RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Black Angel
Et l'espoir d'un soir
Dans ses cendres renaîtra


avatar
Messages : 1502
Points d'Experience : 186
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 17
Localisation : Suivant le vent...
Joue également : Dæmon - SeyDzayLyz

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Dim 4 Nov - 21:47

    Ennui, solitude et douleur sont les seuls mots qui décrivent ce que je ressens.

    Non, ce n'était pas un jour où j'avais envie de tuer, me battre ou autre. J'allais vraiment être chiant et froid, mais j'irais pas non plus jusqu'à faire couler du sang sur les autres. Pourtant, j'aime ça. Mais après avoir repris le cours de ma vie en démarant sur une plage de sable blanc, sous la tempête, je pense quand même en avoir ma claque. Mes membres sont encore rayés de cicatrices, mon dos est orné d'une raie de mulet couleur chair. Mon poitrail a encore les marques de l'ouverture soignée par les indiens, grâce à Équinox. J'aimerais savoir comment je me suis retrouvé échoué sur le sable comme un baleine; j'aimerais connaître mon passé aussi bien qu'avant que cet accident n'arrive... je voudrais tout retrouver, comme avant... Et pourtant, je me dis parfois que ma vie n'est pas plus mal. Je souffre parfois, je me sens seul, mais pourtant, je me sens bien au fond. J'ai eu ma chance, la chance de continuer à vivre au lieu de mourrir, alors il me reste un choix : Je profite, ou je tombe au plus bas.

    Je marchais. Seul contre tout, seul face au vent et à la neige. Tout ça volait dans mes yeux, passait dans mes crins, irrisaient mes poils noirs. La tête en bas, presque sur la neige blanche qui craquelait sous mes pas, mes yeux étaient fermés pendant que j'avançais. Pourquoi avais-je eu l'idée de m'aventurer dans un tel blizzard ? C'était tellement fort que je me croyais emporté dans une tornade. J'avais l'impression de voler et pourtant mon corps paraissait si lourd sur mes jambes. J'avais si froid... On me prendrait pour une statue de glace si j'étais arrêté. Les flocons de neige me faisaient frémir en tombant sur mon corps. Ah, je suis noir ? Je dirais plus blanc, mais si vous appelez ça noir...
    En plus de ça, j'étais affamé. Pas une seule trace d'herbe par ici. J'avais bien gratté le sol, mais rien. Juste de la terre, de la terre froide et humide. Je ne m'arrêterai pas pour ça. Mourrir de faim ? J'avais déjà échappé à la mort une fois, la deuxième rencontre avec celle-ci ne m'échapperait peut-être pas... je préférais éviter quand même. En attendant, dans un moment pareil, je donnerais tout pour que quelqu'un me trouve et m'emmène à l'abri de ce cauchemard glacé. Je ralentis, puis m'arrêta finalement. Derrière un gros rocher qui pourrait m'abriter du vent, je me coucha exténué. Pendant quelques minutes, je récupèrerai, c'était impossible de continuer dans de telles conditions. Peut-être que ça se calmerait au moins un peu.

    Une demie-heure plus tard, la neige tombait mais le vent ne soufflait plus. Du moins pas aussi fort que tout à l'heure. Je me relève et regarde autour de moi. Personne. À moins que... Est-ce une hallucination ? Y-a-t-il un point beige au loin, dans la brume épaisse qui brouille ma vue vers l'horizon ? Je vois quelque chose à travers celle-ci, un point beige sous le ciel noir. Soulagé, je galope vers ce que peut-être cette chose au milieu de nulle part, priant pour que ce soit à manger. J'accélère, mes sabots font voler la neige derrière moi, laissant des traces bien distinctes dans le sol. Les flocons qui étaient sur le sol tourbillonnent dans mon dos sans que je ne les voient. Ça m'est égal, je veux juste manger... Déception.
    Cette tache beige est si proche mais si loin maintenant. C'est un cheval. Que fait-il ici ? Enfin, on pourrait me poser la même question... Je trotte pour approcher encore, et l'équidé marche comme moi tout à l'heure. Le vent est bien plus fort ici que là où j'étais couché. J'avance jusqu'à lui. Lui ? Je découvre que c'est une jument en arrivant à quelques pas de celle-ci. Je la regarde, observe sa robe en silence. Elle est gris-beige. Ses crins sont d'un blanc immaculé et ses membres sont noirs. Ces longues balzanes se terminent en plusieurs "pics". Sa tête est couverte d'une belle face noire, qui se termine en large aiguille sur ses ganaches. Elle a de profonds et brillants yeux verts qui pourraient faire chavirer n'importe qui. Jolie, si je ne devais pas mentir. Franchement, je la trouve assez belle pour une jument perdue dans le blizzard. Je la regarde et m'approche de la jument, arrivant à environ un mètre d'elle.


