RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patrouilleurs. [PV Cobra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 801
Points d'Experience : 130
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Patrouilleurs. [PV Cobra]   Dim 8 Déc - 0:30


« Patrouilleurs. »
____________________________
RP PRIVÉft Cobra.
__________


Walker et Tom revenait au fort, le petit jour pointait à peine. Il faisait froid, très froid, et de la buée sortait par les naseaux de l’étalon. Son cavalier commençait à somnoler sur le dos de l’animal, qui avançait d’un pas lent et doux. Ils avaient passé la nuit à revenir vers le fort, ayant dû partir dans une ville située à de nombreux miles. Ils avaient mis une demi-journée à atteindre ladite ville, y avait passé quelques temps et étaient repartis.
Walker n’avait plus qu’une hâte : être dans son paddock, courir un peu et se rouler par terre.

On ouvre les grandes portes de bois à leur approche et un ami de Tom, William, les croise en sortant, perché sur son mustang. Les deux jeunes se saluent de la tête, mais ils sont suffisamment fatigués pour avoir la moindre envie de parler. Les portes se referment et le duo gagne l’écurie. Tom met pied à terre, pose son chapeau, et retire la selle américaine du dos de Walker. Le mustang reste immobile pendant que le jeune le panse et que les rênes de la bride pendent au sol. Il lui tend ensuite un seau d’eau que l’étalon vide consciencieusement, puis il attrape les rênes et mène l’animal jusqu’à un paddock où Walker serait seul pendant un bon moment.

Tout se passe comme prévu : à peine arrivé, le cheval est libéré de sa bride et il part se réfugier dans un coin, où l’herbe est encore verte. Pendant ce temps, Tom a regagné une des petites maisons où dorment les soldats et l’étalon sait pertinemment que lui comme l’homme vont se reposer toute la journée. Lui, il est exténué d’avoir marché toute la nuit, mais il s’autorise toutefois un léger galop en longeant les clôtures de son paddock. Un homme vient ensuite poser un tas de foin dans un coin et il ne se fait pas longtemps prier pour venir y fourrer son nez.

Puis, dans l’après-midi, alors qu’il est en train de somnoler, Tom rejoint l’animal et lui flatte l’encolure pendant qu’il lui passe un licol pour le mener de nouveau vers les écuries. C’est repartit pour la même routine : je te prépare, on travaille dans le corral, on sort, on surveille, on rentre au fort. L’étalon s’était habitué à ce train de vie, il n’avait plus rien contre. Le jeune homme selle de nouveau « son » cheval, grimpe souplement sur son dos et le dirige vers le corral, pour un peu d’entraînement. Enfin, l’entraînement… Il était tourné à l’échauffement pour le duo, qui avait passé la nuit à l’extérieur. Mais le Wallas ne passait pas outre le règlement et faisait ce qu’on lui demandait.
Au bout de quelques temps, Tom le faisait sortir du corral passait les portes du fort et attendait, à l’ombre des palissades, le duo qui devait les accompagner pour patrouiller autours de ce fameux fort.
______________
as-tu assez ?



Merci Shoah :heart:
Berceuse:
 
DC: Grondelierre, April, River & Tango
R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Patrouilleurs. [PV Cobra]   Dim 8 Déc - 1:46

Cette nuit , une fine silhouette avait été aperçue , sortant du fort avant de disparaître entre les immenses dunes poussière . La jument blanche et rouge avait encore fuguer , fuyant le fort pour ne pas montrer son chagrin , son désespoir . Encore une fois , elle ne s'était pas alimentée . Elle maigrissait de jour en jour et se sentais bien seule . Même son poil , d'habitude d'un blanc éclatant avait maintenant une teinte pâle , presque grisée . Dans le fond , elle aurait peut-être mieux fait de rester chez les indiens . Son ancien cavalier Soleil Brûlant lui manquait terriblement . Cette habitude qu'il avaient le matin de se rafraîchir la tête , se chamaillant en s'arrosant avant de se mettre a courir un peu partout en semant involontairement la zizanie dans le camps . Ce bon vieux temps lui manquais énormément et le fait de ne pas pouvoir y retourner tout de suite la peinait tellement .

C'est la tête basse et avec une petite mine que la jument revenait seule au fort . Elle aurait bien pu fuir et ne jamais revenir , mais elle avait aussi lier une amitié avec un humain du fort . Jonathan était également un bon maître et il s'occupait bien d'elle . Même dans sa façon de monter et de diriger , il était très doux . Il était vraiment peiné de voir sa nouvelle monture si faible et si peu motivée . Au début , lorsqu'elle était arrivée au camps , la jument ne pouvait pas tenir en place , curieuse de tout et le coeur remplis de joie . En ce temps la , elle avait toujours espoir de retrouver certains membres de sa famille , mais malheureusement , ce ne fut pas le cas et la jument se refermait peu a peu sur elle même , se laissant aller .

