RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit Prince et Divine Génitrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
River
Gare à vous, je suis :
Gare à vous, je suis :
avatar
Messages : 172
Points d'Experience : 62
Date d'inscription : 30/06/2014
Joue également : Berceuse Pastel - Grondelierre - April

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Petit Prince et Divine Génitrice   Mer 11 Mar - 0:47



« Petit Prince et Divine Génitrice »
________________

ft. Canon
__________

Depuis quelques temps, une nouvelle règle avait été établie au sein des équidés du campement de la cavalerie : ne pas s’approcher des poulains ou subir le divin courroux d’Hazel. Elle ne faisait aucune exception, que ce soit ses propres petits ou bien celui de Mime, le jeune Ashes. En effet, la douce géante n’ayant jamais pouliné avant, Hazel avait décidé d’étendre sa protection sur le petit mâle pour que rien ne lui arrive, même si sa propre mère veillait sur lui comme sur une pépite. Les chevaux, au début, s’étaient montrés curieux de voir trois poulains, évènement qui n’était pas arrivé depuis longtemps, et quelques uns avaient même délirés en pensant pouvoir s’approcher d’eux. Dès que le moindre être vivant, humain ou animal, qui n’était ni Mime, ni Marshall, se faisait chasser à grand coup de dents par Hazel, alors transformé en démon invincible. On l’avait même vu mordre cruellement la croupe d’une jument qui avait osé tendre le museau vers son fils chéri : la pauvrette avait détalé en traitant Hazel de dégénérée mais la trace sanglante laissée sur son arrière-train avait fait office de déclaration officielle au sein du groupe.

Ainsi, Hazel et Mime disposaient de tout l’espace dont elles avaient besoin pour élever Ashes, Butterfly et bien entendu, Canon. La belle ne le cachait pas, elle était aussi fière de ce dernier qu’elle l’avait été de Triton, un de ses fils les plus demandés par les éleveurs. Elle le traitait comme un petit prince, lui offrant le monde pour peu qu’il s’en donne les moyens : le poulain était intelligent, il avait compris le message. Hazel le laissait s’approprier son espace à sa façon, toujours derrière lui pour le protéger. Marshall se demandait parfois comment allait se passer le dressage des poulains, en voyant la poulinière agir ainsi : même s’il avait le droit de s’approcher autant qu’il le voulait, de toucher les poulains et de faire à peu près ce qu’il voulait, il sentait que AEC prenait un caractère bien trempé, comme celui de sa mère, peut-être pire même. Quand il regardait le jeune étalon imiter le comportement des adultes, il se disait qu’il avait à la fois le parfait poulain, que la cavalerie s’escrimait à chercher, dans ses allures et sa carrure, mais avec un caractère qui faisait de lui le pire de tous les démons. Il préférait de loin la douceur de TNGIT, qui était la gentillesse même, tellement gentille qu’elle aurait pu être la fille de Mime et non d’Hazel.

C’est d’ailleurs avec Butterfly que la mère avait le plus de soucis à se faire. La pouliche était d’une grande naïveté, gentille, délicate et timide. Tellement douce qu’Hazel se demandait parfois comment est-ce qu’elle ferait pour survivre dans ce monde où la loi du plus fort était la gagnante. Heureuse que Cane était là pour l’aider à veiller sur sa sœur. Cherchant de son regard d’or son fils bien aimé, elle ouvrit de grands yeux en constatant qu’il avait disparu. Levant bien haut la tête, scrutant le moindre animal (et personne n’osait à ce moment croiser le regard d’Hazel), la jument appela d’une voix forte et autoritaire, qui ne laissait pas à son fils le loisir de refuser s’il l’entendait (ou non d’ailleurs).

« CANON. Reviens ici, tout de suite. »

Confiant d’un regard Butterfly, qui dormait profondément contre Ashes, à Mime, Hazel avança au cœur du campement. Elle était inquiète de ne plus voir le poulain isabelle et se mettre à sa recherche était inévitable à chaque fois qu’il disparaissait, même quand il n’allait que derrière les jambes d’un autre équidé. Hazel ne pouvait supporter de ne pas pouvoir garder un œil sur sa progéniture depuis l’accident de son premier poulain. L’histoire lui faisait encore avoir des sueurs froides.
Flairant l’odeur du Capricieux Prince à l’entrée du campement, Hazel redoubla l’allure, craignant maintenant les voleurs de chevaux. Son fils valait très cher, terriblement cher, pour les hommes. Elle finit par apercevoir la belle robe de son fils adoré et l’appela de nouveau, avec la même voix de général que tout à l’heure.

