RSS
RSS

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Café du Cimarron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sidka
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 1010
Points d'Experience : 238
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 23
Localisation : Chez les Indiens

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Le Café du Cimarron   Lun 23 Juil - 4:44

Bienvenue dans le Café du Cimarron!
Des explications s'imposent:
Vous vous trouvez ici à jouer votre personnage, version humaine. Vous pouvez fournir une image si l'envie vous tente, mais tenté de respecter le physique de votre cheval. Personnellement, Sidka serait un grand blond à la peau bronzé et au yeux dorés. Son caractère peut toutefois être complètement différent que lorsqu'il est en cheval, ce qui donne ici plein d'opportunités nouvelles.



Ce que vous pouvez faire:

- En gardant en tête qu'ici, c'est d'abord un café/bar/bistro, vous pouvez commander...à boire. Et/ou à grignoter. Vous pouvez draguer, discuter, vous battre avec autrui. Danser, même, si l'envie vous chante. Vous taper un karaoké. Enfin, vous savez c'qu'on fait lors des RPCB? Eh bah, c'est pareille, sauf qu'ici, vous êtes humains ;)

Le règles :

- On ne s'insulte pas, on garde le contenu respectable pour les mineur qui nous peuple. Pas de nombre de ligne minimum, vous n'êtes pas obligé de répondre à tout ce que tout le monde poste.

Un exemple?
'' Sidka entra dans le café les mains dans les poches, bandana dans ses cheveux blonds, style surfeur, balayant la salle du regard. Ses yeux ambré s'accroche aussitôt sur la belle demoiselle accoudée au bar. Ce qui l'a intrigué? Ses cheveux, blanc, strillés de mèches noirs. C'est étrange, bien sûr, mais pas autant que l'autre idiote miniature (Équinox) qui s'époumonne au micro du pauvre karaoké qui n'avait pourtant rien demandé. Alors le jeune homme, de son pas nonchalant mais assuré, s'avance, prenant place sur le tabouret près de ladite fille.
- Mais si ce n'est pas ma chèèère Kanasucre, fit-il, avec un large sourire, son plus rayonnant, question de l'éblouir.''

Quelqu'un pourrait ensuite posté, disant qu'il/elle entre et va tout de suite ravir le micro des mains d'Équinox. Comme je n'ai pas envie de participé à cette baguarre imminente, mon prochain post pourrait ne pas dutout faire mention de cette nouvelle personne qui est arrivé, me concentrant uniquement sur ce que Palkana pourrait me dire, ou faire.

Alors, vous êtes partant? Si oui, posté immédiatement. Sinon, NE POSTER PAS QUE JE SUPPRIME EN BEAUTÉ CE SUJET QUI ME SEMBLAIT POURTANT BIEN D:


Sidka, Sid', Swid', Sidounet ... Le Guerrier!
"If this was meant for me, why does it hurt so much ? If you're not meant for me, why did we fall in love ?"
Spoiler:
 
35 roses, merci
]http://img11.hostingpics.net/pics/801007OpaleetSidkasigna.png Opalou et Sidounet! Merci à Papale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Personne ne bouge, j’ai perdu ma cervelle !
avatar
Messages : 997
Points d'Experience : 289
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 18
Localisation : nous laissons une part de nous même sur tout ce que nous touchons.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Lun 23 Juil - 10:38

Allez, je me lance !

