RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Besoin d'une épaule, besoin de paroles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adriel
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 226
Points d'Experience : 75
Date d'inscription : 15/05/2014
Joue également : Zéro - Toxic - Cocaïne - Joshua - Shabet

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Besoin d'une épaule, besoin de paroles.   Dim 29 Juin - 5:07



L'étalon à la robe claire marchait silencieusement à travers la forêt de miel, la tête habituellement basse, l'esprit chamboulé par tant de pensées sombres, les yeux plantés sur le sol recouvert de feuilles jaunes. Il n'aimait pas cet endroit, tout ce jaune devenait oppressant, étouffant, invivable. Mais pourquoi il continuait donc à marcher ainsi ? Parce que cela lui infligea une forme de souffrance d'être dans un endroit qu'il n'aimait pas ? Peut-être, peut-être. Paladin finit par soupirer fortement, s'arrêtant entre ces innombrables arbres aux feuilles d'or, il redressa légèrement son encolure et balaya rapidement l'endroit du regard, son regard sombre. Rien. Il n'y avait rien ici, rien de beau, rien à boire, rien à manger. Enfin, si, il y avait de l'herbe mais elle ne lui paraissait pas très bonne.
Et oui, malgré sa condition, notre ancien indien arrivait à encore à douter de la qualité de l'herbe. L'étalon s'ébroua, emmêlant d'avantage sa longue crinière marron clair, reprenant sa marche sans but, son errance de tout les jours. Il évitait toujours le territoire indien, il allait partout sauf chez eux et chez les cowboy, pas question de se faire capturer vous comprenez ? Il détestait fortement les cowboy et leurs chevaux, à quelques exceptions près bien entendu. Il ne mettait pas tout le monde dans le même sac, il y avait bien des chevaux cow boys sympathiques, d'anciens sauvages, d'anciens indiens. Des chevaux un peu comme lui qui désirait retourner à leurs racines mais pour une raison obscure, ne le pouvait. Par exemple, lui, il avait tout simplement peur des souvenirs, de la réactions des indiens et des chevaux.
Cela faisait plus d'un an qu'il était atrocement seul, il s'ennuyait, il désespérait notre jeune étalon à la robe sable. Ce fut une odeur qui le sortit de ses pensées, Paladin mit ses oreilles en avant et s'arrêta, il était certain de reconnaître cette odeur. Une jument à la robe blanche, aux traces marrons sur les joues. Nirvana. Une gentille jument de voleurs qu'il avait connu il y a un petit moment, une ou deux semaines après être devenu sauvage en fait. Il aimait beaucoup cette jument, elle était pleine de bonté, attentive et compréhensive, pas brusque. Et il avait besoin de cela, d'un peu de lumière et d'aide dans sa petite vie nuageuse. L'étalon prit donc le trot et suivit cette odeur.

Nirvana ! , fit-il en voyant enfin la jument à quelques mètres, il avait prit un air enjoué, c'était vrai, il était content de la voir malgré sa mélancolique constante.


Adriel & Innocence


Adi' & Inno':
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Besoin d'une épaule, besoin de paroles.   Dim 29 Juin - 15:03

Aujourd'hui , pas de message a délivré . Justes quelques bruits qui courent et que j'écoute en silence . Une possible guerre qui éclatera bientôt entre les cow-boy et les indiens. Parfois , lorsque je suis dans mon box sombre et dans un état pitoyable , j'entends les voleurs rirent a gorge déployée a l'intérieur de leur grande maison . Il préparent certainement leur plant d'attaque pour se moment la . Il faudra être réactifs , capturer le plus de chevaux possible et profiter qu'il aient l'esprit détourné pour piller les richesses .

Personnellement , je sais que je n'y couperais pas , mais je ne vois pas vraiment ce que je ferais la bas alors que je suis messagère . Mais je dois obéir , je devrais y aller malgré tout .

