RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua
What's up ?
avatar
Messages : 762
Points d'Experience : 321
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Joue également : Zéro, Adriel, Toxic, Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Mer 24 Déc - 15:07

Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?

ft. loki


« quelquefois, il y a des sympathies si réelles que, se rencontrant pour la première fois, on semble se retrouver »
Joshua avançait, collé aux flancs rassurants d'Enbi qui avançait tranquillement, le sourire aux lèvres. La belle jument avait décidé de prendre la route afin de se rapprocher un peu des terres indiennes où la rivière coulait afin de prendre assez de forces pour se re-déplacer par la suite. Ils étaient plus proches des terres indiennes et malgré le danger, c'était mieux d'aller par-là plutôt que vers les terres sauvages qui prendraient quelques jours à atteindre. Surtout qu'avec l'hiver, le jeune poulain avait un peu plus de mal à avancer, glacé. Cependant, il était aussi beaucoup plus joyeux qu'avant, il adorait visiblement galoper dans la neige, rouler dedans et profiter de ce nuage blanc qui était tombé sur le Cimarron comme il aimait dire. Mais ce matin, le poulain gris souris restait près de sa mère, jolie mustang pie bai qui s'occupait de le réchauffer en soufflant doucement sur lui et en lui ordonnant de marcher à un bon pas afin de ne pas finir mort de froid. Ils approchaient petit à petit des terres indiennes et plus particulièrement de la rivière qui coulait encore, l'eau devait être glacé et Enbi s'apprêtait déjà à mettre en garde le poulain de ne pas sauter dans l'eau comme un fou.

« Maman, la dernière fois, j'ai vu un écurueil avec des ailes comme un oiseau! Pourquoi il avait des ailes? Et pourquoi les autres n'en ont pas? »

Demanda le jeune gris en levant sa tête vers Enbi qui posa son regard doux sur lui, souriant doucement. Joshua posait énormément de questions, il était extrêmement curieux et ne pouvait s'empêcher de questionner sa mère sur tout, même les choses les plus futiles. La mustang, malgré ses longues années de présence sur le Cimarron, n'avait pas réponse à tout mais tentait toujours de répondre par la plus sage décision. Frottant affectueusement son nez contre celui du poulain, elle répondit donc, posant son regard sur l'immensité blanche.

« Mère Nature à dû offrir ces ailes aux écureuils afin qu'ils puissent fuir avec plus de malice ses prédateurs et également pour qu'ils trouvent avec plus de facilité leur nourriture. »
« Pourquoi nous n'avons pas d'ailes nous? On pourrait voler et échapper aux pumas comme ça! »

Répliqua Joshua en redressant ses oreilles, faisant un petit bond en avant afin d'avancer avec un peu plus de facilité, souriant. Ah, qu'il aimerait voler le jeune gris, comme les aigles qu'il aimait tant, qu'il admirait. Un bruit d'eau se fit soudainement entendre, les oreilles aux bout foncés du poulain s'agitèrent afin de trouver la source du bruit et ses yeux verrons trouvèrent finalement, parmi les arbres enneigés, la rivière qui coulait doucement. Enbi se mit à trotter, levant haut ses antérieurs, donnant un coup de nez à son fils afin qu'il accélère. Joshua s'ébroua puis suivit la pie, se mettant derrière elle afin de suivre parfaitement ses traces sans devoir se frayer un chemin dans la neige.

« Voilà mon bébé, prend des forces, je vais jeter un coup d’œil aux alentours afin de voir qu'il n'y ai rien de dangereux.. »

Le jeune poulain hocha doucement sa tête et s'approcha des pierres couvertes de neiges qui jonchaient le passage de la rivière. Joshua s'approcha prudemment et se pencha, enfouissant brusquement son nez dans l'eau glacé avant de sursauter à cause de l'eau qu'il ne pensait pas aussi froide.

« Aaaah.. c'est trop froid... »

Couina le poulain, se penchant plus doucement afin de boire un peu. Seulement, il sentait comme.. une présence? Enbi ne pouvait pas déjà être revenu! Méfiant, le gris se redressa et chercha du regard, les sourcils froncés. Il vit soudainement un grand étalon gris comme lui en face, ses yeux s'illuminèrent, woah.. qu'il était classe! Joshua mit ses oreilles en avant et poussa un petit hennissement en direction de l'étalon, se demandait s'il l'avait vu ou non. Faisant un pas en avant, Joshua posa son petit sabot sur les pierres glissants, voulant approcher l'étalon. Seulement, ça glissait, ce n'était pas très sûr. Il hésita donc, le nez en avant, tâtant le terrain.

code by ORICYA.




Prince du Cimarron, Protecteur des Chevaux Libres & Paladin au grand coeur

Spoiler:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Mer 24 Déc - 18:32

♣ Loki se tenait fièrement à côté du tipi de la famille de John. Depuis quelques temps, Torrent Vicieux venait plus régulièrement, Mira semblant fatiguée par tous ces événements. Il laissait sa jeune pouliche noire accompagnée de deux corbeaux auprès de la mère de Larmes Rouges et effectuait des tâches en compagnie du gris, qui obéissait au doigt et à l'oeil de cet humain. Ce dernier avait été surpris, se souvenant du nombre de personnes qui avaient tenté de le monter à son retour, et même quand John était là. Il n'y avait que ceux que l'étalon gris considérait comme important qui avait le droit de le chevaucher. Et depuis peu, l'un des disciples de John, un de ses admirateurs plutôt, Torrent Vicieux, avait reçu ce privilège. L'étalon s'amusait d'ailleurs de l'enthousiasme du jeune homme à cette démonstration de confiance et ils jouaient souvent ensemble, ensuite rejoint par Larmes Rouges et Mira. Mais la pouliche restait souvent à l'écart et Loki n'osait pas aller trop la déranger... Il lui parlait mais elle semblait le craindre. Alors plutôt que de l'effrayer, il l'aidait de loin, ou sans qu'elle le voit. Il lui apportait de temps à autre du foin, en cachette. La noire était persuadée que cela venait de son maître et ne se posait pas trop de question.

♣ Mais aujourd'hui, Loki n'avait rien à faire. Ils avaient rentré assez de bois, étaient aller chercher pas mal de vase remplit d'eau... Il y avait encore assez de viande de cerf et de poisson pour un moment. Le gris attendait que les captures reprennent, car elles se faisaient de plus en plus rare... Non pas que les Indiens n'avaient pas besoin de monture, de nombreux jeunes attendaient encore qu'on leur octroie la leur et pas celle d'un de leur parent. Mais avec tout ce qui s'était passé ces dernières semaines... C'était bien difficile de se déplacer hors du camp sans craindre une attaque ou des représailles. Mira sortit alors du tipi familial, portant sur elle les anciennes fourrures que John lui avait ramené. L'Ombre grise sourit, attendri, et se dirigea vers elle d'un pas lent, s'enfonçant dans la neige.

« Tiens, mon beau. Tu les as mérité !

♣ Le gratifia-t-elle d'une caresse tout en lui tendant des panais. Il aimait bien ces racines là ! Il les dévora alors que la demoiselle continuait, posant sur son dos une douce couverture rouge.

-Et puis prends ça aussi, je ne veux pas que tu attrapes froid grand gris ! »

♣ Il sourit de plus belle avant qu'elle ne lui tape la croupe amicalement, lui donnant le droit de s'en aller vaquer à d'autres occupations que celles des Hommes. Le gris ne se fit pas prier : il entama un long galop, faisant voleter la neige derrière lui tout en prenant garde de ne pas faire tomber la précieuse couverture que sa maîtresse venait de lui donner. Il croisa de temps à autre d'autres équidés qui le saluèrent et il en fit de même. Mais il ne s'arrêta pas pour discuter, voulant aller se désaltérer le plus rapidement possible. Qui plus est, la rivière était un endroit bien plus calme à cette époque de l'année, bien que la glace et les rochers restent encore et toujours traîtres. Mais alors qu'il entamait sa marche dans cette direction, il vit au loin une jument et son poulain.

