RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'absurde et intolérable réalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: L'absurde et intolérable réalité...    Mar 29 Avr - 22:01

    L'étalon marchait droit devant lui depuis longtemps. Il ne savait pas où il allait exactement, mais il y allait. Et d'un bon pas.

    Le convois de plusieurs chariot provenant de la ligne de chemin de fer avait fait halte dans les environs afin de se reposer. Cuatro en avait profiter pour filer. Il lui avait simplement suffit de tirer sur le noeud de sécurité de sa longe. Crétins d'humains. Seulement... Il savait qu'il leur reviendrait. Il leur devait bien ça. Après tout, cela faisait des années qu'ils s'occupaient de lui. Ils croyaient en lui. Alors il resterait auprès d'eux afin de continuer à les combler.

    Le mâle s'arrêta plusieurs minutes afin de brouter l'herbe bien grasse des environs. Le chant des oiseaux rappelaient que le printemps était arrivé. Mais cela ne lui inspiré aucune joie. Rien n'y changerait au fait. Rien ne changerait ce trou noir qui prenait possession de son esprit quand il essayait de se souvenir. Mais de quoi au juste ? De sa famille... De son enfance... Il ne se souvenait tout simplement de rien. Pourquoi temps de souffrance... Il voulait seulement se souvenir alors pourquoi lui avoir volé ce droit.

    C'est les yeux emplis d'une douce souffrance que Cuatro reprit son chemin. La puissance qu'émanait de lui en cet instant aurait put faire reculer n'importe qui. Mais il n'y avait malheureusement personne. Personne pour lui tenir une quelconque compagnie. Personne ayant peut être l'intelligence de le comprendre... Personne qui...

    Une odeur lui fit lever la tête et dresser les oreilles. Une jument. Il se trouvait actuellement dans un champs de pommier. Mais il s'en fichait. Il voulait seulement la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Evanescence
Je ne rigole pas petit, je te mangerais tout crus...

Messages : 256
Points d'Experience : 104
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 16

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    Mer 30 Avr - 23:25

J'arborait toujours ce regard vide, triste et encore aujourd'hui je le fais. J'étais ce que l'on appellent une âme perdue. J'étais.. tiraillée entre le réel et l’irréel. Mon cœur lui était fendu, déchiqueté. Je ne me suis jamais sentis aussi seule de toute ma vie.. jamais. Il me manque. Horriblement. Chaque jours, j'attends, comme un prédateur qui attend que sa proie lui tombe entre les pattes. J'attends d'être délivrée, comme une princesse prisonnière de sa forteresse. Mais.. peut-être était-ce ma destinée ? Peut-être que le grand dieu en a décidé ainsi ? Tant de questions pour une réponse. J'ai toujours crue que j'étais une erreur de la nature. Tout ce que je fais, vire au malheur. Tout ce que je dis aussi. Alors mieux vaut rester muette. S'abandonner pleinement au silence. On dit que le silence est une vertu.. mais aussi une grande nuisance. Alors je suis les deux à la fois..

Et pendant que je pensais,jusque là, mes sabots m'ont menés ici. Une terre, pitoyable comme tant d'autre dans ce monde. J'étais définitivement condamné à périr, à mourir, à vivre dans le passé. Je suis.. prisonnière de mon passé. C'est comme si depuis toute petite, on m'avait jeté un mauvais sort. Je porte malheur. Je suis le malheur. Je suis aussi la nuisance. Qui se préoccuperait d'une jument pathétique qui reste muette ? Je me le demande. J'aimerais parler, mais quelque chose m'en empêche.

Je regardais le sol, de mes yeux vitreux. Puis les relevas, pour apercevoir une fine silhouette dans le lointain. Je m'approchais, doucement, mais sur le qui-vive, prête à détaler à n’importe quel moment. Quand je fût assez proche, je pus en déduire que ce n'était qu'autre qu'un étalon. Cow-boy aussi...

COW-BOY ?

Ma méfiance pris le dessus et je le regardais. Je reculais maladroitement.. baissant le regard, évitant ses yeux. Mes oreilles en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirit-futur-rpg.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    Jeu 1 Mai - 11:17

    La jument noir recula maladroitement devant l'étalon. Cela ne le fit pas rire. Même pas sourire. Il n'était pas du genre à se foutre des autres. Elle avait tout simplement peur. Son corps entier le prouvait : regard baissé et oreilles en arrière. Certains chevaux auraient pris cela pour de la soumission mais il n'en était rien. Cuatro était assez bien placé pour le savoir.

