RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ On se connait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Qui-Vive
Le Rebelle du Fort.
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 52
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : Cloîtré dans mon box / Dans le corral, à faire voltiger les Cow-Boys.
Joue également : Amazone ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: ~ On se connait ?    Ven 2 Aoû - 19:15

On se connait ?
LIBRE

Hum.

« Alex ! Oui ! C'est à toi que je parle. Viens là, gamin. »

Tout excité, le jeune homme s'avança. Je ne l'avais jamais vu dans le fort. J'en conclus donc qu'il faisait parti des petits nouveaux arrivés il y a deux jours. Assez maigrichon, blondinet aux yeux verts, il était le total contraire du soldat qui venait de l’appeler. Ce soldat là, par contre, je le connaissais. Grand, bruns, le regard dur et les muscles saillants. On le voyais souvent les bras croisé, adossé à une porte, le chapeau sur les yeux à fumer son cigare. C'était le genre d'homme blasé de la vie. Je ne l'aimais pas. On se défiait souvent du regard. Il était au fort depuis longtemps et il avait une certaine réputation. C'est lui qui se chargeait de donner des montures au cavaliers. Et donc, en conséquent, lui qui tentait à chaque fois de trouver quelqu'un capable de monter les chevaux rebelles tels que moi. Comme s'il lisait dans mes pensées, il me jeta un regard impassible. Je renâcla. Il ne me lâcha pas des yeux. Ce fut donc moi qui abandonna la partie et baissa la tête sur mon abreuvoir, comme toujours. Je pouvais presque entendre ses pensées moqueuses d'ici. Agacé, je remua les oreilles et plongea mon museau dans mon eau. Je but quelques gorgée juste pour laisser le froid me débarrasser de ce sentiment d'infériorité.

« Il serait p'têtre temps de te donner un canasson, hmmm ? »

Je releva la tête pour observer la scène, vaguement intéressé. De dos, je ne pouvais pas voir le visage du petit Alex mais je savais à sa façon de se dandiner d'un pied sur l'autre et de sa tenue raide qu'il hésitait entre excitation et intimidation. J'avais raison depuis le début. C'était l'un des nouveaux. J’eus presque de la pitié pour lui ; s'il savait ce qui l'attendait. Le mastodonte, en face de lui, avait déjà préparé son coup. Il se racla la gorge et tourna la tête pour cracher un mollard. Puis reportant son attention sur le jeune homme, il sortit un cigare de sa poche et l'alluma. Le novice s'impatientait.

« J'ai entendu dire que tu capturait les chevaux pour les dresser quand tu était en Europe, j'me trompe ?
- Non, m'sieur. C'est bien ça. Au début je...
- Ouais, ouais, j'men fou. Bref, j'ai pas de montures à te donner déjà toute prête. Et comme t'es pas une gamine, j'vais te confier un p'tit rebel. Personne n'a encore vraiment eu le temps ou la motivation pour s'occuper de lui et en faire une monture acceptable. Le peu qui ont essayé ont échoués. Ouais, bon, il est dans l'écurie derrière toi. Si tu parvient à le dresser, il est à toi.
- Derrière mo... Lui ?
- Ouep lui. Il est pas bien méchant, tu va voir. C'est un des plus doux. »

Comme pour ponctuer sa phrase, je me cabra et frappa dans la porte de mon box. Le jeune homme sursauta mais le doyen, lui, porta son cigare à sa bouche et, impassible, me regarda. J'avais envie de lui cracher une tonne d'insulte à la figure, de le secouer un peu, juste pour enlever ce masque d’orgueil sur ses traits. Mais j'étais enfermé et je savais qu'il ne comprendrait rien. Il en avait d'ailleurs parfaitement conscience. Et, bien, que son visage ne trahisse aucune émotion, il paraissait s'amuser de la situation. Finalement, il tourna les talons et s'en alla vers un grand bâtiment, sans doute pour se mettre au frais. Je reporta mon attention sur Alex. Il était en mode vibreur. Alors il poussa un soupir et tenta de se ressaisir.

« On dirait que c’est entre toi et moi, gamin. »

Il s'avança vers moi, hésitant. Comme je ne bougeait pas, il sembla reprendre un peu d’aplomb et s'empara du licol à côté de mon box. Je ne fis rien. Alors il approcha la main du verrou. Je claqua ma mâchoire à 3 centimètres de ses doigts. Il les retira à temps et s'écarta précipitamment avec un petit cris de souris. J'entendis un rire. Je tourna la tête à gauche et vit un soldat qui lavait son cheval, hilare devant la scène. Ça ne plût pas au novice. Agacé, il prit attrapa le battant du haut de la porte de mon box et le referma violemment. Je me le pris en plein tête et resta sonné quelques secondes. Quelques secondes de trop : Alex avait déjà ouvert le battant du bas et, sans que je ne comprenne ni comment ni pourquoi, deux mains y surgirent et m'attrapèrent l'encolure. En deux temps, trois mouvements, il me passa le licol et le boucla. Futé le gosse. Il ouvrit finalement le battant du haut pour me faire sortir. Le soldait de tout à l'heure émit un sifflement admiratif et je vis un sourire triomphant se peindre sur le visage du petit. Ah ah, c'est pas finit gamin. Il m'emmena dans le corral. Je ne fis pas d'histoire ; j’économisais mon énergie. Il me sella, me passa la bride, sans que je bouge.

