RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ÉVENT] Un triste retour tant attendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rafale/Phoebus
Le protecteur
avatar
Messages : 766
Points d'Experience : 260
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 20
Localisation : dans la plaine verte

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Dim 15 Nov - 16:38

Le retour des rescapés
Libre | Plateformes | Évent


C'est la tête basse et les yeux vides regardant le sol sans vraiment le voir que j'arpentais le chemin du retour. Je ne pouvais m'empêcher de refaire le scénario dans ma tête.À peine avions nous trouvé une terre parfaite pour la harde de Ciel Étoilé qu'une horde de voleurs fonçait sur nous... Je déposai mon regard sur Malice qui était à mes côtés et je lui esquissai un maigre sourire. Puis, je regardai April. Nous étions encore libre, nous. Lorsque ces voleurs sont arrivés, la panique a éclatée. J'ai fait mon possible pour protéger Malice et April. La bataille ou plutôt la fuite ne fut pas chose facile, mais nous étions libre, nous... Je me rappelle à quel point mon poitrail me brûlait sous l'effet de la course-poursuite. Je relevai mon regard. Tiens, nous sommes déjà sur les terres de Noctis, je ne m'en étais même pas rendu compte... Mon regard se reperdu dans l'horizon... Dans notre fuite effrénée, nous avons croisé un à un les autres groupes d'explorations, mais à chaque fois, le pire était déjà fait. Ils se sont presque tous fait capturer. Seul mon groupe et un certain Spicy Sugar avaient réussi à s'enfuir et à éviter le pire. Comment est-ce possible que ces voleurs savaient où on était ?

Noctis s'est fait prendre, lui, notre chef. Une chose est sur, il est capable de s'enfuir de cette emprise, il est fort, je sais qu'il va y arriver. Mais la harde, elle. Sera t-elle assez forte pour rester unie sans la présence de Noctis ? Je l'espère bien en tout cas et je ferai mon possible pour rassurer tout le monde. Ciel Étoilé, capturé également. C'est quand même bien fait pour sa pomme, ce Môsieur qui ce croit plus fort que tout le monde. Mais j'espère qu'il reviendra vite parmi nous quand même. Zéro, cette chipie sans bornes a aussi réussi à ce faire prendre, ça m'étonne bien d'elle. Et les autres, qui n'ont pas eu de chance. Les pauvres...

J'entendis le pas de Malice ralentir et je sorti immédiatement de mes pensés. Nous étions arrivés sur les plateformes, là où tout le monde nous attendait. Il y avait des chevaux de ma harde et même des chevaux de celle de Ciel. Je pouvais lire sur leurs visages une sorte de joie de nous revoir, mais en même temps, une sorte de doute. C'est évident, avec ma face vide de vie, il y avait bien de quoi de se douter de quelque chose. Je pris une profonde respiration et je tirai un trait sur mes pensés dépressives.

Je me rapprochai de Malice et frottai doucement mes naseaux contre sa joue. Je lui décochai un sourire avant de m'avancer d'un pas noble et prestant vers les hardes. Je me tins bien droit, les oreilles un peu tournées vers l'arrière et le poitrail bombé. Je posai mon regard sur chacun d'eux et d'une voix qui se voulait rassurante et protectrice, je leur dit:

- Je vous demande votre attention, à vous tous, sans exception. Je fis une pause. J'ai des nouvelles à vous annoncer. Comme vous le savez, plusieurs d'entre nous devions partir en exploration pour trouver de nouvelles terres. Malheureusement, bien que des terres ont été trouvé, plusieurs d'entre nous se sont fait capturer par des groupes de voleurs. Je marquai une pause pour que tout le monde comprend le message. April, Malice, Spicy Sugar et moi-même, nous sommes les seuls rescapés. Vous l'aurez compris, nos chefs respectifs se sont fait capturer également... Je marquai une autre pause et continuai. Je veux que vous gardez votre calme et que nous restions tous ici pour le moment. Si vous avez des questions ou des commentaires, je suis à votre écoute.

