RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vue de haut... [A fermer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Vue de haut... [A fermer]   Mar 9 Sep - 9:48

J'étais revenu ici, mais ce n'était pas vraiment un hasard. J'avais marché longtemps, escaladé les roches pointues et dormi sur les hauteurs pour arriver dans ce terrain parfait. Le toit du monde, le sommet des montagnes. La vue y était sublime, on pouvait voir toutes les plaines en contrebas. Mais c'était une partie qui m'intéressait surtout: un camp indien. Celui dont je m'étais enfui il y a quelques mois. Attaqué par les cow boy, ce camps avait été completement ravagé, un vrai massacre autant humain qu'équin. Les hommes n'avaient aucune pitié, j'en avais été convaincu.

J'arrivai enfin à la dernière pente et mes jambes me faisaient souffrir. Je n'avais pas eu l'habitude de grimper autant en aussi peu de temps. Mais cette montagne, je la voyais souvent depuis le campement et mon envie d'y aller m'étais revenue soudainement lors d'un rêve agité.

Je soufflai un grand coup lorsque je vis le magnifique paysage s'étendre devant moi. J'étais bouche bée. Je respirai à grand bruit, comme si je venais de courir, car l'air était rare sur une si grande hauteur. Un calme parfait régnait, le silence total. On entendait parfois un aigle survoler les environs. Le vent se leva doucement, soulevement par bourrasque ma crinière bleuté.

C'est alors que je m'interressai à mon campement. Il paraissait si petit que j'avais du mal à bien le discerner. Mais j'étais sur que d'ici on ne pouvait me voir.
Rien ne semblait avoir changé depuis la dernière fois où je l'avais quitté, si ne c'est qu'il n'y avait plus aucune agitation. C'était completement abandonné. Il restait des vieux tipi cassés, des morceaux de braises éteintes. Je revis mon ancien paddock avec un pointe de nostalgie et de dégout.

Je me pensais completement seul lorsque...




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 


Dernière édition par Cielo le Sam 13 Déc - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Sam 20 Sep - 12:01

(Petit up)




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoukiss
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 79
Points d'Experience : 22
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Sam 20 Sep - 18:57

Un sabot. Puis un autre. En équilibre précaire comme un délicat rouge-gorge sur une ligne électrique, une jument alezane gravissait le sommet de la montagne. C'était une grande aventurière qui n'avait certes que rarement froid aux yeux, mais c'était un délicat parcours qu'elle s'été fixé. Le haut de la montagne, quel idée saugrenue ... Mais on le voyait de partout et c'était une irrésistible envie d'aller voir de là-haut ce qui s'y passe qui lui avait traversé l'esprit. Une idée bien délicieuse quand on est en bas, mais qui se révèle vite un assez mauvais choix. A plusieurs moments, ses membres avaient faillit céder à la peur et l'abandonner. Volontaire, elle avait continué, on ne sait pas trop pourquoi. Elle-même ne le savait pas vraiment, à dire vrai.

Anoukiss respirait bruyamment. Elle d'habitude si discrète était dans une telle concentration qu'arrivé en haut sans se casser une patte été son actuel but et elle ne faisait pas attention à ne pas se faire surprendre. A ce moment, tout le monde pouvait lui faire peur. Ses poils commençaient à se coller à sa peau durcit par la vie sur les chemins. La jument se jura que plus jamais elle ne tenterait d'escapade aussi idiote ... Ou qu'elle y réfléchirait à deux fois au lieu de foncer tête baissée ...

Le sommet se montra enfin et toujours aussi concentré et lente, Anoukiss commença à voir le bout de sa peur. Maintenant, elle s'attendait à découvrir qu'elle avait le vertige ou que pour le retour ce serait trop raide et qu'elle resterait coincée là-haut quelque temps. Elle s'immobilisa et regarda derrière elle. Non, en fait, ça avait l'air d'aller. Heureusement, songea-t-elle un peu amer envers elle-même.

Finalement, elle arriva à destination et laissa échapper un grand soupir de soulagement. Et la vue valait tout ses efforts ! On y voyait tout le territoire indien et l'alezanne aurait juré qu'elle voyait maintes autres territoires qu'elle avait déjà foulée une fois ou deux. Cependant, elle n'y vit qu'un camp indien détruit. Où étaient ce peuple si fier, s'il n'était pas ici ? Avaient-ils des soucis qu'elles ignoraient ? Mais est-ce que les hommes pouvaient avoir des soucis ? Ils passaient leur temps à faire peur à ses semblables et à se croire tout puissant, comment diable pouvait-on les atteindre ?
Alors qu'elle fit quelque pas sur le côté pour observer un autre bout de paysage, elle aperçut un étalon gris, visiblement indien à en juger par une corde et un objet étrange autour de son cou.

