RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Lun 18 Fév - 17:50

Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...
PV avec Season - Rp terminé


Silver Moon voyageait de temps en temps. Elle ne restait pas dans le même endroits pour plusieurs jours, au risque de rencontrer des humains qui l'utiliseront sûrement pour des courses, et puis toute cette histoire de jambe cassée et de l'abattre sera répétée, mais cette fois, il n'y aurait plus de gentils hommes qui lui sauveront la vie. Sa mort sera subite pour de bon. Elle répétait en elle plusieurs fois que les hommes étaient les plus égoïstes, mais elle cherche encore à dévoiler leur secret, et découvrir s'il y avait vraiment de vrais hommes qui ne pensent pas qu'à eux-mêmes. La jeune jument voyageait très souvent, sans vraiment se rendre compte d'où elle était. Les seuls signes qui lui disaient son vrai endroit étaient les chevaux, Silver reconnaissait les étalons et juments indiens de ceux des Cow-boys et de ceux qui sont solitaires. C'était facile par reconnaître leurs cavaliers aussi.

Aujourd'hui, c'était une magnifique matinée printanière, le ciel était dépourvu de nuages et les oiseaux chantaient à qui mieux mieux. Une légère brise enveloppait les lieux où Silver Moon marchait, la tête haute et fière. C'étaient les régions des indiens. La jument sentit l'humidité et constata qu'une source d'eau était près d'elle. Elle redressa les oreilles pour écouter le bruit des eaux. C'était un doux bruit, pas celui d'une cascade, mais d'une rivière. La jument couleur de la neige était chanceuse, elle avait la gorge plus ou moins sèche, et elle avait une grande envie d'un peu d'herbe fraîche, de l'eau rafraîchissante et de l'ombre froide avec cette belle brise. Le soleil ne lui était pas dur à résister, puisque c'était bel et bien une matinée. Quand la jeune jument arriva dans les lieux, elle sentit un bref repos au seul fait de regarder cet endroit silencieux, presque aussi sacré qu'un temple. La rivière était entourée d'arbres qui ne laissait du soleil que des rayons dorés passer.


Le doux bruit des eaux lui reposait les oreilles. Elle marcha au milieu de la petite clairière. Ses sabots s'enfonçaient doucement dans l'herbe. Cela lui plaisait tant. Elle tendit le cou à l'herbe verte et dégusta le meilleur goût humide rafraîchissant qu'elle avait mangé depuis longtemps. Silver Moon était une jeune jument à la couleur blanche de neige sans aucune tâche noire. Elle était d'une beauté remarquable et d'une silhouette tracée. La jument savait bien se nourrir même si elle n'appartenait à aucun groupe, même si elle était solitaire et obligée à tout faire elle-même. Quand elle finit avec l'herbe, la moité de sa soif était déjà partie. Elle prit un certain plaisir à boire de la rivière qui avait, à ce moment là, un certain goût très rafraîchissant. Elle se sentait très comfortable. Elle voyait le doux courant des eaux glisser sur les rochers polis, brillant sous les quelques rayons de soleil. Elle croyait être seule dans ces endroits. Mais un bruit de sabot l'arracha de ses pensées à la réalité. Silver aimait bien être en compagnie d'un cheval, mais pourvu qu'il ne soit pas accompagné d'un cavalier. Sa peur et sa haine pour les humains n'ont pas atténué, même pas un petit peu. Serait-ce un étalon ou une jument ? feront-il/elle partie des Cow-boys, des indiens, ou bien de la harde étoilée? Elle n'avait aucune idée. Silver Moon n'avait qu'à attendre, après tout, elle se sentait il y a quelques minutes un peu seule. Ce jour serait-il son jour de chance, par hasard ? ~


Dernière édition par Silver Moon le Mar 5 Mar - 14:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Lun 18 Fév - 21:21

La saison du printemps me fait toujours sourire. Elle est le commencement du cycle des saisons, le renouvellement de la vie. Les jours ensoleillé, me balader est un vrai plaisir. Marcher dans l'herbe encore fraiche de l'hiver sans aucune pensés. Une simple bouché bien mâchée et dégustée dans la simplicité qui pouvais malgré tout être un art. La rivière était parfaite dans ces moment là. Déjà sur les lieux je me laissais m'évader au bruit de l'eau, de la petite brise légère qui s'engouffrait dans mes crins et de la présence d'un autre cheval.
J'avais bien remarqué ce cheval d'un blanc pure, d'ailleurs qui ne l'aurait pas vu. Un cheval blanc en plein milieu des arbres ce n'est pas discret. Malgré tout il savait choisir ses lieu de calme car la rivière étais idéale pour cela. Mais une petite chose me dérangeais chez ce cheval. C'était qu'il se trouvait juste à la place, où je savoure l'eau douce de la rivière sans être agressé par c'est petite vague qui passe au dessus des roches, où l'herbe est mouillé mais sans être imbibé d'eau, mon petit lieu de paradis quoi!
Je n'aime pas me mettre en travers d'un cheval qui broute. Je n'aime pas être dérangé donc je ne le ferais pas pour un autre. Mais là... c'est différent c'est mon petit endroits. Et pour une fois que le lieu n'est pas infesté par les indiens. Je vais y allé, et peu être dérangé mais tant pis. Je m'avance doucement et arrache le cheval, cette jument, à ses pensés. Je m'approche doucement, sans faire le moindre bruit, de l'eau et bois les gorgés tant voulu depuis tout à leur.



