RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre-aide entre cavaliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinedown
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 29
Points d'Experience : 14
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Entre-aide entre cavaliers   Jeu 10 Aoû - 19:49

Bonjour à tous

J'ouvre un nouveau sujet pour tous ceux qui montent / travaillent avec des chevaux, que ce soient les leur ou non.

Je n'ai pas vu ce genre de topic dans cette section (qu'on m'arrête si je me trompe What a Face).
Ce topic fonctionnerait comme un forum d'entre-aide où chacun peut venir exposer un problème ou poser une question et où, en réponse, l'on peut échanger selon son expérience et même ouvrir des débats (pieds nus/cheval ferré,...! Avec la nouvelle vague "équitation naturelle", je suis sûre que tout le monde a beaucoup à dire :p), tant que l'on reste dans le respect et l'écoute mutuelle.

Par exemple : vous avez des questions sur des exercices à apprendre à votre cheval, des idées d'exos à partager, un problème avec votre équidé (physique ou comportemental) que ce soit à pied ou monté. On peut également échanger sur les nombreux bobos que peuvent avoir nos chouchous! C'est parfois sympa de pouvoir se rassurer en voyant que d'autres personnes connaissent le soucis et peuvent apporter des réponses :).

De mon côté je suis propriétaire et donne des cours de travail a pied / monte en liberté en expliquant la base des comportements des chevaux (éthologie).
Je travaille également sur la remise en confiance du cavalier et ou du cheval dit "difficile", donc si vous avez des questions plus particulières ou l'envie d'un "coaching privé" je peux vous aider avec plaisir en mp ;).

Et pour ceux qu cela intéresse, voici le lien de ma chaîne youtube avec une partie de mon travail avec ma jument: ICI



"Despair is my knife and it cuts my throat".




" Bright to black with no hesitation
Will this be
Another day in night in here?
The knifes not sharp enough to fear.
If I ever see you in white,
Try to stay.
The room's not lighted for a gray."


Dernière édition par Shinedown le Ven 11 Aoû - 20:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smiths
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 154
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 13/01/2016

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Entre-aide entre cavaliers   Jeu 10 Aoû - 22:59

Oooh je trouve l'idée super intéressante ! J'ai eu un cheval en DP pendant un peu plus d'un an et j'ai me suis essayer à l’éthologie enfin c'était pas dans le but de lui apprendre des tours mais plutôt comprendre ce qu'il voulait dire avec ses attitudes et surtout lui faire ressortir son caractère (C'est un cheval de club donc il était rentré dans le moule de cheval "robot"). Malheureusement c'est terminé mais j'aurais adoré avec ce topic à ce moment là surtout avec une professionnel *-*

Je vais surement reprendre un cheval qui est en transition pour la retraite. Encore un cheval de club trop exploité et cherchant moi même une relation ou prendre du plaisir ce partagerais vraiment à deux, je pense que ça serait bénéfique pour nous deux ! En tout cas si ça se fait (parce que vu que je vais avoir un budget étudiante ça va dépendre du prix) je serais ravis de pouvoir en discuté ici sachant qu'au final je n'y connais rien.



Je t'aime tellement Oracle ♥

Crédit:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 347
Points d'Experience : 11
Date d'inscription : 17/02/2014
Joue également : Berceuse Pastel - Grondelierre - River

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Entre-aide entre cavaliers   Ven 11 Aoû - 7:04

Ça c'est un Chouette topic !

Je suis justement en train de chercher de l'aide avec Amiral, le trotteur que je monte. Amiral sort des champs de courses (ça fait un peu trois ans maintenant), il a 6 ans et n'a jamais appris autre chose que d'aller très vite et tout droit; avec beaucoup de travail, j'ai réussi à lui apprendre à trotter doucement mais il a gardé une mauvaise habitude des courses. Du coup quand on le fait passer au trot, d'une foulée à l'autre il s'encapuchone, puis il passe en mode girafe. Le problème qu'on a, c'est que nous n'avons aucune structure, que d'immenses champs dans lesquels il apprend encore à ne pas les confondre avec des hippodromes et des chemins de balades.

Son propriétaire (qui a plus de 50 ans d'experience avec les chevaux tout de même, mais qui a 65 ans et qui ne veut plus s'embêter et veut seulement un bon cheval d'extérieur) pensait lui mettre un mors releveur. Le problème c'est que du coup, il va faire la girafe. Une idée pour changer tout ça ?




Signa: Charbon :heart:
OC+avatar: Siiu.