La jument s'immobilisa, peut certaines de savoir si il valait mieux redescendre de suite, attendre ou saluer.
" Bonjour. " finit-elle par trancher en souriant avec un faux-contact, de ce sourire crispé que l'on sert dès que le stress est là et qu'on est pas sûr de pouvoir le contrôler.



Journal d'Anoukiss

Spoiler:
 


Dernière édition par Anoukiss le Jeu 25 Sep - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horserpg.forumactif.org/
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Lun 22 Sep - 15:54

L'étalon gris une certaine satisfaction en. Il voyait que les humains n'avaient pas repris ce terrain et qu'il allait maintenant redevenir sauvage. La mère nature allait faire son travail et balayer toute trace d'humanité à cet endroit. Cielo ne voulait plus que les hommes se servent des chevaux, ils ne comprenaient pas que ce n'était pas des outils.
Il jeta un coup d'oeil à son fer doré. S'il le gardait, c'était uniquement pour se rappeler les souvenirs passé. Ce n'était pas un cheval qui voulait oublier, mais un cheval qui voulait avancer, avec les erreurs et les expériences. Il était encore jeune, mais il commençait à s'assagir comme un adulte mature.
Cielo fut soudain sortit de ses pensée. Il sursauta encore en entendant une voix derrière lui. Il n'en revenait pas! Comment avait-il pu baisser la garde au point qu'une jument ait pu s'approcher si près sans qu'il le remarque. Il la toisa d'abord sans rien dire, pour la détailler un peu. Son nez vif lui permit d'identifier que son odeur était celle de sa harde. Immédiatement il fut apaisé. Une bataille ne devait pas être livrée. Elle était brune alezane et sa tête était blanche. C'était assez original et plutôt joli. Quoi qu'en terme d'originalité, Cielo n'était pas mal non plus. Il possédait une crinière blanche au reflet bleuté. Comme il n'y avait pas de nuage, cela devait bien se voir au soleil.
L'étalon dressa les oreilles vers la jument. Il cherchait quelque chose à dire. Ce n'était pas vraiment courant de rencontrer quelqu'un dans cet endroit. Qui plus est, quelqu'un de sa harde, si loin de ses terres.

- Euh, Bonjour. Moi c'est Cielo. Assez drôle de rencontrer un Santaro chez les Indiens.

Son ton était plutôt sympathique et accueillant. Il avait omis de lui demander ce qu'elle venait faire par ici car il n'avait pas envie de devoir à son tour répondre à cette question qui l'embarrasserait.




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoukiss
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 79
Points d'Experience : 22
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Lun 22 Sep - 16:19

Après réflexion, Anoukiss se dit qu'elle avait déjà du le croiser quelque part. En tant que jument de survie, ce n'était pas son genre de rester coller au troupeau et de connaitre le moindre de ses membres, mais elle était régulièrement de passage pour prévenir les autres des points importants qu'elle avait vu. Et lors de ses moments, parfois de nouvelles têtes se distingués, mais elle ne les retenait pas vraiment. Ce n'était pas qu'elle avait une cervelle de moineau, mais plutôt qu'elle n'avait pas la mémoire des têtes avant d'avoir eut un réel bout de conversation avec ses semblables.

L'étalon se présenta alors. Ils étaient du même troupeau. Comment diable n'avait-elle pas eut l'occasion de le croiser avant ? Il était pourtant reconnaissable, un jeune cheval avec une crinière plus bleu que blanche et un drôle d'engin autour de l'encolure, ça ne passe pas inaperçu. Enfin, dans la théorie. Car dans la pratique, Anoukiss venait de prouver que c'était possible et sans aucun soucis. La jument avait bien du temps à rattraper au sein de son troupeau ...

" Je suis Anoukiss. C'est surtout étrange de croiser d'autres chevaux en haut d'un endroit si difficile à escalader ! " dit-elle, rieuse. En effet, avec son allure de moineau sur un fil, elle avait prouvé combien il lui été difficile de grimper jusqu'ici et la jument n'aurait pas envisagé qu'elle n'avait pas été la seule à tenter l'aventure. Une belle escapade qui vallait le point de vue ! Mais qu'assurément, elle ne ferait pas tous les jours.

Cependant, elle pivota sur ses épaules pour mieux observer les alentours. C'était bien pour ça qu'elle été là, à la base. En étendant bien l'encolure et en plissant les yeux, elle pensait pouvoir apercevoir au loin là où le troupeau de Santaro vivait, mais elle fut bien peiné de voir que ce n'était pas le cas.

