RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux charmeurs pour une jument. [Privée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Jeu 17 Nov - 0:18

" Ils doivent veiller sur nous de là-haut... Se moquant de nos idioties, encourageant nos efforts, pleurant pour nous... "

-Surment... Parfoit j'ai l'impression qu'ils nous protège... Vous croyez qu'ils nous protège?

Avec sa voix qui me berçait, comme le chant des oiseaux d'été, Arya devait avoir raison, car ça doit bien avoir un sens. Après la mort qu'arrive t'il? J'ai toujours cru, moi aussi que de là-haut ils nous protège et surveille le moidre de nos geste. Mais si ils nous protège, en ce moment je me sens délaissé... Amoureux d'une jument, dont un étalon est tout aussi amoureux... Délaissé, incapable de lui avouer... Délaissé, car peut-être qu'elle ne m'aime pas... Délaissé, c'est certain. Depuis des années je cherche le sens d'aimer, et aujourd'hui, je l'ai trouvé. Dès le moment où j'ai vu Arya j'ai su que c'étais elle ma jument, ma raison de vivre. Soudainement une étoile filante passa, et je fis un vœu. Ce vœu était...

En parlant d'Arya ; elle me sortit de mes pensées en me mordant l'encolure... Je ris, puis la suivis au galop. En arrivant à sa hauteur je vis Arya, mais Arya était magnifique... La plus jolie, magnifique, gentille et extraordinaire des juments de ce monde... Un monde pour moi, redevenu parfait en ce moment! Les crins d'Arya avait l'air de nager avec le vent, ce qui la rendait encore plus jolie. Pris dans un tourbillon de sentiment, une poussé d'amour, je, je... J'embrassa Arya, mais à cause que nous étions au galop le baiser se glissa sur sa douce joue. Je l'aimais tellement... Mais je n'avais pas le droit, je ne pouvais pas faire ça.*Mais je ne suis qu'un IDIOT!!!*

-Je... Désolé...

Je stoppa dans mon élan pour laisser Arya et Moon dans le leur. Je venais de gâcher la journée d'Arya, elle qui venait de retrouver son magnifique sourire. Qu'elle continu ça m'était maintenant égale, qu'elle soit avec Moon aussi, car je venais de comettre une énorme erreur. Une de taille, que je n'oublirais pas de si tôt. La lune maintenant haute dans le ciel, était couverte par un nuage qui venez couper toute lumière. La lune, pour moi la reine de la nuit, était maintenant reine de la terreur. Un istant je cru sentir le sol s'affaler sous mon poids, être en enfer, dans un horrible caushemar... J'allais me réveiller un jour?
Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Jeu 17 Nov - 17:41

La Louve noire galopait avec folie et joie! Elle sentait le vent fouetter son visage noire... Le ciel semblait même l'appeler! Elle galopait face à la Lune... Voulant l'attraper, se blottir contre sa douceur et se sentir protéger! Oui, protéger mais pas seulement! Elle voulait aussi voir et reconnaître ceux qui l'avaient quittés... La belle jument blanche qui lui avait donné naissance mais aussi l'impétueux étalon noir qui lui avait toujours apprit à être ce qu'elle était vraiment... Dans ce galop fougueux, on pouvait ressentir ses sentiments... Noirs et froids... Rouges et chauds comme la braise... Son souffle était haletant, ses naseaux dilatées et son coeur tambourinnait comme jamais!

Toujours en train de courir après ses rêves, elle sentit le contact proche des deux étalons... Moon et Calipso étaient là, à ses côtés... Et elle se sentait pousser des ailes! Et puis, son coeur balançait plus d'un côté... Elle devait l'avouer... A ce jeu, l'un d'eux avait gagné et en beautée! Mais l'autre n'était vraiment pas loin... Tout pouvait encore basculer... Elle le savait... Mais son regard n'était pour l'instant que vers un seul étalon...

A ce moment précis, Arya sentit un baiser se déposer sur sa joue et la voix de Calipso résonna:


-Je... Désolé...

Il s'arrêta... Et elle continua de galoper, bien trop gênée pour s'arrêter maintenant! Cela pouvait encore faire bouger la balance... Elle s'arrêta sur la colline un peu plus loin, regardant en contre-bas Calipso... Ce n'était pas un geste déplaisable mais... Il était gênant... Oui, cela la gênait... Surtout par rapport à Moon... Elle resta figée sur place, regardant la robe isabelle dans le noir... Elle secoua ses crins et se demanda si elle n'allait pas le rejoindre... Non, elle était encore trop gênée pour ça! Elle tourna donc la tête et se coucha sur l'herbe verte, voire bleu avec la nuit et observa les étoiles, sachant que d'autres chevaux l'observaient... Oui, comme Calipso et certainement Moon aussi... Santaro... Ainsi que tous les autres membres de la harde comme Foudre avec qui elle avait échangé quelques mots ou la jument avec qui elle avait passé la nuit... Elle déposa ensuite son visage contre son corps, réfléchissant à comment dire ces mots... Comment dire " je t'aime "...