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Lun 18 Fév - 22:27

Écoutant les bruits de sabots, Silver Moon leva les oreilles, arrêtant de boire. Après tout, elle en a eu assez. Elle aurait bien voulu boire pour l'éternité, mais il fallait attendre à ne plus vouloir boire, bien-sûr. L'eau était très rafraîchissante, cela veut dire sûrement délicieuse. La jeune jument avait entendu que l'eau n'avait pas de goût, mais au moment d'une soif terrible, son goût est reconnu pour être le plus agréable du monde. Est-ce le paradis ? Aucune idée. Alors serait-ce une partie du paradis ? Aucun moyen de savoir. Mais cela sera ridicule de demander à un étalon passant " Est-on au paradis, ici ?" Cela sera pour de sûr très, très idiot de sa part. Donc elle préféra se taire. Silver se retourna pour voir qu'un jeune jument à la robe marron, sans cavalier, sans aucune marque d'indiens, de Cow-boys ou bien de la Harde du Ciel étoilé, passa comme si elle ne l'a pas vu, pour boire à son tour de l'eau pure de la rivière. Comment est-ce qu'elle n'a même pas salué ? Silver Moon était aussi invisible ? La jument à la robe marron semblait bien assoifée. La pauvre, elle avait sûrement la même gorge sèche désagréable que Silver avait eue il y a un quart d'heure semblait-il. Silver se décida à commencer la discussion. Cette nouvelle venue paraîssait bien familière à cet endroit. Ou bien serait-ce Silver Moon qui est nouvelle ? la regardant boire, la Cremello hésita beaucoup à commencer une discussion. Serait-elle occupée? Aura-t-elle quelque chose à faire plutôt que donner quelques mots puis repartir ? Finalement, elle se décida à parler. Premièrement, elle se contenta d'hocher la tête, déplaçant une mèche de devant ses yeux. Puis elle parla, regardant l'autre cheval curieusement:

- Belle matinée, hein ?

C'est quand elle finit qu'elle se rendit compte que ces dernières paroles semblaient trop vagues. Depuis tout ce temps, elle n'a toujours pas réussi à incarner une discussion qui se révélait intéressante. Peut-être c'était elle qui avait la langue trop lourde et ennuyante, ou bien autre chose. Peut-être qu'il n'y avait rien de quoi discuter à part qu'il faisait beau. Peut-être qu'elles allaient devenir amies ? Ou bien cette nouvelle l'ignorera comme elle l'a fait il y a quelques moments. Mais elle était assoifée, il fallait lui pardonner ça. Après tout, qui était Silver Moon pour juger du comportement des autres chevaux ? Elle était solitaire, c'est bien connu. Elle n'avait aucun grade, c'est aussi connu. Elle n'appartenait à aucun groupe, c'est peut-être quelque chose de bizarre ; la plupart des juments n'aimaient pas à se débrouiller seules, et plutôt être dans un groupe, protégées par les mâles. Mais question de se défendre, la jeune jument blanche n'était pas aussi faible qu'on le croyait. Quand elle était plus jeune, depuis la mort de sa mère, elle avait passé beaucoup de temps dans les bois, et on l'avait cru être une sorte de licorne. Mais ce qui importait vraiment, c'est la réaction de l'autre jument. Pourvu qu'elle ne la rejetterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Mar 19 Fév - 14:40

Bien malgré moi, avec une grande impolitesse, j'avais ignoré la jument que je venais de déranger dans son breuvage. Elle se retirait. Elle m'observait, comme pour vérifier quelque chose. Et oui elle a beau être presque dans mon dos, je la vois. Être une jument solitaire comporte des avantages, je me débrouille seul pour la nourriture, en cas de danger je riposte seul, mes sens son plus aiguisé, et toute autre chose. Mais malgré tout, la compagnie d'un autre cheval ne me dérangeais pas. Je suis tenté d'engagé la conversation, mais qu'est ce que je peux lui dire ? Je ne vois vraiment pas.

- Belle matinée, hein ?

Bon, je viens de me faire distancer. Elle avait engagée la conversation avant moi, tant pis une autre fois. Je lève les yeux au ciel, décrochant mes lèvres de l'eau douce de la rivière. Le soleil m'éblouis, il y a peu de nuage dans le ciel. Je baisse le regard vers elle, un petit sourire amicale sur le visage:

- Une matinée agréable, oui

Ma réponse laisse à désiré, j'aurais pu répondre autre chose, quelques chose de plus... enfin bref c'est pas grave, après tout j'ai répondu. Après deux bonne minute de silence, je décidais de rentrer dans l'eau froide. Ou en tout cas d'y plongé mes sabots, tout en restant près de la jument qui voudrais peut être discuter.



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Mar 19 Fév - 18:52

De la curiosité envahissait la jeune jument blanche. Elle aimerait avoir des amies et être populaire, mais pour réaliser ce petit objectif, il fallait faire quelques pas en avant dans l'art et la manière d'ouvrir une discussion intéressante. Et là, c'était la panne de Silver Moon. La jument blanche ne savait qu'ouvrir des sujets ridicules et très communs, comme du genre "il fait beau, hein ?" Et puis, rien. Plus d'inspiration, le silence désagréable d'une discussion carrément vide. Silver Moon ne maîtriser en aucun côté cet "art". Elle n'avait su que décrire cette matinée. C'est vrai qu'elle était bien belle, mais de là à en faire le sujet d'une première rencontre, c'était très... ennuyant. Cela était aussi... quelque chose de bizarre. Et si les deux juments devenaient de très bonnes amies ? Ces premiers moments seront incarnés souvent. Ridicule de la part de Silver. Après une période plus ou moins longue, quand elles se rappelleront de leur première rencontre, que se rappelleront-elles ? " Belle matinée, hein ?"...
Encore ridicule comme premières paroles. Mais personne ne lui garantissait qu'elles seraient amies. Si le contraire serait réalisé, la jument continuera sa vie, solitaire, sans amies/amis, son histoire n'aurait guère été intéressante à raconter. Et quand elle aura un poulain, si cela arrivera, que lui raconterait-elle ? Il fallait aller dans quelques aventures pour avoir au moins quelque chose à raconter. La vie serait trèèès ennuyante, à vrai dire. Silver prit un moment pour réfléchir à quelques aventures à vivre, sans risquer sa vie ou de causer sa propre mort, bien entendu. Avant tout, il fallait trouver un compagnon, et vivre une grande aventure où La jument blanche et son compagnon serait la légende. Cela faisait bien beau à imaginer, mais certes très difficile à réaliser. Il y avait toujours cette quête indispensable à faire des amitiés et peut-être des amours. La vie serait-elle impossible à une jument solitaire ? Elle mourrait peut-être en combattant, ne trouvant plus un protecteur ou une aide. Très angoissant à imaginer, cela. Retournons à la réalité. L'autre jument à la robe marron leva les yeux au ciel pour contempler les nuages et la fameuse "belle matinée". Elle ferma légèrement les yeux à cause du soleil éblouissant. Cette dernière ramena son regard vers Silver Moon et répliqua d'un air gentil:

