RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Innocence
Douce Colombe s'élevant dans un ciel de topaze Bleu ~
avatar
Messages : 118
Points d'Experience : 41
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 16
Localisation : Pourchassant mes songes à la recherche d'une utopie...
Joue également : Petite Fleur || Utopie || Splash You || Orun

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Ven 10 Juil - 3:17


Les astres m'ont murmuré à l'oreille la promesse de leur

Eclat


With : Adriel

Innocence


Le crépuscule zébrait le ciel de nuances d'ocre. Le spectacle magnifique du soleil sombrant dans un brasier d'or à l'horizon m'émerveillait. Je me baissais de nouveau pour cueillir entre mes dents une touffe d'herbe que mon souffle fit frémir lorsque la voix familière de ma plus proche confidente m'annonça son arrivée prochaine :

« Innocence ! Tu es là. Je te croyais encore auprès d'Adriel. » s'exclama la Chaman.

Je secouais ma crinière, mi-amusée, mi-exaspérée. C'était elle qui semblait passer tout son temps non loin du cavalier du mustang à la robe crème. Depuis le jour où Ours Vagabond avait aidé Litonya à dénicher des plantes aux vertus chamaniques, ils semblaient plus proches jour après jour. Ce qui n'étais pas pour me déplaire, car j'appréciais grandement la compagnie du mâle couleur d'or pâle. Je me sentais heureuse à ses côtés, je retrouvais le sourire et chaque jour qui passait ne faisait qu'accroître mon attachement envers la monture du fils du chef.
Peu à peu, le camp se soignait des plaies de la guerre. Litonya avait plus de temps à elle, et à nous. Elle s'approcha de moi et posa sa main si douce sur le bas de mon chanfrein, me caressant l'encolure avec de grands gestes patients. Ses doigts effleurèrent mon épaule où habituellement se tenaient deux larmes d'un bleu glacé semblable à mon regard. Avec les blessés, son nouveau rôle de Chaman, elle ne les avait pas renouvelés depuis un bon moment et déjà ils étaient presque invisibles. Elle murmura quelques mots et repartit vers son tipi, juste à côté. Elle en ressortit peu après, mêlant divers pigments dans plusieurs petit récipients, tenant quelques plumes et de petits objets sur un modèle de "dreamcatcher". J'étais étonnée de ne pas voir les peintures qu'elle utilisait habituellement pour peindre les deux larmes et le soleil qui me décoraient. Avec application, elle se mit à tracer sur mes épaules des symboles couleur d'argent, décora mon encolure d'azur et pris un petit peigne avec lequel elle donna une teinte noire à l'extrémité de mes crins. Elle accrocha ensuite les plumes aux objets qu'elle mêla à mes crins, une fois la peinture sèche. Elle me mena jusqu'à la rivière proche lorsqu'elle eut achevé.

« La biche est le symbole de la douceur. Le chien enseigne la loyauté, le sens du service et l'amour inconditionnel. Nous en aurons bien besoin, ma chère Chenoa... murmura t-elle en caressant mes épaules avant d'effleurer les plumes de mes crins : Les plumes de geai bleu t'aideront à chasser la tristesse. Celles-ci appartenaient à un rouge-gorge, et symbolisent notre nouveau départ. Quand aux plumes de cygnes... Elles représentent toute ta grâce et ta bonté. »

Elle s'écarta pour me laisser m'observer dans les vaguelettes de la rivière, et je découvris qu'elle avait décoré mon encolure de quelques points recouverts par ma crinière d'un côté, à la belle couleur d'azur s'assortissant à merveille avec mon regard glacé. Ils soulignaient joliment l'arc que formait mon encolure. Je soufflais doucement sur la main de mon amie, la remerciant. Elle me glissa quelques mots et sauta sur mon dos agilement, me guidant d'une simple pression de jambes jusqu'à son tipi. Les étoiles piquaient le ciel nocturne, le crépuscule ayant laissé place à l'empire de la Lune. Litonya mit pied à terre lorsque nous fûmes arrivées devant son étrange habitation de peau soutenue de branches, et après une dernière caresse et qu'elle me souhaita une bonne nuit, elle y entra, me laissant à l'extérieur en toute liberté.
Je n'avais pas sommeil. Je songeais à ma rencontre avec mon plus cher ami équidé à ce jour. Adriel. Mon regard se porta vers la montagne, où nous avions ensemble cherché une simple petite fleur pour sa mère... Ehawee, si mes souvenirs étaient bons. Je jetais un dernier regard en arrière, et, m'ébrouant silencieusement, je trottais vers le lieu où avais commencé une belle amitié.
Hors RP :
 


