RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vind'ju qu'il fait noir là d'dans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rony
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 156
Points d'Experience : 47
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Là où t'es pas.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Vind'ju qu'il fait noir là d'dans.   Mar 3 Mar - 16:52



"Lumière ? ACTION !"


Libre.


S'matin là, l'étalon pie isabelle c'était levé aux aurores, ce qui était légèrement -énormément- étonnant de ça part. Lui ? Matinal ? AHAHAH! Même un tremblement de terre ne le réveillerais pas.

Cependant, il eut une envie folle d'aventure, et oui, c'est un étalon curieux remplis de soif de tout. -même des nanas- Il lève sa grosse carcasse beige, se secoue, et pars en marchant d'un pas fainéant. Bon, aller là, un p'tit coup de speed.

Il fit alors un joli petit saut de mouton tout en poussant un mignon petit cri, puis, galopa de vive allure. Galoper, se sentir libre, la crinière dans l'vent, quoi d'mieux ?
Il galopa pendant une demie heure, l'endurance était "vitale" pour les chevaux sauvages. N'importe quoi pourrai lui courir après, il le distancerais. Subitement, il aperçois au loin une petite montagne, avec un immense trou à l'intérieur. La curiosité l'emporta, il se dirigeas vers l'entrée d'la caverne, qui, après 10min d'observation, était une ancienne mine abandonnée.

"P'tain 'fait tout noir là d'dans..."


Osef, j'y vais. Se dit-il, sur de lui. L'étalon isabelle rentra prudemment dans la mine, le temps que ses pupilles s'habituent à l'obscurité, il marchait d'un pas de loup, on ne sait jamais si d'la terre venait à tomber sur sa robe, ça serait la fin du monde.
Une fois bien dilatées, il repris une marche active, faisant attention à là où il marchait.

Les souris et les rats courraient entre ses sabots, mais il en avait rien à foutre, lui s'qu'il l'importait, c'était d'arriver au bout. Sauf, que dans une mine, y a rarement qu'un seul chemin. Une patte d'oie se présenta alors devant lui, l'étalon pris un chemin au pif, celui de droite tiens.

Il continua à marcher jusqu'à ce qu'il tombe dans un gros trou plein de boue dégueulasse.

"PUTAIN DE MERDE FAIS CHIER !"

Dit-il, énervé.

"P'tain j'suis dégueulasse maint'nant ! Pis ça pue en plus s'te merde !"

Les oreilles bien en arrière, les naseaux serrés, il essaya de se débattre, mais rien à faire, pris au piège entre 4 mur de boue, il ne pouvait s'en sortir seul. Sauf si il y mettais un peut plus de volonté, mais ça... Il n'abimerais pas son joli poitrail presque quasiment dégueulasse pour se sauver, excepté s'il a faim.
Bon, pu qu'à attendre..




He who knows all the answers has not been asked all the questions.
- Confucius

BG:
 
Art © Me - Spirit © Dreamworks
Parole de Rony #ffcc99


Dernière édition par Rony le Lun 9 Mar - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1164
Points d'Experience : 424
Date d'inscription : 06/10/2012
Joue également : Shabet, Cicéron, Toxic.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vind'ju qu'il fait noir là d'dans.   Mar 3 Mar - 17:34


BARK !


La jeune isabelle était en route pour rentrer à la harde, après une escapade de quelques jours, elle devait bel et bien rentrer. Son trot la mena droit vers le désert en cette nuit fraîche, elle avait trotté longtemps, ayant traversé pas mal d'endroit durant ses cinq longs jours, trottant toujours et encore. Selon elle, le trot était l'allure la plus sûre pour traverser des kilomètres sans trop se fatiguer. Même si le galop, c'était bien plus grisant. D'ailleurs, le trot était l'allure idéale puisque que l'autre jument isabelle de la harde l'avait approuvé, sachant qu'elle était une grande voyageuse, Zéro avait écouté ses propos. Ah, surprenant non ? Zéro qui écoutait quelqu'un, on aura tout vu. Cependant, elle ne l'avait pas approuvé, se contentant de lui jeter un regard hautain avant de partir, ingratitude, quand tu nous tiens. M'enfin, cela datait et aujourd'hui, la jument sauvage appliquait cela, trottant donc.