    Le mâle l'observa de sa place. Il ne bougea pas, il ne voulait pas l'effrayer encore plus. La femelle se révéla être une indienne. Normal qu'elle est peur de lui. Sauf qu'il n'était qu'un pauvre poney d'attelage qui passait ses journées à tirer de lourdes charges le nez dans la poussière. C'en était devenu monotone à ses yeux.

    Cuatro baissa la tête afin de trouver le regard de la jument. Il plongea ses yeux sans couleurs définies dans les siens qui étaient bordeaux. Sa voix douce sortit de sa bouche pour se fondre dans l'air...

    "Tu n'as pas à avoir peur, je suis seul..."

    Oh que oui il l'était. Il était seul à se comprendre. Seul à ne pouvoir savoir à quoi ressemblait son passé. Seul aussi parce qu'il n'avait pas réellement d'amis. Et seul dans le cas qu'aucuns humains ne l'avait suivis.

    Le regard de l'haflinger se voila en pensant à ce qu'il venait de dire. Il détourna le regard et releva la tête. Il s'ébroua, mais à quoi bon ? Il n'avait plus de crinière. Juste un simple toupet.
Revenir en haut Aller en bas
Evanescence
Je ne rigole pas petit, je te mangerais tout crus...

Messages : 256
Points d'Experience : 104
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 16

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    Ven 2 Mai - 1:25

Mes pattes, tremblaient, telles des feuilles tremblantes sous la force de leurs plus grands prédateur : Le vent. Menaçant de les décrocher à tout jamais de leurs propriétaire, les menaçant de virevolter à l'infini dans le ciel. Il y a beaucoup d'options pour elles. Ou même les menaçants de les laisser tomber au sol pour se faire et se laisser piétiner. Mais pour ce qui est de mes pattes.. c'est tout autre chose. C'est ma volonté qui les menacent de se dérober pour me faire ainsi, tomber.

Maintenant, revenons à nos moutons. L'étalon, parlait d'une voix douce et calme. Laissant ainsi échapper de sa bouche une phrase qui me mis encore plus sur ses gardes. C'est ce que les prédateurs font, pour essayer d'attirer la proie.. ils essayent de les enjôler avec leurs voix douce et/ou sensuelle. Je levais à peine le regard, le fixant. Il arborait maintenant un regard neutre, ne riant pas. Se fouttant pas de moi. Tout être, aurait pu prendre mon geste comme signe de soummision. Cependant l'étalon n'en fit rien. J'essayais de le regarder, dans les yeux, mais chaque fois je détournais le regard. Je me mis droite, mon encolure relevée. L'étalon était visiblement un haflinger, avec tout son atirail avec lui, je pouvais en déduire qu'il était un cheval de trait. Un étalon bien simple, ce qui fait sans doute son charme.

Mon regard a moi, était celui d'une jument triste au coeur écraser, emmieter. Je pris mon courage et décidas de le regarder en face, bien que sa ne durerais longtemps :

- Ah.. ah oui ? ..

Je le regardais puis regardais ensuite ailleurs. Le laissant la possibilité de me détailler comme il le souhaitais.

( nul sorry :c )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirit-futur-rpg.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    Mar 6 Mai - 11:21

    Son regard se reporta de nouveau sur la jument après qu'elle ait parlé. Les oreilles en avant il se remit à l'observer. La peur était toujours présente en elle. Mais il n'y avait pas que ça. Il y avait également une immense tristesse et une profonde douleur. Comme lui.

    Cuatro soupira en baissant la tête. Ils étaient tout les deux en pleine souffrance. Peut être... Oui peut être... qu'ils pourraient se comprendre mutuellement. Une lueur d'espoir alluma son regard. Il attendait depuis si longtemps de rencontrer une personne qui pourraient enfin le comprendre.

    "Oui... si tu veux tout savoir, mon convoi s'est arrêté beaucoup plus loin au nord d'ici et je me suis détaché en tirant sur mon noeud de sécurité. Mais ils savent tous que je reviendrai donc personne ne viendra à ma recherche, tu n'as pas à avoir peur ... ? "

    Toujours cette manière aussi subtil pour demander le nom des autres. Il lui sourit de nouveau. Il n'aimait pas que les chevaux aient peur de lui. Il n'avait jamais fait de mal à personne et n'en ferait jamais. Il voulait juste la mettre en confiance. Elle pourrait même se révéler être une excellente amie.

    La jument regardait toujours ailleurs. Cuatro en profita pour la détailler du regard. Elle était noir et ses crins étaient striés de mèches bordeaux. Ses yeux étaient soulignés de blanc et une sorte de ligne de la même couleur descendait jusqu'à sa joue, comme une larme. Elle était plutôt jolie.