" Je pensais pouvoir voir le troupeau, d'ici. " expliqua-t-elle à sa nouvelle connaissance en redressant l'encolure et en lui affichant un petit sourire discret. Ce n'était pas son genre de faire des oeillades ou des yeux doux aux étalons, mais elle était toujours souriante. Une qualité, surtout en temps de guerre où les autres étaient plus enclins à faire la trogne qu'à profiter de la vie, mais aussi un défaut, car certains chevaux de mauvais poils était capable de prendre ça pour un mauvais humour.



Journal d'Anoukiss

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horserpg.forumactif.org/
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Jeu 2 Oct - 18:45

(Désolée du retard, la rentrée m'a pris beaucoup de temps ^^)

Cielo écouta, avec attention, la jument lui répondre. Elle avait une voix douce et rieuse. C'était une voix qu'on aime écouter avec une tonalité agréable à l'oreille. Elle s'étonnait de rencontrer quelqu'un ici. Cielo ne réagit pas, mais en son for intérieur, il était aussi supris qu'elle. Surtout une jument de la même harde. L'avait-elle suivi? Non, pourquoi aurait-elle fait une chose pareille? Il n'y avait aucun intérêt à l'espionner, il ne cachait rien.
Enfin, son histoire avec les indiens, mais qui ça pouvait bien intéresser?

Il jeta un dernier coup d'oeil au campement, comme pour vérifier s'il était toujours aussi désert. Puis il se tourna vers la jument. Elle lui explica qu'elle venait observer le troupeau. Etait-ce vraiment possible d'apercevoir celui-ci depuis la montagne? Pas de ce côté-ci en tout cas, il n'y avait que la forêt et les clairières à perte de vue. Mais peut être qu'en se tournant de l'autre coté, derrière le rocher qui culminait au sommet, les terres de Santaro apparaitraient.

- Tu penses que là derrière, on peut voir quelque chose?


Intrigué par la question qu'il venait de poser, l'étalon gris se mit en mouvement. Ses mucles courbaturés se crispèrent de devoir encore travailler aujourd'hui. D'un pas raide, il se déplaça et commença à contourner le rocher. Il s'arreta soudain, ébloui. Le soleil venait de le frapper de plein fouet. Un soleil orange et rose. Ses yeux s'habituèrent et la lumière de l'astre devint plus douce. C'était encore plus magnifique que la vue de l'autre coté. Toute la plaine était colorée d'une teinte orange poupre. Un couché de soleil vu du dessus d'une montagne.

- Viens voir ça Anoukiss! dit-il, bouche-bée.

Il en oublia completement le campement indien. A cet instant précis, il vivait un moment fort, une image qui restera gravée. Il était fier d'avoir parcouru ce chemin et n'avait plus aucun regrets. Sa crinière prenait des couleurs assez étranges sous le soleil bas, il y avait quelques nuances de vert. Il espérait que la jument serait sensible à cette beauté. Il se dit alors, amusé, que cet endroit était parfait pour les jeunes chevaux amoureux. Et cette pensée le gena aussi soudainement, se rappelant que le cheval à coté de lui était une jument.

- Tu vois nos terres?




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoukiss
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 79
Points d'Experience : 22
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Mar 7 Oct - 10:19

(ne t'en fais pas, j'suis pas très regardante sur le temps de réponse, pis j'm'en doutais un peu :p)


Il posa une question intéressante. Et si plus loin on le voyait, en effet ? Cela lui ferait plaisir de voir d'en haut ce que ça pouvait donné. Son territoire, son lieu de vie, elle le connaissait, dans ses moindres soucis, mais elle était curieuse de voir ce que cela pouvait donné, d'ici où ils étaient tels les rois du monde. Anoukiss ne pu s'empêcher d'envier les oiseaux. Eux, ils voyaient toujours le monde d'aussi haut et c'était magnifique, il n'y avait pas de doute à avoir. Elle soupira sans vraiment s'en rendre compte et elle pivota pour suivre le cheval gris, Cielo.

D'un sens, il méritait son nom. Sa silhouette gris d'argent se détaché sur le ciel et ses crins plus bleu que blanc faisait resortir le tout. Tenait-il son nom de son physique ou son physique c'était-il adapté à son nom ? Question idiote s'il en est, mais qui mêrité de faire sourire la jument qui venait de se la poser.

Soudain, il l'appela, visiblement choqué, mais heureux, comme s'il voyait quelque chose de magnifique. L'alezane s'approcha de lui, le collant presque et ouvrit grand ses yeux noisettes. La vaste plaine qui s'étendait sous leurs sabots se teintés d'orange et de pourpre sous les effets du soleil se couchant derrière une montagne. Elle avait déjà vu des magnifiques couchés de soleil, mais celui-ci dépassait l'entendement et les frontières de son imagination. Quel beauté ...