« Que fais-tu ici ? Tu t'es perdue ? Ou alors t'as pas le sens de l'orientation... »

    Insuportable ? Certes. Qu'importe, puisque je le sais déjà. Fier de l'être.


Black vous parle en #CD5C5C
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.

Koneko, i definitely luv'u.
51 roses, merci ! ♥
Spoiler:
 

DC | SeyDzayLyz - Dæmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Dim 4 Nov - 22:46

Voila , encore une fois , le destin me faisait errer comme un âme en peine . Pourquoi m'avait-il mener ici ? Aucune idée . Mais le froid qui règne ici trancherais même l'âme . Cet endroit , il valait mieux que je le quitte . Il en va de ma vie , mais aussi de celle qui grandit désormais en moi . Pour l'instant , je ne ressentais aucune douleur a par la brûlure du froid qu'il faisait sur ces terres . Le blizzard faisait rage , je ne voyais pas grand chose . Ou je vais ? Aucune idée et le n'allait pas m'arrêter pour y réfléchir ...

Je continuais a marcher sans but quand une silhouette noire sortit de derrière un gros rocher . De quoi cela pouvait-il bien s'agir aucune idée , nous verrons bien quand nous passerons par là . plus j'avançais et plus je découvrais qu'il s'agissait d'un équidé . Je dirais même que ce serais un étalon . Il valait mieux que je reste sur mes gardes . J'ai promis a Edge Of Spear que je referais ma vie , que je la reprendrais a zéro mais certaines blessures laisse des cicatrices qui ne partent jamais . Pour moi , cette cicatrice dont je parlais était semblable a une grande étape de ma vie qui malheureusement ne fut pas rose comme elle devait l'être . L'histoire entre moi est Jason avait démarrer comme un conte de fée mais a finis dans les enfers . Ces même enfers qui m'avait poussée a faire des acte horrible et qui m'ont donné le goût du sang et de la terreur . Cette addiction que j'avais pour la violence et le sang , il fallait que je la laisse de côté mais si cet étalon que je voyais avancer malgré le blizzard me cherchait des noises , il le regretterait ...

L'étalon n'était plus qu'à environ un mètre de moi . Il me lança quelque paroles :


« Que fais-tu ici ? Tu t'es perdue ? Ou alors t'as pas le sens de l'orientation... »

En premier lieu , je resta silencieuse . J'observais l'étalon . Son corps était entièrement noir a l'exception d'une petit balzane et d'un marque sur son front qui étaient de couleur blanche . A cause de la météo qui régnait sur ces lieux , son poil était ébouriffé par endroit et sa crinière emprisonnait quelques flocons . Il possédait pas mal de cicatrices . Elle semblaient même ressentes . En voila un bel étalon ... Très attirant même mais je n'aimait le ton qu'il avait pris lorsqu'il avait pris la parole . Moi perdue ? Non pas du tout ! Pour cela , il faudrait que j'ai une destination . Je répondis d'un ton neutre :

" Moi ? Pas le sens de l'orientation . Laisse moi te dire que tu n'y est pas du tout . Je ne fait que errer car je n'ai nul part ou aller ... Mais au fait , qui es-tu ? Je ne t'ai jamais rencontrer auparavant . "
Revenir en haut Aller en bas
Black Angel
Et l'espoir d'un soir
Dans ses cendres renaîtra


avatar
Messages : 1502
Points d'Experience : 186
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 17
Localisation : Suivant le vent...
Joue également : Dæmon - SeyDzayLyz

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Lun 5 Nov - 21:58

" Moi ? Pas le sens de l'orientation . Laisse moi te dire que tu n'y est pas du tout . Je ne fait que errer car je n'ai nul part ou aller ... Mais au fait , qui es-tu ? Je ne t'ai jamais rencontrer auparavant . "


