RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N'essaye même pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: N'essaye même pas...   Sam 20 Déc - 22:10

Qui m'interrompt ?
Breeze & El'Dorado
♠ L'étalon doré, après toute l'histoire de la dernière fois, avait décidé de passer voir de temps en temps aux collines s'il trouvait un ou plusieurs membres de sa harde, enhardis par la démarche de Zéro. En tant que protecteur, il avait ajouté à son rôle, la charge de surveiller au bon fonctionnement des relations entre les deux hardes, se disant que c'était une bonne solution pour ne plus se retrouver embarqué dans des histoires improbables et dangereuses. Car bien que tout semblait s'être arrangé – pour le moment du moins – il avait bien senti que rien n'était fini et que ce n'était que le début des ennuis. Entre les détracteurs de Ciel Etoilé faisant partie de la harde de Noctis, comme Rafale, et entre ceux ne faisant pas confiance au nouveau dominant faisant partie de la harde de Ciel, les éléments étaient réunis pour une guerre froide, de tension et de petits coups de ci, de là. Il soupira à cette pensée, accentuant son galop.

♠ De plus, on le nommait sous un nom qui lui faisait à la fois peur et qui, à la fois, le rendait assez heureux : bras-droit. Il était loin de se considérer comme étant le bras droit de son dominant, il était plutôt loin de ce grade de son point de vue. Mais il avait ainsi un certain poids et il ferait tout pour le garder ! D'ailleurs, il jouait aussi sur cet autre surnom qu'on lui donnait à voix basse, en particulier la gente féminine : le séducteur. D'ailleurs, El'Dorado, en bon maître de la mascarade, avait décidé d'user des deux et de le montrer à chaque membre de l'autre harde. Le mieux pour cela était d'ailleurs de faire le tour des territoires et de faire étalage de ses capacités. Eloquence et élégance allant de paire. L'Akhal Téké arrivait d'ailleurs aux collines où il aperçu, dans le lointain, quelques juments gloussant déjà. Sa robe était connue de tous. A sa connaissance, il était le seul dont la robe palomino était parsemée de doux reflets métallisés lui donnant l'aspect de l'or.

♠ Il s'arma de son sourire charmant et changea légèrement son allure. Il redressa fièrement son encolure, arborant une belle posture ; il mit sa queue en panache, les oreilles droites et se laissa aller à un galop aérien, tout en souplesse et charme, qui fit glousser un peu plus fort les demoiselles à son approche. Il finit par ralentir, passant à un trot haut puis à s'arrêter à proximité de ces dernières, petit dragueur qu'il était. D'une voix quelque peu suave, il demanda :

« Bien le bonjour ! J'espère que tout se passe bien pour vous, mesdemoiselles, et que ma présence ici ne vous sera pas inconfortable.

- Oh non, au contraire. Répondit l'une d'entre elles.

- J'en suis fort aise. Rétorqua-t-il dans un sourire faux mais qui ne fit que provoquer un petit rire supplémentaire. Avez-vous vu un étranger, autre que moi, ici ? Quelqu'un de ma harde, peut-être ? »

♠ Mais il n'eut pas le temps de répondre. Un bruit de galop l'interpella et ses oreilles pivotèrent. Qui donc venait troubler sa démarche pour conforter les dires à son sujet ? Il se retourna, se préparant à recevoir n'importe quelle personne de n'importe quel clan. Le doré s'ancra dans le sol, se redressant de sorte à user de toute sa « puissance » et resserra les membres dans une allure presque princière.  
Code by Silver Lungs


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breeze
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 81
Points d'Experience : 12
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 20 Déc - 23:39


- Fail, colt -




Sous la brise du vent, la crinière d'un étalon voletait tel un drapeau effilé après une bataille. Il courait, comme si il essayait de battre cet entité qu'est le vent. Un à un ses pas claquaient sur la terre qui était comme battue par un humain, afin de la cultiver. Une à une les bottes de terres volaient... Ça, c'est la liberté.

Il ignorait presque tout des conflits en cour. Il avait aperçu les humains se battre, les hardes, plus ou moins, aussi. Mais... Juste... il s'en contre fichait ! L’avantage d'être libre, c'est qu'on ne doit rien à personne... vraiment rien. Et aller où nous voulons. Mais aussi, quand nous avons des problèmes, nous sommes seuls, et parfois désespérés. Avantages, et inconvénients, comme on dit. Mais Breeze était habitué. Sa destinée est ainsi, et il la suivra jusqu'à son dernier souffle. La solitude, mais la liberté.

Ainsi, il arrivait dans les collines. Il avait une pomme dans la bouche. La raison ? Les juments. Il leur avait déjà parlé, et avait déjà commencé son travail de séduction. Pour se faire romantique, il était allé leur chercher une pomme à partager avec lui. Celle qui lui plaira le plus pourra l'obtenir ! Pour l'instant, il en avait captivé trois, donc celle qui avait parlé à El'Dorado. Et oui ! Il faudra donc se battre pour l'avoir ?

Ne ralentissant absolument pas, il arriva en haut d'un colline en sautant, pour atterrir dans la pente et glisser jusque devant les juments, et prendre une pause très classe. Un patte avant relevé, pareil pour les oreilles et la queue, et la tête haute arboré d'un sourire tenant tenant la pomme, il fixait la petite troupe de jument, avant de poser la pomme dans une touffe d'herbe.

- Me revoici, mes demoiselles !

Elles s'approchaient donc pour la plupart de lui, pour l'admirer. Il serait un fort rival, pour El'Dorado. Elle piaillaient tous dans des pies et semblait être devant une pile de pomme, en le voyant... Excitées comme des puces ! L'étalon semblait plus que satisfait. Il espérait parvenir à ses fins, ce coups ci ! Puis il posa son regard sur l'étalon doré, face à lui. Tien, il ne le connaissait pas... et n'aimerait pas apprendre à le connaître, pour dire. Il semble être le genre d'étalon protecteur et chevaleresque des juments. Aïe. Il préféra l'ignorer, et porter toute son attention sur les juments.

- Doucement mes chéries ! Je n'ai qu'une pomme ! … Que suis-je bête. Pourquoi ne pas aller tous ensemble jusqu'au pommier un peu plus loin ?

Voilà qui semblait emballer sa petite troupe de futures conquêtes. Il passa donc près de El'Dorado, accompagné par trois splendides juments battant des cils en le regardant.

Breeze n'était peut être pas brillant, ni le plus beau, mais il semblait savoir y faire. Et cela agaçait plus d'un étalon qui l'enviaient. El'Dorado ferait sûrement partit de cette catégorie.



HRP :
 



Picture (c) - JOB/Titan (Grand merci :titcoeur:)
OC (c) Epona/Breeze


:titcoeur: ~ Autres images de Breeze ~ :titcoeur: :
 

- Cheval solitaire -

DC de Epona
Contactez Epona de préférence en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Lun 22 Déc - 1:37

Tu n'y arriveras pas...
Breeze & El'Dorado
♠ El'Dorado observa l'étalon arriver et... Se charger de séduire ces dames. Au départ, le doré resta de marbre : il en avait vu de nombreux qui, comme lui, séduisaient les juments juste pour le plaisir, s'amusant, ou ne sachant faire que ça. Mais cet étalon aux couleurs tout aussi atypique que lui semblait être un expert en la matière et ne laisserait sans doute pas à l'Akhal Téké la chance de faire son travail. Il lui fallait donc analyser la démarche de son adversaire car, il devait le reconnaître, de temps à autre, ce genre de challenge ne le dérange pas. Surtout en cette période de tension intense qui vous bouffe peu à peu l'esprit et le moral. Si ses amis le voyaient, il se ferait sans doute remettre gentiment à sa place, étant, pour beaucoup d'entre eux, un si gentil étalon... Mais il se savait plus sombre. El'Dorado était loin d'être dupe quant à son démon intérieur, avide, vantard, si vaniteux qu'il pourrait bien effacer la présence gentleman. Mais il en était encore loin. A voir ce qu'il en sera plus tard...


♠ Il remarqua le vague regard sans intérêt que l'étalon lui porta et il décida de ne pas y faire non plus attention. Il lui fallait jouer l'étalon infaillible et maître de lui-même. Mais lorsque cet étalon proposa à ces jeunes dames une promenade loin des terres, elles n'hésitèrent pas une seule seconde. Ce n'était pas surprenant, vu l'aspect général de cet individu de sexe masculin. Il lui fallait intervenir. Il hennit doucement, les interpellant, ce qui les surpris.


« Eh bien, mesdemoiselles, m'oublieriez-vous ? »


♠ Demanda-t-il de sa voix suave, la tête légèrement penchée, un sourire fin sur le visage, les yeux plissés par la malice. Il s'avança doucement, avec l'élégance de ceux de sa race qu'il devait à sa mère. Certainement la seule chose en plus d'une robe claire et métallisée.


« Qui plus est, je doute qu'il soit sage de trop vous éloigner. Non pas que je doute de ce preux chevalier ou de vos compétences mais les Pommiers se trouvent à proximité des camps des Hommes. Et donc de la guerre et de ses retombées. Je serais fort peiné de vous savoir blessées ou... Je n'ose y penser... »


♠ Joua-t-il à merveille, imitant un mouvement de recul, la mine désolée et les yeux froncés. Il remarqua le côté indécis de ces dames, réfléchissant. Il était loin d'avoir tort et il le savait. Les dames n'aimaient guère le danger. Qui plus est lorsqu'il n'y a qu'un étalon pour les protégés. Le protecteur se serait bien proposé pour les accompagner mais son intérêt n'était pas loin des deux hardes. Il aurait été idiot de s'éloigner... Puis il se redressa, reprenant un sourire amical et séducteur, voulant briser la distance entre elles et lui, usant de sa voix rauque qui était loin de laisser indifférent.