Et ce fut dans son trot qu'elle finit par tomber sur.. une antre. La jument s'était arrêtée devant, curieuse, observant, la soif lui tenait la gorge mais l'envie de découvrir l'endroit avait été plus puissante. Comme d'habitude, la curiosité de demoiselle Zéro était immense. C'est donc pour cela que, même la journée levée, l'isabelle était toujours en train de déambuler sur les différents chemins, complètement perdue, tapant du pied, agacée. La jeune jument avançait, l'encolure basse, les oreilles en arrières, agitant nerveusement sa queue touffue. Tsh. Complètement perdue, comment s'était-elle débrouillée, encore une fois ? Il fallait toujours que quelque chose lui arrive. Bien heureusement, quelques minutes plutôt, elle avait eu la chance de tomber sur une petite flaque d'eau. Le goût n'avait pas été le meilleur mais ça passait, ça désaltérait, elle ne pouvait pas se plaindre. Enfin si, elle se plaignait. De toute façon, Zéro sans ses plaintes, ce n'était plus Zéro, tout le monde serait bien étonné de voir l'isabelle calme et posée. Parce que c'était pratiquement impossible, malheureusement.

Relevant son encolure, la fière mustang prit de nouveau le trot, bien décidée à trouver cette fichue sortie. Naviguer entre les rongeurs était plus qu'agaçant, sans parler qu'elle avait rencontré un serpent, saleté de bête. Zéro avait préféré prendre la poudre d'escampette, pas question de finir avec du venin dans les veines et de crever pitoyablement. Pas à cause d'un serpent. Surtout pas. L'isabelle erra encore, le souffle court pour avoir tant cherché une sortie, les oreilles basses, l'encolure transpirante -et le dos suivrait dans peu de temps-, et son chemin se divisa. Encore. Pfft, c'était à n'en plus finir dans le coin ! L'isabelle poussa un hennissement de colère et reprit son trot, secouant sa puissante encolure, s'interdisant de filer au galop. On ne sait jamais, c'était peut-être peu solide et finir enseveli sous les rochers, ce serait aussi con que de finir tué par un fichu serpent.

« PUTAIN DE MERDE FAIS CHIER ! »

Zéro s'arrêta net, redressant ses oreilles. Qui avait donc pu prononcer ces si beaux mots ? Qui avait pu, comme elle, se paumer dans le coin ? Et surtout, qui avait été assez fou pour entrer ici ? Oh bah finalement, elle n'était pas le seul cas désespéré du Cimarron, ça tombait plutôt bien. Un petit sourire amusé aux lèvres, l'isabelle poursuivit sa route, se mettant dans la caboche de dénicher l'étalon qui avait pu se perdre. Ah oui, étalon, vu la voix, ça ne pouvait pas être une agréable petite et douce jument.

« P'tain j'suis dégueulasse maint'nant ! Pis ça pue en plus s'te merde ! »

Huh ? Ça venait d'en bas ? Arquant un sourcil, Zéro sursauta en voyant une masse se mouver, dans un trou boueux, juste sous ses sabots. Ah, moui, en plus d'être assez fou pour entrer ici, il avait réussit à tomber dans un trou habité par de la boue. Bark. Voilà que l'étalon qui avait pourtant une très belle robe, était tout souillé par cette gadoue. Zéro eut un léger rire amusé, observant son congénère coincé avec un sourire en coin, l'air hautain. Pourquoi ne se dégageait-il pas de là ? En poussant un peu sur ses antérieurs, il pouvait certainement sortir de la boue et remonter sur le bord. Après tout, ce n'était pas si haut, malgré qu'il soit coincé entre ses quatre murs rocheux. Moqueuse donc, la demoiselle.