    Son ton était neutre, ce qui m'étonna un peu. Je compris qu'elle n'était pas aussi bête que d'autres. Me répondre naturellement après une provocation, tous les chevaux n'en étaient pas capables. Alors je me détendis et l'observa encore. Elle érait, comme moi. En regardant son ventre, je remarqua qu'il était plus gros que la normale chez les juments. Intrigué, je préféra ne rien dire dessus, et pourtant j'étais curieux de savoir ce qu'elle avait... Je laissa appraraître un sourire sarcastique sur mes lèvres, les yeux vers ceux de la jument. Je ne connaissais pas son nom, mais l'appeler "la jument" me convenait très bien pour l'instant. Elle devait être seule pour venir errer par ici. Je le suis, sinon je ne serais pas là. Le vent se calmait et revenait plus fort à chaque fois, il fallait trouver une grotte. Mon sourire devenu invisible, je regarda l'horizon et pris la parole, mais d'un ton moins arrogant.


« Je suis Black Angel, cheval miraculé de je ne sais quoi et Indien. Enfin je te raconterais après. Si on veut faire la causette, faudrait trouver un abri. Une grotte par exemple. A moins de vouloir mourrir de froid...»

    Je lui adressa un regard neutre, lui faisant signe de me suivre. Commençant à marcher, je réalisa que trouver une grotte ici ne pourrait être qu'un miracle. En repensant à la taille du ventre de la jument, je me dis qu'elle pouvait attendre un poulain. Si c'était le cas, j'avais vraiment de quoi la trouver folle de s'aventurer ici. Elle se mettait en danger, elle et son petit. M'enfin, quand on a qu'un ami et que c'est la solitude, on a de quoi faire des folies. Marchant dans la poudre blanche, je me retourna pour voir si elle suivait. Quand je détourna le regard pour suivre le chemin que j'avais pris pour arriver à elle, je souris intérieurement. Malgré le froid, je ralentis et reste à côté de la jument à la robe originale. Oh, j'ai trouvé son nom ! La jument à la robe originale ! J'adore, faut pas changer. Un rire silencieux, c'est ça que je fais. Je la regarde, surtout son ventre. Ça m'intrigue vraiment, mais je ne sais pas pourquoi ça me rend aussi curieux...

    † Le froid, c'est pire que la douleur : c'est être malade sans blessure à soigner. †


[Je sais c'est nul, mais sur le coup je savais pas trop quoi écrire x)]


Black vous parle en #CD5C5C
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.

Koneko, i definitely luv'u.
51 roses, merci ! ♥
Spoiler:
 

DC | SeyDzayLyz - Dæmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Lun 5 Nov - 23:40

[Non pas du tout , moi j'adore tes post *.* ]

« Je suis Black Angel, cheval miraculé de je ne sais quoi et Indien. Enfin je te raconterais après. Si on veut faire la causette, faudrait trouver un abri. Une grotte par exemple. A moins de vouloir mourir de froid...»

La , l'étalon marquais un point . Je n'avais pas envie de mourir alors que mon petit allait bientôt voir le jour ! Je l'avais espérer depuis bien trop longtemps . Et puis .... malgré son air sérieux et neutre , il me plaisait bien cet étalon . Passer plus de temps en sa compagnie me plaisait . J'avais envie de le connaitre un peu plus . J'acceptais de le suivre d'un signe de tête et en marchant a ses côtés . Je le surveillais du coin de l'oeil . Visiblement quelque chose sur mon physique devait l'intriguer et je crois surtout que cela vient mon ventre rond . Cela me fit sourire . Je le trouvais mignon intrigué comme ça . Avec un petit sourire , je pris la parole :

" Au fait , moi je suis Médée et ... Est-ce que c'est mon ventre qui t'intrigue comme ça ? "

Arf ... ce vent commençait vraiment a être fort . Et je commençait a fatigué . C'est que c'est dur a déplacer un ventre aussi lourd . Je commençait a être un peu essoufflée ... Heureusement, comme par miracle , une grotte apparaissait au loin . Sans attendre , je me mis au trot malgré mon état de fatigue , tirant légèrement en passant une mèche de crin de l'étalon pour lui demander de me suivre .