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Jeu 17 Nov - 19:01

Arya galopait, belle comme a lune. Non ! Plus belle que la lune ! Déesse de la nuit, déesse du vent, déesse des rêves... Arya la louve noire, la jument de ses rêve... La jument qu'il aimait... La grande lumière qui venait de le relever du noir de son coeur... Celle qui l'avait guerri... Celle qu'il aimait... Oui ! Oui, il donnerait sa vie pour la voir ne serait-ce que sourire ! Oui, il l'aimait ! Plus que tout au monde, plus que la vie elle-même ! Mais il ne serait comment lui dire... Comment lui avouer...

Calipso les rejoinit, étalons clair et foncé entourant la reine de la nuit. Belle jument entourée de ses gardes du corps. Pensée, qui provoqua le rire intérieure de Moon. Se perdant à nouveau dans ses souvenirs, il devina une chose. Certes, Arya n'épouvairt peut-être pas les mêmes sentiments à l'égards de l'étalon de la lune mais lui, lui savait une chose. Sans elle, les chemins de la vie ne mènent nulle part ! Sans elle, la beauté n'existe pas ! Sans elle, la vie n'a pas de goût ! Sans elle, le vent ne souffle pas ! Sans elle, rien n'es possible... Parce qu'il aime... Et elle est la seule merveille à ses eux... Sublime, maginfique de l'extérieur et rayonnante de l'intérieur.
Quoi qu'elle fasse, qui qu'elle choisisse, il l'aimerait toujours et encore... ll la suivrait juqu'au bout du monde si elle lui demander... Il donnerait sa vie pour elle... Il l'aime !

Soudain, Calipso s'approcha un peu plus d'Arya et essaya de l'embrasser. Mais au galop, ce ne devâit pas être une chose facile. C'est pourquoi les lèvres de l'étalon dérappèrent et il l'embrassa donc sur la joue. Puis, confus, il bredouilla des excuses. Moon se sentit brisé, abattu, réduit, détruit... Mort... Ses jambes se dérobèrent sous lui et il tomba... Il resta au sol un moment... La tête vide mais pas à cause du choc dû à sa chute... Il sentait comme ue fissure se faire au fond de lui... Comme si la plaie qui avait était faîte puis qui cicatrisait venait d'être réouverte... Commme si on venait de lui entailler la poitrine... En y réouvrant le trou béant, caché depuis tant d'années...

Moon resta dans l'herbe fraîche un moment avant de retrouver ses esprits. Clopint-copant, il rejoignit Arya un peu plus loin. Elle était couhé dans l'herbe, tête contre son corps et le regard pensif. Moon se coucha contre elle, bien qu'il ne sâche vraiment si elle le repousserait. Mais il avait besoin de réconfort. Il voulait lui dire,... c'était le moment où jamais... Il ouvrit donc la bouche et dit...

" Arya je..."

Les mots se bloquèrent dans sa gorge lorsqu'il croisa le regard de la jument. Il n'y arriverait jamais... Rah stupide timidité ! Stupide peur ! Ce n'ai pourtant pas compliqué ! Mais il n'y arrivait pas... C'est pourquoi il se contenta de lui faire un sourire penaud.




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Ven 18 Nov - 4:38

[J'ai pensé qu'il pourrait nous rester que deux tours... Le premier pour tout s'avouer et le second la grande final!!!!!! Ça vous va? ^^]


Je me suis dis qu'il devait avoir un sens à la vie, que suite à la mort la vie continu, mais j'en ai toujours douté jusqu'à aujourd'hui... Cette journée où j'ai rencontré ma raison de vivre, l'amour de ma vie, mon sens, ma vie après la mort, la déesse de la beauté, l'ange de ce monde... Arya! Cette jument qui a volé mon cœur, qui était autrefois si lourd, et maintenant si léger! Je me... Non... Oui... En faite j'étais tellement amoureux d'elle, asser pour lui donner ma vie, pour la protéger, pour l'aimer de tout mon âme. Arya, ce nom qui sonne comme une mélodie à mes oreilles, Arya sublime jument, Arya celle qui occupe la plus grande place de mon cœur, Arya... Je pourrais dire tant de chose sur elle, mais à ma mort je n'aurrais pas fini... Arya, la jument dont je suis amoureux, totalement amoureux, tellement amoureux! Quand je la regarde des papillons virovoltent dans mon estomac, un long frisson me parcours le corps du bout de mes sabots à la pointe de mes oreilles, une sensation étrange, comme si je volais s'installe, puis c'était un peu comme si il n'y avait qu'elle et moi... Arya est mon paradis, mon petit bonheur, bref ma raison de vivre... Mais tout ça je l'ai déjà dis, on le sais déjà... Comment lui dire?


