RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Attaque de convoi [Mission des voleurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toxic
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 391
Points d'Experience : 229
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Je n'en ai cure.
Joue également : Zéro - Cocaïne - Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Dim 30 Nov - 23:35


Enfermée entre les quatre murs de ton box, tu mangeais calmement le foin apporté par l'un des voleurs, Vlaëd ne s'occupait jamais de toi personnellement. Du moins, question nourriture et nettoyage de box. Sinon, il faisait le reste lui-même. Enfin, toujours est-il qu'il semblait aller mieux, il avait même préparé un nouveau coup avec quelques voleurs. Tu n'avais pas tout compris, écoutant d'une oreille distraite ce que racontait les cinq voleurs hier soir, parlant d'un convoi. Tu prenais donc assez de force afin de parcourir les kilomètres qui vous mèneraient à l'endroit désiré. Tu n'avais aucune idée d'où ça pouvait bien être et, à vrai dire, tu t'en fichais assez. Du moment que tu pouvais te changer les idées, ça irait, cela faisait une semaine que tu n'avais pas bougé, soit dans l'enclos, soit attaché à une barrière le temps que Vlaëd soit soigné. Apparemment, il n'avait pas perdu de temps pour reprendre du service. Tant mieux. Alors que tu terminais ton foin, des bruits de pas se firent entendre, puis la voix du chef des voleurs. Ton regard se déposa sur le visage fin de l'homme, de sa longue chevelure sombre et son regard dur. Il sourit puis entra simplement dans le box, passant une main sur toi afin de voir si tu étais sale ou non. Non, tu étais propre. Ses hommes semblaient avoir fais du bon boulot en son absence. Faisant demi-tour, il finit par revenir avec ton filet noir, ta selle et le reste de l'équipement. Dans le vague, tu te laissais faire, ouvrant la bouche afin de laisser entrer le métal froid du mors, sentant la selle tomber sur ton dos. Il avait prit soin de mettre deux lassos de chaque côté de la selle ainsi qu'une gourde ronde et ses deux armes. On ne sait jamais, on pouvait tomber sur des cowboys ou des indiens. Surtout que le convoi pouvait être gardé par des types armés.

Attrapant tes rênes, Vlaëd te fis sortir du box et tu vis du coin de l’œil ceux qui allaient t'accompagner dans cette expédition. Hypérion, le blagueur bai. Cet étalon était fort étrange et son caractère tranchait avec ceux du reste des chevaux des voleurs. Il y avait également Nirvana, tu ne lui avais pas réellement parlé, mais tu la trouvais plutôt bien. Du moins, la seule fois où tu l'avais croisé, elle avait été respectueuse. Puis, il y avait Titan et Grondelierre, ces deux-là, tu les entendais souvent se chamailler. Il faut dire que la grise avait de la répartie et l'étalon ne se laissait pas non plus faire. Quand ils s'y mettaient, ça durait un bon moment. Bien, cette expédition risquait d'être divertissante. Arrêtée sous le soleil du début d'après-midi, tu attendais que ton cavalier daigne grimper sur ton dos musculeux. Il le fit enfin. Raccourcissant tes rênes pour avoir un semblant de puissance sur toi. Tu le laissais penser qu'il avait plus de puissance, un jour, cela se retournera contre lui. L'homme se tourna vers ses compagnons, souriant légèrement.

« Bien, tout le monde est là ? On y va, on a plus de temps à perdre, le convoi va passer dans la prairie dans cinq heures à peu près. »

Il fallait le temps que vous atteignez l'endroit. Ensuite, ce ne serait pas très compliqué. Vous étiez tous des chevaux choisis avec soin pour vos différentes compétences, renverser les autres ne serait pas compliqué. Vlaëd te talonna, te faisant ainsi partir au galop. Tu galopais à un rythme soutenu, pas trop rapide afin de ne pas te fatiguer trop vite et inutilement, ton regard fixant devant toi alors que tu ne pensais à rien appart ton galop. Vous vous dirigiez droit vers le territoire des cow-boys qu'il fallait traverser afin de rejoindre celle des sauvages.

Spoiler:
 



« With this blood on my hands.
In this blood i'am damned.
So watch my wings burn.
As they burn in the fire.
I'll scatter the ashes.
»


fond de Dreamworks.

