RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Sam 18 Oct - 20:13

(Voilà le titre s'était juste pour t'embeter, si tu as essayé de le lire tout haut :/happy/: )

C'était un très moche jour. Le soleil était complètement voilé par des nuages gris et la pluie battait sur le beau poils gris d'un étalon. C'était Cielo qui dégoulinait ainsi. L'eau ruisselait, lui donnant un aspect de pauvre cheval abandonné. Mais il n'en restait pour le moins fière et il trottait, essayant de garder la tête haute malgrés les gouttes qui tombaient dans ses yeux.

A la harde de Santaro, les jours de pluies étaient synonyme d'ennui mortel,( enfin au sens figuré bien sur!) Il ne s'y passait tellement rien que l'étalon de survie avait décidé d'aller faire une balade, au lieu de rester terré sous un arbre comme les autres. Cielo avait la facheuse tendance à être curieux et à la moindre occasion, il se faisait la malle pour aller explorer les environs.

Il avait fait un assez long voyage pour arriver jusqu'en terre libre, 4h de galop et trot sans s'arreter furent assez pour arriver à la limite des terres. Il repassa au pas, content du chemin qu'il avait parcouru. Ici, il pouvait commencer son exploration, son périple de tout les dangers! Il sourit à l'idée de s'imaginer comme une sorte de héros, bravant les vents et les monts pour arriver à son but ultime...des pommes?

Cielo levalsa tête soudainement, l'eau faisait étrangement ressortir toute les senteurs de la nature et il venait de sentir cette odeur forte de pommes. Son regard balaya les alentours jusqu'à ce qu'il tombe sur un amas de pommes à terre, au pieds d'arbres de taille moyenne. Son sang ne fit qu'un tour et il se précipita vers les pommes qui avaient l'air délicieuses. Il avait effectivement un petit creux après son voyage et un fruits sucré lui redonnerait des forces, mais c'est alors...




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cocaïne
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 231
Points d'Experience : 92
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Dim 19 Oct - 1:35



❝Un.. un fils ?!❞
cielo & cocaïne

Et voilà ! Tout allait pour le mieux dans la vie de Cocaïne, il avait tout. Il était devenu un solitaire, son cavalier était toujours auprès de lui, il avait sa belle et douce Émeraude à ses côtés. Que demander de plus ? Rien, pour lui, il vivait dans le plus parfait des mondes. Aujourd'hui, il traînait encore près du Pommier, il avait laissé Kit et Emeraude ensemble, ainsi, l'humain et la jument ferait un peu plus connaissance non ? Aux yeux du grand étalon, c'était parfait de les laisser se débrouiller ensemble. Et il avait envie de galoper tout seul, de prendre l'air, de profiter de cette nouvelle liberté. Certes, il ne se lassait pas de sa compagne et de son frère de cœur mais il voulait parfois prendre l'air, c'était tout à fait normal n'est-ce pas ? Son pas le menait tranquillement, il avançait entre les arbres où des fruits rouges poussaient. Mais c'était trop haut, beaucoup trop haut. Ce fut ensuite que son regard capta une silhouette équine. Intrigué, l'étalon noir s'en approcha, depuis la guerre, depuis qu'il était devenu solitaire, ses crins avaient repoussés, tel un fier étalon sauvage. Ils n'étaient plus teints de vert, il n'avait plus l'initiale de son prénom peint sur son épaule droite, plus de peinture blanche sur les lèvres. Il était redevenu un banal étalon noirs aux crins blancs et aux balzanes blanches. Mais la marque "US" sur son épaule gauche prouvait qu'il venait de chez les cow-boys.

Enfin, il arriva derrière un jeune étalon à la robe grise, aux crins tout aussi gris mais le soleil leur apportait des reflets bleutés. De là où il était, Cocaïne ne voyait que cela. Il se décala un peu sur le côté, discrètement, un fin sourire aux lèvres. Il remarqua alors que quelque chose pendait à l'encolure du jeune étalon et que son nez trempait dans le marron.

» Salut l'ami !

