RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une amie dans une situation comme celle là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galatée
Une fleur sauvage ...
avatar
Messages : 601
Points d'Experience : 360
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 17

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Une amie dans une situation comme celle là ?   Ven 10 Aoû - 19:48

Je galopais à une vitesse folle, traversant des bois, des plaines... Je galopais à la poursuite d'un cheval dans les terres de ma harde. Pourquoi donc ? Je vais vous le dire :

Hier, j'avais aperçut un étalon que je n'avais jamais vu dans les terres de ma harde. Croyant que c'était juste un cheval solitaire de passage, je n'y avais pas fait cas. Il était parti avant que je n'est pus lui dire bonjour. Quand j'appris que pendant une de mes escapades, un poulain avais été attaqué par un étalon, je décida de quitter mon poste de surveillance quand je l'aperçut de nouveaux qui galopais. Je le poursuivit, mais il était bien rapide, alors j'eus du mal à le suivre. En plus, je ne savais pas où il allais !

Voilà donc pourquoi je galopais. Je commençait à m’essouffler. Ouf, voilà que l'étalon s'arrête ! Je me mit au pas. Je remarqua que le solitaire n'avais pas l'air sympathique, et qu'il semblait costaud. Ce serais du suicide de se jeter sur lui ! Je resta cachée et observa. L'étalon avait baissé son encolure et broutait paisiblement. Il y avait un truc que je ne connaissait pas. Comment expliquer ce truc moche ? Sans doute l’œuvre des bipèdes ! Un petit vent souffla. Malheureusement, celui-ci emporta mon odeur aux naseaux de l'étalon. Il releva la tête, et huma l'air, pour s'assurer. Ses yeux brillèrent d'une lueur nouvelle, c'était méchant et sadique.

Il regarda dans la direction où j'étais. Cachée derrière des arbres regroupés, il ne me vis pas. Alors, il hennit de mécontentement. Puis il se parla à lui même :

_Pff... Je déteste que les jeunes juments en chaleurs se cachent ! Il faut toujours que je les retrouves ! En plus, là, il n'y en a qu'une, d'après l'odeur, du coup je peut, je ne le fais jamais quand elles sont à plusieurs.


*Mince, il est vrai que j'ai mes chaleurs !*

Je me souvins tout à coup de la naissance de Kyoko, quelques jours plus tôt. Bellina m'avais révélé l'horrible histoire de ce qui entraina la naissance du poulain mi-ange mi-démon. Oh non, ça e m'arriverais pas ! L'étalon commença à marcher. Il prit le trot. Si je ne bougeais pas, il me retrouverais à l'odeur. Si je sortais de ma cachette, il risquerais de m'entendre, et de me voir. Me voilà en bien mauvaise posture...



- PF & DreamWorks -

Je n'ai jamais oublié :
 


DC d'Innocence, de Splash You et d'Orun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une amie dans une situation comme celle là ?   Sam 11 Aoû - 13:06

J'étais à la recherche de point d'eau pour la harde mais à la place je trouve l'étalon solitaire qui aurai attaqué un poulain de la harde. Je rester bien caché entre les feuilles d'un buisson pour qu'il ne me repaire pas. Je remarqua une marque sur son épaule. Peut être qu'il était un cheval domestiquer. Il a une belle robe bai sa me ferais mal de l'abimé si il ne voulait pas partir d'ici sans se battre. Un coup de vent me fis sentir qu'il y avait un troisième cheval. J’essayais de me rappeler de cette odeur familière. Après un moment de recherche je reconnus l'odeur de Petite Fleur. Pourquoi cette jument de surveillance est elle là? Il tourna la tête vers des arbres regroupé. L'étalon se dit à lui même:

-Pff... Je déteste que les jeunes juments en chaleurs se cachent ! Il faut toujours que je les retrouves ! En plus, là, il n'y en a qu'une, d'après l'odeur, du coup je peut, je ne le fais jamais quand elles sont à plusieurs.

