RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux charmeurs pour une jument. [Privée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 19 Oct - 2:56

- " Vous êtes la deuxième jument que je connait, ayant cette faculté."  

Cet étalon me tappe sur les nerfs! Et oui, il peut bien être un charmeur parmis tant d'autres... Moi je suis Calipso, pas n'importe quel charmeur! Je pris une belle posture fière, et me mis à tourner autour des deux chevaux.  

-De mon côté je me nomme Calipso et je n'ai aucun surnom, libre à vous de m'en trouver un... Et pour ma pare, vous êtes unique et cette faculté est très bonne. Lui dis-je dans un petit sourire.

Tien Moon prend ça! Mais ce n'est pas tout. Ohh non, je continua d'avancer jusqu'à Moon où je lui murmura:

-Deux charmeurs, une jument,  je ne peux pas te provoquer... Tu partiras bien avant car moi, je ne veux PAS lui briser le coeur après être passé!

Je marcha encore jusqu'à la magnifique Arya pour stopper et lui sourire. J'avais le goût de lui sourire toute ma vie. Pour sa beauté, pour sa gentillesse et pour tous ce que je vais découvrire sur elle. Si Moon la voulait, je pouvais me battre. Le tuer même voir... Finalement non, je ne suis pas si violent. Mais le laisser gagner, non ça jamais. Calipso le gagnant, Calipso ne perd jamais. Ça tout le monde doivent le savoir. Je veux le voir sur toutes les lèvres, dans tous les yeux. Je veux qu'il le sache, je veux que Moon le dise. Qu'il le crit, qu'il le pense.

Je retomba sur terre, sur ce monde pour la charmée. Je n'imagine pas y arriver dans la lune constamemt. À moins d'y être avec elle. Je lança un autre regard à Moon, mais cette fois un regard de défis, un regard confrontateur. Qu'il comprènne avec ceci:

-Arya si tu aime les framboises je connais un endroit où ils en a pleins!

[À toi Arya, sublime jument :) ]
Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 22 Oct - 15:41

- " Moon. Surnommé fils de la lune par ma très chère mère."

Moon... C'est un joli nom! Pensa notre jeune jument noire! Elle n'avait que très peu l'habitude de découvrir des gens nés sous " le signe de la Lune " ! Cela l'amusa un peu! L'étalon noir du nom de Moon sourit à son acolyte avant de reprendre:

- " En effet, je plaint ce pauvre Santaro. Trop de popularité peut provoquer des agacements. Je comprend que vous préférez le calme, vous êtes quelqu'un qui a les yeux ouverts, qui sait reconnaître le banal pour une valeur, pas quelqu'un qui bouge sans arrêts et qui a besoin de changement."

Que de compliments! La jeune Arya sourit en comprenant que ces deux messieurs étaient ce qu'on appelait des dragueurs! Et oui! Il sourit et continua:

- " Vous êtes la deuxième jument que je connait, ayant cette faculté."

Tiens? La jeune louve noire crut entrevoir une once de mélancolie dans la voix du jeune étalon noir... Qu'avait-il bien pu lui arriver, à lui? Elle se souvint elle-même du cadavre noir de son père... Mais l'autre étalon la sortit de ce cauchemard éveillé! Il tourna autour des deux chevaux... Arya le regarda tourner et l'écouta:

-De mon côté je me nomme Calipso et je n'ai aucun surnom, libre à vous de m'en trouver un... Et pour ma pare, vous êtes unique et cette faculté est très bonne.

Et avec le sourire en plus de ça! La jeune Arya sourit à son tour, voulant se laisser aller à ce petit jeu de séduction... Elle remarqua avec quelle hargne, ils se livraient une bataille silencieuse... Calipso s'approcha d'Arya et lui sourit... La jeune jument noire sourit à son tour, et regarda si Moon semblait aller mieux mais l'étalon isabelle reprit avant qu'elle ne puisse juger de l'état de l'étalon noir:

-Arya si tu aime les framboises je connais un endroit où ils en a pleins!

Elle secoua ses crins et répondit avec un petit sourire:

" Je serais ravie de t'y accompagner un jour! Mais mon estomac est déjà bien remplit... Et je ne pense pas qu'il en supporterait davantage! "


S'amusa-t-elle! Elle ne connaissait rien au jeu de la séduction mais elle allait essayer de les... Suivre dans cette petite partie! Elle commença à s'agiter, tapant un peu de ses sabots gris le sol... Puis, s'avança dans un petit trot vers Moon, le bouscula, repassa près de Calipso, le poussa à son tour, sa cabra et s'élança dans un galop plein de vigueur! Elle voulait un peu les taquiner et sortir Moon de ses pensées morroses: elle ne savait que trop bien la douleur que l'on peut ressentir en pensant au passé! Et c'était ce qu'elle avait lu sur son visage noir... Ses yeux bleus ne semblaient pas pouvoir mentir... Ni ceux de Calipso d'ailleurs!


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Lun 24 Oct - 19:14

Calipso se présenta à son tour, sourire charmeur au lèvre. Ha ha ha ! Jeune étalon, fougueux et prêt à s'élancer dans le danger, tête baissée pour prouver son courage. Oui... quelle jeunesse. Jeunesse que Moon avait gardé... un peu. Rah ! Ok ! On va dire un peu beaucoup ! Malgrès ça, Moon n'était pas comme cette étalon. Non, Moon était peut être charmeur mais il n'était pas... comment dire... énergique. L'étalon noir est un étalon posé et non un étalon qui saute partout et qui est près à se jeter d'une falaise pour faire comme les "grands". Nan... Moon c'est plutôt " Zen, cherche pas la bagarre, c'est le seul jeu auquel tu perdra".

Néanmoins, Calipso n'avait pas compris la première phrase de Moon : il continuait ! Wow. C'est quoi ce taré ? Il cherche à se ridiculiser devant Big-Moon, la star des charmeur. Et voilà qu'il en rajoutait ! Malheureusement la belle jument aux yeux sombres lui rendit une réponse négative qui eu le don de faire rire l'étalon noir en son for-intérieur. A la lueur dans amusé dans le regard de la jument, Moon en déduis qu'elle avait compris à quoi ils jouaient.

La jument bouscula soudainement Moon qui s'affala de tout son long dans la poussière. Et le voilà transformé en verre de terre ! Puis ce fût au tour de Calipso d'être bousculé. Le temps que l'étalon aux yeux de glaces se relèvent, elle se cabra et partit au galop à travers les plaines.

- " Eh ! "

Moon s'élança à sa poursuite, essayant de la rattraper au triple galop. Une fois à sa hauteur, il arracha un pissenlit et lui balança en guise de vengeance. La fleur jaune s'accrocha à sa crinière. Oh ! On dirait les chevaux d'Indiens avec leurs plumes. Seulement c'était une fleur qu'elle portait et non une plume. Penchant la tête sur le côté par curiosité, Moon réfléchis. La plume était le symbole des Indiens, une fleur est plus symbole de liberté.





Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mar 25 Oct - 4:20

Nous étions dans un galop si vif, si puissant, bref un galop parfait. Et il ne falu que Moon glisse une fleur dans la criniène de la jument pour tout gâcher. Mais à bien réfléchire il mettait la fleur, je complimentais! Au fond je gagne, comme toujours. Je les dépassa pour les arrêter et parler à Arya.

-Cette fleur est parfaite pour ta jolie crinière d'or. Elle te donne un air encore plus libre, comme une louve noir... Arya la louve noir!

J'avais assé complimenté, dans la vie il faut se faire désirer. C'est pour ça que je lui tourna dos en la suivent du regard jusqu'à pencher la tête pour brouter. Allait-elle venir me voir pour me parler ou encore m'ignorer? Seulement elle pouvait le s'avoir. Pour l'instant c'est sur MON jeu que je dois travailler pour être sûr qu'Arya m'aime bien. Car dans tous les jeux de séduction, la jument en choisira un, le grand gagnant. Et moi je ne perd jamais, pas Arya, pas elle. Pas ce jeu, pas devant Moon. Arya avait très bien compris le jeu et y prenait partis comme une professionelle. 

