RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bran
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 135
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 17
Localisation : Dans le fort

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]   Sam 14 Fév - 16:35

Le soleil perce lentement mes crins, alors que ma nuit s'achevait tout aussi calmement. Voilà deux jours que j'ai quitté le fort pour bouger un peu, encore. Un léger mouvement d'épaule et d'encolure suffisent à me redresser un peu. Je ne suis pas très loin des indiens me semble-t-il ... Je pourrais leur faire une nouvelle visite ou partir ailleurs, exploré les terres alentours appartenant aux chevaux sauvages, quelque chose que je fais déjà moins que les indiens et autres groupes de chevaux car ils sont les plus lointain par rapport au fort qui me tient si souvent prisonnier. Pourquoi me fatiguer à y retourner à chaque fois ? Je ne sais pas ... Je suis sûr d'être abrité quand il pleut, je suis sûr d'avoir à manger plusieurs fois par jours, car oui, même si je n'ai pas d'affection particulière pour eux, que ferais-je seul dans les terres du Cimarron ? Je m’ennuierais, alors que là, je parle avec les différents rebelles ou les chevaux domestiques. En tant que solitaire, tout les camps essayeraient de m'attraper, là, pas tant que ça.

Un petit soupir a jaillit de mes naseaux, alors que je tirais sur mes pattes avant afin de me relever tranquillement, me secouant pour faire tombé la poussière et l'herbe qui avaient eu l'idée de s'accrocher à ma robe pendant la nuit. Bon, aller, c'est décider. Je vais juste aller faire un tour chez les indiens, j'aviserais après. Un pas après l'autre, je me met en route, me demandant se que j'allais découvrir encore aujourd'hui, ou qui j'allais de nouveau rencontré. Quelque chose était sûr, l'odeur que j'avais sur moi me dérangeaient même si mes crins étaient toujours long par chance... J'aurais eu l'air d'un réel cow-boy sinon !

Plusieurs temps après, j'ai enfin fini par arriver sur les terres indiennes, me demandant par où aller et c'est un bruit lointain d'eau qui m'a décidé. A trot lent, je me suis dirigé vers l'eau calme de ce côté si, avant de regarder autour de moi, ne désirant pas faire peur à qui que ce soit. J'ai commencer lentement à boire, laissant avec bonheur l'eau me rafraîchir, alors que j'ai soudain entendue un bruit de feuillages derrière moi ... Je me suis vivement retourner, arrêtant de m'abreuver, pour regarder la situation. En cherchant un peu, j'ai pus voir une belle jument, assez fine de ce que je pouvais entre voir à travers les arbres, les crins blanc pure, la rob noir comme une nuit sans lune. Elle semblait étonné, ou apeuré, je ne sais pas trop ... Me retournant tout doucement vers elle, j'ai grandement souris, cherchant à la rassurer en lui faisant comprendre que l'odeur ne faisait pas la personne.

- Bonjour ... Je m'appelle Bran, je me suis échapper du fort et je cherche simplement à visiter, je ne suis pas là pour t'attiré à toi ou aux indiens des ennuis, je ne l'assure !


J'ai doucement penché la tête pour ne pas paraître trop imposant, un sourire amicale sur le museau, toujours l'air accueillant.



crédit : lin : gambox-girl(signa) avatar : Bran (moi)
Colo : Bran (moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Beauty
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 333
Points d'Experience : 96
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 19
Localisation : Surement seule ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]   Sam 14 Fév - 23:33