- Une matinée agréable, oui

Voici donc le silence. Silver Moon semblait calculer le temps du silence, à peu près 2 minutes. Cela paraîssait bien long. Soudain, Silver se décida à reparler, tandis que sa 'future amie' rentra dans l'eau. Le niveau n'était pas trop profond. Silver Moon avait aussi la peau un peu sèche, mais elle préféra rester dans sa place. Elle aurait bien aimé plonger ses pauvres sabots dans l'eau rafraîchissante pour se reposer, mais elle sembla être un peu timide. Après tout, elle n'avait pas l'habitude d'être avec d'autres chevaux. Depuis la mort de sa mère, la jument blanche a été pour plusieurs mois réservée. Ce problème aurait été disparu récemment, laissant quelques traces difficiles à s'en débarrasser. Tout en suivant le cheval marron devant elle, Silver parla d'un ton amical:

- Au fait, je m'appelle Silver Moon, je suis solitaire. Vous l'êtes aussi, je suppose ?

Voici donc quelques pas en avant ! C'était plutôt plus utile de se présenter poliment au lieu de créer de la distance. Il fallait la vouvoyer, ce n'était qu'un début, après tout, elle la connaissait à peine, ou peut-être même pas son nom, ou son grade, ou son groupe. Cette jument marron n'avait ni tatouage, ni signe, ni plume, ni aucune particularité. Elle était donc solitaire, c'était la supposition la plus logique. Elle n'avait pas de poulain aussi, sinon elle ne l'aurait pas laissé seul où d'autres l'attaqueront peut-être ou des humains le prendront pour un abandonné. C'étaient les seuls maigres informations que Silver Moon avait pu constater...
Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Mar 19 Fév - 23:13

L'eau n'est pas profonde ici, mais plus loin elle le devient. Je vais faire attention et ne pas m'aventurer trop loin. Malgré que je suis tenté d'y aller et d'y nager un peu. J'aime nager, me détendre dans l'eau. Nager dans la rivière détend tout mon corps et je trouve que cela me fait du bien. Mais il y a un plus, en nageant à contre courant, je muscle mes membres, et cela m'aide en temps que solitaire. Je suis décidé, je vais rentrer dans l'eau profonde. Je suis stoppé par la jument qui vient de me suivre et amicalement me dit:

- Au fait, je m'appelle Silver Moon, je suis solitaire. Vous l'êtes aussi, je suppose ?

Silver Moon... Silver.. Moon.. J'adore ce nom. Il convient parfaitement à la carrure de cette jument blanche. Mais cette jument est une jument solitaire ? Elle n'en a vraiment pas l'aspect. Aucune petite blessure à travers ses poils, qui sont eux d'un blanc parfait, rien qui ne puisse faire pensé qu'elle a vécu seule en extérieur. Malgré tout elle me plais, en plus elle vient de me vouvoyer et je préfère plus qu'on me vouvoie plutôt que tout c'est chevaux qui me tutoie dès la première rencontre.

- Bonne supposition et pour ma part je m'appelle Season


J'ai l'impression que l'on a quelque point en commun et comme les eau profonde de la rivière me détendais sa pourrait peut être marché avec elle aussi, je peux toujours essayer on ne sait jamais.

- Cela vous tenterait de m'accompagner dans l'eau profonde pour nager et discuter un peu ?

J'attendais bien patiemment sa réponse en espérant qu'elle accepte, tapotant un peu l'eau de mes sabots montrant mon envie d'y aller.



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Jeu 21 Fév - 9:32

Silver Moon regarda avidement la jument marron qui avait eu l'idée de se mettre à l'eau. Pourquoi n'avançait-elle pas donc pour la rejoindre. Allait-elle laisser passer les choses qu'elle aime faire? La jument blanche avait déjà fait quelques pas en avant vers son but ; avoir des amis. Allait-elle reculer maintenant ? Il y a quelques minutes, Silver Moon a décidé de vaincre son caractère réservé en se présentant. Des amis ne sont-ils pas supposés de se connaître, donc ? Puisqu'elle n'était pas si bien connectée avec l'extérieur, et ne connaissait donc pas le mode de vie des autres chevaux, ni comment socialisent-ils, elle avait fait de son mieux pour paraître la moins idiote que possible. Ce n'était pas bien difficile, se dit-elle, il faut juste être naturel, être soi-même, et puis, tout sera résolu après. Le cheval marron a regardé Silver gentiment puis lui a répondu:


- Bonne supposition et pour ma part je m'appelle Season.

Elle était alors solitaire, comme Silver Moon, déjà. Season ? C'était un très beau nom. Cela lui allait bien, se dit Sillver Moon. Pour la jument blanche, son nom était composé et trop compliqué. Elle aurait toujours voulu le changer, mais ce n'est pas si facile de changer son nom en une journée, cela sonnera plutôt comme un surnom. C'était un nom du style que la jument blanche aimait beaucoup, premièrement c'était facile à mémoriser, et puis, ce nom lui rappelait toujours une seule saison, l'automne, qui était caractérisé par la couleur marron clair des feuilles mortes tombées. C'était très agréable à imaginer, comme une pluie de pétales de fleurs de cerise, mais plus grand. En plus, cette même couleur était celle de la jument devant elle. "Season". Cette dernière avait une belle robe, un beau nom, était gentille, donc, pour Silver Moon, qui ne connaissait personne à son jeune âge, Season était presque parfaite. La jeune jument sentit qu'elle était en présence de quelqu'un d'honneur, donc essaya de la vouvoyer non pas pour la première rencontre, mais pour toujours, jusqu'à ce qu'un jour elle lui dira de la tutoyer, peut-être. En fait, ce n'était que des suppositions, et Silver Moon n'avait pas le temps de penser comme si elle était seule, mais allait devoir se concentrer sur le cheval qui lui parle, sinon ce dernier allait croire qu'elle l'ignorait, ce qui était trop impoli pour la jeune jument blanche. Cette dernière reporta l'attention sur Season, qui plongeait ses sabots dans l'eau pure de la rivière, se décidant à y entrer. Elle répliqua gentiment à Silver Moon:

- Cela vous tenterait de m'accompagner dans l'eau profonde pour nager et discuter un peu ?