« J'aimerais beaucoup partager quelques instants avec vous... Me le permettriez-vous, belles dames des terres sauvages ? »


♠ Il avança un antérieur, allant encore vers elles. Puis, il entendit de nouveau les rires, amusés et plein d'entrain qui lui indiquait que la bataille penchée de nouveau vers lui.
Code by Silver Lungs


Je vais te tuer Popo x)


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breeze
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 81
Points d'Experience : 12
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Mer 31 Déc - 0:03




N'essaye même pas...

I dare you.

Feat El'Dorado & Breeze







Breeze, en plus d'être beau, n'était pas dupe. Oh non. Voyant un autre étalon, il s'était douté que cette petite idée allait foirer. Pour qui le prend tu, toi, l'étranger ? Ce dernier justement était d'une couleur très aguichante, il doit l'avouer. Un vrai bijoux ambulant. Intérieurement, ça ne faisait que faire rire l'étalon solitaire. Mais ça plaisait aux juments. Peu importe. Lui aussi était prêt pour un peu de challenge. Mais rien ne vaux un peu de diplomatie devant les juments pour montrer qu'on est ni stupide, ni insociable. Il faut se montrer doux, amical... malin. Plus malin que les juments et son adversaire. Puis au pire, lui n'avait pas d'ami, et donc n'avait rien à perdre en jouant à ce jeu.

Il l'observa alors appeler les juments. L'oublier ? Il est vrai qu'on oublie pas un cheval tombé dans un pot de peinture doré. Il se demandait d'où il pouvait bien venir. Peu lui importait, après tout, encore une fois. Il l'observa donc faire son manège. Ce n'était pas sage ? On ne vie que de folie ! Une guerre ? Justement, ils sont trop occupés entre eux pour chasser les chevaux sauvages. Mais peut importe. Son adversaire, ou même rivale, savait jouer. Il le voyait dans ses yeux. Pour lui aussi c'est un jeu. Un simple jeu de séduction. Il savait avoir une voix suage, prendre un air aguicheur, et se faire voir comme le plus beau. Il voulait jouer à ce jeu ? Il allait être comblé.

- Que vois-je ? Quelqu'un qui m'est inconnu ? Nous ne nous sommes pas présenté !

Disait il en s'approchant de son air le plus amical, avec un merveilleux sourire à tomber. Comme si il voulait être l'ami de El'Dorado, il se tenait droit, mais aussi détendu, et était face à lui, parmi les juments. Il s'était incrusté entre deux d’entre elles. En douceur, bien sûr, clin d'oeil eu passage pour l'une d'elle.

- Je suis Breeze. Enchanté ! Et vous êtes ?

Ensuite, il regarda les juments autour, ensuite, et prit un air bienveillant, souriant sans les dents pour cette fois. Il avait l'air d'une peluche qu'on aimerait câliner. Tout est dans le comportement. Cela plaisait à deux juments derrière, qui gloussaient. Il ne s'en sortait pas trop mal.

- Il a raisons mes amies. Je n'y avais pas pensé ! Je suis bien à l'ouest en ce moment. Il y a conflit en ce moment par là-bas. Mais... rien ne nous empêche d'aller nous balader dans les terres ? A la recherche de quelque chose de comestibles, ou de merveilleux... Tous ensemble ?

Disait il en dernier, tout en tournant son regard vers El'Dorado. Déstabiliser et surprendre son adversaire. Voilà la clé de tout. Il ne devait pas s'attendre à ce qu'il lui propose de faire quelque chose ensemble, en compagnie des juments. Bien des séducteurs, dans cette situation, faisaient en sorte d'éloigner le rival. Mais Breeze n'est pas de ce genre là. Il préférait... comment peut-on dire... ? Écraser l'autre en directe ? Lui mettre la honte devant tous ? Le rendre juste... pitoyable ? Non il n'est pas non plus ainsi. Le crin lavé est joueur, mais pas non plus un connard. Pardonnez mon langage. Huhu. Il fait parfois de bonnes connaissance de cette façon. Puis El' ne semble pas méchant. Ou même mauvais. Un compromis serait possible. Toute façon il n'y a pas qu'une jument. Il n'en emporteront qu'une au final. Pourquoi se battre et se crêper le chignons si sévèrement ? Non, il va juste jouer, pour le plaisir de l'écraser, et de se faire passer pour le meilleur.


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)

HRP :
 



Picture (c) - JOB/Titan (Grand merci :titcoeur:)
OC (c) Epona/Breeze


:titcoeur: ~ Autres images de Breeze ~ :titcoeur: :
 

- Cheval solitaire -

DC de Epona
Contactez Epona de préférence en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Mer 31 Déc - 21:38

Tu n'y arriveras pas...
Breeze & El'Dorado
♠ Les juments furent loin d'être insensibles à son charme. Il s'en délecta quelques instants mais le doré savait bien que la bataille était loin d'être gagnée. Il ne put s'empêcher de remarquer l'air de défi, presque imperceptible, qui traversa le visage de l'autre étalon. Il allait jouer aussi, et certainement à merveille. Mais le pauvre bougre ne se doutait pas sur quel démon il était tombé... Depuis sa plus tendre enfance, avec le rôle qu'on lui réservait, l'art de séduire n'avait plus aucune faille pour lui. Qu'apprenait-on à un futur reproducteur ? A jouer de ses atouts naturels. On lui apprenait également les bases du dressage et parfois même plus. Cet art n'avait d'ailleurs plus de secret pour lui. Il avait beau être devenu un sauvage, il avait gardé en mémoire chaque chose apprise, peut-être contre son gré mais qu'importe. Il était un maître en cet art. Et bien plus encore... Qui irait imaginé les troubles qu'il cache en son cœur ? Personne, à part Epona, et encore, elle ne savait pas tout... Tout comme Zéro ignorait beaucoup malgré ses confessions. Comprenez que l'art du masque et de la théâtralité faisait partie de son être. Il n'était plus que ça, son véritable lui, ancré dans le plus profond de son cœur, retenant un autre démon... Schizophrénie ? Peut-être bien, finalement. Mais à moindre mesure que chez d'autres s'il s'agissait bien là de cela.

♠ Mais passons, l'autre arrivait d'un air amical, se glissant de manière enjôleuse entre deux demoiselles qui gloussèrent. Pas présentés ? En effet. El'Dorado décida d'agir de la même manière : il était rare que les dragueurs de bas étage décident de cette tactique dangereuse. Il n'était pas un simple cavalier. Il était possible que notre Akhal Téké soit face à un Roi proche de sa mesure. Soit. D'un Roi, il se ferait Empereur. Il décida donc d'adopter un sourire charmeur, proche de l'enfantin même, les yeux brillants et les oreilles droites. Les bellâtres ayant peu de contact avec ceux de leur sexe donnait une envie de protection et d'attention de la part des juments. Les deux étalons avaient toute l'attention de ces dames. Eh bien, ce jeu s'annoncerait amusant après tout !

♠ L'autre était habile. Avant même qu'il ne puisse répondre, il enchaîna.

- Il a raisons mes amies. Je n'y avais pas pensé ! Je suis bien à l'ouest en ce moment. Il y a conflit en ce moment par là-bas. Mais... rien ne nous empêche d'aller nous balader dans les terres ? A la recherche de quelque chose de comestibles, ou de merveilleux... Tous ensemble ?

♠ Il avait donc décidé d'agir ainsi ? Soit, c'était surprenant de la part d'un autre étalon mais El'Dorado s'y plierait avec joie. Il était simple pour lui de continuer ce petit jeu tant qu'on ne le rappelait pas à la harde. Les juments semblèrent enchantées mais El'Dorado choisit de prendre un air tout autre que la joie : celui de la mélancolie. Les oreilles légèrement en arrière, il plissa ses yeux de façon si véridique que tous auraient pu penser qu'il était proche des larmes. Rougissant un peu, les lèvres tout d'abord pincées, il les libéra doucement pour étende ses paroles enchanteresses à ces dames et à ce rival qui pensait pouvoir le dompter d'un simple coup habile : il était fort loin donc de se douter des compétences du doré. Il lui en ferait donc l'étalage de certaines de ses meilleures compétences : la comédie.

« Que de joie dans vos regards à toutes, mesdemoiselles... Cela saurait remplir mon cœur d'une même étincelle de vie si je n'avais vu de mes propres yeux ce que nous pourrions y voir... »

♠ Entama-t-il, fermant ses yeux dans un semblant de souvenir. L'une d'elles s'approcha de lui. La jument qui lui avait déjà adressé la parole, lui demandant ce qu'il avait. Il redressa doucement son visage, le penchant sur sa droite.

« J'ai vu la désolation de ces lieux... La Mort y règne en fidèle maîtresse de la Guerre. Des amas de corps à la folie des Hommes et même des équidés... Tout y est condensé. Je crains que cette idée, mon bon Breeze, ne soit là un risque de faire voir à ces dames l'horreur que tous, moi compris, souhaiterions oublier. »

♠ Le jeu en valait la chandelle. Se faire passer pour quelqu'un de traumatiser avait de quoi attendrir. Même si tout ceci n'était que mensonge bien que la vérité y soit tout de même. Il ne l'avait pas vu de ses yeux mais les équidés qui en revenaient étaient tous... Changés. Il lui était simple de reproduire cet même état. Il en versa même une discrète larme ce qui eut pour effet de n'attendrir que plus ces dames se pavoisant et se délectant de ce malheur. Stupides êtres inutiles. El'Dorado aurait pu de loin les détester mais il s'en approchait. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas joué, il avait oublié à quel point ces dames étaient futiles et ne faisaient seulement que faire passer le temps. Cet étalon en face de lui était bien plus intéressant et dans d'autres circonstances, il aurait sans doute discuter avec lui. Mais voilà : cet art si longtemps mis de côté revenait simplement à la charge, non par peur d'être oublié, mais par simple satisfaction de se dire qu'il était de nouveau utilisé. Si l'une de ses amies le voyait à cet instant, elle n'aurait su reconnaître en lui le doux et amical El'Dorado, seulement une imposture si bien faite et montée que le doute de la réelle personnalité du doré se serait posée.