Non, elle ne regrettait vraiment pas d'être monté ici, ni d'être fatiguée. Jusqu'à la fin de sa vie, elle voulait que cette image reste gravée en elle, dans son coeur et dans son esprit. Tel un scanner, elle scruta le paysage pour l'imprimer dans son cerveau. A chaque moment où elle serait seule et sur le point de s'endormir, elle voulait songer et rêver de ce moment unique qui lui était permi de voir.

" Merci Cielo ... " dit-elle doucement, comme à mi-mot pour remercier l'étalon qui lui avait montré cela. Elle était émue de la beauté de mère nature. De sa beauté sauvage, indomptable et souvent incompréhensible, mais pourtant si belle et pleine de surprise.

Il la fit revenir à la réalité, sans vraiment brisé la magie du moment. Demandant si elle voyait leur terre. Elle plissa les yeux à la recherche d'un endroit qu'elle connaissait.

" Ce n'est pas un bout de la forêt qu'on entre_aperçoit là-bas ? " demanda-t-elle en pointant du nez une lisière qui ressemblait en effet à la forêt verdoyante. Ou du moins était-ce ressemblant. Dans son mouvement, elle frola l'épaule du gris.

" Oh, pardon, je suis désolée ! " se confondit-elle en excuse en reculant d'un pas. Et voilà qu'elle se mettait à rentrer en collision avec les autres ! Certes, elle l'avait à peine effleuré, mais quand même.



Journal d'Anoukiss

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horserpg.forumactif.org/
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Mer 8 Oct - 20:27

Le soleil commençait à descendre de plus en plus sur les plaines du Cimarron. On voyait des oiseaux qui planaient à leur hauteur, comme des ombres. C'était assez étrange de les voir voler si près d'eux. Cielo avait les oreilles pointées vers l'avant. Un jeune cheval comme lui était curieux de tout et la vie ne l'avait pas encore lassée, que du contraire. A présent qu'il s'était débarrassé des Indiens, il souhaitait découvrir le monde. Mais il se rappela qu'il apparetenait maintenant à une harde et qu'il avait des responsabilités lorsqu'il sentit la présence d'Anoukiss à ses cotés.

Elle resta bouche bée, tout comme il l'avait été quelques secondes plus tôt. Il jeta un coup d'oeil à son expression. Son visage s'était éclairé au sens propre comme au figuré. Il observa une petite lueur dans ses yeux. Le soleil y brillait comme un diamant.

Il trouva étrange qu'elle le remercia. Il n'avait rien fait en réalité, à part avoir eu la bonne idée de contourner ce rocher. Il regarda alors vers la forêt qu'elle indiquait. La direction semblait bonne, cela devait être la forêt verdoyante de la harde. Il fut alors parcouru d'un frisson quand un souvenir lui revint. A ce moment là, la jument brune et blanche fit un mouvement et le frôla. Cielo n'avait plus eu de contact depuis si longtemps qu'il fit un écart par réflexe et par respect. Il savait que les juments préféraient garder leur distance et avoir leur espace personnel. Elle s'excusa, mais l'étalon gris n'était pas sur de qui avait la responsabilité dans l'histoire. Il rit, un peu nerveusement.

- Ce n'est rien. J'ai bougé moi aussi.


Il enchaina pour éviter de laisser un blanc s'installer. Pendant ce temps là, le paysage commençait à s'assombrir de plus en plus et la descente de cette montagne escarpée risquait de se faire beaucoup plus compliquée dans le noir. Mais Cielo n'avait absolument pas penser à ça...

- Je vais t'en raconter une bonne à propos de cette forêt. La première fois que j'ai rencontré un membre de la harde, j'avais glissé au bord de la rivière et je m'étais coincé la jambe entre deux rocher. Impossible de me sortir de là tout seul. Lumière de Lune est arrivée et elle a du me sortir de là. Imagine un peu ce qu'elle a du penser du petit nouveau, haha!




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cielo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 107
Points d'Experience : 72
Date d'inscription : 21/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Vue de haut... [A fermer]   Sam 13 Déc - 0:25

Comme Anoukiss ne répond plus, je pense qu'on peut cloturer le sujet ;)




Lineart by Aniutqat2 & colo by Palm'

Spoiler:
 


Merci à Anoukiss pour ce super cadeau :heart: :gnéa:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vue de haut... [A fermer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...
» Couleur de la cape de haut elfe
» Conversion Haut elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-