Quel honneur donc ! En plus de l'invitation très généreuse de Season, elle avait vouvoyé Silver Moon. Cela geste gentil causa à Silver Moon une grande joie. Il ne fallait pas, avant tout, aller avec toute cette joie, cela manquera de respect peut-être. Il fallait prendre un peu son sérieux. Silver Moon s'y efforça, mais ne put guère cacher sa joie.

- Quel honneur ! Cela sera un vrai plaisir de vous accompagner, l'eau est rafraîchissante aujourd'hui !

Silver Moon avança, baissant la tête légèrement en signe de respect, commençant à entrer dans l'eau. Ces eaux étaient pures, comme celles du paradis. Silver avait donc eu raison de s'arrêter dans cet endroit magnifique. L'eau la rafraîchissait beaucoup, lavant ses jambes et son corps, lui causant un beau repos. Sa peau blanche prit la brillance de l'eau et brilla dans les rayons du soleil encore plus. Silver Moon n'avait pas l'habitude de nager dans cette même rivière, elle avait donc prit toute sa prudence, de peur de glisser, à cause des pierres polies glissantes au fond des eaux. Elle douta si c'était du manque de respect ou pas, mais attendit la réaction de Season pour savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Jeu 21 Fév - 21:25

L'eau de la rivière est si translucide, qu'on y voit tout ce qui s'y passe en dessous. Les pierres, logés depuis longtemps, y sont très glissante et il faut se méfier pour ne pas tomber. Dans le fond de la rivière, il y vit aussi des poissons tel que les saumons que les ours adorent. D'ailleurs, j'aime bien les embêter en faisant fuir leurs proies. Mais arrêtons de parler, et consacrons nous sur la jument. Elle a l'air de se ravir de ma proposition et me répond avec une joie qu'elle essayait de dissimuler :

- Quel honneur ! Cela sera un vrai plaisir de vous accompagner, l'eau est rafraîchissante aujourd'hui !

Un petit éclat de rire discret s'échappa de ma bouche après cette réponse. Pourquoi cette jument me plaisait tant ? Son caractère est encore pour moi incertain car je ne la connais pas encore, mais les seuls paroles qu'elle m'est prononcée jusqu'ici et son attitude m'en disait quelques peu. Elle ne devait être plus jeune que moi que de peu, enfin je pense, et elle avait l'air d'être timide et ne pas encore connaître beaucoup de monde, tout comme moi. Je ne connaissais que les chevaux croisé de loin depuis ma naissance. La jument venait de rentrer dans l'eau, et avait l'air de s'y plaire. J'avançais plus loin et l'eau montait au fur et à mesure sur mon corps. Elle était froide et me faisait trembler. Je me sentais plus légère en y entrant. Ce doit être l'eau qui détend mes muscles, mon corps, mon esprit, tout quoi! Silver Moon se faisait prudente tandis que j'y plongeais sans regarder où je mettais les pieds. Contrairement à moi, je ne pense pas qu'elle venait souvent ici et encore moins qu'elle venait nager. Mais peut être que si je lui demandais, je serai plus vite fixée :

- Cela ne fait pas longtemps que vous êtes solitaire, je me trompe ?



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Ven 22 Fév - 13:17

Silver Moon continua de s'avancer prudemment dans l'eau en faisant attention où elle mettait ses sabots. L'eau de la rivière lavait sa peau et mouillait sa crinière. La rivière aujourd'hui était translucide et on pouvait voir assez bien les rochers polis du fond, mais les mouvements de l'eau causées par les deux juments s'y aventurant empêchait Silver de voir où elle mettait les sabots. Cela lui prit du temps pour faire quelques pas en avant tout en comptant sur ses jambes pour s'assurer que l'endroit où elle s'appuyait était sûr et bien solide. Elle ne connaissait pas la rivière, comme c'était sa première fois dans ces régions près de cette source d'eau. Mais au contraire, Season avançait normalement, comme si elle marchait sur de la terre solide et de l'herbe, elle sembla connaître cette rivière et l'a peut-être visitée plusieurs fois. Comme elle semblait connaître l'emplacement de chaque rocher du fond de la rivière, elle n'eut pas besoin de bien regarder les eaux pour voir où mettre les sabots. Cette connaissance augmenta beaucoup du respect de Silver Moon envers cette jument vraiment... digne de ce respect.
A la grande joie de la jument blanche, Season lui adressa la parole curieusement :


- Cela ne fait pas longtemps que vous êtes solitaire, je me trompe ?

En fait, Silver Moon se décida à tourner sa langue sept fois avant de parler, pour être sûre qu'elle allait prononcer des paroles respectueuses. Elle compta ses mots et prépara d'avance ce qu'elle allait répondre de peur de bégayer. Elle s'arrêta dans l'eau pour se concentrer dans la réponse, baissa la tête un peu plus, et répondit d'une voix respectueuse:

- Ma mère a été solitaire aussi, je le suis depuis ma naissance. Ma mère est morte il y a une année et demie. C'est pourquoi je suis un peu renfermée et ne connais pas beaucoup de chevaux. Vous devez être très connue. Mes respects !