Je posai mon regard sur chacun d'eux, attendant de voir si l'un d'entre eux aurait quelque chose à me dire. Néanmoins, pendant mon discours, une idée germa dans mon esprit. Si nos compatriotes ne sont pas de retour dans quelques jours, nous pourrions, les plus forts d'entre nous, partir les secourir...


© ANARCISS sur epicode


32 roses, merci vous tous :3

Phoebus:
 

Pho' et Rafou':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April
She was nothing but a free spirit,
she was born free.
avatar
Messages : 345
Points d'Experience : 11
Date d'inscription : 17/02/2014
Joue également : Berceuse Pastel - Grondelierre - River

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Dim 15 Nov - 18:26

Elle avait beaucoup entendu parler d'eux, au fil de ses voyages et elle avait toujours remercié sa chance de lui avoir épargné de devoir croiser leur route. Maintenant qu'elle les voyait, elle comprenait pourquoi les mustangs du Cimarron les fuyaient comme la peste.

Les muscles d’April étaient toujours tendus, son regard alerte et ses nerfs à vif. Elle était prête à bondir de nouveau hors de portée des voleurs. On voyait à sa posture qu’elle était une boule d’énergie accumulée et que la moindre attaque la ferait fuir comme seuls les chevaux sauvages savent le faire. Quand ils étaient tombés sur eux, elle avait senti son cœur se serrer : elle ne voulait pas renoncer à sa liberté fraichement retrouvée, pas maintenant. Rafale avait voulu les protéger, Malice et elle, et April lui en était reconnaissante. C’est pourquoi elle avait décidé de passer à toute allure sous le nez d’un voleur qui tentait de les attraper pour qu’il se lance à sa poursuite afin de l’éloigner de ses deux compagnons de découverte. Elle avait galopé comme une folle, ses sabots avaient fait voler la terre derrière elle et le vacarme qu’elle avait fait aurait réveillé un ours en plein cœur de l’hiver. Elle avait couru avec la force des cas perdus qui veulent se retrouver. L’homme avait bien vite renoncé en comprenant qu’elle avait assez d’énergie pour le promener des heures durant et elle en avait profité pour se sauver vers Rafale et Malice qui avaient réussit à prendre la fuite eux aussi. Elle les avait poussés à galoper encore plus vite, ouvrant la voie pour trouver le meilleur terrain, celui qui leur permettrait de courir sans se prendre le pied dans une racine. Elle avait eu peur pour eux deux, qui ne méritaient pas de se faire attraper. Elle avait eu le cœur qui battait à toute allure rien que d’imaginer les deux amoureux se faire prendre. Finalement les voleurs avaient renoncé au plus grand soulagement d’April qui en avait même rué avec violence pour chasser la peur qui lui grimpait aux flancs. Elle en avait vu bien d’autres se faire capturer et elle aurait voulu les aider, mais s’approcher relevait du suicide.

Quand ils avaient été assez loin pour se permettre de souffler, elle s’était rendu compte qu’il n’y avait ni Noctis, ni Ciel Étoilé. Elle avait tout de suite pensé aux hardes, qui allaient devoir faire sans eux. Elle ne vit pas non plus Tallulah et compris qu’elle avait été attrapée.
Quand ils furent assez proche des autres chevaux, qui semblaient attendre leur retour avec plein d’espoir dans la tête, April eu mal au cœur pour eux.

« Je vous demande votre attention, à vous tous, sans exception. J'ai des nouvelles à vous annoncer. Comme vous le savez, plusieurs d'entre nous devions partir en exploration pour trouver de nouvelles terres. Malheureusement, bien que des terres ont été trouvé, plusieurs d'entre nous se sont fait capturer par des groupes de voleurs. April, Malice, Spicy Sugar et moi-même, nous sommes les seuls rescapés. Vous l'aurez compris, nos chefs respectifs se sont fait capturer également... Je veux que vous gardez votre calme et que nous restions tous ici pour le moment. Si vous avez des questions ou des commentaires, je suis à votre écoute. »

Rafale avait bien parlé et April était d’accord avec tout ce qu’il avait dit. Cependant elle fit un pas pour ajouter quelque chose :