« Tu vois quand tu veux. »

J'étouffa un petit rire. Il passa le pied dans l'étrier. Je comptais presque les secondes. Il prit une petite impulsion et se mit en selle, cravache en main. J'attendis qu'il se mette à l'aise. Alors il serra légèrement les jambes et je partit au triple galop. Il ne s'y attendait visiblement pas : je sentit tout son poids partir en arrière avant qu'il s'accroche comme il pût aux rênes. Il était très léger, ce sera vraiment facile de le désarçonner celui-là. Je me cabra et il partit à nouveau en arrière. Mais il tenais encore les rênes. Alors je retomba sur mes pattes et me roula. Mordant la poussière, il se décida finalement à les lâcher et je pût me relever sans lui sur le dos. Facile. Trop facile. Il me lança un regard assassin. J'hénnis.

« Pfff. Foutue canasson. Allez, ça sers à rien, tu pète la forme. On verra si tu fera toujours le mariol après une journée entière à crâmer au soleil. »

Il se releva, épousseta ses vêtements et m'attrapa sèchement pas les rênes. Nous sortîmes du corral. Il m'attacha près d'un abreuvoir, à quelques mètres, en plein cagnard. Puis s'en alla, me lassant seul. J'avais donc devant moi toute une journée pour m'ennuyer. Soupirant, je tenta de me coucher pour me remettre de mes émotions mais la corde était trop courte. Ah, pas bête le môme.



© Kinotto de LG.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jockey
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 100
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 29/07/2013

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Dim 27 Oct - 17:47

Julien arriva plus tard que d'habitude.Il as du discuté avec les nouveaux.Ils sont arrivé avant hier.C'est aujourd'hui qu'il vont avoir leur chevaux.Mon cavalier as du les briffé.En tous cas j'espère pour eux!Je me rappelle encor du moment ou julien est arrivé.On lui avait attribué un vieux cheval.Lourd et sans gout as la vie.Moi je n'avait aucun cavalier...Les habituer du fort voulais ce charger eux même de moi!A l’époque je n’était pareille que maintenant!J’étais l'ermite de ces lieux.Je n’écoutait personne.Aucun de ces brutes ne m'avais "domestiqué"!Pourquoi?Tout simplement car il voulais faire de moi un cheval de capture.Ça aurait était bien.Un cheval de cours aurais était doué pour ce métier!Seulement je n'ai jamais supporté et ne supporterait jamais d'apporter du malheurs au autre.Un matin un jeune homme faisait les box tranquillement.Il arriva devant le mien...Et la je le reconnue enfin.C'était lui!Le jeune garçon qui m'avait sauvé et qui m'avait mené dans ce pays.ha ce moment j’étais devenue le plus fous de l'écurie.Sautant sur place hennissant bruyamment....Heureux comme on ne sait trop quoi!Mais cette apparition n'avait pas totalement achever mon malheurs...Julien avait interdiction de me monté!Il devait garder son vieux pépère.Et pendant ce temps la on continuait de m'arracher la bouche.Alors mon cavalier actuelle,loin d’être bête as l’époque,ni maintenant d’ailleurs,venais me voir et laissait bien voir que nous nous entendions très bien!Je finit par l'avoir comme cavalier.Enfin!Je sentait comme le gout de la vie revenir!

ha que de bon souvenir.J'espère vraiment que les nouveau seront aussi chanceux.Julien s’approchât avec son seau et sa ration de foin comme tous les matin.Dis donc j'ai faillit attendre!Il commença as me brosser tranquillement.Quand une voix résonnât dans le fort
-« Alex ! Oui ! C'est à toi que je parle. Viens là, gamin. »
je connais cette voix...Un sans cerveau que j'avait eu son le dos pendant que j’étais "rebelle"!J'ai longtemps affirmé que son passe temps était de déchirer la bouche de mes congénère.Il jetait ces parole comme on crache sa salive.Irrespectueux personnage...On ne devrais pas maltraité les nouveaux!De ce que je savais,julien ne l'aimait pas non plus.Je regardais attentivement la scène les oreille dressé.
« Il serait p'têtre temps de te donner un canasson, hmmm ? »
pff quelle parole idiote...Comme si le nouveau allait repondre qu'il n'en voulais pas!