Toxic:
 

Vlaëd:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Lun 1 Déc - 1:44

head
Attaque de convoi


Il est tôt au matin quand j'ouvre les yeux . J'avais l'habitude d'être réveillée très tôt par mon cavalier . Celui-ci , d'un tempérament un peu ... Impatient dirais-je , venait souvent me sortir de mon sommeil de façon assez brutal , criant mon nom de l'autre bout des écuries . Bien souvent , j'ai le droit aux regards qui tuent des autres chevaux des voleurs , eux-aussi réveillé par ce tintamarre . Bah quoi ? J'y peu rien s'il est un peu con sur les bords ...

Cette fois ci , c'est différent . Je me suis réveillée tôt certes , mais plutôt en douceur . Pas de Chester pour nous les briser ? C'est presque inquiétant ... Je passe la tête par dessus la porte du box , regardant de droite a gauche si je ne voyais pas cet imbécile heureux entrer . Il avait souvent le chic pour se mettre dans le pétrin . Je ne compte plus le nombre de fois ou il a manquer de s'assommer ou de s'ouvrir le crâne en deux ... Qui sait , il aurait pût se prendre les pieds dans je ne sais quoi et tomber la tête la première ? Mais je ne le voit pas étalé sur le sol .

Je reste silencieuse , comprenant tout simplement qu'il ne se trouvait pas dans l'écurie . Mais que faisait-il alors ?

Un frisson me parcoure l'échine et j’écarquille les yeux . Vlaed le chef suprême venait de pénétrer dans le grand couloir de box . On ne le voyait pas très souvent car a part monter sa jument , Toxic , le reste était fait par les autres voleurs . Je ne sais pas comment le jument blanche fait son compte pour garder un lien "soudé" avec son cavalier . Même d'apparence , celui-ci a peu l'air commode et il est presque effrayant . Comparé a Chester qui est heureux de voir un papillon voler .... J'ai honte parfois , mais c'est un brave gars et je l'apprécie bien .

En parlant du loup , je l'entend hurler mon nom . Le voila qui débarque avec tout mon matériel .
Va t-il enfin m'expliquer ce qu'il se tramais dans la maison des voleurs depuis tout ce temps ?
Tout en entrant dans mon box , il me tapote l'encolure amicalement et m'explique en s'empressant de m'harnacher .



Oh ! Justement , quand on parle des voleurs ils ne sont jamais loin . Chester fait a son tour une entrée fracassante dans les écuries , laissant tomber un marteau qu'il avait en main sur son pied .

Quelle tête en l'air celui la parfois ... C'est pas comme ça qu'il va remettre les box a neuf c'est moi qui vous l'dis ... Heureusement , plus de "peur" que de mal . Il vient s'accoudé a la porte de mon box et me caresse le chanfrein . Il me sourie gentiment et murmure en ouvrant la porte .

«On a une mission aujourd'hui ma belle . Un convoi qu'on ne doit pas louper . La séance de pansage , ce sera pour le retour . »


J'aime pas être brusquée de si "bon" matin . Mais comme on dit , les ordres sont les ordres .
Une fois le tapis , la selle et tout le tralala installés , Chester me guide vers l'extérieur ou les autres chevaux étaient prêt a partir . Il y avait se grand imbécile de Titan , que j'avais rencontré il y a peu . Je ne résiste pas a l'envie de me placer a côté de lui en souriant avant de dire d'une voix joyeuse .

«Hello mon chou ! Tu ne t'es pas coincé a nouveau quelque part a ce que je vois. C'est bien ! »


Il y avait également cette grise a qui je n'ai encore jamais dis mots , celui qu'on appel Hypérion , réputé pour ses blagues ... Et puis la chef Toxic et bien sûr déjà montée par Vlaed . Je ne sais pas trop ce que cette bande va donner mais de toute façon , va falloir faire avec ...

Avec agilité , Chester s'installe sur mon dos et je reste silencieuse , observant tout le monde avec mon sourire sournois naturel et écoutant les ordres du chef des humains .

Fiche par Narja pour Never-Utopia

Nirvana: #cdcdcd
Chester : #a42d35
Revenir en haut Aller en bas
Titan
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 328
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Lun 1 Déc - 10:14


De bon matin, Titanic n'était jamais très réactif. Il somnolait encore dans son box allongé dans sa paille avec les antérieurs ramenées sous lui. Sanders était toujours admiratif devant son étalon quand il le voyait dans cet état, il semblait si calme pour une fois. Malheureusement il se devait de le remuer un peu, de le réveiller, car ils allaient tout deux participer à une mission avec d'autres membres du groupe, notamment le chef. Le jeune homme tapota l'encolure du titan qui ouvrit soudainement les yeux, les oreilles plaquées l'espace d'un instant puis il se dressa sur ses quatre fers en vitesse surplombant le blondinet de tout son haut. Par sécurité, ce dernier avait reculé d'un pas. Il savait son étalon imprévisible par moment et il se souvenait encore du piquet qu'il s'était prit dans le front quelques jours avant ça, de ce fait il prit ses précautions. Cette fois Sanders ne ferait pas l'erreur d'attacher HTT au piquet.