Quand j'arrivais enfin dans la grotte , je me coucha sur le sol . J'étais épuisée et j'avais froid . Je me mis en boule pour essayer de me réchauffée . Je sentait mon poulain donner de petit coup à l'intérieur de mon ventre . Au moins , il avait tenu le coup . J'étais rassurée . Mais il faut a tout prix que je me réchauffe ... Je m'était souvenu de ce que m'avait dit l'étalon alors qu'il s'était présenter . C'était un étalon " miraculé " . Pourquoi ? Je lui posa la question en claquant légèrement des dents alors que j'avais du mal a me réchauffée .


" Tout à l'heure , tu as dis que tu étais un étalon " miraculé " ? En quoi es tu miraculé ? As tu eu un accident ? "


Revenir en haut Aller en bas
Black Angel
Et l'espoir d'un soir
Dans ses cendres renaîtra


avatar
Messages : 1502
Points d'Experience : 186
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 17
Localisation : Suivant le vent...
Joue également : Dæmon - SeyDzayLyz

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Mar 6 Nov - 13:09

[Ben merci :3 Moi aussi j'adore tes posts *-*]

" Au fait , moi je suis Médée et ... Est-ce que c'est mon ventre qui t'intrigue comme ça ? "


    Je rougis légèrement sous sa dernière remarque. Bon, je suis pas super discret si elle l'a vu... J'hésitais à répondre, alors je garda encore un peu le silence. En fait, que je réponde n'importe quoi n'aurait rien changé, alors je voyais pas trop l'utilité de chercher longtemps. La tête regardant toujours le chemin, je répondis toujours d'un ton neutre.


« Ben oui, ça m'intrigue... Enfin, faut pas faire attention, beaucoup de choses m'intriguent. »

    Je mentais. Rien ne m'intriguait d'habitude, mais là en revanche, ça m'intriguait. Je ria doucement et continua mon chemin. Derrière moi, je sentais de l'activation. Médée accélèrait, ses pas faisaient craquer la neige. Quand elle passa à côté de moi, je sentis de l'air caresser mon corps. Médée attrapa une mèche de mes crins noirs et tira légèrement dessus pour me faire signe d'avancer. Je la suivis au trot sans attendre, voyant moi aussi la grotte au loin. Ayant une vue sur la croupe de Médée, je rougis et détourna vite le regard, recevant les flocons sur le chanfrein. Je me décala vers la gauche afin de les éviter, puis continua à suivre la jument.

    Un sourire, un seul, mais c'est déjà le début. Certains croient que je redeviendrai un ange, mais pourtant, ils savent que ce n'est pas possible. Ma vie maintenant est bien mieux que celle de ceux ayant un cœur pur. Mon n'existe plus, à moins qu'il ne soit complétement gelé. Gelé, comme ici dans le blizzard. Même quand on me sourit, je ne répond pas à celui ci. J'ignore, je laisse passer. Et pourtant, je sais. Je sais qu'un jour je sourirais, je sourirais sans redevenir un ange. Je ne sais pas pourquoi on me dit "redevenir". Je l'ai déjà été ? Moi, Black Angel, un ange ? Ça m'étonnerai, pourtant j'aimerais le savoir.
    Abandon, ignorance, silence. Personne ne m'a jamais raconté ce qu'il s'est passé. On m'a abandonné à ce sujet. Je demande, on m'ignore. Je force, on oublie et reste silencieux. Ont-ils peur de moi ? De mon passé ? Le savoir serait une chance, mais je ne le saurais jamais. Un passé douloureux se cache peut-être derrière mon oubli infini, et je laisse passer encore et encore, même si je veux savoir. Je donnerai tout pour ça.

    On arrive. Je ralentis, Médée se précipite et se couche au milieu de la grotte sombre. Je ne vois presque rien mais la robe de la jument éclaire un peu. Je vais vers elle et reste debout. Elle essaie de se mettre en boule pour trouver de la chaleur, mais malgré tout effort, avec ce froid c'est impossible. En claquant des dents, elle me posa la question. Pourquoi "la" ? Car je m'y habitue à force que l'on me la pose.


" Tout à l'heure , tu as dis que tu étais un étalon " miraculé " ? En quoi es tu miraculé ? As tu eu un accident ? "

    Vais-je encore devoir raconter que je ne sais pas ? Je ne saurais jamais ce qui s'est passé et doit tout raconter dès mon réveil. Enfin, s'il le faut, je le ferai. Mais c'est juste parce-qu'ici, dans le froid, il n'y a pas d'autre option possible.