J'ai mes chaleurs mais l'étalon n'avait pas l'aire de me sentir. Il se mit en direction des arbres au trot pour voir s'il y avait quelqu'un. Si Petite Fleur se cache là elle n'aura aucune chance de s’échapper. Je ressembla tous mon courage et fonça sur l'étalon. Celui ci tombas par terre. J'essayais de prendre la fuite mais celui ci monta sur ma groupe et se mit à mordillé mon encolure. Je rua de toute mes forces pour me dégageais mais rien n'a faire. Ma seul chance c'est Petite Fleur.

-Petite Fleur aide moi!
Revenir en haut Aller en bas
Galatée
Une fleur sauvage ...
avatar
Messages : 601
Points d'Experience : 360
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 17

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une amie dans une situation comme celle là ?   Sam 11 Aoû - 16:03

Alors que l'étalon allais me remarquer, je vis un autre cheval renverser l'étalon. Une jument, pour être plus précise. J'aperçus en un éclair que cette magnifique jument avait une robe isabelle. Il me semblait l'avoir déjà vu, mais où ?
L'étalon bondit brusquement sur la croupe de la jument et commença à mordiller son encolure. L'isabelle me dit "Petite Fleur aide moi!". Tiens, elle connaissait mon nom ? Je me rappelas alors qu'il n'y as pas si longtemps de cela, j'avais remarqué une jument, qui étais bien la même qui luttait en ce moment avec l'étalon, mais je ne lui avais jamais parlé. Elle semblait sympathique, et cela ne m'étonnait pas qu'elle connaisse mon nom, puisque qu'on était dans le même troupeau. Elle, c'était... Vanille ! Oui, ce joli nom que j'aimais bien.

Vanille se débattait comme une folle, et je n'allais pas rester là à rien faire ! Oh non, je lui hurla :

_Tiens bon, Vanille !

Voilà que peu après cinq secondes depuis qu'elle m'avait dit d l'aider, je fonçais à mon tour sur l'étalon. Celui-ci coucha les oreilles et me montra les dents, pour montrer son mécontentement. Mais il ne lâchait pas Vanille pour autant. Je galopais à folle vitesse quand je l'atteint. Je passa juste derrière lui, et le mordit en plein au garrot. Il n'eus pas le temps de savoir ce qu'il lui arrivais. Il poussa un hennissement de douleur, et deviens encore plus furieux. Mais je savais bien que ma morsure n'avait pas été assez puissante pour faire descendre cet étalon de Vanille. Je fit donc volte-face après une foulée quand j'eus dépassé l'étalon. Je me cabra et réussi à faire un bond tout en laissant mes antérieurs battre l'air. L'étalon avait baissé l'encolure et je réussi à l’atteindre. Je commença par érafler simplement la puissante encolure, puis je bascula un peu en avant, et cogna de toute ma force. L'étalon releva brusquement l'encolure, si haut que je passa en dessous. Ne m'y attendant pas, je bascula au sol, et l'étalon, perdant l’équilibre à cause du coup que je lui avait porté, bascula, et sa tête tomba en plein sur moi.

Il réussi à me mordre, et je hennit de douleur. Il ne lâchait pas prise. Attrapée à l'encolure, j’essayai de me relever, mais sans succès. L'étalon réussi, lui, à se relever sans desserrer ses mâchoires. L'étalon me renversa sur le dos et me mit un postérieur sur la croupe. Il leva brusquement mon encolure vers le haut, en appuyant avec son membre de sorte à ce que je reste au sol. Il me secoua dans tous les sens.

Mais c'était quoi ce style de combat ? Il aurais pu me piétiner, mais non ! En plus, il enleva brusquement son membre de ma croupe et me releva. Dès que je fus sur mes quatre membres, il recommença ce qu'il avait fait quelques temps plus tôt avec Vanille. Je crois que la saillie qu'il avait déjà tenté avait échoué. Mais maintenant, voilà que c'était sur moi ! Je ne pouvais pas me débattre, sonnée par le fait qu'il est secoué ma tête dans tous les sens. C'était à peine si je tenais sur mes membres. Je gémit avec le peu de forces qui me restait.

_Vanille...