♠ Il fit mine de reprendre un peu espoir, souriant affectueusement, de cette candeur presque naturelle – loin d'être vrai, ne vous y trompez pas vous aussi ! – et redressa doucement ses oreilles.

« Je préfère de loin vous voir avec ces sourires qui éclairent vos si doux visages que de voir des larmes perler sur vos joues tendres et rosies. Je m'en excuse d'avance de devoir vous quémander de rester mais si tel est votre souhait de voir ces endroits, je me ferais un plaisir de vous y accompagner, bien que mon cœur sera lourd de vous observer déchirées... »

♠ Affirma-t-il avant de se tourner vers Breeze, faisant onduler dans l'air ses crins blancs, laissant le soin au Soleil et à la neige de faire ressortir ses reflets de métal.

« Je m'en excuse également auprès de vous, cher Breeze, et vous prie de me pardonner pour mon oubli... Il s'inclina élégamment dans un signe de pardon avant de se redresser avec cette même grâce. Je suis El'Dorado. »

♠ Finit-il. Alors, qu'allait donc faire son « ennemi » pour contre-attaquer ? Allez, viens, jeune padawan !
Code by Silver Lungs


Si si :p
Oh mais ne t'en fais pas voyons ^^


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breeze
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 81
Points d'Experience : 12
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Mer 31 Déc - 23:11




N'essaye même pas...

I will hurt you.
And after...
I will laugh to you.

Feat El'Dorado & Breeze







Quel fabuleux comédien avait il devant lui ! Un étalon, expérimenté, doué, et charmeur de serpent. Oh oui. Pourtant, Breeze avait tout à fait l'idée de comment répondre à ce qu'allait lui sortir l'étalon. Il semblait prêt à mentir, alors que l'étalon aux crins lavés n'avait même pas besoin de ça pour le dépasser. Jeune padawan ? Pft. Il était déjà maître, misérable amateur. Le problème quand on change de personnalité, comme ça, c'est qu'on ne garde pas ses habitudes de charmeur. Ainsi, on oublie, et on évolue pas. Il était prêt à lui donner une bonne leçon. Oh oui. Une leçon qu'il allait regretter cet étalon aux reflets d'or. Pour qui se prenait il ? Il se croit roi, alors qu'il n'est que bouffon ! Intérieurement, l'étalon riait comme personne. Oh non El', tu ne lui fait pas peur. Absolument pas. Il va tellement te mettre la misère que tu ne recommenceras plus jamais de toute ta misérable vie. Tu es trop vieux pour cela maintenant, voyons !

Breeze fit alors un doux sourire, très affectueux. Il était habile, oui, mais il le serait encore d'avantage. A ce propos, El'Dorado... Il ne l'avait jamais vu dans la harde de Santaro, ou plutôt de Noctis. Lui qui observait de loin, il ne l'avait jamais vu. Il était donc de la harde de Ciel Étoile. Voilà qui lui serait fort utile plus tard. Mais pour l'instant, il écoutait cet étalon un peu trop sûr de lui. Il fit alors l'étalon au passé douteux, traumatisé, et triste. Ha ! Voilà qui ne l'étonnait même pas ! Ne t'inquiète pas mon petit doré, après ce qui va t'arriver tu n'auras pas besoin de faire la comédie pour pleurer, car peu à peu, Breeze sentait quelque chose de malsain entrer dans ses veines. C'était quelque chose de pire que la compétition... C'était... oui, il devait gagner, car il se sentait mauvais, comme un fauve prêt à bondir sur sa proie.

Ignorant un peu ce que racontait le doré, il préparait son plan machiavélique. Quel fourbe ! Lui aussi semblait prendre une 2e personnalité. Mais celle ci était encore moins glorieuse que celle que prend l'autre étalon actuellement. Bla bla bla... Il était très désintéressé dans sa tête. Il n'écoutait que d'une oreille. Puis quand monsieur eu fini son speech, il se présenta. Il grava alors ce nom de rival dans sa tête. Car oui, El'Dorado serait son rival. Pour le moment du moins.

Le crin lavé prit alors un air protecteur, et fit le tour de la petite troupe, la tête haute. Il avait naturellement une marche gracieuse et pourtant forte en même temps, laissant voir toute sa musculature. Lui était du genre musclé, et fort, alors que l'autre imbécile... était tout maigrelet, et grand sur patte. On aurait dit que ses jambes étaient de simples bâtons dorés. La couleur ne cache pas la misère, El'Dorado.

- N'ayez craintes ! Les pommiers ne sont loin de la zone de combat. En temps que solitaire, je connais tout le Cimarron comme ma poche, et je peux vous garantir ce que je vous avance : Nous sommes loin du conflit, qui semble d'ailleurs apaisés pour le moment. Vous ne verrez pas l'ombre du sang, ou même de la mort, soyez s'en sûre mes amies.

Il posa alors son regard sur l'autre idiot doré, le regardant de côté avec un sourire en coin mi séducteur, mi mesquin. On voyait qu'il avait quelque chose derrière la tête. Alors que les juments l'observaient d'un air intrigué en voyant sa tête, il reprit un air doux et bienveillant en les regardant, comme un vrai père.

- Nous pourrons profiter de ce succulentes pommes rouges et sucrées sans le moindre encombre. Et si il venait a y avoir problème, je vous défendrais. C'est la moindre des choses en temps qu'étalon, après tout.

Il savait que les juments aiment les grands mâles protecteurs. Et en effet, elles semblaient rassurée. Mais il était encore plus satisfait quand une jument ajouta que avec deux étalons, en effet elles n'avaient rien à craindre, alors que deux autres cajolaient le pauvre El'Dorado. Mais cela faisait aussi partit du plan de l'étalon chocolat. A ce propos, une brise souffla sur ses crains, faisant voler sa mèche sur son front. On y voyait sa tâche en forme de cœur. Une des juments lui en parla l'air étonné, et disant ça comme... mignon. Breeze se mit alors à rire gentiment, avec un air de grand frère.

- Oui, c'est une tâche que j'ai eu à la naissance. Je dois remercier ma famille de m'en avoir fait cadeau. C'est unique. Tout comme vous, mes chéries... ~

Alors que certaines fondaient, et d'autres gloussaient, l'étalon fit volte face pour ouvrir la marche, suivit par quelques jument. Il était fier, la tête haute, et avait la tête légèrement tournée derrière, pour observer son adversaire, alors qu'il avait le pas bien haut.

- En avant ! Vous nous accompagnez toujours, mon très cher El'Dorado ? Vôtre compagnie ne sera pas de refus. Ces demoiselles doivent rester en bonne compagnie lors de cette promenade ! Je suis sûr qu'elle sauront vous consoler vous et vôtre petite âme sensible comme il se doit.

Flattait-il son adversaire ? En effet. Car il fallait se l'avouer, Breeze était fier de pouvoir éprouver de la rivalité avec un mâle de son niveau. Pour une fois, le challenge allait être plus qu’intéressant...


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)

HRP :
 



Picture (c) - JOB/Titan (Grand merci :titcoeur:)
OC (c) Epona/Breeze


:titcoeur: ~ Autres images de Breeze ~ :titcoeur: :
 

- Cheval solitaire -

DC de Epona
Contactez Epona de préférence en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Jeu 1 Jan - 16:19

Try again ~ ♪
Breeze & El'Dorado
♠ Oh qu'il était coriace ! Il était donc bien un Roi. Mais un jeune roi. Il était plus jeune qu'El' qui n'en était pas moins extrêmement vieux. Du haut de ses 7 printemps, il avait de quoi encore voir venir. Malgré tout, le doré avait l'avantage de l'expérience et, ce, malgré tout ce qu'il avait envie de réfuter, il avait pour lui le sang. Le sang de ces équidés séducteurs. De plus, il était armé de ses origines exotiques qui ressortaient à merveilles malgré son autre sang mustang. Il lui rendit un doux sourire presque innocent à celui emplit de mépris. Voila là une bien belle erreur... Il ne faut jamais dévoiler ne serait-ce qu'une minime parcelle de ses réelles pensées. L'Akhal Téké choisit donc d'y répondre par une moue intriguée, à la manière de ces juments, mais néanmoins de façon plus virile bien sûr.

♠ Au vu de son regard de protecteur, l'autre devait le prendre pour un gringalet. Quelle faute ! El'Dorado avait en effet un physique élancé mais portait des muscles puissants que pas mal de prédateurs avaient déjà subi. Il était plus fort que ce que l'on pensait de lui et cela était un avantage incontournable. Seule sa robe métallisée pouvait le cacher... Et c'était bien bête de croire que lui ne soit pas aussi musclé que son compagnon qui avait, certes, tous les traits d'un mustang. Mais il était bien loin d'arriver à la cheville des chevaux comme Noctis ou Ciel Etoilé de ce côté là... Et n'impressionnait donc guère que ces pintades gloussantes et ignorantes. Amusant.

♠ Il leur promettait la Lune... Sur son manteau étoilé. Voilà là un bien bon orateur. C'était indéniable et El'Dorado savait reconnaître la valeur de ses pairs. Même si parfois cela lui coûtait. Il se délectait néanmoins de la farouche rivalité que semblait lui allouer l'étalon foncé. Il le laissa parler, restant en retrait, tout en écoutant ce que les équidés autour de lui disaient. Le doré gardait un sourire aux allures sincères mais cachant déjà la suite. La route jusqu'au pommiers était longue... Assez pour qu'il use de ses talents et les garde auprès de lui en ces lieux. Une bien belle solution : faire croire à Breeze qu'il avait carte en main alors que l'on cachait déjà le moyen de les reprendre. Il avançait déjà, oubliant qu'une des juments restaient aux côtés d'El' qui l'invita néanmoins à suivre le reste.

- En avant ! Vous nous accompagnez toujours, mon très cher El'Dorado ? Vôtre compagnie ne sera pas de refus. Ces demoiselles doivent rester en bonne compagnie lors de cette promenade ! Je suis sûr qu'elle sauront vous consoler vous et vôtre petite âme sensible comme il se doit.