« Eh bien... Je ne sais pas vraiment. Je me suis réveillé sur la plage, un jour orageux. C'est une jument, Équinox, qui m'a retrouvé et m'a aidé. Elle m'a conduite aux indiens quand le soleil se montrait. Ils m'ont plus ou moins soigné, mon poitrail était ouvert. Pourtant il reste des cicatrices, tu l'as vu. J'avais tout oublié, mais une autre jument, une cow-boy : Perline, m'a rappelé mon nom. Un indien l'avait dit aussi, mais j'étais plus convaincu quand Perline me l'avait dit. Enfin, je ne me rapelle pas de ce qui s'est passé, je sais juste que je ne me rapelle de rien avant mon réveil... »


    Je ne pleure plus en racontant toujours cette même histoire. Elle me fait plus rire qu'autre chose. Je me couche à l'opposé de Médée et regarde le ciel. Déjà la nuit. Les étoiles brillent au dessus de la tempête qui fait rage. Mon souffle se transforme en fumée blanche et je ferme les yeux. Pas pour dormir, mais pour penser. Pour rêver, peut-être...


Black vous parle en #CD5C5C
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.

Koneko, i definitely luv'u.
51 roses, merci ! ♥
Spoiler:
 

DC | SeyDzayLyz - Dæmon


Dernière édition par Black Angel le Ven 1 Fév - 23:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Mar 6 Nov - 13:57

« Eh bien... Je ne sais pas vraiment. Je me suis réveillé sur la plage, un jour orageux. C'est une jument, Équinox, qui m'a retrouvé et m'a aidé. Elle m'a conduite aux indiens quand le soleil se montrait. Ils m'ont plus ou moins soigné, mon poitrail était ouvert. Pourtant il reste des cicatrices, tu l'as vu. J'avais tout oublié, mais une autre jument, une cow-boy : Perline, m'a rappelé mon nom. Un indien l'avait dit aussi, mais j'étais plus convaincu quand Perline me l'avait dit. Enfin, je ne me rapelle pas de ce qui s'est passé, je sais juste que je ne me rapelle de rien avant mon réveil... »

Et bien ... En voila une histoire ... Il avait donc oublier une partie de sa vie ? Comment pourrais-je bien faire moi ? Moi qui cherche désespérément a oublier mon passé et a vivre enfin une vie de jument comme les autres ... Comme les autres ? Non peut-être pas ... S'il y a une chose qui me hanterais jusqu'à la fin de mes jours , ce sont bien les regards que m'ont lancer les victimes de mes actes . Comment oublier que l'on a tuer ? Comment oublier que l'on a froidement ôter la vie d'innocents ? Mais il faut bien dire que tous n'étaient pas innocents ! N'oubliez pas ceux qui ont causé mon malheur , mon chagrin !

Je ne répondis pas tout de suite . Je poussa un petit soupir tout en regardant dehors . Le soleil était déjà disparu et on distinguais a peine les étoile dans le ciel . Le blizzard faisait toujours rage et cette fois , j'étais certaines de devoir passer la nuit ici . De toute façon , qu'est-ce que cela pouvait bien me faire ? Si je voulais , je pouvais passer ma vie ici . Personne ne m'attendait de toute façon ... Je reposa ensuite mes yeux sur l'étalon . Ses yeux étaient fermés . Lui aussi avait besoin de faire le vide de temps en temps ? De prendre un temps de pause pour évacuer la détresse et les malheurs ? Tout en le regardant , je pris la parole calmement , légèrement mélancolique :

" Tu as oublier une partie de ta vie ? Peut-être que ça m'aiderais ou bien que ça m'anéantirais d'avantage ... Ce n'est pas facile de commencer une nouvelle vie quand le regard de chacune de vos victimes vous hante nuit et jour , sans répit ... "

Pourquoi je lui racontais tout ça ? Aucune idée ... Peut-être que c'était parce que je n'avais personne a qui me confiée . J'étais seule , j'en souffrais . Mais que voulez-vous ? Tout le monde craint Mamma Médéa , la mère qui , folle de jalousie a tuer ses propres bébés . Tout cela , c'est une douleur qui ne partira jamais . Peu-être que cela s'arrangera a l'arrivée du poulain ? En tout cas , j'avais une promesse a tenir et je la tiendrais coûte que coûte .
Revenir en haut Aller en bas
Black Angel
Et l'espoir d'un soir
Dans ses cendres renaîtra


avatar
Messages : 1502
Points d'Experience : 186
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 17
Localisation : Suivant le vent...
Joue également : Dæmon - SeyDzayLyz

