RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Treize
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 21
Points d'Experience : 9
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]   Mar 25 Nov - 18:35

D'où tu m'parles toi ?


Pv Zéro






Voilà bien trois jours que j'avais rejoint ce foutu camp. Enfin, rejoint, qu'on m'avait contraint de rejoindre. J'voulais pas moi. Un truc avec des bipèdes tous plus laids les uns que les autres, qui semblaient seulement savoir gueuler. J'm'étais fait prendre comme un débutant. Faut dire, à trois contre un, le combat était pas équitable. J'ai beau avoir toutes les qualités du monde, faut pas abuser. Et puis quel bordel ici ! Tout le monde bougeait tout le temps, pas une minute de calme.Vivement que j'me casse d'ici. Plus vite je serais parti, mieux je me sentirai. Mais pour l'instant, ça semblait plutôt compliqué. Y avait toujours un bipède qui nous surveillait. Et puis sérieux, on patauge dans la boue, c'est dégueulasse ! J'peux même pas manger de l'herbe, y en a plus ! J'm'enfonce dans cinq centimètres de gadoue, ça salit mes beaux sabots merde ! Et puis ils pourraient faire un effort pour la bouffe. De l'herbe jaune toute sèche ! Un truc sans goût à gerber ! Ça te brûle la gorge et ça me fait mal à l'estomac. Moi, j'suis habitué à de l'herbe de qualité, pas cette sous merde là.

Et puis regardez moi tous ces bouffons ! Tous ces chevaux qui lèchent les fesses à ces bipèdes ! Ils se sont fait lobotomiser le cerveau ? Mais soyez rebelle merde ! Qu'est-ce que vous vous laissez faire !? Qu'ils essayent même pas de m'approcher, j'leur arrache le bras moi... La tête même, pourquoi pas ! Par chance, on m'avait laissé seul dans un corral. Sûrement parce que j'avais blessé l'autre idiot. J'suis innocent, c'est l'autre qui m'a cherché. Il a eu que ce qu'il méritait. Et puis il est pas mort, faut arrêter un peu ! C'est tous des tapettes en plus ! Pff ils me soûlent tous. Tous des moutons, à suivre bêtement les ordres ! Avec moi, ça va pas se passer comme ça. Ma liberté, j'la retrouverai, ça c'est sûr ! C'est pas des bipèdes idiots qui vont m'en empêcher. Tu parles d'une menace ! Et même l'eau a un goût mauvais ! 'fin, genre elle est pas comme l'eau normale. Moins bonne, moins claire. Plus mauvaise quoi. J'cherche pas la p'tite bête faut arrêter ! C'est la vérité puis c'tout. Ça m'manque moi les plaines et tout. Ma liberté, c'était tout ce que j'avais putain !

Bref, j'suis donc là à tourner en rond dans ce foutu '' corral ''. Prison, ça pourrait s'appeler comme ça aussi. J'passe sûrement pour un fou à faire mes aller retour, à patauger dans la boue. Mais ça me détend un peu. Parce que pour l'instant, niveau merde dans la vie, j'accumule pas mal. J'vois mal comme ça pourrait être pire. Faut que j'trouve un moyen pour me tirer d'là. Doit bien y avoir une solution. Un coup de vent passe d'un coup sur le camp, me faisant frissonner de tout mon corps. Et en plus il fait froid dans ce pays ! Nan, pire je vois pas. Manquerait juste un crétin pour m'faire chier. Mais bon, après ce que j'ai fait, j'crois pas qu'il y ai beaucoup de volontaire pour venir me tenir compagnie, aha. L'humain qui me surveille décide de partir. S'enfuir ? Nan, impossible. J'me ferai prendre à tous les coups. Et puis, vu l'état du terrain, j'préfère même pas essayer de sauter la barrière. Passer par dessus deux mètres dans ces conditions, c'est plutôt suicidaire. Alors si c'est pour me casser la jambe, laisse tomber ! J'veux me sauver, pas me tuer !

Je souffle, agacé. J'en ai marre de cette vie de merde. Un petit panache de fumé sort de mes naseaux et se dispersent dans les airs. Je lève les yeux au ciel. Même le temps est moche. De gros nuages gris cachent le soleil. J'inspire une bouffée d'air. C'est là que je sens une odeur particulière. Intriguée, je cherche à l'identifier. Pas de toute, elle se rapproche. Il semblerait que ça soit un autre cheval. Le vent souffle clairement son odeur. Tiens tiens. Quelqu'un oserait-il donc me rendre visite ? Aha, j'vais le faire regretter ! Je m'arrête et lève fièrement la tête, le poitrail bombé. Parce que, après tout, j'suis beau quand même. Je lance un message d'avertissement à cet '' étranger '' qui ne s'est pas encore montré :

« J'sais pas qui t'es ni ce que tu fous là, mais t'as intérêt à dégager vite fait d'ici l'intrus ! »

Un petit sourire se dessine au coin de ma bouche. Nan mais, on s'aventure pas dans MA propriété sans en subir les conséquences ! Qu'est ce qui croit, que je vais me laisser faire parce que j'suis dans mon enclos ? Aha, décidément, on rigole bien ici.