Le jeune homme avait pris de l'avance pour pouvoir s'occuper un peu de son cheval. Une rapide vérification des sabots, des articulations pour être bien sur que Titanic n'avait aucune blessure et était à même de participer à la mission. Encore dans le gaz, le grand mâle baie charbonné ne réagissait pas, se laissant manipuler sans broncher. En vu de la mission, Sanders renforça les bandages qu'il mettait autour des antérieurs de Titan et en ajoutant même aux postérieurs. A la dernière minute il eût aussi pour idée d'ajouter des pièces de cuirs qui préviendraient surement d'avantage les blessures que de pauvres bandes de tissus. Il ne lui restait plus qu'à ajouter la selle et la bride du géant. Pour cette première l'étalon se laissa faire, par contre lorsqu'il sentit le froid de ses deux mors venir lui glacer le palais il leva le chef d'un seul coup, les naseaux écarquillés et les yeux plantés sur Sanders. Malheureusement pour Titan, le jeune homme avait déjà réussi à lui enfiler sa bride et il pouvait faire son étalon agacé ça n'y changerait rien.

Si Titanic n'avait d'abord pas l'air très enthousiaste à l'idée de sortir, la vue de ses camarades le motiva un peu. Il vit sous ses grands yeux se mouvoir Toxic, puis Nirvana, deux juments, rien de mieux pour faire sortir le géant de son trou. Sanders avait eu de la chance de le grand étalon n'ait pas vu Hypérion du premier coup. C'était simple, Titan aurait soit terrassé sa porte pour aller s'attaquer à l'autre étalon ou bien il aurait bouder comme un idiot et refusé de sortir de son box.
Le Kladruber avait échangé son calme par de l'impatience. Il avait envie d'aller galoper un peu, se défouler, car Titan avait du mal encore à encaisser ses trois jours dans le box. A peine Sanders avait-il posé ses fesses sur le dos du géant qu'il arrondis son encolure autour d'un point fixe imaginaire, les oreilles droites et la tête ramenée vers son poitrail. Il se teint immobile l'espace d'un instant lorsque la voix perçant de Vlaed brisa le silence.

- Bien, tout le monde est là? On y va, on a plus de temps à perdre, le convoi va passer dans la prairie dans cinq heures à peu près. A ces mots il talonna sa jument, Toxic qui s'en alla au galop devant les autres. Suivit Nirvana. Titan ne tenait même plus sur place,piaffant comme un impatient, envoya l'encolure dans tous les sens, cherchant à se débarrasser des rênes pour pouvoir foncer. Sanders avait l'habitude des démarrages en catastrophe avec Titanic et avait appris à les gérer. Le jeune homme ne le retint pas plus longtemps, voyant l'autre étalon approcher. Autant que Titan se concentre sur son envie de galoper plutôt que sur l'autre mâle, Sanders craignait la réaction de son étalon face aux autres individus du même sexe sous la selle.

Il laissa le géant s'en aller dans un départ au galop non sans agitation: L'étalon charbonné leva les antérieurs bien haut avant de les envoyer au sol et d'entamer ses foulés, suivant de prés Toxic sans jamais la dépasser bien qu'il aurait souhaité le faire à de nombreuse reprise.
Titan n'avait aucune idée de ce qui l'attendait et Sanders quant à lui se demandait encore pourquoi on avait fait appel à un messager pour aider à la mission. Surement la taille et la carrure de son cheval avait eût un poids dans la décision de l'emmener dans le cortège. Ça allait être intéressant de voir les réactions du Titanic.



Titanic - Canon
couleur de RP: Peru

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grondelierre
telle l'Hirondelle qui sait que le monde est dangereux car il la jalouse du Ciel
avatar
Messages : 112
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 26/09/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Lun 1 Déc - 23:06



Grondelierre gardait obstinément la tête vers le bas, refusant catégoriquement de quitter sa position de repos. Tyee avait beau s’acharner autours d’elle, tenter de lui faire lever sa grosse tête, elle ne voulait rien savoir. Il avait eu le culot de l’embêter, hier, et ce matin, il venait la déranger alors que l’aube ne s’était même pas pointée. Autrement dit, il pouvait rêver pour que la jument soit à l’écoute. Abandonnant, donnant un coup de pied énervé dans le poteau qui retenait la jument, il s’en était allé chercher l’équipement de Corbeau, pendant que la jument grappillait quelques brins de paille.
Peu de temps après, un humain avait eu la bonne idée de lui donner à manger. Celui-là, Grondelierre ne l’avait pas chassé et elle s’était même poussée pour lui laisser la place. Certains pensaient qu’il suffisait de nourrir la demi ibérique pour obtenir ses bonnes grâces, mais c’était faux : Tyee avait eu beau lui amener sa nourriture chaque jour pendant des semaines, jamais Grondelierre ne lui avait été plus amicale. Elle ne l’aimait pas, point final.