« Canon. »



[i]∆∆∆
« Hazel parle en #b5d199. »
MP ou skype si tu veux plus :heart:

©️ SIIU



©️ Charbon :heart:

Spoiler:
 

OC by La_Siiu 2016

DC: Berceuse Pastel, April, Grondelierre & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canon
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 19
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petit Prince et Divine Génitrice   Mer 11 Mar - 13:18

La journée avait bien commencée: Comme d'habitude Canon avait jugé tout à fait normal d'aller agacer un de ses congénères ou deux comme pour asseoir sa supériorité - et surtout celle de sa mère, une jument protégeant son enfant des mauvais étalons et des juments jalouses -. Personne, qu'il soit adulte ou bien nouveau né, n'effrayait Canon. Où qu'il aille et qui qu'il embête le jeune Prince sentait derrière lui le regard de sa mère qui fusillait aussitôt quiconque se montrerait un peu trop agressif à son égard.
Son terrain de jeu s'agrandissait au fur et à mesure que les jours passaient et bientôt les victimes de sa désagréable petite personne finirent par fuir le plus loin possible du poulain espérant qu'il ne vienne plus les agacer. Mais pour Canon, il fallait plus que quelques minutes de marche pour l'arrêter. Il s'était entêté à faire le tour du campement en observant chaque personne qu'il croisait, se soustrayant au regard protecteur de sa sainte mère, une jument respectable.

Il s'était tout d'abord amusé à perdre une brosse qui trainait devant les pattes d'un grand étalon, près d'une sacoche de cuire. Ensuite, il avait emmêlé une corde à force de faire le zouave avec, tourner dans tous les sens possible et imaginable et s'y était même coincé la jambe chose qu'il n'avait pas de suite remarqué. C'est après quelques mètres de marche qu'il sentit comme une présence derrière lui, une présence des plus bruyante car la corde elle même avait attrapé en chemin un clairon qui trainait là et un fer qui gisait ici. Les deux objets se martelant l'un contre l'autre créait pour le poulain un son des plus angoissant. Le pauvre prince pressa le pas et lorsqu'il entendit le bruit s'intensifier il galopa.

- Canon. La voix de sa mère tinta, elle était ferme et on aurait pu y desceller une pointe d'inquiétude, mais le pauvre jeunot était bien trop apeuré pour remarquer quoique ce soit. Il détalait comme un cheval fou en direction de sa mère qui le sauverait de ce terrible montre de métal au cri terrible. Ce comportement était non sans rappeler celui de son géniteur, seulement Canon était encore un poulain.

- MAMAAAN! Hurla le petit être de sa voix juvénile, une véritable voix de fillette. MAMAAAAN AIDE MOI! Supplia t-il, ne tenant pas en place. S'il venait à s'arrêter le monstre le mangerait. Au delà qu'une peur monumentale, Canon risquait gros. En effet, il suffisait que le clairon ou bien le fer vienne lui heurter de plein fouet les jambes pour que ses os fragiles de poulain se trouvent brisés. Ainsi la carrière brillante que l'on imaginait au jeune poulain se trouvait tout bonnement tuée dans l'œuf.

( couleur de RP: cornflowerblue )


C A N O N
- - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River
Gare à vous, je suis :
Gare à vous, je suis :
avatar
Messages : 172
Points d'Experience : 62
Date d'inscription : 30/06/2014
Joue également : Berceuse Pastel - Grondelierre - April

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petit Prince et Divine Génitrice   Mer 11 Mar - 14:03



« Petit Prince et Divine Génitrice »
________________

ft. Canon
__________

Quand Hazel vit enfin son fils, elle pu lire la peur sur le visage du poulain, une peur panique qui lui faisait ouvrir de grands yeux effrayés et piailler comme il ne le faisait jamais, pendant qu’il galopait comme un fou. La belle, pendant une seconde, cru qu’un prédateur avait mis en péril la vie de son fils, ou qu’il avait croisé un de ces voleurs débectants et elle avait prit une posture intimidante, ses prunelles dorées flamboyante de colère, prête à défendre son petit contre l’univers tout entier.

