RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En proie face au démon || PV Zireael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex Aequo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 106
Points d'Experience : 23
Date d'inscription : 27/07/2013
Age : 20
Joue également : Opale ~ Tallulah ~ Hazufel

MessageSujet: En proie face au démon || PV Zireael   Mer 15 Juin - 14:49



Avec Zireael


❝ En proie face au démon ❞


La Bête dominatrice


Ses membres martèlent le sol avec fureur. Il avale la distance à une vitesse phénoménale. Le gris suffoque, se sent à bout. Le bruit de mâchoire qui claque, tout près, le pousse à puiser ses dernières forces. Un bref regard en arrière. Une vue effrayante. Une silhouette équine aussi sombre qu'une nuit sans étoile le poursuit, élancée à toute vitesse. Ses yeux indescriptibles et terrifiant le fixe sans jamais ciller. Ex Æquo bifurque au hasard dans ce labyrinthe interminable, empruntant un chemin plus sinueux... Grosse erreur. Le monstre semble bien plus agile, bien plus à même de le rattraper dans ces virages. La carrure épaisse et imposante du gris ne lui est d'aucune aide, et risque même de lui coûter la vie.
Son souffle se fait plus court, alors qu'il s'applique à maîtriser son allure à chaque tournant. Peine perdue, le grand mâle perd de précieuse seconde. Désemparé, il tente un ultime face à face. D'un bond il s'élance et se dresse sur ses postérieurs, virevoltant sur lui même, fendant l'air de ses sabots. Prêt à se battre une nouvelle fois. Prêt à faire face à cette bête dominatrice, effrayante et sanguinaire.

Un clignement d’œil.

Ce ne sont plus les parois rocheuses d'un canyon qui l'entoure. Mais un mur de glace. Le bruit de sabot et des battements de son coeur raisonne encore en ses tympans. Pourtant, dans cette grotte gelée, le silence est total. Sordide. Le froid est mordant, agressant les blessures saillantes qui tailladent son corps. Il pivote, et découvre avec horreur ce qui semble être son reflet... Cette silhouette faite de noirceur, de ténèbres, qui laisse apparaître sa mâchoire de monstre. La chose n'a rien d'équin, si c'en est la forme. Des canines aiguisées tâchées de sang. Une langue semblable à celle d'un serpent. Deux orbes grisâtres, aux pupilles blanches. Ses crins de jais ondulent, se mouvent, malgré l’absence de vent.
Effrayé, Ex Æquo recule de quelques pas. Le reflet avance, imitant ses gestes. ❝ Fils d'Epsilon, tu suivras ses traces et termineras ce qu'il a commencé. Tu engendrera et assurera une descendance au nom de notre cause. ❞ Le démon grogne, rugit, sa voix semble provenir tout droit des abîmes. Grave, sinistre, diabolique.
L'étalon se braque, et malgré la terreur qui l'entrave et l'oppresse, il hurle ❝ Non ! ❞

Là, le monstre bondit sur lui en un cri strident, abattant sa proie sans défense. Comme si l'on retiré l'âme d'un corps. Un cri venu d'entre les morts.

Néant.
Sursaut.

- Eh, mon vieux, s'inquiète Lam en lui tapotant son épaule humide de sueur. Ex ronfle bruyamment des naseaux, tentant de reprendre un souffle qu'il croyait perdu à jamais. Inspire, expire. Tu m'as fais une de ces peurs. Ça fait un moment que tu bouges dans tous les sens, que tu gémis toutes les minutes... Ça devait être sacrément saisissant pour que ça te travaille comme ça ! L'homme a ses mains posé sur les hanches, un sourcil arqué, l'air soucieux. T'as vraiment une sale mine... Eh, regarde moi mon grand.. L'étalon cille, secoue la tête, tentant de chasser ces images terrifiantes qui lui reviennent. Mais rien n'y fait, ces visions lui collent à la peau. Et ce cris, et ces mots... Bon. Après une mauvaise nuit, rien de tel qu'une expédition matinale. Allez, on lève le camp.