Moon lui, n'avait pas l'air de m'apprécier... Moi non plus! Il devait me croire vulnérable, taré, idiot et complétement gaga. Ehh bien mon cher monsieur, je ne suis pas comme ça. Et si il était un bon charmeur? Et si nous étions au même niveau et que nius perderions tous les deux? Hummm à cet instant je deviens songeur, même voir craintif. Mais cette crainte et cette envie de gagner me donna une montée d'adrénaline qui me poussa à faire des choses... De charmeur! Gagner pour de vrai le cœur d'une jument je n'avais jamais réeusis. Je gagnais certe, mais comme un jeu, pas un vrai cœur! Cette fois si je voulais un cœur. Je leva la tête pour faire un clin d'œil à Arya, puis des yeux doux. Je repencha la tête pour ceuillir une touffe d'herbe. Je releva la tête pour tendre cette touffe d'herbe à Arya, question de la partager!
Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 26 Oct - 10:38

La jeune louve noire galopait avec légereté! Libre comme l'air! C'était un des moments qu'elle préférait depuis qu'elle et sa mère étaient devenues sauvages! Enfin, surtout elle... Puisque la blanche n'avait pas survécu à la mort de l'étalon noir... Et... Au fond, elle se demandait si elle n'aurait pas dû rester chez les Indiens... Si cela avait été le cas, sa mère serait sûrement en vie... Tout ça à cause des Hommes... De ces fichus cavaliers venu des forts! Arya les détestait... Vraiment... La jument sentit que l'on arrivait à sa hauteur: elle se retourna briévement et constata qu'il s'agissait de Moon! Elle lui sourit et continua de galoper! Elle le regardait sur le côté et, lorsqu'il arracha une fleur, la louve noire voulut faire un écart pour éviter la vengeance de l'étalon noir: mais trop tard... Enfin, ce n'était pas la pire des vengeances! Le pissenlit resta coincé entre les crins blonds et soyeux de la jeune Arya... Cela lui rappellait l'époque où elle aimait les Hommes... Et où il la faisait arborer des plumes d'aigles! Comme celles que son père portaient... Calipso arriva sur le côté et barra la route aux deux chevaux noirs... Arya se cabra légerément dans un petit freinage obligatoire! Elle se tourna vers lui, un peu surprise qu'on l'arrête ainsi d'avancer...

-Cette fleur est parfaite pour ta jolie crinière d'or. Elle te donne un air encore plus libre, comme une louve noir... Arya la louve noir!

Tiens? Il connaissait son surnom ou cela était-il arrivé ainsi? Dans tous les cas, la jument noire resta surprise... Et il lui tourna le dos pour brouter... Elle... Ne savait vraiment plus quoi penser! Elle l'observait, intriguée... Seuls ses parents et les Indiens lui avaient conférés ce nom... La louve noire! Et bien sûr, quelques chevaux avec lesquels elle discutait parfois... Il leva la tête et lui fit un clin d'oeil... Avant de lui tendre une touffe d'herbe... La jeune jument sourit et accepta: elle tendit son encolure pour attraper la moitié de l'herbe et retira sa tête pour la manger dans un sourire... Elle continua de l'observer et demanda surprise:

" Comment... Comment connais-tu ce surnom que l'on me donne? "

C'était vraiment une énigme pour elle! Puis, se souvenant de la fleur dans ses crins blonds, elle se tourna vers Moon et s'exclama:

" Je te remercie pour cette fleur, Moon... Elle est magnifique! "


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Jeu 27 Oct - 20:55

Calipso tenta une nouvelle tentative, il offrit une bouchée d'herbe à la jeune jument. Elle accepta, surprise qu'il ai, quelques minutes plus tôt, trouvé un de ses anciens surnoms. Puis elle se retourna vers Moon et dit :

- " Je te remercie pour cette fleur, Moon... Elle est magnifique! "

Moon sourit... Non, pas un de ces sourires dont il avait l'habitude mais un sourire mélancolique et à la fois heureux. La ressemblance entre la jument noire et la belle blanche était frappante. A part la couleur, les deux était du même caractère. La jeune Cerisier avait... le même caractère, les mêmes habitudes... c'était à si méprendre. Mais chacune n'avait pas eu la même chance...

Cerisier est morte.

Chose qui n'arrivera pas à Arya ! Il en jure par sa vie ! Jamais, jamais ! Il ferma les yeux et serra les dents... jamais... Il les rouvris et sourit, désoler de s'être emporter, une nouvelle fois, dans ses souvenirs macabres. Il s'approcha de la jument et lui dit :

- " A la base ce n'était qu'une petite fleure, simple et sans particularités. Mais dans vos crins elle devient plus belle qu'une rose. "

Il sourit. C'était vrai, le soleil jouant sur la crinière de la jeune Arya rendait cette fleure aussi magnifique que celle qui la portait.




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Ven 28 Oct - 4:43

" Comment... Comment connais-tu ce surnom que l'on me donne? "

-Je ne savais pas que l'ont t'appelais ainsi, mais pour tout dire, je l'ai lue dans tes magnifiques yeux!

De plus en plus j'étais là, de plus en plus je voyais que Moon avait l'air mal à l'aise. Je veux gagné cette partie, mais je ne veux pas laisser Moon comme ça.

-Moon, ça va? Depuis quelque temps tu a l'air mal à l'aise. Tu peux me le dire!

Cette partie de drague n'allais pas empêcher que je puisse être gentil. Même que j'avais envie d'être son ami. Mis à part le fait qu'il veut la jument qui enflamme mon cœur, il est sympathique!  

" Je te remercie pour cette fleur, Moon... Elle est magnifique! "


- " A la base ce n'était qu'une petite fleure, simple et sans particularités. Mais dans vos crins elle devient plus belle qu'une rose. "

À mince! Il va prendre de l'avance! Il faut que je fasse une remonté. Je crois bien que cette fleur va me gacher cette partie. À moins... Mais oui! Si Arya y pense, il ne doit pas avoir beaucoup de chevaux qui devinnent son surnom, c'est un peu spécial. C'est comme si je la connaissais depuis toujours. Bon, quelque chose pour la séduire, hummm.  

Je tourna un peu autour d'Arya en lui fesan de joli yeux doux. Arriver à sa hauteur je pris ses jolis crins blonds et les tira légerment pour l'amuser. Mais après les avoirs tiré je perdis pied et tomba lourdement sur le sol. Oupsss! Je sais que personne n'est parfait mais en drague, c'est une bétise de trop. Je me releva en souriant et m'ébroua pour ôter la poussière de ma robe. Je me tourna vers Arya et me mis à rire...

-Je suis tellement gâfeux! Comme vous voyez, même en drague... Et avec une jument comme vous, c'était la bétise à ne pas faire! Vous me le pardonner?

Elle n'avait pas l'air d'une jument caprisieuse. Une jument qui me détertera pour le reste de sa vie. Non, je s'avais quelle en était pas une. Non à mes yeux Arya est parfaite, parfaite en son genre. Mais quand elle est là tous est flou, il n'y et que elle et moi, j'entend mon cœur battre. Mais au fond de moi je grimasse. Elle ne doit point m'aimer, elle doit préféré Moon qui est cent fois mieu que moi. Moi je suis Calipso, et personne ne veut de quelqu'un comme moi. J'airais le goût de lui crier tous ça, de lui dire. Mais qu'elle sera sa réaction? Je l'ignore. Je me mis à brouter dans mon coin pour les laisser seul, car la vérité venait de me frapper en plein visage... Je n'avais aucune chance!
Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Ven 28 Oct - 10:56

-Je ne savais pas que l'ont t'appelais ainsi, mais pour tout dire, je l'ai lue dans tes magnifiques yeux!