« J'ai entendu dire que tu capturait les chevaux pour les dresser quand tu était en Europe, j'me trompe ?
- Non, m'sieur. C'est bien ça. Au début je...
- Ouais, ouais, j'men fou. Bref, j'ai pas de montures à te donner déjà toute prête. Et comme t'es pas une gamine, j'vais te confier un p'tit rebel. Personne n'a encore vraiment eu le temps ou la motivation pour s'occuper de lui et en faire une monture acceptable. Le peu qui ont essayé ont échoués. Ouais, bon, il est dans l'écurie derrière toi. Si tu parvient à le dresser, il est à toi.
- Derrière mo... Lui ?
- Ouep lui. Il est pas bien méchant, tu va voir. C'est un des plus doux. »

Il parlait d'un jeune étalon...Un rebelle que je ne connaissait pas vraiment...Il se cabra en émettant un bruit sourd.Sans doute pour impressionné le jeune.je regarda,le sourire au lèvre,la scène.Je n’avais même pas remarqué que Julien ne me brossait plus et regarda,appuie sur le battant du box,la scène.Le spectacle d'après fut tout aussi amusant que effarant.Alex s’approchât du box de Qui-vive.Le rebelle ne voulais pas être monter.Pas plus que d'habitude!Il tenta de morde le jeune arrivant,et il s'en fallut de peu!Un autre cow boy,autre que julien,douchait son cheval et fut amusé par la scène.Je ne pense pas que ca amusait aussi Alex.Je ne voyais pas comment il pourrait attraper ce petit rebelle!Contre toute attente il fut preuve d'intelligence.Il referma violemment le battant sur la tête du cheval ,ce qui le sonna assez longtemps pour qu'il puisse l'attraper.malin!Julien avait lâcher un "Aie",a la place du cheval,dans mes oreille.Le jeune cow-boy passa devant mon box et mon cavalier s'écria "Bonne chance!" Puis il sella et brida Qui-vive sans avoir as forcer...Étonnant.mais je pense que la suite ne le sera pas autant!J'ai raison comme toujours.Une fois en selle l'étalon se précipitent pour partir au galop et commencé sont numéros.Le jeune garçon tenait bien en selle!Bien mieux que mon cavalier qui n’était même pas resté trente seconde sur son dos.mais le cavalier sur doué finit quand même au sol.Mais il ne se déclara pas vaincu pour autant!Il prit les rêne du cheval pie et l’attachât en plein soleil.Pa bête le jeune!Julien finit vite fait de me brosser mais ne me sella pas.Étrange.Il se contenta de m'attacher as l'ombre assez près de l'étalon qui tentait de ce coucher.puis il allait voir le cavalier qui avait mis en place ce curieux stratagème me laissant seul.Sympa merci!Mais je ne hennît pas pour le rappeler.mieux vos avoir un cheval comme compagnon pour discuter!
-"rebelle un jour rebelle toujours n'est ce pas!Je l'ai été un jours...Je le suit toujours un peu.J'avais envie de dire que tu n'as pas épargné le nouveau mais...Il ne ta pas raté non plus!Comment tu est arrivé ici?"






signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui-Vive
Le Rebelle du Fort.
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 52
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : Cloîtré dans mon box / Dans le corral, à faire voltiger les Cow-Boys.
Joue également : Amazone ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Lun 28 Oct - 0:03

On se connait ?
LIBRE

Hum.



Le soleil montait de plus ne plus haut dans le ciel. Et, en conséquent, j'avais de plus en plus chaud. Autour de moi, le fort était plutôt calme. Les patrouilles étaient parties depuis un bon bout de temps et la plupart des Cow-Boys préféraient rester à l'intérieur des bâtiments, au frais. Je les imaginais sans mal, à fumer quelques cigares et à abattre quelques cartes sur une table ronde. Pendant ce temps là, moi, accroché à mon abreuvoir, je tentais de vaincre l'ennui tant bien que mal. Au début, je m'étais contenté d'observer les chevaux qui se faisaient panser non loin de là. Mais, au bout de quelques coups de brosses, ça en devint très vite agaçant. Je me mis alors à mordiller ma corde, nerveusement. J'avais besoin de bouger, de faire quelque chose. Mes nerfs étaient à vifs. Je commença alors à trépigner sur place. Je savais qu'il ne s'était pas écoulé beaucoup de temps mais j'avais l'impression que cela faisait une éternité que j'étais planté là. J'en avais déjà marre. Soupirant, je finis par baisser la tête et loucher sur la surface de l'eau de l'abreuvoir devant moi. Il était ma seule distraction. Mais il était tout aussi ennuyeux que le pansage des chevaux à quelques mètres de là. Je tenta alors de le saluer.

« B'jour. »

Pas de réponse. L'objet ne semblait pas vraiment enclin à la parole. Je soupira une nouvelle fois. Décidément, cette journée s'annonçait pleine de rebondissements... Pfff. Le soleil frappait violemment mon dos mais je savais qu'il n'étais pas encore midi : la patrouille n'était pas revenue. Il devait plutôt être aux alentours de dix, voir onze heures. Ce qui veut dire que je n'étais pas au bout de mes peines. J'entendis alors des pas retentirent tout près de moi. Je releva vivement la tête pour voir à qui j'avais affaire. C'était un Cow-boy qui venait de finir le pansage de son cheval. Il s'avança vers moi et l'attacha pas très loin de mon abreuvoir, mais à l'ombre, avant de tourner les talons puis de s'éloigner. J'arqua un sourcil, curieux.