Toutefois , ce moment est encore assez loin et aujourd'hui , j'ai envie d'aller me promener , illico , j'appelle mon cavalier en hennissant et en me cambrant comme une folle . Mes yeux clairs tranchant avec la couleur sombre de mes yeux guettant la grande et lourde porte de la maison .
Celle-ci grinça en s'ouvrant . Oui , le domaine était très vieux , mais les voleurs n'y prêtaient guère attention .

Je vis mon cavalier sortir . J'ai une complicité hors du commun avec lui . Je sais d'avance qu'il me laissera sortir librement après m'avoir caressée le chanfrein et après m'avoir flatter l'encolure .
Il savait parfaitement que je reviendrais quoi qu'il arrive . C'est comme en pacte que nous nous sommes fait discrètement lorsqu'il m'avais sauver la vie . La déchirure dans mon oreille est la pour témoigner de ce moment a la fois tendu et solennel . .Les instants les plus intenses de ma vie ...

Une fois le rituel affectueux accomplit , il décoinça le loquet qui tenait fermer la porte de mon box et l'ouvrit grand . La liberté s'offrait a moi pour toute la journée . Immédiatement , mes sabots s'élancèrent et un bruit de galop rapide se fit entendre . Je galopais a toute allure vers les terres sauvages .

Je ne m'aventurais que très rarement sur les terres habitées par les humains . Je portais l'odeur des voleurs et j'étais vite repérée par les ennemis .

L'endroit le plus tranquille finalement , c'était les terres libres .
Approchant de cette partie des terres du Cimarron , j'apercevait une grande foret dont les arbres était vêtu de feuilles jaunes . L'endroit semblait provenir d'un autre monde . Tout la bas semblait être immobile . Intriguée , je me rendis sur ces lieux assez fascinants .

En m'aventurant dans cette forêt , je ne savais pas vraiment sur quoi j'allais tomber . Je marchais donc lentement , les oreilles s'orientant dans tout les sens . Le sol était jonché de feuilles jaune et de racines entrelacée . Par moment , je trouvais une ou deux empreintes de sabots . Signe que mes congénères se promenait parfois dans cette végétation morte . Une atmosphère lourde régnait et je n'entendais aucun bruit a part celui de mes sabots .

Alors que je continuais ma promenade , une odeur de plus en plus proche titilla mes naseaux . Je m'arrêtais , tournant la tête de tout les côtés pour voir de quoi il s'agissait . Je reconnaissait cette odeur . Un étalon qui m'étais familier . D'ailleurs , je commençait a percevoir le bruit d'un cheval au trot qui se rapprochait .

Effectivement , après quelques minutes a peine , je vis la silhouette de l'étalon se dessiner et je l'entendis m'appeler . Immédiatement , je vint a se rencontre en souriant .
C'était toujours un plaisir de le revoir . J'aimais beaucoup le fait qu'il se confie a moi suite a ses soucis . Je ne connais pas grand monde qui soit aussi gentil que lui .
Arrivée a côté de lui , je lui tire affectueusement une petite mèche de son toupet et engage la conversation le sourire aux lèvres .


" Hey Paladin ! Que fais-tu donc par ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Adriel
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 226
Points d'Experience : 75
Date d'inscription : 15/05/2014
Joue également : Zéro - Toxic - Cocaïne - Joshua - Shabet

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Besoin d'une épaule, besoin de paroles.   Ven 4 Juil - 21:53

Yellow and friend




Paladin souriait comme un enfant en voyant la grande jument s'approcher de lui, il s'arrêta face à elle et rit légèrement lorsqu'elle vint lui tirer affectueusement une mèche de sa longue crinière emmêlée. Contrairement à lui, Nirvana arborait un beau poil, une belle crinière et une queue non emmêlée. C'était le bon point quand on vivait auprès des bipèdes, on était toujours propres! Mais seul.. on était toujours crade! Enfin, plus ou moins.

Δ Hey Paladin ! Que fais-tu donc par ici ?