Par cette réponse, Silver Moon se rappela son passé dur, particulièrement le jour où sa mère a été capturée par des humains pour les jeux de sports, a cassé une jambe, et a été abattue. C'est là où on captura Silver Moon aussi pour la faire participer aux mêmes sports, et que la jeune jument a aussi cassé une jambe mais a été aidée par un humain au lieu d'être abattue. Une expression de douleur s'afficha sur Silver Moon après qu'elle a dit la date de la mort de sa mère. Elle avait tout vu, de sa captation jusqu'à la mort de cette dernière. Depuis, Silver Moon s'était occupée d'elle-même, en s'enfuyant de la maison de cet humain - qui était bien vieux et risquait de mourir, laissant la jeune jument à être capturée de nouveau - et en vivant dans la nature, voyageant dans les différentes terres, cherchant les terres libres où plusieurs chevaux comme elle la protégeront. Après qu'elle eu achevé ce court Flashback, elle reprit sa marche lente, sentant l'eau froide la rincer de toutes part. La robe de Season devint très belle en touchant l'eau, et gagna plusieurs reflets magnifiques, mais avec la tête baissée, Silver Moon ne put voir cette vue. Elle espéra que ses prochaines réponses furent aussi étudiées que celle-ci. Pour une première fois, elle laissa ses mèches couvrir ses yeux de timidité...
Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Ven 22 Fév - 17:25

La jument se stoppa, comme pour réfléchir à sa réponse. Elle semblait ne pas avoir une bonne confiance en elle, et se montrait très respectueuse quand elle me répondit:

- Ma mère a été solitaire aussi, je le suis depuis ma naissance. Ma mère est morte il y a une année et demie. C'est pourquoi je suis un peu renfermée et ne connais pas beaucoup de chevaux. Vous devez être très connue. Mes respects !


La pauvre, perdre sa mère a du être dure, contrairement à moi qui l'ai perdu étant encore toute petite et n'ayant pas encore toute les expériences de la vie. Je n'ai pas souffert au décès de ma mère, mais malgré tout je pense a elle souvent. J'essaye de m'en souvenir mais sans succès. Rien sur elle ne me reviens, pas même la couleur de sa robe ou de ses crin... En tout cas, mes impressions sur Silver Moon étaient exactes, c'était bien une jument renfermée. Elle, par contre, c'était trompé sur un points, je ne suis pas une jument très connue. Autant lui faire savoir, avec le sourire:

- Je connais quelques chevaux de loin, oui, mais je ne leur ai jamais parlé. Je ne suis pas une solitaire pour rien. Et s'il vous plait évitez, les « mes respects » je pourrais rougir, dis-je en riant.

J'aime bien taquiner gentiment les chevaux que je rencontre, c'est assez marrant pour moi. Après quelques sourire dirigé vers la jument qui se remettait à avancer dans l'eau, et qui était déjà bien immergé, je me plongeais entièrement dans l'eau de la rivière pour me rafraîchir de partout. En remontant à la surface, je secouais mes crins trempé pour enlever un maximum d'eau. J'avançais quand je regarda vers la jument, elle avait quelques mèches de crins qui couvrait ses yeux. Moi je n'est pas les crins assez long pour qu'il me tombe sur les yeux, mais en attendant encore un peu je pense que cela sera possible.

[pas d'inspiration, désoler :$]



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Ven 22 Fév - 20:56

Silver Moon croyait au début que Season été connue par beaucoup de chevaux, mais qu'elle n'a pas désiré rester en un groupe, mais toutes ces belles images qui lui ont passé par la tête lui avaient fait rêver, et toutes ces visions d'être en présence d'un grand cheval ont beaucoup possédé son esprit, causant tout ce respect et cette timidité. Après le dur souvenir qui lui est venu de la mort de sa mère et des moments quand la décision de l'abattre était confirmée, Silver Moon leva la tête, écartant les mèches lui couvrant les yeux, hochant la tête pour déplacer sa crinière à l'autre part. Elle regarda Season qui lui répondit en riant:

- Je connais quelques chevaux de loin, oui, mais je ne leur ai jamais parlé. Je ne suis pas une solitaire pour rien. Et s'il vous plait évitez, les « mes respects » je pourrais rougir.

En fait, Silver Moon n'était pas plus chanceuse avec les autres chevaux que Season. Elle aussi ne s'était contenté que d'être en compagnie de sa mère quand elle était petite. Sinon, dans ses tours multiples, elle a regardé avidement les chevaux indiens et ceux sauvages dans un groupe aux plaines. Elle voulait bien avancer et connaître quelques chevaux ou étalons, mais sa timidité était la seule barrière qui lui gâche la vie à plusieurs instants. Silver Moon arrêta de penser et reporta son attention sur sa réponse, toujours aussi respectueuses, mais cette fois, levant la tête, en souriant :

- Je suis désolée. Juste pour se connaitre un peu, permettez moi de vous raconter toute mon histoire, si je ne vous ennuierai pas !

Elle s'attendit à la réponse de Season. Peut-être serait-elle trop ennuyante ? Ou ne devrait-elle pas le faire, ou bien a-t-elle été trop insolente? Mais ce qu'elle voulait connaître le plus, c'est l'histoire de Season. Cela sera bien intéressant...

[HRP= La nuit, l'inspiration fuit xD]
Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Lun 25 Fév - 14:26

J'ai trop bien connue les groupes qui peuple les terres alentours. Les chevaux sauvages qui dépende chacun des un et des autres, les indiens qui nous laisse vivre en semi-liberté tant que l'on répond à leurs demandes et les cowboys qui nous supprime notre liberté en exigeant plus, mais tous ne sont pas comme cela heureusement sinon je ne serais déjà plus de ce monde...Ce jeune qui m'a sauvé la vie simplement en ouvrant une porte, je ne l'oublierais jamais et je lui serais toujours reconnaissante. Je me souviens de cette nuit de recherche, c'était l'année dernière, l'hiver était rude et froid. En passant la porte du fort, je lui ai simplement adressé un regard de soulagement et je suis partie. Rien n'aurai pu me faire faire demi-tour, et même si le froid me faisait grelotter je ne pouvais revenir nul part, pas même le camp indien où j'avais grandi. C'est comme ça que j'ai décidé que j'allais revenir au départ de ma vie, la solitude. Rester seul avec ma mère ne m'avais pas tant déplu. Mais prêtons un peu plus d'attention à la jument blanche:

- Je suis désolée. Juste pour se connaitre un peu, permettez moi de vous raconter toute mon histoire, si je ne vous ennuierai pas !

Il est vrai que son histoire m'intéressait, savoir ce qu'elle a traversé, ce qui lui est arrivé. J'aimais savoir le passé de chaque cheval que je rencontrais et celui de Silver Moon qui était aussi une solitaire pouvait être intéressant :

- Je t'écoute raconte moi et je te raconterais après la mienne, si je ne t'ennuie pas non plus ?