Thanatos, d'un pas mal assuré, poussa la porte du bistrot et s'avança vers le bar. Il avait toujours cette peur au ventre, la peur de voir du monde, son passé resurgir, l'envie de déguerpir aussi, était présente, plus forte que jamais. Ne flanches pas, Than, va vers les autres, ouvres toi au monde ! C'était ce que lui avais dit son psychologue. Si il croyait que le jeune homme allait l'écouter... Il ne savait rien de sa vie, ne le connaissait pas, et voulait mettre les pieds dans des choses qui ne regardait que lui. Pourtant, ce soir-là, alors que la neige commençait lentement à tomber, laissant sur le sol un fin tapis blanc, il avait décidé de quitter son petit appartement miteux, et d'aller sortir. Bien entendu, il avait en premier lieu envisagé la boite de nuit, mais en arrivant là-bas, il avait vite fait demi-tour. Trop de monde, trop de bruit, pas assez de calme. Il entendait son psy dans ses oreilles, presque jour et nuit maintenant. FAIS UN EFFORT. Alors il avait fait un effort, il avait décidé d'aller au café du coin. BELLE INITIATIVE, FRANCHEMENT. Le voila qui raillait dans ses tympans, d'une voix tonitruante. Bouffon. Than s'installa au bar, et commanda une boisson alcoolisé. Il avait l'habitude, de boire, mais tout seul, dans son appart, en regardant par la fenêtre la pluie tombée. Ce soir, Thanatos avait décidé d'aller parler aux autres, refoulés son passé, et malgré cette envie de mieux faire, notre jeune homme brun, à la peau blanchâtre, dans son tee-shirt noir qui lui collait à la peau, de façon à voir ses muscles qu'il s'embêtait à entretenir, dans son jean qui lui donnait une allure assez fière, et cool, n'en tremblait pas moins de terreur. On a toujours peur du nouveau, du changement.



    tu voudrais bien me tuer Invité, et bien prend un ticket, et attend ton tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armani / Hirondelle
No Love, No Pain, Right ? ~
avatar
Messages : 885
Points d'Experience : 190
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 23
Joue également : Ciel Étoilé; Équinox; Sidka; Frostbite

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mar 24 Juil - 0:02

Spoiler:
 

La soirée était plutôt calme. Il faisait frais dehors et la neige doucement tombait. Et un lundi soir, c'était rare de voir une foule. Artémis, un rideau de cheveux roux foncé devant ses yeux ambrés, astiquait le comptoire du café-bar où elle travaillait depuis quelques années. Elle aimait bien l'ambiance ''causy'' et le décor chaleureux. Alors que tous les bistrop du coin se transformait en un ensemble plus moderne (et plus froid aussi), le Café du Cimarron gardait son look antique...et sa clientèle forte agréable.

Mais aujourd'hui, un nouveau venu. Dès qu'il avait franchit les portes, la jeune femme avait levé le regard, sans interrompre sa besogne. Il s'était assit en même temps qu'elle avait rangé son chiffon et lui avait calmement servit le verre d'alcool - gin tonic- qu'il avait commandé sans même lui dire bonjour. Artémis ne s'en vexa pas. Des bourrus, il y en avait toujours. Mais celui-là semblait pas trop agressif. Ça tombait bien, la barmaid venait de s'offrir une nouvelle blouse bourgogne, un peu transparente et assez fragile; elle n'avait pas dutout envie de la froissée. Elle s'accouda donc au bar - son ancienneté lui permettait cette écartade...et le peu de client aussi- et se pencha vers le jeune homme, le regardant de ses yeux dorés soulignés d'un maquillage cendré.

- Nouveau dans le coin?, dit-elle, d'une voix qui invitait à la conversation.

[Merci Than ;) ]



Armani (merci Scare):
 

Armani et Hirondelle en humaine:
 

Spoiler:
 

21 roses, merci Malice, Stormy, Swan, Glory, Destiny, Oméga, Momo, XI, Évidemment, Plumy, Spirit, Penny Black, Marquise, Ironie Funeste, Zéro <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Personne ne bouge, j’ai perdu ma cervelle !
avatar
Messages : 997
Points d'Experience : 289
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 18
Localisation : nous laissons une part de nous même sur tout ce que nous touchons.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mar 24 Juil - 12:31

Spoiler:
 