« Rebelle un jour, rebelle toujours, n'est-ce pas ? Je l'ais été, un jour... Je le suis toujours un peu. J'avais envie de dire que tu n'as pas épargné le nouveau mais... il ne t'as pas raté non plus ! Comment tu es arrivé ici ? »

A ma grande surprise, l'étalon venait d'engager la conversation. Il s'agissait d'un petit mâle gris à la robe pommelée. Il devait faire sans doute une bonne tête de moins que moi et je me sentis instinctivement supérieur. Sa silhouette était plutôt fine, il semblait plus taillé pour la vitesse que le combat. J'en déduis qu'il s'agissait sans doute d'un cheval de patrouille ou de capture. Son museau et ses membres était plus foncés que le reste, presque noirs, affinant encore plus sa morphologie. Cet étalon semblait aussi fragile qu'une jument. Ses crins, majoritairement gris clairs, prenaient d'étranges reflets jaunâtres. Il avait de grands yeux marrons et son regard semblait nullement agressif mais je n'étais pas d'humeur à me montrer amical. Je renâcla et coucha légèrement les oreilles sur mon crâne. Bien que le fait d'avoir quelqu'un à qui parler me réjouissait, ma mauvaise foi habituelle m'empêchait de le montrer. Je pris un ton froid.

« Tsss. Foutus humains. C'est d'sa faute à lui, moi j'y suis pour rien. Il avait qu'a pas vouloir me monter. Chui un rebelle, il devrait pourtant le savoir. M'enfin. Comment chui arrivé ici ? Mais tu l'as dit toi-même, mec, c'est l'nouveau. C'lui qu'a rien trouvé de mieux que de m'attacher à ct'abreuvoir ! Mais tu vaux pas mieux qu'eux à c'que j'vois. Tu t'laisses monter par un des leurs. Pfff. »



© Kinotto de LG.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jockey
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 100
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 29/07/2013

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Ven 6 Déc - 18:16

L'étalon qui faisait une tête de plus que moi ne semblait pas être un cheval modeste et plein de joie de vivre...Il était bien plus musclé que moi et me regardais quelque peu de haut.Difficile de na pas le faire vu ma taille.Heureusement que je ne suis as pas as caractère agressif et méchant qui aurait pris ça comme un défi horrible!Mais je ne m'en plaignait pas.L'étalon était pie une robe peu courante et originale...%ais il avait tous de même une tête d’énergumène!Mais bon ne faisons pas de prejugé...On ma si bien appris as ne pas faire de préjuge...As ne pas déterminée qu'un cheval sera lent car il na pas les pattes fines!l'étalon as qui je tenait compagnie..As qui julien m'avait formé as tenir compagnie finit pas dire

« Tsss. Foutus humains. C'est d'sa faute à lui, moi j'y suis pour rien. Il avait qu'a pas vouloir me monter. Chui un rebelle, il devrait pourtant le savoir. M'enfin. Comment chui arrivé ici ? Mais tu l'as dit toi-même, mec, c'est l'nouveau. C'lui qu'a rien trouvé de mieux que de m'attacher à ct'abreuvoir ! Mais tu vaux pas mieux qu'eux à c'que j'vois. Tu t'laisses monter par un des leurs. Pfff. »

Sans êtres choqué enfin il n'y avait pas de quoi sortant de la bouche d'un telle étalon...Je sourit d'un aire que je n'avais jamais prit..Puisque je sourit en permanence d'un aire bienveillant pour aidé..Mais pourquoi aidé  ceux qui ne veulent pas l’être...je réflechissait déjà as ma réponse...Comment expliqué as ce petit bonhomme ma situation...Je Tourna la tête vers le reste du fort et y vis mainte chevaux se désaltérer abandonnée eu aussi "ne valait pas mieux que les hommes" Plus je remuait ça plus je  constatait que c’était n'importe quoi..Il n'y as aucune généralité sur la bonté des gens...Pour exemple concret Julien ma sauvé et d'autre m'aurais laisser as la merci des vautour qui galop sur les champs de course!Mais de toute façon je sais 'du moins pense savoir' pourquoi cette étalon qui semble en pleine crise d'ado dit ca.Il pense que tous les hommes sont mauvais et leur chevaux aussi.C'est vrai seulement je ne suis pas sur qu'il voit que tous les chevaux et tout les hommes peut importe leur camps sont sombre.Il n'y as ni méchant ni gentil 'tous dépend du point de vue employer.J'avais l(impression de reflechire depuis des heur mais je remarqua que ca faisait as peine quelque minute alors je repris mon sourit inhabituelle et lacha as l'etalon
-"Non je ne vaux pas mieux que mon cavalier' et ne je ne m'en plains pas...Mais mon cavalier vaut surement plus que ce que tu le pense..Serte la plus pars sont idiot et irréfléchi mais comme pour les créature équine cela dépend des individue,alors tu pourrais peut être évité les généralité qui peuvent être un temps soit peu vexante!"






signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Sam 7 Déc - 1:29

[Puis-je m'incruster? ]

_________________________________

Zaïnàn~




La terreur du fort saura vous remettre à votre place~



Erf... Cela fait seulement deux jours que je suis revenu et je m'ennuis déjà... Pfeu! Le fort et les bipèdes n'ont pas changés du tout dis-donc, si ce n'est les p'tits nouveaux qui essayent de prendre leurs marques. Parmi eux, il y avait le frère de la chose qui me sert de cavalier et qui sert de lieutenant au fort, un gars assez robuste comparé aux brindilles qui sont arrivés en même temps.
J'essayais de me détendre sur la paille qui couvrait le sol de ma partie de l'écurie, mais l'envie d'aller botter les fesses à deux ou trois personnes était plus forte que tout! Depuis que je suis revenu, je n'ai pas touché un seul bipède, et comme il y a pas mal de débutants, autant leur apprendre tout de suite qui commende ici, huhu~