Quand d'autres humains lui annoncèrent que sa jument était revenue , Jonathan accourut aussitôt . Tout les homme restaient bouche baie , tous semblait avoir de la pitié pour la pauvre jument dont maintenant , on apercevait les côtes . Elle n'avait plus que la peau sur les os . Jonathan appela le vétérinaire et celui-ci rappliqua très vite , déjà au courant de l'état de santé de la jument . L'homme en blouse blanches l’ausculta et lui fit une injection . Le vétérinaire , tout en piquant la jument , expliqua au cavalier que le produit devrait redonner des forces et de l'appétit a la jument blanche et rouge . Pourtant , cela faisait quelques jours qu'il lui injectais ce liquide , mais rien y faisait .

Le vétérinaire , tout en remballant ses affaire , s'apprêtant a repartir , poursuivit sa conversation avec le cavalier de Cobra . Il expliquais que s'il n'y avait pas d'amélioration et que si la jument perdait encore du poids , elle deviendrais inapte au travail . Trop faible , elle commencerait a avoir des difficulté a supporter son cavalier sur son faible dos . Après la ronde d'aujourd'hui , elle devait être mise en repos . La jument restait immobile , poussant un petit soupir alors que le vétérinaire s'éloignait . Jonathan caressa affectueusement l'encolure de sa jument et lui glissa a l'oreille d'une voix douce :

"Alors ma belle , tu vas pas me laisser tomber hein ?"  

Cobra tourna faiblement la tête vers lui et redressa son encolure pour venir frotter son nez contre la joue du cow-boy . Celui-ci fit un petit sourire et attrapa son nécessaire de pansage . Il passa soigneusement les différentes brosses sur la douce robe ternie de l'ancienne indienne . Il tenta de lui donner une pomme . La jument n'en croqua qu'une petite bouchée , marchant sans vraiment avoir faim. Le cavalier s'arrêta , regardant la jument l'air inquiet et entendis un bruit de galop non loin de la . Il se retourna vers le corral . Un grand étalon s'y défoulait , s'ébrouant en faisait voler de la poussière , son souffle chaud créant une fine buée blanche qu'il s'échappait de ses naseaux . Le cow-boy fit un petit sourire puis chuchota une nouvelle fois a la jument .

" Peut-être que voir un congénère te ferais du bien ? "

Il enfila un licol noir a la jument . Cobra se laissait faire , même si tout ce dont elle avait envie c'est la paix et retourner auprès des siens . D'un pas gais , Jonathan l'emmenais vers le corral . Cobra le suivait , la tête un peu basse , les yeux pointé vers le sol . Cela faisait quelques jours qu'elle n'avait pas souris . Pourtant , habituellement , elle gardait le sourire en tout situation . C'était un sourire très doux qui était maintenant remplaçait par des lèvres sans expression . Jonathan ouvrit la porte du corral et retira le licol de la jument avant de refermer la porte derrière lui et de s'éloigner doucement .

La jument blanche le regarda s'éloigner en soupirant avant d'observer l'étalon qui avait déjà investis le corral avant elle . Elle ne l'avait encore jamais vu . Il faut dire que cela faisait a peine quelques mois que la jument était arrivée au fort . Elle ne connaissait pas encore toutes le têtes qui s'y promenaient . Entre ceux qui ne sont la que rarement , ceux qui arrivent et repartent tout de suite , ceux qui arrivent et repartent quelques semaines après , ceux qui revienne après un long moment d'absence .... Bref , elle se contentait d'observer l'étalon , l'air intriguée en restant dans un coin de l'enclos en bois .

Après un long moment a le regarder sans prononcer un seul mot , un cavalier qu'elle n'avait encore jamais vu arriva et sortit l'étalon appaloosa du corral . Cobra restait silencieuse marchant en rond dans le corral pendant que les vautour tournaient au dessus d'elle dans le ciel . Ces charognes avaient également remarquer son pitoyable état . Quelques minutes plus tard , c'est Jonathan qui refit son apparition , selle sur les bras et bride sur l'épaule . Cobra compris qu'elle allait partir en ronde . Même si elle n'en avait pas envie , elle savait très bien que son cavalier aimait passer du temps avec elle et la monter . Elle le laissait donc faire , profitant d'un petit moment de complicité .