« Bah alors princesse, tu ne peux pas bouger ta grosse croupe pour sortir de là ? »

Quoi ? L'aider ? Ah, vous savez, ça n'avait même pas encore effleuré l'esprit de l'isabelle qui était trop occupé à se moquer de l'autre isabelle. Zéro recula légèrement, baissant son encolure pour juger le trou et analyser rapidement l'étalon isabelle aux yeux aussi azur que les siens. Ses crins noirs étaient eux aussi légèrement trempant dans la boue. Haha, 'vrai que ça puait là-dedans ! La jument redressa finalement son encolure, souriante. C'était pas si mal ici, finalement.
_____
Je viens squatter, héhé. Il me semble que ça peut être fun le rp entre ces deux là x)
Couleur de Zéro : Gainsboro

FICHE PAR SWAN.





Scène Zéro & Idylle:
 


Other:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rony
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 156
Points d'Experience : 47
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Là où t'es pas.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vind'ju qu'il fait noir là d'dans.   Jeu 5 Mar - 8:39

Bon, ben je répond.



"Chiche ou vérité...?"


Libre.


L'étalon, muni d'une tête affreusement dépitée, entendais des bruits de pas près de lui. Rony ne bougeait pas d'un poil, avait-il peur ? Non, absolument pas. De toute manière, il pouvait se dégager de cette emprise boueuse quand il le voulait, mais une grosse flemme le tenais fortement. Puis, une fois les bruits de pas rapprochés, il entendit d'une voix féminine :

« Bah alors princesse, tu ne peux pas bouger ta grosse croupe pour sortir de là ? »

Non mais, elle s'prend pour qui celle-là ? Et "princesse" c'est mon expression !
L'étalon mis les oreilles légèrement en arrière, puis il tourna la tête en direction de la jument en question. Il vit une nana isabelle avec une liste blanche, des yeux bleu des taches blabla et truc.
Bon. Encore une jument, se dit-il. J'pouvais pas tomber sur un étalon, non ?


"Eeuh, excuse moi, ma grosse, mais je sort mon gros cul de là, quand j'veux."

L'étalon la regarda avec un air blazer, la compagnie de la jument lui tapais déjà sur l'système. Sans plus attendre, il se mit à gratter la terre pour créer un trou un peut plus haut. Il parvint à se hisser dessus, puis sorti de son trou. Il se dirigeat vers la jument, puis se secoua comme un gros porc en envoyant d'la boue dégueulasse sur la belle robe isabelle de la juju à côté d'lui.


"Mmmh, appétissant, non?"

Rony regarda la jument de haut en bas avec un air sarcastique et un sourire en coin. Pu qu'à bouger son gros cul pour se sortir de cette merde de mine. Mais, elle aussi puait désormais.
Ah ah.




He who knows all the answers has not been asked all the questions.
- Confucius

BG:
 
Art © Me - Spirit © Dreamworks
Parole de Rony #ffcc99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1164
Points d'Experience : 424
Date d'inscription : 06/10/2012
Joue également : Shabet, Cicéron, Toxic.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vind'ju qu'il fait noir là d'dans.   Ven 6 Mar - 21:50


BARK !


Zéro vit finalement l'étalon se détourner vers elle, lui portant de l'attention suite à sa petite pique. Il mit légèrement ses oreilles en arrière, Zéro remarqua que, physiquement, malgré qu'il soit plus grand et plus robuste, il lui ressemblait. Certainement un mustang vu ses crins fournis. Sa robe était isabelle, ses crins sombre et son corps parcouru de traces blanchâtres. Enfin, maintenant, il était surtout bien boueux. Yark. Zéro recula, oreilles en arrière, préférant ne pas rester trop près du trou.

« Eeuh, excuse moi, ma grosse, mais je sort mon gros cul de là, quand j'veux. »

Un léger ricanement s'échappa de la gorge de la jeune jument qui observa son manège afin de s'extirper de sa prison boueuse. Rapidement - plus que Zéro ne l'aurait espéré - il s'échappa de là, atteignant le bord et remontant sur le chemin. La sauvage fit une mimique, plissant ses naseaux, la puanteur était horrible. Vraiment horrible. Seulement, la suite fut belle et bien pire ! L'étalon s'approcha de Zéro et vint se secouer comme un chien mouillé, envoyant de la boue puante autour de lui et... sur l'isabelle. Cette dernière enfouit complètement ses oreilles dans sa crinière brune et blonde, fronçant ses sourcils et reculant légèrement.