♣ Attendri, il les observa de loin. Elle était bai alors que lui gris... Gris comme Loki ! L'étalon s'en amusa, les suivant à bonne distance : il ne souhaitait pas les effrayer et il savait bien que les chevaux sauvages gardaient toujours une appréhension envers les montures des Hommes. Il se délecta donc de voir ce tableau, entendant vaguement la question du petit et la réponse de la mère. Ils étaient adorables tous les deux ! Mais bien vite, ils accélèrent le pas, entendant l'eau gronder. Loki en fit de même, fendant la neige dans un trot haut et puissant. Puis, quand la mère fit mine de partir, il s'arrêta, ne bougea plus, attendant de voir ce qu'elle faisait : allait-elle faire le tour pour vérifier qu'aucun danger ne soit présent ? Sans doute. Malgré tout, le plus grand danger restait la rivière et le grand étalon gris dressa les oreilles, jambes resserrées, observant le petit. Il ne souhaitait pas le voir tomber et se glacer jusqu'aux os.

♣ Mais le petit poulain le repéra, redressant ses oreilles et hennissant dans sa direction. Loki sourit et hennit doucement à son tour, entamant un petit trot pour le rejoindre : maintenant qu'il était découvert, autant s'approcher non ? Il aurait plus de facilités pour le protéger en attendant sa mère. Pourtant, alors qu'il avançait vers le petit gris, il le vit hésiter, tâter le terrain. Ah... Il est vrai que cela glisse pas mal dans ce coin... Une fois à proximité du jeune, Loki laissa tomber sa couverture par terre, s'approchant d'un pas décidé vers l'enfant. Précautionneusement, il passa derrière lui, faisant attention où il posait ses sabots.

« Avance petit, je vais t'aider ! Tu seras plus en sécurité sur la terre ferme. »

♣ Annonça l'étalon gris de sa voix grave. Puis, n'attendant même pas la réponse de l'enfant, il se mit à le pousser du bout des naseaux, mettant un de ses antérieurs près du flanc du jeune pour éviter qu'il ne tombe. Il le poussa ainsi jusqu'à être sûr et certain qu'il ne pourrait plus rien lui arriver et il remonta sur la berge dans un petit saut : il détestait décidément l'hiver juste pour l'eau glacée ! Loki s'ébroua avant de sourire à l'enfant.

« Alors ? On se promène avec sa mère ? »

♣ Demanda-t-il, amusé. Mais soudain, quelque chose le frappa : ce petit gris... Il ressemblait tant à... Et à sa fille... Surtout à sa fille avec ses crins... Non, impossible. Il les avait vu tous les deux tomber au combat non loin de lui. Mais et si cet enfant était...


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
What's up ?
avatar
Messages : 762
Points d'Experience : 321
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Joue également : Zéro, Adriel, Toxic, Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Mer 24 Déc - 20:22

Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?

ft. loki


« quelquefois, il y a des sympathies si réelles que, se rencontrant pour la première fois, on semble se retrouver »
Joshua vit l'étalon s'approcher en trottant et il eut un petit mouvement de recul en se souvenant des paroles d'Enbi, elle lui disait bien de faire attention aux inconnus lorsqu'elle s'éloignait un peu ou que c'était lui qui s'éloignait. Cependant, le naïf Joshua oubliait bien vite cela devant la classe qui se dégageait de ce grand étalon gris. Le poulain gris remarqua l'étrange chose coloré que l'étalon avait sur le dos, qu'était-ce? Une chose étrange qui venant de ces étranges humains dont lui avait parfois parlé sa maman? Mais bien vite, il comprit que l'étalon était venu l'aider à passer sur les rochers. Le grand étalon parla d'une voix grave et terriblement classe aux yeux -et aux oreilles d'ailleurs- du petit Joshua qui, lui, jugeait sa voix bien trop fluette. Enbi lui disait que c'était normal, il était encore un bébé et que, quand il serait plus grand, il aurait une voix grave. Mais lui, il la voulait maintenant la voix grave. En tout cas, le poulain solitaire écouta ce que lui disait l'étalon qui semblait très gentil et avança, traversant donc sans problème. Une fois sur la terre ferme, Joshua se retourna en arborant un grand sourire afin de voir celui qui l'avait aidé, le détaillant. C'était marrant, ils se ressemblaient beaucoup! Sauf que, Joshua, il avait une petite balzane blanche, des crins avec des mèches blanches et des yeux de couleurs différentes. Il aimait bien ses yeux, sa maman lui disait que ça le rendait plus mignon. Enfin, lui, il ne voulait pas être mignon, il voulait être classe et beau. Mais on lui disait toujours qu'il était trop petit.

« Alors ? On se promène avec sa mère ? »

Joshua rit légèrement, faisant quelques pas sur ses échasses qui lui servaient de jambes. Son regard chercha un instant autour d'eux, la jument pie bai ne devrait pas tarder à arriver, elle ne le laissait jamais longtemps. Elle avait bien trop peur qu'il ne lui arrive quelque chose. Mais il était aussi fort possible qu'elle soit postée quelque part, observant silencieusement, prête à réagir si l'étalon gris présentait un signe d'hostilité. Oh oui, Joshua avait déjà été embêté par des étalons qui jouaient du muscles et le bousculaient, heureusement, Enbi était toujours là et elle mordait fort!

« Voui, j'me promène avec ma maman! Tu l'as vu? C'est la meilleure ma maman! En fait, on vit tout les deux, on est des supers aventuriers! »

Il souriait. En effet, pour lui, il n'était pas un "solitaire" comme les autres poulains le désignaient. Mais un aventurier qui parcourait le Cimarron et découvrait pleins de choses superbes. Il adorait ça et pour rien au monde il ne rejoindrait une harde, ça ne l'intéressait pas du tout. Lui son rêve, c'était de connaître le Cimarron sur le bout des sabots et il se débrouillait déjà plutôt bien. Bon, il avait aussi le rêve de voler avec les aigles et les oiseaux, Enbi avait rigolé quand il avait dit ça. Pourtant, ce n'était pas drôle! Il était très, très sérieux.

« Moi c'est Joshua! Et ma maman, elle s'appelle Enbi. Toi tu es qui? »

Demanda le jeune poulain, regardant l'indien toujours en souriant.

code by ORICYA.


[Désolé, c'pas superbe x)]



Prince du Cimarron, Protecteur des Chevaux Libres & Paladin au grand coeur

Spoiler:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loki
♦ L'Ombre Grise ♦
avatar
Messages : 537
Points d'Experience : 279
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 21
Localisation : Au camp... Tout simplement!

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Ven 26 Déc - 16:15

You...
Joshua & Loki

♣ Le petit lui ressemblait tellement... A elle... Mais il chassa cette idée, la pensant impossible. Cela ne devait être qu'une coïncidence, n'est-ce pas ? Car autrement, tout cela aurait été si triste... Un véritable drame que l'on conterait encore et encore. Il préférait penser que tout ceci était dû au hasard plus qu'à une vérité. Dans tous les cas, il trouverait un moyen de demander à la jument pie qui accompagnait l'enfant. Ainsi il serait sûr de lui. Sûr que cet enfant n'était pas son fils, à elle. Et, en même temps, il espérait que ce fût-ce le cas... Si elle avait pu laisser derrière elle le plus beau cadeau au monde, ceux qui la connaissaient auront encore un moyen de bien se souvenir d'elle... Oui. Mais cela lui paraissait si douloureux...

♣ Malgré tout, l'enfant l'attendrissait. Il rit à sa remarque et se mit à chercher dans les alentours : sa mère ? Enfin, supposée mère ? Sans doute. Loki en fit de même, espérant repérer entre les arbres cette jument et allait directement lui poser la question. Mais il ne vit que neige et feuillages couvert de ce manteau blanc... Il soupira discrètement avant de revenir au petit poulain gris.

« Voui, j'me promène avec ma maman! Tu l'as vu? C'est la meilleure ma maman! En fait, on vit tout les deux, on est des supers aventuriers! »

♣ Annonça le jeune enfant avec un grand entrain qui aurait emporté tout le monde dans son sillage. Loki ne put s'empêcher de rire : des supers aventuriers ? Il n'en doutait pas ! Le grand gris sourit affectueusement, posant son regard émeraude sur le jeune : il semblait plein de vie et de fougue. Mais Loki n'eut pas le temps de plus y penser, que déjà le jeune enfant reprenait.

« Moi c'est Joshua! Et ma maman, elle s'appelle Enbi. Toi tu es qui? »

♣ Joshua ? Quel joli nom... Oui, cela semblait lui allait à ravir et laissait supposer qu'il vivrait de merveilleuses aventures ! Il serait un grand étalon, un jour. Oui, le mustang en était persuadé ! Se reculant de quelques pas, ce dernier sourit avec taquinerie.

« Qui je suis ? »

♣ Répéta-t-il avant de se dresser sur ses postérieurs, poussant un farouche hennissement et de battre l'air de ses antérieurs, sur le côté, bien sûr. Il ne voulait pas effrayer l'enfant. Juste un peu l'impressionner. Oui, juste un peu.