Pictures:
 


DC: Grondelierre, Berceuse Pastel, River & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyana
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 990
Points d'Experience : 118
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 20
Localisation : In France ! ♫
Joue également : /

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Entre-aide entre cavaliers   Ven 11 Aoû - 18:30

Super topic en effet ! :D

Après quelques années de cours en clubs, j'ai finalement décidé de prendre des chevaux en demi-pension tout en était aidée par une monitrice indépendante. J'ai donc pu m'occuper d'un trotteur pendant presque 1 an dans une écurie de propriétaires, avec qui j'ai pu tester le travail à pied, la liberté et d'autres petites choses d'étho' ! Rien de bien spectaculaire, mais pourtant tellement pour nous deux (monte en licol, puis cordelette vers la fin, travail à la voix, etc.). Malheureusement la magnifique aventure a du se terminer un peu précocement à cause de son changement d'écuries trop loin de chez moi ..

Je me suis ensuite occupée d'un jeune espagnol pendant 2 ans. Étant dans le même cas qu'April sans structure et seulement un pré avec les copains dedans, le travail fut beaucoup plus compliqué. Avec ce cheval j'ai notamment du reprendre les bases et notamment le respect puisqu'il avait été éduqué depuis poulain par sa proprio un peu à la manière d'un chien, sans réellement prendre conscience de son poids et de sa taille. Cela pouvait donc donner des situations un peu dangereuses (cheval qui fonce vers vous au pré sans vous éviter, etc..). Enfin bref, une belle expérience aussi, mais qui prend fin suite à mes études et mon manque de finances (c'est moi qui me paye tout concernant l'équitation).

___

April, pour ta situation je te comprends bien ! Le trotteur avec qui j'ai travaillé dans un premier temps avait aussi tendance à foncer au trot, mais surement pas autant que le tient, puisqu'il était beaucoup plus âgé (14 ans). Il ne savait pas vraiment galoper non plus, seulement à 1 main, sur un cercle après des tours et des tours au trot à fond .. sa propriétaire ne faisant que des balades, elle n'avait jamais corrigé ses problèmes.
Du coup, avec ma monitrice, on avait beaucoup, beaucoup, beaucoup travaillé à pied (longe, liberté), mais on disposait d'un manège ce qui simplifiait beaucoup la chose ! Pour le fait qu'il fonçait au trot, elle m'avait fait trouver une nouvelle position sur son dos qui permettait de mieux le canaliser (Je ne pourrai plus te dire quoi exactement malheureusement, les années étant passées dessus). Lui, par exemple, avait tendance à foncer en avant quand on se penchait un tout petit peu en avant (lui rappelant surement la position "course"..
Autre chose, on s'était rendue compte qu'il était beaucoup plus à l'aise en travail en licol, du coup on avait fait une transition douce du filet au licol pour finir seulement avec le licol. Mais cela semble assez dur si tu n'as qu'un pré.

En parlant de pré d'ailleurs, avec mon deuxième dp, son pré disposait d'un passage assez étroit que l'on clôturait pour séparer le petit bout de pré où l'on travaillé, de l'autre avec le reste des copains .., bon certes c'était pas l'idéal, mais cela nous permettait de travailler un peu plus tranquille quoi .. :/ Si tu pouvait délimiter une zone de travail, au moins avec de la ficelle pour clôture, ce serait surement beaucoup plus "simple", pour qu'il ne se barre pas dans tous les sens en cas de problèmes et qu'il comprenne que dans cette zone c'est pour bosser et ailleurs c'est copains et liberté ? A moins que tu as déjà essayé ?





Merci Asgard pour l'avatar et Charbon pour la signa' :heart:


Autres signatures:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 347
Points d'Experience : 11
Date d'inscription : 17/02/2014
Joue également : Berceuse Pastel - Grondelierre - River

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Entre-aide entre cavaliers   Ven 11 Aoû - 19:07

Coucou Aiyana c:

Ce n'est pas tant son trot qui me dérange, j'ai finit par comprendre comment me placer sur son dos (même position de ce dont tu me parles, plutôt en arrière et en jouant énormément avec mon assiette et ma voix). Ensuite on a un champs un peu plus petit que les autres dans lequel je lui fait travailler ses départs au galops (tu connais bien visiblement ahah, c'est toujours une grande aventure et il se jette littéralement en avant, si bien que si tu suis le mouvement, c'est tout le monde par terre) mais le gros problème, c'est principalement que lorsqu'il trotte, il s'encapuchonne puis sur une autre foulée il jette son encolure en l'air comme une girafe, puis la foulée d'après il s'encapuchonne, etc...