*******

Le Cimarron vibrait sous les rayons de soleil, la terre semblait en frémir. La vie sourdait de toute part. L'air avait l'odeur, la saveur du printemps, un goût de fête, une qualité particulière, indéfinissable qui annonçait la fin de l'hiver, le réveil de la vie qui s'était tapie pendant de long mois sous la neige, la montée irrésistible de la sève dans les arbres, l'éclatement des bourgeons sous les écorces gelées.

Ils avaient marchaient depuis l'aube, vers le sud-est, en direction du camp indien. L'état physique de Lam se dégradait d'heure en heure; il se plaignait de douleur abdominale et de maux de tête. Les peaux rouges étaient les seuls à pouvoir le soigner, une nouvelles fois. Le vieil homme avait déjà survécu a une intoxication très sévère grâce aux soins prodigieux des indigènes. Celle-ci était bien moins grave mais avait de quoi l'affaiblir dangereusement. Un homme faible ne peut plus chasser, ni se démener pour faire un abri ou un feu. En pleine nature, un être faible ne survit pas, tout simplement.

C'est ainsi qu'ils arrivèrent au camp; Ex Æquo accélérant le pas sur les derniers mètres alors que Lam se cramponnait à la corde qui enlaçait l'épaisse encolure du mâle, son autre main empoignant fermement une mèche de crins. L'étalon ressentait le mal être de son cavalier, bien mieux que quiconque, il pouvait percevoir la moindre crispation musculaire, la moindre tension à son bassin. Et cela l'affectait particulièrement. Déjà bouleversé par l'emprise de ses rêves, Ex supportait difficilement de voir son ami dans cet état. Les traits de son visage sombre étaient tirés par la fatigue et le stress, son regard terne ne luisait plus d'aucune vivacité d'esprit. Il semblait juste épuisé de vivre. Épuisé de se battre pour changer la nature profonde de son être.

Ils se mêlèrent à la foule, slalomant entre les tipis, prenant soin d'éviter les chiens qui aboyaient et lui collaient aux pattes. Ex reconnaissait des visages et ces personnes lui souriaient chaleureusement, le guidant vers le tipis du Shaman, d'autres le regardaient d'un air méfiant et attentif. De vieilles connaissances de Lam s'activèrent pour s'occuper de lui. L'étalon laissa partir son acolyte de voyage, ne le quittant pas des yeux jusqu'à qu'il disparaisse à l'intérieur d'un tipis. Un peau rouge s'approcha de lui, lui tapotant l'encolure en parlant dans sa langue. Il le débarrassa des affaires de voyages sanglées sur son dos, retirant l'épaisse peau d'ours qui recouvrait sa croupe. Le gris savait que l'homme mettrait plusieurs jours avant de se rétablir totalement.

Il fit quelques pas de côté, observant les alentours la boule au ventre, croyant entendre la voix sourde du démon qui l'appelait, au loin...
[ Blabla d'Ex` : #333333 ]


© Yamashita sur épicode






Spoiler:
 


Cadeaux ♥:
 

Opale & Dreamworks ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zireael
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 207
Points d'Experience : 8
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 24
Joue également : Noctis Al'noah Manaël.

MessageSujet: Re: En proie face au démon || PV Zireael   Mer 22 Juin - 12:38




En proie face au Démon.






N'est proie que celui qui se laisse submerger par la peur.



En cette magnifique matinée d'été, Zireael c'était étonnée du ciel dégagé qui s'offrait à son monde. Le temps était des plus hasardeux en ce moment et une journée d'accalmie semblait avoir enfin décidée de pointer le bout de son nez. Le ciel, cramoisi par le lever du soleil, enflammait d'un feu invisible la terre des indiens. Peaux Rouges et Terre Rouge, voilà un tableau dont la jument crème se souviendrait longtemps. La température s'élevait doucement, délicieusement et la demoiselle esquissa un sourire de contentement.