Mais non.
Le doux idiot avait simplement coincé sa jambe dans une corde et il avait même réussit à attraper dans ses jeux un clairon et un fer.

« MAMAAAN! MAMAAAAN AIDE MOI! »

Le poulain bougeait dans tous les sens et Hazel se dit un instant que cet imbécile heureux de JOB avait bien réussit à lui refiler un peu de son caractère… excessif. Hazel mit un petit coup de museau dans les flancs de son fils pour le faire revenir sur terre. Elle était là, il ne craignait plus rien. Du moins s’il arrêtait de sautiller dans tous les sens.

« Calme toi Cane, sinon je ne peux rien faire. »

Profitant d’un mouvement du poulain, elle vit la corde emmêlée avec brio autours de la toute petite jambe fine. Résignée, se demandant parfois si Butt’ parviendrait un jour à insuffler ne serait-ce qu’une infime once de calme à son frère, Hazel examina le nœud qu’il s’était fait. Elle aurait pu le défaire tellement facilement s’il n’avait pas réussit à le resserrer : le poids du clairon et du fer trainé sur plusieurs mètres avaient très certainement joué là-dedans. Hazel n’aimait pas du tout que la jambe de son fils soit entravée par quoi que ce soit : elle connaissait mieux que personne la fragilité des poulains à cet âge-là et s’il se blessait, en plus de s’en vouloir jusqu’à la fin de ses jours, elle tuerait l’inventeur de ces objets du diable qui pendaient derrière le Prince.
Elle s’ébroua, faisant s’entrechoquer les petites perles de métal qu’abordaient ses multiples parures, avant de soupirer. Le nœud était trop serré pour qu’elle puisse faire quoi que ce soit avec ses seules dents rapidement et elle ne voulait pas laisser Butterfly trop longtemps seule avec Mime. Elle aurait bien aimé que Marshall soit dans les parages pour l’aider, mais il était parti essayer de nouveaux chevaux pour avoir une monture de fonction le temps que les trois poulains grandissent, et il était hors de question qu’un autre homme s’approche de Canon ou de Butter pour l’instant. Hazel défendait ses petits avec la jalousie et la férocité des dragons dont parlaient les contes de fée.

« Bon, tu t’es fait un splendide nœud Canon. Ne bouge pas. »

Occupée à terrasser le « monstre » qui effrayait tant son fils, Hazel ne pouvait surveiller les alentours. Ils étaient un peu en retrait du camp et c’est pourquoi elle s’arrêtait entre deux coups de dents, relevant la tête avec vivacité, pour s’assurer que personne ne venait. Quand l’un des équidés du camp voulu lui dire quelque chose en passant non loin, la mine terrible que lui adressa Hazel suffit à le décourager dans sa tentative de leur venir en elle. Après tout, plus que les autres, Hazel se méfiait tellement des étalons qu’il était tout bonnement devenu impossible pour l’un d’eux d’approcher à moins de dix mètres des poulains.

Revenant à ses moutons, la mère mit en garde son petit.

« Ne traîne plus jamais tes jambes au milieux des cordes, d’accord Canon ? »



∆∆∆
« Hazel parle en #b5d199. »
« Canon parle en cornflowerblue. »
… j'ai pas pu résister ;A;

© SIIU



©️ Charbon :heart:

Spoiler:
 

OC by La_Siiu 2016

DC: Berceuse Pastel, April, Grondelierre & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canon
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 19
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petit Prince et Divine Génitrice   Jeu 12 Mar - 12:15


- Calme toi Cane, sinon je ne peux rien faire. Il essayait de se contenir, piaffant autour de sa mère en gardant un œil en direction du montre qui le poursuivait. Il envoyait parfois un regard implorant à l'égard de cette chère mère pour qu'elle se presse à lui venir en aide. Tout à fait calme, la jument analysa la situation pendant que l'autre idiot n'arrivait plus à tenir en place.