Je me relevai donc d'un petit bon, déjà excité à l'idée de pouvoir à nouveau donner des coups. En sortant de l'écurie, les regards de quelques hommes ne manquèrent pas de me dévisager, rah regardez ailleurs, saletés! *renâcle bruyamment pour montrer son mécontentement* Et ba voilà, c'était pas compliqué que je sache!    
Bon, voyons voir... *scrute le fort de ses yeux de glace* Qui pourrait passer à la casserole aujourd'hui? Tiens, j'ai bien envie d'aller voir le frère du lieutenant, histoire de voir de quoi il est capable, mais où le trouver?... Tsk! Je déteste perdre mon temps à chercher! Bah... Autant aller voir les deux demoiselles attachées que j'ai remarqué tout à l'heure~ *sourit sadiquement*

Plus je m'approchais des deux étalons attachés, plus leurs voix me parvenaient clairement aux oreilles. Pfeuh! Leur sujet de conversation était bien amusant, on aurait dit deux petites pouliches en train de se chamailler~ *ricane*


    -Il n'y a que la vérité qui blesse très cher. Commençais-je à dire d'un ton froid en guise de réponse au cheval gris sans gêne, un sourire sadique collé au visage. Alors mesdemoiselles, on s’ennuie tellement qu'on a rien trouvé de mieux que de parler de crétins? Finis-je par lâcher une fois arrivé devant eux.


L'état de ces deux-là était vraiment pathétique. Tous deux attachés tel des chiens à des bouts de bois, quel spectacle hilarant, huh~ Je ne me rappelle pas les avoir déjà vu au fort, sans doute sont ils arrivés pendant mon absence, mais cela ne changera rien de comment ils seront traités par mes soins *sourit sadiquement*. Comme à ma légendaire habitude, je regardais les deux pouliches de haut, certain de ma supériorité et le montrais clairement. Qu'ils osent essayer de me défier, et ils recevront le châtiment qu'ils méritent!


    -Ow, excusez mon impolitesse très chers, mais interrompre les discutions et fourrer mon museau dans ce qui ne me regarde pas et mon passe-temps favoris, voyez-vous? Fis-je à nouveau d'un air moqueur. Soit, toi, j'en déduis que tu t'es bien vautré sur ton coup, hain? Fis-je alors remarqué à l'étalon attaché à l'abreuvoir d'un air mesquin. Et toi, un lèche-botte j'imagine, vu là réponse que tu as donné, huh~ Finis-je par dire en regardant le gris sous l'ombre.


Je peux les vexer? Oh mais là est toute mon attention voyons~ Je m'ennuis, et quand je m'ennuis, j'aime faire passer le temps et m'amuser, logique, n'est-ce pas?...
L'expression sadique toujours collée au visage, je commençais à m'approcher du blondinet que je dépassais d'à peine quelques centimètres, mais la différence était bien voyante. Un corps bien tracé, mais pas au point de m'égaler, heh~ *se vante*


    -Alors c'était quoi? Un coup de sabot? Un cabrage? Demandais-je sans pour autant vouloir connaitre la réponse. Tint, c'est ça le problème avec les jeunots aujourd'hui, ils essayent de faire les rebelles, mais se font tout de suite remettre en place...


Je me mis ensuite à tourner autour de l'étalon, scrutant chaque partie de son corps. Dommage qu'il se laisse faire comme ça, il aurait fait un parfait petit diablotin *sourit sadiquement*
Quand à l'autre, je ne cherche même pas à savoir, un lèche-botte ne vaut rien à mes yeux, si ce n'est avoir les bons mérites des bipèdes, ce qui a toujours eu tendance à m'irriter tiens...

Fiche par Magical de Epicode


Dernière édition par Zāinàn/Fériel le Dim 8 Déc - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Qui-Vive
Le Rebelle du Fort.
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 52
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : Cloîtré dans mon box / Dans le corral, à faire voltiger les Cow-Boys.
Joue également : Amazone ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Sam 7 Déc - 12:24

On se connait ?
LIBRE

Hum.



Cet étalon ne me plaisait pas du tout. Avec son sourire bienveillant et son regard sage, il me paraissait terriblement niais. Il n'avait pas l'air d'un étalon qui cherchais les ennuis mais mon habituelle humeur massacrante me dictait de le renvoyer d'où il venait. Je n'étais pas du genre sociable et le simple fait que quelqu'un engage la conversation avec moi me donnait limite envie de vomir. J'étais ce que l'on appelait un "anti-tout" mais surtout un "anti-autres". Certains me disaient même pris dans une crise d'adolescence qui semble se prolonger. Ce n'est pas comme si j'avais six ans, après tout... M'enfin, un chose est sûre : je n'étais pas un gentleman. Je n'appréciais rien ni personne, crachais sur le respect et critiquais le monde. Et c'est sans doute la raison qui me poussa à servir à cet importun un sourire grimaçant accompagné d'un léger froncement de sourcil. Je n'allais tout de même pas me montrer aimable... Bref, vous l'aurez compris, je suis un adorable petit poney rose qui distribue les câlins et les sourires à chacun. Tout ceci est bien sûre ironique.