Lança brusquement Cocaïne, d'une voix forte, espérant ainsi faire sursauter le gris. Malgré son âge avancé -quuuoi ! Sept ans ce n'est pas si vieux !- l'étalon noir aimait toujours ces bonnes vieilles blagues. Riant légèrement, il s'approcha un peu plus et observa le tas de pommes qui gisaient sur l'herbe verte.

» Il y en a assez pour nous deux pas vrai ?

© Pando

[Muha, j'ai galéré en le lisant à voix haute! xD]


DC : Zéro, Adriel, Toxic, Joshua, Cicéron & Shabet.



Dernière édition par Cocaïne le Sam 25 Oct - 14:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Mar 21 Oct - 14:36

La pluie se calma peu à peu et un petit rayon de soleil éclara l'encorlure de l'étalon gris qui frissonna. Cielo se seccoua, faisant éclabousser l'eau qui le trempait. Les goutelettes tombèrent sur les pommes au sol. Il renifla l'une d'elle d'un air affamé. Il ouvrit la bouche pour en croquer une lorsqu'il entendit une voix dans son dos. Il sursauta et se retourna brusquement pour faire face à son interlocuteur.
Il le détailla. C'était un autre étalon, totalement inconnu, avec une robe toute noir et une crinière completement blanche. Le contraste était assez fort et piquait presque les yeux. L'équidé était assez fière et semblait mature, il se tenait bien droit sur ses jambes et le regardait de coté, d'un oeil pétillant. Son odeur n'avait rien de connu, il ne semblait pas appartenir à une harde. Cependant, Cielo remarqua le US qui tronait sur son épaule. Il avait déjà vu ce sigle quelque part. Il fronça légement les sourcils, c'était une marque humaine sans aucun doute. Etrangement, au lieu d'être mal à l'aise avec le mâle, il se surpris à être plutôt détendu. La voix amicale et douche y était sans doute pour quelque chose.

- Bonjour! Eh bien, les pommes sont à tout le monde et vu le nombre, je pense pas que tu vas me priver en te servant.

Malgrés l'age de l'étalon, Cielo n'avait aucun problème à tutoyer les autres. Il n'avait peut être pas reçu une parfaite éducation...

Cielo se tourna alors vers les pommes et en croqua une. Le jus coula dans sa bouche qui s'en extasia. Le fruit était un vrai régale, jamais il n'avait gouté pareil douceur. C'était tellement meilleur que l'herbe. La bouche pleine, il marmona à l'autre cheval:

- Goute moi cha, ch'est très très bon!!


Puis il avala sa bouchée et se mit à rire d'avoir parlé ainsi.




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cocaïne
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 231
Points d'Experience : 92
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Sam 25 Oct - 15:07



❝Un.. un fils ?!❞
cielo & cocaïne

» Bonjour! Eh bien, les pommes sont à tout le monde et vu le nombre, je pense pas que tu vas me priver en te servant.

Cocaïne souriait légèrement, il s'ébroua afin de retirer l'eau qui mouillait son poil, le rendant encore plus sombre qu'il ne l'était déjà. La pluie cessait petit à petit, laissant place à un magnifique soleil dont les rayons réchauffait l'endroit et les habitants. L'étalon aux crins blancs se rapprocha donc, observant le gris qui semblait quelqu'un de plutôt sympathique. Il ne releva pas non plus le fait que l'étalon gris ne le vouvoyait pas malgré le fait qu'il soit plus jeune. Bah, ça ne le dérangeait pas, de toute façon il lui aurait demandé de le tutoyer puisque ça le ferait passer pour plus vieux qu'il ne l'était. C'est vrai quoi ! Il était encore jeune ! Il pétait la forme ! Enfin, plus ou moins, la guerre lui avait laissé quelques séquelles, notamment la longue et profonde cicatrice sur son épaule droite. Mais elle ne lui faisait plus mal, Kit avait réussit à soigner correctement cette vilaine plaie. Cocaïne observa son compatriote étalon qui plongea sur un des fruits sucrés, croquant dedans à pleines dents. Hm.

» Goute moi cha, ch'est très très bon!!