Malgré mes pensées chaleureuse et vivante, je suis loin d'elle, planté t'elle un idiot au millieu de la prairie. Depuis ce baiser, le monde tourne du mauvais sens... Une rage m'a envahi, je suis le plus nul des nuls... Le plus gafeur des gafeurs, mais surtout l'étalon dans la plus belle galère de toute la planète. Oui, oui, je suis amoureux de l'extraordinaire Arya, et un autre étalon aussi. Les deux sont plus loin ensemble et moi ici, tel un singlé. J'ai le goût de partir au galop, me coucher près d'elle et lui dire à quelle point je l'aime, je l'adore. Je veux lui dire ce que je ressens, et si elle ne m'aime pas, je vais crier, simplement crier : TUER MOI, LA VIE N'A PLUS DE SENS... Sans Arya moi je ne suis rien... Mais jamais je ne vais la détester, car pour son bonheur je ferais n'importe quoi... La total, n'importe quoi! Bon j'y vais je fis un pads, puis deux, trois, etc... Tout va très bien je n'ai qu'à lui dire la vérité, ou me taire?!? Non, je fonce! J'arriva tout près mais pas asser pour qu'ils remarquent ma présence, je suis discret parfois. J'avança un peu et cette fois j'étais tellement proche des deux chevaux que ma peau touchais presque celle d'Arya, sa peau, non sa majestueuse robe noir parcelé de tache blance, elle étais près de moi. Le doute arriva, avec une armée de papillon pour me faire du mal au niveau de l'estomac. J'ai bien fais de venir? J'aurais dût rester plus loin? Non, non et non! 


-Les choses, elles doivent être mise au point...

Ma voix bloqua laissan droit à un petit bruit grave. Je suis capable, je suis courageux. Il n'y a rien de mal, ce n'est que la vérité, la vie, ma raison d'être... J'y vais un, deux...

-Arya je t'aime! *Rahh trop tard pour reculer* La première fois que je t'es vu, un frisson m'a parcourut le corps, depuis, il est de même chaque fois que je te ragarde... Tu es si jolie, si fantastique, si gentille... Grâce à toi j'ai retrouvé mon monde parfait, tu es ma raison de vivre, je... Je t'aime, je t'adore plus que tout au monde, plus que moi, ma vie... Je t'aime incotrollabement, éperdument...

C'était trop? J'ai trop poussé la note? Pour tout dire j'ai un gros poid en moins sur les épaules... Le sentiment n'est peut-être pas réciproque, mais mon estomac est beaucoup mieu... Non attendez... Pire! Et si elle ne m'aime pas! Zut, parfois, je fais mon destin sur un coup de tête, comme à l'instant.. Peut-être quand mon absence ils s'étaient tout avoué et moi, j'étais en retard? Ils sont peut-être ensemble maintenant, je n'en sais rien...
Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Ven 18 Nov - 19:05

[ Ca me va! ]

Arya sentait son coeur battre à tout rompre à l'idée de s'avouer... Surtout qu'ils ne se connaissaient que depuis le jour même! C'était une très forte attirance, un béguin et un coup de foudre! Du moins, de son côté... Etait-ce aussi le cas de cet étalon? Ou n'était-ce qu'elle? Accepterait-il d'aimer une Louve noire, une Louve terriblement solitaire? Et si jamais il lui arrivait quelque chose... Si il mourait avant elle... Mourait-elle de chagrin comme sa mère? Peut-être... Mais elle la comprenait dans un sens... Etre séparée de celui qu'on aime est un bien lourd fardeau... Rien qu'à cette idée, son coeur se serra... Oui, elle avait peur... Peur de parler... Peur de perdre l'être aimé... Peur d'oublier... Peur de mourir sans lui... Peur de laisser ses poulains seuls... Peut-être n'était-ce que des craintes sans fondement: des choses qui n'arriveraient jamais... Elle l'espérait... Oui, fortement! Elle serra les dents et ferma les yeux...

Quand, soudain, une douce chaleur se fit sentir à ses côtés... Qui était-ce? Calipso? Ou bien... Moon?! Elle se retourna et vit le magnifique étalon noir à ses côtés... Son coeur battait la chamade... Que faire? Il devait l'entendre! Aaah! Rien que d'y penser, elle se sentait rougir de honte! Mais elle n'y pouvait rien... Et oui, son coeur battait pour Moon... Il battait aussi un peu pour Calipso mais le grand gagnant de ce jeu était l'étalon noir... Le fils de la Lune qu'Arya aimait tant... Quand il prononça ces quelques mots:


" Arya je..."

La jument noire crut que son coeur allait s'arrêter... Que voulait-il dire? L'aimait-il aussi?! Non cela ne se pouvait pas... Mais Arya sentait pourtant une grande joie monter en elle surtout quand elle vit ce petit sourire éclairer son visage... Elle sourit à son tour et, pleine de courage, s'apprêta à se lancer! Mais elle s'arrêta... Bien trop gênée! Pourtant, elle devait le dire, non? Oui, elle ne pouvait vraiment pas garder cela pour elle... Son petit coeur de jument battait pour un bel étalon puissant et elle ne trouvait pas les mots pour le dire clairement! Que diable! Vas-y! Se répétait-elle inlassablement... Mais impossible de prononcer ces mots qu'elle voulait tant dire...

