RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cauchemardesque - Maafa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghenael
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 228
Points d'Experience : 17
Date d'inscription : 11/09/2012

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Cauchemardesque - Maafa   Dim 11 Jan - 19:18



La voix résonnait comme un gong dans sa tête, chaque mot lui faisait l'effet d'un coup sur la tempe, chaque mot l'anéantissait un peu plus.

"Tu n'es qu'un lâche... Comment as tu osé t'enfuir, pourquoi n'as tu rien fais pour les tiens. Toi qui étais descendant du clan, comment as tu osé fuir ton propre royaume, comment oses tu laisser cette terre en péril, entre les mains de ses traitres a leur sang. Tu fais honte aux Röda Ögon, tu fais honte a nos ancêtre et tu me fais honte plus que tout."

La voix gutturale le terrorisait, s'inséminait dans son être, faisait trembler tout son corps, crispait ses muscles et ses nerfs. Quand soudain une toute autre sensation l'envahit, une sensation de chaleur, aussi douce que du miel et aussi agréable qu'un bain d'eau chaude, il se raccrocha le plus possible a ce sentiment fugace qu'il sentait déjà disparaitre. Une autre voix résonna, mais celle-ci était délicate et douce.

" Tu as toujours fait de ton mieux Ghenael, ne t'en fais pas, tu as eu raison de fuir, ils t'auraient abattus..."
" Traitre a ton sang, tu ne vaux pas mieux qu'eux, tu n'es qu'un lâche..."

A peine Ghenael eu t-il le temps de s'appuyer sur l'autre voix que la voix de son père était de retour pour le torturer. Elle était de plus en plus forte, et résonnait a présent dans tout son corps, la présence chaude et reposante de sa mère avait disparu maintenant c'était comme si tout son esprit bourdonnait et marchait en rythme avec la voix atroce de son paternel. Au moment ou son corps n'était plus apte a supporter une telle pression, au moment ou il était certain que son esprit allait exploser, il se réveilla en sursaut.


_________

A son réveil Ghenael mit quelques seconde a comprendre ou il était et a se remémorer les événements de la veille. Il faisait nuit noire, autour de lui planait une odeur écoeurante de vase, l'air était humide et pesant, pourtant il faisait froid. Même si Ghenael disposait d'une crinière assez épaisse pour le protéger de la pire des tempêtes, il avait froid, l'étalon était encore sous le choc. Il se trouvait a la lisière des marécage. L'atmosphère était lugubre, il voyait a peine ses sabots a cause d'une brume pâle qui flottait juste au dessus du sol, les alentours étaient éclairés par la faible lueur de la lune mais le plus alarmant étaient les bruits. Une multitude de sons résonnaient dans ses oreilles et la plupart d'entre eux lui étaient inconnus.

Il avait quitté la harde au petit matin comme a son habitude, mais cette fois il avait évité les chevaux de garde car on commençait a s'apercevoir de ses absences répétées aux seins de la harde. Mais Ghenael n'en avait que faire de ce qu'on pensait de lui, de toute manière il ne comptait pas rester longtemps, il lui fallait juste trouver un plan car pour l'instant il ne connaissait pas les terres et ne savait même pas ce qu'il allait faire. Il en savait trop peu sur le territoire pour oser vivre en solitaire, il ne tiendrait pas une nuit sans connaitre sur le bout des doigts les alentours, c'est pour ça que chaque matin Ghenael partait a l'aventure. Il revenait chaque soir pour bénéficier de la protection de la harde. Mais il semblait que la veille, Ghenael c'était aventurer un peu trop loin, il se souvint avoir parcouru plusieurs kilomètre avant de s'être perdu. Trop fatigué pour continuer a chercher son chemin il s'était endormi - apparemment pas au meilleurs endroit possible. Mais ce qui tracassait Ghenael n'était pas si oui ou non il allait retrouver son chemin, il savait qu'il n'aurait aucun mal a retrouvé un endroit qui lui était familier s'il rebroussait chemin, c'était plutôt son cauchemar.

Peut-être que la voix de son père avait raison, était il doc-nc vraiment un traitre, aurait il du rester et faire face aux rebelles ? Impossible, il en serait mort. Ghenael fronça les sourcils, c'était encore son subconscient qui s'amusait a le tourmenter.






G H E N A E L
[center]"Et il revêtit son masque de gentleman, gardant celui du Scapin pour la fin."
[/center]



(c)BlueTu (moi c:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cauchemardesque - Maafa   Mar 13 Jan - 20:28

    Il faisait sombre et l'odeur était nauséabonde. Il ne savait pas ce qui lui avait pris, mais maintenant il était là, traversant les marécages pour aller il ne savait où. Encore une fois, il avait fui les hardes, préférant de loin rester seul qu'avec tous ces chevaux. Même Tallulah il la voyait de moins en moins. Ce qui était sûr, c'est qu'on ne pourrait pas lui reprocher de ne pas faire son travail. C'était même toujours cette raison là qu'il donnait pour pouvoir fuir. Non, il n'était pas un lâche. Juste insociable.

