RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Sam 2 Avr - 18:46


L'aube du commencement

Láska & Pandora


Courir, du plus vite que le lui permettaient ses jeunes jambes, le plus loin possible de cet horreur, c'est tout ce que pouvait faire la jeune Láska. Émerveillés par la beauté des lieux qu'ils venaient de découvrir, elle, Ciel Etoilé , El Dorado et Petite Fleur, aucun d'entre eux n'avaient aperçu le danger surgir. Un cheval, entortillé dans toutes sortes de choses que Láska n'avaient encore jamais vues avait foncé droit sur eux avec une détermination sans faille. Mais la chose la plus étrange était qu'un autre animal semblait juché sur son dos. Le pire, c'est que tout menait à croire que c'était cet animal qui avait décidé de fondre sur le petit groupe. L'étalon sombre ne semblait qu'obéir. Bien avant que Láska ait pu se questionner d'avantage sur cette étrange union, un de ses trois acolytes avait crié de fuir. L'urgence dans la voix de l'équidé avait fait tressaillir la peau de la jeune jument. El Dorado et Petite Fleur étaient partis vers la droite. Ciel avait entraîné Láska vers la gauche. C'est quelques lieues plus loin que Ciel fût capturé par ce couple très étrange, et qu'il ordonna à Láska de fuir, de toutes ses forces. La jeune nordique n'avait eu d'autre choix que d'abandonner la seule personne qui lui avait accordé sa confiance depuis son arrivée sur ces terres, si loin de chez elle. Avec un petit pincement au coeur elle avait suivi le conseil du chef de harde et avait couru, très vite, passant de justesse sous des branches, sautant des troncs, dérapant dans le sable, trébuchant sur des pierres. Ces terres qui lui étaient encore méconnues s'offrirent à elle, cependant elle n'avait pas vraiment la tête à admirer le paysage.

Après plusieurs longues dizaines de minutes à fuir sans relâche, la jeune léoparde ralentit, épuisée. Reprenant son souffle elle s'inquiétais du sort de son récent ami. S'en sortira-t-il ? Qu'allaient-ils lui faire ? Et pourquoi ? Tant de questions auxquelles elle n'aura sans doute jamais de réponse. En attendant , elle choisit de marcher pour reprendre son souffle tranquillement. Puis, elle remarqua que le sol sur lequel elle marchait était recouvert de larges feuilles allant du plus clair des jaunes au plus vermeil des oranges. Tout à fait stupéfaite de découvrir que l'automne envahissait cette forêt alors que nous étions au beau milieu du printemps, la belle s'arrêta et regarda les arbres autour d'elle. Il semblerait que chacun de ces arbres soient d'une espèce spécifique à cette couleur d'automne... Soupirant largement, elle se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir faire maintenant. Et si elle avait vraiment réussi à échapper à ces individus.

Une seule question lui brûlait les lèvres : Pourquoi un cheval en voudrait à ce point à un autre cheval sans jamais l'avoir rencontré, et surtout quelle en serait la raison? La question de son étrange harnachement et du bipède sur son dos resurgissait, alors que Láska sentit une présence équine dans les parages. Les bruissements de feuilles ne mentent jamais...

    ▬ Si c'est une biche ou un cerf j'vous jure que..... Oh!


...
Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Sam 2 Avr - 21:29

Voler une Liberté.


Ombre de silence, silence d'obscurité. Lorsque la Jument s'éveille, les ténèbres envahissent encore le repaire. Cela lui arrivait souvent, à présent, de s'éveiller très tôt pour ne s'endormir que très tard. La peur sûrement. La peur de ce qui se tapit dans l'ombre de cet endroit. La peur de ce qui peut surgir à tout moment. La peur d'elle-même aussi. La peur d'à peu près tout. Mais ce matin-là, c'était différent. L'aube pointait à peine quand Arès fit claquer sa cravache sur le bois d'une barrière de l'enclos. La belle sursauta, le coeur battant, déstabilisée. Elle regarde son cavalier, effarée, les yeux écarquillés.

- Arrête de pioncer, sale bête. Déclare-t-il pour toute réponse.

Si agréable... La Bête en question ronfle, mécontente, couchant les oreilles. Mais lorsque son cavalier s'éloigne aussitôt pour s'affairer près des écuries, la jument prend le temps de regarder autour d'elle. Peu nombreux sont ceux qui sont déjà éveillés. Pour une raison inconnue, le Serpent a décidé de se lever de bonne heure et cela n'augure rien de bon. Ronfle la jument lorsqu'il revient avec le harnachement. Elle n'a pas envie de se battre contre lui de si bonne heure, toute désemparée qu'elle est encore d'un tel réveil. C'est donc sans aucune conviction qu'elle tente de lui échapper en trottinant mais la fatigue et la lassitude la pousse à abandonner à peine la cravache lui mord-elle la croupe. Elle se laisse donc seller sans plus de problème mais pour la bride, c'est une autre histoire. Elle montre les dents, la Furie, et tente de mordre. Elle n'aime pas le goût du métal froid dans sa bouche. Elle n'aime pas les coups secs que donne son cavalier sur les rênes. Elle n'aime pas tirer pour espérer avoir un peu de mou. À force, tout ça lui donne mal à la nuque, mais elle n'a guère le choix que de l'accepter. Pourtant, à chaque fois elle essaie. Lorsqu'il s'avance avec la bride, elle lui montre tout de suite son mécontentement, mais la cravache la rappelle à l'ordre. Elle ronfle et lui mord un doigt quand il lui passe le mors, mais un nouveau coup la dissuade de lui bouffer la main. Elle aurait aimé.

Après quelques allés et retours supplémentaires de la part du cavalier, c'est l'heure de vérité pour l'un comme pour l'autre. Cette fois, la jument est bien réveillée et Arès semble déjà suspecter quelque rébellion car en passant, près d'elle une première fois, il fait claquer sa cravache contre sa botte. La jument couche les oreilles, fouette l'air de sa queue. L'humain rassemble ses rênes, lentement, comme s'il s'attendait à un fourberie. Attends de voir, se dit la jument. Il met le pied à l'étrier, la Grise tend les muscles. Il saute, la belle bondit en saut de mouton. Trop tard, il est en selle. La cravache mord la croupe, les talons s'enfoncent dans les flancs. La jument bougonne, rue un peu puis, finalement se calme. Voyons d'abord où il l'emmène, tiens. Elle aurait tout le temps de se rebeller à l'extérieur, quand ils seront seuls en tête à tête et qu'elle pourrait s'enfuir.

Un instant, il sembla à la belle qu'ils prenaient la direction de son Désert... mais ce ne fut pas le cas. Ils le contournèrent bien et elle n’aperçut les reliefs rocheux que de loin. Elle soupire. Reverrait-elle un jour son chez elle ? Mmh... Celui qu'elle espère revoir plus que tout est bien loin, mais ne pourrait-on pas simplement la laisser rejoindre cet endroit de fortune dont elle s'est accommodé pendant quelques mois ? Le sable lui manque. Le vent lui manque. Le Désert lui manque. Elle qui croyait être née pour vivre entre les dunes... Nouveau soupir.

Le chemin se fait long. La chaleur accable le bipède qui cherche l'ombre. Mais l'ombre, dans le désert, on ne la trouve pas souvent. Moi ? Moi je m'amuse de le voir souffrant. Moi, j'ai l'habitude de la chaleur. Après tout, j'ai grandi dans un désert et j'ai vécu toute ma vie dans ces endroits secs et arides. Si seulement on m'y avait laissée... Mais bientôt, trop vite, le désert fait place à de ternes verdures. L'herbe sèche et rase semble pousser au rythme de mes sabots. Lentement disparaît le sable entre les brins d'herbe. Trop vite apparaissent les prairies. Mais où va-t-on, à la fin ? Tiens... Il serait peut-être grand temps de décider à m'enfuir...