Elle sentit tout à coup une autre chaleur... Celle de Calipso... Elle se sentit gênée et afficha un petit sourire, ne niant pas que l'isabelle lui plaisait... Malgré tout, ses yeux restèrent rivés sur l'étalon noir... Mais cette phrase sonna étrangement aus oreilles d'Arya:


-Les choses, elles doivent être mise au point...

Il voulait... Mettre les choses au clair? Cette fois, la jument noire tourna la tête, écoutant attentivement les paroles de Calipso:

-Arya je t'aime! La première fois que je t'es vu, un frisson m'a parcourut le corps, depuis, il est de même chaque fois que je te ragarde... Tu es si jolie, si fantastique, si gentille... Grâce à toi j'ai retrouvé mon monde parfait, tu es ma raison de vivre, je... Je t'aime, je t'adore plus que tout au monde, plus que moi, ma vie... Je t'aime incotrollabement, éperdument...

Elle le regarda, les yeux ronds comme des billes... Il... L'aimait? Elle détourna le regard pour le poser avec gêne et inquiètude sur la robe noire... Que devait-elle faire? Elle ne savait même pas si Moon l'aimait... Et Calipso, lui, si... Elle aimait les deux... Elle le savait pertinnement... Tout allait très vite... Elle réfléchit et n'arriva qu'à une seule et même conclusion: elle aimait plus Moon et bien qu'elle ne sache sa réponse, elle ne pouvait accepter de délivrer ses sentiments à l'étalon isabelle... Elle se retourna et leva son regard vers Calipso et prit son courage à deux sabots pour lui répondre:

" Merci Calipso... Moi aussi je t'aime... Mais moins que tu ne m'aimes moi... Je suis heureuse de savoir tes sentiments malheureusement je ne peux pas te répondre oui... J'ai... "

Une légére pause fut marquée... Elle se sentait mal... Boule au ventre... Boule à la gorge... Un mal de tête horrible... Une profonde angoisse... Pourtant, elle se devait de le dire... Qu'importe la réponse! Une terrible minute passa... Longue et silencieuse... Mais elle se tourna vers Moon et réussit à finaliser sa phrase dans un murmure:

" J'aime Moon... "

Elle detourna la tête et regarda le sol... Elle savait qu'elle venait de faire du mal à Calipso... Et peut-être aurait-elle mal elle-même...


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Ven 18 Nov - 22:39





Moon baissa les yeux, trop gêné. Trop gêner pour terminer sa phrase. Trop perreux pour répéter les hurlements de son coeur à la douce reine de la nuit. Trop timide pour prononcer ne serait-ce que deux mots. Mais surtout trop aveugle pour épargner des avoeux à Arya. L'ironie du sort comme certains diraient. Moon, charmeur, courageux, nonchalent, séduit par une jument ? Pris dans ses propres pièges ? Et allant juqu'au point d'être trop timide pour avouer ses sentiments ? Sentiments, lui brûant la gorge mais se bloquant aux derniers moments. Non par changement d'avis mais par peur ! Oui, il avait peur de la réaction de la déesse de la nuit ! Ironique, oui. Seulement le truc, c'est que cette jument c'est Arya ! Non, ce n'est pas une simple jument ! C'est LA jument ! LA beauté incarnée ! LA louve noire ! LA déesse ! Arya... Simple nom à la sonnorité incomparable ! Incomparable ! Incomparable, pour le coeur du jeune Moon. Simple nom provoquant un concert de battement dans sa poitrine. Simple nom pour lequel il s'arracherais le coeur afin de l'offrir à celle qui est surnommée ainsi. Simple nom mais pourtant si lourd de sens. Moon s'arracha lui même à ses pensée, bien que l'image d'une belle déesse au sourire exeptionnel flottera à jamais dans son esprit.

Calipso arrivait vers eux à petite foulées. Moon releva la tête au son des sabots de l'étalon isabelle. Le fils de la lune éprouva de l'admiration pour ce dernier. Calipso était... unique. Ce devait être un véritable ami ! Du moins, il laissait cette impression. Il était... près à se sacrifier pour ceux qu'il aimait, près à aimer et il était si mûr pour son âge... Oui, l'équidé arborant la robe ténèbres était plus ancien que l'isabelle. Mais Calipso semblait si... grand. Mais pas seulement, il avait aussi un coeur exeptionnel. Un coeur en OR ! Et c'était justement à ce point là que l'étalon noir l'enviait. Rien à voir entre le coeur du jeune cheval clair et celui du ténèbreux. Moon avait un coeur... particulié. Bléssé, abattu, réduit par l'ivresse de l'espérance trop longtemps attendue. Espoirs jamais réalisés... Espoirs envolés... Perdus à jamais... Seul Arya pourraient peut-être rallumé la flamme éteinte depuis si longtemps en lui. Seule Arya... Seule Arya, la déesse inaccéssible dont il était éperdument amoureux.