Le jeune étalon observa autour de lui, les yeux mi-clos.. c'est vrai. Il ne savait pas du tout ce qu'il fabriquait ici. En même temps, il avait tendance à se perdre. Non, ce n'était pas vraiment qu'il se perdait, c'était plutôt qu'il marchait tellement sans faire attention à ce qui se passait autour de lui qu'il se retrouvait souvent dans des endroits.. étranges. Des endroits où il n'irait jamais en temps normal, en même temps, avant cette année, il ne connaissait rien du Cimarron. Non, il ne connaissait que les belles terres indiennes, voilà tout. Il sourit tout de même, parce que la présence de Nirvana lui faisait du bien. Comme avant quand il était au camp, au milieu de ses amis.

Δ Oh, rien.. enfin, comme d'habitude, je marchais et j'ai atterris ici. Toi, tu vas bien j'espère? Tu n'es pas avec ton humain?

Il regarda autour de lui, comme s'il cherchait le bipède de la jument presque blanche, mais ne voyant rien et ne sentant rien, il reposa son regard clair sur la jument, un fin sourire aux lèvres.


Nirvana x Paladin



Désolé, je n'étais pas super inspirée :/


Adriel & Innocence


Adi' & Inno':
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Besoin d'une épaule, besoin de paroles.   Jeu 17 Juil - 17:15

[ Dsl de répondre en retard ^^' Pas de soucis . ]

Alors que j'écoutais attentivement mon ami , une feuille morte aux couleurs jaune et orangé tomba sur mon toupet et s'y accrocha . Je secouais donc la tête pour la faire tomber et m'en débarrasser .
Par reflex , je regarde en l'air , mes yeux fixant maintenant les feuilles d'arbre . C'était une sensation étrange , j'avais l'impression que dans cette forêt , la seule saison qui régnait toute l'année était l'automne . C'était assez déroutant a vrai dire . Quand on pense qu'à l’extérieur , la sécheresse commence a faire éclater les conflits entre les deux groupes de sauvage et de même pour les indiens et les cow-boy .

La jument , malgré tout toujours a l'écoute de l'étalon répondit a sa question , profitant pour le taquiner un peu :

" Rah la la ... Faudrait peut-être connecter les jambes au cerveau "

D'un air taquin , je lui tira la langue puis poursuivit :

" Ca va ça va . Malgré la chaleur . Heureusement chez nous , il y a assez d'ombrage et nous ne sommes pas trop embêtés par la canicule . Et non , en ce moment , mon humain n'a pas beaucoup de boulot donc il m'a permis de sortir seule . Sympa hein ?"

Je laissais échapper un petit rire amicale avant de faire un signe de tête à l'étalon , lui proposant de marcher a ses côté et se balader un peu en sa compagnie . Grâce au feuillage , l'air restait assez frais et une petite brise assez douce faisait gonfler légèrement mes crins blancs . Ici , le terrain était légèrement accidenter avec des bosses , des racines , des souches , de petit trous . Cela donna une idée a la jument de voleur .

Tout en sautillant presque sur place , la jument se plaça devant l'étalon , face a lui et lui dit avec un air de défis :

" J'ai envie de m'amuser . J'ai une idée . On fait une petit course ? A celui qui arrive le plus vite de l'autre côté de la forêt en passant par dessus tout les obstacles qui se dressent sur le passage. "

La jument souriait et sautillait presque comme une gamine en regardant l'étalon . Elle avait envie de faire monter l’adrénaline et de se faire quelques frayeurs . Elle aimait la sensation de danger .
Sur ces terrains couvert de feuille , On ne voyait pas vraiment ou l'on mettait les pieds et il était facile de se tordre les pieds ou glisser et tomber sur des rochers cachés par les feuilles .  
Revenir en haut Aller en bas
 

Besoin d'une épaule, besoin de paroles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» “Les gens n'ont pas besoin de conseils, ils ont besoin de compréhension.”
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-