« Les Voleurs sont fourbes et malins. Ils savent très bien qu’il y a énormément de chevaux sauvages ici. Restez groupés et vigilants, ils pourraient très bien avoir envie d’avoir d’autres chevaux pour eux et je vous assure qu’ils ne sont pas aussi gentil que les cow-boys. Restons dans les hauteurs pour mieux surveiller la plaine. »

Elle ne pensait pas un seul instant que les deux hardes puissent faire de chichi quant à savoir si la harde de Ciel Étoilé pouvait rester sur les terres de Noctis le temps que les choses aillent mieux. Dans l’esprit de la jolie Chimère, il était logique et intuitif que les chevaux restent ensemble pour se protéger. Il allait falloir l’excuser : elle n’avait jamais compris les guerres de hardes, ni le bon sens qui s’envolait dès que le dominant n’était plus là. Inquiète, elle avait une oreille tournée en arrière et elle jetait régulièrement un œil par-dessus son épaule, surveillant l’horizon d’où étaient venus les hommes armés de cordes.




Signa: Charbon :heart:
OC+avatar: Siiu.

Pictures:
 


DC: Grondelierre, Berceuse Pastel, River & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orun
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 34
Points d'Experience : 104
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 16
Localisation : Je ne sais plus, perdu entre le passé et l'avenir, entre les songes et la réalité.
Joue également : Petite Fleur || Utopie || Innocence || Splash You

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Dim 15 Nov - 20:30


Simplement un espoir

Volatile.


With : Hardes

Orun


Je soupire. L'air se rafraîchit avec l'arrivée de la saison froide, et nous n'avons toujours pas de nouvelles de Noctis ou des autres robustes équidés à l'avoir accompagné dans la recherche des terres pour la harde de Ciel Étoilé. Nous avons besoin d'eux pour protéger la harde. L'hiver, les pumas affamés se montrent plus hardis. Je jette un regard en coin vers Lost, ce jeune poulain qui s'était égaré et qui avait manqué d'être tué par l'un de ces félins. Il avait eu bien de la chance d'en réchapper grâce à cette douce jument solitaire à la robe mouchetée d'écume. J'avais tenu ma promesse en le ramenant sain et sauf à sa mère, mais une vilaine balafre heureusement en train de cicatriser sur son encolure, à demi-cachée par mes crins, témoignait encore du combat qu'avait emmené son insouciance.

Je secoue l'encolure, couvant le troupeau d'un regard protecteur. Si Noctis et les autres ne revenaient pas, d'autres rudes combats viendraient, je le savais. Il fallait me tenir prêt à me battre pour eux, tel était mon devoir.
Mais soudain, une odeur me fait redresser la tête. Mes yeux écarquillés reflètent ma surprise tandis que j'aperçois au loin le petit groupe qui s'avance.
* Ils sont revenus *

Un frisson parcours mon dos. Ils sont revenus, enfin. Rafale, Malice et... April, il me semble. Je les accueille d'un hennissement, le regard brillant. Mais bien vite, je m'aperçois que quelque chose cloche. Ils ne sont pas seulement épuisés. Tête basse, le regard comme perdu. Qu'y a t-il donc ?
Ils s'avancent. Rafale se redresse et s'avance, embrassant les deux hardes réunies du regard.

« Je vous demande votre attention, à vous tous, sans exception, commence t-il.J'ai des nouvelles à vous annoncer. Comme vous le savez, plusieurs d'entre nous devions partir en exploration pour trouver de nouvelles terres. Malheureusement, bien que des terres ont été trouvé, plusieurs d'entre nous se sont fait capturer par des groupes de voleurs. »

* Non, non... * Je contemple les nouveaux venus, mon regard luisant d'incompréhension et de prières désespérées. * Dîtes que ce n'est pas vrai. Ça ne le peut pas... *

« April, Malice, Spicy Sugar et moi-même, reprit-il, nous sommes les seuls rescapés. Vous l'aurez compris, nos chefs respectifs se sont fait capturer également... Je veux que vous gardiez votre calme et que nous restions tous ici pour le moment. Si vous avez des questions ou des commentaires, je suis à votre écoute. »

Je reste figé. * Non... Ce n'est pas possible... Ils étaient si nombreux, si fougueux... *
Mais mes pensées ne parviennent pas à traverser la barrière de mes lèvres. Je revoyais ces équidés déterminés et courageux partir à la recherche de ces nouvelles terres. Noctis... Comment la harde allait-elle faire sans dominant ? Le cri d'un aigle me fit lever le regard vers l'Azur.