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Mer 7 Nov - 13:00

    Mes paupières se soulèvent, je regarde Médée. Je lui ai raconté ce que je savais de mon histoire, et j'aimerais connaître la sienne. Je sais que raconter notre histoire n'est pas toujours facile. Au début, quand je racontais ce que je venais de confier à Médée, les larmes coulaient... Maintenant je préfère en sourire.
    La jument soupira, je resta indifférent. Faire attention à un soupir ne serait que perte de temps. Médée prit la parole... d'un ton mélancolique.


" Tu as oublier une partie de ta vie ? Peut-être que ça m'aiderais ou bien que ça m'anéantirais d'avantage ... Ce n'est pas facile de commencer une nouvelle vie quand le regard de chacune de vos victimes vous hante nuit et jour , sans répit ... "

    J'écoutais attentivement ses paroles. Elle me ressemblait... Je comprenais très bien ce qu'elle vivait, car les seules choses dont je me rappelle avant de me réveiller, c'est bien l'apparence de ceux que j'ai tués. Le sang sur leurs robes, par terre, autour de nous... Ça me hante chaque nuit, sans pour autant être un cauchemard. Ça dépend... Parfois c'est insupportable de supporter ça chaque nuit, mais parfois je me détend grâce à ça. Bizarre, je le sais. Enfin, ce qu'elle venait de dire me touchait d'une certaine façon. Pour quelqu'un qui veut oublier, c'est dûr de supporter le regard de nos victimes...


« Je te comprend... Si tu parles de victimes tuées par nos propres sabots, je suis dans le même cas. Et je sais que c'est très dûr d'oublier. Non, c'est même impossible... »


    Je lui souris. Un vrai sourire, cette fois. Un sourire qui n'apparaît que quand je sens vraiment que je peux le faire. Je regarde les étoiles et voit les yeux rouges et bleus d'une jument, une jument que j'attaque. Est-ce un passage de ma vie d'avant ? Je détourne le regard, le sang que cette hallucination me montre n'est pas agréable à voir. J'en conclus que je suis dans un de mes "plutôt bons jours". Repensant à mon histoire, que j'avais raconté à la jument, - ou plutôt : un passage de mon histoire - je me dis de nouveau que je ne connaissais presque rien de Médée. Calmement, je la regarde et lui parle.


« Mais dis moi, tu ne trouves pas ça innégal ? Tu connais ce que je sais de mon histoire, mais je ne connais rien de la tienne. Dis moi ce que tu sais de ta vie. De toute façon, tant qu'à passer la nuit ensemble, autant faire connaissance... »


    Après un léger moment de silence, je repris :


« Si tu en as le courage... Je sais que c'est parfois dûr de raconter notre histoire... »


    J'observa le ciel et attendit le récit de Médée.


Black vous parle en #CD5C5C
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.

Koneko, i definitely luv'u.
51 roses, merci ! ♥
Spoiler:
 

DC | SeyDzayLyz - Dæmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Mer 7 Nov - 18:10

Oui , je devais avouer que l'étalon n'avait pas tort . Il m'avait raconter un peu son histoire et j'étais rester silencieuse . Je n'aime pas vraiment parler de mon histoire mais d'un autre côté , cet étalon n'était pas si différent ... Très bien . Après voir pris une grande inspiration , je me lança :