Arya sourit, gênée par la réponse de l'étalon... Et se retourna vers Moon pour le remercier!Celui-ci sourit, semblant se souvenir de certains événements... Avant de fermer les yeux et de serrer les dents! Que lui arrivait-il? Arya ne le savait absolument pas... Et cela l'inquiétait! Au moment où elle voulut s'approcher de lui pour voir si tout allait bien, il rouvrit les yeux en souriant et lui dit:

- " A la base ce n'était qu'une petite fleure, simple et sans particularités. Mais dans vos crins elle devient plus belle qu'une rose. "

Elle gloussa un peu, rouge car tellement gênée! Elle avait bel et bien affaire à deux charmeurs terriblement doués! Elle lui sourit enfin, le remerciant d'un regard doux... Calipso se mit alors à lui tourner autour, avec des yeux doux... Il se mit à tirer sur les crins de la jument noire, pour s'amuser, et cela fit rire Arya! Mais, il glissa et tomba lourdement! Heureusement, il se releva bien vite et demanda:

-Je suis tellement gâfeux! Comme vous voyez, même en drague... Et avec une jument comme vous, c'était la bétise à ne pas faire! Vous me le pardonner?

Il rit et elle le suivit... Il s'éloigna un peu pour brouter... Peut-être ne se sentait-il pas bien? Elle lui répondit:

" Ne vous en faites pas! Je ne vais pas vous en vouloir pour ça! Mais, j'espére que vous ne vous êtes pas fais mal tout de même? "

Puis elle se tourna vers Moon: la réaction qu'il avait eu plutôt avait choqué les deux chevaux et Arya demanda, tout comme l'avait fait Calipso:

" Est-ce que ça va? Vous ne semblez pas vraiment être en forme, Moon... "


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Ven 28 Oct - 16:32

Calipso s'avança vers Moon et lui assura qu'il pouvait se confier à l'étalon isabelle si quelque chose ne va pas bien. Le jeune étalon aux yeux de glace lui répondit par un sourire qu'il espérer convaincant.

- " Tout va bien, ça n'a rien à voir avec le présent, vous ne pouvez pas comprendre. "

Il lui sourit de nouveaux, espérant avoir l'air amical. Puis Calipso se détourna vers Arya et essaya de jouer avec ces crins. Il réussit, la jeune jument noire éclata de rire mais l'étalon isabelle glissa et s'étala dans la poussière. Moon fit un pas en avant, histoire de l'aider à se relever, l'isabelle réussi tout de même à se remettre sur patte.

Arya s'enquit de la santé du pauvre étalon avant de se retourner vers Moon.

- " Est-ce que ça va? Vous ne semblez pas vraiment être en forme, Moon... "


Ainsi, Calipso n'était pas le seul à l'avoir remarquer. Il en fut déstabilisé. En temps normal, il n'aurait rien avouer et aurait esquiver cette question mais il ne pouvait rien refuser aux yeux sombres de la jument. Quand Moon les fixait, il avait l'impression de plonger dans un puits sans fond, il était comme... comment dit-on déjà ? Ah oui ! Hypnotisé... oui, c'était le mot exact. Par sa façon de faire, par son regard et par sa façon d'être... par tout ce qu'elle entreprenait, il se sentait... ensorcelé par la jeune Arya. Il lui répondit :


- " Ce n'est rien, simplement une souffrance que je doit supporter depuis plusieurs années. Je n'arrive pas encore à trop la maîtriser, voilà pourquoi il arrive que je soit presque au bord des larmes... Mais ce n'est rien, ne vous en faîte pas pour ça."


Il lui fit un sourire désolé. En réalité, ce n'était pas la vérité, Moon souffrait énormément et savait qu'il ne pourrait jamais maîtriser cette douleur qui le hantait nuit et jour. Sauf qu'il ne voulait pas inquiéter Arya.




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 29 Oct - 16:36

" Ne vous en faites pas! Je ne vais pas vous en vouloir pour ça! Mais, j'espére que vous ne vous êtes pas fais mal tout de même? "

La voix d'Arya me fis surceauter, elle m'avait suivis! Elle était venue vers moi , elle ne m'avait pas fuit! Pour la rasurer et pour revenir dans la course je m'exlama:

-Merci de ne pas m'en vouloir, je s'avais que vous n'étiez pas une de ces juments capricieuses. Je n'ai pas mal, ne vous en faites pas! et vous pouvez me tutoyer, ma jolie princesse!

Je rougis en lui faisant un petit clin d'oeuil. Puis elle aussi demanda à Moon si ça allait. Arya était plus convaincante, c'est sûr, qui ne peut pas resister à sa voix, son regard, sa beauté? Pas moi, c'est sûr! Moon non plus car il lui dit:

- " Ce n'est rien, simplement une souffrance que je doit supporter depuis plusieurs années. Je n'arrive pas encore à trop la maîtriser, voilà pourquoi il arrive que je soit presque au bord des larmes... Mais ce n'est rien, ne vous en faîte pas pour ça."

-Moon aucune soufrance n'est oublié... Encore moins la tienne, n'est pas peur dis nous le. Vide toi, parle s'en nous, moi je t'écouterais, oui jusqu'au bout.

Je fis un petit signe à Arya pour qu'elle me suive, pas question de la l'aisser seule. Je m'approcha de Moon et me posta à sa hauteur, pour qu'il me le dise dans les yeux. On a tous une souffrance secrete, celle de Moon je ne la connais pas, je ne connait pas plus celle d'Arya. Mais la mienne serait de perdre Arya, et je sais que je vais surment souffrir, mais je vis avec. Avant que Moon me réponde, je continua à charmer Arya. Je me raprocha d'elle jusqu'à ce que nos peaux se touchent délicatement. Avec ma queud je fouaitas Arya, très doucement, pour la chatouiller. Je ris un peu, je la trouvais tellement belle. Je riais de moi, je me trouvais exessif, je voulais trop Arya? Oui!
Revenir en haut Aller en bas
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Sam 29 Oct - 21:12

Calipso sursauta, surpris par la douce voix d'Arya. Mais il se ressaisit vite et tenta de la charmer en la complimentant et en lui faisant un clin d’œil. Moon serra les dents. Oui ! Il était jaloux, et alors ? Il pense que ça arrive à tout le monde au moins une fois. L'étalon isabelle se retourna vers lui et insista de nouveau.

- " Moon aucune soufrance n'est oublié... Encore moins la tienne, n'est pas peur dis nous le. Vide toi, parle s'en nous, moi je t'écouterais, oui jusqu'au bout. "

Calipso se mit à sa hauteur puis en profita également pour charmer Arya... devant ses yeux ! Moon se mordit la lèvre inférieur, se retenant ainsi de hurler de douleur, de colère, de tristesse et de souffrance. Mais bon... Calipso est jeune, il ne faut pas lui en vouloir, il n'a pas encore connu le douleur et Moon espérait qu'il ne la connaîtrait jamais. Le bel étalon aux yeux de glaces ouvrit la bouche pour répondre mais le sang de sa lèvre gicla avant qu'il ne put prononcer un mot. Il en fut donc réduit à dire :

- " Excusez-moi, ce n'est rien."

Bien mince pour exprimer ce qu'il pensait, en effet. Il se ressaisit et dit :

- " Calipso, tu est bien gentil mais je sais que tu ne peut pas comprendre... J'ai vu des horreurs que j'espère que tu ne connaître





Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Dim 30 Oct - 16:28

-Moon aucune soufrance n'est oublié... Encore moins la tienne, n'est pas peur dis nous le. Vide toi, parle s'en nous, moi je t'écouterais, oui jusqu'au bout.