Une dizaine de minutes après le départ du vieil homme qui avait posé le foin devant la belle noire, Tyee était revenu, portant la lourde selle de la jument, son tapis très épais et sa grosse bride. Elle n’avait pas bougé, le nez toujours collé au sol, pendant qu’il posait la pièce de tissus sur son dos, ni quand il avait serré la sangle sous son ventre, même s’il n’avait pas été délicat. Quand à la bride, il n’avait eu qu’à lui attraper le nez quand elle avait relevé la tête pour observer Vlaëd. Pendant que le Traitre fermait les diverses boucles qui faisaient que tout ce joli bordel tenait parfaitement en place, Grondelierre demeurait impassible, se faisant la réflexion que si Tyee lui était détestable, Vlaëd ne valait guère mieux.
Puis elle avait tapé de l’antérieur contre le sol quand son cavalier était monté comme une brute épaisse sur son dos. C’était son truc, à Corbeau, de taper du sabot par terre. Elle le faisait mieux que n’importe qui, beaucoup plus fort et à chaque fois qu’elle était fâchée. L’Indien avait apprit à éviter les pieds de la bête, qui étaient plus dangereux qu’une arme à feu : cette diablesse savait décidément bien s’en servir et aucun des chevaux qu’il avait connu ne rivalisait avec la hargne qu’elle mettait dans ses coups de pieds.

Puis il l’avait forcée à rejoindre d’autres animaux. D’abord, elle avait vu Hypérion, un jeune étalon bai qu’elle ne connaissait pas et dont elle ne s’était jamais donné la peine d’aborder : il ne lui semblait pas indispensable à sa survie. Ensuite, elle avait vu Toxic, la jument crème de Vlaëd, qui avait l’air déterminé. Puis, c’était Nirvana qui s’était dressée devant elle : si Grondelierre ne lui avait jamais adressé la parole, elle avait retenu son nom à cause des étranges marques de couleur sur sa tête. Pour finir, elle avait entraperçu Titan.
Dans tous les cas, elle n’avait rien dit, ni salué. Tyee ne l’avait pas imité et avait salué les autres d’un signe de tête, avant de remettre sa jument au pas. Des lassos pendaient sur les côtés de sa selle et il avait diverses choses accrochées au pommeau : de l’eau, un long couteau taillé en os et une sacoche. Quand elle avait mit son nez vers la sacoche, Tyee l’avait sèchement reprise et la bête avait levé les postérieurs, comme ça, à l’arrêt, pour le tester. Malgré la splendide ruade qu’elle avait lancé, il avait tenu bon. Il était impossible à faire tomber, cet enfoiré.

Et ils avaient dû partir.

« Bien, tout le monde est là? On y va, on a plus de temps à perdre, le convoi va passer dans la prairie dans cinq heures à peu près »

N’attendant pas plus, Tyee avait éperonné Corbeau. La jument avait d’abord esquissé un bond de cabri, outrée de démarrer ainsi, avant de s’élancer au galop. Elle avait laissé les autres partir en tête et l’Indien n’avait rien fait pour essayer de la faire aller plus vite : pour commencer, il savait qu’en s’y risquant, il allait se retrouver avec une jument qui avance à reculons, ensuite, elle était terriblement endurante, pour peu qu’on la laisse prendre son rythme (et ce souffle, elle le tenait des journées passées à tirer le fiacre au trot dans les rues de Londres). Au bout de quelques centaines de mètres, Grondelierre avalait le terrain sans jamais se fatiguer, le souffle calé sur sa foulée, Tyee parfaitement accordé aux mouvements de la bête aux yeux rouge. Elle avait alors commencé à rattraper les autres. Une centaine de mètre après, elle était à hauteur de Titan, qu’elle avait salué d’un regard, sans plus.
Mais lui au moins, avait eu droit à un bonjour taciturne.


