RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le stresse nous rattrape.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zéro
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1164
Points d'Experience : 424
Date d'inscription : 06/10/2012
Joue également : Shabet, Cicéron, Toxic.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Quand le stresse nous rattrape.   Sam 30 Aoû - 19:45

Blocked

La jeune isabelle galopait rapidement, elle semblait presque voler au dessus de l'herbe sombre. Galopant dans le vent, telle une flèche. Il faut dire que quand on se fait poursuivre par des bêtes assoiffés de sang et de chair. Zéro s'était débrouillée pour que les deux loups en question la poursuivent elle et non la bande de poulains apeurés. Maintenant, son cœur battait à un rythme fou, ses jambes la portaient loin, vite, son souffle était cependant rythmée et elle pouvait tenir encore un bon moment. Cependant, les deux bêtes semblaient la rattraper, elles grognaient, hurlaient et poussaient des jappements effrayants. La jeune isabelle finit par gravir une pente, faisant rouler les graviers sous ses sabots, s’écorchant les jambes au passage. Cependant, elle faisait tomber des tas de graviers sur la tête des loups qui couinaient, tentant tout de même de mordre les jambes arrières de leur proie. Enfin! Zéro arriva tout en haut, le poitrail se gonflant avec rapidité, ses naseaux dilatés. Elle toisait les deux loups d'un air supérieur. L'un d'eux arrivait presque à la jument qui se cabra légèrement avant de lui donner un coup de sabot sur le crâne. La bête grise hurla de douleur et dégringola. L'autre couina et préféra rejoindre son compagnon. Lançant un regard mauvais à la jument, les deux loups partirent, l'un d'eux étant visiblement bien blessé, du sang s'écoulant de sa tête. Zéro hennit, victorieuse! Encore une fois! Enfin, elle était tout de même trop sûre d'elle et, tous savaient qu'un jour, ça se retournerait contre elle. Cependant, la jeune isabelle se détourna de la pente, avançant tranquillement sur les rochers, ses sabots résonnant sur les pierres durs. Mais.. un bruit l'intriguait.. comme si un autre cheval avançait. Zéro s'arrêta, fronça ses sourcils puis se détourna. La brise lui porte en effet une odeur équine. Légère. Il était loin? Elle n'en savait trop rien, le sang qui coulait de ses jambes la perturbait un peu. Du moins, perturbait son odorat. On ne sait jamais, elle n'avait aucune envie que ce soit un bipède avec sa monture! Pressée, elle se retourna et descendit la pente en trottant, trébuchant, elle faillit tomber et ses jambes avant se plièrent. L'isabelle hennit de douleur et se redressa d'un coup, finissant la descente en catastrophe. Et voilà, les genoux en sang! Zéro soupira, se traitant d'imbécile de flipper ainsi. Cependant, elle ne voyait pas grand chose.. « EH! Y a quelqu'un?! », fit la jeunette, toisant l'obscurité de la forêt.

© BANGERZ





Scène Zéro & Idylle:
 


Other:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abysse
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 96
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 20/08/2014

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Quand le stresse nous rattrape.   Dim 31 Aoû - 1:47

L'étalon noir fut sorti de son box par son cavalier John, déjà seller, John l'emmena devant la porte du fort et monta dessus. Il fit avancer Jay en dehors du fort, au pas, puis au trot. Ils évitèrent les terres indiennes et continuèrent tout droit. John ne savait surement pas que des chevaux sauvages avait élu domiciles ici, mais Jay n'en était pas inconscient. Ils avançait doucement et tranquillement vers une montagnes, John voulait surement voir ou ils pourraient allaient pour attrapaient un cheval et le ramenait au fort. Cependant, Jay se savait pas le bienvenue ici, si ils tombaient sur des chevaux de la harde de Ciel étoilé, ils allaient surement lui dirent de faire demi-tour. Cependant, quelque chose inssité Jay a continuait d'avancer, il ne savait pas pourquoi.

Ils rentrèrent dans une forêt, qui était il n'y avait non loin, une pente caillouteuse, et s'était, semble t'il, ce que John voulait. Une odeur de sang arriva au naseau du cheval sombre, il secoua sa crinières, du sang ? Se n'était pas du sang qui venait d'une biche, d'un sanglier ou encore d'un lapin, mais se n'était autre que du sang d'équidés. John mit Jay au trop. Ils s’arrêtèrent, les deux, étonné, devant une jument isabelle avec les pattes en sang, l'odeur du sang dégouttais quelque peu Jay, qui regardait inquiet se liquide rouges. John sauta du dos de Jay et s'approcha de la jument isabelle:

- Hé ben ... Si je pensait trouvait une jument blessé ici ...

Jay fit un hennissement qui voulait dire a John que cette jument était sauvages et qu'elle pouvait se relever d'un moment a un autre, Jay s'approcha de la jument et baissa ses yeux vers cette dernières :

- Il va vous soigner.

C'était clair, net et précis.


La vie est un jeu.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand le stresse nous rattrape.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le destin nous guide sur le droit chemin [PV Brent]
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Quand la vie nous fatigue, à quoi bon s'accrocher ? Certains diront que je suis une lâche mais non, c'est faux.
» "Le destin ne nous lâche pas"
» Quand la mort nous appelle doit-on la suivre ? [Pv : Chouchou]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-