J'attendais avec impatiente de savoir le passé de la jument. Sans attendre je me mis un peu plus à ses coté dans l'eau et fis le silence pour entendre son histoire...

[Désoler de se retard]



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Lun 25 Fév - 17:34

Silver Moon regarda Season qui sembla bien perdue dans ses pensées. Peut-être que Silver avait évoqué chez elle un mauvais souvenir, un passé dur, un passé douloureux ? La jument blanche savait bien ce qu'était un passé douloureux, et n'avait pas eu l'intention d'évoquer de si durs souvenirs à Season. Silver Moon n'avait guère eu de beau passé aussi. Après quelques moments de silence, Season sembla curieuse, intéressée et ravie de la proposition de la jeune jument Silver et lui répondit gentiment :

- Je t'écoute raconte moi et je te raconterais après la mienne, si je ne t'ennuie pas non plus ?

Silver Moon mourait d'envie d'entendre l'histoire de Season, maintenant qu'elles se connaissaient assez pour êtres amies. Mais un point dans les paroles de cette dernière l'a un peu embarrassée ; elle l'avait tutoyée ! Silver Moon baissa la tête, remettant sa crinière devant ses yeux, timidement. Fallait-il continuer à la vouvoyer ou bien peut-être à faire de même ? C'était une question très importante aux yeux de la jeune jument renfermée. Elle vit que c'était mieux de la remercier de ce fait et de commencer son histoire. D'une voix tremblante, elle s'appliqua à répondre plus bien que mal:

- M... Mer...Merci beaucoup pour m'avoir tutoyée, c'est un honneur que je ne mérite pas...

Elle se tut pour quelques secondes puis leva la tête, écartant ses mèches et parla d'une voix pareille à quelqu'un qui raconte une histoire triste:

- Je suis née il y a 3 ans et quelques mois dans une ferme récemment vidée en hiver, quand il neigeait. J'accompagnait ma mère le plus souvent du temps. C'était une belle jument de la même race que moi, Camarillo couleur blanche. J'ai vécu avec elles un an et quelques mois. Et puis, un jour, quand j'avais à peine deux ans, des cowboys sont venus à la plaine où on se trouvait. Tous les chevaux se sont échappés. Je ne pouvais pas m'échapper ; je ne les connaissais pas, j'étais émue. Ma mère m'a dis plusieurs fois de m'échapper, mais je ne pouvais point bouger. Elle est restée devant moi pour me protéger. Les cowboys nous ont capturées toutes les deux avec beaucoup de cordes dans nos coups. Ils nous ont emmenées où il mettaient tous les autres chevaux. C'était terrible. Je ne sais pas si vous connaissez leur endroit, mais tous les chevaux sont des esclaves, ils leur mettent des signes en US enflammés dans la poitrine. Ils m'ont gardée parce que j'étais trop petite, il ont fait ce qu'ils ont voulu à ma mère, elle a vite cédé pour ne pas être tuée et pour vivre pour moi. Mais quand ses performances en trot, en galop et en course ont améliorée, ils l'ont utilisée pour une course de chevaux. C'est vraiment cruel. Ces humains l'ont trop entraînée et elle a fini par casser une jambe et être abattue devant mes yeux. C'était tout de ma faute, si je me suis échappée avec les chevaux à ce moment-là... Si j'ai bougé au lieu de rester comme une idiote... Elle serait... Elle serait...

Silver Moon fut interrompue par sa grande tristesse. Elle s'efforça au maximum de la cacher mais en vain. Finalement, elle réussit à prononcer quelques mots pour la fin... La fin, y avait-il vraiment une fin ? Pour plusieurs, cette 'fin' est la mort. Ou bien la mort n'est-elle peut-être pas une fin, mais un "début"? Dans l'histoire d'un cheval, il n'y a jamais de fin, il y a une continuation. Cette "fin" fit frissonner un peu Silver Moon.

- Après l'avoir abattue, les Cow-boys m'ont entraînée moi aussi, et m'ont mis dans le même jeu de course de chevaux contre plusieurs chevaux forts et grands de taille et d'âge. J'ai paniqué et cassé une jambe moi aussi. On allait m'abattre à mon tour. Mais un homme m'a achetée dans ce sale état, m'a gardée dans sa ferme et m'a soignée la jambe. Il était vieux, et j'ai eu terriblement peur qu'à sa mort, on m'achète pour me voler ma liberté à tout jamais. Je ne pus pas vivre avec lui, alors je m'échappai... Et depuis, je vis solitaire, me débrouillant de ce que je pouvais trouver de bons herbes vertes. Je suis désolée pour tout à l'heure, je me suis emportée ! J'espère que je ne vous ai pas donné un mauvais quart d'heure !

Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Jeu 28 Fév - 18:20

Je venais de la tutoyé sans m'en rendre compte. Elle en était troublé et ne savait plus où se mettre. Baissa la tête timidement et me remercia d'une voix tremblante de l'avoir tutoyé, elle me dis aussi que c'était un honneur qu'elle ne méritait pas. Puis relevant sa tête elle commença a raconter d'une voix triste:

- Je suis née il y a 3 ans et quelques mois dans une ferme récemment vidée en hiver, quand il neigeait. J'accompagnait ma mère le plus souvent du temps. C'était une belle jument de la même race que moi, Camarillo couleur blanche. J'ai vécu avec elles un an et quelques mois. Et puis, un jour, quand j'avais à peine deux ans, des cowboys sont venus à la plaine où on se trouvait.

Les cowboys vont donc partout pour trouvé de nouveau chevaux. Et jamais personne ne connais le destin qui lui est assigné.

- Tous les chevaux se sont échappés. Je ne pouvais pas m'échapper ; je ne les connaissais pas, j'étais émue. Ma mère m'a dis plusieurs fois de m'échapper, mais je ne pouvais point bouger. Elle est restée devant moi pour me protéger. Les cowboys nous ont capturées toutes les deux avec beaucoup de cordes dans nos coups. Ils nous ont emmenées où il mettaient tous les autres chevaux. C'était terrible. Je ne sais pas si vous connaissez leur endroit, mais tous les chevaux sont des esclaves, ils leur mettent des signes en US enflammés dans la poitrine.