« Je suis Loki ! L'Ombre grise ! »

♣ Annonça-t-il en retombant avec habilité et grâce, chose rare chez cet étalon. Il avait tendance à plus agir dans la force que dans l'élégance comme un certain cheval qu'il connaissait pas mal. Mais tout cela n'était pas fini. Encore un peu de jeu pour satisfaire l'appétit de l'enfant gris. D'un petit mouvement habile, il se replaça, droit, jambes serrées, avant d'effectuer une révérence avec une pointe de côté guerrier et à la fois une touche de danseur.

« Pour vous servir, messire Joshua. »

♣ Agrémenta-t-il le tout avant de se redresser dans un sourire, effectuant un petit clin d'oeil.

« Alors, comme ça, vous êtes de supers aventuriers ? Que j'aimerais savoir ce que cela fait ! Vois-tu, moi, je ne suis qu'un étalon du camp Indien, vivant près des Hommes et protégeant la famille qui m'a accueilli. Me raconteras-tu de tes histoires, jeune Joshua ? »

♣ Demanda Loki. Il espérait savoir s'y prendre avec les enfants. Il en avait toujours voulu et pour lui tout ceci semblait presque normal. Jouer à l'imprenable, au téméraire et à la fois au galant, qui attend beaucoup de son jeune interlocuteur. Mais la neige et le froid n'était guère quelque chose d'agréable où se coucher. Il regarda un peu sur le côté, avant de lui faire signe de le suivre. Le grand gris prit la couverture entre ses dents, la secoua et l'installa du mieux qu'il put sur le sol pour qu'ils puissent ainsi se coucher dessus. Il remercia Mira de cette attention et surtout de toujours faire dans la démesure lorsqu'il s'agissait de faire plaisir au gris : cette couverture était immense et épaisse ! Elle avait dû mettre des jours à la confectionner !

« Viens, nous serons bien mieux au sec, ne penses-tu pas ? »


♣ Finit-il par demander, coucher sur la couverture de sorte à laisser encore pas mal de place.

Emi Burton



Moi j'aime beaucoup x)



Crédits : JOB ♥ / Character to Me
Spoiler:
 

Autres comptes: Arya / El'Dorado, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
What's up ?
avatar
Messages : 762
Points d'Experience : 321
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Joue également : Zéro, Adriel, Toxic, Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Sam 27 Déc - 2:20

Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?

ft. loki


« quelquefois, il y a des sympathies si réelles que, se rencontrant pour la première fois, on semble se retrouver »
L'étalon gris recula de quelques pas sous le regard brillant du plus petit, Joshua ne le quittait pas du regard, trouvant déjà cet étalon terriblement classieux.

« Qui je suis ? »

Et sur ces mots, l'étalon aux yeux émeraude se dressa sur ses postérieurs musclés et poussa un puissant hennissement sauvage, battant l'air de ses antérieurs aux balzanes foncées. Des étoiles se mirent à briller dans les yeux verrons du jeune poulain qui recula un petit peu lui aussi. Il hennit à son tour, ce n'était pas très puissant, pas très impressionnant non plus. Plutôt.. adorable. Comme quoi, même si Joshua faisait tout pour paraître classe et viril, il ne réussissait qu'à faire sourire et rire les autres et à récolter des "T'es trop chou". Alors que lui, cet étalon, il était super impressionnant!

« Je suis Loki ! L'Ombre grise ! »

S'il c'était dressé avec puissant, il retomba avec presque légèreté. Loki l'Ombre grise? Whoa, en plus d'être viril et impressionnant, il avait un nom super cool. Joshua souriait, ses yeux brillaient alors qu'il observa avec une grande attention le dénommé Loki, prenant en "photo" ses faits et gestes afin de les reproduire plus tard. Mais ce ne fut pas terminé, rapprochant ses jambes l'unes de l'autre afin de les resserrées, se mettant bien droit, le cheval indien fit une révérence. Joshua pencha légèrement sa tête sur le côté, observant la crinière fournie de l'étalon s'agiter alors qu'il se baissait gracieusement.

« Pour vous servir, messire Joshua. »

Joshua souriait, heureux. Il avait l'impression d'avoir en face de lui les étalons des belles histoires qu'Enbi lui racontait. Celles avec des princes chevaux venant sauver de belles et douces juments. Enbi lui disait tout le temps qu'il devait être un prince avec les pouliches qui étaient de petites princesses. Et aussi avec les plus âgées. Peut-être que Loki était un prince en fait? Ils existaient pour de vrai?

« Alors, comme ça, vous êtes de supers aventuriers ? Que j'aimerais savoir ce que cela fait ! Vois-tu, moi, je ne suis qu'un étalon du camp Indien, vivant près des Hommes et protégeant la famille qui m'a accueilli. Me raconteras-tu de tes histoires, jeune Joshua ? »

Joshua agita ses oreilles puis secoua son petit corps afin d'en faire tomber un peu de neige qui lui donnait encore plus froid. Il faut dire que c'était son tout premier hiver. Il aimait beaucoup la neige même si c'était très, très froid et que, à cause d'elle, Enbi ne voulait pas qu'ils fassent de long voyage. Mais, ce qui frappa d'abord le poulain gris souris, ce fut quand l'étalon parla des hommes. Donc, il vivait parmi eux? C'est bizarre, il n'avait rien de.. enfin, il n'était pas blessé, il était gentil et semblait très heureux! Alors toutes ces histoires n'étaient pas vraies? Enfin, Enbi lui avait bien dit que les humains aux peaux-rouges étaient gentils avec leurs chevaux mais qu'il ne devait pas s'en approcher s'il ne voulait pas être capturé. Capturé, il ne savait pas ce que ça voulait dire mais ça lui faisait un peu peur.

« Oui! Je vais te raconter pleins de choses supers cools que j'ai vu avec ma maman! »

Oh oui, il frémissait d'impatience. Que pouvait-il raconter? Il y en avait tant! Il vit Loki lui faire signe de le suivre et, sans attendre, Joshua s'exécuta, oubliant les consignes de sa maman lui disant de ne pas faire confiance aux inconnus. Surtout s'ils étaient avec des humains. Mais bon, Loki était trop gentil! Et puis trop classe! Le poulain sautilla donc pour venir aux côtés de l'étalon indien qui venait de prendre entre ses dents la grande couverture afin de la secouer un peu et l'étaler du mieux possible. Loki se coucha de telle façon à laisser un peu de place au poulain qui, lui, ne prenait de toute façon pas beaucoup de place.

« Viens, nous serons bien mieux au sec, ne penses-tu pas ? »

Hochant vivement la tête, le poulain s'approcha et plia ses antérieurs, puis les postérieurs, se couchant en vache aux côtés et face à Loki. Il redressa un peu sa petite encolure déjà robuste. Il souriait encore, comme si son sourire avait été peint sur son visage joyeux. A vrai dire, Joshua n'avait jamais véritablement connu le malheur, au contraire, sa vie était emplie de papillons, de fleurs et de rires.

« T'es vraiment trop cool! On dirait un prince cheval comme dans les histoires de maman. J'aimerais être comme toi plus tard, tu crois que ce sera possible? Parce qu'on me dit toujours que je suis mignon.. moi j'veux pas être mignon, j'veux être cool et super viril! Mais pas bêtes et méchants comme certains étalons. Parce que des fois, il y en a qui me bousculent parce que j'suis petit. Mais maman elle vient m'aider et elle les mord et tout! »

Il parlait beaucoup, vite. Joshua adorait parler, une vraie pipelette quand il s'y mettait! Surtout quand son interlocuteur lui prêtait attention et était attentionné envers lui. Il se sentait en confiance et débitait donc, encore et encore. Difficile de l'arrêter!

« Les humains ils sont gentils? Maman elle m'a dit que les gens avec une peau rouge était gentil mais les autres, il fallait faire très attention! Moi je n'ai jamais vu d'humains et je n'ai pas envie, ça me fait vraiment peur. Et puis moi je vais voir le Cimarron entier et pleins d'autres endroits! Je veux être le meilleur aventurier de tout les temps! »

Ses yeux brillaient. Le petit poulain était vraiment passionné en disant cela, parce que c'était son plus grand rêve -même s'il voulait aussi voler.

code by ORICYA.