Le soleil transperçait délicatement la parois sous laquelle j'était couchée, Plume Rouge ne me laissait plus dormir à coté du hamac sans avoir mit au préalables une couche de foin pour que je m'y allonge pour la nuit. Il avait même mit une peau pour me couvrir, a peu père à hauteur du milieu du tipi qui ainsi me protéger de tout intempérie. Il était au petit soin avec moi depuis qu'il savait que j'attendais un poulain, bien sur il ne se doutait pas que c'était contre mon grès que j'était dans cette état. La solitude me pesée bien plus maintenant, je m'était littéralement renfermer sur moi même, plus qu'avant. Je n'osait même plus bougeait, croyant que bientôt j'allait quitter ce monde et laissait la ma plus grande peur. Je ne voulait plus partir en expéditions comme j'aimait le faire avant avec mon cavalier, j'avait peur de me rendre dans les terres des cow-boys, car j'avait peur que Tybalt, ce ... monstre retombe sur moi et qu'il me refasse du mal. Alors que j'allait encore passait une journée en solitaire allongée sur ma couche de paille, je vit Plume Rouge sortir de la tente, pointant mon museau vers lui, il caressa doucement mon chanfrein et fit le tour de moi pour me donner des petits coups sur les fesse :

- Allez, debout ma grosse, va te promet. Va au moins jusqu'à la rivière.

C'est avec peu d'entreint que je me leva et que je me mit à marcher doucement entre les tipis. En voyant les regards que me lançait certains chevaux (et mêmes certains humains); je compris qu'ils me croyaient morte. Bien sur, allongés à coté du tipi de mon cavalier, parmi d'autre tipis, je passait inaperçus, mais je voyait à leurs yeux rond qu'il n'y avait pas que sa. Le fait que je soit grosse les intriguait, les choquaient. J'avançait en faisant abstraction a tout sa, les regards qui posait sur moi, je devait les oublier. Au moment ou je rejoignit les portes du camps, j'entendis des sabots, des bruits de sabots, en tournant ma tête, je vis que deux chevaux s'avançait, cela était des animaux sympathique et qui venait souvent me parlait, mais leurs regards était pleins de question. Je n'avait aucune envie de parlait, pas maintenant, pas de sa. En hennissant je partis au galop vers la rivière, je voulait fuir, fuir pour au moins une journée cette endroit, oublié toutes les histoires que j'avais eu, et surtout ce moment.

Je traversa la rivière à pierre sur, faisant attention ou je posait mes sabots. Arriver de l'autre coté, je m'enfonça dans des taillis ou je savait que des fraise bonne et juteuse poussait. En mangeant quelques une, j'entendit des bruits de sabots, trop tard malheureusement. Lorsque je releva la tête pour voir qui s'était, un étalon se tenait devant moi et me regardait. Couchant les oreilles en signes de peur, je baissa les yeux, la robe grise, les crins noir, et deux yeux, de grand yeux, l'un jaune et l'autre vert, improbable comme couleur. Au moment ou j'entendit la voie, je releva mes yeux et sortis des fourrées. Cela me gênait de me montrer ainsi, grosse, enceinte d'un poulain pas désirer et que je savait sans père. Je rebaissa les yeux et baissa la tête :


- Bonjour ... Je m'appelle Black Beauty. Ne soyez pas offenser par l’accueil que je vous réserves. Les seuls cow-boys que j'ai rencontrer sont des brutes sans cœur qui ne veulent qu'une chose : crée la souffrance autour d'eux.


La solitude vaut parfois bien mieux que de se prendre la tête avec des gens qui veulent être seul.



[size=13]By Mortal

BB & autre chevaux
Spoiler:
 


6 Rose Dans Mon Bouquet
DC = Jay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bran
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 135
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 17
Localisation : Dans le fort

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]   Dim 15 Fév - 10:13

La jolie jument noir finit par sortir de sa cachette, révélant une silhouette fine et élégante, pas si fine que ça au niveau du ventre, à ma vue. En apercevant son ventre se faisant rond, en grand sourire est naît sur mon visage, il s'agissait là donc d'une jolie jument porteuse ? Elle avait l'air si timide et si peureuse ... Il ne fallait surtout pas que je lui fasse peur, je m'en voudrais et en plus, je n'en avait pas la moindre envie, d'autant plus que la belle avait eu la gentillesse et la politesse de sortir de sa cachette et donc de faire preuve de courage, étant indienne elle aurait put fuir au galop et je n'aurais pas eu envie de la poursuivre, elle aurait eu encore plus peur :

- Bonjour ... Je m'appelle Black Beauty. Ne soyez pas offenser par l’accueil que je vous réserves. Les seuls cow-boys que j'ai rencontrer sont des brutes sans cœur qui ne veulent qu'une chose : crée la souffrance autour d'eux.