Un coup sec dans les rênes l'empêche d'y réfléchir plus. D'un geste vif, son cavalier met pied à terre. Il pose un genou au sol et l'observe pensif. Il écarte quelques brins d'herbe d'un doigt puis se relève. La jument, elle, baisse la tête pour renifler. Une odeur ténue que la rosée matinale a légèrement effacée. Une odeur d'équidé.

Arès se remet en selle. Ses talons s'enfoncent dans les flancs de la jument et il l'oblige à pivoter pour suivre la piste. Il la lance au trot. Du moins c'est ce qu'il sembla à la Grise, mais un coup de cravache lui fait prendre le galop. Si au moins il était clair dans ses ordres ! Un coup de pied par-ci : arrête de chouiner. Un coup de pied par-là : arrête d'm'emmerder. Un coup de pied par ailleurs : avance. Sans jamais préciser à quelle allure. Soupir. Enfin, elle finira probablement par s'en accommoder. Après tout, ne suffit-il pas qu'ils apprennent à se comprendre ? Révoltée, la Bête secoue violemment la tête et ses crins. Eh oh ! Elle ne va pas apprendre à l'écouter, elle va s'barrer, c'est tout ! Foutez-lui la paix !



Ils remontèrent cette piste pendant une bonne heure. Pandora n'avait même pas l'impression d'avoir avancé. Elle ne s'était même pas demandé pourquoi ils la remontaient. D'ailleurs, quand il en croisèrent une autre, le Serpent l'y fit bifurquer sans état d'âme. Elle semblait plus fraîche. Et elle les mena vers des arbres. De magnifiques arbres aux couleurs de l'automne. N'étaient-ils pas au printemps, pourtant ? Peu importait, au fond.

Cette fois-ci, le gardien des Enfers intime un pas lent et régulier à la jument. Difficile pour elle qui a de si longues jambes et est née pour la vitesse ! Mais elle se doute bien que faire entendre son avis lui coûterait beaucoup, vu le niveau de concentration du bipède. Elle se laisse donc mener, interrogatrice, curieuse de voir ce qui le met dans pareil état. Traversant des fourrés avec un peu trop de bruit au goût de son cavalier, elle se fait rappeler à l'ordre par un coup sec dans les rênes. À l'avenir, elle ferait plus attention. Mais il n'y aurait pas d'avenir bon sang ! Elle frappe le sol du sabot, la cravache lui mord sévèrement la croupe. Ce n'est pas le moment de se plaindre visiblement. Soudain une voix retentit à quelques mètres :

- Si c'est une biche ou un cerf j'vous jure que..... Oh!

À peine comprend-elle la situation que la jument hennit de toute ses forces. Un hennissement sans appel. Un avertissement strident qui demande la fuite. Mais aussitôt la cravache lui mord la croupe et le Serpent tire violemment sur les rênes. La Grise fait un écart sur le côté, finissant à reculons de sortir des fourrés. Juste à côté de la Jument. Alors qu'elle tire sur les rênes de toutes ses forces pendant que son cavalier lui scie la bouche avec le mord, elle remarque enfin la magnifique jument à la robe atypique. Un instant la Jument est déstabilisée, elle cherche comment réagir puis elle s'écrie en faisant un écart rapide sur le côté pour déstabiliser son cavalier qui essaie d'attraper son lasso :

- Cours !

Il l'a attrapé. Elle s'est cabrée en tirant sur les rênes. Elle ne le laisserait pas faire. Il est hors de question qu'elle lui permette de voler la liberté de cette jument. Hors de question.

Désolée, c'est peut-être un peu long pour ne rien dire de très intéressant mais ça faisait longtemps que je n'avais plus RP avec Pando, il faut donc croire que j'avais besoin d'extérioriser quelques frustrations o/
ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Sam 2 Avr - 23:58


L'aube du commencement

Láska & Pandora


Et quelle ne fût pas la surprise de Láska quand un autre couple du type de celui qu'elle avait croisé auparavant surgit des fourrés ! Alors c'était certain, aucune chance que ce soit une biche ou autre chose. Cependant quelque chose de capital différait des deux autres. Ces deux là ne semblent absolument pas s'accorder sur... la direction ? Pas le temps de tergiverser beaucoup plus, dès qu'elle aperçut Láska, la jeune jument grise hennit gravement. Dans cet hennissement on pouvait percevoir toute l'urgence de la situation. Ce cri de danger, alarmant, fit brusquement relever la tête à la jeune léoparde, qui en moins de quelques secondes avait l'autre jument à son côté. S'écartant par réflexe de l'étrange chose qui gesticulait sur son dos, cherchant visiblement quelque chose, Láska chercha un regard de la jeune grise. Quelque chose, une émotion, une réponse ? Et bien pour une réponse, c'en fût une.

    ▬ Cours !


Et bien puisque c'était si gentiment demandé, Láska ne perdît pas de temps. Alors que la jeune jument grise se battait de toute évidence contre la volonté de son cavalier, celui-ci attrapa une corde qu'il déplia et brandit.A quelques foulées d'eux, Láska se retourna et regarda leur lutte pendant quelques secondes, perdant du temps et du terrain, précieux. Comment pouvait elle remercier cet acte si pur ? Hésitant avant de partir ou de l'aider, son choix fût fait.
Elle se jura de lui rendre son coup de main un jour ou l'autre.

    ▬ Merci !


Prenant un grand galop, la belle léoparde se rendit compte qu'elle ne galopait pas de toutes ses forces. Elle devait faire quelque chose. Cette autre jument semblait en souffrance, elle avait besoin d'aide. Láska s'en voudrait trop de la laisser ainsi même si elle risquait quelque chose. Freinant des quatre sabots, Láska exécuta un demi tour digne d'un show de reining et fonça en direction des deux chiffonniers. Les retrouvant exactement dans la même position que lorsqu'elle les a laissés, la jument réfléchit. Que pouvait-elle faire ? Avisant les mouvements que faisaient le bipède avec sa corde, elle fonça dessus et tenta de l'attraper avec ses dents pour le stopper dans ses mouvements probablement dangereux. Ce fût un franc succès. La corde attrapée, Láska tenta de tirer en se campant sur ses quatre sabots. L'animal était farouchement opposé à elle et semblait empreint d'une détermination à toute épreuve. Le meilleur moyen de le vaincre était de le mettre à terre.
Láska cria entre ses dents, tenant la corde de toutes ses forces :

    ▬ Fais un écart ! Il faut qu'il tombe!


Tandis qu'une douleur lancinante traversait la mâchoire de la jument, celle-ci se concentra a ne pas lâcher prise. Elle avait dit quelque chose à la jument grise qui semblait avoir le même âge qu'elle, mais finalement, peut être que leur chamaillerie n'était que passagère ? Qu'est-ce qui prouve qu'ils ne sont pas comme les deux autres ? Qu'est-ce qui prouve qu'ils ne sont pas tous les deux contre elle ? Bien que Láska avait un mal fou à comprendre comment ces deux individus pourraient lui en vouloir, elle n'exclut pas cette possibilité et observa donc scrupuleusement les faits et geste de la jeune grise.


Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Jeu 7 Avr - 17:21

Agonie


La jument s'attarde. Elle observe la lutte de deux opposés, perd quelques secondes précieuses... Alors que la Grise allait lui crier de se dépêcher, l'autre lâche un simple mot avant de s'élancer. Un simple merci. Mais la Jument du Sud n'en demande pas plus. Elle ne s'est pas révoltée contre son cavalier pour recevoir gloire et reconnaissance... Non. En réalité, ses raisons sont tout autant égoïstes puisqu'elle l'a fait pour sa propre conscience. Pour respecter ses valeurs aussi. Peut-être un peu, enfin, pour la liberté de la Jument. Elle ne veut pas la lui voler comme on la lui a volé à elle. Elle ne veut pas que qui que ce soit d'autre connaisse cet enfer qu'elle connaît désormais. Elle ne veut pas de tout ça.