Le petit gris ne répondit pas tout de suite. Il jeta d'abord un coup d’œil autour de lui, remarquant par la même occasion des petits groupes de chevaux qui se désaltéraient à d'autres abreuvoirs non loin de là. Il semblait perdu dans ses pensées. Sans doute pesait-il ses mots afin de me servir une réponse que je ne pourrais contredire. Car, de toute, évidence, il semblait en désaccord avec mes dires. Je n'en fut nullement vexé. Je n'étais pas là pour lui plaire et provoquer une réaction négative chez lui était mon but premier. Je ne voulais pas faire ami-ami. Finalement, il reporta son attention sur moi, armé d'un sourire qui me semblait compatissant. Je renâcla.

« Non je ne vaux pas mieux que mon cavalier et ne je ne m'en plains pas... Mais mon cavalier vaut sûrement plus que ce que tu le pense... Certes, la plus part sont idiots et irréfléchis mais comme pour les créature équine cela dépend des individus, alors tu pourrais peut être éviter les généralités qui peuvent être un temps soit peu vexante ! »

Cette fois, ce fût à mon tour de sourire. Mais mon sourire, à moi, n'avais rien de compatissant. Je l'ai vexé ? Oh. Vilain Qui-Vive, tu mériterais un châtiment digne de ton insolence. Ah, ah. Comme si j'étais là pour lui plaire. A quoi s'attendait-il ? Un petit : Bonjour, enchanté, moi c'est Qui-Vive et toi ? Tsss. Pas mon genre. " Un temps soit peu vexante " ? Je ricana. Cet étalon ne me connaissait visiblement pas et je comptait bien lui faire savoir qui j'étais. Désolé de ruiner tes espoirs, petit, mais je ne suis pas un gentil.

« Je t'ai vexé ? Oh. Sorry, j'voulais pas. - je lacha un petit rire moqueur - Nan, sans dec' mec, tu m'a pris pour qui ? Tsss. Je pense sérieus'ment c'que j'dis ! T'est qu'un soumis qui ne vaux pas mieux que tes maîtres ! Pfff. R'gardes-toi ! Tu m'donnes envie de gerber. »

J'avais peut-être était un peu cru, mais ça ne changeais pas de d'habitude. J'agissais toujours dans la provocation. Et que ça lui plaise ou non, je n'étais pas prêt à me montrer poli. Je releva le menton, hautain. Qu'il avance, qu'il me frappe ! Je commençais sérieusement à m'ennuyer, attaché à mon petit abreuvoir... et une petite querelle ne serait pas de refus. Au moins, si ça tourne mal, je pourrais dire que c'est lui qui avait commencé. Je commença à piétiner sur place, prêt à me battre.

« Il n'y a que la vérité qui blesse très cher. »

Pris par surprise, je fis un bon avant de me retourner vers l'inconnu qui venait d'approcher. Un sourire cruel plaqué au visage, une bonne tête de plus que moi, une musculature impressionnante, j'en eu le souffle coupé. Mais mon bon vieil orgueil revint, me ramenant très vite à la réalité. Je plaqua mes oreilles sur mon crâne et fronça les sourcils. Le ton qu'avait employait l'étalon était aussi froid que son regard... et je n'aimais pas ça. Je contracta les muscles de mes épaules, prêt à frapper s'il le fallait.

« Alors mesdemoiselles, on s’ennuie tellement qu'on a rien trouvé de mieux que de parler de crétins ? »

Visiblement, le mystérieux étalon avait opté pour les sarcasmes. Pire qu'un coup, ses moqueries eurent pour effet de me laisser un goût amer dans la gorge. Le goût de l'humiliation. Je ne supportais pas ça. Agacé, je donna tapa du sabot contre le sol. Mais l'inconnu avait l'air de m'ignorer complètement et continua, son affreux sourire toujours bel et bien présent, accompagnant ses mots empoisonnés.

« Ow, excusez mon impolitesse très chers, mais interrompre les discutions et fourrer mon museau dans ce qui ne me regarde pas et mon passe-temps favoris, voyez-vous ? »

J'eus envie de lui cracher à la figure. Son air supérieur me débectait profondément et je fus pris d'une violente envie de lui refaire le portrait. Mais j'étais attaché, lui, non. Et je savais pertinemment que si je tentais quoi que ce soit, ses muscles auraient très vite raison de moi. Cela ne m'empêchait pourtant pas de sentir mes veines me brûler, sous les effets de la haine. Finalement, ses yeux pâles se posèrent sur moi et sur la fichue longe qui me retenais à l'abreuvoir avant qu'il ne m'adresse une énième moquerie.

« Soit, toi, j'en déduis que tu t'es bien vautré sur ton coup, hein ? »

Je renâcla bruyamment dans sa direction. Mais il sembla m'ignorer superbement, encore une fois. Il se tourna vers le petit gris et pour le première fois, je me surpris à admirer ce dernier. Il était peut être minuscule, fins et pas très menaçant comparé au mastodonte qui braquait son regard sur lui mais au moins, il, me semblais assez futé pour jouer des mots et remballer ce nouvel arrivant. Du moins, je l'espérais.

