RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caruso
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 1134
Points d'Experience : 434
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 22
Localisation : Jamais loin.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Contexte du forum   Lun 20 Juin - 14:17


Le contexte du forum




SOMMAIRE

♦️ CHAPITRE I - 20 ans plus tard
♦️ CHAPITRE II - La grande sécheresse
♦️ CHAPITRE III - La guerre
♦️ CHAPITRE IV - Renaître de ses cendres
♦️ CHAPITRE V - Course à la liberté
♦️ CHAPITRE VI - De nouvelles opportunités


Codes par MoiSadike© de Never Utopia


CHAPITRE I

« Le temps a passé... Vingt années se sont écoulées et l'époque de Spirit est désormais révolue. Aujourd’hui, les générations suivantes ont repris le flambeau afin d'écrire leur propre histoire sur les terres du Cimarron. Les anciens conflits territoriaux n'ont pas beaucoup évolués et tout pourrait bien basculer d'un moment à l'autre. La tribu des Nashoba et les soldats de la cavalerie US se combattent toujours avec autant d'ardeur, les uns pour conserver leurs terres ancestrales, les autres pour conquérir le Nouveau Monde. Quand aux hardes de chevaux sauvages, ils continuent de survivre dans une nature aussi magnifique que dangereuse, mettant tout en œuvre pour conserver leur précieuse liberté. On pourrait presque croire qu'en vingt ans, rien n'a changé. Et pourtant...

Pourtant, les choses ont bel et bien évolué. Tout ces clans sont à présent remplis de sang neuf, de chevaux débordants de rêves d'avenir et de paix, de chevaux plein de haine ou de colère. Et vous, qui serez vous dans cette histoire ? Suivrez vous le fil de votre vie ou essayerez vous de changer le monde ? Nous verrons bien ce que l'avenir vous réserve, à vous et aux autres chevaux !


CHAPITRE II

« Le changement commence...
La sécheresse fait rage dans le désert, contraignant les soldats de la cavalerie US à abandonner leur fort afin de se réfugier sur les terres Amérindiennes.
Le colonel et son cheval Brego, malgré leur souhait d’une paix durable, se retrouvent dos au mur et finissent par déclarer la guerre aux indigènes afin d'obtenir une terre plus fertile et vivable pour leurs hommes. Toutefois, ils ne se doutent pas que des traitres se trouvent aux alentours...
La bande des Black Bullets, des bandits sans scrupules, découvrent en effet le fort abandonné peu de temps après le départ de ses occupants. Y voyant une belle occasion d'amasser de l'or, ces derniers se rendent jusqu'aux terres Indiennes, conduits par leur chef Vaëld, afin de leur proposer un pacte : « Leur aide contre les soldats, en échange de quelques vivres ».

Loin de se laisser berner par cet homme vicieux et mauvais, Loup, le chef des Indiens, monté sur sa jument Berceuse Pastel, propose d’en discuter à son clan avant de prendre une décision. Malgré les belles paroles de Vaëld, le valeureux chef doute de leur sincérité, mais ne peut se résoudre à refuser cette offre. Ainsi, la fière tribu des Nashoba se prépare à la guerre.

De leur côté, sur les terres libres et sauvages du Cimarron, la harde de Ciel Étoilé souffre également des fortes chaleurs. L’eau et la nourriture se font rares, et malgré les nombreux efforts des troupes pour rechercher de quoi se désaltérer et quelques malheureux coins d’ombres, la harde reste diminuée et affaiblie. Face à cet ennemi que l’étalon Appaloosa ne peut combattre, Ciel Étoilé prend l'étonnante décision de ravaler sa fierté et d'aller s'entretenir avec Santaro, son ennemi juré, ainsi que sa compagne revenue après tant de temps, Espérance, dans le but de passer un pacte de cohabitation avec ce dernier pour sauver les siens. Le gris accepte, mais combien de temps les deux hardes se supporteront-elle ? Est-ce là le début d'une grande guerre ?