Les éperons s'enfoncent dans ses flancs, rue la Jument. Elle se dresse de ton son haut -inversé- puis fait un écart avant de se cabrer à nouveau. Le mors lui scie la bouche. Les éperons lui écorchent les flancs. La cravache lui mord la croupe. Elle ne bougera pourtant pas. Elle laisse gagner un temps précieux à la baie. Un temps qu'elle gâche carrément en revenant sur ses pas. Pandora n'en croit pas ses yeux. Mais elle n'a pas le temps de s'époumoner davantage car le Serpent brandit son lasso. La Furie se cabre, la Baie s'élance. Soudain, son cavalier semble déstabilisé un instant. La Grise ne comprend pas tout de suite puis, avisant la Léoparde qui tire de toutes ses forces sur le lasso, elle reste désemparée. Mais... Bon sang... Que fait-elle ?!

- Fais un écart ! Il faut qu'il tombe !

Mais Pandora sait. Elle sait qu'il ne se laissera pas si facilement avoir. Croyez bien qu'elle a tout essayé pour regagner sa liberté - et elle essaie encore. Pourtant elle le veut. Elle le souhaite de tout son être. Elle veut faire cet écart. Elle tend ses muscles, elle se prépare, elle pousse sur la gauche... Elle n'en trouve pas la force. Si elle parvient à désarçonner son cavalier elle pourra s'enfuir. Retrouver son Désert... Pourtant... Quelque chose la retient un instant. Un instant précieux qui permet à son cavalier d'envoyer un coup de cravache monstrueux à la Sauvage. Un coup que même Pandora n'a jamais reçu. Le coup de la colère pure qui veut vous faire plier à tout prix et dans l'immédiat. Il profite soit de la distraction, soit d'un cri pour arracher son lasso à la bouche de la Jument. Pandora se cabre de toute sa hauteur.

Elle a peur. Peut-être même plus que celle qui risque sa Liberté ici. Chacune semble lutter pour l'autre et la Grecque en a conscience... Mais elle ne veut pas de cette aide. Pas dans ces circonstances. Pas avec un lasso brandit au-dessus des oreilles de l'autre. De plus, elle commence à se fatiguer. Ses blessures se sont rouvertes, ses flancs et sa croupe recommencent à saigner et à suppurer. Elle a mal. Ses muscles tremblent. Tout la pousse à permettre à son cavalier d'ôter cette Liberté... Seule Écho lutte encore vaillamment... Mais Écho est déjà à l'agonie. Un ou deux coups de cravache supplémentaire et elle s'éteindra tout à fait. Seule restera la Furie... Seule restera l'Obscurité. Fuis, Sauvage... Fuis avant de la tuer...

- Va-t'en je te dis ! S'écrie la Grise. Après une pause, elle ajoute dans une petite plainte : Tu n'peux rien pour moi...

Ses muscles frémissent. Elle continue pourtant à embêter son cavalier. Cavalier qui commence à comprendre comment la faire obéir comme il le souhaite malgré ses cabrioles. Cavalier qui brandit presque fièrement son lasso. Fuis, Sauvage, avant d'en être empêchée...

ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Jeu 7 Avr - 20:25


L'aube du commencement

Láska & Pandora


Tirant de toutes ses forces sur cette maudite corde, Láska tentait d'ignorer la douleur dans sa mâchoire. Après avoir demandé à la jument grise de faire un écart, la nordique remarqua quelque chose d'inattendu. Même dans le feu de cette action violente et malfaisante, la jument grise hésita a agir.. Ce qui suffit au bipède pour se remettre de ses émotions et reprendre la situation en main. Alors c'était vrai ? Les soupçons de Láska s'avéraient justes ? Quelle idiote.. Elle était tombée dans un piège bien lâche... Se servir de la compassion de quelqu'un pour le tromper relevait effectivement d'une grande lâcheté pour Láska. Mais à peine avait-elle le temps d'y penser qu'une douleur écrasante envahissait son encolure. Comme un loup déchirant la chair de sa proie fraîchement tuée, la cravache du bipède avait attaquée le splénius de la jeune sauvage. Complètement surprise elle en avait lâché la corde qu'elle tenait si fermement une seconde plus tôt. De toute façon, la force avec laquelle la Bête avait tiré dessus ne lui aurait laissé aucune chance. Le regard dans le vide et l'air complètement hébété avec sa bouche entrouverte, Láska soufrait, énormément.

Il lui était arrivé de tomber, de se faire mordre par un congénère, mais jamais elle n'avait ressenti une douleur aussi intense. Le feu se propageait jusqu'à la pointe de ses oreilles et elle eut un instant d'incompréhension totale. Cet instant fût témoin de son salut. Brandissant son lasso au dessus de la tête de Láska, le bipède n'allait pas lui laisser sa chance cette fois-ci.

    ▬ Va-t'en je te dis !


Se remettant encore du choc de la douleur, Láska mît une seconde avant de comprendre. Alors finalement, dans quel camp était-elle ? Elle semblait tellement souffrir, comment pourrait-elle faire parti du camp adverse ? Comment pourrait-elle cautionner une telle chose ? Assurément non, elle ne le faisait pas. Ses avertissements ne seraient pas empreints d'une si forte conviction.C'est alors que d'une toute petite voix, elle dit :

    ▬ Tu n'peux rien pour moi...


Ne pouvant rien pour améliorer son propre sort, il était évidant qu'elle ne pouvait rien pour elle. Ne comprenant tout simplement pas comment une corde volante pouvait l'entraver d'une quelconque façon, Láska ne s'en méfia pas. Reculant pour s'éloigner de l'animal gesticulant, elle nota qu'il était encore sur deux fronts : Gérer sa monture , et sa corde.
Le regard empli de terreur, un doux hennissement sortit de sa gorge, une supplication ? Une prière?
Ou simplement l'expression de sa peur ? Personne ne le saura car tandis qu'elle reculai doucement, il lança sa corde. Et Láska n'aurait jamais pu prévoir a quel point elle pouvait se rallonger. Se pensant à bonne distance du bipède, quelle ne fût pas sa surprise quand la brûle de la corde autour de son cou se fît sentir.

    ▬ Quoi ? Mais... Comment..


Se rendant compte de l'inutilité de ses paroles, elle interrogea du regard sa congénère. Pleine de blessures pour la plupart à vif, la jeune grise semblait épuisée et à bout de forces. Cette lutte quotidienne devait être épuisante autant physiquement que moralement. La vigueur maléfique qui animait ce cavalier était à vomir... Comment pouvait-il s’octroyer un tel droit sur un autre animal. Comment pouvait-il désirer que l'on se sente mal à son contact ? Encore beaucoup de choses que Láska allait devoir apprendre et intégrer. En attendant, elle n'allait pas se laisser faire.
Se campant encore une fois sur ses 4 sabots, la jeune léoparde tira et tenta de briser cette corde meurtrière qui se resserrait autant qu'elle tirait. Après plusieurs longues secondes, le noeud coulant l'empêcha de respirer. L'air tentant de passer dans sa trachée faisait un bruit monstrueux et Láska faillît céder à la panique.

*Du calme.. On se calme. Plus on s'agite et plus c'est difficile.*

Régulant sa respiration et se rendant compte qu'elle était complètement à la merci de l'étrange animal. Ne pouvant rien faire d'autre qui ne blesserait l'autre jument, Láska s'en remît à ses intentions...

Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Sam 9 Avr - 15:48

En Enfer.


Elle avait hésité. Elle avait laissé son cavalier la frapper. Elle le laisse lancer son lasso. L'espace d'une seconde, le temps semble en suspension. La Grise ne sait pas quoi faire. Ses muscles tremblent de fatigue. La corde vole. La Léoparde a pris ses distances. Mais rapidement le noeud se resserre autour de son encolure. Pandora n'en croit pas ses yeux. La Sauvage non plus.