Il fallait qu'elle vienne. En plus, qu'est-ce qu'il pesait lourd cet étalon ! Je commençait à m'écrouler. Mais il me tenait entre ses postérieurs et ne lâchait pas mon encolure. Je perdit connaissance, l'étalon me soutenait pour pouvoir continuer le "boulot". Après quoi, il repartirais sans doute sur Vanille et puis nous laisserais là, sans se soucier de ce qui arrivera.




- PF & DreamWorks -

Je n'ai jamais oublié :
 


DC d'Innocence, de Splash You et d'Orun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une amie dans une situation comme celle là ?   Sam 11 Aoû - 19:02

-Tiens bon, Vanille! entendis je

La belle du nom de Petite Fleur sortit de sa cachette et se jeta sur l'étalon. Je sentis du mouvement sur mon dos. Je ne voyais rien mais je savais que Petite Plume faisais tous son possible pour m'aider. Quand l'étalon me lâcha je sentis un affreuse douleur au ventre. J'entendis la jument se débattre avec l'étalon et me demander de l'aide. Je me releva et bouscula l'étalon pour le faire tombé mais celui ci résista. Ma douleur ventre était de plus en plus forte, j'étais même obligé de me m'allongeai pour faire baisser la douleur. Bizarrement l'étalon descendit du dos de Petite Fleur et me regarda avec ses yeux qui me donnais des frissons. Il dit d'une voix moqueuse:

-Félicitation pour ton poulain mais je ne serais pas là pour veiller sur lui

mais qu'est qu'il raconte? De quel poulain parle t'il? Il se tourna vers Petite Fleur et lui dit

-Tu as de la chance. L'autre jument t'as sauvé. il partit en galopant et je n'ai aucune envie de le suivre. Je ne comprends à se qu'il a raconter
-Pourquoi a t'il parlé de poulain?
Revenir en haut Aller en bas
Galatée
Une fleur sauvage ...
avatar
Messages : 601
Points d'Experience : 360
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 17

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une amie dans une situation comme celle là ?   Sam 11 Aoû - 20:04

Tout à coup, l'étalon me lâcha. Je s’écroula au sol. Il me tourna le dos et se mit à parler. Malheureusement, j’étais tellement mal en point que mes oreilles sifflaient, et je ne saisi que des brides de phrases.

-Fé....ita... ...our ... ...ou...ain .....e ...rais ....à ....r ...iller ......

Je ne compris rien du tout. Il se tourna vers moi.

-...u as......a ...ance. ....tre ...ment t'...au...é.

Je pensais qu'il allait m’attaquer, mais à la place il parti au galop. Tant mieux ! Tout à coup, j'entendis la voix de Vanille.

-...ou...oi ...il ...ar...é ......oulain ?


Je puisa dans mes ressources pour parler à la jument :

_Je... n'ent....end....pa....as !


J'étais fatiguée. J'étais triste. J'avais à peu près entendu le mot "poulain" de la bouche de l'étalon et de celle de Vanille. Çà voulais dire qu'il avait réussi ? Sans doute, puisqu'il était descendu de moi. Il avait dû dire "Félicitation, ton amie sera bientôt maman de mon fils !" à Vanille, car je pensais que la tentative de l'étalon sur la jument isabelle avait échouée. Mais je n'avait aucune idée de ce que m'avait dit Vanille. J'avais seulement compris "il" et "poulain". J'articulai :

_Vanille ? Tu peux rester s'il te plait, je devrais me reposer. Je n'entend plus. Est-ce que je suis beaucoup blessée, enfin, je veux dire est-ce que je saigne ?