La pauvre... Malheureusement je le connais cet endroits...

- Ils m'ont gardée parce que j'étais trop petite, il ont fait ce qu'ils ont voulu à ma mère, elle a vite cédé pour ne pas être tuée et pour vivre pour moi. Mais quand ses performances en trot, en galop et en course ont améliorée, ils l'ont utilisée pour une course de chevaux. C'est vraiment cruel. Ces humains l'ont trop entraînée et elle a fini par casser une jambe et être abattue devant mes yeux. C'était tout de ma faute, si je me suis échappée avec les chevaux à ce moment-là... Si j'ai bougé au lieu de rester comme une idiote... Elle serait... Elle serait...


Moi aussi j'étais encore trop jeune pour eux, même si j'avais 3 ans. Voir sa mère se faire abattre par des humains pour une jambe cassé est horrible, je plains la pauvre petite... Je me sentais un peu mal-alèse à quelques passage de son passé douloureux. Mais pas autant qu'elle qui s'arrêtait là, trop triste pour continuer, puis essaya de finir rapidement :

- Après l'avoir abattue, les Cow-boys m'ont entraînée moi aussi, et m'ont mis dans le même jeu de course de chevaux contre plusieurs chevaux forts et grands de taille et d'âge. J'ai paniqué et cassé une jambe moi aussi. On allait m'abattre à mon tour. Mais un homme m'a achetée dans ce sale état, m'a gardée dans sa ferme et m'a soignée la jambe. Il était vieux, et j'ai eu terriblement peur qu'à sa mort, on m'achète pour me voler ma liberté à tout jamais. Je ne pus pas vivre avec lui, alors je m'échappai... Et depuis, je vis solitaire, me débrouillant de ce que je pouvais trouver de bons herbes vertes. Je suis désolée pour tout à l'heure !

Son histoire n'étais pas des plus joyeuse. Mon corps qui ne bougeait pas dans l'eau froide qui le contournait me donnait froid mais rien dans mes mouvement ne voulait déshonoré la jument. Je regardais sa jambe mais rien ne montrait qu'elle était cassé. J'essayais de la réconforter avec quelques mots:

- Je suis désolée, sincèrement. Mais en toute circonstance n'oublie pas que la vie continue, c'est comme ça que je garde le sourire

Garder le sourire face à un échec, c'est avoir la force de vivre...

[Encore désoler de ce retard]



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Jeu 28 Fév - 19:43

Silver Moon s'efforça d'oublier sa grande tristesse et s'arracha un sourire à son propre reflet, qui sortir plus ressemblant à une vilaine grimace qu'à un sourire. Elle reporta son regard à Season pour visualiser ses réactions après ce dur récit. Cette dernière sembla connaître les sentiments qu'a eu la jument blanche. Silver remarqua que Season s'était sentie mal à l'aise vers son récit, ce qui chagrina la jument blanche qui regretta amèrement avoir causé ce sentiment désagréable. Après quelques minutes de réflexion, Season regarda la jambe de Silver Moon, et sembla douter de son récit. Même la jeune jument Silver avait regardé sa jambe. C'était vrai, il n'y avait aucun signe que sa jambe avait été cassée. C'était grâce aux soins de l'humain qui l'avait aidée. Ces soins n'étaient guère maladroits. Quand Silver Moon s'était enfouie, les bandages étaient encore autour de sa jambe, de peur de rester toute sa vie avec une déformation, la jeune jument est restée assise dans un endroit jusqu'à ce que les bandages se sont enlevés tout seuls. Cela lui avait coûté plusieurs semaines à manger les herbes autour d'elle. Mais maintenant elle peut galoper très rapidement comme si sa jambe ne s'était jamais cassée. Elle reporta un regard bienveillant à Season qui lui dit :

- Je suis désolée, sincèrement. Mais en toute circonstance n'oublie pas que la vie continue, c'est comme ça que je garde le sourire.


Silver Moon sourit à Season pour lui signaler qu'elle savait que la vie continue, et qu'il ne faut jamais abandonner le combat. Maintenant, il était à Season de raconter son histoire. Curieusement, Silver Moon continua de la vouvoyer respectueusement tout en étant la plus polie que possible et l'incita à commencer son récit:


- Merci beaucoup, ce n'est pas de votre faute. Pour ma jambe, elle est très bien maintenant. C'est pourquoi je n'ai pas de déformation quelle-conque. A votre tour, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Season
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 73
Points d'Experience : 46
Date d'inscription : 29/01/2013

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Lun 4 Mar - 19:05

Silver Moon me sourit me dire qu'elle savait que la vie continuait. Maintenant que je connaissais son histoire, je me rendais compte qu'ensemble nous avions des points commun et que pourtant nous étions très différente. Différente dans notre physique mais aussi dans notre caractère, Silver Moon était réservé avec tous les chevaux tandis que moi j'aimais la compagnie et me lançais souvent dans des conversation qui ce terminait par une connaissance, une amitié, une dispute, ou tous autre. Dans le physique, cette dernière était blanche, toute blanche, et moi d'un marron noisette avec une petite balzane blanche se finissant en flocon. Mais nos deux passé sont par moment identique. Gentiment, Silver Moon m'incita à lui raconter mon passé. Je m'appliquais donc à le partager avec elle, doucement, prenant le ton qu'il fallait :