- Quoi ? Mais... Comment..

Elle cherche une explication auprès de la Grecque... Mais elle n'en fournira pas. Elle a envie de se laisser choir. Elle s'est battue pour rien. Elle lui a volé sa liberté... Ses membres tremblent. Elle aimerait se laisser tomber mais les éperons s'enfoncent dans ses flancs. Elle n'a pas intérêt à rechigner, cette fois. Cette fois, c'est fini. Pour la Sauvage comme pour Écho. Écho qui nourrit toujours plus sa haine à sa propre encontre...

La Baie se campe sur ses quatre sabots et tire. Le nœud se resserre, la Jument baisse la tête, triste pour cette âme qui vient de perdre une chose si précieuse que la Liberté. Mais elle ne peut plus l'aider maintenant. Elle sait que c'est trop tard. D'ailleurs, l'autre comprend elle aussi que se débattre ne fait que resserrer l'étau meurtrier. Elle panique un instant puis se reprend et respire lentement. La Grise secoue doucement la tête en l'observant et lâche dans un souffle plaintif :

- Je suis désolée...

Tout est de sa faute, après tout. Elle a hésité. Elle a pensé à elle avant de penser à la Sauvage. Elle s'est dit que mettre son cavalier à terre la pousserait à s'enfuir sans songer qu'elle aurait pu, si tel avait été son désir, tout simplement rester. Mais elle a songé à Vice-Versa et aux sauvages récemment capturés. Elle voulait rester pour faire son possible pour les aider. Après tout, c'est ce qui a toujours caractérisé la Jument du Sud... Mais cette fois, ça l'a perdue.

Sa gorge se serre. Elle baisse les yeux au sol et, traînant les sabots, obéit quand son cavalier lui ordonne de se mettre en marche. La corde bien serrée autour du pommeau de la selle, la sauvage n'a aucune chance de l'arracher des mains du Serpent, quand bien même l'aurait souhaité la Grise.

Elle ne veut pas finir comme ça... Elle ne veut pas finir comme Vice-Versa... À s'ériger des masques pour ne pas avoir à souffrir... Elle ne veut pas voler des libertés... Elle ne veut pas rester ici... Pourtant, au fond de son Désert, à quoi servirait-elle ? Comment pourrait-elle aider les autres ? Peut-être qu'au final, c'est là qu'elle est le plus utile... En Enfer.

ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Jeu 14 Avr - 16:16


L'aube du commencement

Láska & Pandora


Attendant une réponse de la grise, en vain, Láska se rendit compte alors d'une chose. Une chose horrible qui lui retourna l'esprit comme un sanglier une motte de terre. Cet animal contrôlant la jument, elle ne savait pas ce qu'il allait faire d'elle ni pourquoi il avait besoin d'elle, mais la jument du nord savait une seule chose : Il avait prit un malin plaisir à lui voler la chose qu'elle avait de plus précieux au monde, sa liberté. Comprenant qu'elle n'avait rien de mieux à faire que d'obtempérer pour le moment, la jument des neiges se rapprocha de la grise, desserrant ainsi le noeud autour de sa gorge et facilitant sa respiration. L'autre jument s'excusa tristement auprès d'elle. Evidemment qu'elle ne voulait pas ce qui est arrivé. Sinon elle afficherait la même mine que son cavalier. Et d'ailleurs toujours ignorante sur le sujet, Láska ne perdit pas de temps et entama tout de suite la conversation avec la jument. De toute façon elle ne pouvait rien faire pour s'enfuir, alors autant rendre le voyage plus agréable.

    ▬ Excuse moi si il t'a blessée à cause de moi.. je voulais juste t'aider un peu. Comment tu t'appelle ?


Marchant un peu en retrait de la jument, Láska prenait garde à se tenir le plus loin possible de tout objet blessant appartenant au bipède. Faisant parfois un pas d'écart ou un petit bond pour éviter un nid de poule ou une ronce, la jeune nordique avait bien du mal à tenir la cadence, n'étant pas habituée à marcher attachée. Sans faire attention, son regard se perdait parfois au loin ou sur les côtés, alors la corde la rappelait à l'ordre la seconde suivant, comme si Láska devait se concentrer ou se morfondre sur sa captivité. Mais elle n'y était pas décidée ! Elle ne comptait pas s'apitoyer sur son sort. Tôt ou tard, elle réussira à s'enfuir alors à quoi bon paniquer ? Respirant une grande bouffée d'air frais du soir, Láska entretenait tout de même au fond d'elle l'angoisse de ne jamais revoir ces belles terres sauvages.
Et comme pour se persuader que tout allait bien se passer, la jeune jument choisit de parler pour détendre l'atmosphère, ou se détendre elle même, plutôt.

    ▬ Moi c'est Láska.


A travers ce nom, Láska revoyait ces immenses pleines enneigées, ces rochers glissants, ces petits renards blanc, quasi-invisibles dans l'épais manteau neigeux de ses terres natales. Elle pouvait ressentir le vent glacial frapper ses crins et tenter de les soulever, et même cette odeur délicieuse qui courait près du ruisseau où sa famille allait s'abreuver. Ce monde de blanc et de vent, qui lui donnèrent un air nostalgique pendant quelques instants. Ces terres magnifiques qu'elle ne reverrait probablement jamais...
HRP : :
 
Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Mar 19 Avr - 15:35

Comme si rien de tout cela n'avait existé...


Après de longues minutes seulement, la Sauvage comprend qu'elle n'a plus aucune chance. Au plus grand malheur de la Jument du Sud, elle obéit et se rapproche un peu de la Grise pour déserrer l'étau de la corde. Pandora s'attriste de cette vision mais ne fait pas plus de commentaire. De toute façon, tout est déjà fini. Tout est perdu. Les deux Juments reprennent la route du repaire et là-bas s'émietteront les dernières idées de fuite. Après tout, seuls les idiots continuent à se battre, n'est-ce pas ? Les chevaux intelligents jettent leur cavalier à terre quand ils sont seuls avec lui. Mais Pandora, elle, s'est montré plus idiote encore que tous les autres. Elle a laissé passer sa chance.

- Excuse moi si il t'a blessée à cause de moi.. je voulais juste t'aider un peu. Comment tu t'appelle ?

Distraite, un peu perdue dans ses pensées, la Grise se contente d'éluder ses excuses en fouettant l'air de la queue. Elle n'y est pour rien ; si la Jument avait cherché la sûreté, elle aurait simplement obéit pour capturer la Baie. De toute façon, elle n'est déjà plus qu'une plaie béante alors un peu plus un peu moins, elle n'est plus vraiment à cela près... Mais la mort rôde. S'approche lentement. Et la Grise la sent. Et elle s'affole. Mais elle ne peut rien y faire.

- Moi c'est Láska.

La voilà qui se rend compte qu'elle en a oublié la question posée. Un petit soupir lui répond, un peu las. Elle aperçoit du coin de l'oeil l'air nostalgique de la léoparde. Elle attend donc quelques secondes encore, histoire de la laisser à ses derniers rêves, puis, enfin, la Grise se présente :

- Pour ma part, je me nomme Pandora.

La Grecque lui offre un petit sourire amical, désolé aussi, puis elle ajoute, soucieuse, sortant enfin de quelques carapaces depuis trop longtemps érigées. Elle se sent plus proche de cette Jument que de n'importe quel autre cheval du repaire, lui semble-t-il. Elle a l'impression qu'elle pourrait la comprendre. Comprendre cette hargne de vivre et de vivre libre. Pourtant et avant tout, elle a plus envie de l'aider que d'être écoutée.

- Tu n'es pas blessée au moins ? Ça va ? Demande-t-elle, légèrement inquiète.