« Bien sûr, je ne pourrais me permettre d'abandonner à leur soirt ces fleurs audacieuses. Néanmoins, je ne saurais quémander leur affection, préférant de loin leur offrir la mienne, le réconfort d'une épaule et le sourire d'un ami. Allons donc nourrir vos estomacs si ce n'est vos cœurs. »

♠ Affirma-t-il en avançant, souriant élégamment, mettant en avant les traits juvéniles de son visage. Il eut le droit à des gloussements et des regards séducteurs. Pourtant, il restait quelques mètres en arrière, suivant la marche à un rythme bien moindre. Tête haute, queue en panache, il avançait avec grâce et presque royauté. Il avait ça en lui. Il grimaçait de temps à autre, intriguant quelques juments qui vinrent le voir.

« Qu'avez-vous donc ? »

♠ Demanda l'une d'elle. El' lui sourit avec affection, tendresse et tout le blabla habituel des étalons.

« Rien qui ne doive vous inquiéter mes chères. »

♠ Répondit-il, intriguant pour ces dames. Il tendait sa toile, comme un chasseur aguerri. Chaque fil lancé faisait mouche, chaque regard était un pas de plus dans le piège, chaque mot échangé entre elles les rapprochait un peu plus de sa comédie digne d'un grand auteur où il jouait le rôle principal, Breeze n'étant qu'un faire valoir à sa propre gloire. La jument revint à la charge alors qu'il avait continué son manège sur quelques mètres, lui redemandant ce qui n'allait pas. Le piège se refermait doucement, sans aucune épine, sur le dos de ces dames sans qu'elles ne s'aperçoivent de rien. El'Dorado était observateur. Il allait en jouer. Il soupira doucement, montrant son antérieur.

« Ce n'est quasiment rien. L'une de mes blessures me tire un peu, m'obligeant à adopter ce pas. »

♠ Et voilà que les questions fusaient pour son plus grand bonheur. Il se releva fièrement alors que l'on lui demandait ce qu'il faisait dans la harde de Ciel Etoilé en même temps que de lui demander ce qui lui avait fait ça..

« Je suis l'un des protecteurs de la harde et, soit dit en passant, l'un des ambassadeurs. Lorsque nous étions encore sur nos terres, je me suis retrouvé à devoir aller chasser un puma qui terrorisait les mères et les poulains. Malheureusement, je ne le trouvais pas. Jusqu'à ce qu'une de mes plus proches amies arrive et qu'il se montre, tenté par sa chair. Comment aurais-je pu la laisser au prise avec un puma et m'enfuir comme un lâche comme tant d'autres l'auraient fait ? Il m'a laissé quelques blessures mais elle n'a rien. Je ne me le serais jamais pardonné si ma petite sœur avait été blessé... »

♠ Clama-t-il. Intérieurement, il demanda pardon à Zéro pour avoir utilisé cette histoire mais cela eut de l'effet. Le côté petite sœur marchait à merveille. Tout comme le fait qu'il soit protecteur. On lui posa quelques questions/réponses auxquelles il rit et hocha de la tête. Il se servait de la même arme que son adversaire et se délectait de la tête que le pauvre bougre devait faire. Soudain, on lui demanda d'où venait l'impressionnante cicatrice sur son épaule. El' la regarda avec surprise avant de se retourner vers les stupides juments piailleuses.

« Oh, ça ? Il s'agit d'une cicatrice causée par les Hommes, suite à une capture et... »

♠ Il s'arrêta, oreilles baissées, regard embué. Comédie ? Possible. Mais cette fois, c'était véritablement dur de dire

« D'une horrible tragédie malheureusement... »

♠ Il se redressa, tentant de prendre meilleure allure.

« Mais ne vous en faite donc pas pour moi. En tant que protecteur, il est normal que je prenne sur moi les blessures qui auraient du appartenir à d'autres et que je les porte avec fierté. Surtout quand celles-ci ont autant d'importance sentimentalement. »

♠ Affirma-t-il avec un sourire ravageur avant de se tourner vers Breeze avec une certaine malice et un semblant de complicité jouée.

« Et vous ? Quelles sont vos plus belles cicatrices ? Car toute personne soucieuse d'une autre porte sur elle les arts de la bataille, bien souvent malgré elle ; cicatrices sans quoi nous ne serions sans doute que la représentation d'un lâche. »

♠ Lança-t-il avec une certaine fougue. Alors, tu pensais l'avoir ? Tu es bien loin du compte...
Code by Silver Lungs


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breeze
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 81
Points d'Experience : 12
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Jeu 1 Jan - 17:42




N'essaye même pas...

Nous allons jouer à un jeu...

Feat El'Dorado & Breeze







Oh, El'Dorado était un rival... agaçant. L'étalon chocolat et à la crinière de lait se faisait voir comme grand et fort, et puis l'autre, il faisait le tristounet, puis le preux et valeureux chevalier. Pfteuh. Il change d'idée comme de chemise. Il... s'adapte. Intéressant. Voilà quelque chose qui pourrait se retourner contre lui. Quelque chose... de dangereux. Mais cela viendrait bien plus tard. Beaucoup plus tard. Les séducteurs sont malins. El'Dorado l'est, mais Breeze aussi, à la différence que ce dernier... ferait tout pour éloigner la concurrence. Alors qu'il avançait en balançant sa queue, crins au vent, il écoutait les environs, chaque pas, chaque son. Les chevaux en groupe sont moins alertes que ceux vivant seuls, car ils ne peuvent compter que sur eux même. Le doré ne vivrait jamais aussi longtemps que Breeze, seul. Il avait bon nombres de cicatrices pouvant témoigner de son long apprentissage. Parfois, il s'avère que le jeune élève dépasse le vieux maître dans sa propre matière.

Ouvrant la marche, il écoutait donc également derrière. Elles le questionnaient, alors qu'une petite jument semblait plus attirée par l'étalon alezan. Il prit un air étonné et la regarda. La femelle avait un œil bleu, et l'autre marron, ayant la moitié de la face blanche, et l'autre marron. Elle semblait timide et détourna la tête. Il fit alors un sourire amical.

- Qu'avez vous ?

- Vôtre marque... Sur le front... Ne vous as-t-elle jamais posé problème ?

- Oui, mais elle m'a parfois sauvé la vie.

Alors que la jument restaient étonnée à la regarder de nouveau, il raconta alors que petit, les poulains se moquaient de lui, et les pouliches le prenaient pour une fille. Cela faisait rire la jument. Elle lui fit ensuite un doux sourire. Cette histoire, belle et bien vraie, semblait la toucher à cause de ses deux yeux de différentes couleurs. Nous sommes tous uniques, après tout. Ensuite il continua d'écouter derrière. Il préfère offrir sa compagnie, hein ? Il va être servit. Et il l'était. Elles le harcelaient tellement de questions ! Breeze était étonné de ne pas avoir droit à ça, n'ayant pas énormément de choses à raconter. Enfin... il veut plutôt ne pas raconter, car chaque jour de sa vie est une solitude perpétuelle.

Une blessure qui tire. Qui fait mal. Qui vous oblige à marcher différemment... Tout les étalons ont vécu cela. Rien d’exceptionnellement. Il se permit de rire, à l'avant.

- Ha ! Pourtant, pour faire le beau tout à l'heure, vous sembliez en pleine forme mon ami !

Avait il dit en tournant un peu la tête vers derrière, en la relevant en faisant son "Ha !" … Ça, c'est fait, oui. C'est bien beau de se faire plaindre, mais si ce n'est pas crédible, c'est pas la peine. L'étalon note chaque détail de ce qu'il voit et entend, comme une machine. Impressionnant n'est-ce pas ? Mais il écouta la suite. Un ambassadeur ? Hum, intéressant. Vaut peut être mieux rester en bon terme avec lui, au final. Au cas où... il aurait besoin d'entrer dans une harde, par exemple, ne sait-on jamais. Et... oh, un puma ? Attaquant la veuve et l'orphelin ? Pft. Pitoyable. Combien de fois avait il entendu cette histoire. C'est dépassé mon grand ! Il faut savoir faire place à la modernité. Il riait tellement intérieurement ! Ce type est juste... vieux jeu. C'est ça. Vieux jeu. Mais bien joué pour le coup de la petite sœur. Mais non, il ne tirait pas la tête, il souriait même, semblant satisfait, mais la tête à hauteur normal, comme si... Comme si ça lui était égal, en faite. Il préparait beaucoup plus gros.

Puis, hum... Un capture ? Lui connaissait les humains. Beaucoup, même. Venant de chez les indiens, il avait confiance en eux et les appréciait. Et les cowboys... il s'en méfiait. Sans plus. A quoi bon ? Personne ne veut d'un cheval avec un petit cœur au niveau du cerveau. Donc il es tranquille. Mais... oh, tien, l'autre derrière semblait comme... touché ? Piqué en plein cœur. Breeze tourna légèrement la tête vers l'arrière, pour le regarder, l'air neutre. Intéressant encore une fois. Voilà qui lui permettra de toucher là où ça fait mal.

En le voyant, il lui rendit son sourire, mais un sourire mesquin. Comment arrivait-il toujours à faire cet air sans jamais que les juments le voient ? Grande question. Il reprit un air tout a fait amical, ensuite. Ils arrivaient aux pommiers. Parfais ! Il s'approcha d'un, alors que la troupe s'arrêtaient près de ces sublimes arbres. L'alezan se tourna vers eux, et donna un coup de hanche dans un arbre, faisant tomber quelques pommes. Il recommença pour en faire d'avantage. Et oui, il y a de la technique.

- Régalez vous mes amies ! Pendant ce temps je vais vous conter l'une de mes plus grandes... cicatrices.

Pourtant, il n'en portait pas une sur le corps. Enfin, si, il y en avait, mais rien de bien méchant. Breeze était un éternel chanceux, et s'en sortait toujours sans trop de casse, quoi qu'il arrive. Donc il en avait des petites, par ci, par là... mais rien de spécial. Il leva donc la tête vers le soleil, avant de tous les regarder de nouveaux, alors que la plupart des juments mangeaient en même temps.