Fiche codée par Petite Fleur pour Spirit RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirit-newlife.forumactif.org/
Adriel
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 226
Points d'Experience : 75
Date d'inscription : 15/05/2014
Joue également : Zéro - Toxic - Cocaïne - Joshua - Shabet

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Mer 11 Nov - 0:57


Ses sabots d'une teinte étrangement claire effleuraient l'herbe, le fier étalon à la robe café au lait avançait lentement aux côtés d'une jument de robe alezane. Un sourire doux était apparent sur les fines lèvres blanches d'Adriel qui observait sa vieille mère du coin de l’œil, se désolant pourtant de voir que la guerre et les récents événements avaient énormément affectés sa génitrice. Ses traits s'étaient creusés, elle souriait moins, semblait atrocement fatiguée. Elle n'était certes plus très jeune mais... à ce point ? Le jeune étalon releva légèrement son encolure puis fit glisser ses prunelles azurées en direction du ciel sombre mais éclairé par de nombreux astres brillants et clairs. Il se faisait tard, il était temps de rentrer pour de bon au campement, de toute façon, ils n'étaient pas loin. Pourtant, un mouvement attira le regard du jeune mustang, une silhouette qu'à présent, il reconnaissait entre toutes. Innocence. La douce et superbe colombe, celle qui occupait bien souvent ses pensées. Son regard fut attiré par la charmante demoiselle qui s'éloignait en trottant du campement, prenant visiblement le chemin de la montagne.

« Vas-y, mon fils. Je peux bien faire ces quelques mètres seule, rejoins donc cette adorable Innocence. Tu ne laisserais tout de même pas une jument seule dans la montagne ? »

Les oreilles ourlées d'un marron plus foncé que le reste de son corps d'Adriel obliquèrent dans la direction de cette voix, ses mirettes suivant le sens, tout comme sa tête. Sa mère continuait d'avancer, un fin sourire sur ses lèvres ridées. Le cheval du fils du chef redressa son encolure et laissa un remerciement filer dans l'air, hennissant ensuite doucement à l'attention de sa mère avant de bondir de côté. Son cœur se mit à battre un peu plus fort, autant galvanisé par ce brusque effort que par les pensées heureuses qui s'accumulaient dans l'esprit d'Adriel. Le jeune étalon savait ce qu'était un ami, de l'amitié. Ce n'était pas cela qu'il ressentait pour Innocence. Pas de l'amitié, plus fort ? Certainement, il n'avait jamais vu une jument de cette façon. Secouant sa large encolure, le jeune mustang frappait le sol terreux de ses puissants sabots, rattrapant la jument blanche de plus en plus. Un sourire franc et bienveillant s'était finalement dessiné sur ses fines lèvres immaculées et alors, fier et élégant, il passa comme une flèche aux côtés de la jument. Adriel abaissa brusquement sa croupe, tendant ses antérieurs et freinant avec force et maîtrise, soulevant un léger nuage poussiéreux qui disparaissait lentement autour de son corps.

Le café au lait se détourna alors vers la belle, redressant son corps et relevant son encolure, tête haute, la crinière légèrement emmêlée et son large toupet retombant sur ses yeux. Il souriait comme un gamin, ses orbes dignes de rivaliser avec le plus pur des océans scrutaient Innocence. Alors, il s'approcha doucement, l'observant avec attention, notant les changements de peinture sur son corps à la fois frêle et fort, élégant et puissant. Son cœur se serra. Avait-il déjà réellement remarqué la profonde beauté d'Innocence ? Remarqué à quel point il tenait à elle ? Qu'il aimait absolument tout chez cet être pur et mélancolique ? Adriel s'arrêta proche d'elle, tendant son encolure afin d'effleurer du bout de son nez la joue droite de la belle, soufflant un air chaud de ses naseaux, relevant ensuite sa tête pour venir taquiner un peu la crinière d'Innocence.