Le noiraud finit par rire, amusé par l'accent que cela donnait au gris d'avoir de la pomme dans la bouche. Ce-dernier finit lui aussi par rire et Cocaïne baissa son encolure, croquant lui aussi dans une belle pomme à la peau rouge. Il ferma ses yeux, appréciant le goût sucré, le jus bien juteux. Hm, c'était un véritable délice ! C'était extra. Rouvrant ses yeux, lui aussi finit par parler, de la même façon que le gris.

» Ché très bon en effet ~!

Il termina sa pomme et redressa sa tête, un large sourire sur ses lèvres noires. Il offrit un petit coup de nez amical au gris, la mine joueuse, ses yeux verts animé par une lueur de taquinerie. Hé oui, malgré son âge mûr, Cocaïne restait un étalon enfantin et fort joueur.

» Alors ! Quel est donc le prénom de mon ami mangeur de pomme ? Moi c'est Cocaïne, enchanté gamin !

© Pando


DC : Zéro, Adriel, Toxic, Joshua, Cicéron & Shabet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Ven 31 Oct - 21:04

Cielo fut satisfait lorsque l'autre étalon gouta la pomme avec autant d'entrain que lui. Il observa les crins tout blanc de celui-ci. Ils avaient quelque chose d'aussi brillant que dans la crinière de Cielo. Il n'avait jamais vu ça sur un autre cheval. Ce qui l'amusait aussi, c'était la façon de parler "vieux cool" qu'avait adopté l'étalon. Cielo sentait qu'il voulait juste sympathiser en l'appelant "gamin" et qu'il avait gardé un tempérament joueur. Il semblait aussi curieux, comme lui. C'était étrange comme il pouvait trouver des points commun en deux phrases, trois regards et une bouchée de pommes.

Cielo était de nature un peu naïf, lorsqu'il se sentait à l'aise avec un autre, il avait tendance à baisser la garde et à se détendre. Ses muscles s'étaient donc relâchés et son attention n'était plus fixé sur les oreilles du noir.
Cielo finit de manger le délicieux fruit du paradis avant de répondre à la question de son compagnon de table.

- Cocaïne? Ca sonne pas mal! Moi c'est Cielo. A cause de ma crinière, les indiens m'ont baptisé comme ça. Je vois sur ton épaule que tu as cotoyé les humains aussi? Je n'arrive pas à discerner ton odeur par contre, tu viens d'où? -

L'équidé gris pencha la tête vers les pommes en observa un instant un ver qui sortait gouluement d'une de celle-ci en attendant la réponse. Le soleil commençait à secher les poils collants des deux chevaux. Le reste de la journée semblait bien s'annoncer.




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cocaïne
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 231
Points d'Experience : 92
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Lun 24 Nov - 1:27



❝Un.. un fils ?!❞
cielo & cocaïne

» Cocaïne? Ca sonne pas mal! Moi c'est Cielo. A cause de ma crinière, les indiens m'ont baptisé comme ça. Je vois sur ton épaule que tu as cotoyé les humains aussi? Je n'arrive pas à discerner ton odeur par contre, tu viens d'où?

Le regard du noiraud se dirigea donc vers la crinière du plus jeune et il sourit, en effet, sa crinière arborait des reflets forts particuliers. Bleutés. Et les indiens avaient toujours des façons bien à eux de nommer leurs chevaux. M'enfin, ce n'était pas pire que les cow-boy n'est-ce pas ? Cocaïne, s'était un drôle de nom et le noiraud n'avait aucune idée de ce que cela pouvait bien signifier. Alors que le soleil reprenait ses droits, Cocaïne réfléchissait un peu, observant Cielo. C'était bizarre, il avait une drôle d'impression en regardant ce gamin, déjà, il l'aimait bien. Il lui rappelait un peu lui dans son enfance, enfin, dans sa jeunesse quoi. Eh, mais il n'était pas si vieux quand même ! Il secoua sa forte encolure afin de remettre sa crinière blanche "en place." Une fois ceci fait, il déposa son regard vers dans celui de Cielo, plutôt content de cette journée qui s'annonçait pas mal du tout.

» Eh ben, depuis peu, je suis un solitaire. Il y a une guerre et, blessé, mon cavalier et moi avons fui. J'avais promis à une jument que j'aime beaucoup que je reviendrai vivant pour elle, et je l'ai fais ! Aha, mais je ne vais pas te raconter ma vie n'est-ce pas ? Ce serait peut-être ennuyeux..