Ses yeux de ciel, pour la première fois depuis longtemps, ont retrouvé l'étincelle purement altruiste et soucieuse des autres. Comme si la Furie n'avait jamais existé... Comme si tout cela n'avait été qu'un rêve... Mais la morsure des éperons dans ses flancs lui rappellent durement que l'Enfer existe bel et bien.

T'inquiètes pas pour la longueur, va :3
Oui, j'y songeais, d'ailleurs ^o^ M'enfin, de toute façon, je pense pas que ça puisse vraiment évoluer dans un autre sens à moins d'un retournement de situation x3
ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Mer 20 Avr - 19:31


L'aube du commencement

Láska & Pandora



    ▬ Pour ma part, je me nomme Pandora.


S'accrochant aux derniers souvenirs de son enfance, Láska chercha à quoi pouvait bien correspondre ce nom, avec quelle terre. Une terre verdoyante, ou au contraire calcinée. La couleur cendrée de Pandora lui inspirait un lieu de braise... le désert peut-être? Rien de bien particulier ne lui venant à l'esprit, et trouvant ces idées ridicules elle se concentra pour écouter ce que Pandora avait à lui dire.
Une vague de doute s'empara de son coeur, un doute sur toute sa vie. Serait-elle capable de se libérer des mains des bipèdes? Si non, regretterait-elle sa vie d'avant, aurait-elle voulu profiter plus intensément de sa liberté ? Ne pouvant encore savoir ce qui l'attendait là où on l'emmenait, Láska choisit d'interroger sa congénère plus tard sur le sujet.
Ne faisant pas attention au sourire de Pandora, bien trop pendue à ce qui lui restait de liberté intérieure, la native des terres du nord entendit tout de même :

    ▬ Tu n'es pas blessée au moins ? Ça va ?


Le ton légèrement inquiet de la jument grise lui effleura le coeur comme le museau d'un poulain sur une nouvelle pierre. Se concentrant à retrouver le pas de la jument, Láska arrivait maintenant à calquer sa cadence sur la sienne, pas facile quand on a une corde aussi courte. La main de l'homme était tellement proche de son visage... Il lui semblait que si elle tournait simplement la tête vers lui ils se toucheraient. Alors qu'en réalité il était bien plus loin. Elle le surveillait attentivement, son comportement était absolument contrasté : il pouvait faire preuve d'une extrême violence, des plus intenses et devenir la créature la plus calme qui soit quelques minutes plus tard. Il en allait de même pour Pandora, et la Nordique se demanda si elle allait devoir se comporter de la même façon dans le futur.

    ▬ Non. Je ne crois pas.


Evidemment, la corde qui s'était resserrée sur le haut de son encolure et près de ses cervicales avait laissé une brûlure qui faisait encore son effet. Par chance, la jeune jument venait de courir avant de les rencontrer, alors elle ne put qu'espérer que les courbatures du lendemain ne seraient que minimes. Ne voulant pas en parler à Pandora de peur de paraître faible à son côté, ou simplement idiote d'avoir mal pour si peu, Láska se tût.

Observant le tenue de son cavalier et le harnachement nécessaire, Láska se dit que tout cela devait être bien lourd à porter. Se débattre avec un tel poids sur le dos devait être une tâche des plus difficiles. Pandora, en effet semblait être musclée différemment qu'elle. Peut-être plus musclée tout simplement et un peu partout généralement. Alors que la force de Láska se concentrait dans ses membres , ses épaules et sa croupe, la jument grise semblait avoir développé son encolure ainsi que son dos, en plus. Voilà qui intriguait beaucoup la jeune jument.

    ▬ Euh... Qu'est-ce que c'est comme animal ? Celui sur ton dos .


HRP :
 
Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Jeu 5 Mai - 14:03

Objectif.


La Sauvage semblait soucieuse de son avenir : elle semblait très pensive et bien peu encline à l'attention. Pourtant Pandora souhaitait converser, la rassurer, un peu au moins... Elle espérait peut-être qu'ensemble, elles trouveraient un moyen de rendre sa liberté à la Sauvage. La Grecque, elle, elle avait fait son choix : elle devait rester pour aider les sauvages et Vice-Versa. Peut-être surtout Vice-Versa, en fait...

- Non. Je ne crois pas.

La Grise manque de sursauter au son de la voix de la Léoparde. Son coeur rate un petit battement, elle s'était perdue dans une synthèse de toutes ses conversations avec l'Isabelle. Elle se souvenait de chaque détail, chaque seconde, chaque mot... Pourtant la tâche ne lui avait jamais semblé si difficile. Elle ne savait pas comment l'aider. Elle ne savait pas.

Lorsque la Grise jette un regard à sa congénère, elle croise le regard bleu lagon de la Sauvage qui semblait l'observer, intriguée. L'Arabe l'interroge du regard, songeuse. Qu'y a-t-il donc ?

- Euh... Qu'est-ce que c'est comme animal ? Celui sur ton dos .

- Oh... Émet-elle, pensive, pour toute réponse.

Apparemment, la Léoparde n'en a jamais vu, ou du moins, ignore leur espèce. La Grise secoue ses crins gris. Elle ne peut pas influencer son jugement, ou plutôt, elle ne doit pas. Lui dire que ce sont des êtres abominables et sans coeur serait faux : les premiers bipèdes que Pandora a connu étaient gentils avec elle et sa mère. En fait, la plupart des humains de son Désert étaient gentils. Maintenant, c'est une toute autre histoire. Qu'a-t-elle fait pour que l'espèce entière se retourne contre elle ? À nouveau elle secoue ses crins puis observe la Baie pour répondre, le plus neutre possible :

- Ça s'appelle un humain. Il en existe de différentes sortes, de différentes tailles et couleurs, mais tous marchent sur deux pattes. Tu te forgeras ton idée sur eux au fil de tes rencontres, mais méfie-toi d'eux, tous ne sont pas gentils. En fait, méfie-toi particulièrement de celui qui est sur mon dos. Il ne prête jamais attention à ce que tu penses et fait respecter sa loi quitte à user de violence. Si tu lui obéis, il te laisse généralement tranquille.

Pandora la rassure d'un petit sourire. Au fond d'elle, elle se sent responsable de cette Jument, comme si l'aide qu'elle avait apporté à sa capture la rendait coupable et qu'elle devait payer sa dette, à présent. Cependant, cela relevait peut-être plus d'un certain instinct maternelle de la Jument qui a déjà beaucoup vécu auprès des humains et qui ne veut pas qu'une autre connaisse les mêmes souffrances. Ou alors, c'était tout simplement le caractère de la Grecque.

Vraiment désolée du retard, j'étais crevée, et tout, pas mal de boulot, pis voualà :c Désolée :c
ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Mer 11 Mai - 19:06


L'aube du commencement

Láska & Pandora


La jument des neiges attendit patiemment la réponse de Pandora. Celle-ci semblait chercher les mots les plus justes possible. Láska, qui commençait à imaginer les réponses les plus farfelues à sa question fût des plus surprises...

    ▬ Ça s'appelle un humain. Il en existe de différentes sortes, de différentes tailles et couleurs, mais tous marchent sur deux pattes. Tu te forgeras ton idée sur eux au fil de tes rencontres, mais méfie-toi d'eux, tous ne sont pas gentils. En fait, méfie-toi particulièrement de celui qui est sur mon dos. Il ne prête jamais attention à ce que tu penses et fait respecter sa loi quitte à user de violence. Si tu lui obéis, il te laisse généralement tranquille.


Un humain ? Quel nom étrange. Alors il en existait de différentes races ? Ce point commun avec les équidés rassura un peu Láska. Mais finalement elle ne savait pas si elle devait s'en sentir rassurée ou d'autant plus inquiète... Ayant parfaitement remarqué la malveillance de celui qui était à côté d'elle, la jeune nordique n'eût pas de mal à intégrer le fait qu'il valait mieux s'en méfier. Comme elle n'avait pas l'intention de le contrarier au risque de se prendre un coup de membre antérieur droit d'humain, le voyage allait sûrement être plus calme. Complètement hébétée devant tant d'informations, Láska afficha un air absent. Au risque de paraître un peu bête, elle devait digérer tout cela.