- Bon, tu t’es fait un splendide nœud Canon. Ne bouge pas. Un nœud? Mais de quoi pouvait-elle bien parler? Il s'agissait là des griffes acérées d'un monstre démoniaque! Griffes qui d'ailleurs commençaient à irriter la jambe du pauvre poulain. Alors qu'il tentait de rester le plus immobile possible, le souffle fort et les yeux grands ouverts comme le poulain apeuré qu'il était, sa mère s'attardait sur le nœud. Lorsqu'un inconnu s'approcha Hazel leva immédiatement la tête et lui fit rapidement comprendre qu'il ferait mieux de s'éloigner. Comme s'il avait oublié son monstre, Canon fit de même, fixant l'inconnu avec deux yeux froids et les oreilles plaquées contre sa nuque. Il l'avait même suivit du regard jusqu'à ce qu'il ne puisse plus le voir et jusqu'à ce qu'Hazel ne lui parle:

- Ne traîne plus jamais tes jambes au milieux des cordes, d’accord Canon?
- Des cordes? Il regarda derrière lui, en effet c'était une corde. Oui des cordes! Biensure je le savais. C'était qu'une corde! Une pauvre corde oui. C'est évident! Il leva les yeux au ciel et pouffa: Pff! Comme si les monstres existaient, mais où va le monde! Il arqua un grand sourire victorieux qu'il adressa à sa mère: Un beau Canon dans tout sa splendeur, un peu trop fier de lui malgré sa bêtise.

- Dire que y'en a à qui ça fait peur, n'importe quoi! Pas vrai maman? L'interpella t-il. Tu sais quoi, personne à osé me parler! Je pense que je leur fais peur! Avait-il poursuivit encore plus fièrement, toujours aussi joyeux de raconter ses journées et ses péripéties à sa mère: Et aussi, ces grosses dindes géantes tu sais, de la même espèce que Marshall, ils laissent trainer tellement de chose! Leurs mères leur a jamais appris à ranger? L'air faussement énervé, il gonfla les joues comme il avait l'habitude de le faire.

- J'ai rangé pour eux du coup! Il y a avait une sorte de morceau de bois poilu là, un animal mort je crois..., - une brosse - je l'ai pris et je l'ai jeté un peu plus loin! Nan mais tu te rends compte? Ils laissent trainer des animaux morts! Il grimaça en laissant sortir sa langue qu'il fit tourner dans tous les sens. Répugnant! Décidément, la journée de notre petit poulain isabelle avait été terriblement chargée.



C A N O N
- - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River
Gare à vous, je suis :
Gare à vous, je suis :
avatar
Messages : 172
Points d'Experience : 62
Date d'inscription : 30/06/2014
Joue également : Berceuse Pastel - Grondelierre - April

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petit Prince et Divine Génitrice   Sam 14 Mar - 12:21



« Petit Prince et Divine Génitrice »
________________

ft. Canon
__________

Éduquer deux poulains en même temps n’était pas chose aisée : garder un œil sur le premier, vérifier que le second ne soit pas en train de se faire mal, éloigner les intrus qui pourraient leur causer tord, empêcher Canon de se sauver à la conquête du monde dans la matinée, apprendre à Butterfly à prendre un air intimidant pour qu’on ne l’embête jamais, donner un conseil à Mime qui avait parfois de petites angoisses vis à vis d’Ashes, bref. Hazel avait besoin de toute sa tête en ce moment. Cela expliquait son sale caractère quand on venait lui parlait, très certainement : elle n’avait plus la moindre minute pour souffler.
Mais elle avait été très fière de Cane quand il avait lui aussi fait sa mine terrible, l’imitant pour chasser l’intrus.

Puis il s’était lancé dans d’innombrables explications. Il lui racontait toujours tout ce qu’il faisait et, patiente, Hazel écoutait son fils, qui prenait des postures et adoptait des mimiques dignes de grands étalons, malgré sa petite taille de jeune poulain.