« Et toi, un lèche-botte j'imagine, vu là réponse que tu as donné, huh ~ »

Cette fois, je ne réagis pas. Ce n'étais pas à moi de me défendre et j'étais curieux de voir ce que le petit étalon allait répondre. Mais l'autre attira à nouveau mon attention en s'approchant. Je me fis violence pour ne pas reculer devant ce Hulk version équine. Arrivé à ma hauteur, il faisait une bonne tête de plus que moi et je ne pu m'empêcher de déglutir. Mais reprenant vite ma contenance et mon arrogance, je releva le menton et soutenu son regard. Et c'est là que je remarqua... ses yeux n'étaient pas vides comme ceux d'un fou, comme je m'y attendais... mais bel et bien habités, par une haine pure. S'en fut trop, mon assurance fondit comme neige au soleil et je fis un pas en arrière.

« Alors c'était quoi ? Un coup de sabot ? Un cabrage ? »

J'ouvris la bouche mais aucun son ne sortit. Il n'attendis pas que la voix me reviennent, comme s'il se fichait de la réponse. Mais pendant ce temps là, ma respiration s'était bloquée sous l'effet de la peur.

« Tint, c'est ça le problème avec les jeunots aujourd'hui, ils essayent de faire les rebelles, mais se font tout de suite remettre en place... »

L'air s'engouffra enfin dans mes poumons. De même que l'indignation monta violemment moi. Sa remarque venait de me toucher dans mon amour-propre. Et rien n'est plus important que mon amour-propre. Je fronça les sourcils, serra les dents et contracta mes épaules. Je changea de masque, l'effroi laissant place à l’orgueil. J'avais envie de lui cracher une tonne d'insulte à la figure. Mais je n'en fis rien, comme pour le Cow-boy qui m'avait confié le petit jeune tout à l'heure. Je me contenta de me redresser, hautain, et d'attendre la suite des événements. L'étalon se mit à tourner autour de moi, comme s'il m'inspectait. Je n'aimais ça. Je jeta un petit regard vers le gris avant de me décider à répondre au mastodonte.

« Eh, j'sais qu'je suis perfect mais quand même ! Pas b'soin d'me reluquer comme ça. T'sais quoi mec ? T'as aucune chance, t'es pas mon genre.  »

(No problem, Zainan :3)



© Kinotto de LG.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jockey
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 100
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 29/07/2013

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Sam 14 Déc - 13:21

(holala mon jockey avec deux chevaux comme vous x) souhaiter moi bonne chance)

« Je t'ai vexé ? Oh. Sorry, j'voulais pas.  Nan, sans dec' mec, tu m'a pris pour qui ? Tsss. Je pense sérieus'ment c'que j'dis ! T'est qu'un soumis qui ne vaux pas mieux que tes maîtres ! Pfff. R'gardes-toi ! Tu m'donnes envie de gerber. »


Je sourit et soupira en même temps.Ha vraiment.Je ne sais pas as quoi je m'attendait!Lui souriait.Il devait être fier de ses paroles.Si il veut...Si ça peut le rendre heureux.De plus je savais bien qu'il pensait se qu'il disait.Il le précise comme si je ne m'en doutait pas!Et puis il affirma que je ne valais pas mieux que mes maitres?tss idiot j'ai approuvé cette phrase quand je t'ai répondue!J’avais belle est bien affirmé que je ne valais pas mieux que mon cavalier non?Tu te répétè grand blond.Et puis qu'il vomisse si l'envie l'en prend.Je me fiche que je lui fil la nausée ou autre.Mais il doit bien le savoir ça!Après tout il doit quand même avoir un minimum d’intelligence!Je m’ébrouai et releva la tète avec le même sourire mais cette fois un aire plus méprisant et moqueur. Enfin je n'aurai jamais réagis comme ça,en temps normal.Parce que je savais bien qu'il ne fallait pas rentrer dans le jeu de chevaux comme ça.Mais la je le fit.Pour briser la routine sans doute.Je m’apprêtai as lui répondre et as exposé mon avis.

« Il n'y a que la vérité qui blesse très cher. »


Je tourna la tète et vis,un autre cheval.Encor plus grand que celui avec qui je discutai as l'instant!Il était d'une robe des plus particulières.Alezan?Noir?Gris? un mélange de tous.Je ne me sentais pas spécialement alaise entre ces deux étalon,mais je n’avais pas vraiment peur mais plus de l'intimidation.Je ne saurai vous le décrire.je marmonna seul pour moi as l'issue de toute les fine oreille que ma vérité ne blessait pas mais que les déformation faisait le contraire.

« Alors mesdemoiselles, on s’ennuie tellement qu'on a rien trouvé de mieux que de parler de crétins ? »

Et vous madame vous vous incrusté parler avec des gens de votre niveau?tss lamentable!Si il parle avec nous il ne peut pas se prétendre supérieur!Et vue je nous parlons de ça depuis quelque temps je pense que non!Nous n'avons pas mieux as faire que de parler de crétin.Maintenant j’étais face as deux grand étalon qui n'avais mieux as faire que d’embêter le monde.