Après cela, vinrent d'autres questions...

    ▬ Et... On va où exactement ? C'est loin? Il y a d'autres humains là bas ? Et est-ce qu'ils vont me faire du mal, comme ils ne me connaissent pas?


Le ton un peu affolé, Láska débordait de toutes ces interrogations qui lui dévoraient l'esprit. Malgré le sourire bienveillant de la grise, elle avait beaucoup de ma à garder son calme. Tout à coup, il lui parût beaucoup plus difficile de rester proche de cet humain, de marcher attachée. Elle fît un effort considérable pour respirer calmement et essayer de ne pas perdre son sang froid. Tout cela lui arrivait à la figure en même temps. Se faire capturer était une chose, mais sa nouvelle vie en était une autre.

Tandis que l'homme suivait tranquillement le rythme des pas de Pandora, la Nordique se mît à imaginer ce qu'il était entrain de penser... Qu'allait-il faire d'elle ? L'habituer aux selles comme Pandora ? La forcer à le porter et à aller où bon lui semble ? Se rendant compte qu'elle se torturait l'esprit pour au final, arriver encore plus stressée à sa destination, Láska décida de stopper ici les tergiversions. Peut être que Pandora l'éclairera sur ce point, peut-être que ce n'est pas si horrible que ça en a l'air...?



HRP :
 
Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Ven 13 Mai - 20:34

Vivante.


Láska semble pensive. Elle reste silencieuse de longues secondes, de longues minutes, qui s'égrènent lentement, très lentement, et le sentiment de culpabilité qui se répand dans les veines de la Grecque. Doucement. Imperceptiblement. Plus elle converse avec la Léoparde, plus elle s'en veut d'avoir contribué à sa capture. N'aurait-elle pas pu faire un peu plus ? Se débattre un peu mieux ? Tenir un peu plus longtemps ? Un soupir accueille ses pensées. Elle n'a pas envie de se torturer. Elle est lasse de se torturer. D'abord pour elle, et maintenant pour les autres. A-t-elle réellement besoin de compatir pour tout un chacun ? Chercher des solutions pour tous ? Après tout, cela ne la regarde pas... Elle secoue ses crins, chassant ses songes.

- Et... On va où exactement ? C'est loin? Il y a d'autres humains là bas ? Et est-ce qu'ils vont me faire du mal, comme ils ne me connaissent pas ?

La belle semble un peu affolée. La gorge de la Grecque se serre. La respiration de la sauvage semble plus hachée, et toute son attitude trahit l'envie de s'éloigner de la Grise ou de son bipède. Peut-être les deux ? Cette dernière remarque fait baisser les yeux de ciel de l'Arabe. Elle ne veut pas être crainte. Elle ne voulait même pas de cette vie. Mais tout lui est tombé dessus quand elle a eu le malheur de croiser la route de Vice-Versa. Pourtant, Vice-Versa, au fond, il n'est pas si cruel qu'il le fait croire. Et ce changement de vie radical... N'était-ce pas là une opportunité de mettre à l'épreuve ses loyaux services d'altruisme pur ? En son fort intérieur, la Jument du Sud laisse échapper un rire sarcastique. C'est ça oui... Comme si ailleurs elle ne pouvait pas se rendre utile... !

La Belle s'ébroue et secoue un peu son toupet pour se ressaisir. Elle commence avec assurance et soutien, oubliant un peu les questions posées, ne les prenant que comme une marque de l'affolement évident de la sauvage :

- Calme-toi, Láska. Tout changement n'est pas forcément mauvais, tu sais...

Sa phrase s'achève dans un souffle. Hachée. Brisée. Parle-t-elle pour Láska, ou tente-elle de s'en convaincre elle-même ? La Grise détourne le regard, fait une pause. Son souffle tout à coup légèrement haletant, tout du moins hésitant, se calme doucement, lentement dompté et maîtrisé. Puis elle reprend, l'air un peu plus sûre d'elle, ou du moins, cachant ses propres sentiments pour tenter de rassurer la sauvage :

- Rassure-toi, je ne pense pas qu'ils chercheront à te faire du mal, cela n'aurait guère de sens. Plusieurs cavaliers ont besoin de montures, me semble-t-il, sûrement chercheront-ils celui qui te convient, que sais-je... Il faut dire que pour moi, ça a été un peu plus délicat, je ne voulais rien savoir. En fait... Pause. Pensive. La Grise secoue ses crins et continue avec un petit sourire amer : Peu importe mon histoire, mon expérience. C'est de toi qu'il s'agit. Mais ne t'inquiètes pas, va. Ils n'ont pas de raison de te faire du mal.

La Grise pousse la chose à donner un petit coup du museau dans l'encolure de la Baie, tentant par là de lui montrer sa sympathie et son soutien. Cela lui vaut un coup d'éperons dans les flancs car elle a dû ralentir, mais elle s'en fiche : l'essentiel, c'est de rassurer la pauvre jument. L'essentiel c'est de ne plus jamais laisser quelqu'un vivre ce qu'Écho a vécu. L'essentiel c'est de ne plus laisser un cheval agoniser dans sa douleur. C'est d'apprendre de ses malheurs et en faire profiter autrui. Parce que c'est là ce qui rend Écho vivante.

ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Mar 24 Mai - 16:39


L'aube du commencement

Láska & Pandora


Alors que pendant un instant, elle s'était accoutumée de la présence des deux êtres à ses côtés, Láska n'avait pu refréner une vague d'angoisse. Qu'allait-elle faire maintenant ? Sa vie lui semblait toute terminée, sans l'once d'un espoir de bonheur pour la suite. Elle se dit que peut-être elle aurait dû profiter un peu plus de chacun de ces bons moments passés à découvrir ces terres. Ces nouvelles terres si prometteuses, belles et chaleureuses... Elle avait réussi à se trouver au mauvais endroit au mauvais moment quasiment dès son arrivée alors que d'autres vivent ici depuis des années sans aucun problème. Une boule de rage monta dans sa gorge et alors qu'elle y pensait, elle afficha un air mécontent sans s'en rendre compte. Pourquoi ? Pourquoi cette vie s'en prenait à elle de cette façon ? Elle n'avait rien fait de mal pourtant. Et elle connaissait bien des chevaux qui méritaient bien plus qu'elle ce qui lui arrivait... C'est alors que la voix sûre de Pandora trancha l'air :

    ▬ Calme-toi, Láska. Tout changement n'est pas forcément mauvais, tu sais...


Pas forcément mauvais ? La jeune jument releva la tête et sortit de son air abattu d'il y a une seconde. N'ayant pas envisagé cette possibilité, elle y pensa. Qu'est-ce qui pouvait être aussi bien ou même mieux que de ne rien devoir à personne, de vivre libre et profiter de chaque instant ? Assurément rien selon la belle léoparde. Elle, jeune et ne connaissant rien d'autre que les vastes étendues sauvages toutes pour elle était très loin d'imaginer l'autre monde qu'était celui de la vie domestique. Alors qu'elle s'interrogeait toujours sur les propos de la jument grise, celle-ci continua :


    ▬ Rassure-toi, je ne pense pas qu'ils chercheront à te faire du mal, cela n'aurait guère de sens. Plusieurs cavaliers ont besoin de montures, me semble-t-il, sûrement chercheront-ils celui qui te convient, que sais-je... Il faut dire que pour moi, ça a été un peu plus délicat, je ne voulais rien savoir. En fait...


Marquant une pause, Pandora semblait pensive. Láska en profita pour relever intérieurement que ces humains faisaient au moins preuve de bon sens : trouver un cavalier adéquat était une évidence pour la jeune nordique mais maintenant que la grise y faisait allusion, elle se rendit compte qu'ils auraient très bien pu faire l'impasse sur ce genre de choses.