« Des cordes? Oui des cordes! Biensure je le savais. C'était qu'une corde! Une pauvre corde oui. C'est évident! Pff! Comme si les monstres existaient, mais où va le monde! »
« Mais oui, tu le savais, tu n’es pas ignorant. »

Hazel l’encourageait toujours, même si elle avait bien vu l’expression d’angoisse de son fils. Mais en digne Divine Génitrice qu’elle était, elle préférait mille fois mieux aller dans son sens.
Après tout, c’est bien comme ça que Frozen l’avait élevée et cela avait très bien fonctionné.

« Dire que y'en a à qui ça fait peur, n'importe quoi! Pas vrai maman? Tu sais quoi, personne à osé me parler! Je pense que je leur fais peur! Et aussi, ces grosses dindes géantes tu sais, de la même espèce que Marshall, ils laissent trainer tellement de chose! Leurs mères leur a jamais appris à ranger? J'ai rangé pour eux du coup! Il y a avait une sorte de morceau de bois poilu là, un animal mort je crois... je l'ai pris et je l'ai jeté un peu plus loin! Nan mais tu te rends compte? Ils laissent trainer des animaux morts! Répugnant! »

Hazel écoutait, encore et toujours. Ne relevant pas que Canon n’avait pas dû effrayer grand monde mais qu’ils devaient plutôt la craindre elle.

« Les dindes géantes s’appellent des Hommes, Canon. Ils ne sont pas très malins, certes, mais ils te serviront le fort sur un plateau d’argent si tu leur plais. » elle s’obstinait à répéter les même choses à son fils, espérant qu’il comprenne un jour qu’un peu de manipulation pourrait lui venir en aide, « et les animaux n’ont pas de bois sur eux et le jour où tu verras un seul animal mort dans une écurie, tu auras le droit de faire un scandale aux hommes. Cela devait être un de leurs outils. »

Elle n’avait pas voulu se lancer dans le sujet « Cerfs et bois », se disant que le sujet serait peut-être un peu complexe pour Canon, qui ne se servait pas toujours de toute sa tête. Étant enfin venue à bout du nœud horrible, elle avait enfin libéré son fils de l’emprise de la corde et l’avait jeté un peu plus loin, laissant le soin à une recrue de la cavalerie et de la ranger pour elle. Souriant à son fils, d’un sourire qu’elle n’accordait qu’à ses petits, elle lui avait ensuite indiqué le campement.

« Tu viens maintenant ? Butterfly est restée avec Mime et Ashes. »

Elle n’aimait vraiment pas l’idée de laisser sa fille seule. Laissant le petit mâle passer devant elle, Hazel avait fermé la marche, lorgnant les fourrés qui entouraient le campement : elle y avait descellé, la semaine dernière, l’odeur d’un prédateur et elle s’en méfiait comme de la peste. Elle n’avait pas réussit à identifier l’odeur de l’animal, ours, loup ou couguar, allez savoir, mais elle refusait que Butter ou Cane s’en approche de trop près.

Dans le campement, les cow-boys s’agitaient dans tous les sens, la faute à un mustang qui venait d’être attrapé et qui leur donnait du fil à retordre. Hazel avait alors pressé le pas pour être à hauteur d’épaule de son fils, la mâchoire prête à envoyer les dents sur le moindre individu qui oserait s’approcher d’eux. Une recrue se fit d’ailleurs arracher toute sa manche, en reculant vivement ce qui l’avait envoyé pile sous le nez de la mère. Il partit en maudissant l’overo, qui lui adressa un regard courroucé. Personne ne l’appréciait beaucoup ici, quand elle était suitée.


∆∆∆
« Hazel parle en #b5d199. »
« Canon parle en cornflowerblue. »
... c'est tout nul ;A;

© SIIU



©️ Charbon :heart:

Spoiler:
 

OC by La_Siiu 2016

DC: Berceuse Pastel, April, Grondelierre & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canon
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 19
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petit Prince et Divine Génitrice   Mar 24 Mar - 10:31


- Les dindes géantes s’appellent des Hommes, Canon. Ils ne sont pas très malins, certes, mais ils te serviront le fort sur un plateau d’argent si tu leur plais. Et les animaux n’ont pas de bois sur eux et le jour où tu verras un seul animal mort dans une écurie, tu auras le droit de faire un scandale aux hommes. Cela devait être un de leurs outils. Hommes ou dindes géantes honnêtement c'était du pareil au même. Le jeune poulain écoutait calmement les paroles de sa mère, les deux oreilles tournées dans sa direction pour ne pas perdre une miette de ses divins mots et ce même quand quelque chose attirait son regard plus loin. Quoiqu'il en soit, il retiendrait qu'il était en droit d'aller faire toute sorte de caprice si quelque chose ne lui plaisait pas et ça il ne l'oublierait jamais.