Il avait sûrement raison... Mais en parler était extrêmement difficile, la louve noire le savait... Ce n'était pas pour rien qu'on l'appellait aussi la solitaire... Car elle avait peur de perdre... Perdre quoi? Ses proches... Perdre la vie... Disparaître comme si tout n'avait été qu'une chimére... La jeune louve noire avait les yeux fermés, se souvenant de la jument blanche qui lui avait donné la vie, couchée sur le sol des plaines alors qu'elle venait d'arriver, sans vie... Mais toujours aussi blanche... Elle se souvint aussi du corps noir, étalé au milieu des tipis Indiens, le sang coulant de son front... Aussi imposant qu'il avait été, aussi fort fût-il, les humains l'avait terrassé... A jamais... Elle rouvrit les yeux, plus triste que jamais... Mais elle sentit le contact d'une peau: Calipso... Il la fouettait de sa queue brune et riait un peu... Arya lui sourit, sans oublier sa peine... Et elle regarda de nouveau l'étalon noir... Aussi semblable que son père... Mais vivant... En espérant qu'il ne meurt pas... Pas comme le grand étalon Indien! Il voulut parler, mais à la place, un peu de sang gicla de sa lèvre inférieur... Tétanisée, la jument noire resta sur place... Du sang sur la robe noire de Moon...

- " Excusez-moi, ce n'est rien."
- " Calipso, tu est bien gentil mais je sais que tu ne peut pas comprendre... J'ai vu des horreurs que j'espère que tu ne connaître


Arya regarda Moon dans les yeux, lisant la souffrance... Elle, elle se sentait horrifiée!... Oui, horrifiée! Elle se rapprocha un peu de lui, donnant un léger coup de museau sur son encolure, disant avec une petite voix tremblante:

" Je... Je crois que je te comprends... En partie... "

Elle s'éloigna un peu et se coucha sur le sol des collines... Respirant l'air frais, essayant de calmer sa peur, ses angoisses...


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Dim 30 Oct - 17:00

" Je... Je crois que je te comprends... En partie... "

-Moi aussi si tu as vue des horreurs, je suis un peu comme toi...

Moon se morda la lèvre jusqu'à en saigner. Il avait peut-être vue des horreurs, comme moi. Les batailles indiens vs cows-boy sont affreuse, trop affreuse! Arya devait se sentir mal car elle partit plus loin. Moi je jeta un petit regard à Moon et partis rejoindre Arya. 

Arrivé près d'Arya je la vie, elle avait l'air de souffrire, d'avoir peur, d'être angoissé alors je me coucha contre elle... Je plongea dans mes souvenirs, je vis Buddy me saluer, puis aussi vite que l'éclaire je vis sa compagna arriver puis partir avec Buddy chez les indiens... Puis du sang, mon sang, son sang... Beaucoup de sang, des morts, des vivants... Buddy et sa compagne, plein de sang, un dernier souffle, une dernière phrase, encore du sang... Puis la mort. Ma respiration accéléra mais je la contrôla pour ne pas effrayer Arya. J'étais encore collé contre elle. Je sentais son petit cœur battre... Je la caressa en collant mon encolure contre la sienne et dis:

-Ma beauter, il y a un problème?

[Arya tu peux répondre pour qu'on reprenne l'ordre normal!]
Revenir en haut Aller en bas
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 2 Nov - 23:11

J'avais pas terminé mon RP :/




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 2 Nov - 23:14

Oupss, ça va changer quelque chose? •~•
Revenir en haut Aller en bas
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 2 Nov - 23:15

Pas grave, je vais continuer comme ça =)




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 2 Nov - 23:36

Arya s'avança vers Moon et lui donna un léger coup de museau sur l'encolure. Puis d'une voix hésitante, elle dit :

- " Je... Je crois que je te comprends... En partie... "

Moon sentit son coeur chavirer et ses jambes se dérober. Il mit sa joue contre l'encolure d'Arya. C'est la première fois qu'il se sentait réconforter. Oui,... il se sentait moins seul, moins... "solitaire errant". Du moins, il pensait. Il huma le délicat parfum des crins de la jument noire. Puis la vérité s’imposa à lui, les lourdes chaînes qu'il avait dû portait pendant toutes ces années doublèrent sur ses épaules. Il n'était pas seul et là était le problème.

Comment ? Comment ?!!! Comment une jument si douce, si gentille et si... belle pour vait avoir vécu ça ?! Comment ???!!! Mais surtout "Pourquoi" ! Non ! Non ! Il refusait ! Il refusait d'y croire ! Moon avait regardait la mort droit dans les yeux ! Il a vu Cerisier tomber à ses pieds, inerte...

...morte.

Arya avait-elle vu ces mêmes horreurs ? Sûrement... et malheureusement. Il n'était pas le seul à partager cette souffrance mais le pire c'est que la personne qui venait de lui dire qu'elle pouvait comprendre était... Arya. Et c'était intolérable qu'Arya souffre autant que lui. Oui, intolérable ! Mais il fallait pourtant se rendre à l'évidence même. La vie est cruelle. Et la mort est sadique. A toute deux, elle forment ses pires ennemies. Seulement... pourquoi Arya ? Pourquoi elle ? Aucune réponse. Dailleurs, de qui attendait-il une réponse. De la cruauté elle-même ? Hum, bien probable.

Pendant ses réflexion, Arya s'était éloigner sur les collines. Respirant l'air frais à grands poumons et admirant sans doute les aigles tournoyant au dessus-de sa tête. Il la rejoignit, crinière au vent et boule au fond de la gorge. Arrivé à sa hauteur, il osa enfin lui demandait.

- " Que pensait-vous connaître ? "

Histoire de bien vérifier ses pensées. Il refusait de croire à ce qu'Arya souffre autant que lui.




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Jeu 10 Nov - 19:36

[ Désolééééée! >< C'est de ma faute, je croyais que t'avais fini! Embarassed ]

-Moi aussi si tu as vue des horreurs, je suis un peu comme toi...

La jument noire sentit la joue de l'étalon noir avant de partir... Et très vite, Calipso la rehjoignit... Elle était tellement concentrée à essayer d'oublier qu'elle ne le sentit pas se mettre à ses côtés... Elle voulait oublier... Et, en même temps, se souvenir de ceux qui l'avaient vu naître... Oui, c'était totalement paradoxal: oublier et se souvenir... Pourtant, c'était important... Important d'oublier le sang de ces deux êtres... De cet ange et de ce démon... Elle reprit ses esprits en entendant la voix de l'étalon à ses côtés:

-Ma beauté, il y a un problème?

Ma... Beauté? Cela la fit sourire... Elle, une beauté? Pas tant que ça... Elle n'osa rien répondre... Oui, elle se sentait mal... Une voix se fit de nouveau entendre: celle de Moon.

- " Que pensait-vous connaître ? "

La jument noire tourna la tête et le vit, les crins dans le vent... Elle se releva, se mettant à proximité des deux étalons et entama:

" Si je vous le dis, me direz-vous votre peine? "

Elle sourit tristement et se retourna vers le vide avant de continuer:

" Je connais... J'ai connu la mort... Cette chose ignoble qui nous arrache nos êtres chers! Les miens m'ont été enlevé par deux choses... "

Elle releva la tête, se souvenant de son passé, et continua:

" J'étais destinée à un Indien... Mais les Cow-boys m'ont pris mon camp... Mon Indien... Mais surtout, ils m'ont pris mon père... Un grand étalon noir plein de sagesse et de force! Il était respectée et impétueux! Les Indiens même le craignaient lorsqu'il devenait un démon! Mais, avec moi, il était toujours un ange... La dernière image que j'ai de lui... Est celle d'un cadavre, faible et totalement inerte, d'un cheval noir, avec du sang... Beaucoup de sang qui coulait de son front... "

Elle s'arrêta une minute, sentant les larmes montaient mais se retint tant bien que mal...

" Ma mère et moi nous sommes enfuies après l'avoir vu, et après que l'on nous est mit en joue: ils étaient prêts à tirer sur n'importe qui... Homme ou Bête... Nous avons errés et errés... Je me faisais facilement à cette vie... Mais l'ange blanc, elle, non... Quand nous sommes arrivées face à la harde, elle est tombée et ne c'est jamais relevée... Comme si elle avait accompli son destin, elle est partie... Rejoindre son amour qui l'avait laissé dans la solitude: son meurtrier... Voila la douleur de perdre des êtres chers ma suis-je dis... Mais je comprends ma mère: elle ne pouvait vivre sans l'étalon noir... "

La jument s'arrêta enfin, les larmes aux yeux, se retenant plus que tout de pleurer, essayant de garder un petit sourire, bien qu'il ait été triste... Elle se retourna ensuite vers les deux étalons, attendant qu'ils prennent à leur tour, la parole...