J'ai fais un pas vers elle, puis un second, n'allant pas plus loin, prenant soin de ne pas aller trop vite ou d'être trop brutal dans mes mouvements avant que je n'arrive face à elle. Maintenant, je pouvais plus la regarder et plus l'analyser. Elle n'avait clairement aucune raison d'avoir peur de moi et je comptais bien le lui faire comprendre en sympathisant un peu. Après tout, c'est vrais ! A part notre odeur et nos humains, qu'est-ce qui différencier les chevaux du cimaron ? Peu de choses j'en suis sûr ... Surtout que les cow-boy ne me servait que de logement et non de famille.

- Hé, tu n'as pas à t'en faire ... Tu le vois bien, des cow-boy, je n'ai que l'odeur !

J'ai grandement souris avant d'aller près de la rivière et d'y entrée tout doucement. J'ai bus encore un peu, n'ayant pas totalement étancher ma soif avant qu'elle n'arrive, puis j'ai finis par clairement m'y rouler. Voilà, l'odeur devait déjà bien être partit et surtout, elle devrait être bien masquer maintenant ! Me relevant, je suis sortis, m'ébrouant pour enlever l'eau en trop sur ma robe avant de sourire grandement :

- Voilà ! Je suis un solitaire ! Il ne me manque plus qu'une plume ou de la peinture et je serais des tiens ! dis-je en riant.

C'était ironique, je me doutais bien qu'aucun indien n'aimerait qu'un ex-cheval rebelle des cow-boys entre dans leurs rangs. Mais c'était une idée à creuser ... Si je rejoignais les indiens ou une quelconque harde, je serais sans doute plus libre que maintenant auprès des cow-boys ? Bof ... J'ai encore le temps d'y songer plus clairement. D'un mouvement de tête, j'ai replacé mes crins pour les sécher, en même temps que je replaçais mes idées sur l'instant présent :

- J'aime beaucoup ton prénom ! C'est les indiens qui te l'on donner ? Ils ont de bonnes idées si c'est le cas !

Les compliments que je lui faisait étaient là pour la rassurer, mais n'étant pas menteur, ce que je lui disait, je le pensé tout aussi clairement. Après une brève réflexion, j'ai commencer à me demander pourquoi des cow-boys auraient brutalisé une si petite et jolie jument sans raisons, ayant déjà un camp en plus ? Je trouvais ça idiot, dangereux, et complètement violent. Avec un nouveau sourire, j'ai respirais un grand bol d'air frais, regardant autour de moi ... Ce n'est qu'une fois dehors que je vois à quel point la liberté me manque ...

- C'est calme par ici ... J'aime bien ... ai-je tout doucement murmurer.



crédit : lin : gambox-girl(signa) avatar : Bran (moi)
Colo : Bran (moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Beauty
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 333
Points d'Experience : 96
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 19
Localisation : Surement seule ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]   Mar 17 Fév - 21:09

Mes yeux planter sur l'étalon posté devant moi, j'essayer de faire comme mon frère me demandait, être pas trop timide. Mais rien ne m'aider, l'odeur du cheval et le fait qu'il parle beaucoup me dérangeas quelques peu, je n'aimais pas les gens qui parles beaucoup. On ne pouvait pas vraiment dire que je ne les aimaient pas, c'était plus fort que moi, je me sentait constamment mal à l'aise avec eux. Secouant ma crinière, je regardait tout les faits et gestes de l'étalon. J'avait bien vue le regard qu'il avait lancer à mon ventre et qu'ensuite un sourire avait apparue sur son visage, croyait-il que j'était une jument porteuse ? Il se trompait, loin de la, et pourtant, je n'avait pas la carrure d'une jument porteuse, j'avait les jambes certes fines, mais de fin muscles était dessous, ma taille moyenne était bien pour que je sois plus rapide et mes sabots était entraîner à tout les sols. Perdue dans mes penser, je vit Bran (c'était comme sa qu'il s'appelais), entrer dans l'eau et ressortir tout mouillés. Pourquoi avoir fait sa ? Cela ne retirer nullement l'odeur des cow-boys, sa l'avait amoindrie, certes, mais sa ne l'avait pas faite disparaître. L'odeur du souffres et de la poudre était toujours ancrées dans la peau de l'animal, et dans la peau de l'homme. M'avançant doucement de l'eau je déclara :

- Oui, les indiens m'on appeler ainsi, enfin mon indien.