[Merci x')]



Prince du Cimarron, Protecteur des Chevaux Libres & Paladin au grand coeur

Spoiler:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loki
♦ L'Ombre Grise ♦
avatar
Messages : 537
Points d'Experience : 279
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 21
Localisation : Au camp... Tout simplement!

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Dim 28 Déc - 16:22

Listen, little one...
Joshua & Loki

♣ Loki aimait voir le petit l'admirer. Non pas du narcissisme, ni de l'égocentrisme, juste un sentiment d'être « utile » à quelqu'un, à un être plus jeune. Mais le grand gris ne pouvait s'empêcher, malgré ses propres remarques, de penser à cette jument, morte durant la guerre entre Cow-Boys et Indiens. Cela hantait son esprit à mesure qu'il comparait l'enfant à cette mustang fière et pourtant si fragile qu'avait été la fille de Swan... Il l'avait peu côtoyé. Mais tout de même. Durant une chasse au grizzli, il avait pu constater que la fille du gris à l'étoile avait une grande force en elle. Oui, comme son père ! Loki se souvint avec amusement des nombreuses fois où on les confondait de dos. Il y avait un air de ressemblance qui ne pouvait être simplement dû au hasard, n'est-ce pas ? Mais déjà le petit s'installait et, dieu, comme il parlait !

« T'es vraiment trop cool! On dirait un prince cheval comme dans les histoires de maman. J'aimerais être comme toi plus tard, tu crois que ce sera possible? Parce qu'on me dit toujours que je suis mignon.. moi j'veux pas être mignon, j'veux être cool et super viril! Mais pas bêtes et méchants comme certains étalons. Parce que des fois, il y en a qui me bousculent parce que j'suis petit. Mais maman elle vient m'aider et elle les mord et tout! »

♣ Eh bien... Il semblait avoir une vie bien remplie ce petit ! Certains étalons étaient véritablement idiot. Il soupira à la pensée que son père, s'il était en vie, pouvait très bien faire partie de ces étalons. De ce qu'on lui avait dit, il ne prenait guère soin des siens, encore moins des poulains des autres. Alors... Mais cette jument pie qui protégeait l'enfant avait du courage ! Combien se serait enfuie à la vue d'un étalon un peu trop musclé et bourrin ? Non, elle, elle fonçait dans le tas ! Loki devait l'avouer : il était impressionné.

« Les humains ils sont gentils? Maman elle m'a dit que les gens avec une peau rouge était gentil mais les autres, il fallait faire très attention! Moi je n'ai jamais vu d'humains et je n'ai pas envie, ça me fait vraiment peur. Et puis moi je vais voir le Cimarron entier et pleins d'autres endroits! Je veux être le meilleur aventurier de tout les temps! »

♣ Affectueusement, le gris souris sourit et ébouriffa gentiment le petit toupet du poulain.

« Alors comme ça, je suis un Prince ? C'est amusant, une de mes amies m'a également dit ça, une fois. Tu seras sans doute un grand étalon, protégeant les plus faibles des plus forts ! Un véritable Prince Charmant ! »

♣ Lança le gris avec éclat, souligné d'un clin d'oeil entendu. Il le voyait bien, en effet, avoir un petit côté chevaleresque. Mais il le voyait surtout pour le moment avec une pointe de casse-cou et de fougue que rien n'arrête. Un futur sauvage dans toute sa splendeur pensa-t-il.

« Ta mère a raison, petit Joshua. Il faut se méfier des Hommes. Même Indien. Certains ne sont pas de bonnes personnes, loin de là. Mais d'autres, même parmi les Hommes blancs, sont bons et aimants. »

♣ Continua-t-il. Allait-il partir pour une petite histoire ? Pourquoi pas, après tout ? Cela aiderait l'enfant à mieux comprendre, à se dire que même parmi les bons, le mal peut très bien se cacher et inversement. La vie n'est ni toute blanche, ni toute noire. Mais à cet âge là, les nuances de gris n'existe pas. Seuls le bien et le mal compte. Il allait essayer de lui faire comprendre la nuance des choses, sans pour autant en faire une longue morale. Du moins, il l'espérait !

« Je vais te raconter quelque chose... Je fais peut-être actuellement partie des chevaux des Hommes à la peau rouge, les Indiens mais j'ai autrefois fait partie des montures des Hommes blancs, les Cow-boys. C'est là-bas où je suis né. Les gens n'étaient ni bons, ni mauvais. Ils obéissaient aux ordres qu'on leur donnait, ordres, quant à eux, donnés par une mauvaise personne. Pourtant, c'est un de ces hommes qui m'a sauvé de la mort et que j'ai ensuite sauvé de son funeste destin en l'amenant chez les Indiens. Vois-tu, il n'était pas un homme mauvais, juste dirigé par un homme qui l'était. »

♣ Il espérait ne pas perdre trop l'enfant dans son discours qui, au final, sonnait comme une morale... Il allait devoir s'améliorer de ce côté là ! Mais il reprit aussitôt, il fallait le finir, après tout, ce mauvais discours !

« Mais même chez ces Hommes là, j'ai vu des hommes mauvais. L'un d'eux battait son destrier, Arrow, tant qu'il en fût banni, l'équidé aux portes de la mort. Mais je te rassure, il s'est remis. Pourtant, il sera à jamais marqué par ce que cet homme lui a fait. »

♣ Et oui... Heureusement, plus personne ne l'avait vu rôder du côté des tipis. Peut-être était-il du côté des sauvages, allaient savoir ? Le petit et sa mère devraient sans doute faire attention à lui aussi, en plus des autres menaces qu'étaient les loups et les lions. Les grizzlis étaient rarement une grande menace pour les équidés mais mieux valait s'en méfier tout de même.

« Les Hommes, qu'importe leur clan et leur couleur de peau, peuvent être bons ou mauvais, voire entre les deux. Tu apprendras à te méfier de certains et à accorder ta confiance à d'autres. Même sans être monté, on peut nouer de véritables amitiés avec eux. »

♣ Conclut Loki dans un large sourire. Mais il le fit tomber presque aussitôt, se rapprochant du jeune enfant :

« J'espère ne pas avoir été trop... Moralisateur ! Sourit-il. Raconte moi donc l'une de tes aventures ! Cela sera sans aucun doute bien plus intéressant que mon histoire, ne penses-tu pas ? Après tout, tu es sur la voie du meilleur aventurier ! »

♣ Finit-il dans un nouveau clin d'oeil. Oui, cela serait bien plus intéressant ! Loki redressa son oreille au craquement d'une branche, surveillant, humant l'air. Il craignait qu'un Homme ne vienne chercher de l'eau... Ou qu'un des équidés de capture – dont il faisait également partie, soit dit en passant – ne se rapproche de l'enfant. Etait-il trop sur ses gardes ? Sans doute. Ne trouvant rien d'alarmant, il se radoucit, détendant ses muscles pour écouter pleinement l'histoire de Joshua, bien que ses sens restaient en alerte.  

Emi Burton


Attention, un Loki moralisateur, un xD



Crédits : JOB ♥ / Character to Me
Spoiler:
 

Autres comptes: Arya / El'Dorado, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
What's up ?
avatar
Messages : 762
Points d'Experience : 321
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Joue également : Zéro, Adriel, Toxic, Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Mar 30 Déc - 16:25

Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?

ft. loki


« quelquefois, il y a des sympathies si réelles que, se rencontrant pour la première fois, on semble se retrouver »
Loki vint ébouriffer le petit toupet de Joshua qui rit doucement, aimant ce simple geste d'affection. C'était étrange, il connaissait à peine le grand étalon gris mais il l'aimait déjà beaucoup. De plus, comme Joshua et Enbi resteraient presque toute la saison sur ces terres, il aurait l'occasion de le revoir! Cela suffisait à réchauffer le petit cœur du poulain.

« Alors comme ça, je suis un Prince ? C'est amusant, une de mes amies m'a également dit ça, une fois. Tu seras sans doute un grand étalon, protégeant les plus faibles des plus forts ! Un véritable Prince Charmant ! »

Joshua souriait, riant de sa petite voix encore terriblement enfantine. Oh oui, il aimerait être un prince lui aussi. Il s'entraînait déjà à protéger les plus faibles et à mettre une raclée aux plus forts, même s'il ne gagnait pas toujours et qu'Enbi le retrouvait souvent avec des petites blessures. Et même si elle le grondait un peu, elle savait que ça ne servait à rien, Joshua était comme ça, il ne supportait pas l'injustice. Il se jetait tête baissée dans la bataille.