Il fallait être forts. Noctis l'était. Les autres l'étaient. Ils parviendraient à s'enfuir, c'est certain. En attendant, Rafale et Malice étaient revenus. Nous veillerons sur la harde, comme lorsqu'ils étaient absents. Je me redresse. La harde doit espérer. Nous devons survivre, nous allons tous survivre.

« Les Voleurs sont fourbes et malins. Ils savent très bien qu’il y a énormément de chevaux sauvages ici. Restez groupés et vigilants, ils pourraient très bien avoir envie d’avoir d’autres chevaux pour eux et je vous assure qu’ils ne sont pas aussi gentil que les cow-boys. Restons dans les hauteurs pour mieux surveiller la plaine. »

La jument de la harde de Ciel Étoilé, April, c'était avancée pour s'exprimer à son tour. Elle avait raison. Je l'approuvais d'un petit signe de tête presque imperceptible, et m'avançais à mon tour vers les nouveaux arrivants, le regard empreint d'une flamme farouche, cet espoir, cette détermination qui m'habitait.

« Nous survivrons. Me tournant vers les deux hardes, je repris d'une voix claire : Nous survivrons, car nous sommes Libres. Et même ceux qui ne sont pas revenus le sont. Ils reviendront. J'ai confiance en eux. »

Hors RP :
 

Fiche codée par Petite Fleur pour Spirit RPG



© PF - DreamWorks

I built my life's foundations on the cinders of a broken empire... (Passé) :
 


Autre :
 


DC de Galatée, Innocence & Splash You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirit-newlife.forumactif.org/
Messages : 799
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Dim 15 Nov - 20:35

Amarok lui avait gentiment tapoté l’encolure et avait rangé le tapis. La douce grise avait enfoui sa petite tête contre son torse avant de partir, sachant donc que son cavalier n’aurait pas besoin d’elle aujourd’hui. Elle marchait doucement pour sortir du camp qui fourmillait d’activité pour le remettre sur pied. Elle avait laissé deux enfants la caresser pendant quelques minutes avant de se dégager avec douceur pour filer droit vers la plaine où elle avait vu les hardes pour la dernière fois.

Elle voulait parler à Ciel Étoilé et à Noctis face à face et leur dire que les Indiens devenaient de plus en plus méfiants. Elle voulait aussi leur demander de bien vouloir prévenir les mustangs de ne pas trop s’approcher des prairies du campement car pour une fois, il était possible qu’ils se fassent chasser et elle préférait leur éviter ce genre d’agression. Et puis, elle voulait s’assurer qu’ils allaient bien et que la cohabitation se faisait sans embuche. Si il n’était question que des deux étalons, elle ne se ferait pas autant de soucis, mais là, il y avait plusieurs dizaines de chevaux qui ne s’appréciaient pas spécialement qui devaient partager une très petite plaine.

Tout en songeant à ce qu’elle avait à leur dire, elle progressait un peu plus lentement qu’à son habitude. Sa vue déjà bien abîmée déclinait beaucoup en ce moment et la perspective de se réveiller aveugle un beau matin lui faisait peur. Au lieu des silhouettes floues mais relativement distinctes qu’elle avait l’habitude de voir, elle avait devant elle une masse indistincte de couleurs. C’était gênant mais elle devait s’y habituer maintenant, sa vue ne guérirait pas par miracle. Elle faisait donc plus attention aux endroits où elle posait les pieds, peu séduite par l’idée de tomber lamentablement par terre. Amarok ne s’était pas encore rendu compte que Berceuse avait été touchée de la sorte par la guerre et la grise ne voulait pas qu’il le sache.

