points d'Experience : 244
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 21
Localisation : Nul par et partout à la fois …
Joue également : Hel, Severus, Tora

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Mer 15 Nov - 14:52

L'étalon s'était coupé des deux autres chevaux. Clairement, il n'en avait que faire de leurs discussions. Ce qui l'intéressait d'avantage, c'était les bipèdes. Pour l'instant ils ne lui posaient pas de problèmes. Black Jack tolérerait leur comportement jusqu'à ce que ces derniers décident de lui passer le mors aux dents. S'ils essayaient de le domestiquer alors il se battrait encore. Là en ce moment, il sentait seulement ses forces le quitter, lentement, sûrement. Au fur et à mesure qu'on lui enlevait sa carapace de boue, la vie de l'étalon devenait plus fragile, comme s'il se protégeait de cette armure de saleté. Une fois à nue, il n'aurait plus rien. Que la confirmation que sa plaie n'était plus une simple entaille mais une jolie collection de pus et d'infections.

Cela ne tarda d'ailleurs pas. L'air concerné de la jeune blonde indiqua à l'étalon qu'elle avait finalement découvert son secret après autant de temps. Il avait longtemps caché la vérité aux cow-boys. Il ne souhaitait pas qu'ils le sachent faible. Aujourd'hui le voilà qui révélait au monde cette plaie purulente et atroce. Cela résumait bien sa situation. Il se sentait mal. Vraiment mal. L'étalon resta immobile. Que faire ? Maintenant ils allaient l'envoyer auprès de Damocles, il n'y avait pas de doutes. Les hommes n'avaient aucune pitié pour les blessés. N'était-ce pas ce qu'ils avaient fait à son vieille ami ? Ils l'avaient tué car il était blessé. Blessé pourquoi ? Car Black Jack avait mal fait son travail. La douleur était bien réelle. Il ferma les yeux, se souvint du visage de son ami. Un grand étalon disparu aujourd'hui ... Bientôt il le reverrait.



Dreamworks & Pandora

https://www.youtube.com/watch?v=5ZtMHSOq50Q

Spoiler:
 


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottawa
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 228
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une blessure bien infectée   Aujourd'hui à 2:16

" Mais dit moi, on ne dit pas que toi et Arnold ne ratez jamais votre coup. Comment se fait-il que ce noiraud ait réussi à s'en tirer ? "

Silence. Le gris détourna la tête pour la tournée en direction du sauvage, faisant mine qu'il n'avait rien entendu. Bien joué, Severus. Il avait comprit. Plus de question comme celle-là. Il semblait qu'il avait affaire à un connaisseur à ce jeu.

Ottawa tourna donc tout son attention sur le noiraud enfermé. La plaie n'avait rien de quelque chose de joli ... Le pauvre, il devait souffrir le martyre avec ça. Et l'odeur qui provenait de cette blessure était insupportable pour le pie, qui était mieux là où il était présentement. Si cette chose était contagieuse, il ne voulait pas l'attraper à son tour, tout comme il ne voulait pas la transmettre à d'autres. Il restait donc là à regarder ce que les bipèdes tenteraient de faire pour sortir Black Jack de là du mieux qu'ils le pouvait.

Rien à signaler de son côté déjà pas mal décrassé, Arnold rejoignit la blonde qui avait bientôt fini. La chose n'était pas belle à voir, pas du tout même. Ils avaient réagis à temps. Le cow-boy s'avança un peu plus de la bête pour aider la vétérinaire à enlever le restant de saleté d'une telle délicatesse qu'il effleura à peine la blessure de l'étalon. Quand il eut fini, l'homme demanda à Reya :

- Guérissons ce cheval le plus rapidement possible maintenant. C'est l'une des dernières choses que nous pouvons faire avant de le relâcher là où il doit être.

Ces yeux verts se posèrent sur la plaie infectée, puis sur la femme à côté de lui. Il lui faisait confiance pour sauver ce cheval du mieux qu'elle le pouvait.




'' Je ne manque jamais mon coup ! ''

Avatar par Pandora ( Merci infiniment ! <3 ) et signa' par moi-même ^^

Double compte : Taima, Joker et Mistake

Ottawa vous parle en #999999

Les cadeaux et anciennes signatures Razz ( Merci vous tous :heart: ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une blessure bien infectée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: TERRES DES COW-BOYS :: Le Fort :: Les Ecuries-