- Elle se trouve en moi même. Elle est toute ma vie, a vrai dire... un jour, ma mère à eu mon frère. Mon petit frère. Un vrai petit ange, mais aussi un petit diable quand il s'y met. Elle s'est donc désintéressée de moi, et je me suis retrouvé à l'écart. Mon père ne me trouvant pas à la hauteur de mes attentes m'avait toujours ignorés. Triste, je me suis réfugié dans la présence d'une de mes amies, qui m'était chère. Avec le temps, je suis bien tombé amoureux d'elle... Mais je n'étais pas le seul. Un autre étalon, à cette époque, m'a alors chassé de mon territoire pour que je ne l'approche plus jamais... Mon cœur était ensuite brisé, car elle avait fini par le choisir, lui. Depuis ce jour, je suis solitaire. Voilà ma cicatrice.

D'un air neutre, il fit un léger sourire, pour faire comprendre que le passé est derrière, loin derrière. Alors que les juments étaient attendries, et que certaines venaient même le consoler, son regard était plongé dans celui d'El'Dorado. Un air de défis perceptible seulement visible par eux deux se reflétait dans ses yeux. Puis il continua sur quelque chose d'autre, regardant de nouveau les femelles.

- J'étais à l'époque... un cheval d'indien. Je n'avais pas d'humain. Bien qu'une jeune femme m'appréciait, et moi aussi. Elle était malade, et n'a jamais pu me monter. Certes, ils ont fait la guerre, mais pour sauver les leurs. Les indiens sont respectueux de chaque êtres. Il ne capturent pas, il apprivoisent, et au mieux, se lie d'amitié avec un cheval. Nous sommes leurs amis... Alors que les cowboys... Eux... Ne les approchez jamais, mes amies. Ils sont capable des pires cruautés qu'un être vivant puisse faire. Mais j'espère me tromper... Bien que certains d'entre eux, des voleurs, mais amicalement nourrit une fois.

Puis monsieur croqua dans une pomme, reprenant un air tout à fait habituel, comme si il ne s'était rien passé. Monsieur était à double personnalité ?


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)

HRP² :
 



Picture (c) - JOB/Titan (Grand merci :titcoeur:)
OC (c) Epona/Breeze


:titcoeur: ~ Autres images de Breeze ~ :titcoeur: :
 

- Cheval solitaire -

DC de Epona
Contactez Epona de préférence en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1036
Points d'Experience : 94
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 31 Jan - 17:58

Up ! ~ :titcoeur:




Signature (c) Dreamwork and Rony
Avatar (c) Dreamwork and Silverano
DC : Breeze

:titcoeur: ~ Images ~ :titcoeur: :
 
:titcoeur: ~ Informations ~ :titcoeur: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 31 Jan - 18:51

[Ah tu n'as pitetre pas vu ma choupi =O J'ai pris du retard dans mes rps à cause de la fac et rp avec des chevaux me prend plus de temps x) Donc je les fais quand j'ai le temps =X Il devrait y avoir des réponses avant les vacances qui pour moi sont le 16/02 ^^ Veulààà ~ ♥]


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1036
Points d'Experience : 94
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 31 Jan - 21:04

Arya / El'Dorado a écrit:
[Ah tu n'as pitetre pas vu ma choupi =O J'ai pris du retard dans mes rps à cause de la fac et rp avec des chevaux me prend plus de temps x) Donc je les fais quand j'ai le temps =X Il devrait y avoir des réponses avant les vacances qui pour moi sont le 16/02 ^^ Veulààà ~ ♥]

(J'ai surtout dû oublier, haha... Mais peu importe les absences, j'up toujours pour pas être oubliée, t'inquiète. Prend ton temps ! ;3
Han, et tu seras en vac avant moi, c'est pas juuuste !)




Signature (c) Dreamwork and Rony
Avatar (c) Dreamwork and Silverano
DC : Breeze

:titcoeur: ~ Images ~ :titcoeur: :
 
:titcoeur: ~ Informations ~ :titcoeur: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 7 Fév - 13:03

HRP:
 

Try again ~ ♪
Breeze & El'Dorado
- Ha ! Pourtant, pour faire le beau tout à l'heure, vous sembliez en pleine forme mon ami !

♠ Lança fièrement le dénommé Breeze, suivi du rire des demoiselles. El' savait bien que cela arriverait et il lança à son tour un petit sourire malicieux à l'étalon chocolat, agrémentant cela d'un petit murmure : Ah... La fougue de la jeunesse...
L'une des demoiselles vint à sa suite, la même, toujours, lui demandant si cela était gênant.
« Rien de gênant là dedans, bel oiseau. C'est de vouloir vous montrer mon meilleur apparat qui me vaut ces vagues légères de douleur, rien d'insurmontable. Simplement un besoin de me montrer. »
♠ Affirma-t-il dans un clin d'oeil laissant ensuite le soin à son adversaire de continuer et continuant lui-même de tendre les toiles de son piège. Il détestait ça et malgré tout, cela le grisait. Oui, le grisait. Etrange, n'est-ce pas ? Il était addicte de cette méthode et il la répudiait en même temps. Bien étrange étalon que voilà... Les sourires échangeaient entre les deux étalons n'avaient rien de la séduction dont ils faisaient preuve et il était plus que surprenant qu'aucune de ces dames ne les remarquent. Etaient-ils donc de trop bons comédien ? Allez savoir. Elles étaient peut-être simplement les mêmes imbéciles qui avaient couru et qui continuaient de courir, parfois, après l'ombre que le doré laissait entrevoir. Il méprisait ces juments. Il méprisait ce dragueur. Et il se méprisait lui-même. Mais il se laissait prendre au jeu, vantard et égocentrique renaissant, ayant besoin de sa dose annuelle. Voilà ce qu'il était.
♠ Il finit par accélérer l'allure, bombant l'encolure, en jouant les beaux devant la belle qui semblait lui porter de l'intérêt plus que les autres. Quel être horrible de jouer ainsi avec un cœur... A cet instant précis, il ne valait pas mieux que son père ou que le père de Zack. Il détestait ça. Il était pourri de l'intérieur, voilà la vraie raison.
♠ El' ne reprit véritablement conscience que lorsque les pommes tombèrent de l'arbre, poussées par le chocolat. Il s'était momentanément perdu dans cet autre être qui vivait en lui et une panique soudaine le prit... Epais nuage sur son esprit, il craignait désormais que la prochaine fois qu'il s'y plongerait, il ne puisse en ressortir. Mais le doré ne laissa rien paraître, affichant même un sourire agréable à ces dames et à ce rival. Personne ne savait. Personne ne saurait. Voilà son credo.
- Elle se trouve en moi même. Elle est toute ma vie, a vrai dire... un jour, ma mère à eu mon frère. Mon petit frère. Un vrai petit ange, mais aussi un petit diable quand il s'y met. Elle s'est donc désintéressée de moi, et je me suis retrouvé à l'écart. Mon père ne me trouvant pas à la hauteur de mes attentes m'avait toujours ignorés. Triste, je me suis réfugié dans la présence d'une de mes amies, qui m'était chère. Avec le temps, je suis bien tombé amoureux d'elle... Mais je n'étais pas le seul. Un autre étalon, à cette époque, m'a alors chassé de mon territoire pour que je ne l'approche plus jamais... Mon cœur était ensuite brisé, car elle avait fini par le choisir, lui. Depuis ce jour, je suis solitaire. Voilà ma cicatrice.
♠ Une bien belle histoire pour ces dames. Une histoire qui ne touchait pas vraiment l'Akhal Téké. La seule partie qui lui pinça le cœur fût que sa mère se détourna de lui. Mais comment pouvait-il se dire malheureux ? Il avait pu connaître l'amour d'une mère, l'intérêt d'un père, la joie d'un petit frère et le bonheur de tomber amoureux. Autant de choses que le doré n'a jamais connu. Il ne comprenait pas comment ces dames pouvaient se laisser ainsi duper par aussi peu de peine... Ou était-ce lui qui était seulement insensible ? Il commençait à se perdre de nouveau dans cet autre... Et il n'était pas près de pouvoir s'en débarrasser. L'air de défi que lui lança Breeze eut pour effet de le bloquer dans cet entre deux détestable mais pratique.
- J'étais à l'époque... un cheval d'indien. Je n'avais pas d'humain. Bien qu'une jeune femme m'appréciait, et moi aussi. Elle était malade, et n'a jamais pu me monter. Certes, ils ont fait la guerre, mais pour sauver les leurs. Les indiens sont respectueux de chaque êtres. Il ne capturent pas, il apprivoisent, et au mieux, se lie d'amitié avec un cheval. Nous sommes leurs amis... Alors que les cowboys... Eux... Ne les approchez jamais, mes amies. Ils sont capable des pires cruautés qu'un être vivant puisse faire. Mais j'espère me tromper... Bien que certains d'entre eux, des voleurs, mais amicalement nourrit une fois.