« Adriel, fidèle chevalier servant vient porter sa protection pour vous escorter à travers la montagne. »

Il eut un léger rire, reculant un peu avant de se poster aux côtés de la délicieuse jument afin qu'ils puissent avancer, tête tournée vers elle pour l'admirer. Les disques azurs d'Adriel brillaient, il se sentait terriblement léger, heureux, apaisé. Était-ce niais ? Il s'en fichait. Parce qu'il commençait à reconnaître qu'il aimait Innocence. Profondément. Sincèrement. Comme il n'avait jamais aimé quelqu'un. Le jeune étalon vint frotter affectueusement sa tête contre l'épaule gauche de la jument blanche, la bousculant légèrement, l'air amusé.

« Comment vas-tu Innocence ? Tu es très belle avec ces nouvelles peintures, ces plumes. Enfin... Même sans, tu l'es, de toute façon.. »

Il disait cela, terriblement assuré, un sourire découvrant ses dents blanches ornant ses lèvres.


Adriel & Innocence


Adi' & Inno':
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocence
Douce Colombe s'élevant dans un ciel de topaze Bleu ~
avatar
Messages : 118
Points d'Experience : 41
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 16
Localisation : Pourchassant mes songes à la recherche d'une utopie...
Joue également : Petite Fleur || Utopie || Splash You || Orun

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Mer 11 Nov - 21:07


Et les astres m'ont murmuré

la promesse de leur Eclat


With : Adriel

Innocence


Une belle amitié ? Non, c'était plus... Profond. Plus complexe. Je le savais au fond de moi, alors même que je n'avais jamais pu qualifier le lien qui m'unissait à d'autres d'amitié forte. Adriel représentait la plus belle amitié que je ne pourrais connaître avant longtemps, peut-être même jamais. Je n'aurais pu mettre de mot sur ce sentiment de bonheur et de sécurité qui naissait en moi de par sa simple présence. Ni sur le tourbillon d'émotions, toutes plus ambiguës les unes que les autres, qui se bousculaient dans mon être lorsque nos regard se croisaient. Je ne savais pas. Je ne pensais pas.

Perdue dans mes pensées, je n'entendit pas le tonnerre des sabots martelant le sol qui se rapprochait à une folle vitesse derrière moi. Il faut dire que lorsque je songeais au mustang couleur de sable, rien d'autre ne semblait avoir d'importance. Sauf, justement, cet éclair crème qui passa dans un courant d'air juste à côté de moi. La surprise me fit rater un battement de cœur, qui fut bien vite rattrapé alors que ce dernier se mit à tambouriner tandis que je m'apercevais que cette flèche d'or pâle n'était autre que celui qui hantait mes pensées.

Il se tourna vers moi, ce large sourire éclatant si caractéristique et si précieux à mon âme dessiné sur ses lèvres. Il s'approcha de moi, soufflant doucement dans mes naseaux et jouant avec mes crins.

« Adriel, fidèle chevalier servant vient porter sa protection pour vous escorter à travers la montagne. » rit-il.

Un sourire s'esquissa sur mes lèvres, devant sa voix qui m'était si familière, devant son rire qui m'était si cher. Il se plaça à mes côtés, et nous reprîmes notre chemin à une allure douce et légère.
Adriel me bouscula légèrement en frottant sa tête contre son épaule. Malgré sa petite taille et sa morphologie relativement trapu, il était puissant. Puissant mais doux à la fois, dans ses gestes, sa façon de maîtriser sa fougue enfantine à mes côtés. Je ne l'en aimait que plus.

« Comment vas-tu Innocence ? Tu es très belle avec ces nouvelles peintures, ces plumes. Enfin... Même sans, tu l'es, de toute façon... »

Je le bousculais à mon tour d'un coup d'épaule, une lueur joyeuse dans mon regard.

« Tu m'as fait peur ! D'où viens-tu comme ça ? » riais-je.

Et la lueur dansait dans mon regard. Seul Lui pouvait l'allumer, ne serais-ce qu'au plus profond de l'azur mélancolique de mes iris. Cette étincelle qui jadis avait luit, dans le regard d'une jeune pouliche. Alors, elle existait encore, cette petite pouliche du nom d'Aile de Colombe ? Elle n'avait pas changé. Elle vivait encore au fond de mon âme. Et il m'aurait fallu bien longtemps pour m'en rendre compte. Il m'aurait fallu un sourire pour illuminer ma vie, un rire pour apaiser ma douleur, un regard pour éveiller mes sentiments. Il m'aurait fallu un grand poulain. Adriel. Un ange, un modeste prince. Un petit mustang aussi banal qu'extraordinaire. Celui que j'avais choisi sans le savoir. Celui qui possédait les clefs de mon cœur depuis toujours. Il m'aurait fallu un simple sentiment.