----
« Couleur de Grondelierre: Maroon »
« Couleur de Tyee: Brown »
NB > Titan est le seul à connaître Grondelierre sous ce nom, elle se fait appeler Corbeau par tous les autres et n'a jamais dévoilé son autre prénom (sauf à l'autre andouille :heart: )

©️ EKKINOX



Bête Sombre, Divine jument, Célèste créature.

©Naerielle :heart:
Spoiler:
 

DC: April, Berceuse Pastel, River & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypérion
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 683
Points d'Experience : 106
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 20
Localisation : À ta gauche.... Et bah non, j'suis à droite :P

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Mar 2 Déc - 1:21

Bien, tranquille, couché en vache, respiration lente et en paix. Ça c'était comment j'étais juste avant que du con débarque comme un con. Il n'y a qu'un seul homme dans tout ce trou, qui peut arriver devant votre box avec un sourire fondant jusqu'aux oreilles, et qui tape avec entrain sur votre porte avec votre selle et votre bride. Le bruit que font les étriers contre le bois de la porte est plus affable que tout ce que vous pouvez imaginer. Bref, tournant nonchalamment ma tête vers l’énergumène qui ouvrait la porte de mon box, je commençai mon réveil. Liam s'approchait de moi en criant joyeusement des mots qui entraient à peine dans mes oreilles encore endormies. Mission, convoi, voleurs. Et voilà, c'est tout, j'ai arrêté de filtrer.

Liam s'était impatienté et il avait finit par me balancer le tapis sur mon encolure. C’est bon, j'ai compris, faut que je me lève. Lentement, je me mis debout. Un membre après l'autre, un étirement après l'autre et hop, j'étais d'attaque à me faire harnacher. Alors là j'avoue, avec un réveil pareil, l'harnachement fut un branle bas de combat pour mon cavalier, héhé. Refus d'ouvrir la bouche pour mâchouiller le truc en fer et gonflement exagéré de ma bedaine, donc impossible de serrer la sangle ! Enfin, après des dizaines de jurons, je fus satisfait de ma vengeance et je redevint le petit ange tant aimé de tous.

Je fus enfin prêt à rejoindre les autres, et oui, y'en avait d'autre. Liam m'a tout expliqué, il était pas très clair, mais bon, je suis pas vite vite non plus, donc j'ai pas tout compris. Je suis tellement excité d'enfin pouvoir rencontrer mes chers collègues ! J'oubliai vite mon réveil brutal, pour laisser la place à mon entrain. J'ai hâte de me marrer avec eux ! Impatient, je poussai des hennissements et m'ébrouai toutes les dix secondes. Sans parler de mon tapage d'antérieure sur le sol !

Liam monta sur mon dos, mais rapidement, il s'affirma. Il avait senti mon emballement, alors il tenait les rennes fermement et gardait ses jambes serrées contre moi. Ça, ça voulait dire, "Hypérion tiens toi tranquille, sinon, pas de grand galop". Breffouillou, j'ai compris et je gardai ma tête haute et maintenais une allure convenable.

Et puis, près de la sortie de notre repère, il y avait un regroupement de chevaux, on était à la bonne place. Je reconnu Toxic, bien sur! Elle tirait un peu la gueule, non ? Après il y avait une belle jument blanche, elle a l'air sympa. Puis, mon regard s'arrêta sur le grand machin-chouette. Punaise, quelle bête ! Oh lui, je vais le blaguer sur sa grosseur, c'est certain ahah ! Et pour finir, il y avait une jument noire, elle, je l’appellerais Mystère, parce que je la trouve étrange. Souriant et oreilles pointant vers le ciel, j'étais près à faire la connaissance avec tout le monde. Mais, manque de bol, il fallait déjà partir. Une chose est sur, je n'allais pas m'ennuyer avec eux.

Nous partîmes tous au quart de tour. Toxic en tête et moi en queue de file. Le Gros, la Belle et Mystère semblait se connaitre, en tout cas, ils galopaient ensemble. Ne voulant pas finir en "bête noir du groupe", je me rapprochai du petit clan et me plaçai à côté de la Belle. Je lui fis un signe de tête en signe de bonjour. La balade ou plutôt la mission, se déroulait bien pour le moment. Nous avancions à un rythme parfait. Habitué au travail fort et de longue durée, je n'étais encore point essoufflé et Liam, lui, gardait ses mains crispées sur les rennes près à faire face à ma prochaine connerie...






