RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suspens dans la pommeraie w/Rony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eagle Rare
Je suis:
Je suis:

Messages : 330
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Suspens dans la pommeraie w/Rony   Jeu 12 Mar - 11:24

Enfin rentré de leur pseudo-mission de laquelle ils avaient ramenés une unique pépite d'or qui ne servirait surement qu'à Vläed, et ce malgré le retard qu'ils aient pris, Titan et Sanders eurent droit à leurs jours de repos. Bien évidement, rien ne s'était passé comme d'habitude: Sanders avait lâché Titan dans le paddock improvisé du repaire sans même penser qu'il aurait eût le potentiel de sauter la barrière qui devait lui arriver au poitrail. C'était mal calculer son coup. Lorsque l'étalon se défoulait il pouvait partir loin, très loin. Il avait laissé claqué son dos, avait arqué l'encolure, tout son corps avait été étiré, contracté, mais il avait l'envie irrépressible de sauter. Il avait foncé droit sur la barrière et là où tout le monde s'attendait à ce qu'il l'emporte de plein fouet, ouvrant alors tous le paddock, l'étalon s'éleva dans les airs et aucun de ses sabots n'était allé titiller la barrière. Le saut avait semblé tout bonnement aisé de même que l’atterrissage durant lequel il s'était merveilleusement réceptionné. C'était après que tout se gâtait. Le géant avait perdu l'équilibre deux foulées plus tard et avait fait un terriblement roulé-boulé: Le pauvre Goliath avait pu s'estimer chanceux d'avoir ses bandages de fortunes aux antérieurs sinon ils auraient été arraché pendant la chute.
Il s'était relevé entre la frénésie de la liberté et le contrecoup de sa triste chute et s'en était allé au grand galop les oreilles à l'affut de tout son. Le Kladrubber connaissait la nature, enfin, il savait d'elle qu'elle n'était pas forcément l'amie du cheval dans certaine situation et qu'elle avait pour habitude de cacher les plus dangereux des prédateurs.

Galopant sur plusieurs kilomètres et sans qu'il ne lui arrive aucune autre péripétie, le mâle tomba nez à nez avec le célèbre champ de pommiers. Un endroit dont il avait souvent entendu parlé et qu'il avait pu observer de très loin à de nombreuses reprise lorsqu'il partait délivrer un message avec Sanders.

Pour une fois, sa grande taille n'avait été d'aucune aide. Les pommes qui avaient surement pour habitude d'être arrachées trop tôt à leur pommier s'étaient réfugiées encore plus haut dans les branchages. De plus, à cette période là il ne restait plus que des pommes à peine mures et quelques pousses pour la prochaine saison. Agacé et surtout dépité l'étalon avait fait le tour de tout le verger pour mettre le sabot sur une belle pomme, mais il n'y avait absolument rien. Soit, il se contenterait de manger ce qui lui tombera sous le nez. Même en se dressant sur ses deux postérieurs il lui avait été impossible d'attraper ne serait-ce qu'une simple feuille de pommier. Ses antérieurs en venant se reposer au sol avaient vibrer d'une douleur lancinante qui remontait jusqu'en haut du coude: Encore une blessure, encore une fois car Titanic en était un habitué. Entre ses bandages serpentaient tout un embranchement de coulé de sang, ce n'était pas douloureux loin de là, ç'eut été quelques éraflures seulement, le géant n'y prêta attention plus longtemps. Il avait préféré user littéralement de sa tête pour avoir les pommes brunis par le froid qui le narguaient du haut de leurs branches. Si Titan avait en règle général les os de verres, son crâne était, lui, aussi dur que celui d'un bélier. Il frappa à plusieurs reprise le tronc de l'arbre qu'il avait sélectionné mais à part quelques pommes complétement moisies, rien n'en tomba. Loin d'être du genre à abandonné, il continua avec des coups d'épaule, mais rien ne se passa. Agacé, l'étalon fumé eut même l'idée de creuser à la racine de l'arbre pour pouvoir par la suite le déraciner. Vous me direz, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir. Cet idée il l'abandonna bien rapidement cela dit, conscient qu'il n'irait pas bien loin.

Exténué, il s'était allongé devant l'arbre le temps de trouver une autre idée. C'est à ce moment même qu'une pomme - celle qu'il convoitait d'ailleurs - vint tomber juste sous ses yeux et rouler un peu plus loin, devant deux sabots usés par le temps. Le regard de Titanic remonta jusqu'au visage de l'inconnu, ses sourcils se froncèrent: Allait-il la manger? Le suspens était insoutenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rony
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 156
Points d'Experience : 47
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Là où t'es pas.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Suspens dans la pommeraie w/Rony   Ven 13 Mar - 15:23



"Ca, c'est du lourd."


Titan ♥


L'étalon pie isabelle n'en faisait que de plus belle. S'amusant à terrorisé les lapins dans leur trous, ceux-ci ce réfugièrent rapidement dans leur terrier. Le grand abrutis ne vit pas le terrier... Il mit alors son pied dedans, et tomba lourdement sur le sol. Un lapin lui monta sur l'cul pour faire sa toilette. Rony le dégagea d'un coup de crin violent. Une queue d'cheval dans la tronche ça fait pas du bien. L'étalon se releva, puis parti sans regarder derrière lui.

Celui-ci se trimballait non loin des pommiers, lui et la bouffe était une grande histoire d'amour. Il n'y a pas longtemps il était déjà parti là bas pour aller se remplir la pence. Il fit un petit trotting jusqu'à ce qu'il arrive à destination.

"Eeeuh... C'est quoi ça ?..."

Dit-il d'une légère voix. Il avait alors apperçut un immense étalon bien plus grand et balèze que lui. Il n'avait quasiment pas de crinière, un chanfrein busqué et des bandes sur les antérieurs. Il en fallait peut pour impressionner Rony... De plus, c'était un étalon. Ca le changeait! D'hab il rencontrait que des donzelles.

Bref, il s'avança prudemment vers le costaud qui essayait -en vain- d'attraper et même de vouloir déraciner le grand pommier. Les juteuses faisait la gueule aujourd'hui, aucune n'était tombée au sol et elle était toutes perchées à 300km.
Rony s'approcha lentement de l'étalon, curieux mais méfiant, il se cachait derrière l'arbre en essayant de ne pas de faire repérer.

Le géant s'allongea près du grand arbre... Une pomme suicidaire -qu'il avait l'air d'envier- tomba juste devant ces naseaux. Rony -qui lui c'était avancer encore plus près du géant- n'avait pas fait gaffe qu'il se trouvait dans son champ de vision...

Le grand étalon coucher regarda la pomme rouler jusqu'à monter la tête pour voir l'étalon isabelle. Rony était autant surpris que lui, il baissa les oreilles, fit un léger sourire genre un peut une tête de "me frappe pas". Étonnant de ça part, l'étalon isabelle n'avait pourtant peur de rien d'habitude, mais des énormes comme ça, on en voit pas souvent.


"Han han han meeerde."

Se chuchota t-il. Le cul légèrement abaisser, il était prêt à faire un équart si jamais l'envie d'attaquer passait dans le cerveau du balèze.

"Les pommes te donnes du fil à retordre ?"



Le stress.




He who knows all the answers has not been asked all the questions.
- Confucius

BG:
 
Art ©️ Me - Spirit ©️ Dreamworks
Parole de Rony #ffcc99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Suspens dans la pommeraie w/Rony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fouille dans le bureau du Directeur Tensho [en suspens]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-