L'amour.
Hors RP :
 


Fiche codée par Petite Fleur pour Spirit RPG




Autres signatures :
 

DC de Petite Fleur/Utopie, Splash You & Orun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirit-newlife.forumactif.org/
Adriel
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 226
Points d'Experience : 75
Date d'inscription : 15/05/2014
Joue également : Zéro - Toxic - Cocaïne - Joshua - Shabet

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Jeu 12 Nov - 21:13

Love, a beautiful pain.
Ft. Innocence
La colombe semblait plus épanouie, plus souriante, plus heureuse. Était-ce une illusion ou était-ce réel ? Avait-il en fin de compte réussit à lui décrocher pour de bons de francs sourires ? Le jeune étalon eut un doux sourire, riant légèrement lorsqu'elle le bouscula, l'admirant, les prunelles brillantes. Ils s'éloignaient du camp indien dans l'obscurité, marchant côte à côté, illuminant les environs de leur petite bulle de pur bonheur. Il redressa légèrement sa large encolure, tirant malicieusement sur quelques mèches grisées de la douce jument joliment parée.

« Je me promenais et j'ai aperçu un être magnifique. »

Fit-il dans un sourire en coin qui se voulait charmeur, ses mirettes azurées légèrement plissées tandis qu'il observait le faciès d'Innocence éclairé par les lumières naturelles du ciel.

« Désolé de t'avoir fait peur, Innocence. »

Il aimait dire son nom. Il l'aimait tout simplement. Sincèrement, les sentiments d'Adriel ne l'avait jamais trompé et il ne s'était jamais trompé, il avait beau avoir courtiser de jolies juments pour le plaisir, en compagnie de ses amis, cela n'avait rien à voir. Rien du tout. Parce qu'en cette soirée fraîche et doucereuse, il allait pour de bon avouer ses sentiments, pour de bon, il l'aurait près de lui. Plus en temps que simple amie, du moins, il l'espérait. Le cœur battant un peu plus fort à cette pensée, l'étalon café au lait remarqua finalement qu'ils arrivaient déjà à la montagne. Une petite idée germa dans son esprit. Il allait lui avouer tout. Mais pas ainsi, il voulait quelque chose de beau. Un endroit symbolique et superbe. Les sommets. Endroit de leur première rencontre, endroit où il avait été troublé par la présence de cette délicieuse créature aux airs si mélancoliques. De plus, en cette soirée, la vue serait somptueuse.

« Innocence ! Galopons jusqu'au sommet, je suis certain que je suis plus rapide que toi ! »

Lança t-il soudainement en effectuant un léger bond en avant, la queue haute, souriant comme un grand gamin. Le jeune étalon indien sautillait légèrement, offrant alors un regard mystérieux à sa bien-aimée.

« Je te dirais quelque chose de très important tout là-haut. Ne traîne pas trop, colombe. »

Termina le jeune café au lait en laissant dépasser un bout de langue rosée d'entre ses lèvres blanches, sourire amusé. Alors, il se détourna brusquement et s'élança dans un furieux galop, sa crinière se soulevant soudainement à cause du vent qui s'élevait avec la vitesse. Il quittait l'herbe, rejoignant la neige éternelle de cette montagne, grimpant rapidement et agilement afin de rallier un principal chemin qui menait tout en haut. Adriel avait toujours eu le pied sûr, un pur mustang, après tout.

by Epilucial





Adriel & Innocence


Adi' & Inno':
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocence
Douce Colombe s'élevant dans un ciel de topaze Bleu ~
avatar
Messages : 118
Points d'Experience : 41
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 16
Localisation : Pourchassant mes songes à la recherche d'une utopie...
Joue également : Petite Fleur || Utopie || Splash You || Orun

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Sam 21 Nov - 23:42


Et les astres m'ont murmuré

la promesse de leur Eclat


With : Adriel

Innocence


Adriel tire mes crins, s'amuse, et je demeure tranquille, heureuse. Brillante. De nouveau, je me sens briller. J'avais perdu cet éclat depuis bien longtemps, j'étais devenue terne, morne, et de nouveau je pouvais luire dans la Nuit telle une Etoile.
J'avais l'impression qu'enfin mon cœur battait. Que j'étais heureuse ! Mon regard azuré se perdait tantôt dans l'horizon piqué d'astres, tantôt dans celui de l'être qui était ma raison d'aimer.