Moi qui me suis débarrassé de mon cavalier:
 

Moi, lors de ma petite escale au fort:
 


V'la Mon Liam :):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 391
Points d'Experience : 229
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Je n'en ai cure.
Joue également : Zéro - Cocaïne - Shabet.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Mar 9 Déc - 1:24


Tu fis pivoter tes oreilles vers l'arrière, tournant finalement légèrement ta tête sur le côté afin de voir ce que tramait les autres. Ils avaient formés un petit groupe et tu vis l'étalon bai se rapprocher un peu d'eux. Bien, ils étaient tous derrière. Tu n'attendis pas l'ordre du chef des voleurs et tu accéléras le galop, voyant les anciennes terres des cow-boys se rapprocher de plus en plus, heureusement, vous n'aviez pas à galoper énormément à travers le désert. Il suffisait de couper par les canyons et vous arriverez rapidement les terres sauvages tant recherchées. Tu redressas quelques peu ton encolure forte, faisant balancer ton long toupet blanc, observant droit devant toi, les naseaux dilatés.

*Ellipse d'une heure trente*

Vlaëd te fis ralentir petit à petit alors que les terres verdoyantes se faisaient voir à quelques mètres. Tu transpirais énormément et ton poil avait même foncé, tes crins collaient ton encolure et ton front large. Enfin, vous alliez avoir une pause. Certes, vous en aviez eu une dans le désert mais elle avait été brève. Juste le temps que vos cavaliers boivent un coup et vous donne (ou pas) un peu d'eau. Rien de suffisant pour reprendre des forces suffisantes pour un grand galop sous la chaleur, enfin, tout dépendait. Toi, tu n'avais pas assez récupérer pour piquer un sprint malgré le chef des voleurs qui te poussais à aller plus vite, encore et encore. Vlaëd fit un signe aux autres cavaliers, montrant du doigt le lac qui trônait un peu plus loin. Fatiguée, le cœur battant à vive allure et le souffle brûlant, tu pris un trot vif en t'approchant du lac.

« On fait une pause! »

Lança Vlaëd en se penchant un peu en arrière et en tirant très légèrement sur tes rênes. Cependant, ce fut suffisant pour que tu prennes le pas. Puis l'arrêt. L'herbe verte et grasse te faisais envie, tout comme l'eau glacée du lac qui glissait devant vous. Mais tu restais droite et fière, attendant que Vlaëd termine ce qu'il faisait. L'homme à la tignasse noire finit par descendre de ton dos, te dé-sanglant assez pour que tu ne ressentes plus la sangle serrée autour de toi et enlevant ton filet, le remplaçant par un licol de corde fait préalablement. Il te le passa autour de la tête et te laissa vaquer à tes occupations tandis qu'il récupérait sa gourde afin de boire. Certainement comptait-il discuter un minimum avec les autres à propos du convoi, bien qu'ils devaient en avoir assez parlés hier soir. Tu t'approchas du lac et ignora les humains, venant te rafraîchir, la gorge brûlante. L'eau te fis un bien fou! Tu bus longtemps, baissant légèrement tes paupières, appréciant tout simplement. Une fois ceci fait, tu te redressas et observa Corbeau, Titan, Nirvana et Hypérion. Sacré troupe que voilà. Tous plus différents les uns que les autres. Finissant cette rapide inspection, tu te détournas du lac afin de prendre un peu de force avant l'attaque.
Spoiler:
 



« With this blood on my hands.
In this blood i'am damned.
So watch my wings burn.
As they burn in the fire.
I'll scatter the ashes.
»


fond de Dreamworks.

Toxic:
 

Vlaëd:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 328
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 21

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Mer 25 Fév - 11:30


La pause était annoncée, encore le genre de moment que Sanders redoutait et il avait bien raison. Il y avait tout pour que Titanic fasse l'idiot ici et s'il venait à s'échapper en pleine mission et devant le chef surtout... Ce serait la fin du blondinet. Après que Vlaëd soit descendu de cheval, Sanders en fit de même, gratifiant son étalon d'une tape sur son encolure perlée de sueur et parsemée d'écume. Habitué à courir sur de longue distance et au soleil de par son rôle de messager, Titanic n'avait laissé paraître aucune marque de fatigue mais s'était tout de même montré particulièrement calme et ce malgré la présence d'un autre étalon. Il avait légèrement tourné la tête pour envoyer un coup d'œil sur Grondelierre, puis avait plié l'encolure pour entrevoir Hypérion, les oreilles droites pointées dans sa direction. Il n'avait pas l'air d'être dérangé par sa présence, du moins pour l'instant.