Code couleur:
 





Base (c) Dreamworks
Line + recolo by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1166
Points d'Experience : 424
Date d'inscription : 06/10/2012
Joue également : Shabet, Cicéron, Toxic.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]   Mar 2 Déc - 0:46


« Zéro, c'est bon, va t'promener, y aura rien aujourd'hui. »

L'isabelle revint sur terre, arquant un sourcil et tournant son regard vers le jeune étalon pie qui l'observait, souriant légèrement. Il était lui aussi un étalon de protection. Il lui disait en gros qu'elle pouvait se barrer ? Mais il s'prenait pour qui pour lui dire cela ? M'enfin, Zéro n'était pas spécialement d'humeur à envoyer chier le jeune pie. Ou plutôt, elle avait la flemme. Parce qu'au fond, il avait tout comprit, là, elle se faisait terriblement chier. Alors qu'elle pourrait être en train de galoper comme une malade, explorer des tas de trucs, galoper dans l'eau, se crêper la crinière avec une débile ou encore rembarrer un étalon chiant. Oui, il y avait tant de choses à faire et elle, elle était là, plantée sur cette conne de colline, observant au loin avec envie. Veillant sur la harde qui ne fichait rien appart brouter. Zéro se demandait vraiment comme ils pouvaient tous rester comme ça, à ne rien faire de la journée, manger encore et encore jusqu'à que leur bide explose. Non, elle, elle avait besoin de s'échapper. Et accessoirement, de faire chier son monde. Enfin, tout ça pour dire qu'elle n'avait pas attendu bien longtemps pour dévaler la colline en hennissant joyeusement, faisant des petits bonds, libre. Crinière au vent, elle s'élança dans un galop actif, ses jambes courtes et robustes la menaient tout de même assez vite, et son endurance lui permettait de faire de grandes distances. Après tout, elle n'était pas une mustang pour rien n'est-ce pas ? Et franchement, elle était fière de ça. D'être une pure mustang, d'être née sur ces terres, d'être libre. Sa liberté, elle ne l'échangerait pour rien au monde, elle préférerait même mourir que de se faire monter par un humain. Oh que oui. Plutôt crever. Plutôt crever que de rester enfermer entre quatre mur ou dans un enclos. [...]

A présent au pas, à présent dans le froid, elle marchait d'un bon pas, les oreilles basses. Son poil d'hiver commençait tout juste à pousser et donc, elle crevait assez de froid. Sans parler qu'elle avait faim et ce n'était pas une vulgaire envie d'herbe. En effet, elle avait eu vent du fait que les cow-boys étaient installés dans la montagne indienne, elle n'avait donc qu'à dénicher le camp, se faufiler discrètement -pas trop compliqué quand on sait à quel point ils sont nombreux, la trouver en tant que sauvage serait comme chercher une épingle dans une botte de foin- puis se servir dans le foin ou les granulés. Oui, Zéro avait cet objectif, et elle comptait bien réussir ! Usant de ses sens, elle cherchait activement le camp, les oreilles en avant, pensant au foin et aux granulés afin de se motiver un maximum. Mine de rien, c'était pas mal du tout leur nourriture, et puis ça changeait un peu de l'herbe. Même si chez les sauvages, elle était délicieusement grasse. Avançant lentement, la jeune isabelle finit par dénicher le camp, voyant les barrières de bois, les chevaux attachés, les rebelles dans les enclos, les hommes voguer à leurs affaires.. Parfait ! Se faisant discrète -difficile quand on sait qu'à la base, l'isabelle est loin d'être quelqu'un de discret-, Zéro tenta d'user de son odorat afin de trouver le Saint Graal. Levant un instant ses yeux au ciel, la sauvage pu voir les gros nuages gris venir cacher le soleil, annonçant très certainement de la neige, déjà qu'il neigeait énormément dans l'coin..

« J'sais pas qui t'es ni ce que tu fous là, mais t'as intérêt à dégager vite fait d'ici l'intrus ! »

L'isabelle sursauta. Qui venait de gueuler sérieux ? Il risquait de rameuter du monde ! Baissant ses oreilles, Zéro sortit de derrière une sorte de petite cabane en bois et tomba sur un jeune étalon bariolé de couleur enfermé dans son enclos. Le fusillant du regard tout en se rapprochant rapidement de l'étalon, Zéro fit un long "Sssssshhhht" afin de faire baisser le son à ce demeuré. Une fois assez proche, elle plantant son regard dans le sien, le soutenant. Il avait bombé le torse, se faisant ainsi plus impressionnant.. sauf que cela n'impressionnait nullement la demoiselle isabelle qui avait déjà eu affaire à des étalons pires que lui. Malheureusement.

« Eh l'timbré, baisse l'volume, j'pas envie d'me faire chopper par un d'ces bipèdes débiles ! 'Pas envie d'finir comme toi à croupir comme un con dans un enclos.. »

Elle eut un petit sourire amusé puis se détourna de lui, s'approchant de cette étrange petite cabane qui sentait fortement la nourriture.. entreposaient-ils ce qu'il fallait à leurs montures ici ? C'était fort possible, oubliant un instant l'étalon, elle observa attentivement la cabane, les oreilles en arrières et le cœur battant rapidement. Elle avait la trouille de se faire attraper.