J'avais très mal à l'encolure, là où il m'avait mordu. En revoyant en pensée l'étalon, il me revint en mémoire les journées que j'avais passé avec Bellina. Cet étalon violeur me faisait penser à l'étalon du bipède qui avait ce bâton maudit. Il avait fallut me tuer à deux reprises. Quand on a réussi à le faire fuir, j'avais récupéré la botte. Puis, Kyoko était né et je lui avait offert. Cet être mi-ange, mi-démon m'avait ensuite poursuivit, quelques jours après, pour me tuer. Il avait fallut réussir. Puis je suis tombée dans le lac, et je m'y suis presque noyée. C'est ce même poulain qui avait voulut me tuer quelques temps plus tôt qui m'a sauvé. Puis il est parti avec "ébène", la botte. Le dernier combat avait été celui pour tenir debout, quand Benny était là. Voilà que pour la quatrième fois, je frôlais la mort. Je ferma les yeux et m'endormis. Je rêvait que l'étalon bai arrivais un jour où je broutais avec Bellina et Vanille dans le champ de fleur, et qu'il nous montais toutes les trois, avant d'appeler le cheval des bipèdes et le bâton maudit. Je voyais le bipède qui pointais son bidule sur Benny, puis un coup de feu, et la jument s’écroulait. Ensuite, un second coup de feu, et Vanille s'écroulait. Tout à coup, Kyoko surgissait de nul part et me poursuivait. Je tomba dans de l'eau. Je vis alors Kyoko grandir à une vitesse spectaculaire. Ses crins et le bas de ses membres devenaient blancs. Il plongea dans l'eau, puis....

Je me réveilla en sursaut. Quel cauchemar !


[en fait, Petite Fleur a juste la morsure de l'étalon qui saigne, à l'encolure.]






- PF & DreamWorks -

Je n'ai jamais oublié :
 


DC d'Innocence, de Splash You et d'Orun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une amie dans une situation comme celle là ?   Sam 11 Aoû - 20:35

Je n'entendis pas sa phrase. On était tous les deux très fatigué et on n'arrivait pas bien à parler. Mon ventre me faisais toujours très mal et je sentis quelque chose descendre de mon ventre. Il me dit quelque chose que je ne comprends pas. Je vis du sang sortir de mon vagin.

-Petite Fleur qu'est qu'il m'arrive? demandais je d'une voix tremblante

A peine ai je fini ma phrase que j'entendis un petit hennissement. Je regarda derrière moi et vis un petit poulain Alezan. Je me leva difficilement et celui ci essaya de se mettre debout pour téter. Je l'aida pour qu'il vienne me téter mes mamelle déjà enflé. Je regarda Petite Plume. Elle saigner de l'encolure. Je m'approcha d'elle et lui dis:

-Tu saigne de l'encolure ma pauvre.

Le petit poulain s'avança faire elle et la regarda de ses gros yeux ronds.

-Il est beau n'est pas? Mais qu'est qui fais là et à qui est il?

(je sais pas si c'est possible de faire un poulain juste a après s'être accouplé mais pas grave)
Revenir en haut Aller en bas
Galatée
Une fleur sauvage ...
avatar
Messages : 601
Points d'Experience : 360
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 17

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Une amie dans une situation comme celle là ?   Lun 13 Aoû - 15:04

(Heu en fait, c'est impossible ;) il faut onze mois de gestation...Et tu as marqué "Petite Plume" à la place de Petite Fleur !)

A peine réveillée, je vis du sang. Oui, du sang. Vanille me demanda quelque chose.

-Petite Fleur qu'est qu'il m'arrive?

Puis il y eu quelque chose. C'était un poulain alezan. Il poussa un petit hennissent. La jument se retourna. Puis elle se leva. Le poulain essaya lui aussi. Vanille l'aida. Puis, le moment magique que j'avais déjà vécut avec Bellina se reproduisit avec Vanille : le poulain tétai pour la première fois.

Vanille me regarda, puis s’approcha. Elle me dit que je saignais. C'était pour ça que ça me faisait mal ! Le jeune poulain s’approcha à son tour et me regarda.

-Il est beau n'est pas? Mais qu'est qui fais là et à qui est il?

Je regarda Vanille.

_Il... il est à toi ! C'est ton poulain. Mais, qui est le père ? Te serais tu accouplée avec un étalon il y a onze mois de cela ?

Je me rappela de l'étalon bai qu'on avait chassée, et de ces étranges paroles.

_Qu'avais dit l'étalon bai avant de partir ? Je n'ai rien entendu.

*Moi aussi, je serais maman, dans onze mois... Du fils de cet affreux bai.*




- PF & DreamWorks -

Je n'ai jamais oublié :
 


DC d'Innocence, de Splash You et d'Orun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org/
 

Une amie dans une situation comme celle là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une amie dans une situation comme celle là ?
» Dans aucune situation après voyage par atout
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: RP's Abandonnés-