La guerre s'est enfin terminée, non sans morts et bain de sang. Les guerriers de la tribu des Nashoba en sont ressortis vainqueurs mais ont du payer le prix de leur victoire. Au cours des combats, leur camp a été réduit en cendres.
Entre temps, les contrebandiers qui ont participé à la guerre aux côtés des Amérindiens, vont à la rencontre du grand Amarok afin de réclamer leur dû. Selon Vlaëd, ses hommes ont droit à une récompense digne de ce nom, après le combat qu'ils ont livré.
Ils demandent donc des chevaux afin de grossir leurs stables, mais cette demande est rejetée. Alors, Vlaëd demande une chose qui vaut bien son pesant d'or : Il réclame les deux pépites d'or que la jument du chef porte sur le crâne et autour de son cou. Amarok, loin d'être fou, ne lui en lègue qu'une seule des deux. Déçus, mais pas totalement, les contrebandiers repartent tout en jurant de revenir.

Du côté de la cavalerie US, leur fort est abandonné et il n'est pas question d'y retourner. Le colonel a peut-être perdu la guerre, mais la véritable bataille ne fait que commencer. Ses hommes commencent à plier bagages et se préparent à quitter le campement. Une nouvelle terre les attend. Une terre parfaite.

Du coté des chevaux sauvages, les terres de Ciel Étoilé ont été détruites par la sécheresse et l'hiver est rude, à présent. La harde reste sur les terres de Noctis, le nouvel étalon dominant. Celui-ci les a accepté, mais des règles ont été établies afin de garantir la survie de tous.
Malheureusement, deux chevaux entrent en guerre froide et tout une échauffourée se déclenche. Après de longs échanges, les tensions se dissipent, mais il est convenu que dès le lendemain, une réunion sera de mise entre les deux chefs de hardes pour que les choses soient tirées au clair. Comment cette réunion se finira telle ? La harde de Ciel Étoilé se décidera-t-elle à trouver de nouvelles terres ? Les tensions sont elles réellement apaisées ?


L’Homme, intelligent et persévérant, ne cessera de peupler le Cimarron. C’est ce qu’il s’efforce de prouver jour après jour, qu’il subisse la sécheresse ou la guerre, il est toujours là. Peut-être plus faible, mais il se relève. Toujours.

Le petit peuple d’indigène reconstruit peu à peu son camp alors que le deuil est bel et bien là, il plane sur les visages, sur ces mots que l’on n’ose dire, sur ces terres tant convoitées. Les soldats quant à eux ont traversé vallée, désert et canyon pour une terre plus clémente, bien plus à l’ouest.


Les chevaux sauvages, eux, après plusieurs jours de recherches sur les terres du Nord, ont découverts des lieux inespérés ; une prairie, une clairière, un lac… Malheureusement, leurs réjouissances sont de courte durée. La bande des Black Bullets surgit de nulle part, capturant sans scrupule ces chevaux qu’ils voyaient comme d’excellentes montures potentielles. Alors que certains réussirent à s’enfuir, d’autres avaient la corde au cou, contraints d’entamer un tout autre voyage… Vers le repaire des contrebandiers.


Les soldats ont enfin terminé la construction du nouveau fort; plus grand, à l’architecture plus travaillée et fonctionnelle. Les hommes blancs se sont installés un peu en hauteur, sur une colline à l’herbe sèche, ayant ainsi une vue sur le canyon et le sud des territoires sauvages. Leur nouveau lieu de vie est plus riche que leur ancien fort installé en plein désert, ce qui leur offre de nouvelles possibilités à exploiter...

De même, le peuple indigène s’est peu à peu rétablit des dégâts causés par la guerre. Le camp semble retrouver un train de vie normal, chacun s’active aux tâches de la saison.

Les chevaux sauvages retenus captifs au repaire des contrebandiers ont réussis à s’enfuir dès que l’occasion s’est présentée ! Malheureusement, certains ont été rattrapés par les bandits, et ont été vendus à bon prix aux cow boy qui manquent de montures.