Après sa longue marche, elle avait relevé la tête pour sentir l’air : elle n’était plus très loin des hardes. Elle en déduit qu’ils devaient être sur les Plateformes et à petit pas, elle s’appliqua à y grimper. Elle resta quelques minutes à l’écart pour observer cette masse informe et floue qu’elle ne reconnaissait pas. Elle décida d’avancer vers eux, car elle ne pourrait pas retrouver d’un coup d’œil les dominants et en plus, il y avait bien trop d’odeurs mêlées pour identifier les leurs.
Afin de ne pas effrayer les mustangs qui ne devaient pas tous la connaître, la toute petite cheffe indienne au crâne de loup avait annoncé son arrivée en toussant doucement, alors que plus personne ne parlait. Cependant, maintenant qu’elle était aussi proche d’eux, elle sentit la peur qui semblait tambouriner dans le cœur de quelques uns. Elle avait froncé les sourcils avant de prendre la parole durant un silence qui ne présageait rien de bon.

« Bonjour à tous, je me nomme Berceuse Pastel, je suis la monture du chef des Indiens. Puis-je parler à Noctis et à Ciel Étoilé ? »

Elle anticipait déjà la réponse, en sentant que cette peur qui régnait dans l’air ne lui apporterait qu’une mauvaise nouvelle. Malgré tout, la minuscule jument grise gardait une allure douce et maternelle tout en ayant un port de tête haut et bien droit. Elle ne bougerait pas sans avoir pu s’entretenir avec l’un d’entre eux.

Spoiler:
 



Merci Shoah :heart:
Berceuse:
 
DC: Grondelierre, April, River & Tango
R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armani / Hirondelle
No Love, No Pain, Right ? ~
avatar
Messages : 873
Points d'Experience : 184
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 23
Joue également : Ciel Étoilé; Équinox; Sidka; Frostbite

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Mar 17 Nov - 18:27


Un triste retour tant attendu
Event


La Armani d'aujourd'hui, de cette instant, faisait bien pâle figure face à son cher alter ego. Elle qui passait de longues minutes à s'admirer devant la moindre flaque (même lors de la sécheresse... Allez savoir où sont ses priorités), la voilà toute échevelée, la joue et l'épaule légèrement abîmées, les sabots en piteux état et... je ne vous parlerai même pas des crins, normalement si flamboyants, à présent éteints. L'éternelle et farouche solitaire qu'elle était avait été secouru et conquise par la charmante Arya, qui lui avait donné l'envie d'appartenir à un groupe, à une famille, elle qui cherchait désespérément la sienne. En effet, Armani n'avait aucune idée où pouvait se trouver sa mère, Artémis. Elle n'avait pas eut de nouvelles de sa meilleure pote Zéro depuis beaucoup trop longtemps et, la grenouille sur le nénuphar, elle avait réussi à chasser le fidèle Little Soul pour une histoire à la noix, un peu trop de fierté et d'orgueil mal placé. Tout ça avant qu'elle apprenne la guerre qui avait déchirer les terres indiennes. De là, elle avait chercher en vain sa copine sur les terres de Ciel Étoilé, mais les ayant trouvé déserte, la rousse ne s'y était pas attardé. Elle avait prit le chemin de la mer, un des lieux qui lui faisait penser à son amie isabelle, et était tomber sur la miraculeuse Arya. 

Elle l'avait informé au sujet des hardes et de leur plan de cohabiter jusqu'à ce que de nouvelles terres soient trouvées. Elle lui avait également parlé du nouveau chef, Noctis, qui remplaçait avec droiture et justesse Santaro. Armani n'avait pas su (ni oser demander) ce qu'elle faisait si loin de son groupe durant ces temps si sombre, mais elle se doutait qu'elle cherchait probablement elle aussi un être cher... Tant de regrets resurgissent lorsque les temps sont incertains. 

Armani avait foncé, mais trop tard. La sécheresse et la menace planante des voleurs et des cow-boys éparpillés un peu partout sur les terres l'avait mainte fois ralentit. La rousse avait souvent passé à un crin de se faire repérer dans la forêt, et c'était même résigner à voyager la nuit, ce qui lui causait bien des embûches. Tellement absorbée par sa tâche, Armani en oubliait même son apparence, ne pensant qu'à Zéro et Little Soul. Enfin, Souly allait devoir attendre, elle n'avait aucune idée de où il se trouvait pour le moment, sachant que la dernière fois qu'elle l'avait vu, il prenait la direction du camp indien sans se retourner. La peur lui serrait tellement le ventre, Armani avait peine à avaler les maigres rations de nourriture qu'elle arrivait à se dégoter. 