Le sortant à nouveaux de ses pensées, il pût constater que Calipso se faisait violence contre lui-même. Puis, après quelques minutes de combat, il se détermina et se força à avancer vers Arya. Pas à pas... Pas à la fois hésitants et rapides. Trop rapide pour le fils de la lune, craingnant qu'un choix déchirant retombe sur la déesse de la nuit. Mauvais préssetiments confirmés.

-Les choses, elles doivent être mise au point...

Calipso sembla hésiter mais se reprit, tout juste si'l ne tappait pas du sabot de détermination.

- Arya je t'aime! La première fois que je t'es vu, un frisson m'a parcourut le corps, depuis, il est de même chaque fois que je te ragarde... Tu es si jolie, si fantastique, si gentille... Grâce à toi j'ai retrouvé mon monde parfait, tu es ma raison de vivre, je... Je t'aime, je t'adore plus que tout au monde, plus que moi, ma vie... Je t'aime incotrollabement, éperdument...

Moon serra la machoîre, ferma les yeux et attendit que l'orage passe. Il se vit, lui... tomber... tomber... tomber au fond d'un gouffre sans fin... Le gouffre de la tristesse, du désespoir, de l'oubli... Oui, il voulait tout oublier... Oui, il voulait mourir... Ne plus connaître la souffrance... Ne plus l'endurer... Ne plus partager ses chaînes pesant et s'alourdissant au fure et à mesure des années, sur ses épaules endolories... Epaules trop longtemps mises à l'épreuve... Epaules pas assez larges pour tout supproter...

" Merci Calipso... Moi aussi je t'aime... Mais moins que tu ne m'aimes moi... Je suis heureuse de savoir tes sentiments malheureusement je ne peux pas te répondre oui... J'ai... "

Elle... Elle... Elle l'aime pas ? Une lueur d'espoir, pourtant vaine d'avance à ses yeux, illumina de ses faibles rayons l'âme du jeune étalon noir.

" J'aime Moon... "

Ce dernier n'osa pas y croire. Non, ce n'était pas possible. Ce n'était pas possible ! C'était son imagination, imagination desespérée allant même jusqu'à s'inventer des phrases. Et c'est pourtant à ce moment là que Moon sentit le malaise d'Arya à ses côtés. Malaise qui confirmait les paroles qui venait d'entendre...

Le fils de la lune ouvrit les yeux et le temps sembla s'arrêter. Du moins , son cerveau ne pensait plus. Son coeur battait si vite qu'il lui faisait l'illusion de s'être stoper. Tout... tout... rien... rien... Rien n'existait plus... Il n'y avait plus que lui, une déesse à la beauté imcomparable et deux mots qui venaient d'être prononcés... deux mots signifiant tant de choses... tant de choses que le cerveau en veille de l'étalon noir n'osait imaginer... Il ne savait plus comment il s'appellait... Il ne savait plus où il était...Etait-il mort ? Vivant ? Il n'en savait rien... Il savait juste qu'il était ici, maintenant... et qu'il venait de quitter la terre, venait de quitter le rationnel... Du moins, il ne ressentait plus le sol visible sous ses pattes... Il ne sentait plus rien... Ni l'air frais du soir... Ni l'odeur de la rosée... Rien... le Néant...

Mais il se sentit porter... Il avancer, sans savoir pourquoi... comment... il ne savait pas et ne chercher pas à le découvrir... il était ailleurs et pourtant ici... Il sentit sa bouche s'ouvrir puis se refermer. Ce simple geste lui fit l'effet d'une détonnation dans se oreilles. Son corps s'était remit en route, sa respiration pourtant faible venait se se remettre lentement à remarcher. Il voulait... Il voulait tout dire... tout avouer ! Mais les mots se bousculaient sur ses lèvres avec tant de violence qu'il réussit qu'avec grand efforts à formuler une phrase à peut près cohérente.

- " Je... Arya... je... oui... mais non... mais je... Rah ! "

Il tappa violament sur le sol et réussit enfin à mettre un peu d'ordre dans ses mots.

- " Arya, moi aussi ! Moi aussi j'éprouve la même chose ! Je suis... Je suis... Je n'arriverais jamais à dire tout ce que j'ai sur le coeur mais voilà, je me lance. Arya, louve noire, déesse de la nuit, déesse de mes songes, toujours plus belle, toujours plus rayonnante, toujous plus exeptionnelle ! Tu fait battre mon coeur depuis que je t'ai vu, tu est mon étoile, mon guide, sur les chemins de la vie... Je ne t'ai pourtant rencontré que ce matin mais dès que je t'ai vu... louve noire, jument de la nuit... j'ai sentit un sensation oubliée, depuis bien trop longtemps. Sensation, sentiment que je pensais perdu à jamais,... Mais tu est là, tu est celle, la seule, l'unique, la déesse qui a eu le rare pourvoir de libérer mon coeur. Coeur que j'ai négliger, crû tuer, abandonner... Coeur que tu as ranimmé... Toi, reine que je croyais inaccéssible, perdue... Reine qui vient de m'avouer une chose que même mes rêves les plus beaux n'aurait sû imaginer... Tu est ma lune, j'espère être ton soleil... Je t'aime Arya.."