Après avoir installer la lourde selle sur le dos d l'ancienne indienne et lui avait passer la bride autour de la tête , le cow-boy monta lentement et avec une infinie douceur sur le dos de la jument , se posant avec légèreté sur le siège de la selle . d'un petit coup de talon , il demanda a la jument d'avancer au pas , se dirigeant vers les grandes portes pour sortir du fort . Cobra , en sortant , aperçu cet étalon avec qui elle était quelques minutes plus tôt dans le corral . Tout en restant silencieuse elle continua d'avancer ou son cavalier le lui demandais . D'ailleurs , il se dirigeait vers l'étalon et l'humain inconnu . Ils allaient certainement être nos partenaires pour cette ronde . Cobra se posta en silence a côté de l'étalon , ses yeux fixés vers le sol pendant que Jonathan serrait la main de l'autre cavalier en le saluant poliment .
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 801
Points d'Experience : 130
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Patrouilleurs. [PV Cobra]   Sam 14 Déc - 18:28


« Patrouilleurs. »
____________________________
RP PRIVÉft Cobra.
__________


Walker ne bougeait pas une oreille, en attendant que les autres arrivent. Tom, pendant ce temps, jouait distraitement avec les rênes de l’étalon et tapotait le cuir de la selle en créant un petit rythme. L’étalon s’ébrouait, l’homme attendait, il faisait froid, mais cela leur allait. L’appaloosa savait que le jeune homme avait hâte qu’il neige, afin de partir avec Walker dans la poudreuse.

L’étalon avait redressé la tête en entendant les pas d’un autre cheval. Ses yeux verts étaient pointés sur une jument blanche aux marques rouges, qui aurait été très jolie si elle n’avait pas été aussi maigre. Immédiatement, il eu beaucoup de peine pour elle, de la voir dans cet état. Tom saluait à son tour le cavalier, qu’il appelait Jonathan, en affichant une mine affligée. Il semblait avoir déjà vu la jument auparavant, à l’inverse de l’appaloosa, et elle avait très certainement dû perdre sa forme en peu de temps.

« Elle refuse encore de s’alimenter ? »

Walker avait bougé les oreilles d’avant en arrière, puis avait soufflé avec sympathie dans les naseaux de la blanche pour la saluer.  Il n’avait jamais fait tellement attention aux chevaux qu’il y avait dans le fort, mais il se souvenait de toutes leurs robes. Cependant, il n’avait jamais vu la jument : il n’aurait pas oublié une robe blanche sur un corps si fin et si maigre. Walker ne lui dit d’abord rien, puisque le Wallas le met en marche. L’étalon s’ébroue, secoue ses crins et prend le pas.
Puis, au bout de quelques minutes, quand Tom a finit de l’embêter avec les rênes, il parle à la jument.

« Comment te sens-tu ? »

Il ne se présentait pas, la jument l’inquiète, son air triste, ses yeux vides, ses côtes saillantes. Ils étaient nombreux, dans ce fort, les chevaux qui perdaient toute joie de vivre et se laissaient mourir. Il arrivait, parfois, qu’une poignée de chanceux puisse se sauver mais au final… ils étaient tous coincés ici.

______________
as-tu assez ?



Merci Shoah :heart:
Berceuse:
 
DC: Grondelierre, April, River & Tango
R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Patrouilleurs. [PV Cobra]   Dim 15 Déc - 15:11

Cobra tenta de sourire a l'étalon en levant faiblement la tête . Bien sûr , l'étalon devrait bien se rendre compte que ce sourire n'était qu'un mensonge , un sourire forcé . Elle n'aimait pas être vue quand elle avait des soucis . De plus , les soucis qu'elle avait en ce moment ne pouvait pas paraître innaperçue puis que c'est la forme de son corps qui en a pris un coup . Il y a encore quelques jours , ses jolies rondeurs de jument tremblaient sous les secousses du galop . Maintenant , elle n'avait plus que la peau sur les os et cela choquais autant les humains que les autres chevaux .

Quand l'étalon lui demanda comment elle se sentait , la jument lui répondis d'une petite voix , son ton empruntant la sonorité d'un soupire :

" Disons que j'ai connu des jours plus heureux "

Elle releva la tête pour regarder l'horizon . La poussière qui voletait dans la brise de ce matin très froid semblait former un petit troupeau de chevaux galopant dans le sable encore refroidit par la nuit . Cet illusion lui faisait penser a son troupeau d'entant , celui oui elle était née et ou elle avait grandis avec ses frère et sa petite soeur qu'elle ne reverrait certainement jamais . Cet espoir l'avait quittée et c'était surtout a cause de cela qu'elle n'avait plus la force de poursuivre sa petite vie seule . Pour ne rien arranger , la jument n'avait pas encore de véritables amis , personne a qui se confier , personne qui puisse la réconfortée . Bien sûr , il y avait Jonathan et avant , c'était Soleil Brûlant , mais son cavalier indien était bien loin et elle n'était pas encore assez proche du cow-boy .