« Je me promenais et j'ai aperçu un être magnifique. »

Il me jette un sourire charmeur. A la fois amusée et embarrassée, je m'ébroue et accélère légèrement le pas.

« Désolé de t'avoir fait peur, Innocence. »

Ce n'est rien, mon tendre Adriel... Je ne dis rien, trop heureuse, trop euphorique de sentir le flanc du mustang effleurer le mien, d'entendre sa voix si aimée. Je souffle doucement, les naseaux frémissants. J'aperçois une étincelle malicieuse dans le regard du mustang si cher. Avec amour, je me rapproche de lui, savourant la chaleur de son flanc et la douceur de ses crins.

« Innocence ! Galopons jusqu'au sommet, je suis certain que je suis plus rapide que toi ! Il bondit en avant, et tourne vers moi son regard à l'éclat pétillant de mystère. Je te dirais quelque chose de très important tout là-haut. Ne traîne pas trop, colombe. »

Il tire la langue et prend le galop, aussi vif et agile qu'un puma, bondissant jusqu'aux sommets. De peur de perdre de vue celui que plus jamais je ne souhaitais quitter, je m'élance à mon tour, galopant avec légèreté, tentant de ne pas trébucher.
Je parviens enfin aux sommets, là où tout à commencé, à la suite du mustang crème. Tout était comme la dernière fois, à l'exception du ciel dégagé où luisaient les astres nocturnes. Nos crins dansaient dans la brise glaciale des hauteurs. La neige reflétait la pâle lumière de la lune, faisant danser sur nos robes des reflets d'argent. En contrebas, les ténèbres avaient avalé le Monde. Seule une petite paillette vacillante au loin marquait le feu qui brûlait au coeur du Camp, au milieu de la nuit.

« C'est magnifique, Adriel... Plus beau encore que la dernière fois... Arrachant mon regard à la voûte céleste aussi noire que l'aile d'un corbeau, je plongeai mon regard dans celui du mustang. Tu es là, cette fois. Je ne suis plus seule... »
Hors RP :
 


Fiche codée par Petite Fleur pour Spirit RPG




Autres signatures :
 

DC de Petite Fleur/Utopie, Splash You & Orun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirit-newlife.forumactif.org/
Adriel
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 226
Points d'Experience : 75
Date d'inscription : 15/05/2014
Joue également : Zéro - Toxic - Cocaïne - Joshua - Shabet

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Dim 10 Jan - 16:10

Love, a beautiful pain.
Ft. Innocence

Ils étaient en haut, tous les deux, côtes à côtes face à l'immensité que ce Monde leur offrait. La nuit n'était pas d'une obscurité totale, des étoiles plantées ci et là brillaient dans la voûte céleste, la lune rayonnait et laissait ses rayons argentés glisser jusqu'à eux, brillant sur la poudreuse et sur leurs robes. Adriel laissa ses prunelles d'azur vagabonder sur Innocence qui semblait encore plus belle que d'habitude sous la lune, sa robe grise se mariait avec perfection avec ce paysage nocturne. Le jeune étalon soupira de satisfaction, écoutant la doucereuse voix d'Innocence qui s'élevait, semblant danser avec la légère brise qui agitait leurs crins en rythme. Dans les orbes azurées d'Adriel dansait la flamme du camp qui luisait au loin. A moins que ce ne soit une toute autre flamme ? Il plongea à son tour ses mirettes dans celles de sa douce Innocence, souriant.

Avec douceur, prenant garde à retirer de son geste toute brutalité qu'il faisait parfois preuve, l'étalon sablé s'approcha un peu plus de la jument, collant son flanc au sien, passant sa large encolure par-dessus celle de l'élégante demoiselle. Il respirait doucement, fermant ses yeux, appréciant simplement le contact du corps chaud de la jument contre le sien. Adriel était aux anges, son cœur battait cependant trop fort à son goût, comme s'il désirait percer son poitrail pour venir ensuite danser autour de leurs jambes. L'étalon rouvrit ses yeux, conservant cependant Innocence contre lui, glissant ses mirettes vers le ciel où une étoile filante était visible, passant à une vitesse ahurissante.