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Jeu 10 Nov - 21:58


[Pas grave =) ]

Arya était... trisite. La voir ainsi appéna Moon qui sentit une boule se former au fond de sa gorge.

" Si je vous le dis, me direz-vous votre peine? "

Il voulut refuser, histoire de lui éviter de verser quelqus larmes et de se remémorer ses horreurs du passé mais il ne pouvait rien caché aux yeux de la jument.

- " Je vous le promet. "

Elle lui fit un sourire triste avant de retourner à la contemplation des plaines qui s'étendaient à pertes de vue.

- " Je connais... J'ai connu la mort... Cette chose ignoble qui nous arrache nos êtres chers! Les miens m'ont été enlevé par deux choses... "

Les yeux dans le vague, elle avait l'air de revivre des scène de son passé.

" J'étais destinée à un Indien... Mais les Cow-boys m'ont pris mon camp... Mon Indien... Mais surtout, ils m'ont pris mon père... Un grand étalon noir plein de sagesse et de force! Il était respectée et impétueux! Les Indiens même le craignaient lorsqu'il devenait un démon! Mais, avec moi, il était toujours un ange... La dernière image que j'ai de lui... Est celle d'un cadavre, faible et totalement inerte, d'un cheval noir, avec du sang... Beaucoup de sang qui coulait de son front... "

Elle maqua un temps d'arrêts, essayant de se ressaisir. Les larmes devaient lui montait au yeux. Puis elle reprit, d'une voix légèrement plus faible et plus tremblante.

" Ma mère et moi nous sommes enfuies après l'avoir vu, et après que l'on nous est mit en joue: ils étaient prêts à tirer sur n'importe qui... Homme ou Bête... Nous avons errés et errés... Je me faisais facilement à cette vie... Mais l'ange blanc, elle, non... Quand nous sommes arrivées face à la harde, elle est tombée et ne c'est jamais relevée... Comme si elle avait accompli son destin, elle est partie... Rejoindre son amour qui l'avait laissé dans la solitude: son meurtrier... Voila la douleur de perdre des êtres chers ma suis-je dis... Mais je comprends ma mère: elle ne pouvait vivre sans l'étalon noir... "

Vers la fin, sa voix monta dans les aigüs. Elle se tourna vers lui, les yeux emplit de larmes. Moon sentit les serres de la pitié meurtrir son coeur. N'y tenant plus, de voir le si beau visage d'Arya détruit par une tristesse surgit du passé, il passa sa tête au dessu de l'encolure d'Arya, de façon à ce que sa tête se retrove dans les crins du cheval noir. Sa mère le réconfortait ainsi... avant. Il berça doucement la jument noire, cela permettait non seulement de procurer le courage dont Moon avait tant besoin pour raconter à son tour, son histoire mais aussi pour réfoncorter la louve noire. Puis, il prit une inspiration et, les yeux dans le vague, replongea dans les horreurs d son passé...

- "Je suis né chez les Cow-Boys. D'un étalon noir nommé Night et d'une jument crème nommé Aphrodite. Chacun étant cheval de Cow-Boys, malgrès les origines indienes de ma mère, je suis donc né chez ces... bipèdes."

Il prit une nouvelle inspiration et continua, la voix se serrant en, repensant à la suite.

" Mon père était... indomptable... Il avait cet esprit farouche et têtu que j'ai perdu... Pour les Cow-Boys, il ne servait donc à rien... Ils... Ils... Ils le tuèrent... devant ma mère et moi... J'ai vu le coup partir... Il s'est affalé... ma mère a bondit sur ses pattes et à tambouriner sur la porte de son box sans que je comprenne... la porte à céder et elle m'a fait sortir du fort au galop... Elle m'a dit de venir avec elle... Ele retournait chez les Indiens... Je lui ai demandé comment on faisait pour pap... mon père... elle m'a dit qu'il dormait et... ne se réveilleait pas encore... pas avant que je devienne grand... Je n'ai compris que plus tard qu'il était... ... ... plus de ce monde... "

Des larmes dégoulinèrent des yeux de glace du jeune Moon. Mais son coeur, lui pleurait des larmes de sang. Il continua à grande peine, la voix tremblante...

" Mama... Ma mère... est... morte... pendant le voyage... Elle... Elle m'a dit quelque chose avant de mourir... de marcher en direction du soleil couchant... J'ai suivit son conseil... et... je susi arrivé chez les Indiens... J'ai finit de grandir là-bas... ils m'ont adoptés..."

Sa voix se brisa, répendant des éclats de verre tranchant sur son coeur.

" Là bas... Là-bas... Là-bas j'ai rencontré une jument... dont je suis tombé amoureux... ... ... .... Cerisier... Mais... un jour... le camp fut attaqué par les Cow-boys..."

Il ferma les yexu et serra la mâchoire, endurant la souffrance comme elle se présentait.

" La panique... L'odeur de la peur... Le sang qui giclait... ... ... Je me souviens de chaque détails... Je me souvient m'être précipité vers elle... Son cirs à retenti... L'horreur m'a glacé... ... ... C'était trop tard... ... ... J'ai baissé les yeux et je l'ai vu... Elleétait là... A mes sabot... ... Sa robe blanche souillé par le sang... ... ... a robe si blanche... Cette blancheur que je croyait éternelle... avant... ... Elle était là.... inerte... ... ...


... morte...


Mais... vous me rappellez cette jument... vous avez les mêmes attitudes... le même caractère... c'est pour ça... Pour ça qu'à chaque fois que je vous voit... je la voit elle aussi... tel que je l'ai regardé pour ladernière fois... morte... ... ... ..."

Sa voix se coupa dans un élan de tristesse... morte... il refuait d'accepter ce mot... Il refusaitr d'ouvrir les yeux pour revoir le visage qui avait rallumé son coeur... Il refusait de LES revoirs... il ne voualit plus... Il ne voulait plus souffrir ou faire souffrir... Non... Il avait peur... Peur de la réaction d'Arya... Il l'aimait...











Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique


Dernière édition par Espérance/Moon le Ven 11 Nov - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Ven 11 Nov - 4:27

   [C'est pas grave! Tant que tu es là! ^^]

" J'étais destinée à un Indien... Mais les Cow-boys m'ont pris mon camp... Mon Indien... Mais surtout, ils m'ont pris mon père... Un grand étalon noir plein de sagesse et de force! Il était respectée et impétueux! Les Indiens même le craignaient lorsqu'il devenait un démon! Mais, avec moi, il était toujours un ange... La dernière image que j'ai de lui... Est celle d'un cadavre, faible et totalement inerte, d'un cheval noir, avec du sang... Beaucoup de sang qui coulait de son front... "

Arya reprit:

" Ma mère et moi nous sommes enfuies après l'avoir vu, et après que l'on nous est mit en joue: ils étaient prêts à tirer sur n'importe qui... Homme ou Bête... Nous avons errés et errés... Je me faisais facilement à cette vie... Mais l'ange blanc, elle, non... Quand nous sommes arrivées face à la harde, elle est tombée et ne c'est jamais relevée... Comme si elle avait accompli son destin, elle est partie... Rejoindre son amour qui l'avait laissé dans la solitude: son meurtrier... Voila la douleur de perdre des êtres chers ma suis-je dis... Mais je comprends ma mère: elle ne pouvait vivre sans l'étalon noir... "

Arya, cette jument si douce, si merveilleuse devait être si triste. Une larme coula le long de ma joue, si elle était triste, moi aussi. Elle était un peu comme une partie de moi, une partie que je n'avais jamais découvert...