Le prince sentit la corde se desserrer, c'était clairement plus agréable, la circulation pouvait enfin se faire correctement: Finir avec un membre engorgé à cause d'une bête corde à cet age, ça aurait été particulièrement désagréable. Lorsqu'il se retourna vers sa mère afin de la remercier - car il fallait toujours être poli avec sa mère, il fallait la respecter, elle, Mime, Ashes et Butter - il fût ravis de voir un sourire sur son visage. À ça le petit étalon lui rendit ce même sourire, joyeux et à la demande de sa mère il se mit en route pour rejoindre sa sœur et les autres.
Il passa devant sa mère et trottina fièrement comme le jeune étalon qu'il était. C'est lorsqu'il se pavanait ainsi que ressortait le sang de son père, ce dernier avait pour nature de se montrer constamment sous son meilleur jour.

Canon observait chaque mimique de sa mère en tournant la tête parfois, pour voir où elle en était. En jeune poulain curieux qu'il était, la venue d'un étalon sauvage dans le campement avait attiré son attention. Comme magnetisé, Canon s'était déporté sur le coté pour mieux voir la capture toute en fougue et en puissance, mais rapidement il fût ramené à la réalité par sa mère, menaçante qui avait remit un pauvre gars à sa place pour s'être immiscé dans son espace de vie. Le poulain sursauta et s'empressa de se remettre sur le droit chemin, c'est à dire près de sa mère.

- Ils ne font vraiment attention à rien! Pas vrai maman? Remonté. Moi, sur mon passage ils se pousseront tous! Tu verras. Continua t-il fièrement, convaincu de son avenir brillant tant Hazel lui avait bourré le crâne. Et ce qui ne se pousseront pas, je leur rentrerait dedans. Ils apprendront à se pousser! C'était là les paroles d'un petit tyran en herbe. Un petit tyran qui chaque jour découvrait grâce à sa mère le pouvoir qu'il pouvait avoir sur les hommes et les autres chevaux si il savait se montrer assez impressionnant.

- Tout ceux qui oseront t'approcher ou t'embêter je les ferait bannir, je les écraserais! Un grand sourire se dessina sur ses lèvres alors que sa petite voix juvénile s'emplissait de volonté, de joie, de détermination. Il lança ses deux prunelles bicolore sur sa mère, comme pour l'interroger du regard: Était-il dans le bon?



C A N O N
- - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River
Gare à vous, je suis :
Gare à vous, je suis :
avatar
Messages : 172
Points d'Experience : 62
Date d'inscription : 30/06/2014
Joue également : Berceuse Pastel - Grondelierre - April

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petit Prince et Divine Génitrice   Mer 8 Avr - 23:27



« Petit Prince et Divine Génitrice »
________________

ft. Canon
__________

Canon observait, Hazel lui apprenait. Il était toujours très attentif au moindre geste de sa mère, ce qui rendait son éducation plus simple. Il faudrait qu’Hazel lui raconte un jour Dragon et Triton. Elle lui avait déjà beaucoup parlé de ses origines, de Stronger, Rose Noire et Frozen Queen, mais il fallait qu’il sache, et que Butter écoute elle aussi, que jusqu’à présent, tous les poulains qu’elle avait eu avaient connu succès auprès des hommes.
Canon avait repris son monologue de petit prince après la vive morsure qu’elle avait infligé à un larbin dont leur monde pouvait se dispenser.