L'étalon solitaire rit de bon cœur et offrit une bourrade au gris, témoignant de sa bonne humeur. Disons qu'il n'y avait aucune ombre dans son tableau, il vivait dans le bonheur complet, il barbotait dans un océan de joie. En même temps, Cocaïne était un étalon assez simple qui n'aimait pas plus que ça se prendre la tête. Et cette petite rencontre matinale le faisait sourire, ce Cielo était sympa, certainement un futur bon poto... s'il savait. Cocaïne fit quelques pas sur le côté, offrant un clin d’œil malicieux à Cielo.

» Et toi Cielo ? T'as une jolie demoiselle auprès de qui dormir ?

Eh ben oui, il était curieux le noiraud. Il voyait déjà le gris comme un pote, vous croyez quoi ? Il est sociable tout de même Cocaïne. D'un mouvement de la tête, il invita Cielo à se mettre en marche avec lui. L'ancien "soldat" avait bien envie de se dégourdir un peu les jambes et ce ne serait pas étonnant qu'il embarque par la suite le gris dans une drôle d'aventure.

© Pando

[ Désolé du retard !]


DC : Zéro, Adriel, Toxic, Joshua, Cicéron & Shabet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Lun 1 Déc - 12:51

[Oups, je n'avais pas vu ta réponse Razz ]

Le jeune étalon gris écouta attentivement le récit, assez court, de Cocaïne sur sa vie. Il laissait donc les humains monter sur son dos. C'était quelque chose que Cielo n'avait jamais expérimenté vu que son débourrage n'avait même pas eu le temps de commencer qu'il avait du fuir son camp. Mais finalement, ce n'était pas si mal, il se sentait presque fier, un peu un étalon indomptable qui avait vécu chez l'homme sans jamais se faire apprivoiser.
Cielo pensait souvent à sa mère qui l'avait un peu abandonné là bas. Mais en même temps, comment lui en vouloir? Si elle avait tenté de le liberer, elle se serait certainement fait capturée à son tour...Le gris frissonna à cette pensée.
Il espérait qu'elle fut encore en vie, à gambader dans les prairies, quelque part par ici.

Cielo croqua dans une nouvelle pomme lorsque l'étalon noir lui posa la question qui lui fit recracher la moitié en toussant. Il lui demandait s'il avait une jument dans sa vie. A vrai dire, Cielo ne s'était encore jamais posé ce genre de question. D'ailleur, il ne savait pas trop ce qu'était l'amour. Etait-il encore trop jeune? Ou bien la vie avait-elle fait en sorte qu'il ne rencontre pas de jument vraiment incroyable? Il y avait bien eu des contacts un peu génant avec Anoukiss, mais rien de très excitant. Il n'y pensait pas, c'est tout. Il n'avait jamais eu le temps de se poser assez longtemps à un endroit pour avoir envie d'y fonder une famille. Cielo ne savait pas comment répondre à cette question. Finalement il déclara sur un ton un peu philosophique:

- Je crois que je suis plus en train de me chercher moi-même que de chercher une jument...Tu es doué en relations toi? Un vrai don juan? Ou bien tu as toujours fréquenté la même?


Il sourit à l'idée qu'une magnifique jument puisse débarquer sous les yeux ébahis des deux étalons. Il s'imaginait déjà parader dans tout le cimarron avec la plus belle demoiselle. Mais il ne faudrait pas lui enlever sa liberté, il y tenait beaucoup...
Le soleil réchauffait bien l'atmosphère, ce qui redonnait des forces à Cielo. Il eut envie de repartir faire un galop autour des pommiers. Et pourquoi pas, faire la course avec le noir?