Le temps de songer à l'équipe qui l'entourait, Sanders avait déjà desserré d'un cran ou deux la sangle de son géant, puis il avait retirer les rênes seulement pour pas que Titan ne s'empiège dedans. Il priait ciel et terre pour l'étalon ne fuit pas, redoutant plus que tout ce moment. Peut être avait t-il raison?
Quand il eu comprit que plus rien ne le retenait, Titan lança les postérieurs en l'air, s'arcboutant sur lui même. Ayant été encagé dans ses mors jusqu'à présent, la nuque haute, se sentir libre de boucher comme il le souhaitait était une véritable jouissance. L'étalon se stoppa net dans l'herbe, mâchant ses mors avant de se plier vers l'avant, rejoignant le sol, se laissant bientôt glisser sur le flanc puis se mit à rouler de gauche à droite avec frénésie. La selle allait finir dans un sacré état. C'était ce que Sanders pensait, dépité de voir son cheval agir de la sorte plutôt que de faire comme Toxic qui s'était contentée d'aller boire calmement. Le jeune homme grimaça puis rejoignit les autres.

- ... Combien de kilomètres nous reste t-il? questionna t-il pendant que Titan se relevait et s'ébrouait. Nonchalamment il était allait rejoindre le Corbeau, l'honorant d'un signe de la tête comme salutation pour finalement brouter près d'elle malgré ses deux mors qui ne lui facilitaient pas la tache.



Titanic - Canon
couleur de RP: Peru

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grondelierre
telle l'Hirondelle qui sait que le monde est dangereux car il la jalouse du Ciel
avatar
Messages : 112
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 26/09/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Dim 12 Avr - 11:11



Grondelierre se moquait éperdument de ce qu’il se passait autours d’elle et préférait essayer de vider Tyee de sa selle depuis une bonne heure maintenant. Malheureusement pour la jument, le bougre tenait et il était difficile de le faire tomber. Elle détestait cet humain, elle détestait sa manie de toujours tenir en selle, elle détestait tout ce qui se rattachait à son cavalier. Elle envoya une énorme ruade, mais le bougre tenait bien. Même son double coup de cul suivit d’un arrêt brusque n’y faisait rien. Elle avait ignoré tous les chevaux du groupe quand ils étaient arrivés à sa hauteur et quand ils avaient tous fait halte, elle avait pilé net, obligeant Tyee à resserrer violement les jambes autours d’elle pour ne pas tomber (ce qui avait fait relever la tête de la jument en signe de mécontentement).
Tyee mis pied à terre, tenant sa jument d’une rêne, après avoir un peu desserré la sangle pour que sa bête puisse respirer, il s’était rapproché du chef pour écouter la suite du programme pendant que la noiraude grappillait l’herbe avec son mors qui tapait dans ses dents. Elle avait juste levé ses yeux rouge ourlés de noir pour intercepter le regard de Titanic, qui était d’une sagesse exemplaire (peut-être oubliait-il de réfléchir aujourd’hui ?) pour le moment. Ah, non, se reprenant, elle le vit se rouler dans l’herbe avec sa selle. Corbeau avait sèchement tiré sur les rênes, une fois, une seconde fois, encore une et puis une autre, et, agacé, Tyee avait finit par l’envoyer promener d’une grande claque sur l’encolure, ce qui lui avait valu un regard noir. La jument n’essayait même pas d’envoyer un de ses fameux coups de pieds avec le chef en face d’elle, cela lui vaudrait une balle dans la tête et Tyee le savait aussi bien qu’elle ; il ne craignait donc rien.

Une fois libre de ses mouvements, elle s’était un peu éloignée des humains qui devaient parler de choses terriblement intéressantes telles que « quand passeront les vaches que nous souhaitons capturer » afin de brouter à côté d’un arbre qui semblait assez vieux pour s’effondrer au moindre courant d’air mais qui avait le mérite de prodiguer assez d’ombre pour rafraichir la belle. Titan avait finit par se relever, sous le regard dépité du pauvre Sanders qui devait supporter chaque jour les frasques du géant. Corbeau prenait cet homme en pitié parfois. Il avait réussit à s’attirer toute la sympathie de la noiraude, ce qui n’était pas peu dire, qui le laissait s’approcher d’elle ou même passer à deux centimètres de sa croupe sans qu’elle ne lui envoie jamais les pieds. Il pourrait même monter sur cette jument du diable qu’elle ne ruerait pas et ne chercherait pas à le faire tomber. Mais la question n’était pas à Sanders.
Titan s’était rapproché d’elle et avait commencé à brouter, avec sa bride qui l’embêtait. Corbeau ne disait rien, il n’y avait rien à dire. Ils ne se parlaient pas beaucoup et ça l’arrangeait grandement. Titan n’était pas du genre à lui casser les pieds, grand bien lui fasse. Jetant un regard aux autres équidés, Toxic y compris, Corbeau avait recommencé à brouter en considérant que le monde faisait bien de se tenir à carreau aujourd’hui.