Il avait bien fait de sortir de cette boite de nuit, et d'aller faire un tour au café du Cimarron. L'ambiance y était calme, comme il l'aimait, et étrangement, il se sentait bien. étrange, étrange, étrange. Il fut servit très vite, par une jolie barman qui devait probablement avoir son âge. Ses cheveux d'un roux profond l'avait frappé tout de suite. Ce n'était ni choquant, ni beau, mais cela restait bigrement étrange aux yeux de Thanatos. Lui qui avait l'habitude de toutes ces blondes vénitiennes, il voyait dans ce café un contraste. Le jeune homme commença donc à siroter sa boisson distraitement, en jetant quelques coups d’œils à la barman, qui se voulaient discrets. Accoudée au bar, de l'autre côté, pratiquement en face de lui, la jolie rousse le regardait aussi. Il se sentait presque furieux à l'idée qu'on le regarde. Il n'aimait pas, il n'aimait pas attiré l'attention, préférant resté invisible aux yeux de tous.
- Nouveau dans le coin ? Il redressa sa tête, et tomba nez à nez avec la jeune femme, ses yeux gris ne pouvant se détacher des yeux ambrés de son interlocutrice, encadrés par un trait de noir, ça donnait plus de relief. Bon dieu comme il avait envie de ne pas répondre, de tous les emmerder, eux et leurs questions stupides. Mais non, il fallait, malgré le peu d'envie qu'il avait, faire un effort. FAIS UN EFFORT. C'est d'une voix détachée qu'il répondit alors, sans réfléchir, sans peser ses mots, comme il le faisait à chaque fois.
- Ouais, ouais on peut dire ça comme cela. Il se rappela que le ton de la jeune femme l'engageait à la conversation, et il sauta sur l'occasion. Une occasion de se racheter auprès de son psy.
- On dirait que vous connaissez tout le monde, ici.

[Mais de rien. (a)]



    tu voudrais bien me tuer Invité, et bien prend un ticket, et attend ton tour.


Dernière édition par Thanatos le Mar 24 Juil - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 547
Points d'Experience : 221
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mar 24 Juil - 15:50

Sidka... J'adore ton idée! C'est trop bien. Même si nos humains ont tous des drôles de noms. Je peux utiliser l'image que tu as fait de Momo? :)


Momo avait le regard fixé sur le groupe de musique. Elle tappait doucement du pied au rythme de la mélodie. Ça faisait quelques fois que ce groupe venait reprendre des chansons ici, elle les aimait bien... C'est  donc de ses yeux bleus perçants qu'elle regardait le groupe, tout en tournant une de ses longues mèches de cheveux noirs, dont le toupet était orné d'une fleur. Sous cette lumière, son teint était plus blanchâtre que jamais. Son menton était posé sur son point, et son coude était accoté sur le comptoir du bar. De l'autre main, elle tenait son verre de téquila, qu'elle déposa pour applaudire le groupe qui venait de jouer la dernière note de la chanson. Elle se remit dans cette position bien vite, car une nouvelle mélodie commençait déjà. Elle tourna la tête, il y avait beaucoup de personne pour un Lundi et étrangement elle n'avait aucune envie de parler avec eux... Ils étaient tous dans de sérieuse discution, Momo ne voulait pas s'imposer. Elle commençait à s'ennuyer, elle prit donc son sac à main et vain pour se lever, mais elle entendit la porte s'ouvrir... Un homme au visage inconnu entra pour venir commender une boisson non loin d'elle. Elle repposa son sac, et fit un sourir à la serveuse... Tout le monde se connaissait ici, il était bien rare de voir un nouveau visage. Cet homme intriga Momo, et elle voulait le connaître un peu plus. La serveuse esseya d'engager la conversation et l'homme lui répondit. Momo voulait entendre. Elle changea alors de position de sorte qu'elle soit face à lui... Mais tout n'était pas rose, Momo frola son verre qui s'élança sur le comptoir pour finir en se déverssant sur le pantalon de l'homme. Momo rougit, visiblement génée, et elle mit sa main sur sa bouche en faisant un légé "Oh". Elle fit signe à la serveuse pour avoir une serviette car Momo voulait essorer son déga. Elle se précipita vers l'homme pour s'excuser.

"Je suis vraiment désolé! Je suis un peu maladroite, je ne voulais guère vous faire du mal! J'aimerais vraiment me faire pardonner... Pour ça, pourrais-je payer votre brevage?"  

Elle lui fit un sourire géné, en espèrant pouvoir se faire pardonner. 