« Ta mère a raison, petit Joshua. Il faut se méfier des Hommes. Même Indien. Certains ne sont pas de bonnes personnes, loin de là. Mais d'autres, même parmi les Hommes blancs, sont bons et aimants. »

Le poulain gris souris redressa doucement ses oreilles, portant toute son attention à l'étalon indien. C'était vrai? Il y avait des gentils même chez les hommes blancs? Et des méchants chez les indiens? Il ne savait pas. En tout cas, il ferait encore plus attention! Même s'il avait une immense envie de voir un humain un jour, il redoutait en même temps, aimant sa liberté plus que tout au monde. Mais, qui sait? Peut-être qu'un jour le petit Joshua aurait un ami humain. On ne sait pas ce que la suite lui réserve au petit gris!

« Je vais te raconter quelque chose... Je fais peut-être actuellement partie des chevaux des Hommes à la peau rouge, les Indiens mais j'ai autrefois fait partie des montures des Hommes blancs, les Cow-boys. C'est là-bas où je suis né. Les gens n'étaient ni bons, ni mauvais. Ils obéissaient aux ordres qu'on leur donnait, ordres, quant à eux, donnés par une mauvaise personne. Pourtant, c'est un de ces hommes qui m'a sauvé de la mort et que j'ai ensuite sauvé de son funeste destin en l'amenant chez les Indiens. Vois-tu, il n'était pas un homme mauvais, juste dirigé par un homme qui l'était. »

Le poulain sauvage semblait tout ouïe, observant Loki de ses grands yeux verrons. Il comprenait un peu ce que disait Loki, même si certains mots semblaient trop compliqués pour le petit poulain qu'il était. Cependant, Joshua trouvait l'histoire intéressante et écoutait donc avec une grande attention. Ce qui était rare étant donné que le poulain gris était du genre à se laisser facilement distraire. Un oiseau, une feuille, un flocon de neige et hop! Il regardait ailleurs et s'occupait d'autre chose. Mais le discours de Loki semblait englober toute son attention. Donc les cow-boys faisaient des choses mal parce que leur chef était quelqu'un de méchant et qu'ils devaient lui obéir? Joshua se jura de n'être aux ordres de personne appart lui-même, il refuserait de faire des choses mauvaises parce qu'un plus haut placé le lui ordonnait!

« Mais même chez ces Hommes là, j'ai vu des hommes mauvais. L'un d'eux battait son destrier, Arrow, tant qu'il en fût banni, l'équidé aux portes de la mort. Mais je te rassure, il s'est remis. Pourtant, il sera à jamais marqué par ce que cet homme lui a fait. »

Un petit frisson parcourut le dos du poulain. Qu'était-il donc advenu du cheval Arrow? C'était impressionnant, le pauvre, il avait dû enduré. Le poulain s'ébroua, bercé et calme, écoutant la voix posée de Loki qui poursuivait la petite histoire sonnant comme une morale. Cependant, Joshua ne semblait pas trop s'en rendre compte, appréciant juste l'histoire. Mais il est certain que, plus tard, il se souviendrait des dires du fier étalon indien, le premier à lui raconter une si intéressante histoire. Enfin, en dehors de sa maman bien sûr.

« Les Hommes, qu'importe leur clan et leur couleur de peau, peuvent être bons ou mauvais, voire entre les deux. Tu apprendras à te méfier de certains et à accorder ta confiance à d'autres. Même sans être monté, on peut nouer de véritables amitiés avec eux. »

Joshua hocha doucement sa tête. C'était terminé? En tout cas, il avait beaucoup aimé l'histoire! Mais.. nouer des amitiés avec un humain? Sans qu'il ne veuille vous monter ou se servir de vous? C'était bizarre... Le petit gris fit glisser son regard derrière Loki, voyant les fumées du camp plus loin. Hm, non, il ne pourrait jamais être ami avec un humain! Pas un fier voyageur comme lui, voyons! Enfin, il était petit, c'est ce qu'il se disait mais, les mentalités changent au fil du temps.

« J'espère ne pas avoir été trop... Moralisateur ! Raconte moi donc l'une de tes aventures ! Cela sera sans aucun doute bien plus intéressant que mon histoire, ne penses-tu pas ? Après tout, tu es sur la voie du meilleur aventurier ! »
« Non, ton histoire était trop cool! Enfin.. un peu triste pour Arrow mais jamais bien! »

Donc, à lui de raconter une petite aventure qu'il avait vécu? Joshua se redressa un peu, secouant sa petite encolure déjà robuste et qui serait certainement forte plus tard. Il leva sa tête et regarda Loki qui avait bronché au craquement d'une branche. Joshua réfléchissait, que raconter? Soudainement, il se souvint de sa plus grande frayeur, il sourit et attendit que Loki soit tout ouïe pour débuter son petit récit.

« Alors.. c'est à moi! Eh bien, c'était il y a un petit moment, avant la neige. J'étais dans la montagne avec maman et je galopais partout, tout content du beau paysage! Je suivais des insectes.. des.. abelles! Tu sais? C'est jaune, noir avec un piquant sur les fesses! Et ça vole! »

En effet, le petit gris semblait appeler cela abelle plutôt qu'abeille.

« Et puis, je me suis beaucoup éloigne de maman. Je sentais une très bonne odeur! Et tu sais ce que j'ai trouvé dans un tronc d'arbre? Un liquide tout doré avec plein d'abelles qui y étaient! J'ai mis mon nez dedans et j'ai goûté. »

Le poulain gris souris semblait se souvenir du nectar qu'il avait mangé, fermant ses yeux et faisant dépasser un petit bout de langue rose. Puis, il rouvrit ses yeux, souriant.

« C'était trop bon! J'ai voulu reculer pour aller chercher maman et lui faire goûter le truc doré. Mais, j'ai buté contre quelque chose. Je me suis retourné et j'ai vu un MONSTRE!»

Il se redressa, mimant la bête qu'il avait vu, se cabrant pour se faire plus grand et impressionnant.

« Il a poussé un gros cri et il s'est levé sur ses pattes arrières comme toi tout à l'heure et comme moi! Il avait des grandes griffes, des grosses dents pointues! J'ai eu super peur alors je suis partis en courant! Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie.. Je ne sais pas ce que c'était mais il y a un gros monstre dans la montagne! J'ai bien cru qu'il allait me manger tout cru! J'ai tout raconté à maman mais elle m'a dit que j'avais inventé, qu'il m'aurait mangé..»

Il souffla doucement, en se remémorant cette épisode, son cœur battait à tout allure. Il se recoucha doucement, s'ébrouant et regardant Loki avec les yeux pétillants.

« En tout cas, c'était bon ce que j'avais mangé!»

code by ORICYA.


[J'aimerais trop voir papa Loki xD Déjà qu'il est tout chou avec Joshua x)]



Prince du Cimarron, Protecteur des Chevaux Libres & Paladin au grand coeur

Spoiler:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loki
♦ L'Ombre Grise ♦
avatar
Messages : 537
Points d'Experience : 279
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 21
Localisation : Au camp... Tout simplement!

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Mar 30 Déc - 23:13

You...
Joshua & Loki

« Non, ton histoire était trop cool! Enfin.. un peu triste pour Arrow mais jamais bien! »

♣ Affirma l'enfant. Loki sourit, avec une certaine fierté. S'il avait pu le captiver et lui apporter un peu de la sagesse d'un étalon un peu fou il en était heureux. C'était la première fois qu'il prenait le temps de discuter autant avec un jeune poulain et c'était également la première fois qu'il décidait de prendre soin d'une autre personne que sa famille. S'il avait eu un fils, nul doute que le grand gris aurait aimé qu'il ressemble au petit Joshua. Plein de vie et d'entrain, de joie et de fougue. Mais aussi remplit de rêves et d'illusions sommeillantes, attendant que la réalité les rejoigne. Oui, un enfant comme lui serait le plus beau des cadeaux pour Loki. Mais il n'en était rien. Malheureusement pour lui. Malgré tout, depuis peu de temps, il se retrouvait entouré de poulains et ce pour son plus grand plaisir. Il avait entendu des rumeurs, lointaines, venant des terres du nouveau dominant d'une des deux hardes. Sa demi-sœur, Momo, serait de retour. Nul doute de nouveau qu'elle avait dû rejoindre son bien-aimé, Ciel Etoilé. Loki avait dû mal avec cet étalon appaloosa, pourtant de la même famille qu'Arya. Mais, après tout, ce n'était que parce qu'il avait déjà vu pleurer sa sœur pour lui... Et qu'elle était l'un de ses joyaux. Il pensait vaguement que les deux tourtereaux souhaiteraient avoir un enfant et qu'il se retrouverait avec un neveu ou une nièce : un poulain supplémentaire dans son champ de vie. Il sourit, amusé et quelque peu impatient que l'un des deux – il espérait que ce soit sa sœur – vienne le trouver pour le lui annoncer.