J'ai tenté plusieurs approches, de le placer, de le faire démarrer avec les rênes plus détendues (mauvaise idée, il démarre comme sur un hippodrome si les rênes ne sont pas très ajustées, ce qui a le dont de m'agacer). J'ai toujours hésité à le prendre en hackamore mais ma grosse crainte, c'est qu'il se sente très libre et qu'il force, ce qui serait très néfaste avec un tel filet (surtout qu'Amiral est l'expert des bobos en tous genre, même ceux dont tu ne soupçonnais même pas l'existence jusqu'à présent). Mais je me souviens des effets positifs sur une KWPN que je montais juste avant lui, c'était une fonceuse qui prenait la main avec un mors et qui était douce comme un agneaux avec le hackamore.

Du coup comment tu as fait pour la transition filet-licol ?
Et si quelqu'un a une idée pour sa corégraphie "encapuchonné-extension girafe sur deux foulées", je suis preneuse !




Signa: Charbon :heart:
OC+avatar: Siiu.

Pictures:
 


DC: Grondelierre, Berceuse Pastel, River & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyana
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 990
Points d'Experience : 118
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 20
Localisation : In France ! ♫
Joue également : /

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Entre-aide entre cavaliers   Ven 11 Aoû - 20:38

Ah ouais je vois pour son problème de « chorégraphie "encapuchonné-extension girafe sur deux foulées" », mais je ne peux pas t'aider sur ce coup là malheureusement .. Le mien avait tendance à avoir la tête tout le temps en l'air, on a d'ailleurs eu beaucoup de mal à lui apprendre la mise sur la main x'3

Pour ce qui est du passage du filet au licol. Alors déjà dans un premier temps, il faut que tu sois certaines que tu puisses bien le diriger avec un licol. Du coup, dans un premier temps, j'ai travaillé la direction et l’arrêt juste avec le poids du corps, et avec le filet rênes longues. Tu tournes sur des cercles plus ou moins grands, tu changes de main, tu re-tournes, tu t'arrêtes, etc. Dans un premier temps tout au pas. Une fois que c'est bon tu peux tester ces mêmes exercices au trot. Alors au début on a parfois besoin de rectifier avec le filet certaines petites choses, et surtout pour les arrêts ! Enfin bref, soit certaine de pouvoir bien bien le diriger, ça sera important pour la suite ! :) Il faut que ça soit nickel !
En même temps, avec ma monitrice, on travaillait déjà la longe au licol. C'est pas mal de savoir comment il réagit au sol sans que tu sois sur son dos au licol dans un premier temps. Avec la voix notamment, mais ton cheval doit déjà être habitué à travailler à la voix et avec le poids du corps si j'ai bien compris tes explications !

Ensuite, pour ce qui est de la monte, on mettait le licol (pour moi c'était un étho) dessous le filet (le licol avec des rênes et le filet aussi). De cette manière, tu commences la séance avec les rênes du filet tranquillement. Quand tu le sens bien, tu prends les rênes du licol, et tu recommences tes exercices de cercles au poids du corps, arrêts, etc. Ce qui est pratique, c'est que si tu sens que ça va partir en cacahuète, plop, tu reprends tes rênes du filets et tu recommences tes exos et tout :)

Après, la transition se fait doucement, selon comment ça se passe, comment ton cheval réagis, et tout ! Tu peux tester pleins d'exercices avec le licol/filet, je sais pas si tu as des barres à disposition, mais ça peut être pas mal aussi de le diriger sur des barres au sol ;) Puis doucement, tu pourras essayer sans le filet, mais faut être sur de toi et de ton cheval !

Voilà voilà, j'ai essayé de puiser dans ma mémoire pour me rappeler des étapes essentielles ! J'ai pas la science infuse non plus, mais c'est ce qu'on avait fait avec ma monitrice. Il faut savoir que le cheval que je travaillais était très propice pour ce genre de travail, donc ça coulait tout seul !
En espérant que ça t'aide ! ;)






Merci Asgard pour l'avatar et Charbon pour la signa' :heart:


Autres signatures:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinedown
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 29
Points d'Experience : 14
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Entre-aide entre cavaliers   Ven 11 Aoû - 20:39

Hello
Contente que le topic plaise ! Je ne m attendais pas à un tel succès !