----
« Couleur de Grondelierre: Maroon »
« Couleur de Tyee: Brown »
Désolée pour le temps de réponse ><"

© EKKINOX



Bête Sombre, Divine jument, Célèste créature.

©Naerielle :heart:
Spoiler:
 

DC: April, Berceuse Pastel, River & Tango
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypérion
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 683
Points d'Experience : 106
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 20
Localisation : À ta gauche.... Et bah non, j'suis à droite :P

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Mer 6 Mai - 20:01

Depuis que nous avions quitté le repaire, ils faisaisent tous la gueule. Non sérieux, j'essayais d'attirer leur attention, mais rien à faire. Ils galopaient, un point c'est tout. Moi qui croyais que galoper et parler en même temps étaient choses faciles et bien je me suis trompé. Y'a des chevaux incapables de faire les deux en même temps...

Une pause avait été réclamée par le chef, alors nous fîmes tous une halte sur les terres sauvages, non loin d'un lac. J'étais peu essoufflé. Cette petite course n'était rien comparée à ce que je faisais avant mon arrivé ici. Liam tira tranquillement sur le mord pour m'arrêter et je m'exécutai sans broncher. C'était pas le moment de faire le con. Quoique peut être que sa délierait les visages moroses de mes compagnons ? Une idée germa dans mon esprit, mais mieux valait que je me tienne à carreau. Une fois que mon cavalier descendit de mon dos pour aller traîner avec les autres bipèdes, je m’ébrouai et levai la tête à la recherche de quelqu'un qui voudrait bien faire causette avec moi.

Je finis par voir que le Gros étalon me fixa un instant, je lui décochai un sourire. Au moment où j'allais avancer pour lui parler, son cavalier se pointa. Super, bon bah, j'irais le voir plus tard, c'est pas grave. Tout le monde s'était éloigné les uns des autres et je m'emmerdais solide. Alors, ne bougeant point, je baissai la tête pour brouter l'herbe qui était sous mes sabots. Malgré le mord, elle était bonne à souhait ! Je broutai un long moment, arrachant des touffes d'herbes par-ci par-là.

Puis, je vis, du coin de l’œil, que le Gros se rapprocha de la jument noire. Décidé à ne pas laisser cette mission devenir terriblement silencieuse, je me rapprochai d'eux avec assurance. Une fois en face d'eux, je me lâchai:

- Hey, on s'est pas vraiment fait connaissance, donc moi jm'appel Hypérion et je trouve ça vraiment bien qu'on puisse enfin faire un truc tous ensemble, ça permet de mieux se connaitre ! Je posai mon regard sur l'étalon. Toi, je dois avouer que tu es assez impressionnant. Tu dois faire fuir les pumas juste par ta présence non, ahaha ?






Moi qui me suis débarrassé de mon cavalier:
 

Moi, lors de ma petite escale au fort:
 


V'la Mon Liam :):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypérion
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 683
Points d'Experience : 106
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 20
Localisation : À ta gauche.... Et bah non, j'suis à droite :P

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Dim 15 Nov - 1:41

On le continue ou pas ? :)






Moi qui me suis débarrassé de mon cavalier:
 

Moi, lors de ma petite escale au fort:
 


V'la Mon Liam :):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyana
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1153
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 20
Localisation : In France ! ♫
Joue également : /

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Sam 26 Déc - 12:07

Abandonné ?





Merci Asgard pour l'avatar et Charbon pour la signa' :heart:


Autres signatures:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1720
Points d'Experience : 58
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 25
Localisation : Dans les terres de l'Ouest.
Joue également : Zireael (Cirilla Elen Riannon).

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Sam 13 Fév - 22:46


    Up !

Où en êtes vous par ici, abandonnée ou toujours en cours ?
Continuez-vous en écartant Nirvana ?





Noctis Al'noah Manaël

❝ Tomber est permis ; se relever est ordonné. ❞

Fiche de lienPrésentation

Character & Design ©️ Arnumera


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiyana
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1153
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 20
Localisation : In France ! ♫
Joue également : /

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Attaque de convoi [Mission des voleurs]   Dim 14 Aoû - 19:50

Placé dans les abandonnées.





Merci Asgard pour l'avatar et Charbon pour la signa' :heart:


Autres signatures:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Attaque de convoi [Mission des voleurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intercepter ce fichu convoi [Mission rang A | Pv : Hiroyuki]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-