Je leva la tête en regardant ce qui ce trouvait devant moi. On pouvait voir le camps, au loin et des chevaux. J'en reconnue certains, et d'autres bavardait tranquillement en broutant. Lorsque je regarda le chevaux, ma timidité repris le dessous. Je coucha les oreilles en même temps que ma tête et bus quelques gorgés qui me brûla la gorge. Secouant ma robe ébène, je souffla, essayant de me calmer. Je regardait l'eau déferler sur les cailloux lorsque je me perdue dans mes pensées. Cette timidité, cette satané timidités qui me coller à la peau commencer à m’énerver, je ne pouvait plus vivre avec elle, je ne voulais plus. Pourtant elle faisait mon identité, j'avait entendue nombre de fois des chevaux dires sur mon passage "La noir timide" ou encore d'autre surnom. Un bruit d'animaux me fit lever la tête, il n'était pas rare de voir des prédateurs dans les plaines, mais s'était plutôt un bruit d'herbivore que j'avait entendue. Regardant Brans je murmura :

- Regardez et ne faite pas de bruit.

Je retourna ma tête, a tend pour voir les formes se dessiner. Un troupeau d'une rareté incroyable, on en voyait pas souvent. Des herbivores pouvant mesurer la même taille qu'un cheval, des sabots, la tête frôlant le sol à chaque pas, une énorme bosse leurs prenant tout le dos. Les animaux était déjà en voie de disparitions, le troupeau de comptait que 4 animaux. Des bisons.


La solitude vaut parfois bien mieux que de se prendre la tête avec des gens qui veulent être seul.



[size=13]By Mortal

BB & autre chevaux
Spoiler:
 


6 Rose Dans Mon Bouquet
DC = Jay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bran
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 179
Points d'Experience : 135
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 17
Localisation : Dans le fort

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]   Sam 21 Fév - 17:37

J'étais toujours debout, mes quatre sabot encrés dans la fine terre qu'offrait la terre des indiens, face à elle. Elle était très élégante et son ventre rond lui donner un genre d'aspect fragile et délicat, vous savez ? Je genre de personne que vous voulez protéger des choses mauvaises de ce monde cruel et insensé. La belle Black Beauty semblait sensible et timide devant moi, était-ce réellement ma faute ou était-elle simplement timide de nature ? Il faut l'avouer, j’espérais silencieusement que cette jument soit ainsi de nature et non par ma faute, je n'aurais pas eu envie de continuer de parler à cette jument si c'était pour l'effrayer ...

- Oui, les indiens m'on appeler ainsi, enfin mon indien.

J'ai de nouveau souris en entendant ceci, je ne sais pas trop pourquoi ... Pour la rassurer sans nul doute. Elle en revanche, semblait agacée par quelque chose, ou quelqu'un. Ses oreilles se sont plaquées sur son crâne, alors que je commençais à me poser des questions. Elle a commençait à boire et a regarder un peu partout autour de nous en ronchonnant toute seule. Elle semblait malheureuse ... Était-ce à cause de son maître ? Ou de son futur poulain ? Ou à cause de moi ? Bof, si elle avait un truc contre moi, elle aurait sans doute le courage de me le dire ou de me le faire ressentir d'une façon ou d'une autre. J'ai soudain entendu sa douce voix me murmurer des choses, me faisant rapidement sortir de ma rêverie :

- Regardez et ne faite pas de bruit.