C'était un bon garçon que la jument appréciait mais rien a voir avec un vrai ami . Même s'il prenait soin d'elle comme il l'avait fait aujourd'hui , appelant le vétérinaire pour tenter de la guérir de se mal être qui la rongeait . Ce n'était pas la même complicité qu'avec les indiens et le pire , c'est qu'elle le savait déjà bien avant de se laisser attraper volontairement par les cow-boy une seconde fois . Elle savait pas l’expérience de son passé que les cow-boy n'était pas aussi amicaux que les autres humains . Elle se souvint alors du moment ou elle fut capturée , séparée de sa famille et venue a un vieux propriétaire de chevaux . Elle se souvint du jour ou ce vieux monsieur s'était éteint , offrant la liberté a ses équidés avant de pousser son dernier souffle .

Enfin , elle se souvint finalement de ses jours a galoper sans but jusqu'à arriver au camps de indiens . Alors qu'elle s'était faite capturée , un tout petit bipède , titubant , le pas encore hésitant s'était accroché a on toupet pendant qu'elle broutait . C'était sa rencontre avec Soleil Brûlant . C'est avec lui que la jument grandit . Liant une amitié éternelle avec le garçon . Qu'est-ce qu'il pouvait lui manquer se brve petit ... C'est également cette séparation qui lui avait fait le plus de mal . Quelle pouvait être idiote la jument blanche et rouge ... Cobra regrettait a présent de s'être laisser attrapée par les cow-boy , espérant retrouver des proches qu'elle n'avait pas vu depuis des années ... Elle ne savait même pas s'il était encore vivant , s'il était encore sur ces terres . Elle ne savait pas non plus s'il avaient changer . peut-être les avait-elle croiser chez les indiens mais ne les avaient pas reconnus ? Mais surtout , est-ce qu'il se souviennent d'elle ?

Tant de question raisonnaient maintenant dans la tête de Cobra .
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 801
Points d'Experience : 130
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Patrouilleurs. [PV Cobra]   Mar 24 Déc - 11:28


« Patrouilleurs. »
____________________________
RP PRIVÉft Cobra.
__________


"Disons que j'ai connu des jours plus heureux."

L'étalon observait la jument avec beaucoup d'attention maintenant. D'habitude, il ne faisait pas très attention aux autres chevaux du fort, de toutes façons, personne ne faisait très attention à lui non plus, mais la petite jument blanche lui faisait de la peine. Il ne se souvenait pas avoir déjà vu un autre cheval dans cet état, si maigre, avec les côtes presque saillantes. Il se demandait comment est-ce qu'elle pouvait soutenir le poids de la selle et de son cavalier sans avoir mal au dos. Il ne souhaitait même pas imaginer la douleur qu'elle devait avoir, avec ses os qui ressortaient, au contact du cuir de la sangle et de la selle.

"J'espère qu'ils reviendront ces fameux jours."

L'appaloosa marchait d'un pas serein, connaissant le terrain par coeur et n'ayant aucune crainte de se prendre le pied dans un quelconque trou. Il avait l'habitude, depuis le temps qu'il servait à sillonner les terres, à ne plus faire attention au sol. Il esquivait instinctivement les pierres et à moins que son cavalier ne lui arrache la bouche, il était impossible que l'étalon se blesse. Il ne s'appelait pas "Walker" pour faire semblant et le jeune Wallas lui disait souvent qu'il était de loin le cheval qui portait le mieux du monde son nom. L'appaloosa s'en fichait, mais il aimait bien quand le gamin était de bonne humeur comme ça.
Finalement, après un long moment de silence, autant pour les chevaux que pour les cavaliers, Walker avait tourné la tête vers la jument et lui avait soufflé dans les nasaux.

"Tu sais, les jours meilleurs… tu as le droit de les provoquer."

Il ne savait pas si elle appliquerait sont conseil. Si elle se battrait pour avoir une meilleur vie. Mais pour le moment, la chose la plus important était qu'elle ne soit pas seule et qu'elle sache que si elle le souhaitait, il était là pour l'écouter.

______________
as-tu assez ?



Merci Shoah :heart:
Berceuse:
 
DC: Grondelierre, April, River & Tango
R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3305
Points d'Experience : 670
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 20
Localisation : Dans le camp des Indiens
Joue également : Diesel, Rafale, Phoebus, Khendrej, Hypérion

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Patrouilleurs. [PV Cobra]   Mer 20 Aoû - 4:24

Rp abandonné ?


103 roses
Merci vous tous:
 

Penny Black et Em':
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgblancheneige.forum-canada.com/
 

Patrouilleurs. [PV Cobra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♍ You're Not In On the Joke - Cobra Starship ♪
» Cobra
» Cobra - scénario cinquième
» Cobra - scénario troisième
» Un cobra qui a eu le "nez creux"..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-