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 19 Nov - 3:32

[Il faut se refaire un RP ;) Alors ça vous dis? Moi, ouichh!]


Ces choses qui arrive sans prévenir, elles m'arrivent tout le temps. Les choses qui blaissent, elles m'arrivent encore plus souvent. Moi Calipso, étalon isabelle, je suis brisé depuis ma tendre enfance. Depuis cette guerre, et maintenant, cette guerre est dans mon cœur. Il souffre, je souffre. J'entend mon cœur me crier qu'il souffre, qu'il souffre trop. Cette guerre que je croyais fini, elle continu... Par l'amour elle aurait été arrêté, mais maintenant, j'en suis un guerrié... Je me bas pour vivre pour ne pas penser à ce ravin, où il est si facile de s'y jeter. Je veux penser à un champ de fleurs... Mais je mis voix quand même mort... Un petit monde parfait devenu rouge, rouge sang... De mon sang... Je vais toujours être Calipso, mais un Calipso mort...


" J'aime Moon... "

Un choc, une étincelle perdu, une vie terminer...

- " Je... Arya... je... oui... mais non... mais je... Rah ! Arya, moi aussi ! Moi aussi j'éprouve la même chose ! Je suis... Je suis... Je n'arriverais jamais à dire tout ce que j'ai sur le coeur mais voilà, je me lance. Arya, louve noire, déesse de la nuit, déesse de mes songes, toujours plus belle, toujours plus rayonnante, toujous plus exeptionnelle ! Tu fait battre mon coeur depuis que je t'ai vu, tu est mon étoile, mon guide, sur les chemins de la vie... Je ne t'ai pourtant rencontré que ce matin mais dès que je t'ai vu... louve noire, jument de la nuit... j'ai sentit un sensation oubliée, depuis bien trop longtemps. Sensation, sentiment que je pensais perdu à jamais,... Mais tu est là, tu est celle, la seule, l'unique, la déesse qui a eu le rare pourvoir de libérer mon coeur. Coeur que j'ai négliger, crû tuer, abandonner... Coeur que tu as ranimmé... Toi, reine que je croyais inaccéssible, perdue... Reine qui vient de m'avouer une chose que même mes rêves les plus beaux n'aurait sû imaginer... Tu est ma lune, j'espère être ton soleil... Je t'aime Arya.."


Je ferma les yeux, envahi par une tristesse infini... Pire que cette nuit où Buddy est partit... Je crois qu'à cet instant, j'aimerais être près de lui... Tout la haut... Je ne sentais plus mon corps... Le poids de ces phrases étaient tellement lourdes que je tomba lourdement sur le sol... Je me mis à pleurer toutes les larmes de mon corps... Amoureux d'une jument qui se fou de moi... Mais la vie est comme ça ; cruel et sans pitier... J'aimerais toujours Arya... Mais plus rien ne sera comme avant. J'ouvris mes yeux, tellement grand. Asser grand pour voir Arya, et ce sentiment de défaite intance... Sous la lune elle était magnifique mais... Mais elle ne m'aime pas, et ça fini là... Mais pas pour moi! Je me leva, avec des difficultés énorme. Mais quand même, une telle soufrance ne passe pas très bien, impossible de la cacher... Une fois debout, je retomba sous mon poids... Une soufrance terrible... J'aime la louve noir, j'aurais tellement aimer que ça soit différent... Je... Je... Je voulais mourir... Je me leva cette fois avec une dynamique effrayante, qui me fis peur à moi même. Une fois sur pattes je trouva mon équilibre... Je voulais parler mais aucun son ne m'était autorisé, tout était bloqué par un flot de sentiment atroce, un flot de sang... Mais je ne suis pas un étalon comme ça, je suis mature... Après mûr réflexion je pris la parole:

-Je, je suis très heureux pour vous, je sais que Moon est un étalon au grand cœur et qu'il ne te fera aucun mal! Je souris, un sourir forcé, puis tout bas je dis : Mais moi j'ai mal...

Ces paroles étaient vraie, Moon est bien. Mais moi j'étais brisé, je leur tourna dos, puis dans une cadance banal je partis loin d'eux. Loin de mes rêves détruits, de mes espoirs partis, envolé, mais nul ne sais où... Je n'en pouvais plus d'être ainsi, je continua au galop pour laisser les amoureux seul.  J'étais loin, peut-être pas asser, mais j'étais loin. Je me glissa sous l'ombre d'un arbre puis je me mis à crier : 

-TUEZ MOI!!! JE N'AI uPLUS DE RAISON DE VIVRE JE SUIS DÉTRUIT, JE SUIS MORT! Arya... Arya, la louve noir... Je t'aime...