Regardez ? Sérieusement ? Elle me vouvoyé ? Mais on avait le même âge pratiquement et se n'est pas comme si elle me devait un quelconque respect ... J'ai cependant était mis en alerte suite à sa soudaine baisse de tonalité. J'ai bander chacun des muscles de mon corps avant de redresser les oreilles et de regarder autour de moi. Il ne m'a fallut que quelques instants avant de voir quatre bissons arrivé dans mon champs de vision. Waaah ... A chaque fois que je les voyais, je ne pouvais jamais rester indifférent. Ces bêtes étaient réellement des grands tas de muscles et imposaient le respect par un simple regard.

-C'est époustouflant, ai-je susurré.

J'ai doucement souris, ne bougeant ou ne parlant que peu afin de ne pas les effrayer ou pire, les provoquer. Ces bêtes tout en muscles pourraient faire des ravages s'ils ce mettaient à charger sur un duo de chevaux, dont une en gestation, ou sur un village indien. Même s'ils étaient quatre, ils pourraient casser plusieurs choses importantes ou blesser, voir tuer un ou plusieurs humains. C'était le genre de chose à évité, alors autant ne pas bouger et ne pas parler trop fort. J'ai jeter un doux regard bienveillant en direction de Black Beauty, essayant de voir un peu ce quelle pensait de ces animaux ou mieux, voir ses réactions face à eux ou par rapport à eux. J'ai tranquillement reporter mon poids sur trois de mes pattes afin de soulager l'un de mes postérieurs au hasard. Il semblerait que je suis en sécurité ici, alors inutile de rester aussi attentif et sur mes gardes pour rien, autant montré à la jument que j'étais serein, ça la rassurerait peut-être un peu sur mon cas ou même le sien.



crédit : lin : gambox-girl(signa) avatar : Bran (moi)
Colo : Bran (moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Beauty
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 333
Points d'Experience : 96
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 19
Localisation : Surement seule ...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]   Ven 13 Mar - 19:58

Les bisons était des animaux souvent paisibles, ils ont l'habitude de partageais l'environnement, leurs territoires avec les herbivores, les chevaux ou les biches par exemple. Je n'était pas inquiète pour le coup, je croisait souvent ces bestioles, et j'était toujours heureuse de voir ces animaux qui sont peu nombreux. Au moment où ils passaient de l'autre cotés de la rivière où on était, l'un des bisons nous regarda et baissa la tête, comme si il nous saluait, je fit la même chose, un sourire sur les lèvres. Je tourna mes yeux bleu vers l'étalon gris à mes cotés, pendant un certains temps j'avait oubliés sa présence et m'était complètement concentrer sur la contemplation des bisons. Je secoua ma tête gênait d'avoir oublier la présence de Bran. Je baissa la tête pour boire quelque gorgeait. Je commençait déjà à m'habituer à sa présence, sa robe me rappelait presque celle de Loki, mon frère de cœur, mais l'odeur ne me disait rien qui vaille : un cow-boys.

Je ne pouvait rien dire, car j'avait toujours peur de dire une bêtise. Des fourmis commençait a engourdir mes membres, et je voulais aller marcher, dans l'herbe, mais depuis quelques temps, la solitude me pesait. Je me tourna vers Bran et lui fit un sourire :

- Excuse moi, je vais allez marcher, tu m'accompagne ?

Je voulait paraître la plus aimable qu'il soit, pour lui montrer que je n'avait rien contre lui mais que s'était surtout mon caractère qui me donnait cette air renfermer et timide.


La solitude vaut parfois bien mieux que de se prendre la tête avec des gens qui veulent être seul.



[size=13]By Mortal

BB & autre chevaux
Spoiler:
 


6 Rose Dans Mon Bouquet
DC = Jay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Balade courte, mais longue de sens. [Pv : Black Beauty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [terminé] La vie est courte, mais les journées sont longues ⊱ LEE
» tres courte mais bonne
» le passé c’est douloureux, mais à mon sens, on peut soit le fuir soit... tout en apprendre ![Alexouille]
» POCA ☮ tu sais, ma vie fut belle. un peu courte, mais magnifique.
» courte mais bonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-