La harde de Ciel étoilé a enfin rejoint ses nouvelles terres du Nord, tandis que les tensions s'apaisent. La catastrophe qui a frappé ces esprits libres et indomptés semble avoir rapproché inévitablement les deux troupeaux. La tendance serait-elle plutôt à l'entraide et la collaboration, à l'heure où les hommes blancs ce sont dangereusement approchés des terres sauvages ?


Toute cette agitation n’échappe bien sûr pas au gang des Blacks Bullets. Ces derniers toujours à l’affût des moindres affaires du Cimarron, se disent que c’est l’occasion rêvée pour s’en mettre plein les poches. Ils prennent alors le risque de brouiller leurs relations, pour le moment neutre, avec l’armée et se mettent en quête du butin. Vol a main armée, détournement de convois, tout ce qu’il faut pour s’enrichir !

La Tribu Nashoba est en deuil depuis le départ de Berceuse Pastel, cheffe renommée sur ses terres sauvages, dans le monde des Esprits. Elle restera à tout jamais dans la mémoire de la Tribu pour ses loyaux services. Elle a laissé la place à un cheval plus jeune, qui a encore fort à apprendre, un joli taupe pommelé du nom de Zaldae, à présent chef de la tribu Nashoba. On attend beaucoup de lui à la tête de la Tribu.
D’autres se sont perdus sur le chemin du retour. Ciel Étoilé ne rentrera jamais sur ses terres, abandonnant sa Harde à son triste sort tandis que les attaques de prédateurs se font de plus en plus fréquentes sur les territoires sauvages. Les pauvres chevaux de la Harde se retrouvent ainsi livrés à eux-même et font face à un choix difficile : la vie de solitaire ou rejoindre la Harde de Noctis ? Chacun devra prendre une décision.

Et puis l’immanquable ! Un hameau a commencé à faire surface. L’Or, le chemin de Fer, la présence du Fort, petit à petit l’Ouest sauvage se retrouve colonisé par des personnes avides d’argent, de pouvoir, ou tout simplement de liberté. La nouvelle des mines s’est vite répandue, et accompagnés par leurs fidèles destriers, quelques pionniers commencent à s’installer sur les terres du Cimarron. Peut-être le début d’une urbanisation ?

[/td]
[/tr]
[/table]




La carte du Cimarron





© DreamWorks - Spirit, tous droits réservés !

_________________________________________


Dernière édition par Caruso le Mer 20 Déc - 17:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritrpg.com
Caruso
Je suis :
Je suis :
avatar
Messages : 1134
Points d'Experience : 434
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 22
Localisation : Jamais loin.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Contexte du forum   Mer 20 Déc - 13:16





L'époque de la conquête de l'Ouest


Le contexte de Spirit RPG prend place, tout comme dans le film, à la période de la conquête de l'ouest, aux alentours des années 1880. A cette époque, le vaste territoire des États Unis d'Amérique n'a pas encore été complétement découvert et conquis. De nombreuses tribus Indigènes se battent contre les colons afin de conserver leurs terres, sur lesquelles ils vivent depuis des générations.

Les Européens ayant eu vent des nouvelles opportunités qui s'offrent à eux dans le "Nouveau Monde" sont de plus en plus nombreux à vouloir y faire fortune. De nombreuses petites villes fleurissent avec la ruée vers l'or. Les moyens de locomotion comme la voiture n'ayant pas encore été inventés, les chevaux sont donc énormément utilisés dans la vie de tous les jours. Ils servent à faire la guerre, à transporter des personnes ou du matériel, ou encore, à labourer les champs.


Base ©️ _Viviie & darkpoison — Modification, ajout et ajustement ©️ Arnumera
Droit d'utilisation exclusif à Spirit RPG, aucune modification
ni redistribution n'est autorisé sans mon accord.





Dernière édition par Caruso le Mer 20 Déc - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritrpg.com
 

Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» Contexte du Forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum
» Contexte du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: POUR COMMENCER :: Règlement et Contexte-