Spoiler:
 





Scène Zéro & Idylle:
 


Other:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treize
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 21
Points d'Experience : 9
Date d'inscription : 11/11/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]   Mar 2 Déc - 21:21

D'où tu m'parles toi ?


Pv Zéro





L'intrus était en fait une intruse. Une jument ? Mais ça devenait intéressant tout ça ! Elle sortit de derrière sa petite cabane. C'était une isabelle, rien de plus banale. Mais bon, faut faire avec c'qu'on a ! Elle me lança un regard noir qui voulait tout dire. Aha, elle semblait enchantée de faire ma connaissance ! Ses oreilles étaient baissées en arrière et elle approcha furtivement vers moi. Je lui fis un petit sourire, amusé par son '' jeu ''. La jument sembla vouloir que je me taise, d'après le '' ssshhht '' qui était sorti de sa bouche. Elle pensait vraiment qu'elle allait me faire taire comme ça ? Je ricanai, son petit spectacle était bien pathétique. L'isabelle continua de s'approcher de moi et finit par planter son regard dans le mien. Comme pour me défier. Je ne baissai pas les yeux et la regardai d'un air hautain. Pour qui se prenait-elle à venir comme ça ? Ce n'était pas une cow boy, sûrement un sauvage. Ca m'aurait étonné qu'un cheval d'une harde vienne là. 'sont pas con. Ou alors elle fait partie des rares cheveux de la harde à pas connaître l'instant de survie. Elle serait donc un peu conne. Possible, vu ce qu'elle fout. Apparemment, elle semblait pas vouloir s'faire choper. Pauvre débile.

« Eh l'timbré, baisse l'volume, j'pas envie d'me faire chopper par un d'ces bipèdes débiles ! 'Pas envie d'finir comme toi à croupir comme un con dans un enclos... »

Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle a du répondant la p'tite ! Je levai les yeux au ciel, désespéré par son attitude. La jument retourna voir la cabane d'où elle était venue. Mais qu'est ce qu'elle cherchait ? Y a que de la bouffe dégueulasse dans ce truc ! Me dites pas qu'elle vient là pour ça ? J'peux pas le croire... Oh, comment lui expliquer que n'importe où qu'elle aille, elle trouvera de l'herbe, un truc bien meilleur que ça !? Oh, il se passe quoi dans sa tête à elle ? 'Mongole sérieux... Je la suivis du regard. Pas de doute, toute son attention était à la cabane. Je revins vers elle, et lui expliquai deux trois trucs :

« On va s'calmer la p'tite, t'sais pas à qui t'as affaire. T'crois que j'vais passer ma vie dans ce trou ? Aha, nan, j'vais m'tirer, t’inquiète pas pour ça ! Au moins, ici je peux avoir de la nourriture facilement... »

Parce que la nourriture semblait fortement l'intéresser. J'eus un large sourire et remis d'un coup de tête une mèche de mon toupet. J'suis trop beau putain. Je me demandai si elle comptait vraiment rentrer là dedans. J'me rendis compte alors que j'avais beaucoup de pouvoir sur sa situation. Si je commençais à gueuler et à faire de la merde, elle se ferait prendre, à tous les coups. Ou alors, j'la regardai se goinfrer tranquille en restant là. Et ça serait moi qui aurait l'air d'un con. Mouais, tout ça, ça m'plait pas. J'ajoutai d'un ton un peu plus sarcastique :

«Tiens, madame cherche à bouffer... T'ferais mieux de pas rentrer là dedans, t'es déjà assez grosse, il serait temps de se mettre au régime un peu... »

Puis, je fis demi tour, foiaillant l'air avec ma queue. Hâte de voir sa réaction. Je disais ça dans le seul but de lui foutre les nerfs. A mon avis, ça va marcher. La jument ne semblait pas du genre à se laisser faire non plus, mais avec moi, elle allait vite voir qui était le boss...

Code couleur:
 





Base (c) Dreamworks
Line + recolo by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3296
Points d'Experience : 670
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 20
Localisation : Dans le camp des Indiens
Joue également : Diesel, Rafale, Phoebus, Khendrej, Hypérion

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]   Mer 25 Mar - 15:53

Rp abandonné ?


103 roses
Merci vous tous:
 

Penny Black et Em':
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgblancheneige.forum-canada.com/
Aiyana
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 1148
Points d'Experience : 127
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 20
Localisation : In France ! ♫
Joue également : /

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]   Mer 10 Aoû - 11:22

Placé dans les abandonnés.





Merci Asgard pour l'avatar et Charbon pour la signa' :heart:


Autres signatures:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'où t'me parles toi ? [Pv Zéro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi tu ne parles pas ? || FEAT Beau Mensonge
» Les seigneurs de Dreamland
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE
» Suite de ce que j'ai trouvé sur mon mur FB
» Une ravissante jeune fille (j'ai enlevé le "Tu parles" parce que je me faisais frapper ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-