RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la Liberté mène à l'enfermement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 40
Points d'Experience : 14
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 21
Localisation : Dans le camp

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Quand la Liberté mène à l'enfermement   Jeu 16 Avr - 23:24

Quand la liberté vous mène vers l'enfermement
LIBRE | Plume de Corbeau & Co.


Montant haut ses antérieurs, la noire s'amusait à trottiner dans cet endroit qui lui était inconnu. C'est en fuyant ses bourreaux – une fois de plus – qu'elle avait mis le sabot dans ce drôle de lieu... Curieusement, la puanteur ne la reboutait pas. Il faut dire qu'ici, il y avait peu de chance pour qu'on ne vienne l'y trouver : trop de monde détestait les odeurs fortes, voire nauséabondes. Seuls les idiots, les imprudents et les ignorants se retrouvaient ici. Soufflant doucement, ressentant la vague de fatiguer de sa fuite réussie, elle plongea son regard bleu vers le ciel, là où planait ses deux ombres, bien silencieuses. Ces deux corbeaux craignaient ce qu'ils savaient être les Marécages. Mais il leur avait été impossible de raisonner l'enfant qui n'en faisait, pour une fois, qu'à sa tête. Ils comprenaient bien son envie d'être, pour une fois, tranquille mais ne pouvaient approuver le choix du lieu. Elle était bien trop loin du camp.

Plume de Corbeau, quant à elle, se fichait pas mal de savoir qu'elle n'était plus à proximité du camp : elle avait la paix qu'elle avait tant cherché, comment ne pas l'apprécier ? La seule chose qui pouvait la gêner était sa lèvre inférieure légèrement tuméfiée. Les trois poulains qui aimaient tant la martyriser avaient revendiqué les friandises que Torrent Vicieux lui avait donné avant de retourner voir, de loin, l'homme blanc qu'il avait sauvé. En voulant en protéger une partie, elle s'était pris un mauvais coup de dent et sa lèvre la lançait toujours depuis la veille... Hormis cela et les quelques marques de coups qu'elle portait sur le corps, la jeune pouliche était heureuse. Elle grandissait à merveille et même certains Indiens commençaient à reconnaître qu'elle n'était pas une si mauvaise jument ! Ce qui lui valait d'ailleurs d'être évaluée... Quel rang lui attribuerait-on ? Il y avait peu de doute là dessus, bien qu'elle ignorait ce que « poulinière » veuille dire. Mais au vu de la réaction contestataire de son maître, elle préférait se ranger de son avis.

Alors qu'elle continuait d'avancer calmement, un sourire sur ses lèvres, les oreilles en avant, sa jeune crinière au vent, elle s'arrêta net au vacarme qui se déclencha : Phobos et Demos, ses deux amis ailés, croassaient avec une telle violence qu'elle sentit son cœur se mettre à palpiter comme jamais ! Elle le ressentait vibrer et battre jusque dans son estomac. Ses yeus se teintèrent d'inquiétude alors qu'elle observait au devant d'elle, ignorant les deux corbeaux qui volaient à à peine quelques mètres au-dessus d'elle cette fois : que pouvait-il bien y avoir pour qu'ils hurlent autant ?

Code by Silver Lungs





Merci Brego ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand la Liberté mène à l'enfermement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la Liberté mène à l'enfermement
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-