« Alors.. c'est à moi! Eh bien, c'était il y a un petit moment, avant la neige. J'étais dans la montagne avec maman et je galopais partout, tout content du beau paysage! Je suivais des insectes.. des.. abelles! Tu sais? C'est jaune, noir avec un piquant sur les fesses! Et ça vole! »

♣ Entama le jeune. Des... Abelles ? Loki rit, doucement et discrètement. C'était plutôt mignon de le voir dire ça ! Mais il avait bien compris que l'enfant ne rêvait que d'une chose : être grand. Être mignon était presque une insulte pour les étalons adultes et il en était de même pour l'enfant. Pourtant, Loki se concentra sur l'histoire de l'enfant gris souris : la montagne ?! Il est vrai que les solitaires affectionnent cet endroit reculé... Mais Loki ne pouvait que se souvenir du Grizzli qu'il y avait rencontré, tué par Mira et deux autres chasseurs. Il ne détestait pas ces animaux, loin de là. Ils étaient rarement agressifs si on ne piétinait pas leur terrain de chasse et leurs endroits préférés... Mais ils étaient puissants et restaient dangereux.

« Et puis, je me suis beaucoup éloigne de maman. Je sentais une très bonne odeur! Et tu sais ce que j'ai trouvé dans un tronc d'arbre? Un liquide tout doré avec plein d'abelles qui y étaient! J'ai mis mon nez dedans et j'ai goûté. »

♣ Loki joua la surprise, peignant un nouveau sourire sur son visage attendri. Il avait donc trouver du miel ? Mira lui en apportait de temps en temps et il devait avouer que s'il était tombé sur un endroit où il y avait plein... Il aurait foncé tête baissé ! Oui, il était gourmand le grand gris ! La mimique de l'enfant laissait supposer qu'il se souvenait de la saveur de son repas d'antan. L'Ombre grise s'en amusa tant il le comprenait ! Il se laissa même aller lui-même à se souvenir de sa première expérience avec du miel – posé sur une petite coupure à son antérieur : il avait tout léché ! – avant de reprendre sa concentration sur le reste de l'histoire.

« C'était trop bon! J'ai voulu reculer pour aller chercher maman et lui faire goûter le truc doré. Mais, j'ai buté contre quelque chose. Je me suis retourné et j'ai vu un MONSTRE!»

♣ Oh... L'adulte fit une sale moue, se doutant de ce que le jeune avait trouvé. Un ours ? Oui, hein, ce devait être ça... Loki observa le mime de l'enfant : il n'y avait que peu de doute.

« Il a poussé un gros cri et il s'est levé sur ses pattes arrières comme toi tout à l'heure et comme moi! Il avait des grandes griffes, des grosses dents pointues! J'ai eu super peur alors je suis partis en courant! Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie.. Je ne sais pas ce que c'était mais il y a un gros monstre dans la montagne! J'ai bien cru qu'il allait me manger tout cru! J'ai tout raconté à maman mais elle m'a dit que j'avais inventé, qu'il m'aurait mangé..»

♣ Eh bien... Joshua avait eu de la chance. Énormément de chance ! Loki en restait abasourdi alors que l'enfant se recouchait à ses côtés. Ses yeux pétillaient à ces souvenirs : de quoi attendrir même le plus dur des cœurs de pierre !

« En tout cas, c'était bon ce que j'avais mangé!»

♣ Le grand gris rit doucement, de sa voix rauque qu'il affectionnait tant. Puis il plongea la tête pour la mettre à la hauteur de celle du petit.

« Tu sais que tu as eu de la chance toi ? Je vais te dire deux choses ! Un, tu as trouvé l'un des mets les meilleurs des montagnes : du miel ! Je n'en ai jamais trouvé de moi-même, ce n'est que ma maîtresse qui m'en amène de temps à autre ! De deux, tu as pu échapper à une bête au sale caractère mais qui est plutôt calme... Bien qu'elle reste dangereuse : un ours ! »

♣ Affirma-t-il en se redressant avec fierté et admiration. Il ébouriffa doucement les crins de Joshua. Il avait sans doute dû tomber sur un jeune ours assez territorial mais pas au point de s'attaquer à un enfant ! Ce jeune petit avait vécu là une belle aventure et qui le marquerait sans doute pour longtemps encore !

« Peu de chevaux adultes peuvent en dire autant, crois moi mon enfant ! On pourrait se demander si le Dieu de la chance n'est pas de ton côté ! »

♣ Puis, se rebaissant, il demanda avec une certaine malice, un sourcil relevé :

« Mais je suis certain que celle qui a eu le plus peur est ta mère, hum ? »

♣ Et il redressa la tête, éclatant de rire. Ce petit avait du toupet ! Et c'était un véritable explorateur : peu de ceux de son âge aurait pu ainsi partir des flancs de leur mère pour s'aventurer dans la montagne et y vivre une telle aventure ! L'enfant avait un je ne sais quoi de fougue qui faisait tout son charme, n'est-ce pas ? Mais Loki reprit doucement son sérieux.

« Dis moi Joshua, avec ta mère, vous allez rendre de temps en temps visite à... D'autres personnes ? »

♣ Il n'osa pas le demander clairement. Il aurait peut-être dû ? Loki désespérait de savoir si ce jeune avait ce père auquel il pensait... Le compagnon d'Astral. Il ne l'avait jamais vu, mais savait qu'elle en avait eu un. Mais cette question était délicate. Aussi bien pour Joshua, qui ne devait pas forcément comprendre le véritable sens de cette question, que pour Loki qui avait peur de la réponse. Il lui fallait vite changer de sujet avant que l'enfant ne réponde ! Ce qu'il fit d'ailleurs.

« Oh mais tu n'as pas faim ? Et puis, dis moi ce que tu aimerais découvrir en premier lieu dans les Terres Indiennes ! »

♣ Changea-t-il brusquement, souriant avec affection à l'enfant. Il ne l'embêterait pas avec ces questions là. Il le ferait à la mère, s'il avait l'opportunité de la voir. 

Emi Burton


Haha tu en as un large aperçu et certainement encore plus plus tard ;)



Crédits : JOB ♥ / Character to Me
Spoiler:
 

Autres comptes: Arya / El'Dorado, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
What's up ?
avatar
Messages : 762
Points d'Experience : 321
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Joue également : Zéro, Adriel, Toxic, Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Dim 8 Mar - 15:37

Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?

ft. loki


« quelquefois, il y a des sympathies si réelles que, se rencontrant pour la première fois, on semble se retrouver »
Joshua adorait raconter des histoires et les mimiques de Loki semblaient l'avoir totalement ravi, voir le grand étalon gris souris rire, sembler surprit et autres rendait Joshua fier. Déjà que de parler avec un adulte qui acceptait de l'écouter ça le rendait fou de joie, alors si en plus il semblait intéressé, il était aux anges ! Il faut dire que le peur d'étalons que le jeune avait rencontré n'avait pas été très.. amicaux. Bah, ce n'étaient pas des princes, c'est pour cela, ils n'étaient que de simples étalons, pas de beaux et courageux princes comme Loki, voilà tout ! Finalement, il n'en fallait pas beaucoup mais, Joshua était devenu totalement fan de l'indien, rêvant déjà d'avoir la même voix rauque et classe que lui, et non cette petite voix enfantine qui faisait qu'on le traitait de "mignon". Mignon, c'est trop nul d'abord.

« Tu sais que tu as eu de la chance toi ? Je vais te dire deux choses ! Un, tu as trouvé l'un des mets les meilleurs des montagnes : du miel ! Je n'en ai jamais trouvé de moi-même, ce n'est que ma maîtresse qui m'en amène de temps à autre ! De deux, tu as pu échapper à une bête au sale caractère mais qui est plutôt calme... Bien qu'elle reste dangereuse : un ours ! »

Le poulain redressa son encolure déjà forte, les yeux brillants. Il avait réussit à trouver du.. miel ? Même Loki n'en avait pas trouvé ? Joshua eut un large sourire, l'air fier, prenant une attitude peu modeste. Il avait même réussit à fuir le monstre de la montagne, un ours. Le poulain gris rit doucement quand l'indien lui ébouriffa la crinière, les yeux emplis de fierté et de joie. Ah, qu'il aurait aimé avoir un étalon comme Loki pour veiller sur lui, le soutenir, lui montrer des choses, lui apprendre. Enbi était géniale mais, elle n'était pas un étalon. Elle pouvait l'aider à devenir un prince mais pas comme Loki pouvait le lui montrer.