Qelques temps plus tard, Cirilla se décida enfin à descendre vers le campement. Tyr na Lìa n'était pas venu la chercher, ce qui signifiait qu'elle n'aurait sûrement rien à faire aujourd'hui... Ou alors que quelque chose se passait là, en bas. Fronçant les yeux, curieuse plus qu'inquiète, la pie se mit en route au trot. Elle rejoignit rapidement le village et ne constata rien de bien problématique, si ce n'est la présence d'un duo inconnu au bataillon des Rougeoyants. Elle garda ses distances un instant et pencha légèrement la tête sur le côté, signe d'une curiosité renforcée. L'humain était étrange. Ciri ne connaissait pas les cow-boys et encore moins les solitaires. C'était bien la première fois qu'elle voyait un Peau Rouge avec une peau si blanchâtre et des vêtements si étranges... Elen fouettait nerveusement l'air de sa queue, mécontente, impatiente. Elle montrait clairement son agacement à cette situation inconnue qui tiraillait son esprit fougueux.


L'homme semblait mal en point, il grimaçait et se tenait fort mal sur sa monture. Une monture fort intéressante elle aussi. C'était un étalon gris et blond. Un mélange exotique et atypique. Ciri n'en avait jamais rencontré auparavant. Elle ne pouvait pas voir ses yeux de si loin ce qui la décida à se rapprocher. Les yeux étant le reflet d'une âme et Cirilla souhaitant en savoir plus sur eux, c'était là une première étape essentielle. Observer et analyser. Le gris montrait des signes de fatigue et de stress, son visage était tiraillé de toutes sortes de sentiments négatifs. Et ses yeux...


Ciri laissa un voile de tristesse et de compassion se poser sur son visage alors que son regard émeraude découvrit celui du gris. Terne, froid, figé. Ses belles pupilles claires semblait être un glacier centenaire... Ce regard gelé, elle le connaissait bien. Il faisait parti d'elle, alors qu'elle aussi eut arboré ce regard vide de vie lors de sa vie passée. Riannon esquissa un frisson qu'elle refoula en s'ébrouant vivement. Elle se permit de suivre le duo, qui s'éloignait de sa position. Ils ne risquaient pas de l'attendre après tout. Ils arrivèrent à la hauteur du tipi du Shaman. Une destination évidente vu leur état respectif. Pour autant, l'un semblait blessé physiquement alors que l'autre n'était que tourmente. Un homme clair, un cheval sombre. Ce couple cavalier/monture attirait de plus en plus la curiosité, mal placée, de Cirilla.


Elle se décida à se lancer. L'étalon avait été libéré de son humain et de son attirail, il était finalement possible de l'approcher. Le pas souple de Zireael s'engagea entre les tipis, se dirigeant vers le blond. Elle vint par derrière, les ayant suivi et se glissa sur le côté, légèrement en retrait pour éviter un coup. Après tout, elle ne le connaissait pas, autant s'attendre à tout. Elle allongea légèrement l'encolure, tête basse et parla d'une voix douce et apaisante. ❝ Eumh, bonjour ? ❞ Dit-elle, un peu plus nerveusement que prévu. Elle avait toutes sortes de choses à demander mais avant même d'avoir ouvert la bouche, elle se rappella de la situation et de l'état mental du sombre. ❝ Je voulais vous poser des tonnes de questions mais au final, je crois qu'il ne faut en poser qu'une. Est-ce que tout va bien..? ❞ Ajouta-t-elle d'une voix plus basse, plus inquiète également.