    ▬ Peu importe mon histoire, mon expérience. C'est de toi qu'il s'agit. Mais ne t'inquiètes pas, va. Ils n'ont pas de raison de te faire du mal.


Rassurée de ces douces paroles, Láska apprécia le geste affectueux et réconfortant de sa camarade. Lui souriant gentiment en retour, elle se dit que si Pandora est à ses côtés, il n'y a pas de raison qu'elle s'en fasse du moment que la grise ne montre pas de signe d'anxiété. Sentant la boule dans sa gorge disparue, la féline regarda vers le haut et observa le cavalier, tranquille sur sa selle. Lorsque leurs regards se croisèrent, la jument détourna la tête, beaucoup trop perturbée pour supporter un regard étranger de plus. Soupirant, elle répondit :


    ▬ D'accord... Est-ce que... Tu vas rester avec moi arrivé là-bas ?


L'inquiétude dans la voix de la nordique la trahissait , mais au point où elle en était, plus rien ne la gênait vraiment. En vérité elle ne voulait pas que Pandora la quitte. Elle avait trouvé quelqu'un qui semblait la comprendre et lui vouloir du bien, pour rien au monde elle ne voudrait s'en séparer, au moi jusqu'à ce que tout s'arrange, si tout s'arrangera un jour...

Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Jeu 9 Juin - 7:32

Ignorance, cruelle ignorance...


En réponse au geste de la Grecque, Láska lui sourit. Et la Grise ne demandait pas mieux pour se sentir un peu mieux. Sûrement se serait-elle sentie encore plus mal si la Baie lui en avait voulu ou lui avait montré quelque animosité. Au moins, maintenant, Écho se sent un peu mieux. Elle laisse le silence s'installer un instant, sentant bien la Léoparde plus calme et apaisée. Celle-ci, d'ailleurs, observe le Serpent. Pourtant, bien vite, regards armés, ils se détournent l'un de l'autre. Dans un soupir, elle prend la parole, sous l'oreille attentive de la Jument :

- D'accord... Est-ce que... Tu vas rester avec moi arrivé là-bas ?

Aïe... Ça, elle n'en savait rien. Et elle en doute, d'ailleurs. À moins que la Baie n'ait pu calmer la Furie, les humains n'avaient guère de raison de les laisser ensemble. Pourtant, l'inquiétude dans la voix de la Léoparde rendait Pandora désireuse de la rassurer, de lui dire qu'elles ne seront jamais très éloignées -le repaire n'étant pas très grand- et qu'elle n'avait pas à s’inquiéter... Hélas la Grise se rendait compte qu'au final, sa question parlait d'une proximité, pas d'un contact visuel ou auditif quelconque. Et mentir, elle ne le pouvait pas. Ce n'était simplement pas dans ses aptitudes, ni dans ses idées. La Grecque a toujours su se montrer sincère et franche, et ce, quoi qu'il arrive.

- J'aimerais pouvoir te rassurer et te dire que nous serons dans le même enclos, copines d'attache ou que sais-je de ce genre, hélas je ne le peux pas. J'ignore ce qu'il adviendra, pardonne-moi... Quoi qu'il en soit, l'endroit n'est pas très grand, nous nous reverrons, c'est sûr.

La Grise lui offre un petit sourire désolé, se mordillant légèrement l'intérieur de la joue. Elle n'a rien de mieux à répondre, malheureusement. Et pas d'autre idée pour rassurer la Baie ou lui changer les idées. De toute façon, le camp n'est plus très loin...

C'est minuscule, je suis désolée :c

HS: j'ai les 101 dalmatiens en XP 8D
ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Dim 31 Juil - 12:08

Upinou ? :3




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Mer 16 Aoû - 23:02


L'aube du commencement

Láska & Pandora


Toujours au pas, et sans même s'en rendre compte, Làska, la jument grise et son cavalier avaient maintenant parcouru plusieurs lieues. Sortis de la forêt jaune sans même y faire attention, ils marchaient à présent sur de l'herbe encore humide de la rosée du matin. Làska releva les yeux un instant vers l'horizon. Où étaient-ils ? Et où allaient-ils ? La belle Léoparde avait déjà désigné l'endroit : "Là-bas". Mais qu'est-ce que "là-bas" ? Et y avait-il beaucoup de monde ? Pandora articulait des mots que Làska ne connaissait pas. Le même enclos ? L'endroit était donc compartimenté ?
Soupirant légèrement, la jument du nord taisait ses questions. Si il ne lui était pas assuré de rester avec Pandora, qu'allait-elle devenir ? Se demandant qui elle allait bien pouvoir rencontrer, ses pensées furent interrompues par le sable sous ses sabots.

Elle avait déjà foulé le sable auparavant, une seuls fois. Mais ce n'était pas le même sable. Ici, pas de mer pour venir lécher le rivage. En fait il n'y avait même pas de rivage. Tout était plan, régulier, quelques dunes faisaient office de relief. Fixant les devants, la Douce pensa que ce désert n'avait pas de fin. Elle n'en voyait pas le bout. Puis, après quelques minutes, un point noir apparût à l'horizon. Quelque chose comme "Là-bas". Interrogeant du regard sa congénère, Làska remarqua qu'elle était à bout de force. Chaque muscle de ses membres la faisait souffrir, sans penser à sa brûlure sur la nuque, provoquée par cette corde qui la rappelait à l'ordre dès qu'elle faisait un pas de trop loin des deux autres. Elle avait choisi le silence comme toute réponse à la jument arabe. Silence témoignant de son inquiétude, mais de sa compréhension. Elle comprenait.

Elle comprenait que Pandora n'était pas maître des évènements, elle ne pouvait pas changer le cours des choses si celui-ci avait été planifié par un humain, ceux de "Là-bas". Elle ne pouvait rien promettre, ne sachant peut-être même pas ce qu'ils allaient faire d'elle quand elle rentrerai.
La seule chose dont les deux juments pouvaient être sûres, c'est que le bipède juché sur la grise n'avait rien de bon en lui, et que tout cheval sain d'esprit ne se mettrai pas en travers de son chemin, ou au moins de ses intentions.

    ▬ Dis-moi... y a t-il un moment où il va m'enlever cette corde ?


Se surprenant elle-même des mots qui venaient de sortir de sa bouche, Làska se tût aussitôt. Inconsciemment, son esprit cherchait toujours le moyen de fuir, quoiqu'il en coûte. Etait-ce donc cela que l'on appelle l'instinct ? En y réfléchissant bien, il faudrait bien le lui le lui enlever pour la remplacer par ce que portait la jument grise. Et si la jeune nordique profitait de cet instant pour fuir ? Tous les scénarios emplissaient la tête de la jument. Allait-elle mordre, frapper de ses membres ? Elle imaginait toutes les possibilités de fuites, mais avant de voir la disposition de l'endroit, elle ne pouvait se fier qu'à son imagination. Et puis, après tout, ses membres n'auraient peut-être plus la force de la porter assez loin d'ici pour qu'aucun cheval ne puisse la rattraper.

A force d'élucubrations, les espoirs de fuite de la belle brune s'amenuisaient, et bientôt le lieu si redouté était visible. Une petite larme nerveuse s'échappa de son oeil pour rouler sur sa joue, avant de disparaître, absorbée au sol. Ce n'était pas de la tristesse, ou de la faiblesse, juste de l'épuisement.
Elle avait parcouru des terres asséchées, trouvé des chevaux sauvages pour l'accueillir, elle était partie à la recherche de nouvelles terres avec eux, manquant d'eau, comme eux. Elle avait couru ce qui lui avait semblé des jours pour échapper à un humain, et maintenant, où tout cela l'avait donc menée ? Où était-elle dans le cheminement de sa vie, que faisait-elle ici et pourquoi ? Elle était là, prisonnière d'une espèce qui asservit la sienne, et elle ne pouvait rien faire, car elle avait été trop généreuse pour les autres. Quelle leçon en tirer ? Devait-elle se renfrogner et se dire qu'à partir de maintenant, elle ne rendrait plus service à personne ?
Il lui semblait que cela n'était pas la bonne solution. Pourtant, elle en avait envie. Au fond d'elle quelque chose lui criait de donner tout ce qui lui restait de force pour fuir, mais une autre partie d'elle, plus curieuse la poussait à rester.