« Peu de chevaux adultes peuvent en dire autant, crois moi mon enfant ! On pourrait se demander si le Dieu de la chance n'est pas de ton côté ! »

Le poulain pencha légèrement sa tête sur le côté, le monstre de la montagne avait déjà blessé des chevaux adultes ? Et s'il en avait mangé ?! Le poulain regarda brièvement vers la montagne, se faisant la réflexion de ne pas y traîner sans sa maman, on ne sait jamais. Et si le monstre l'attendait ? Quelque part, bien décidé à prendre une revanche ? Arf, il devra faire attention. Le poulain finit par reposer ses yeux sur Loki qui baissa son encolure, l'air malicieux.

« Mais je suis certain que celle qui a eu le plus peur est ta mère, hum ? »

Hochant vivement sa tête, Joshua rit également, tentant discrètement de calquer son rire sur celui de l'étalon indien, mais ce fut en vain. Sa voix n'était pas encore égale à celle de son nouvel idole, il lui faudrait attendre l'adolescence pour qu'elle finisse par se modifier. M'enfin, le fait de savoir que Loki n'avait jamais trouvé de Miel et que lui avait réussit suffisait à faire de sa journée une belle journée. Eh, eh, un jour, il emmènerait Loki en chercher ! A deux, ils feraient même peur au terrible monstre, parce que Joshua savait bien que personne n'oserait se mettre sur le chemin de l'indien. Non, non !

« Dis moi Joshua, avec ta mère, vous allez rendre de temps en temps visite à... D'autres personnes ? »

Le poulain arqua un sourcil, souriant pourtant toujours. Allez voir... d'autres personnes ? Que voulait donc dire Loki par-là ? Cependant, avant que le poulain ne puisse dire quoique ce soit, le grand étalon gris parla de nouveau, changeant de sujet - cela aurait été évident pour beaucoup, mais pas pour Joshua.

« Oh mais tu n'as pas faim ? Et puis, dis moi ce que tu aimerais découvrir en premier lieu dans les Terres Indiennes ! »

Le poulain redressa sa tête, reprenant son air enfantin et joyeux. Oui ! Découvrir les terres indiennes ? Mais ce serait génial ! Il n'avait jamais vu le camp de près, peut-être qu'il le pourrait enfin, aux côtés de Loki !

« Je meurs de faim, avec toute cette neige, on ne peut pas beaucoup manger.. et j'aimerais bien voir le camp d'un peu plus près ! Ce serait trop cool !»

Le poulain trottait autour du grand étalon, levant haut ses longues jambes de poulain, manquant plusieurs fois de trébucher. Il hennissait, complètement aux anges. Mais, alors que Joshua se réjouissait ainsi, il vit au loin Enbi arriver, reconnaissant ses longs crins noirs et sa robe pie bai. Il sourit, donnant un petit coup de tête à son nouvel ami, son nouvel idole.

« Regarde Loki ! C'est ma maman ! Elle est revenue ! Eh Maman ! »

La jument sauvage s'approcha tranquillement, légèrement méfiante en sentant l'odeur des peaux-rouges sur l'étalon gris qui était en présence de son fils. Qui était-il donc et que faisait-il avec Joshua ? Cependant, il ne semblait pas agressif, vu l'air heureux du poulain, l'étalon n'était pas là en mal.

« Maman, lui c'est Loki et c'est un super prince ! Il est trop cool et super gentil, il était là pendant que tu es partit, il m'a même aidé pour ne pas tomber dans l'eau. »

La jument sourit doucement devant l'enthousiasme de son fils, venant frotter ses naseaux contre ceux du poulain avant de relever sa tête afin d'observer l'étalon, un léger sourire aux lèvres. Sa méfiance semblait presque déjà envolée, cela faisait du bien de tomber sur un étalon responsable qui ne se sentait pas obligé de rabaisser un poulain comme Joshua.

« Enchanté, Loki, je suis Enbi, la mère du petit que vous avez gardé. Je vous en remercie, d'ailleurs, avec son côté casse-cou, difficile de le laisser sans surveillance.», fit la jument pie avec un petit soupire amusé.
« M'an ! Si Loki est avec moi, je peux aller voir le camp indien de plus près pas vrai ? S't'eu plaît ! »
« Eh bien... Si Loki est d'accord et qu'il sait qu'il n'y aura aucun danger, je n'en vois pas le problème, je vous accompagnerais simplement jusqu'aux abords du camp.»

Le poulain poussa un hennissement victorieux, se tournant ensuite vers le grand étalon gris, les yeux pétillants et le sourire aux lèvres.

« Tu veux bien, hein ? »

code by ORICYA.



Désolé du retard horrible ><



Prince du Cimarron, Protecteur des Chevaux Libres & Paladin au grand coeur

Spoiler:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loki
♦ L'Ombre Grise ♦
avatar
Messages : 537
Points d'Experience : 279
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 21
Localisation : Au camp... Tout simplement!

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Dim 15 Mar - 18:23

You...
Joshua & Loki


♣ L'idée de découvrir le camp sembla enchanter le jeune poulain qui redressa son encolure devant un Loki de plus en plus attendrit. Le petit semblait si innocent et à la fois si avide de devenir grand... Pourtant, l'âge adulte regorgeait de choses peu reluisantes... Des démons enfouis en soi, des ennemis dont on ne pouvait se débarrasser, de peurs lointaines vous assaillant d'un coup mais aussi de sentiments plus sombres... Les relations étaient un véritable danger, d'autant plus lorsque l'on grandit. Il ne fallait pas être trop impatient de se voir pousser dans ce monde sans autre protection que celle que l'on s'octroie soi-même.

« Je meurs de faim, avec toute cette neige, on ne peut pas beaucoup manger.. et j'aimerais bien voir le camp d'un peu plus près ! Ce serait trop cool !»

♣ Le gris en était sûr : il irait chercher du foin dans la réserve de Mira pour nourrir le jeune poulain et peut-être en rapporter pour la mère ? Après tout, il irait bien lui poser des questions, la moindre des choses était de ne pas venir les sabots vides. La curiosité de Joshua avait de quoi donner du fil à retordre à la jument ! Et l'Ombre se dit soudain qu'il en aurait aussi s'il amenait l'enfant au camp. Mais personne ne le toucherait s'il se trouvait avec lui : surtout qu'on pourrait le prendre pour son fils... Cela pouvait d'ailleurs être utile dans certaines situations. L'enfant, heureux, jouait autour de Loki qui l'observait avec bienveillance, hennir, manquer de tomber – ce qui provoquait à chaque fois un petit mouvement en avant de la part de l'étalon, prêt à l'aider à se redresser , chose inutile d'ailleurs. Soudain, le petit sourit de toutes ses dents, lui donnant un petit coup de tête et ajoutant :

« Regarde Loki ! C'est ma maman ! Elle est revenue ! Eh Maman ! »

♣ Le gris tourna la tête pour apercevoir la sauvage arriver, méfiante. Il sourit doucement en pensant que c'était une « mère » bien protectrice, chose qu'il comprenait amplement. A sa vue, Loki eut encore moins de doute quant aux origines de Joshua. Il y avait si peu de chance qu'il se trompe... La pie arrivait et le peu de voile qui avait englobé l'esprit de l'étalon s'effaçait aussitôt.

« Maman, lui c'est Loki et c'est un super prince ! Il est trop cool et super gentil, il était là pendant que tu es partit, il m'a même aidé pour ne pas tomber dans l'eau.»

♣ Le mustang rit, amusé de voir qu'on le qualifiait une fois de plus de « prince », lui qui n'en avait rien. Mais il était assez fier de savoir qu'il avait impressionné l'enfant et il se redressa un peu malgré lui. La jument elle-même sourit, attendrie par ce fils joueur. Lui même s'attendrit une fois de plus devant le spectacle qu'offrait la mère et l'enfant... Il se demandait si sa mère aurait été comme ça avec lui si elle avait vécu assez longtemps pour le voir grandir.

« Enchanté, Loki, je suis Enbi, la mère du petit que vous avez gardé. Je vous en remercie, d'ailleurs, avec son côté casse-cou, difficile de le laisser sans surveillance.»