❝ Cirilla Elen Riannon — #00682C ❞
❝ Tyr na Lìa — #C4B7A4 ❞

© fiche créée par ell — Code titre & en-tête par Arnumera




Cirilla Elen Riannon

❝ Zireael. ❞

Fiche de lienPrésentation

Base © GalopaWXY
Line, Character & Design © Arnumera



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex Aequo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 106
Points d'Experience : 23
Date d'inscription : 27/07/2013
Age : 20
Joue également : Opale ~ Tallulah ~ Hazufel

MessageSujet: Re: En proie face au démon || PV Zireael   Mar 28 Juin - 17:23



Avec Zireael


❝ En proie face au démon ❞


La Bête dominatrice



Oui, on l'avait appelait, il l'aurait juré. Il scrute les alentours, anxieux, à la recherche d'une ombre furtive, d'un signe ou quelque chose d'aussi abstrait. C'était complètement irrationnel. Il avait pris l'habitude de prendre pour vrai toutes les choses concrètes qu'il pouvait percevoir. Une feuille est une feuille. Appeler chaque choses par leur vrai nom, et les rallier à une fonction purement concrète. La feuille, par l'action solaire, permet d'entretenir tout un processus photosynthétique. Et ce pour l'équilibre vitale de notre écosystème. Mais ce n'est pas ce que Lam s'évertuait à lui apprendre. La face concrète de notre monde est une chose, mais y voir une allure symbolique et significative en est autre, bien plus spirituelle et saisissante. Un grand arbre centenaire est synonyme de sagesse; il nous inspire la plénitude. Une flaque d'eau est un reflet de nous même, nous invitant à l'introspection; qui sommes nous ? Sommes nous réellement ce que nous croyons être ? Dès l'instant où vous recherchez un sens à quoi que ce soit, les apparences ne suffisent plus et vous vous devez d'abandonner votre esprit rationnel confortable.
Ex Æquo, lui, avait voulu changer pour faire le bien. Il a dû vivre avec cette même apparence, travaillant sur son âme souillée. A présent, l'étalon était bien différent.. Mais cette part de noirceur reniée qui faisait partie de lui, quoi qu'il arrive, semblait l'étouffer doucement... A la manière d'une longue contamination toxique qui ne devient visible qu'une fois l'infection bien entamée.

Si l'on peut violer la réalité profonde d'un être ou malmener son orgueil, on ne peut les faire disparaître si facilement, ni empêcher qu'il s'affirme sous une autre forme pernicieuse, maladive.

Une voix féminine se glisse à ses tympans. Il se retourne vers l'inconnue qu'il n'a même pas remarqué, s'échappant de ses pensées.

- Je... Euh, je, il balbutie, son regard se perd dans cette masse d'information. Cette inconnue et toute l'agitation du camp qui l'entoure le submerge. Il n'était plus habitué à tout ce monde autour de lui, de tous ces bruits et ces odeurs si différentes de son monde sauvage. Son monde paisible et spirituel. Je ne dirais pas que..que tout va bien, mais... Il se racle la gorge, tentant de se reprendre, redressant son encolure. Je suis simplement affecté par l'état de mon ami, finit-il enfin par dire.

Il respire profondément, tentant de reprendre ses esprits. Le gris s'efforce de se concentrer sur cette jument indienne qui l'observe, à sa surprise, d'un air inquiet. Pourquoi lui montre-t-elle tant de bienveillance ? Ou insinue-t-elle, au contraire, qu'un vagabond n'a rien à faire ici ? Leur arrivée avait pu en déranger plus d'un après tout. Et c'est certainement ce qu'elle tente de lui faire comprendre, songe le mâle.

- Oh, excusez moi pour cette arrivée un peu troublante... Je connais les environs, et, en attendant le rétablissement de mon partenaire de voyage je veillerai à me tenir à l'écart, ne vous en faites pas. Je ne vous dérange pas plus longtemps,
salut-il accompagné d'un geste de tête. Un faible sourire formel affleure sur les lèvres d'Ex Æquo, alors qu'il soutient quelques secondes le regard clair et pénétrant de la demoiselle.

Il commence à s'éloigner. L'étalon ne veut pas être une gêne pour ce peuple, alors il attendra son brave Lam à l'écart des tipis. Et à l'écart des regards, surtout.

[ Blabla d'Ex` : #333333 ]


© Yamashita sur épicode






Spoiler:
 


Cadeaux ♥:
 

Opale & Dreamworks ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

En proie face au démon || PV Zireael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-