« Ils ne font vraiment attention à rien! Pas vrai maman? Moi, sur mon passage ils se pousseront tous! Tu verras. Et ce qui ne se pousseront pas, je leur rentrerait dedans. Ils apprendront à se pousser! Tout ceux qui oseront t'approcher ou t'embêter je les ferait bannir, je les écraserais! »

Hazel écoutait. Le petit, s’il continuait ainsi, avait toutes ces chances de devenir un de ces dignes fils. Elle prit son temps avant de se tourner vers lui, car on s’agitait encore devant eux et qu’elle ne voulait pas qu’un irresponsable le bouscule, puis ses yeux dorés se plongèrent dans le regard du poulain.

« C’est très bien Cane. Ne laisse jamais personne te bousculer ou te bloquer le passage, jamais tu m’entends ? »

Elle savait qu’il entendait, qu’il analysait et qu’il retenait ce qu’elle avait à lui dire. Même s’il ne comprenait pas tout ce qu’elle disait ou qu’il comprenait les choses à sa façon, Hazel savait que le moindre mot qu’elle prononçait avait une importance capitale pour son fils. Elle n’avait pas peur pour lui. C’était plutôt de Butterfly qu’il fallait se méfier, tant elle était calme et naïve. Un jour, cette pouliche se ferait kidnapper en pensant suivre un ami ! Ressassant divers souvenirs, dont celui de son premier petit, Hazel finit par dire quelques mots, plus pour elle même que pour son fils, mais qu’il avait peut-être entendu, car il était revenu tout contre elle.

« Butter ne doit jamais rester seule, jamais. »

Elle ressentait, à chaque fois qu’elle posait les yeux sur sa fille, une peur ancienne et profonde, qui lui disait que la douce courrait peut-être un danger. Elle avait l’impression que quelqu’un allait venir et la lui enlever. Si Mime avait réussit à apaiser la mère, en s’interposant entre Butterfly et un groupe de jeunes chevaux qui bougeaient beaucoup trop et gagnant ainsi son respect, rien ne pouvait convaincre Hazel à fermer les yeux la nuit. On pouvait voir, comme éclairés par des lumières divines, deux yeux d’or qui flamboyaient dans l’obscurité, surveillant la précieuse progéniture qu’elle aimait tant.
Qu’on ne lui enlève jamais ni Cane, ni Butter ; elle ne pourrait s’en remettre.

∆∆∆
« Hazel parle en #b5d199. »
« Canon parle en cornflowerblue. »
... c'est encore pas mal nul :I

© SIIU
-



©️ Charbon :heart:

Spoiler:
 

OC by La_Siiu 2016

DC: Berceuse Pastel, April, Grondelierre & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canon
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 19
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petit Prince et Divine Génitrice   Lun 29 Juin - 10:00


Il buvait encore ses paroles et acquiesçait à chacune.

- Butter ne doit jamais rester seule, jamais. Le petit redressa ses deux oreilles pliées. Convaincu, plein de volonté il hocha la tête et trottina jusqu'à sa mère avec élégances - au delà d'avoir de belles allures naturellement, Canon savait se pavaner comme un étalon -.

- Ne t'en fais pas maman! Il fronça les sourcils. Celui qui s'approche de Butter je lui arrache les dents! Canon sourit, non sans une grande fierté. Ayant bien retenu les leçons de sa tendre mère, il se montra quelque peu agressif avec tout ce qu'il pouvait croiser sur le trajet: Les oreilles collées contre la nuque et la tête en avant pour chasser quiconque viendrait de trop près qu'il soit homme ou équidé. On pouvait déjà voir les cow-boys parier sur les chances qu'ils auraient de pouvoir débourrer le jeune étalon. Avec un tel caractère et à un si jeune age personne n'avait trop d’espoir, on imaginait déjà Canon au fond d'un paddock comme étalon reproducteur - au mieux - ou bien avec une balle dans le crâne - au pire -.

Lui, appréciait la pseudo peur qu'il inspirait - ou plutôt que sa mère inspirait -. A quelques mois à peine, AEC apprenait à jouer de sa carrure et de ses atouts et se délectait d'un pouvoir factice!

- Pffr. Ils sont vraiment stupide! T'as vu ça maman? Il rit. J'apprendrais à Butter à faire pareil! Je comprend pas que ça ne l'amuse pas, ah-ah!

( ça c'est caca )


C A N O N
- - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Petit Prince et Divine Génitrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-