Smiths -> C'est vraiment chouette comme projet !! Beaucoup de gens délaissent souvent les chevaux quand ils sont proches de la retraite ! Alors qu'ils ont beaucoup à offrir et il n'y a pas d'âge pour jouer à pied avec son cheval. Partir dans l'idée de vouloir créer une relation sans chercher la performance c'est une très bonne base.
Je ne savais pas grand chose au début non plus, la base je l'ai apprise avec ma jument. Et avec chaque nouveau cheval je comprends de nouvelles choses. Ils sont les meilleurs professeurs et ce sont souvent eux qui nous montrent quelle méthode employer avec eux.

April -> Ah les trotteurs !! Un grand coeur mais pas toujours facile au début ! La mienne est un trotteur aussi. What a Face
On l'avait mise en releveur (car soit disant trop "diffcile") et je peux te dire que c'est pas la solution ! Quelque soit le problème mettre un mors plus fort ne fera qu'empirer la situation. Le cheval va se défendre de plus en plus et ça va être l'escalade !
Il faut prendre le problème à la racine et non essayer de cacher les symptômes.
L'idée du passage en licol est très bonne! J'ai fait la même chose avec la mienne puis passage en cordelette): elle a cessé d'embarquer et de se défendre! La transition prend du temps, tu ne passes pas du mors au licol du jour au lendemain: il faut d'abord travailler la réponse au licol à pied avant de passer monté. As-tu le contrôle de chaque partie de son corps (plis d'encolure, chasser les hanches déplacer les épaules)? Avant de demander quoique ce soit il faut que tu puisses contrôler chaque partie indépendamment à pied puis monté. Ensuite ce qu'a expliqué Aiyana est très juste: travaille en parallèle à le faire réagir au poids du corps ou à la voix. Commence toujours par une toute petite sollicitation puis augmente ta demande pour avoir un cheval léger :)

Sinon, je pense qu'il doit y avoir également un problème de confort : on a appris à Amiral à trouver son confort dans la vitesse et tout à coup on veut le calme: il ne comprend plus rien. Le travail que tu as commencé à faire, comme tu l'as expliqué, a déjà beaucoup aidé apparemment à lui faire comprendre ce que tu veux. Cela lui permet sûrement aussi de se muscler dans le bon sens et d'ainsi développer les bon muscles pour un travail dans le rassemblé. Passes tu des barres au sol par exemple?

Mais cela ne suffit pas. Le but (cela s'obtient sur des années hein pas de panique :p) c'est que ton cheval te considère comme un partenaire, qu'il ait tellement confiance que sa réponse soit oui avant même que tu ais demande quoique ce soit. Il faut qu'il ait envie de rester avec toi et non de fuir en avant. Son confort ce doit être toi et non l 'écurie ou les copains (un exemple : la mienne me traînait tout le temps en balade et à présent on sort à pied ou monté en totale liberté en forêt. Si elle a peur de quelque chose elle revient vers moi pour le confort et ne rentre pas à l'écurie).
As-tu déjà travaillé un peu à pied avec lui ? As-tu fais de petites désensibilisations pour instaurer la confiance mutuelle ? Si tu as déjà des bases, as-tu déjà tenté de le sortir à pied en extérieur ? Je pense que cela pourrait débloquer pas mal de choses: le faire trotter en main à côté de toi et féliciter dès qu'il ne s'encapuchonne plus! Quand il joue au pré, il trotte sans faire des grimaces avec sa tête: donc s'il arrive à jouer avec toi comme dans son pré, il fera pareil :).

Est-il confiant en extérieur ou est il stressé dans les champs ou espaces où tu travailles? C'est sûr que ce n'est pas facile de se lancer dans le travail sans infrastructures.
Pas de soucis de santé particulier (dos, pieds...)?
Y-a-t'il des choses dans le travail monté qui lui plaisent plus que d'autres ? Ne pas hésiter à faire des séances très courtes et bien le récompenser dès qu'il te donne une foulée sans se défendr (voir arrêter là-dessus même si tu ne travailles que 5min tous les jours) bien insister sur la récompense (pas forcément être une friandise mais simplement une gratouille, l'arrêt de la demande, enfin ce que tu veux!).
En général combien de temps dure une séance?