" D'accord , je vais te raconter mon histoire . Pour commencer , je ne suis pas née ici , sur les terres du Cimarron . Je viens de beaucoup plus loin . Presque a l'autre bout du monde . Je viens de Colchide . Mon histoire et assez normale a la base . Mon histoire s'est compliquée lorsque je suis bêtement tombée amoureuse d'un étalon qui venait de la harde ennemie . Il était a la recherche d'un objet précieux situer sur nos terres . Je me suis laisser guider par mes sentiments et je l'ai aider . Suite a cela , je ne pouvais plus retourner chez moi car j'avais trahis les miens . L'étalon m'a pris avec lui et je me suis retrouvée sur une autre terre appelée "Iolcos" . C'est a ce moment la que je commençait a plonger petit a petit dans les enfers ... Mon père fou de rage voulais me récupérée . Il avait envoyer mon frère pour cela . La seule chance de m'en sortir et rester avec Jason était de tuer mon propre frère . Une fois que la chose était faite je suis bien rester avec Jason . Quelque années plus tard , je donnais même naissance a deux poulains . Mais seulement , Jason commençait a me faire des infidélités , et a me tourner le dos . J'ai sauvagement tuer la jument qu'il allait voir et sa famille . Puis , prise de rage , j'ai été jusqu'à tuer mes propres petits . "

D'un ton haineux et les larmes aux yeux , j'ajoutais :

" Ce que je reproche encore et toujours a Jason , c'est son maque de gratitude . J'avais tout quitter pour lui , je l'avais aider dans sa quête , j'avais abandonner les miens , tuer mon frère celui qui comptais le plus pour moi . "

Encore une fois , je poussa un profond soupir puis me calma . Et oui , que voulez-vous ? Ces histoire sont très ressente et j'ai encore du mal a en parler ... Je posa ma tête sur le sol . Parler comme ça de mon histoire m'avait fatiguer . Je ne devrais pas m'énerver comme ça , c'est mauvais pour le poulain .Et puis de toute façon , j'avais promis a quelqu'un de refaire ma vie et de laisser le passé la ou il était . Qu'allait bien pouvoir dire l'étalon fasse a cette histoire ? En attendant , je posais le bout de mon nez sur mon ventre pour sentir les petits coups du poulain . Cela me rassurais tant ...


Revenir en haut Aller en bas
SeyDzayLyz
⁂ Fleur Noire de la Jeunesse ⁂
avatar
Messages : 301
Points d'Experience : 21
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 17
Localisation : Dans la voie lactée.

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Jeu 8 Nov - 10:21

[Je répond ce soir ♥ J'adore trop trop trop ta réponse *-*]


SeyDzayLyz
Sa voix vous berce en #BC8ECB

Et c'étaient les étoiles, et la neige et le vent ; et c'était l'ouragan.
6 roses. Merci !


DC | Black Angel - Dæmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Angel
Et l'espoir d'un soir
Dans ses cendres renaîtra


avatar
Messages : 1502
Points d'Experience : 186
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 17
Localisation : Suivant le vent...
Joue également : Dæmon - SeyDzayLyz

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Jeu 8 Nov - 18:58

" D'accord , je vais te raconter mon histoire . Pour commencer , je ne suis pas née ici , sur les terres du Cimarron . Je viens de beaucoup plus loin . Presque a l'autre bout du monde . Je viens de Colchide . Mon histoire et assez normale a la base . Mon histoire s'est compliquée lorsque je suis bêtement tombée amoureuse d'un étalon qui venait de la harde ennemie . Il était a la recherche d'un objet précieux situer sur nos terres . Je me suis laisser guider par mes sentiments et je l'ai aider . Suite a cela , je ne pouvais plus retourner chez moi car j'avais trahis les miens . L'étalon m'a pris avec lui et je me suis retrouvée sur une autre terre appelée "Iolcos" . C'est a ce moment la que je commençait a plonger petit a petit dans les enfers ... Mon père fou de rage voulais me récupérée . Il avait envoyer mon frère pour cela . La seule chance de m'en sortir et rester avec Jason était de tuer mon propre frère . Une fois que la chose était faite je suis bien rester avec Jason . Quelque années plus tard , je donnais même naissance a deux poulains . Mais seulement , Jason commençait a me faire des infidélités , et a me tourner le dos . J'ai sauvagement tuer la jument qu'il allait voir et sa famille . Puis , prise de rage , j'ai été jusqu'à tuer mes propres petits . "