    L'étalon s'approcha d'elle doucement afin de ne pas l'effrayer et souffla délicatement sur ses naseaux. Il plongea également ses yeux dans les siens, en espérant qu'elle ne prendrait pas peur en voyant qu'ils n'avaient pas vraiment de couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Vertige
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 647
Points d'Experience : 190
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 16
Localisation : Derrière toi.
Joue également : Aurore de Mai, Pentagone, Evanescence

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    Jeu 8 Mai - 13:33

( s'cuse flemme d'aller sur eva. x) )

Evanescence~

L'étalon avait beau ne pas être brusque, mais pourtant je ne pus m'empêcher de trembler, de tourner le regard, de me sentir mal à l'aise. J'avais l'air... stupide ? Peut-être. Mais rien ne disait que l'étalon me trouvais stupide. Au contraire. J'ai eue l'impression qu'il voulus me rassurer, essayer de me connaître... mais j'ai une peur.. monstre des cow-boys et s'il est cow-boy, ça vas compliqué les choses. Mais maintenant c'est à mon tour de faire une effort. D'essayer d'aller vers les autres. Mais mon passé me terrifie, je suis comme prisonnière de celui-ci. Du coup c'est comme si je m'étais condamné a vivre dans la souffrance, la peur et la tristesse. Mais je ne veux pas... je veux redevenir heureuse. Je veux revoir la lumière douce et non cette lugubre noirceur.

Je fermas quelques instants les yeux puis les rouvris pour complètement me tourner vers l'étalon. Je regardais seulement vers ses pattes, incapable de le fixer, comme ayant peur d'y voir un quelconque monstre. Mais cette fois, je pris mes forces et levas doucement le regard vers ses yeux, puis vit qu'il était proche de moi. Il soufflas dans mes naseaux, j'eus un léger mouvement de recul. Ses yeux étaient.. marrons. J'aime bien cela.. il avais ouvris la bouche pour me parler, laissant sa phrase en suspens comme pour me demander mon nom. Je vais devoir lui répondre.. oui je ne veux pas être impolie. Un mot suffiras a lui répondre.

-Evanescence..

Je fixais ses orbes marrons, ou on pouvaient également y voir un passer qui l'effrayait, mais il ne le montrais tout simplement pas.




(c) Harry


Merci IXSLN, Quinn D. Bella, Charbon et Lost Koneko <3:
 












Paske nous, on s'aiment <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    Lun 12 Mai - 18:31

    Apparemment mes yeux ne l'effrayèrent pas. Ils devaient avoir pris une couleur simple tel que le vert, le marron ou le bleu. Le pire étaient quand ils prenaient une teinte rouge sang, gris ou même bleu transparent. Ils n'en faisaient qu'à leur tête. Cuatro ne gérait rien. Il ne savait même pas pourquoi il avait se soucis. Mais ça ne le perturbait pas le moins du monde.

    Elle répondit par un mot. Évanescence. Un nom qui lui allait comme un gant. Cuatro lui sourit de nouveau. Seulement, dans le fond, il se sentait mal. Il avait déjà inspiré la peur à cause des ses yeux et de sa "folie" concernant son passé irrécupérable mais jamais parce qu'il avait été un cow-boy. Un choix qu'il n'avait jamais fais d'ailleurs. De plus, cela se voyait que la jument n'avait pas envie de parler. Très certainement à cause d'un traumatisme sinon elle l'aurait tout simplement envoyer bouler.

    "Tu sais, je suis pas bien compliqué, tu as juste à me demander de te laisser et je partirais."
    Cuatro fit demi-tour et s'approcha d'un pommier, il tendit l'encolure vers l'une des branches de l'arbre et saisit une pomme entre des dents. Il la mangea doucement, appréciant le goût sucré du fruit. Il tourna par la suite la tête vers Évanescence attendant sa réponse. Espérant plutôt, une réponse positive.
Revenir en haut Aller en bas
Opale
 Je suis :
 Je suis :
avatar
Messages : 2455
Points d'Experience : 312
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 20
Localisation : Dans mes pensées
Joue également : Tallulah - Ex Aequo - Hazufel

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    Ven 10 Oct - 20:49

[ Rp' abandonné ? ]





Characters- Opale & Sidka / Line et BG- D'après Dreamworks.
Spoiler:
 

Cadeaux ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'absurde et intolérable réalité...    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'absurde et intolérable réalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'absurde peut être plus proche de la réalité que la logique
» Absurde oppression, et oppressant absurde. [Continuation d'un RP / LIBRE]
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités
» Quel Mort absurde pour lui puissant parmi les puissants...
» Ma réalité est mon rêve.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-