♣ Loki pencha la tête sur le côté, appuyant le petit soupir de la dame par un rire discret, donnant un coup d'oeil vers l'enfant. Il ne doutait pas que ce dernier lui donnait bien plus de mal que n'importe quel autre. Mais, que voulez-vous ? Sans la curiosité, il est ardu d'apprendre. Il le voyait bien avec la petite Plume de Corbeau qui était emprunt elle-même de curiosité mais à moindre niveau : il était plus aisé de la surveiller.

« M'an ! Si Loki est avec moi, je peux aller voir le camp indien de plus près pas vrai ? S't'eu plaît ! »

« Eh bien... Si Loki est d'accord et qu'il sait qu'il n'y aura aucun danger, je n'en vois pas le problème, je vous accompagnerais simplement jusqu'aux abords du camp.»

♣ Le mustang fit d'abord les gros yeux, surpris qu'elle lui accorde tout de suite sa confiance. Puis, cela se changea en un doux sourire reconnaissant.

« Tu veux bien, hein ? »

♣ Demanda l'enfant avec fougue. Loki sourit, se pencha en avant pour lui donner un petit coup affectueux de ses naseaux sur l'encolure.

« Bien évidemment, petit aventurier ! »

♣ Répondit-il dans un clin d'oeil, se redressant pour ébouriffer les crins dressés de son jeune protégé. Il serait heureux de l'amener au camp et de lui faire découvrir certaines choses dont, bien entendu, la méfiance envers les Hommes. Car même si les Indiens étaient de bonnes personnes pour la plupart, il ne souhaitait pas voir l'enfant séparé de sa mère. Et puis, la Liberté était un bien que lui-même aurait souhaité mais ne pouvait se laisser permettre à posséder.

« Mais nous n'entrerons qu'à la lisière du camp, là où se trouve le moins de tipis. Car tu dois toujours te méfier des Hommes que tu ne connais pas. Je ne crains ni ma maîtresse, ni celui de ma protégée, mais je me méfierais toujours de ceux dont je ne sais rien. La confiance ne doit pas s'accorder trop facilement, et ce, même avec les équidés. »

♣ Indiqua-t-il à l'enfant avant de se rendre compte que lui-même accordait sa confiance bien vite et d'afficher une moue dubitative discrète face à ses propres paroles. Puis, il tiqua.

« Oh, en parlant de protégée... Loki baissa son encolure pour être à la même hauteur que Joshua. Je connais une pouliche qui doit avoir ton âge. Peut-être pourras-tu jouer avec ? »

♣ Espérait-il. Lui qui lui faisait si peur, il espérait qu'elle finirait par se faire des amis de son âge... Il s'ébroua et attrapa finalement la couverture qui traînait au sol, la secoua et tenta de la placer sur son dos : elle était mouillée et c'était fort désagréable... Mais qu'importe, il ne pouvait ni la laisser là, ni la mettre sur le dos de Joshua ou d'Enbi, de peur de les faire tomber malade. Il se tourna d'ailleurs vers la jument bai, un sourire aux lèvres.

« Hum, si vous me permettez, durant le court voyage jusqu'au camp, j'aimerais beaucoup vous poser des questions concernant... Certaines personnes. Il jeta un œil à Joshua avant de se tourner vers lui. Allons-y, je parie que tu coures très vite, n'est-ce pas ? »

♣ Affirma-t-il. Il espérait trouver un moyen subtil pour éloigner Joshua quelques minutes, de sorte à discuter avec Enbi.

Emi Burton


No problemo ;)



Crédits : JOB ♥ / Character to Me
Spoiler:
 

Autres comptes: Arya / El'Dorado, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
What's up ?
avatar
Messages : 762
Points d'Experience : 321
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Joue également : Zéro, Adriel, Toxic, Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?   Jeu 18 Juin - 4:24

un visage sur ce mot
loki & joshua

Quand le grand étalon gris accepta, Joshua sembla aux anges, du moins, encore plus que précédemment ! Le petit gris fit un petit bond dans la neige, Enbi souriait doucement, avec une bienveillance évidente. Joshua, lorsque Loki lui ébouriffa la crinière, fit une petite moue. Lui qui voulait être grand et fort refusait qu'on lui ébouriffe ainsi la crinière ! Mais le jeune aux yeux vairons était bien habitué puisqu'Enbi ne cessait de lui faire "subir" cet "affront". ❝ Mais nous n'entrerons qu'à la lisière du camp, là où se trouve le moins de tipis. Car tu dois toujours te méfier des Hommes que tu ne connais pas. Je ne crains ni ma maîtresse, ni celui de ma protégée, mais je me méfierais toujours de ceux dont je ne sais rien. La confiance ne doit pas s'accorder trop facilement, et ce, même avec les équidés. ❞ Joshua observait l'étalon indien les yeux brillants, l'écoutant avec une grande attention, les oreilles frémissantes. Confiance ? S'accorder trop facilement ? Oui, oui, maintenant allons voir le camp ! Joshua voulait absolument voir de plus près cet endroit dont on lui avait temps parlé. Le jeune gris hocha vivement sa tête puis commença à se détourner quand Loki reprit la parole, Joshua se re-détourna donc avec un air d'impatient. Loki se baissa vers lui, à sa hauteur. Une pouliche de son âge ? Mais c'était génial ! Il allait même se faire une amie chez les indiens, ce n'était pas le meilleur jour de sa petite vie ?

Pendant que le jeune poulain solitaire tentait de s'imaginer à quoi pouvait bien ressembler une pouliche de chez les indiens, il observait du coin de l’œil le fier étalon gris qui récupérait l'étrange tissu à présent mouillé à cause de la neige. Joshua tendit son encolure afin de regarder un peu plus attentivement l'objet avant de s'en détourner, les oreilles droites, tentant de repérer déjà un tipi -bien que c'était tout à fait inutile. ❝ Hum, si vous me permettez, durant le court voyage jusqu'au camp, j'aimerais beaucoup vous poser des questions concernant... Certaines personnes. Allons-y, je parie que tu coures très vite, n'est-ce pas ? ❞ Joshua arqua un sourcil, un large sourire fier sur le visage. S'il courait vite ? Mais il était le futur étalon le plus rapide du Cimarron pardi ! ❝ J'suis super rapide vous allez voir ! ❞ Déclara en redressant son encolure le jeune gris souris. Il se détourna, trottina puis s'arrêta afin de se cabrer, agitant ses jambes démesurées de poulain avant de s'élancer, manquant de tomber. Il se rattrapa et prit un bon galop. Enbi, souriant légèrement, éleva simplement la voix afin de dire à son fils qu'il devait tâcher de ne pas trop s'éloigner. A quoi il n'y eut bien sûr aucune réponse. Le gris souris trop occupé à fureter ici et là. Une fois qu'il fut assez éloigné, la petite jument pie redressa son encolure et déposa son doux regard sur le grand étalon gris, un fin sourire aux lèvres. ❝ Je suppose que vous n'êtes pas dupes, vous avez remarqué que je n'étais pas sa mère, n'est-ce pas ? ❞ De toute façon, il n'y avait clairement aucun lien de parenté entre les deux, à la limite, la même race. Et encore. Enbi était croisée paint-horse alors la morphologie n'était pas vraiment la même. Enbi soupira doucement et observa quelques secondes Joshua avant d'observer la neige devant eux. ❝ Vous êtes indien, vous avez dû connaître la jeune Astral non ? Le lien de parenté est bien plus visible. Elle me l'a confié peu avant la guerre de peur qu'il en soit tué. Je devais m'en occuper jusqu'à qu'il grandisse si elle mourrait durant la guerre. ❞ Enbi reposa son regard sur Loki. Elle semblait ne pas avoir bien peur de lui, ni être mal à l'aise puisqu'elle déliait sa langue sans problème. Certainement sentait-elle qu'il n'était pas mué par de mauvaises attentions. ❝ Son grand-père, Swan est-il aussi mort ? Personne n'est venu le chercher alors je suppose qu'ils sont tous morts, non ? Etant donné que le père est introuvable. ❞ Conclu finalement Enbi, n'ayant plus vraiment l'espoir de retrouver la famille du petit gris.

____
Vraiment désolé du loooong retard ><
electric bird.




Prince du Cimarron, Protecteur des Chevaux Libres & Paladin au grand coeur

Spoiler:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aurais-je finalement un visage à mettre sur ce mot ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si j'avais ton visage à la place de mon cul, j'aurais honte d'aller chier.
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Inutile de mettre les points sur les I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-