♠ Continua l'autre avant de plonger sur son repas, comme si de rien n'était. Les plaintes fusèrent, la pitié également. Un sentiment détestable que celui-là. Cette fois, le jeune avait l'ascendant mais pour peu de temps. El' ne se laisserait pas battre. Ni lui. Ni son démon. Il s'avança avec comme masque celui de la compréhension sympathique, masque ardu mais si réaliste que les oiseaux piaillant qu'étaient ces juments tombèrent dedans.
« Quelle bien triste histoire que voilà... Je vous plains, Breeze. Mais vous avez su surmonter cette peine là où d'autres seraient tombés. »
♠ Affirma-t-il dans une pseudo révérence.
« Mais les voleurs sont pour moi les pires d'entre eux, malheureusement... Tandis que les Cow-Boys ne m'ont jamais fait de mal, eux, ces vils manants, m'en ont faits... »
♠ L'intérêt grandit chez les oiseaux dévorant leur pitance. Intérieurement, El'Dorado souriait de son plus hypocrite des rictus. Il continua donc.
« Ils m'ont arraché à ma harde, ils ont enlevé une de mes amies les plus chères, l'ont faite violer par un étalon, ont tué le cavalier d'un de mes amis devant nos yeux... Ils l'ont marqués au fer avant de le faire avec moi. Et puis ils ont tué le fils de mon amie... Jamais je ne pourrais pardonner de tels gestes de la part d'Hommes. Méfiez-vous de ces ignobles êtres... Ils ne vous donnent que pour vous reprendre plus ! »
♠ Cracha le doré avec véhémence, à moitié feinte. C'était à son tour de recevoir les plaintes de ces dames. Il sourit doucement, tristement, leur disant que ce n'était rien, qu'on ne pouvait rien y faire, après tout. Mais au fond son cœur riait de façon effrayante...
Code by Silver Lungs


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breeze
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 81
Points d'Experience : 12
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 7 Fév - 16:35




N'essaye même pas...

Ouvre les yeux. Relève la tête. Et fait face à la réalité.

Feat El'Dorado & Breeze







Alors que le mâle chocolat continuait doucement son repas après sa petite histoire, il observait l'étalon. A vrai dire, Breeze était... en quelque sorte plus attiré par l'étalon que par les juments. Pas pour séduire, bien entendu, mais... Quelque chose en El'dorado était étrange. Tout en mâchant, il le fixait, tel un rapace. Le doré semblait extérieurement tout à fait sûr de lui, mais Breeze ressentait un malaise. Cela sonnait bien faux. Trop faux. En plus que quelque chose semblait incontrôlable en lui. Quelque chose de mystérieux et sombre, bien sombre. Il était comédien, mais d'une façon étonnante. Très étonnante. C'était indescriptible, mais quelque chose l'inquiétait en son adversaire.
Breeze avait également des périodes où il n'était plus vraiment lui même, surtout en période de séduction. Bien des choses le faisait changer, le rendant tout autre pour de nombreux points et de nombreuses réalités. Il avait été un jeune étalon meurtrit, puis timide. Ensuite il était devenu plus sûr de lui, puis avait commencé à utiliser son charme.
Il écouta ensuite cet espèce de démon doré. Il portait cet espèce de faux masque, encore. Il semblait désolé, mais cela ne se sentait que fort peu.

« Quelle bien triste histoire que voilà... Je vous plains, Breeze. Mais vous avez su surmonter cette peine là où d'autres seraient tombés.  Mais les voleurs sont pour moi les pires d'entre eux, malheureusement... Tandis que les Cow-Boys ne m'ont jamais fait de mal, eux, ces vils manants, m'en ont faits... Ils m'ont arraché à ma harde, ils ont enlevé une de mes amies les plus chères, l'ont faite violer par un étalon, ont tué le cavalier d'un de mes amis devant nos yeux... Ils l'ont marqués au fer avant de le faire avec moi. Et puis ils ont tué le fils de mon amie... Jamais je ne pourrais pardonner de tels gestes de la part d'Hommes. Méfiez-vous de ces ignobles êtres... Ils ne vous donnent que pour vous reprendre plus ! »

- Nous sommes dont en accord sur un point, mon ami.

Assura alors Breeze. Lui aussi détestait les cowboys, et les voleurs. Ils faisaient tellement de mâle ! S'en était horrible ! Et leurs chevaux... ce sont les pires crapules au monde. L'étalon s'avançait avec un air de compréhension, à la différence que pour lui, ce n'était pas un masque, c'était réel. Face à El'Dorado, les yeux dans les yeux, on lisait en lui qu'il avait beaucoup souffert de tout cela aussi. On voyait presque dans le reflet de ses yeux les horreurs de son passé, causé par ces humains envahisseur, destructeurs, et assassins. D'autres choses le peinaient aussi, visiblement.

- Vous savez... Rappelez moi vôtre nom, déjà ? … Hum. Vous savez, le pire pour moi aura été d'avoir un père qui ne vous a jamais pensé à la hauteur. Qui vous as toujours prit pour un moins que rien. Comme si vous étiez indigne de lui, et il le pensait. Un père qui ne vous regarde même pas, et que le peu de fois où son regard se pose sur vous, c'est pour vous faire du reproche, vous insulter, et vous traiter comme une maladie dont on ne peut guérir.

Voyant les juments ensuite attentive, il posa son regard sur elles. Il prit alors un air rassurant. Au moins, sa mère l'avait aimé, avant de l'avoir remplacé. Il retourna près des pommes et des juments, pour faire tomber d'autres fruits de l'arbre, avec un petit coup de hanche.

- Je me refuse d'être un tel père. Un chef de famille doit savoir prendre soin des siens. De tous. De sa famille. Peut importe leurs défauts. N'est-ce pas ?

Elles semblaient d'accord. La jument qui était la plus proche de El'Dorado semblait observer le doré avec un air d'espoir. Peut être espérait qu'il serait le bon ? Elle serait fortement déçu, d'ici peu. Très déçue. Breeze brise des cœurs, mais c'est souvent involontaire. Il est maladroit. Il est mettre de ce qu'il fait en ce moment même, mais il est incapable de garder une jument... Car lorsqu'il redevient lui même, elles voient un lui une autre personne.
Le chocolat n'est qu'un gamin. Un enfant dans un corps d'adulte. Tout ce là n'est que jeu et emprise. Un moyen de s'occuper lorsque l'ont vie sa vie seul, chaque jour, pour l'éternité. Solitaire... Mais à quel prix ? Celui d'être une âme triste est brisé au fond de soit.

- Et vous, chef doré ? Quel relation aviez vous avec vôtre famille ?

Il l'ignorait, mais cela n'était sûrement pas la meilleurs question à poser.


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)

HRP :
 



Picture (c) - JOB/Titan (Grand merci :titcoeur:)
OC (c) Epona/Breeze


:titcoeur: ~ Autres images de Breeze ~ :titcoeur: :
 

- Cheval solitaire -

DC de Epona
Contactez Epona de préférence en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 7 Mar - 21:50

HRP IMPORTANT:
 

The begining... Course of the Devil.
Breeze & El'Dorado
- Nous sommes dont en accord sur un point, mon ami.

♠ Affirma l'étalon. El'Dorado, tout en l'écoutant, sentait son cœur fondre vers une noirceur qu'il avait tenté d'oublier, de cacher au fond de soi. Et alors que l'être en face de lui semblait le comprendre et avoir aussi vécu des choses horribles, il s'enlisait dans un désespoir sans fond que rien ni personne ne pouvait arrêter. Il se noyait, littéralement, dans ces phases du passé où il avait vu des horreurs... D'horribles actes... Qu'il voyait comme le reflet de lui-même, de ce démon qui l'habitait.

| Les premiers cris qu'il entendit lui déchirèrent le cœur. Elle demandait de l'aide et tentait de fuir dans ce petit enclos. Lui et le gris tapaient contre les box de fortune dans lesquels on les avait parqué, histoire de les éloigner de la petite jument appaloosa. Même si le doré ne l'avait pas vraiment côtoyé avant, il s'était attaché à elle durant ces mois passés loin de la harde. Il ne pouvait supporter de la voir ainsi ! C'était hors de question ! Il tapait, s'écorchait en voulant se jeter contre la porte. Mais le box était si étroit qu'il ne pouvait bouger convenablement : il ne pouvait se libérer. Le mustang gris, Loki, à ses côtés, regardait avec un désespoir intense la jument se recroqueviller dans un coin de l'enclos. El'Dorado criait de rage, hennissait : si cet infâme étalon la touchait, il lui ferait la peau ! Bientôt, de nouveaux cris résonnèrent. El'Dorado savait qu'il ne pouvait rien faire mais il continuait de s'acharner contre le bois qui le retenait. Le pire étant les Hommes, riant, riant de la détresse de la jument sombre. Il les détestait. Il les haïssait du plus profond de son cœur. Il avait envie de les tuer. Il voulait les tuer. Il les tuerait. Son esprit se perdait peu à peu dans des pensées délirantes. Il la vit, ses larmes coulant de chaque côté de ses joues, alors que le perfide se trouvait sur son dos, effectuant sa besogne comme si de rien n'était, arborant un sourire glacé. Ses soubresauts de sanglots prirent fin au moment où il retomba au sol, hennissant bruyamment. Son regard s'était éteint. Plus de lueur joyeuse ou enfantine. Sa douceur maternelle ne transparaissait plus. Elle était brisée. Il sentit alors que quelque chose se fendait en lui : cette image le révulsait mais, dans une part infime de son esprit, l'image de l'étalon infâme se superposa avec celle de Ctone, son père, souriant, puis, cette image se brouilla pour prendre son reflet, souriant, au-dessus d'une Arya déchirée, cassée, détruite par ses sabots. |

♠ Aurait-il pu le faire, lui ? Cette part sombre grandissante dans son cœur, désespoir et haine, désir et colère, se nouèrent, lui rappelant son sang, qu'il en était capable... Pauvre Arya... Mais les paroles de l'étalon aux couleurs foncés le ramenèrent, un instant, dans la triste réalité.

- Vous savez... Rappelez moi vôtre nom, déjà ? … Hum. Vous savez, le pire pour moi aura été d'avoir un père qui ne vous a jamais pensé à la hauteur. Qui vous as toujours prit pour un moins que rien. Comme si vous étiez indigne de lui, et il le pensait. Un père qui ne vous regarde même pas, et que le peu de fois où son regard se pose sur vous, c'est pour vous faire du reproche, vous insulter, et vous traiter comme une maladie dont on ne peut guérir.

♠ Et il regarda les juments d'un air rassurant.

- Je me refuse d'être un tel père. Un chef de famille doit savoir prendre soin des siens. De tous. De sa famille. Peut importe leurs défauts. N'est-ce pas ? 