- Ma mère a mit bas ici, mon petit corps de pouliche. Mon père et ma mère mon nommés Season dès qu'ils posèrent les yeux sur moi. Jusqu'à mon sevrage, j'ai vécu en solitaire au coté de ma mère. Mais hélas elle tomba malade, et décéda devant mes yeux encore innocent le mois suivant. En apprenant cette tragédie, mon père est venu me chercher près du corps que je n'avais pas quitté. Je suis resté plusieurs mois dans le troupeau où il vivait. Mais en bon dragueur il en aimait une autre, une indienne. Pas encore assez jeune pour vivre seule, j'ai grandie au près des indiens du camps à coté sans jamais être prise au sérieuse, personne ne voulait de moi, personne pour s'occuper de moi. Mais malgré ça la vie n'était pas si terrible, en tout cas jusqu'à ce que les cowboys attaquent le camps. Après ça je me suis retrouvé, comme toi, avec les cordes qu'ils nous mettent, enfermée, seule. Chaque geste qu'ils me portaient je m'en fichais ! Mais jamais je n'ai voulu faire les efforts qu'ils me demandaient, contrairement à toi c'est en cheval de saut d'obstacle qu'ils me destinaient et je ne pourrais jamais savoir si j'aurais réussi en tant que tel. J'ai même subit les blessures que cette activité réserve au chevaux mais j'ai toujours été soigné pour ensuite recommencer. Après mainte et mainte essais j'avais épuisé leur patience et ils me destinèrent à la mort... C'est cette nuit là qu'il m'a sauvé. Un jeune cowboy, pas encore toucher par leur méchanceté les a convaincu de me laissé cette dernière nuit, pendant là quelle il m'a aidé à sortir du fort. Une nuit douce, malgré l'ardeur du froid...

Une nostalgie semblait me toucher. Tant de mauvais souvenir dans cette histoire... autant que dans celle de Silver Moon. Je touchais l'eau du bout de mon nez et en buvais quelques gorger avant de me dirigé sans un mots vers le bord de la rivière, un sourire à peine distinct sur mon visage. D'ailleurs, la jument venait d'entendre mon passé et quelle réaction avait-elle eu après ça ? Je tournais la tête vers elle pour en savoir plus.

[Avec la reprise des cours je vais prendre plus de temps pour répondre, désolé Embarassed ]



Spoiler:
 

DC: Miss Coral/Avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Mar 5 Mar - 14:00

Silver Moon écouta le récit de Season qui eut un regard mélancolique en le récitant. Sans interrompre, la jeune jument continua d'écouter:

- Ma mère a mit bas ici, mon petit corps de pouliche. Mon père et ma mère mon nommés Season dès qu'ils posèrent les yeux sur moi. Jusqu'à mon sevrage, j'ai vécu en solitaire au coté de ma mère. Mais hélas elle tomba malade, et décéda devant mes yeux encore innocent le mois suivant. En apprenant cette tragédie, mon père est venu me chercher près du corps que je n'avais pas quitté.

La pauvre, elle aussi a perdu sa mère. Silver Moon réalisa que c'était un premier point commun. Mais chez la jeune jument blanche, sa mère était abattue à cause d'elle, mais celle de Season est morte d'une maladie certainement grave. Elle a du beaucoup souffrir, la pauvre mère.


-Je suis restée plusieurs mois dans le troupeau où il vivait. Mais en bon dragueur il en aimait une autre, une indienne. Pas encore assez jeune pour vivre seule, j'ai grandie au près des indiens du camps à coté sans jamais être prise au sérieuse, personne ne voulait de moi, personne pour s'occuper de moi. Mais malgré ça la vie n'était pas si terrible, en tout cas jusqu'à ce que les cowboys attaquent le camps.

La partie la plus douloureuse. Ces cow-boys donc ne se contentent pas de voler les chevaux mais de les arracher aux indiens ? Les humains étaient peuvent être plus cruels que jamais s'ils le veulent...

-Après ça je me suis retrouvé, comme toi, avec les cordes qu'ils nous mettent, enfermée, seule. Chaque geste qu'ils me portaient je m'en fichais ! Mais jamais je n'ai voulu faire les efforts qu'ils me demandaient, contrairement à toi c'est en cheval de saut d'obstacle qu'ils me destinaient et je ne pourrais jamais savoir si j'aurais réussi en tant que tel. J'ai même subit les blessures que cette activité réserve au chevaux mais j'ai toujours été soigné pour ensuite recommencer. Après mainte et mainte essais j'avais épuisé leur patience et ils me destinèrent à la mort...

Dieu merci qu'elle était vivante en ce moment-ci. Donc Season a été aussi en main des Cow-boys un jour. C'est si douloureux, ces souvenirs...

-C'est cette nuit là qu'il m'a sauvé. Un jeune cowboy, pas encore toucher par leur méchanceté les a convaincu de me laissé cette dernière nuit, pendant là quelle il m'a aidé à sortir du fort. Une nuit douce, malgré l'ardeur du froid...

Elle aussi a été sauvée par un humain ! Il n'y avait donc pas un seul bon humain, les humains ne sont pas tous cruels ! C'était la réponse à la question que Silver Moon recherchait toujours ! Depuis longtemps que la jeune jument recherchait une réponse à cette question ! Silver eut absolument besoin de rester seule pour se fier à ses pensées et réfléchir en ce qu'elle avait entendu. Elle sentit un grand besoin de s'égarer. Elle vit Season sortir de l'eau et se retourner vers elle pour voir sa réaction. Silver Moon parut plutôt pensive. Elle sortit de l'eau aussi et se pencha en disant respectueusement:

- Je suis désolée pour ce qui s'est passé à vous dans le passé. Je dois y aller maintenant, j'ai besoin de quelques moments de solitude. Au plaisir de vous rencontrer une autre fois !

Silver Moon leva la tête et la hocha pour se sécher puis partit vers un endroit où elle pourrait se laisser à ses pensées...

[HRP= j'ai vu que plutôt finir ce rp pour que tu n'aie pas à couper tes études pour répondre :) donc le rp est fini :D C'était un plaisir de rp avec toi ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Galimybé
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1288
Points d'Experience : 31
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 20
Localisation : Sur le dos d'une baleine verte à rayures bleues. Et dans le ventre d'un cachalot rose (comment ça j'aime pas le rose ??) pendant les vacances...

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   Sam 13 Avr - 22:27

RP terminé, je me permet donc de déplacer. ^^



Lineart | (c) Galimybé Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bienvenue-au-bal.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce que la rivière est l'endroit parfait pour une jument solitaire...
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» PACKAGE DEAL parfait pour les series
» La ferme, un endroit paisible? Pas sûr... [Libre]
» Caracole va, vole et virevolte dans le monde d'Ekoï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à RP's-