- "Je suis né chez les Cow-Boys. D'un étalon noir nommé Night et d'une jument crème nommé Aphrodite. Chacun étant cheval de Cow-Boys, malgrès les origines indienes de ma mère, je suis donc né chez ces... bipèdes."" Mon père était... indomptable... Il avait cet esprit farouche et têtu que j'ai perdu... Pour les Cow-Boys, il ne servait donc à rien... Ils... Ils... Ils le tuèrent... devant ma mère et moi... J'ai vu le coup partir... Il s'est affalé... ma mère a bondit sur ses pattes et à tambouriner sur la porte de son box sans que je comprenne... la porte à céder et elle m'a fait sortir du fort au galop... Elle m'a dit de venir avec elle... Ele retournait chez les Indiens... Je lui ai demandé comment on faisait pour pap... mon père... elle m'a dit qu'il dormait et... ne se réveilleait pas encore... pas avant que je devienne grand... Je n'ai compris que plus tard qu'il était... ... ... plus de ce monde... "" Mama... Ma mère... est... morte... pendant le voyage... Elle... Elle m'a dit quelque chose avant de mourir... de marcher en direction du soleil couchant... J'ai suivit son conseil... et... je susi arrivé chez les Indiens... J'ai finit de grandir là-bas... ils m'ont adoptés..."" Là bas... Là-bas... Là-bas j'ai rencontré une jument... dont je suis tombé amoureux... ... ... .... Cerisier... Mais... un jour... le camp fut attaqué par les Cow-boys..."" La panique... L'odeur de la peur... Le sang qui giclait... ... ... Je me souviens de chaque détails... Je me souvient m'être précipité vers elle... Son cirs à retenti... L'horreur m'a glacé... ... ... C'était trop tard... ... ... J'ai baissé les yeux et je l'ai vu... Elleétait là... A mes sabot... ... Sa robe blanche souillé par le sang... ... ... a robe si blanche... Cette blancheur que je croyait éternelle... avant... ... Elle était là.... inerte... ... ...

... morte...

Mais... vous me rappellez cette jument... vous avez les mêmes attitudes... le même caractère... c'est pour ça... Pour ça qu'à chaque fois que je vous voit... je la voit elle aussi... tel que je l'ai regardé pour la dernière fois... morte... ... ... ..."


Je me sentais faible, si faible devant cette tristesse. J'avais connu de ces choses mais certe, elles n'était pas aussi horrible. Arya nous a fait promettre de raconter la nôtre, notre histoire. Face à elle, je n'y peux rien, même si mon histoire est fade, j'ai promis...

-Je n'ai pas vécu de tels horreures... Ma mère et mon père mon élevé, mon fait grandire dans un monde parfait... Un monde qui en grandissant, ce gâche... Un jour je suis partis, loin de mes terres natale. Je voulais vivre ma vie, alors que je me rend compte que beaucoup de chevaux voudraient avoir ma chance... Bref  j'ai changé de troupeau pour être loin d'eux, et rencontrer d'autres personnes. Puis étalon de mon âge est venu me parler... Buddy... Nous sommes vite devenu très proche... De très, très bon amis... Sauvage et farouche! Puis une pouliche est venu sur nos terres... Nyla, jeune indienne. Et Buddy ce sacré charmeur la charmé, elle n'était pas facile... Au bout d'un certain temps elle tomba amoureuse, tout comme Buddy... Et ils sont partis chez les indiens...

Ma voix se brisa. L'histoire était banale certe, mais pour moi... Elle est d'une tristesse infinit...

-Moi je suis resté parmis les sauvages, et je n'avais personne, Buddy comptait trop pour moi... Mais il était parti avec Nyla! Moi, ma vie continuait mais au ralenti... Un jour il y avait eu des coups de feu, et j'étais tellement inquiet que je partis au camp indien... Pfff, quelle connerie! Je kickais les cow-boys, j'aidais les indiens, mais je n'est pas vu Buddy... Puis les cow-boys partirent, laissant derrière eux, une énorme marre de sang... Je déteste la guerre qu'il y a toujours eu entre eux... Je me mis à chercher, chercher et chercher... Puis biensûr, parceque la vie est cruel, je vis Buddy couché contre Nyla, il avait essayer de la protéger, mais les deux avaient été atteind par une balle de fusil... Buddy respirait faiblement... Trop à mon goût. Je m'approcha de lui et il murmurait quelques mots que je ne compris pas... Sauf ceux de ne jamais aller dans un camp, de rester sauvage... Loin des guerres et du sang... Je me coucha, dans le sang... Toutes les robes étaient taché de sang, même la mienne... Buddy mourra à mes côtés... Pendans que je voyais mon monde si parfait s'écrouler... Ce monde toujours taché de sang et de morts... Des choses qui ne devraient être connu. Je le trouvais idiot d'avoir protégé Nyla avant de me rendre compte... Que moi aussi j'aurais protégé elle que j'aime...

Je coulas un long regard plein de tandresse à Arya. Je l'aime... Oui, JE L'AIME!!! Et Moon aussi malheureusement. Je s'avais que pour elle, c'étais difficile. Alors j'alla me coller contre pour lui murmurer:

-Oui une bauté, une vraie, la plus belle des bautés de ce monde!



Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mar 15 Nov - 17:48

La jeune jument se sentait mal... Terriblement mal... Son regard était perdu dans celui bleu de l'étalon noir... Son coeur battant comme jamais, porté par la tristesse... Moon se rapprocha et permit à la Louve noire de cacher son visage entre ses crins... Il la berça d'une façon douce et rassurante qu'Arya apprécia, se laissant totalement aller sous ces crins noirs qui la protégeaient des yeux extérieurs... Il finit, lui aussi, par conter son histoire, avec difficulté...

- "Je suis né chez les Cow-Boys. D'un étalon noir nommé Night et d'une jument crème nommé Aphrodite. Chacun étant cheval de Cow-Boys, malgrès les origines indienes de ma mère, je suis donc né chez ces... bipèdes."
" Mon père était... indomptable... Il avait cet esprit farouche et têtu que j'ai perdu... Pour les Cow-Boys, il ne servait donc à rien... Ils... Ils... Ils le tuèrent... devant ma mère et moi... J'ai vu le coup partir... Il s'est affalé... ma mère a bondit sur ses pattes et à tambouriner sur la porte de son box sans que je comprenne... la porte à céder et elle m'a fait sortir du fort au galop... Elle m'a dit de venir avec elle... Ele retournait chez les Indiens... Je lui ai demandé comment on faisait pour pap... mon père... elle m'a dit qu'il dormait et... ne se réveilleait pas encore... pas avant que je devienne grand... Je n'ai compris que plus tard qu'il était... ... ... plus de ce monde... "


La jument noire sentit des larmes coulaient sur son encolure: celle de l'étalon noir, emprunt au chagrin... Elle reserra son visage contre l'encolure de Moon, cherchant à le réconforter du mieux qu'elle pouvait...

" Mama... Ma mère... est... morte... pendant le voyage... Elle... Elle m'a dit quelque chose avant de mourir... de marcher en direction du soleil couchant... J'ai suivit son conseil... et... je susi arrivé chez les Indiens... J'ai finit de grandir là-bas... ils m'ont adoptés..."
" Là bas... Là-bas... Là-bas j'ai rencontré une jument... dont je suis tombé amoureux... ... ... .... Cerisier... Mais... un jour... le camp fut attaqué par les Cow-boys..."
" La panique... L'odeur de la peur... Le sang qui giclait... ... ... Je me souviens de chaque détails... Je me souvient m'être précipité vers elle... Son cirs à retenti... L'horreur m'a glacé... ... ... C'était trop tard... ... ... J'ai baissé les yeux et je l'ai vu... Elleétait là... A mes sabot... ... Sa robe blanche souillé par le sang... ... ... a robe si blanche... Cette blancheur que je croyait éternelle... avant... ... Elle était là.... inerte... ... ...
... morte...
Mais... vous me rappellez cette jument... vous avez les mêmes attitudes... le même caractère... c'est pour ça... Pour ça qu'à chaque fois que je vous voit... je la voit elle aussi... tel que je l'ai regardé pour ladernière fois... morte... ... ... ..."