    J'écoutais. J'écoutais attentivement chaque passage de la vie de Médée. Mon histoire avait-elle été semblable à la sienne ? La vie m'avait-elle épargné tous ces passages ? Je commençais à comprendre que son histoire avait été affreuse. Je ne laissais rien parraître. Non, je ne suis pas insensible contrairement aux apparences. C'est plutôt que ma face cachée ne se dévoilera naturellement jamais. Jamais avec des gens en qui je n'ai pas confiance. Cette jument, ses paroles, son histoire... ça m'aidera à ré-apprendre la vie ? Me rappeler de mon passé ? Peut-être, peut-être pas. Maintenant ça m'est assez égal, ma vie recommence à zéro... avec le même caractère. Je baisse la tête pour me concentrer sur ce qu'elle dit, pour bien comprendre et m'en souvenir. La vérité est bien que son histoire est terrible, et pourtant, je ne veux pas lui montrer que c'est ce que je pense. Mes pensées sont les miennes. Des détails de son histoire m'ont frappés. Comme ce Jason... Est-il seulement encore vivant ? Si je tenais plus à cette jument et qu'il était encore en vie, il ne le serait plus pour longtemps... Pour le fait d'avoir tué ses petits, je la comprend. Vous allez me dire "c'est débile puisque t'es pas une jument". Certes, je suis un étalon, mais j'ai déjà tué à cause de la haine. Je sais très bien ce que c'est...
    Médée continua, les larmes aux yeux, d'un ton plein de rage. Comme si elle voyait Jason à ma place...


" Ce que je reproche encore et toujours a Jason , c'est son maque de gratitude . J'avais tout quitter pour lui , je l'avais aider dans sa quête , j'avais abandonner les miens , tuer mon frère celui qui comptais le plus pour moi . "

    Je la laissa se calmer, sans parler. Jason était vraiment pire que tous ceux qui commettaient les pires actes. Il méritait vraiment de mourrir. Alors qu'Hadès, par exemple, je ne lui repproche rien -même si parfois il va très loin. Médée posa sa tête sur la pierre froide de la grotte, puis la releva et toucha son ventre du museau. Maintenant j'en étais certain : Médée attendait belle et bien un poulain.


« Médée, les malheurs de la vie ne t'ont pas épargnés... certainement comme ils l'ont fait pour moi. Jason est le pire être que je connaisse, j'crois. J'lui souhaite tous les malheurs du monde. Pour avoir tué tes poulains, je te comprend. La haine m'a aussi poussé à des choses comme ça. Je le regrette pas pour autant... Bref, on se ressemble. Les histoires comme ça, vaut mieux se résoudre à en rire si on veut pas souffrir à vie. Regarde : c'est ce que je fais ! »


    Quel idiot. Mais quel idiot je fais ! Quand je saurais parler comme il faut après un récit aussi tragique, je pense que la fin du monde aura déjà tout anéantit ! Franchement... Quel menteur, quel idiot... Rire de ça ?! Oui je perd la tête, c'est sûr.


Black vous parle en #CD5C5C
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.

Koneko, i definitely luv'u.
51 roses, merci ! ♥
Spoiler:
 

DC | SeyDzayLyz - Dæmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   Mer 12 Déc - 20:51

[ pardon pour le retard :o ]

Un petit sourire se dessina sur mon visage . J'avais rarement rencontrer d'autres chevaux qui avaient eux aussi vécu des histoire horribles . Mais jamais je ne l'ai avais vu rire de leur passé noir et ténébreux . En souriant et en venant me coucher a côté de l'étalon , je répondit d'une voix calme :

" Peut-être qu'en rire sera impossible pour moi , ou du moins , pour le moment . Ces evénements ne remontent qu'a quelques mois a peine . C'est encore trop récent ... "

Une idée me vint a l'esprit . Peut-être que rester avec cet étalon me ferais du bien ? Peut-être qu'il pourrait m'aider et " m'apprendre a rire de mon passé " ? De plus , je devais bien avouer que cet étalon était tout a fait séduisant et sympathique . Certes , ce n'étais pas dans ma nature de demander ce genre de chose . Moi qui suis solitaire et plutôt froide . Malgré tout , je demandais d'un ton un peu timide :

" Dis ... Tu crois que tu pourrais " m'apprendre " a rire de mon passé , comme toi ? Est-ce que pourrais rester avec toi affin que tu m'apprenne ça ? "

Mouais ... personnellement , je me sentais un peu gênée de demander ce genre de chose ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]
» Quand le blizzard souffle, les hommes courbent l'échine [pv: Diarmaid Delwyn]
» La nuit au cimetière [Terminé]
» promenade de nuit dans une salle d'entrainement . (libre)
» Soirées au dortoir [Eli, Lou et Ashley] [Carrie en PNJ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-