« Regarde Innocence, c'est un spectacle superbe. », souffla le jeune étalon en relevant son encolure afin de laisser le loisir à la demoiselle colombe d'apprécier le spectacle elle-aussi. L'indien resta contre elle, penchant un peu sa tête d'un côté, les oreilles droites, un doux sourire apaisé aux lèvres. Auparavant, il avait beaucoup aimé sa vie, son année seul l'avait démoralisé, détruit. Son retour l'avait fait renaître tel un phénix, et à ce jour, il se sentait plus vivant et heureux que jamais. Le camp était sain et sauf, il avait Petit Bison, sa mère était certes fatiguée mais toujours là. Mais surtout, il avait Innocence à présent. Pouvait-il souhaiter mieux ? Adriel ne pensait pas, il était épanoui et espérait que la jument grise irait de mieux en mieux au fil des jours. « Tu sais, je veillerais à ce que tu ne sois plus seule. Je t'aime tant, Innocence, je ne savais pas qu'un jour j'aimerai autant un être, tu est une merveilleuse personne. »

Il était sincère et même si sa voix avait semblé assuré, il arborait une petite moue gêné. Pas qu'il était gêné d'avouer ses sentiments pour la douce colombe, Adriel avait toujours été particulièrement démonstratif, n'ayant pas cette fierté démesurée qu'on certains à ne pas vouloir dévoiler quelconque sentiment. Cependant, il était quelque peu intimidé, oui, ce devait être cela.

HRP : Désolé de mon retard, enfin, pas simple retard, énorme retard. ><
by Epilucial





Adriel & Innocence


Adi' & Inno':
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocence
Douce Colombe s'élevant dans un ciel de topaze Bleu ~
avatar
Messages : 118
Points d'Experience : 41
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 16
Localisation : Pourchassant mes songes à la recherche d'une utopie...
Joue également : Petite Fleur || Utopie || Splash You || Orun

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Jeu 3 Mar - 0:09

Innocence a écrit:

Et les astres m'ont murmuré

la promesse de leur Eclat


With : Adriel

Innocence


Le mustang crème vint coller son flanc chaud contre le mien. Je baissait la tête lorsqu'il glissa son encolure par-dessus la mienne en une caresse réconfortante. Je fermai les yeux et m'abandonnait à son doux parfum, à tout l'amour qui émanait de lui, de nous. A la tendresse de nos sentiments.

« Regarde Innocence, c'est un spectacle superbe. »

J'ouvris les yeux. Le mustang couleur de sable avait relevé la tête. Je fis de même, et mes iris azurés croisèrent l'éclat des astres lointains qui piquaient la voûte céleste, et l'illuminaient comme autant de minuscules éclats de diamants éparpillés par le vent.

« Tu sais, je veillerais à ce que tu ne sois plus seule. Je t'aime tant, Innocence, je ne savais pas qu'un jour j'aimerai autant un être, tu es une merveilleuse personne. »

Je glisse ma joue contre celle de l'étalon que mon cœur avait choisi et soupire, heureuse. Mes naseaux remontent vers son oreille, que chatouille mon souffle.

« Et moi, je ne savais pas qu'un jour je serais de nouveau heureuse... Grâce à l'être le plus extraordinaire, le plus cher qu'il me fût donné de rencontrer et d'aimer. »

Je mordille doucement son encolure avec amour, et frotte ma joue contre son épaule. Je me sens si heureuse, et pourtant, je me demandais encore comment le mustang sable pouvait m'aimer, moi, cette petite jument arabe à la simple robe grise, qui ne souriait que pour réconforter les autres et sentait son coeur déchiré battre de plus en plus faiblement. Désormais, les plaies du passé pourraient cicatriser. La brûlure de la douleur pourrait s'apaiser. Car mon coeur avait trouvé son reflet. Et enfin, je pourrais à nouveau connaître la signification de ce mot si doux qu'est "bonheur".
Hors RP :
 


Fiche codée par Petite Fleur pour Spirit RPG




Autres signatures :
 

DC de Petite Fleur/Utopie, Splash You & Orun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirit-newlife.forumactif.org/
Aiyana
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 972
Points d'Experience : 117
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 19
Localisation : In France ! ♫
Joue également : /

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: « Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »   Mer 10 Aoû - 11:16

Abandonné ?





Merci Asgard pour l'avatar et Charbon pour la signa' :heart:


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

« Et toutes les étoiles de mon regard murmuraient mon amour... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonjour dans toutes les langues
» Le papillon des étoiles
» [RP] Toutes voiles dehors ! Souquez les artimuses !
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-