    Maafa marchait, la vase lui arrivait jusqu'au boulet. A chaque pas, on pouvait entendre un bruit de succion. C'était répugnant. Mais cela ne l'atteignait pas. Il ne pensait qu'à sortir. Il avait déjà traversé les marécages de nombreuses fois et connaissait maintenant les différents chemins qui permettaient de ne pas s'enliser. Alors qu'il s'apprêtait à sauter par dessus un tronc en décomposition, un bruit attira son attention. Il n'était pas seul. Intéressant. Il fit donc demi tour et se dirigea vers la provenance du bruit.

    Plus il s'enfonçait dans les marécages, plus une brume apparut au niveau du sol, l'empêchant de voir où il mettait les pieds. Ce qui agaça l'étalon. Mais il voulait savoir qui était là. Cela pouvait très bien être Tallulah et jamais, il ne se pardonnerait de la perdre alors qu'il aurait pu la sauver. Alors, il continua.

    En réalité, c'est un autre étalon qu'il aperçu. Il était noir avec deux tâches blanches sur ses antérieurs. Maafa fut quelque peut déçu et pourtant, un sourire se dessina tout de même sur ses lèvres blanches. Il s'arrêta assez loin du mal. Il déduit à son odeur qu'il provenait de la harde de Ciel Etoilé.

    Ce serait la première fois qu'il adresse la parole à l'un de ceux ci. Il en avait de la chance...

    -Te serais-tu perdu ? Il serait dommage que ta harde ne te retrouve pas non ?

    Sa voix était mielleuse et pleine d'arrogance. Oui, il se moquait de lui. A vrai dire, il ne savait pas vraiment si il s'était égaré mais toujours est-il que l'étalon sombre s'était beaucoup trop enfoncé dans les marécages pour ne pas l'être. Mais après tout...il le saurait bien assez vite.


HRP : Je suis désolée pour ce post, c'est vraiment médiocre, j'essaierais de me rattraper à mon prochain post...
Revenir en haut Aller en bas
Ghenael
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 228
Points d'Experience : 17
Date d'inscription : 11/09/2012

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Cauchemardesque - Maafa   Lun 26 Jan - 18:30



Spoiler:
 
Ghenael poussa un long soupir, se sortir de se pétrin ne serait pas de tout repos. Il se dirigea vers le nord, espérant qu'il ne s'enfoncerait pas encore plus dans la brousse. Il décolla son sabot du sol marécageux, chaque pas faisait un bruit assourdissant qui se répandait en écho dans tout les marécages, il avait espéré se faire discret et c'était déjà raté. A peine il eu fait quelques pas qu'il entendit un bruit se rapprocher, il ne mit pas longtemps a reconnaitre les pas lourd d'un ongulé, il s'arrêta pour le laisser s'approcher. De l'ombre sortit un étalon, il était assez grand de taille mais moins large que Ghenael. Il posa des yeux moqueurs sur Ghenael qui lui rendit un regard neutre.

_ Te serais-tu perdu ? Il serait dommage que ta harde ne te retrouve pas non ?

Sa voix était mielleuse, ridicule, a l'évidence celui-ci voulait se jouer de lui. Ghenael détestait ce genre d'individu suffisant. Même si cette approche lui permettait de facilement cerner le personnage, Ghenael préférait en savoir plus avant d'opter pour une quelconque attitude. Il savait comment s'y prendre face a ce genre d'individu, mieux valait laisser couler même si sa remarque ne manquait pas d'heurter son amour propre.
Il poussa un long soupir.


_ Oh n'ayez craintes... Il ne valait mieux pas trop le titiller pour l'instant, ses intentions n'était peut-être pas mauvaises après tout - même si a son regard il commençait de plus en plus a en douter. Personne n'est a ma recherche. Son regard et son attitude restaient neutres et inexpressives, il attendait que son interlocuteur se dévoile pour s'y adapter au mieux.



HRP: T'inquiète pas de problème, écrit ce que tu a envie t'es pas obligée de m'écrire un roman ^^ (je te retiens pas non plus xD)


G H E N A E L
[center]"Et il revêtit son masque de gentleman, gardant celui du Scapin pour la fin."
[/center]



(c)BlueTu (moi c:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cauchemardesque - Maafa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» Vous voulez vous embarquer dans une aventure cauchemardesque? [0/4]
» Rêve cauchemardesque [Pv Amy]
» Maafa ou le démon égaré.
» ☇ mes amis, je me lave les mains de ces étrangetés. (spirit&maafa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-