Je senglota, non je pleurais comme jamais, rien ne pouvais m'arrêter, j'étais triste, détruit, fini... Je pouvais confirmer : je ne pouvais pas me réveiller de ce caushemar. Le sommeil fût long à venir, mais quand il arriva, je ne vis que du noir, le néant total... Car mon cœur jadis léger, étais maintenant aussi lourd qu'une pierre... Il n'y avait que le néant et une étincelle qui semblait perdu à tout jamais... Elle s'emblait s'éteindre... Comme moi... Pourquoi vivre si toutes flammes meurent?
Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 19 Nov - 14:40

[ Volontiers! :D ]

La jument ferma les yeux... Elle ne savait ni comment agir, ni comment ils agiraient! Bien qu'elle se doute de la peine qu'elle avait fait à Calipso... Cet étalon avait un grand coeur... Aussi grand que le Soleil... Elle le savait bien: elle n'était pas faite pour lui... Elle était bien trop compliquée au niveau sentimental... Et il avait besoin d'une jument plus gentille... Plus mignonne... Moins sombre que la Louve noire... Mais elle aurait aimé parcourir encore des kilomètres à ses côtés... En tant qu'amie proche si il le voulait bien... Elle ne voulait pas couper les ponts avec un être aussi gentil que lui! Mais elle venait certainement de lui faire tant de mal que... Il n'accepterait pas de rester ami avec elle... Du moins, pour le moment... Mais elle devait se concentrer sur la réponse de Moon... L'étalon noir... Fils de la Lune... Enfant de la nuit... Cet être sombre mais si lumineux qu'éblouissant! Et, très vite, on put entendre le son de sa voix:

- " Je... Arya... je... oui... mais non... mais je... Rah ! "

Et il tapa de son sabot le sol... La jeune Arya sentit un petit frisson l'envahir: qu'allait-il dire? Allait-il la rejeter? Allait-il la faire souffrir? Allait-il prononcer des mots qu'elle n'aurait jamais voulu entendre? Ou accepterait-il ses sentiments? L'aimait-il? Tant de questions... Tant de questions sans réponses! Le coeur serré, la jeune Louve noire écouta la suite:

- " Arya, moi aussi ! Moi aussi j'éprouve la même chose ! Je suis... Je suis... Je n'arriverais jamais à dire tout ce que j'ai sur le coeur mais voilà, je me lance. Arya, louve noire, déesse de la nuit, déesse de mes songes, toujours plus belle, toujours plus rayonnante, toujous plus exeptionnelle ! Tu fait battre mon coeur depuis que je t'ai vu, tu est mon étoile, mon guide, sur les chemins de la vie... Je ne t'ai pourtant rencontré que ce matin mais dès que je t'ai vu... louve noire, jument de la nuit... j'ai sentit un sensation oubliée, depuis bien trop longtemps. Sensation, sentiment que je pensais perdu à jamais,... Mais tu est là, tu est celle, la seule, l'unique, la déesse qui a eu le rare pourvoir de libérer mon coeur. Coeur que j'ai négliger, crû tuer, abandonner... Coeur que tu as ranimmé... Toi, reine que je croyais inaccéssible, perdue... Reine qui vient de m'avouer une chose que même mes rêves les plus beaux n'aurait sû imaginer... Tu est ma lune, j'espère être ton soleil... Je t'aime Arya.."

Alors... Il l'aimait, lui aussi? Elle crut se sentir soulevée par d'innombrables nuages colorés l'emportant vers un monde nouveau... Son coeur serré se sentait désormais libre et joyeux! Son visage était éclairé d'un immense sourire! Elle se sentait bien... Oui, elle se sentait vivre à ses côtés! Mais un bruit sourd la fit redescendre: Calipso tombait sous son propre poids... Etait-il si affecté par ça qu'il ne pouvait plus se lever? Arya se sentait coupable... Oui, elle aurait voulu ne jamais le voir ainsi par sa faute... Mais elle devait se faire une raison: l'amour qu'elle portait à Moon était à l'origine de la souffrance sans fin de l'étalon isabelle, de son ami, de Calispo...

-Je, je suis très heureux pour vous, je sais que Moon est un étalon au grand cœur et qu'il ne te fera aucun mal! Mais moi j'ai mal...

Et il partit au galop! Arya se leva et fit quelques foulées avant de se rendre compte qu'elle ne pouvait lui être d'aucun secours... Elle s'arrêta et soupira en baissant son encolure... Elle s'en voulait énormément mais elle n'y pouvait rien... Son coeur était à l'étalon noir... Elle retourna sur ses pas et resta debout face à Moon:

" Je... Je crois que nous l'avons énormément blessé... "

Elle soupira une nouvelle fois et se recoucha contre l'étalon, se collant désormais bien plus contre le corps musclé de Moon... Elle sentait sa chaleur: il était vivant... Et il devait entendre son coeur battre comme elle entendait le sien... Bercée par la mélodie que cela provoquait, la jument se perdit dans les bras de Morphée... Rêvant de choses qu'elle n'aurait jamais imaginé depuis la mort de ses parents: des proches... Oui, des amis dont Calipso... Et... Pour son plus grand bonheur... Une famille...