Je suis sûre que tu sais déjà en gros tout ce que je te dis la mais le point le plus important est de ne pas se focaliser sur le "mal" en lui même. Son trot pose problème il ne faut pas s'entêter à travailler uniquement sur le trot de suite, ne le braque pas là-dessus, fais lui travailler par des exercices détournés. Par exemple, quand tu le longes comment se comporte-t'il ? N'hésite pas à bien observer ses réactions suivant les différents exercices souvent il va te dire de lui même ce qui lui fait du bien ou non.
Je dis des choses très générales car malheureusement je n'ai pas le cheval en face. Et surtout il n'y a pas une méthode miracle. Un problème a souvent plusieurs solutions car le cheval est un tout et ça peut venir du mental comme du physique!
Il faut essayer plusieurs choses adapter les conseils de chacun et surtout faire comme toi et Amiral le sentez sans partir dans une seule méthode aveuglement.
Si tu m en dis un peu plus je peux éventuellement te conseiller quelques exercices plus précis ;). Je me rends compte que je t'ai assaillie de questions, désolée :gnaa:


____________________________________________________

Et aller, tant que je sui par ici, je vous partage un petit article que j'avais trouvé très intéressant:

CONDITIONNEMENT ET FONCTIONNEMENT CÉRÉBRAL DU CHEVAL

Un conditionnement est un comportement acquis qui se produit spontanément lorsqu’on est en présence d’un élément déclencheur (stimulus). Nous sommes tous conditionnés par la famille, les croyances, l’éducation, l’école, la société, les médias, la religion, etc… Lorsque nous travaillons les chevaux, nous les soumettons également à un conditionnement car nous voulons leur faire intégrer les comportements précis que nous souhaitons. Ces conditionnements varient selon les méthodes utilisées :
En équitation traditionnelle, ce qui est recherché est la soumission du cheval afin de s’assurer de sa coopération lors de son utilisation. Le cheval devient passif et se laisse diriger sans plus prendre d’initiatives personnelles. Lors de son dressage, le cheval intègre progressivement le fait qu’il n’est pas le plus fort et qu’il est inutile de vouloir exprimer une opinion personnelle. C’est pourquoi on entend toujours cette expression qui dit que lorsqu’on a commencé à demander quelque chose à un cheval, il faut aller jusqu’au bout, sinon le cheval peut prendre conscience de sa force et de son pouvoir sur nous. Il faut donc toujours gagner pour que le cheval continue à se sentir inférieur et impuissant, donc passif et coopératif.
L’équitation éthologique utilise le conditionnement confort /inconfort : les pressions exercées sur le cheval le mettent dans l’inconfort afin de provoquer une réaction de sa part pour s’extraire de cette zone d’inconfort afin de rejoindre une zone de confort. C’est un conditionnement d’évitement avec mise en place d’actions réflexes qui permettent d’obtenir les comportements et les réalisations souhaités. La graduation des montées en pression provoque la cession du cheval avec l’abandon des résistances.
Une autre méthode pratique l’envahissement cérébral du jeune cheval, en le bousculant en permanence afin de l’empêcher de réfléchir et qu’il s’en remette à son cavalier. Là encore, l’idée est de faire prendre conscience au cheval de son incapacité à comprendre son environnement qui devient hostile par le fait d’y être bousculé, afin d’obtenir sa soumission à l’homme.
L’approche à la voix conditionne le cheval par l’attraction. Le travail se concentre sur les ressentis émotionnels du cheval qui vont lui faire rechercher le plaisir et sa permanence en compagnie de l’humain. Peu à peu, la présence humaine et ses propositions vont être associées par le cheval à des moments de confort et de plaisir, et ses ressentis émotionnels vont devenir fortement positifs. Le cheval ne perçoit plus le travail comme une contrainte, et ce malgré la rigueur, les nombreuses exigences et sollicitations.
Aucune méthode n’est meilleure qu’une autre, tout dépend de la manière dont elles sont appliquées, en revanche il est intéressant de savoir de quelles manières elles opèrent sur le cerveau et le mental du cheval. Toutes ces méthodes ont des avantages et des inconvénients, ce qui est important est de trouver celle qui correspond à chaque personne mais aussi à chaque cheval.

Catherine Senn



"Despair is my knife and it cuts my throat".




" Bright to black with no hesitation
Will this be
Another day in night in here?
The knifes not sharp enough to fear.
If I ever see you in white,
Try to stay.
The room's not lighted for a gray."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyana
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 990
Points d'Experience : 118
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 20
Localisation : In France ! ♫
Joue également : /

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Entre-aide entre cavaliers   Sam 12 Aoû - 19:43

Super réflexion et super article ! :^^:





Merci Asgard pour l'avatar et Charbon pour la signa' :heart:


Autres signatures:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entre-aide entre cavaliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Discussions et Jeux :: Discussions-