Et il garda les yeux fermés... La jeune Louve noire pleura de cette histoire terriblement triste et qu'elle comprenait... Elle ressentait la peine de cet étalon cher à son coeur... Cher à son coeur? Pendant un instant, elle releva la tête, restant cachée par la crinière de Moon... Elle ne comprenait pas vraiment ce sentiment inconnu qu'elle ressentait... Puis, elle reposa sa tête contre l'encolure, écoutant l'histoire de Calipso:

-Je n'ai pas vécu de tels horreures... Ma mère et mon père mon élevé, mon fait grandire dans un monde parfait... Un monde qui en grandissant, ce gâche... Un jour je suis partis, loin de mes terres natale. Je voulais vivre ma vie, alors que je me rend compte que beaucoup de chevaux voudraient avoir ma chance... Bref j'ai changé de troupeau pour être loin d'eux, et rencontrer d'autres personnes. Puis étalon de mon âge est venu me parler... Buddy... Nous sommes vite devenu très proche... De très, très bon amis... Sauvage et farouche! Puis une pouliche est venu sur nos terres... Nyla, jeune indienne. Et Buddy ce sacré charmeur la charmé, elle n'était pas facile... Au bout d'un certain temps elle tomba amoureuse, tout comme Buddy... Et ils sont partis chez les indiens...
-Moi je suis resté parmis les sauvages, et je n'avais personne, Buddy comptait trop pour moi... Mais il était parti avec Nyla! Moi, ma vie continuait mais au ralenti... Un jour il y avait eu des coups de feu, et j'étais tellement inquiet que je partis au camp indien... Pfff, quelle connerie! Je kickais les cow-boys, j'aidais les indiens, mais je n'est pas vu Buddy... Puis les cow-boys partirent, laissant derrière eux, une énorme marre de sang... Je déteste la guerre qu'il y a toujours eu entre eux... Je me mis à chercher, chercher et chercher... Puis biensûr, parceque la vie est cruel, je vis Buddy couché contre Nyla, il avait essayer de la protéger, mais les deux avaient été atteind par une balle de fusil... Buddy respirait faiblement... Trop à mon goût. Je m'approcha de lui et il murmurait quelques mots que je ne compris pas... Sauf ceux de ne jamais aller dans un camp, de rester sauvage... Loin des guerres et du sang... Je me coucha, dans le sang... Toutes les robes étaient taché de sang, même la mienne... Buddy mourra à mes côtés... Pendans que je voyais mon monde si parfait s'écrouler... Ce monde toujours taché de sang et de morts... Des choses qui ne devraient être connu. Je le trouvais idiot d'avoir protégé Nyla avant de me rendre compte... Que moi aussi j'aurais protégé elle que j'aime...


Elle se décolla du corps noir et leva des yeux remplis de larmes vers Calipso: elle le comprenait, lui aussi... Enfin, elle ne savait pas vraiment ce qu'était l'amour... Ou refusait-elle de le comprendre? Après tout, sa mère en était morte... Pourtant, on dit que c'est le plus beau sentiment... Elle les regarda tour à tour et sentit son coeur battre différement pour chacun des deux... En aimait-elle un? C'était fort possible... Mais impossible... Aucun étalon ne pourrait être heureux avec la Louve noire! Elle s'éloigna un peu de ces deux compères et dit dans le vent, sans savoir si ils avaient entendu ou non:

" Nous sommes si différent mais si semblables... C'est peut-être pour ça que je... "

Que je quoi? Elle même ignorait la fin de sa phrase... Ou ne voulait-elle tout simplement pas le dire?


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mar 15 Nov - 19:05

Calipso s'avança vers Arya et conta, à son tour, son passé.

-Je n'ai pas vécu de tels horreures... Ma mère et mon père mon élevé, mon fait grandire dans un monde parfait... Un monde qui en grandissant, ce gâche... Un jour je suis partis, loin de mes terres natale. Je voulais vivre ma vie, alors que je me rend compte que beaucoup de chevaux voudraient avoir ma chance... Bref j'ai changé de troupeau pour être loin d'eux, et rencontrer d'autres personnes. Puis étalon de mon âge est venu me parler... Buddy... Nous sommes vite devenu très proche... De très, très bon amis... Sauvage et farouche! Puis une pouliche est venu sur nos terres... Nyla, jeune indienne. Et Buddy ce sacré charmeur la charmé, elle n'était pas facile... Au bout d'un certain temps elle tomba amoureuse, tout comme Buddy... Et ils sont partis chez les indiens...

La tristesse brisa la voix du jeune étalon.

-Moi je suis resté parmis les sauvages, et je n'avais personne, Buddy comptait trop pour moi... Mais il était parti avec Nyla! Moi, ma vie continuait mais au ralenti... Un jour il y avait eu des coups de feu, et j'étais tellement inquiet que je partis au camp indien... Pfff, quelle connerie! Je kickais les cow-boys, j'aidais les indiens, mais je n'est pas vu Buddy... Puis les cow-boys partirent, laissant derrière eux, une énorme marre de sang... Je déteste la guerre qu'il y a toujours eu entre eux... Je me mis à chercher, chercher et chercher... Puis biensûr, parceque la vie est cruel, je vis Buddy couché contre Nyla, il avait essayer de la protéger, mais les deux avaient été atteind par une balle de fusil... Buddy respirait faiblement... Trop à mon goût. Je m'approcha de lui et il murmurait quelques mots que je ne compris pas... Sauf ceux de ne jamais aller dans un camp, de rester sauvage... Loin des guerres et du sang... Je me coucha, dans le sang... Toutes les robes étaient taché de sang, même la mienne... Buddy mourra à mes côtés... Pendans que je voyais mon monde si parfait s'écrouler... Ce monde toujours taché de sang et de morts... Des choses qui ne devraient être connu. Je le trouvais idiot d'avoir protégé Nyla avant de me rendre compte... Que moi aussi j'aurais protégé elle que j'aime...

Moon sentit une boule se former au fond de sa gorge. Calipso l'avait ému. Pourquoi ? Parce que l'étalon noir n'a jamais eu d'amis, Calipso si. Or, l'équidé de la lune aurait dû être jaloux, mais l'histoire qui venait d'être raconté avait détourné sa vision des choses. Calipso avait perdu son ami, un des plus grand trésors de la vie. Et ça, c'était uen chose qui devait le briser.

Arya sortit sa tête de l'encolure de Moon et rendit à Calipso un regard emprumpt de tristesse. Puis elle s'éloigna, comme un fantôme dans le vent de fin d'après-midi. Comme une feuille du sinistre automn s'envolant avec légèreté dans la brise. Crins dans le vent et larmes perlant avant de couler le long de ses joue noires, Arya ressemblait à la déesse de la tristesse. La tant redoutée tristesse... Puis, le regard perdu dans la contemplation des nuages elle dit...

" Nous sommes si différent mais si semblables... C'est peut-être pour ça que je... "

Je... ? Elle s'interrompit comme si les derniers mots de sa phrases venaient de s'envoler... Moon la rejoignit.

- " Différent mais semblables, en effet... Pour tout dire, je pense que la vie est comme une voix lactée... Nous sommes chacun une étoile différente mais nous faisons pourtant partie de la même galaxie... Nous traversont peut-être des épreuves différentes mais arrivont pourtant à la même conclusion... nous nous ressemblons bien que le sort qui est réservé à chacun n'est pas le même..."

C'est à cet instant que Moon comprit... Arya... il ne l'aimait pas comme Cerisier mais PLUS que Cerisier... Avec la jument blanche, il éprouvait uen sorte de grande amitiée, il en était presque amoureux mais pas assez... Elle n'était rien comparer à la déesse - car c'est ainsi que l'étaln noir la voyait - Arya... Oui, la déesse Arya, c'etait le terme exact... Il jeta un coup d'oeuil à la belle jument et voulu lui crier " JE T'AIME" de toute sa voix... mais qui l'aurait écouter ? ... Pas grand monde... Non, pas grand monde l'aurait cru.. Moon rêvait d'avoir le courage de Calipso pour pouvoir enfin dire ces deux petits mots à la louve noire... deux petits mots mais pourtant si puissants... Deux petits mots qui ferait sortir enfin ce qui était rester si longemps sur le coeur abbatu, reduit de l'étalon...