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cocaïne
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 231
Points d'Experience : 92
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Ven 26 Déc - 22:26


FATHER AND SON


Cocaïne eut un rire amusé devant la réaction du jeune gris qui avait recraché des morceaux de pomme, s'étouffant presque avec suite à la question... indélicate? L'adulte mâture reposa son regard sur Cielo, amusé. En même temps, il semblait jeune, il avait encore le temps d'avoir des aventures, de trouver celle avec qui il fera sa vie n'est-ce pas? Cocaïne s'ébroua et son toupet blanc retomba devant ses yeux, il dû encore secouer sa tête afin de le mettre à peu près convenablement. Et, finalement, Cielo répondit avec presque philosophie, l'étalon noir pensa brièvement à son ami de longue date, Noctis, qui tenait généralement des propos de ce genre.

« Je crois que je suis plus en train de me chercher moi-même que de chercher une jument...Tu es doué en relations toi? Un vrai don juan? Ou bien tu as toujours fréquenté la même? »

Cocaïne sourit doucement, réfléchissant. Doué en relations? Pas spécialement, niveau amour, il avait toujours galéré. Certainement à cause du fait que sa mère lui avait quasiment fait perdre toute confiance niveau jument. Elle n'avait pas hésité à fuir les flammes en l'abandonnant tout simplement, ne lui accordant même pas un regard, rien. Par la suite, les relations avaient été compliquées et il n'en avait pas spécialement chercher, s'amusant tout simplement à charmer de temps en temps s'en s'engager sérieusement.

« Hm, j'ai trouvé le véritable amour depuis peu, une jolie sauvage nommée Émeraude. C'est depuis peu donc je ne peux pas vraiment dire que je suis avec la même depuis toujours. Auparavant, j'étais du genre charmeur. Pas au point de briser des cœurs et de faire du mal, loin de là, je faisais rarement espéré des choses aux juments mais... »

Il se plongea un instant dans ses pensées. Tout cela lui faisait penser à... une jument à la robe claire qu'il avait rencontré peu après son arrivé. Comment s'appelait-elle déjà? Son regard se posa sur Cielo et ses sourcils se froncèrent légèrement. C'était étrange, il avait soudainement une drôle de sensation de... déjà-vu? Enfin, il avait l'impression de reconnaître quelque chose en ce jeune gris. Secouant sa tête, le noiraud reprit un sourire amical, mettant ses oreilles en avant.

« ...la première que j'ai rencontré ici, cela avait été un peu différend. Disons qu'à cause d'un épisode sombre de ma vie, je n'appréciais plus tellement les juments et je les mettais toutes dans le même sac.. du coup, j'ai été mauvais avec une en particulier. Du genre, je lui avais fait espéré beaucoup.. Je reconnais que j'avais été une belle enflure... »

Il soupira doucement.

« Ta crinière est jolie. »

Et elle lui faisait terriblement penser à cette autre crinière. Mais c'était impossible n'est-ce pas? Oui, impossible. Ce jeune gris qu'il avait en face de lui ne pouvait pas l'être.
_____
Couleur de Coc' : BurlyWood
Couleur de Kit : LightGreen

FICHE PAR SWAN.


DC : Zéro, Adriel, Toxic, Joshua, Cicéron & Shabet.



Dernière édition par Cocaïne le Mer 25 Fév - 14:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Mar 3 Fév - 0:13

[A nouveau désolée, je n'ai encore pas vu! Faudrait que je mette des surveillances sur mes rp... ^^]

Cielo écouta le grand étalon noir avec attention. Un charmeur disait-il? Il n'en avait pas vraiment l'air vu comme ça, mais sans doute sera-t-il ainsi aussi plus tard. C'était étrange comme l'étalon qui était inconnu il y a encore quelques minutes se mettaient à lui parler comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. Il y avait quelque chose entre eux qui avait l'air de leur donner confiance l'un en l'autre.
Dès que Cielo avait vu l'étalon, il avait senti un truc pas net, comme si celui-ci était différent des autres. Et vu comment Cocaïne le regardait depuis tantôt, il devait penser la même chose que lui. Cielo se sentait observé, comme si le noireau cherchait quelque chose qu'il ne comprenait pas. A présent, Il se confiait sur ses sentiments, sur son passé d'un air naturel et sans méfiance.
Lorsqu'il lui parla de sa crinière, Cielo fut parcouru d'un frisson. Il prit un air un peu grave et se tourna vers Cocaïne:

- Merci. J'ai hérité ça de ma mère.