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 10 Déc - 20:38

[Désoler pour l'absence :S]
[Calypso : Je veut bien ! =)]

Moon se sentit... comment dit-on déjà ? Ah oui, c'est ça. Il se sentait déconnecté. Déconnecté du rationnel, déconnecté du réel,... Ailleurs... Oui, il se sentait ailleurs... Jamais, jamais il n'aurait penser se vider de touts ses sentiments en quelques phrases... N'empêche que tout ça l'avait mis dans un état second. Non, qu'il se sentait capable de tout mais il avait l'impression de vivre dans un autre monde. Un monde où tout est possible, un monde où la vie est rose,... Il était là, avec Arya et c'est tout ce qui comptait pour son coeur qui a traversé tant d'épreuve pour enfin pouvoir ne serait-ce que contempler le visage d'un déesse. Mais il revint bientôt au réel et la face caché du mot "aimer" s'imposa à lui... Il avait oublié la soeur de ce mot... La "tristesse"... Mais pas la sienne,... celle d'un étalon qui ne méritait pas de pleurer... Un étalon qui s'est battu dans le dur combat de la vie... Sauf que cet étalon-là a toujours gardé la tête haute, il a toujours eu les épaules larges, il a toujours encaissé les coups, uns par uns, sans rien dire... mais en avançant ! Alors que Moon, lui... combien de fois a-t-il baissé la tête face à la cruauté ? Combien de fois a-t-il déserté le chant de bataille de la vie ? Une bonne centaine... C'est pourquoi Calipso ne mérite pas d'être dans cet état...

L'étalon isabelle était là,... presque noyé littéralement dans le fleuve de larmes qui se déverser de ses yeux... Pourquoi ?! Pourquoi lui ?! Pourquoi Calipso ?! Calipso ne méritait pas ça ! Vie cruelle et injuste ! Ne peut-tu pas t'attaquer à d'autre chevaux ?! Moon releva la tête avec hargne et, tout en regardant de ses yeux bleus la lune, voulut crier "Stop !" mais un petit murmure de souffrance s'échappa de ses lèvres... Un simple mot... Un simple mot qui voulait pourtant tant dire...

- " Pitié..."

Aucune réponse... Mais de qui attendait-il une réponse aussi ? De la lune ? Du ciel ? Hum... probable.

Tournant la tête vers la belle Arya, il put voir une confusion profonde masquer son visage. Une larme tiède dégoulina sur la joue de l'étalon de la lune. Pendant ce temps, Calipso s'était relever avec difficultés.

-Je, je suis très heureux pour vous, je sais que Moon est un étalon au grand cœur et qu'il ne te fera aucun mal! Mais moi j'ai mal...

Les serres de la pitié se refermèrent brutalement sur le coeur du fils de la lune, lui arrachant presque un cris de souffrance.

- " Calipso je..."

Il n'eu pas le temps de terminer sa phrase, l'étalon s'élancer déjà à grande foulée dans les collines baignées du clair de lune. Bientôt, il ne fut qu'un point clair noyé dans les ténèbres de la nuit. Arya essaya de le rattraper, en vain. La louve noire revint vers lui, encolure basse.

" Je... Je crois que nous l'avons énormément blessé... "

- " Ce n'est pas de ta faute, tu n'a pas à t'en vouloir "

Il se sentait coupable. Mais vouloir revenir en arrière signifier perdre Arya. Perspective détestable aux yeux de Moon. N'empêche qu'il savait très bien que la vision d'un bel étalon isabelle au coeur d'or mais pleurant à en mourir lui resterait toujours sur la conscience.

Arya se coucha contre lui, se blottissant. Il la berça pour la réconforter, comme autrefois faisait sa mère lorsque la tristesse ceignait son coeur. Le museau plongé dans les crins beiges de la belle déesse, il évita de verser quelques larmes, histoire de ne pas inquiéter la louve noire.





Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique


Dernière édition par Espérance/Moon le Sam 10 Déc - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 10 Déc - 20:43

[ Ce n'est rien! En tout cas, c'est une bonne tout en étant une mauvaise fin! Ca fait vraiment histoire! J'adore! :D Qui commence le futur rp " retrouvaille " de nos trois chevaux? Et ça te dirait un rp Moon? :D ]


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 10 Déc - 22:58

[XD Je vient de te proposer un RP dans les demande Arya x) Oui, je veut bien.
Pour le RP "trio", je vous laisse le commencer, je suis en gros manque d'inspi' :S
Quoique... si la connerie me prend, je risque de le faire x) Je vous préviendrais sur ce sujet. ^^]




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Dim 11 Déc - 0:06

[ Lol oki! :D ]


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux charmeurs pour une jument. [Privée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Deux charmeurs pour une jument. [Privée]
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» Deux poèmes très simple
» Due Date, jument de cow-boy
» Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-