« Mmmh, appétissant, non? »

Zéro fusilla l'inconnu du regard, ses yeux azur se ternissant légèrement sous son agacement, tapant du pied, elle redressa fièrement son encolure. M'enfin, voilà que sa si bien aimée robe isabelle était tâchée, de plus, à cause de l'autre, elle puait. Faisant mine de vouloir le mordre, dents dehors et envoyant un coup de tête vers lui, elle finit cependant à lui adresser la parole. Pas bien amicalement, pour sûr.

« 'Tain, tu n'avais pas besoin de partager ta merde t'sais. »

Elle soupira fortement, se jaugeant du mieux possible, observant ses flancs, ses pieds et sa croupe. Arf, quelle odeur insupportable ! La jument se détourna finalement de l'autre et fit quelques pas vers l'avant, observant le chemin qui se poursuivait dans l'obscurité, quelques chauves-souris dérangées par le remue-ménage s'envolèrent, poussant de petits cris, voletant un instant autour des équidés avant de filer. Plus loin. Un frisson parcourut la colonne vertébrale de l'isabelle qui tourna sa forte encolure de mustang vers l'étalon aux crins sombres.

« Pfft, j'suppose que t'es complètement paumé ? Tu ne vas pas être bien utile. »

Nouveau soupire. De toute façon, elle était aussi paumée, donc aucun des deux ne seraient utiles pour la suite. De plus, le sol était si dur que c'était impossible de se repérer grâce aux empreintes de sabots. Zéro leva les yeux vers le plafond et l'observa quelques secondes, se détournant ensuite vers l'isabelle.

« Bon l'crado, on bouge de là ? »

Même s'il l'agaçait déjà, chercher la sortie à deux serait certainement plus simple.
_____
Couleur de Zéro : Gainsboro

FICHE PAR SWAN.





Scène Zéro & Idylle:
 


Other:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rony
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 156
Points d'Experience : 47
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Là où t'es pas.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vind'ju qu'il fait noir là d'dans.   Lun 9 Mar - 10:58



"Ben v'là..."


Libre.


« 'Tain, tu n'avais pas besoin de partager ta merde t'sais. »

Rony la regardait toujours avec un léger sourire, la jument avait l'air blazée. Des chauves-souris psychopathes ont décoller au dessus des deux équidés. Rony regardait dans quelle direction celles-ci ce dirigeaient. Puis, d'un léger regard en coin il aperçu la jument avoir un long frisson dans l'dos. Il fit un petit soupir avant de regarder à nouveau devant lui.

« Pfft, j'suppose que t'es complètement paumé ? Tu ne vas pas être bien utile. »

Rony la regarda les oreilles en arrière, mais il s'en foutait un peut de ce qu'elle pouvait dire, l'étalon avait un caractère de merde et j'm'en foutiste. La jument leva les yeux en direction du plafond, puis, regarda l'étalon à côté d'elle ;

« Bon l'crado, on bouge de là ?»


"Le "crado" t'emmerde."

Dit-il, d'une voix neutre. L'étalon redressa la tête, s'ébroua une dernière fois, puis commença à marcher dans la direction opposée qu'il avait emprunté la première fois. Retourner sur ces pas était la seule solution. Il ne regardait même pas derrière lui pour savoir si la jument le suivait ou non. Une faible lumière éclaircissait le sol, le pied prudent, il s'avança vers l'extérieur de la mine...
Vers la lumière du tunel.


Sorry c'est nul D:



He who knows all the answers has not been asked all the questions.
- Confucius

BG:
 
Art © Me - Spirit © Dreamworks
Parole de Rony #ffcc99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vind'ju qu'il fait noir là d'dans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gri-Gri pour rêver
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney
» Qui vous fait le plus flipper dans le staff ?
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?
» [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-