El'Dorado resta impassible, ne les voyant que sans les voir, se sentant vaciller de nouveau, emporter encore plus profondément dans cet horrible être qu'il tentait de cacher. Son autre lui. Son alter ego qui n'en faisait qu'à sa tête, qui agissait selon son... Sang...

| Ctone continuait de le regarder avec son air de vorace. Le temps des terres américaines était bien différent de ses terres natales mais El'Dorado prenait sur lui, conscient qu'il ne reverrait plus jamais son haras d'origine. Lui qui n'avait ni nom, ni connu autre sentiment que la haine et la colère, suivi de l'admiration des Hommes, changer de lieu lui convenait amplement et ne l'effrayait pas le moins du monde. C'était même plutôt agréable. Il ne subirait plus le regard haineux de celle qui l'avait porté. Il ne ferait que supporter celui de son père, infâme étalon. Il attendait beaucoup de son fils. Il voulait que le doré prenne sa suite en tant qu'étalon reproducteur. Mais il n'avait sans doute pas conscience que le demi-Akhal Téké faisait tout pour éviter de lui ressembler, même s'il avait été assidu durant les enseignements autour de la séduction, seule chose qu'on lui ait d'ailleurs enseigné. L'enclos lui semblait bien grand... Ctone, lui, avait déjà compris. Mais, trop jeune, ou encore insouciant, ou fatigué du voyage, le doré n'avait pas compris. C'est seulement lorsque des bruits de sabots se firent entendre qu'il capta la raison de leur présence. Redressant son encolure, les oreilles droites, il huma l'air et observa les masses se rapprocher d'eux et de leur enclos. Des juments. Une petite dizaine. Une harde humaine. Voilà leur « travail » comme aimait à l'appeler Ctone. Dès qu'elles rentrèrent, les deux étalons s'avancèrent, bombant le torse, queue en panache et poussant des petits hennissements. Ctone sépara le groupe des demoiselles en deux, de façon habile, comme le chef suprême du harem qu'on leur présentait. El'Dorado l'observa faire : c'était la première fois qu'on le mettait en enclos avec son père lors de ce genre d’événement. Était-ce pour mieux lui apprendre ? Ils n'espéraient tout de même pas que le songe doré face quelque chose à ces... Ces... Juments ? Et pourtant, c'était bien là ce qu'on lui demandait de faire. El' se figea, refusant dès lors de bouger. Il assista impuissant aux scènes qui se succédaient devant ses yeux, son père décidant donc de faire tout tout seul. Il voyait une telle joie sur son visage, un sadisme lorsque certaines refusaient ses avances que c'en était dérangeant... Certaines hurlèrent, hennirent, cherchant à se défaire de sa poigne. Mais elles ne parvinrent qu'à l'exciter encore plus... El'Dorado se coupa alors du monde, s'enfouissant dans son moi intérieur, voulant oublier ce qu'il voyait. C'est à cet instant, quelques jours avant qu'on ne le nomme El'Dorado, songe doré, que son démon vit le jour. Observant avec une avidité malsaine ce qui se tramait devant lui. Il n'était alors qu'un « enfant »... Et, déjà, en son sein, la guerre faisait rage. |

♠ Oui, l'étalon en avait vécu de ces choses détestables... Des événements qu'il avait longtemps oublié. Ou fait comme si, il les avait oublié. Mais tout restait plus vivace que jamais. La nausée monta, il se mit à transpirer, mal à l'aise, se sentant défaillir. Il était à deux doigts que son être qu'il pensait être le dominant ne disparaisse, laissant le champ libre à ce démon souriant et dévorant qui tenaillait son ventre à cet instant précis...

- Et vous, chef doré ? Quel relation aviez vous avec vôtre famille ?

♠ El'Dorado se tourna alors vers Breeze, les yeux grands ouverts, haletant. Sa relation... Avec sa famille ?

| Des bribes de sa naissance refirent surface... Des coups... Des insultes... Un regard plein de haine le dévisageant et l'enfonçant. Dès lors que sa mère, cette génitrice, avait posé son regard vert sur lui, elle l'avait condamné à la plus horrible des vies : celle de la solitude, de la comédie. Tout en lui n'était que mascarade.

« Tu ne mérites pas de vivre ! »

Lui criait-on. Etait-ce sa mère ? Etait-ce son démon déjà embryon ? Ou n'était-ce autre que lui-même voulant déjà mettre fin à une vie de souffrance et d'amertume?|


♠ Le doré chancela quelques instants, oubliant sans doute que les regards se posaient peu à peu sur lui. Il se sentait si mal ! Mais il finissait par reprendre le dessus sur ce sadique qui avait commencé à se réveiller. Il redevenait, pour un temps, celui qu'il pensait être : El'Dorado, le protecteur de la harde de Ciel Etoilé, l'ami de Loki, Zéro et Phoebus, le protecteur d'Arya et le confident d'Epona. Il se redressa, reprenant une constance et une prestance normale. Mais on aurait presque eu l'impression de voir en lui le poulain fragile qui se cachait désespérément.

« Ma... Relation avec ma... Famille ? Je... Je ne peux pas dire que j'ai vraiment eu une famille... Pas avant d'arriver... Ici... Ma mère m'a détesté... M'a haï dès qu'elle m'a vu... Mon père... Ne pensait à moi que comme... Comme à une chose... Puis m'a envié et jalousé... Je... Je ne sais plus vraiment... »

♠ Haletant, il semblait proche de l'évanouissement.

« Ex... Excusez moi... Je me sens... Mal... »

♠ Articula-t-il avec difficultés en se laissant choir sur le sol, respirant avec mal et se sentant tourner. Il en avait totalement oublié l'enjeu de cette bagarre...
Code by Silver Lungs


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breeze
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 81
Points d'Experience : 12
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Sam 7 Mar - 22:30




N'essaye même pas...

"Are you alright ?"

Feat El'Dorado & Breeze







Contant ses aventures tel un barbe séducteur et souriant, Breez n'avait pas fait attention à l'autre étalon. Enfin, plus ou moins. Il avait remarqué ce regard vide, comme si il venait de passer dans une autre dimension, mais il le pensait tout bonnement dans la Lune. Cela allait lui apporter probablement l'avantage dans cette sorte de lute.

Souriant, remontant chaque sabot bien haut, la queue et la tête haut, il sautillait presque autour des juments, comme un gosse devant un cadeau. Il était fier, joyeux, et avait oublié tout ce que le passé lui avait donné, offert, que cela soit bon, ou mauvais. Les juments semblaient comme happées par le regard émeraude de l'étalon chocolat, et lait. La crinière au vent, elle volait comme un drapeau victorieux, royal, et tout bonnement comme une merveille. Oui, il se voyait ainsi. Il se voyait grand, rapide, plutôt intelligent, et souriant. Il était maître de son propre univers. Enfin, pour le moment.

Son regard se posa ensuite sur l'autre étalon. Tien, il n'avait toujours pas bougé ? Alors que les juments le fixaient toujours lui, il haussa un sourcil en levant les oreilles, et s'approchait doucement, laissant sa queue retomber, et sa tête se baisser à la hauteur de la sienne, face à lui. "Toc toc ?" … Il ne semblait y avoir personne, en effet. Il l'observait, tout comme les juments derrière d'un air curieux. Il semblerait que El'Dorado était terrifié par ce qu'il voyait. Il avait une vision ? Du passé ? Du futur ? Pas du présent en tout cas. Breeze se permis alors de la pousser un peu avec son museau, au niveau de l'encolure. Hum, il ne réagissait pas. Il ne pouvait que attendre.

- Mesdames ?

Il se tournait vers elle, relevant la tête. Il semblait très sérieux d'un coup, avec une pointe d'inquiétude. Le doré était un adversaire, mais pas un ennemi. Il ne voulait pas que l'autre se sente mal. Ainsi il fit signe avec son museau de reculer.

- Reculez un peu s'il vous plaît. Je crois qu'il a besoin d'air.

Et en effet. Le fier cheval d'or semblait vaciller, comme un poulain, qui, pour la toute première fois, se levait pour marcher. Quelque peu ivre, même. Il le regarda de nouveau, relevant les sourcils en cœur, semblant un peu soulagé. Il revenait à lui.

« Ma... Relation avec ma... Famille ? Je... Je ne peux pas dire que j'ai vraiment eu une famille... Pas avant d'arriver... Ici... Ma mère m'a détesté... M'a haï dès qu'elle m'a vu... Mon père... Ne pensait à moi que comme... Comme à une chose... Puis m'a envié et jalousé... Je... Je ne sais plus vraiment... »

Puis là, il semblait vraiment pas aller bien du tout.

« Ex... Excusez moi... Je me sens... Mal... »

Breeze sursauta, de surprise ! Il venait vraiment de faire un malaise ? Les juments, pour certaines, firent un petit cris d'affolement. Breeze tourna rapidement la tête vers elle, en leur faisant signe qu'il s'était tout simplement évanouit. Le choco-lait regarda ensuite autour. Il avait grandit parmi les indiens, et beaucoup de leur chevaux leurs avaient apprit des choses fortement utile. Il le poussait avec son museau, et ne voyait pas vraiment de réaction. Alors, ramassa une pomme dans sa bouche, entre les dents. Se penchant juste au dessus de la bouche d'El'dorado, il croqua dedans pour en faire couler du jus jusque dans la bouche de ce pauvre type, qui, visiblement, se révélait bien bizarre. C'était... un nouveau type de séduction ? Peu de juments aiment les êtres fragiles, au moins à l'état sauvage. A voir en présence d'humains. Peu importe. Ce liquide glissait jusque sur la langue de notre ami doré. C'était doux, sucré, frais... Cela devrait lui faire du bien ? Un peu de sucre ! Il la posa ensuite juste devant sa bouche, et revenu le pousser avec son museau, au niveau de l'encolure.

- Hey ? Ého ? Ça va ? Reprend toi !