Enfin, peut-être un peu plus d'une semaine plus tard, elle avait enfin atteint les terres de Santaro. Euh, Noctis. Sérieusement cernée et tremblante de fatigue, Armani avait vaillamment continuer sa marche jusqu'aux plateformes, où elle était certaine d'y trouver âme qui vive. Une bouée frémissante se forma de façon rythmé au niveau de son museau, vu la température qui s'était considérablement rafraîchi. La rousse s'était de nombreuses fois féliciter de se reposer le jour, alors qu'elle pouvait compter sur les rayons de soleil pour la réchauffer et du chant des oiseaux pour l'avertir du danger. Le cimarron tirait sur la fin de l'automne et bien que la couleur des arbres l'enchantaient, Armani aurait bien voulu grignoter autre chose que des touffes d'herbes givrées le soir. 

Elle fini de grimper la colline en haletant, en sueur, en faisant adieu à toute dignité. La première chose qu'elle constata fut le petit rassemblement disparate un peu plus loin. Que se passait-il? Excitée malgré sa fatigue, son regard azur fouilla la petit foule à la recherche de son amie, introuvable. Légèrement déçue, la grande crème s'approcha doucement, restant à l'écart, écoutant ce qui se disait ici et là. Apparemment, un groupe était revenu d'expédition. Quel expédition? 'Mani se rapprocha un peu plus, la tête basse, tentant d'éviter de croiser les regards. On parlait de capture... des chefs manquants. Oh, la merde, la grosse merde. Ils s'étaient fichu dans un gros pétrins, là!

"Nous survivrons, dit un étalon gris qui s'était placé face à la foule. Ça devait être Noctis, pensa Armani, neutre. Nous survivrons, car nous sommes libres. Et même ceux qui ne sont pas revenus le sont. Ils reviendront. J'ai confiance en eux".

En jetant des coups d'oeil à gauche et à droite, la rousse observait en silence les réactions. Pour sa part, elle trouvait ça bien joli de discourir ainsi, mais n'avait-il pas de plan? Personne n'allait aller à leur rescousse? C'était une drôle de façon de prendre la nouvelle de chefs disparus... Attendez, il ne pouvait être Noctis, puisqu'il avait aussi été capturé... Enfin, peu importait, elle ne désirait qu'une chose: voir Zéro. Mais plus elle regardait, plus elle devait se rendre à l'évidence. Elle n'était pas là. Un énorme doute l'envahi... et si...?

« Bonjour à tous, je me nomme Berceuse Pastel, je suis la monture du chef des Indiens. Puis-je parler à Noctis et à Ciel Étoilé ? »

Elle regarda la jument qui venait de parler. Son aura mystique était des plus intrigants, mais c'était son grade au sein de la société indienne qui l'intéressait. Armani s'approcha doucement de la grise afin que lorsque le moment le lui permettrait, elle pourrait l'interroger au sujet de Little Soul. 




Armani (merci Scare):
 

Armani et Hirondelle en humaine:
 

Spoiler:
 

21 roses, merci Malice, Stormy, Swan, Glory, Destiny, Oméga, Momo, XI, Évidemment, Plumy, Spirit, Penny Black, Marquise, Ironie Funeste, Zéro <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malice
~ A vous de choisir mon avenir ~
avatar
Messages : 1117
Points d'Experience : 180
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 17
Localisation : A la découverte des Terres !
Joue également : Little Soul, Antansia, Bohémien, Adequat, Vice-Versa, Tsvika

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Sam 21 Nov - 18:26




Un triste retour tant attendu.

EVENT.