Il avait prononcé cette phrase froidement, sans intonation. Il ne voulait plus vraiment penser à sa mère car il lui en voulait. Elle aussi l'avait abandonné, aux mains des indiens, sans jamais venir le chercher. Et depuis ces années, il ne l'avait plus jamais revue. il était vrai que Cielo avait une crinière spéciale, ce qui lui avait d'ailleurs valu son nom chez les indiens. De magnifiques reflets bleus luisait au soleil, ce qui rendait la bête un peu étrange, tout droit venu d'un autre monde.

L'étalon gris baissa la tête et les oreilleset son regard se posa dans le vide. Il était perturbé. Lui qui était si content de voir le soleil apparaître à nouveau, lui qui avait une folle envie de courir à toute allure autour des pommiers. Il n'avait plus envie de faire la course à présent. Il soupira et renifla la pomme devant lui.




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cocaïne
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 231
Points d'Experience : 92
Date d'inscription : 28/10/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons   Mer 25 Fév - 15:47


FATHER AND SON


J'observais Cielo du coin de l’œil, réfléchissant. L'atmosphère jusque là détendu et joyeux venait de se tendre, une certaine tension. Redoutions-nous la même chose ? Avions-nous tout les deux cette petite voix nous soufflant une.. vérité que nous voulions pourtant éviter ? Je me mis soudainement à me dire que, c'était possible. Elle était claire, j'étais sombre, cela aurait pu donner un étalon comme lui. De plus, il avait à peu près la moitié de mon âge, hors, c'est à son âge que j'ai rencontré cette jument, la faisant tourner en bourrique. Non, impossible, impensable ! Mes oreilles frémirent alors que l'étalon aux crins atypiques prenait la parole d'une voix froide.

« Merci. J'ai hérité ça de ma mère. »

Cela confirmait terriblement mes doutes. Je déglutis difficilement, jetant un regard désespéré autour de moi, que faire ? Feindre une urgence et partir ? Non, je n'étais pas comme ça, je ne pouvais pas laisser ce gamin dans cet état, seul. Le voyant triste (du moins, moins à l'aise que tout à l'heure), je me sentis mal. J'étais visiblement doué pour plomber une bonne ambiance en moins de deux ! Soupirant doucement, je m'approcha de Ciel, lui donnant un coup de nez affectueux dans l'encolure. Peut-être parler de sa mère l'avait également replongé dans des souvenirs difficiles ? Je n'ai pas de bons souvenirs de ma mère et, jusqu'à ma rencontre avec Émeraude, cela avait engendré souvent des soucis avec les juments. On m'avait souvent reproché d'être un macho avec elles. Mais, ça allait mieux, tout s'était calmé. Disons que quand la figure féminine qu'on a depuis la naissance se carapate et vous abandonne lâchement, ça passe plutôt mal. Me forçant à sourire un peu, je redressa mon encolure, posant un regard bienveillant sur le jeunot.

« Crois-tu en la possibilité que tu sois mon... Enfin, que je sois ton.. Tu vois ? »

Difficile à dire, je n'arrivais même pas à prononcer ces mots. Un père, qu'était-ce ? Comment devrais-je agir, moi qui n'avait jamais eu de figure paternel pour veiller sur le fougueux poulain que j'étais ? Un fils.. Comment réagirait ma douce Émeraude face à cela ? Mieux valait ne pas précipiter les choses. Il fallait d'abord que tout se passe le mieux possible avec Cielo. S'il était ce que je pensais, je ferais tout pour apaiser ses soucis, pour le soutenir, je serais là pour lui. Assumer ses conneries, je devais le faire. Soufflant doucement dans ses naseaux, je souris un peu plus, tentant de me montrer réconfortant.

« Où est donc ta mère ? Où est tu né ? »

J'avais besoin de savoir ces choses là, vérifier que mon hypothèse était vraie.
_____
Désolé également de mon retard ^^'
Couleur de Coc' : BurlyWood
Couleur de Kit : LightGreen

FICHE PAR SWAN.


DC : Zéro, Adriel, Toxic, Joshua, Cicéron & Shabet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Petite épopée à papoter d'appétit aux pommiers à papillons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-