« Ow, excusez mon impolitesse très chers, mais interrompre les discutions et fourrer mon museau dans ce qui ne me regarde pas et mon passe-temps favoris, voyez-vous ? »

Excuse refusé.Mais je pense qu'il s'en fou de notre avis.Et en passant oui je vous bien que le passe t'en de cette étalon est celui ci!Puis il regarda l'étalon attaché et lui dis quelque paroles ne méritait aucune réponse.Puis il me regarda des son aire supérieur.Et lâcha
Et toi, un lèche-botte j'imagine, vu là réponse que tu as donné, huh~
Pardon!?Comment m’avais t'il appeler!?J’avais bien entendu!Lèche bottes on ne me l’avais jamais fait!Et puis il me semble que lui aussi se laisse monté!Il as donc le même statue que moi non!?Maintenant l'étalon attaché,dont je ne connaissait même pas le non, me paraissait polie et aimable!Je renâcla et frottât mon sabot.Puis baisât la tête et ferma les yeux pour me calmer.Je doit me calmer!Ça ne me ressemble pas de m’énerve comme ça!Et puis il faut dire que je choisit mal mon moment!Voyons je doit resté calme face as deux brute du genre.Soyons honnête je ne fait pas du tous le point.Mais j’avais tous de même tous de même envie de balancer as ce cheval qu’il devrait apprendre la différence entre lèche bottes et cheval assez intelligent pour ce faire des relations!Je releva la tête le visage neutre.je ne dis rien.Ça aurai été apporté ce qu'il souhaitai as l'étalon non?!

-Alors c'était quoi? Un coup de sabot? Un cabrage? Demandais-je sans pour autant vouloir connaitre la réponse. Tint, c'est ça le problème avec les jeunots aujourd'hui, ils essayent de faire les rebelles, mais se font tout de suite remettre en place...

effectivement c'est un problème!Un problème dont je n'ai rien as faire.Laissez les donc se faire remettre en place si il veulent!

« Eh, j'sais qu'je suis perfect mais quand même ! Pas b'soin d'me reluquer comme ça. T'sais quoi mec ? T'as aucune chance, t'es pas mon genre.  »

Je ricana ce fut plus fort que moi je souriait.L'aire mesquin.Mais j'avais peur.Peur de la réaction du grand étalon!Maintenant mon rire était plus nerveux.je tira sur la corde que mon cavalier avais mis entre moi et le je ne sais quoi as la quelle elle était attaché.J'avais envie de disparaitre de l'instant présent,ho pauvre moi!mais maintenant je ne peut pas.Alors bon quitte as ce qu'il m'arrive quelque chose as cause de mon rire,quitte as ce qu'il m'arrive quelque chose parce que j'ai parler.Je sourit au cheval blond et dit,sans pour autant être trop désagréable parce que j'avais peur!Vraiment peur!

-"hum ceci explique cela.d’où le fait que tu nous prennent pour des demoiselle!je m'en veut de ne pas l'avoir vu plus tôt."






signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui-Vive
Le Rebelle du Fort.
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 52
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : Cloîtré dans mon box / Dans le corral, à faire voltiger les Cow-Boys.
Joue également : Amazone ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Sam 4 Jan - 19:49

(Meuh il s'en sort bien ton tatalon xD)

Upinou Zainan (ou quelqu'un d'autre si quelqu'un veut se joindre à nous :3)




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jockey
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 100
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 29/07/2013

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Mar 28 Jan - 23:21

(Si tu le dis!!:') )
UP les gens D8!
Zainan revit!






signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui-Vive
Le Rebelle du Fort.
avatar
Messages : 85
Points d'Experience : 52
Date d'inscription : 02/08/2013
Localisation : Cloîtré dans mon box / Dans le corral, à faire voltiger les Cow-Boys.
Joue également : Amazone ♦ Espérance ♦ As de Pique

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Mer 12 Mar - 17:32

[Zainan a quitté le fow, du coup comment on fait ? x)
On continue le RP en faisant comme si son perso était parti sans un mot ou on abandonne là ? :3
PS à un peu tout le monde : n'hésitez pas à nous rejoindre ! ^^']




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Pique
Tricheur, menteur, voleur.
avatar
Messages : 64
Points d'Experience : 18
Date d'inscription : 13/11/2013
Localisation : Retournes toi. Ah bah non, je n'étais pas derrière toi.
Joue également : Espérance | Amazone | Qui-Vive

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Jeu 19 Juin - 23:08

    RP abandonné Jockey ?


A S     D E    P I Q U E



|| Doubles comptes : Amazone - Espérance - Qui-Vive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jockey
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 100
Points d'Experience : 54
Date d'inscription : 29/07/2013

MessageSujet: Re: ~ On se connait ?    Dim 24 Aoû - 11:44

Non du tout.
je reposte une réponse?






signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

~ On se connait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais dis moi ? On se connait ? [PV Sophia]
» On connait la chanson
» Se connait-on vraiment, toi et moi ? [Glenichou]
» Salut, on se connait? [Cosmos]
» A l'ongle on connait le lion.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-