• Comment, comment est-ce possible ? Nous étions partis tellement nombreux, et nous voilà de retour. A quatre seulement. L'incompréhension me saisissait tout entière. Tout s'était déroulé tellement vite. Je me souviens que nous avancions tranquillement dans de magnifiques Terres et que, d'un seul coup, ils avaient surgis. Les Hommes. Rafale s'était posté devant April et moi pour nous protéger. J'étais comme paralysée. Je n'avais jamais vu ces hommes d'aussi près. C'étaient eux qui m'avaient tout arraché. Ma mère, mon père, mes frères et sœurs. Ma famille tout entière, mon enfance en a été ruinée. S'en était eux la cause. Et lorsque je les ai vus, j'étais effrayée. Quel sort nous auraient t-ils réservé ? La simple idée que Rafale soit capturé ne m'as effleuré qu'après. Et tu continues à ne penser qu'à toi. Ne sois pas égoïste. C'est ta nouvelle famille qui s'est faite arrachée de la liberté.

• Absorbée par mes pensées, je ne m'étais même pas rendu compte que nous étions arrivés. Les Terres que nous avions trouvé était si belles... J'ancrais le chemin qui y conduit dans ma tête. Nous irons une fois que nous aurons sauvé les nôtres. Je regardais Rafale, qui déjà, inspirait grandement. Il fallait y aller. Leur annoncer cette sombre nouvelle. Rafale me frotta doucement la joue, je fermais les yeux pour l'apprécier d'autant plus et l'observais faire quelques pas vers les deux hardes, qui n'en formait plus qu'une. Je regardais chacun d'eux, tandis que mes yeux s'embuaient au simple mots de Rafale :

❝Je vous demande votre attention, à vous tous, sans exception. . J'ai des nouvelles à vous annoncer. Comme vous le savez, plusieurs d'entre nous devions partir en exploration pour trouver de nouvelles terres. Malheureusement, bien que des terres ont été trouvé, plusieurs d'entre nous se sont fait capturer par des groupes de voleurs. April, Malice, Spicy Sugar et moi-même, nous sommes les seuls rescapés. Vous l'aurez compris, nos chefs respectifs se sont fait capturer également... Je veux que vous gardez votre calme et que nous restions tous ici pour le moment. Si vous avez des questions ou des commentaires, je suis à votre écoute.


• Lorsqu'il eut finit son discours, je fermais les yeux et des larmes coulèrent. Ils étaient partis. Je connaissais la cruauté des hommes. Sans scrupule. J'avais peur pour eux, l'idée qu'un seul ne revienne pas me fendait le cœur en deux. Ils m'avaient tous accueillit à bras ouverts, et même si je ne les connaissais pas tous, leurs présence manquait terriblement. April prit la parole à son tour, et je lui effleurait l'encolure lorsqu'elle passa devant moi pour s'approcher de la foule :

❝ Les Voleurs sont fourbes et malins. Ils savent très bien qu’il y a énormément de chevaux sauvages ici. Restez groupés et vigilants, ils pourraient très bien avoir envie d’avoir d’autres chevaux pour eux et je vous assure qu’ils ne sont pas aussi gentil que les cow-boys. Restons dans les hauteurs pour mieux surveiller la plaine. ❞

• J'acquiesais, et voyant que tous avait pris la parole, excepté Spicy Sugar et moi-même, je me plaçais auprès de Rafale et frottais doucement ma tête contre son encolure, le félicitant de son discours et observait la foule. La gorge nouée, je ne savais que leur dire. Orun prit ensuite la parole, et je le regardais attentivement :

❝ Nous survivrons, car nous sommes Libres. Et même ceux qui ne sont pas revenus le sont. Ils reviendront. J'ai confiance en eux. ❞

• Je lui adressais un rtiste sourire, peu optimiste à leur retour. Une jument grise, que je n'avais pas même vu arrivée, se présenta. Elle était ornée d'un crâne, et son allure fantomatique me freina d'abord, mais dans ses yeux, j'y lu une douce candeur qui m’ôtais tout doute la concernant :

❝ Bonjour à tous, je me nomme Berceuse Pastel, je suis la monture du chef des Indiens. Puis-je parler à Noctis et à Ciel Étoilé ?❞

• Je baissais les yeux au sol et lui répondis instantanément, en relevant doucement la tête et plongeant mon regard dans le sien. Ma voix était douce, chargée d’émotions :

❝ Berceuse Pastel, vous venez en un triste jour. Malheureusement, Ciel Étoilé et Noctis se sont fait capturé par les Humains. Tout comme bon nombre d'entre nous... Je suis désolée, mais nous ne pouvons vous aider davantage. ❞

• Sur ces mots, des larmes perlèrent d'elles-mêmes et je me retirais de l'assemblée, m'écartant de la foule. J'observais l'horizon, tandis que l'alizée balayait furieusement mes crins. Dos à la Harde, je levais les yeux au ciel et pensait à eux, à tout ceux qui ont disparu, qui ont été arrachés à ce qu'ils tenaient le plus. La Liberté.