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique


Dernière édition par Espérance/Moon le Mer 16 Nov - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 16 Nov - 1:11

" Nous sommes si différent mais si semblables... C'est peut-être pour ça que je... "

Quelle quoi? Que cette magnifique jument allait dire? Je voulais tant le savoir, tant connaître la suite... Mais si elle n'avait pas fini, je ne s'aurais surment jamais. Ce qui me déçu... Mais Moon partit la regoindre, ce que je fis aussi. J'étais d'un côté, Moon de l'autre, et je regardais Arya, car elle était tellement jolie, elle me donnais des frissons...

- " Différent mais semblables, en effet... Pour tout dire, je pense que la vie est comme une voix lactée... Nous sommes chacun une étoile différente mais nous faisons pourtant partie de la même galaxie... Nous traversont peut-être des épreuves différentes mais arrivont pourtant à la même conclusion... nous nous ressemblons bien que le sort qui est réservé à chacun n'est pas le même..."

-Tu as un beau point de vu Moon... Nous sommes tous les mêmes... Malgré nos calitées, nos défauts et nos différence, nous sommes tous des chevaux, tous pareils... C'est ce qui rend la vie si magique, mais si cruel. Parce que c'est justement si nous sommes tous indentiques que la magie disparait... La flamme aussi, que ça se corse. Mais parfoit être différent, c'est faire sa marque! Parfoit il faut être différent.

Je regarda Arya, car oui, elle avait fait sa marque... Oui dans mon cœur! Cette jument, Arya, cette jument, elle occupe toutes mes pensées, et une tros grosse place dans mon cœur? Peut-être pour elle, mais pas pour moi... Une enorme boule dans mon estomac et dans ma gorge s'installe lorsce que je pense qu'elle pourrait ne pas m'aimer, car c'est tellement possible. Moon est un étalon nettement mieu que moi, plus attreyant, plus gentil, plus, plus que moi, quoi? J'essuya une des larmes d'Arya, je ne pouvais pas la voir triste, je voulais seulement la voir heureuse. La boule doubla de volume quand je pensa que pour qu'elle soit heureuse, je la laisserait avec Moon. Si elle est mieu avec lui, sans aucune ésitation, peut-être une petite, mais je veux tellement qu'elle soit heureuse. En plus, ça ne lui donne pas une très bonne position...

-Arya, jolie louve noir... Ne pleure plus, ne pleure pas!

J'essuya une autre de ses larmes, et moi, j'en versa une ou deux. Avec elle j'étais heureux, je comprenait Buddy, pour une fois j'avais le goût de vivre. Je me serra contre elle et ferma les yeux, respirant son doux parfum. Puis j'ouvris les yeux, le soleil qui était si haut dans le ciel au dépard, était maintenant près à tirer sa révérance... Il allait faire nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Arya / El'Dorado
♠ Louve Noire et Songe doré
avatar
Messages : 1304
Points d'Experience : 528
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans la plaine sauvage...
Joue également : Neo et Plume de Corbeau

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 16 Nov - 18:40

- " Différent mais semblables, en effet... Pour tout dire, je pense que la vie est comme une voix lactée... Nous sommes chacun une étoile différente mais nous faisons pourtant partie de la même galaxie... Nous traversont peut-être des épreuves différentes mais arrivont pourtant à la même conclusion... nous nous ressemblons bien que le sort qui est réservé à chacun n'est pas le même..."

Termina l'étalon noir... Arya le regarda, un petit sourire en coin... Ce n'était pas ce qu'elle avait voulu dire au départ mais ces mots puissants et poétiques emplissaient désormais son esprit... Impossible de réfléchir plus...

-Tu as un beau point de vu Moon... Nous sommes tous les mêmes... Malgré nos calitées, nos défauts et nos différence, nous sommes tous des chevaux, tous pareils... C'est ce qui rend la vie si magique, mais si cruel. Parce que c'est justement si nous sommes tous indentiques que la magie disparait... La flamme aussi, que ça se corse. Mais parfoit être différent, c'est faire sa marque! Parfoit il faut être différent.

Puis il essuya quelques unes des larmes de la jument qui se laissa faire, tranquillement, battant, fendant l'air de ses crins blonds... Elle resta ainsi, entre les deux étalons, sentant la fraîcheur recouvrir sa robe de ténébres... Bien que le Soleil perçait encore derrière les montagnes, la douce Lune fit son apparition... Aussi belle que majestueuse, c'était certainement l'astre qu'elle préférait... Elle aimait la nuit... Elle, l'enfant du jour et de la nuit, elle préférait la noirceur du soir que l'éclat du matin... Elle leva le regard vers les étoiles qui l'entouraient et avec un sourire, elle ajouta:

" Ils doivent veiller sur nous de là-haut... Se moquant de nos idioties, encourageant nos efforts, pleurant pour nous... "

A ce moment précis, une étoile filante passa dans le ciel qui devenait chaque seconde plus noir... La jument hennit, faisant ainsi s'envoler sa peine... Pour un temps... Elle regarda ses deux compères avec malice: elle voulait leur rendre le sourire... Oui, un beau sourire! Elle mordilla l'encolure de Calipso, puis se tourna vers Moon pour lui mordre l'oreille et lui tirer la crinière d'un geste affectueux... Enfin, dans un élan de vivacité, la Louve noire bondit en avant et partit au galop, descendant une pente pour en remonter une nouvelle... Se sentant libre, comprenant qu'elle n'était pas seule pour une fois...


El'Dorado
Art © Wenel ♥:
 


Merci Titan pour ce fabuleux cadeau d'anniversaire ♥️ Art©️JOB ♥️

Sweet Nothing, l'indispensable amoureux ♥:
 
Autre compte: Loki, Plume de Corbeau et Neo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amazone
Petite guerrière
avatar
Messages : 1806
Points d'Experience : 3
Date d'inscription : 27/06/2011
Localisation : En patrouille
Joue également : Qui-Vive ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   Mer 16 Nov - 21:29

Arya tourna la tête vers le ciel qui s'obscurcissait de secondes en secondes. Bientôt, la lune se leva entre deux collines, suivie de sa traîne d'étoiles... La lune... sa mère... son astre... La louve noire regardait le ciel songeuse ainsi que la reine de la nuit, la lune... Elle avait l'air perdue dans ses souvennirs, Moon observait son beau visage rêveur... Il ne saurait comment lui dire... Il ne saurait comment lui avouer... Lui avouer qu'il l'aimait...

" Ils doivent veiller sur nous de là-haut... Se moquant de nos idioties, encourageant nos efforts, pleurant pour nous... "

Ces paroles mélodieuses le sortit de ses pensées... Arya avait raison. Il se trouver un peu bête maintenant. Lui ? Le charmeur ? N'osant même pas avouer ce qu'il ressentait à une jument ? Voilà qui était un comble ! Seulement, ce n'était pas n'importe quelle jument... c'était Arya...

Il regarda la nuit, songeur à son tour, et se rendit compte combien cette journée avait était exeptionnelle... extraordinaire... Il avait rencontré la louve noire... il l'aimait... Pendant un instant, une étoile filante passa devant la lune, formant ainsi comme un sourire à l'astre majestueux... Puis la belle jument hénnit et partit au galop, perçant les ténèbres de toute sa beautée...

Moon se cabra à son tour et la suivit dans les collines illuminaient par la lumière de la lune d'argent. Mais cette lune n'était rien comparait à la louve noire...




Spoiler:
 

|| Double-comptes : Espérance - Qui-Vive - As de Pique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux charmeurs pour une jument. [Privée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux charmeurs pour une jument. [Privée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Deux charmeurs pour une jument. [Privée]
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» Deux poèmes très simple
» Due Date, jument de cow-boy
» Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-