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)

HRP :
 



Picture (c) - JOB/Titan (Grand merci :titcoeur:)
OC (c) Epona/Breeze


:titcoeur: ~ Autres images de Breeze ~ :titcoeur: :
 

- Cheval solitaire -

DC de Epona
Contactez Epona de préférence en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 31
Points d'Experience : 2
Date d'inscription : 20/03/2015

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Lun 13 Avr - 19:30

Up ! (Je Up malgré les absences pour que ce ne soit pas oublié !)



Picture by Pandora - OC by Epona/Breeze/Axe - Background by Dreamworks.

DC de Epona/Breeze
Contacter Epona en cas de problème, merci !

Autres images :titcoeur: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1305
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Dim 19 Avr - 21:04

Try again ~ ♪
Breeze & El'Dorado
♠ L'étalon doré se sentait mal, il n'était pas évanoui, ni dans les vapes, comme le pensait l'autre étalon, il ne pouvait simplement plus tenir sur ses longues jambes, tremblant comme une feuille, comme un poulain venant de naître. Son souffle saccadé était la seule chose sur laquelle il arrivait à se concentrer, entrecoupé de quelques battements de cœur qui résonnaient à ses oreilles. Un bourdonnement léger se fit entendre : une voix, mêlée à ces autres sons. La voix de son père, Ctone, s'élevant dans l'air, encore, encore et toujours : sois comme moi.

♠ Lorsque le liquide sucré coula sur sa bouche, El'Dorado sursauta, bondissant sur ses membres fins et bousculant violemment Breeze, qui ne faisait pourtant que chercher à l'aider. Les oreilles en arrière, le doré se renfrogna, fronçant les sourcils et dégageant cette aura de protecteur sombre : il ne savait plus vraiment ce qu'il devait faire mais, à cet instant, il ne souhaitait pas être approché. Il pourrait faire bien pire qu'une bousculade, malheureusement. Il s'en voudrait, mais le songe doré ne pouvait pu supporter ce mal grandissant et dévorant qui venait de l'accabler et de le crucifier sur la place de sa mémoire.

« Ne me touchez pas. C'est une bien mauvaise idée à l'heure actuelle... »

♠ Lança, comme un conseil et un avertissement à le fois, le protecteur aux allures de douceur juvénile envolées pour laisser la place à une bien sombre attitude. Il se secoua vivement, ne prêtant désormais plus attention à ces dames, ces nouvelles pies piallantes et détestables qui ne faisaient que le chercher, chercher à obtenir plus que ce qu'il leur autorisait à prendre. Même si certaines semblaient douces, il ne connaissait que trop bien ce que des juments pouvaient cacher... Il l'avait vu, avec sa mère, avec ses tantes, ses cousines... Il l'avait vu avec toutes ces juments lui tournant autour à cause de son sang, de sa robe, de sa lignée. Il était hors de question qu'il se laisse reprendre ainsi.

♠ Il s'ébroua, tentant de chasser ces mauvaises pensées : rien à faire. Il sentait ses crins légèrement collés à son encolure et détestait cela. Une fine et agréable brise vint les lui décoller. Il inspira profondément, reprenant un semblant de calme tandis que son combat intérieur continuait de faire rage. Ses prunelles vertes se posèrent sur la jument qui lui avait semblé être la plus douce et il lui fit l'un de ses rares sourires sincères : un sourire doux et plein d'excuses qu'elle comprendrait sûrement. Puis, gravement, il se tourna vers Breeze, se détendant mais laissant malgré lui transparaître son malaise.

« Je suis désolé pour mon geste mais... La famille est un sujet, vous l'avez compris, un peu plus que... Sensible, pour moi. »

♠ Annonça-t-il dans un triste rictus dépité. Il se tenait moins bien qu'au début de cette rencontre et, malgré lui, il avait sans doute perdu la course. Mais ce n'était qu'une bataille parmi tant d'autres. Il gagnerait la Guerre. El'Dorado sentait ses membres fins tremblaient encore sous l'effet de la tension qui le tenaillait. Il espérait que ce tremblement passe plus vite. Mais il ne cessait d'entendre dans son esprit les paroles de Ctone : Sois comme moi.
Code by Silver Lungs


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥ Art©JOB ♥

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breeze
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 81
Points d'Experience : 12
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Ven 24 Avr - 18:05




N'essaye même pas...

It's just a Nightmare, my friend.

Feat El'Dorado & Breeze







Était-il... ? Oui. Il tremblait. C'était très curieux. Comme si il avait vu quelque chose d'horrible. El'Dorado était finalement un cheval sensible ? On alors c'était atroce. Vraiment atroce. Les yeux du dorés semblaient comme perdu dans le vide, face à une vision fantomatique. Que se passait-il donc dans sa tête ? Breeze semblait inquiet pour cet étalon qu'il connaissait à peine, tout comme les juments, accumulées autour de lui. Le chocolat essayait de les faire reculer pour que l'autre ai de quoi respirer, mais elles restaient têtues et bornées. Puis bizarrement, quand l'étalon clair se releva d'un coup, elles reculaient tous de surprise ! Breeze en roula les yeux, les trouvant bien stupide d'un coup. Puis il fut bousculé ! Finalement, c'était peut être lui l'idiot, à ne pas avoir bougé ! Il n'était ni tombé, ni blessé, c'est ce qui comptait. Il secoua la tête, et regarde l'autre être devant lui, d'un air surprit.

« Ne me touchez pas. C'est une bien mauvaise idée à l'heure actuelle... »

Quoi ? Il venait de l'aider, et l'autre était agressif d'un coup ! Peut être qu'il n'aimait pas les pommes ? Sans rire, le jeune étalon pencha la tête, avec un air incompréhension. Quelle mouche l'avait piqué ? Breeze prit ensuite un petit air fâché, ou mécontent. El' semblait bien étrange maintenant. Où était passé ce séducteur tout à fait admirable, amical, et sympathique ? Le jeu était terminé. Par que pour le doré, mais aussi pour le chocolat. Il voulait savoir ce que son "ami" avait. Ce n'était pas que de la curiosité. Étonnamment, il était inquiet pour lui. C'était un rivale, mais ils étaient pareils, dans le fond. Il ne pouvait pas le laisser devenir de la sorte.

- Qu'est-ce qu'il vous prend El'dorado ?

Disait une jument à l'air étonnée. D'autres partaient, en piaillant que l'étalon était juste bizarre, instable, étrange. Il n'était pas à la hauteur de leurs espérances, en soit, et Breeze semblait plus préoccupé par l'autre étalon que les juments, maintenant. Cela leur déplaisait. Les dernières inquiètes finirent par se regarder, et s'en allaient aussi. Celle qui avait le plus reçu la flèche de cupidon se préparait même à s'en aller, à contre cœur. Quel dommage. Le plus jeune des deux le regardait s'ébrouer, comme si il lutait contre un mal à l'intérieur de lui même. Il se posait de nombreuses questions.

« Je suis désolé pour mon geste mais... La famille est un sujet, vous l'avez compris, un peu plus que... Sensible, pour moi. »

- Je comprend.

Disait la plus douce de toute, flatté. Elle lui rendit un sourire désolé également, et préféra s'en aller, comme toutes les autres. Elle semblait déçu. El'Dorado n'était finalement pas à la hauteur. Maintenant que les étalons étaient seuls, Breeze prit un air plus neutre, avant de hausser un sourcil. Tout le monde à des problèmes, mais lui, il était réellement affecté. Il avait besoin d'aide, c'était clair.

- Hey, El'dorado...

Disait il en s'approchant, avant de faire le tour de son compagnon, avant de revenir devant lui, en notant qu'il tremblait toujours comme une feuille.

- Il ne faut pas se mettre dans des états pareils ! Pourquoi ne pas nous l'avoir dit plus tôt ? Hum...

Il regardait autour. Plus une seule jument. Il semblait déçu. Pour lui, c'était plus que bien partit. Peut être que si il les revoyait plus tard... ? Ce n'était pas le moment d'y penser, se dit il. Justement, cette phrase fût comme une ampoule qui s'allumait dans sa tête. Il tournait la tête vers le doré. Le faire penser à autre chose l'aiderait peut être ?

- Sinon... Dis moi... Tu appartiens à une harde ? Ou... Tu es un solitaire ? Personnellement je fais partie de la dernière catégorie. Mais toi... On ne sait pas trop. Puis cette espèce de guerre entre les hardes n'aide pas non plus à savoir, hein.

Il semblait un peu renseigné, mais sans plus. "Guerre" ? Il se trompait, et connaissant El'Dorado, il dirait que ce n'est pas du tout cela, n'est-ce pas ? En attendant, Breeze gardait ses yeux rivés sur lui, avant de réfléchir de nouveau.

- Hum... Dommage que Epona n'est pas là. C'est une bonne amie à moi. Elle t'aurait secoué un peu.


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)


HRP : Han, j'imaginais pas Dodo comme ça ! =O



Picture (c) - JOB/Titan (Grand merci :titcoeur:)
OC (c) Epona/Breeze


:titcoeur: ~ Autres images de Breeze ~ :titcoeur: :
 

- Cheval solitaire -

DC de Epona
Contactez Epona de préférence en cas de besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epona
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1036
Points d'Experience : 94
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Mer 24 Juin - 18:01

Up !




Signature (c) Dreamwork and Rony
Avatar (c) Dreamwork and Silverano
DC : Breeze

:titcoeur: ~ Images ~ :titcoeur: :
 
:titcoeur: ~ Informations ~ :titcoeur: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 2458
Points d'Experience : 312
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 20
Localisation : Dans mes pensées
Joue également : Tallulah - Ex Aequo - Hazufel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: N'essaye même pas...   Lun 26 Oct - 21:43

    [ Déplacement en abandonnés ]





Characters- Opale & Sidka / Line et BG- D'après Dreamworks.
Spoiler:
 

Cadeaux ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

N'essaye même pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « J’essaye de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il appris à nager, mon chagrin. » [Livre II - Terminé]
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Essaye de comprendre enfin toute cette histoire [Aurélien]
» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.
» Programme trios à loader (2-0-2) : on essaye...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-