[ Blabla Malice =#FF7F50 ]






codage de whatsername.


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3305
Points d'Experience : 670
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 20
Localisation : Dans le camp des Indiens
Joue également : Diesel, Rafale, Phoebus, Khendrej, Hypérion

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Mar 12 Jan - 19:01

Dernier rappel, je réponds avec Rafifou dans la semaine !


103 roses
Merci vous tous:
 

Penny Black et Em':
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgblancheneige.forum-canada.com/
Messages : 799
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: [ÉVENT] Un triste retour tant attendu   Mar 9 Fév - 11:24

Berceuse avait sentit plusieurs regards sur elle et elle n'avait cillé d'un poil, patiente et attentive. Il s'était passé quelque chose de grave, cela se sentait à l'atmosphère dans laquelle baignaient les chevaux sauvages. Une jument lui répondit et Berceuse tourna la tête vers elle, même si elle était incapable de la fixer dans les yeux: sa vision s'empirait à chaque instant. Aussi décidait-elle plus que jamais de ne fixer que le vide.

"Berceuse Pastel, vous venez en un triste jour. Malheureusement, Ciel Étoilé et Noctis se sont fait capturé par les Humains. Tout comme bon nombre d'entre nous... Je suis désolée, mais nous ne pouvons vous aider davantage."

La petite jument eut un mouvement de surprise. Ciel Étoilé et Noctis, capturés ? Elle se mit à réfléchir à toute allure, il fallait qu'elle sache qui étaient les hommes qui les avaient arrachés à leurs terres. Elle fit de rapides déductions, mais demanda pour être certaine:

"Les hommes qui les ont capturés, étaient-ils la cavalerie ou les voleurs ?"

Cette fois, ce fut une jument isabelle au pelage original que Berceuse ne pouvait malheureusement voir qui lui répondit.

"Cette fois ce sont les voleurs de chevaux."

Berceuse les remercia d'un signe de tête, elle et la jument chocolat aux crins blonds. Un doute sans précédant s'était emparée d'elle: et si les voleurs complotaient quand même contre Amarok, malgré la promesse de l'Or ? Elle fit un pas en arrière, salua les chevaux et leur donna un dernier conseil avant de s'en aller.

"Je dois m'en aller, je ne peux pas laisser le campement trop longtemps sans ma présence. Je venais dire à vos Chefs de ne pas approcher les terres indiennes. Nous avons nous aussi subit une guerre, contre les Voleurs, et nos humains sont extrêmement tendus. Nous devons reconstruire tout le camps et il est devenu primordial de défendre les cultures."

Elle salua encore une fois en se levant bien haut sur ses postérieurs, ses petits sabots battant doucement l'air.

"J'espère que vos Chefs vous reviendront vite. Soyez prudents et dites leurs que je suis venue à leur retour."

Elle n'en doutait pas un seul instant. On parlait de Ciel Etoilé et de Noctis. Si ces deux là ne pouvaient pas s'échapper des hommes, alors aucun cheval n'en était capable. Dès qu'elle toucha le sol, elle fit demi-tour et fila au grand galop vers les siens, bien décidée à veiller sur la sécurité de son clan.

[hrp: j'ai fait parler April dans ce post, pas de power gaming, promis !]



Merci Shoah :heart:
Berceuse:
 
DC: Grondelierre, April, River & Tango
R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[ÉVENT] Un triste retour tant attendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ÉVENT] Un triste retour tant attendu
» Départ pour un voyage tant attendu
» Le jour tant attendu [PV:Fubuki Tsuya]
» Le tant attendu quizz 37 : niaiseries
» Rapport de bataille tant attendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-