*Attends de voir...*

Lui disait-elle. Mais Làska se lassait d'attendre, elle voulait savoir. Elle voulait savoir si cela faisait mal de porter un humain sur son dos, ou si au contraire cela ne gênait pas. Elle voulait savoir si ses congénères là-bas lui seraient amicaux ou bien hostiles, si elle allait s'entendre avec les autres humains. La belle marchait, elle marchait au rythme de la grise, chaque pas alimentant ses interrogations et son impatience.

Elle s'arrêta une fraction de seconde pour s'ébrouer, puis reprit le pas, rappelée à l'ordre par la corde et la main qui la tenait. Bientôt, l'odeur de ses congénères lui était accessible, et dès lors, tout un tas d'information lui arriva...


Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Lun 4 Sep - 15:26

Le Repaire


Láska avait choisi le silence, pour répondre à la Grise. Un Silence qui pesait sur la Belle. Un Silence inquiet mais qui signifiait également que la Léoparde comprenait... Mais et alors ? Qu'est-ce que cela changerait, qu'elle comprenne ou pas ? Seule la conscience de Pandora en profiterait. Pour le moment, la Baie ne lui en tenait pas rigueur mais... et après ? La Grecque baisse les yeux, désolée. Elle espérait sincèrement que la Léoparde ne serait pas aussi têtue qu'elle... et qu'elle ne souffrirait pas autant qu'elle avait souffert.

L'herbe devient sable sous leurs sabots. Pandora baisse les yeux. Cette fois, son Désert lui semble terriblement pesant. Il lui semble que chaque grain de sable juge son passage et secoue la tête d'un air dépité. Comment avait-elle oser voler cette Liberté ?! Elle se fait toute petite, les oreilles couchées.

- Dis-moi... y a t-il un moment où il va m'enlever cette corde ?

Les mots de Láska la sortent de ses pensées. Le repaire est visible, déjà. Elles se rapprochent. Pandora lui jette un petit regard en coin, désolée pour cette Sauvage qu'elle a aidé à asservir... Puis répond :

- Oui, sans doute dès que nous serons arrivés. En général, ils lâchent les chevaux capturés dans un enclos le temps de décider ce qu'ils vont en faire...

Sa voix reste pensive. Elle doute que la Léoparde soit vendue aux Cowboys, comme elle le lui avait dit, plusieurs voleurs avaient besoin de montures en ce moment. Elle allait donc être apprivoisée, plutôt. Le Silence retombe. Le repaire se rapproche. Les odeurs leur parviennent enfin. Elles distinguent les arbres qui entourent l'endroit et les premières barrières, les constructions et les premiers chevaux attachés. Le coeur de Pandora se serre. Qu'avait-elle fait... ?

ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Láska
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 38
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 19
Localisation : Château-Thierry
Joue également : Spicy Sugar-Kelaan

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Dim 10 Sep - 21:16


L'aube du commencement

Láska & Pandora




    ▬ Oui, sans doute dès que nous serons arrivés. En général, ils lâchent les chevaux capturés dans un enclos le temps de décider ce qu'ils vont en faire...


L'espace d'un instant, Láska s'était imaginé le soulagement qu'elle ressentirai quand on lui enlèverait cette corde. Mais la seconde suivante, l'idée d'être enfermée devant d'autres humains qui allaient tout bonnement décider de son sort lui glaça le sang. Ce qu'ils allaient faire d'elle ? Parce que plusieurs choix s'offraient à eux ? Evidemment Láska n'avait pas la moindre idée de tout ce que pouvait représenter un cheval pour les Hommes. Un compagnon, un outil, un marchandise, de la nourriture... Ces différents statuts lui étaient pour la plupart inconnus, mais elle allait bientôt apprendre tout ça.

Déjà, la belle pouvait discerner l'arrangement du camp des voleurs. Une grande bâtisse faite de bois dominait les autres installations. Plusieurs chevaux étaient attachés à l'abreuvoir et le corral devant l'écurie était désert. Une odeur de fumée arriva aux naseaux de la belle nordique, puis celle de tous les chevaux présents, combinées. Tout cela faisait presque mal à la tête et la belle fronça les sourcils pour se concentrer à ignorer toutes ces nouvelles odeurs. Pandora à ses côtés n'en semblait pas perturbée, et continuait son chemin à travers le camp, jusqu'à un petit enclos de fortune derrière l'écurie, un peu isolé. Là, Láska comprit que c'était sa place pour le moment. Alors sans faire d'histoires, simplement impatiente que l'on lui enlève cette horrible corde, elle se laissa enfermer, et jeta un dernier regard à Pandora qui s'éloignait. Sa nouvelle vie commençait.

Elle dit au revoir à sa nouvelle amie qui semblait dépitée, puis observa autour d'elle le calme environnant. Le plus important était qu'elle se repose, et qu'elle apprenne à vivre ici, avec chacune des personnes qui l'entourent. Arrachant une petite touffe d'herbe près des barrières, elle se dit que finalement ce changement n'avait peut être pas tout de mauvais. Peut être était-ce déjà écrit ? Peut-être devait-elle arriver ici, et accomplir quelque chose ? Sa vie ...?

Parole : burlywood
© Imaginary pour Epicode


Láska

Designed by Aexes & Lostkoneko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ykhar.deviantart.com/
Pandora
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 363
Points d'Experience : 173
Date d'inscription : 27/06/2015
Age : 17
Joue également : Kinley, Zaltana, Zaldae, Narcisse, Aeshma

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    Mar 12 Sep - 10:28

Esclave d'une nouvelle Vie


En un instant, tout était fini. Le repaire se rapproche, grandit, les odeurs les assaillent. Plus elles s'approchaient, et plus la Léoparde semblait inquiète. Pandora la comprenait... et s'en voulait. C'était grâce à elle que le Serpent l'avait capturée. C'était de sa faute. Un arrière-goût amer dans la gorge, désormais, elle ne pouvait plus reculer. Le pas lent, presque traînant, la Jument du Sud emmène sa victime vers un paddock éloigné, derrière l'écurie. Elles n'auraient donc même pas un contact visuel. La gorge sèche, la Grise l'amène jusqu'à l'intérieur.

Láska ne fit pas d'histoires. On la libéra de la corde, Pandora ressortit, accompagnée de son cavalier, et déjà, le couple s'éloigne. D'un dernier regard, la Jument lui offre un petit sourire encourageant. Sois forte Láska... Et ne fais pas les mêmes erreurs que la Grecque. Ne deviens pas la même enveloppe vide et sans vie que la Grise est vouée à devenir. Ne fais pas l'erreur de croire que tu peux leur résister...

Et les voilà séparée. Le coeur lourd, Pandora abandonne la Jument à sa nouvelle vie. Une vie dont elle est coupable. Elle n'aurait jamais dû contribuer à cette ignominie ! Qu'avait-elle fait... ?

Rp fini ! J'en reprendrai volontiers un avec toi prochainement :D Pan a pas mal évolué depuis, ce n'est plus qu'une carcasse ^^' Donc si Láska finit par se sentir bien ce serait intéressant qu'elles se revoient :3 Comme tu veux !

ϟ Codage par lea-angels ϟ
Paroles en #7482D8




~ Fiche de Personnage ~ Son cavalier : Arès ou Le Serpent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le chapitre 0 d'une nouvelle vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-