Momo
Ladies do not start fights, but they can finish them.
Merci Opale!
Je t'aime Ciel Étoilé. Mon cœur ne bat que pour toi.
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armani / Hirondelle
No Love, No Pain, Right ? ~
avatar
Messages : 885
Points d'Experience : 190
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 23
Joue également : Ciel Étoilé; Équinox; Sidka; Frostbite

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mar 24 Juil - 23:03

[Mais bien sûr ma Momo chérie]

Beaucoup de choses défila dans le regard du bel inconnu. Un éclair de colère, de défi, de résignation. Artémis baissa donc le regard; à force de travailler proche des gens, on finit toujours par devenir douée pour reconnaître le non-verbal. Si ce monsieur n'était pas à l'aise avec le fait qu'elle se tienne si près de lui, soit!La rousse jeta un coup d'oeil à la jeune femme un peu plus loin, question de vérifier où elle en était avec son verre de tequila, puis reporta son attention sur le nouveau client, qui lui répondait:

- Ouais, ouais on peut dire ça comme cela.

Se disant qu'il allait arrêter là, elle ne fit que lui sourire et se pencha pour attrapper quelques coupes sales qu'elle allait astiquer. Mais la voix grave du jeune homme se fit de nouveau attendre, ce qui surprit agréablement la barmaid.
- On dirait que vous connaissez tout le monde, ici.

- C'est un fait, acquiessa-t-elle. Et puis, ça fait partie du métier. Si vous ne reconnaissez pas les habitués, à la longue, ils se vexent et vont voir ailleurs.

Elle lui fit un clin d'oeil alors que Momo - la femme à la tequila - se rapprochait discraitement. Artémis avait toujours apprécié ses beaux cheveux noirs corbeau, qui faisait ressortir ses yeux bleus dans un contraste saisissant. Un peu comme le jeune homme devant elle... Et puis, le malheur arriva. Tequila sur le comptoir...puis sur le jean du nouveau venu, et une Momo qui se confondait en excuse. D'une manière très mignonne qu'Artémis aurait tôt fait de pardonner. Elle sortit aussitôt le torchon à la vitesse de l'éclair, distribuant également des serviettes en papier pour le pauvre jeans.

"Je suis vraiment désolé! Je suis un peu maladroite, je ne voulais guère vous faire du mal! J'aimerais vraiment me faire pardonner... Pour ça, pourrais-je payer votre brevage?"

- Une autre Tequila, Momo?, dis-je, comme si de rien était.



Armani (merci Scare):
 

Armani et Hirondelle en humaine:
 

Spoiler:
 

21 roses, merci Malice, Stormy, Swan, Glory, Destiny, Oméga, Momo, XI, Évidemment, Plumy, Spirit, Penny Black, Marquise, Ironie Funeste, Zéro <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Personne ne bouge, j’ai perdu ma cervelle !
avatar
Messages : 997
Points d'Experience : 289
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 18
Localisation : nous laissons une part de nous même sur tout ce que nous touchons.

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 0:12

Plus rien ne comptait dans cette salle autrement que la voix de la jeune femme, et l'envie de sauter au plafond. Il discutait, avec quelqu'un. Il était aller, vers les autres. Il s'était ouvert, difficilement, mais il s'était enfin ouvert. Elle lui dit quelque chose qu'il ne comprit pas tout de suite. Si vous ne connaissez les habitués, ils se vexent et vont voir ailleurs. Cette phrase n'avait aucun sens pour lui, comment se vexer d'être invisible aux yeux des autres ? Lui ne se vexera jamais pour cela, même si cette affirmation devait être ré-réflechi, à présent qu'il avait rencontré cette jolie barman. Cette dernière lu fit un clin d’œil, et Than ne put s'empêcher de sourire. Un vrai sourire, comme il le savait faire, un sourire au coin, parfaitement ravageur, un sourire complice, qui montrait qu'il avait saisit, qu'il avait comprit. Un sourire faux, aussi, un peu, mais personne n'est obligé de se dévoiler complètement à l'autre, lors d'une discutions. C'est du moins ce qu'avait apprit le jeune homme au cours de ses séances chez le psy. Jamais il ne s'était dévoilé à lui. Plutôt crever, et lui cracher à la gueule. Perdu dans ses pensées, et les yeux de la jolie rousse, qui avait à son plus grand malheur détourné le regard pour balayer la salle du regard. Il ne se rendit pas compte tout de suite qu'une jeune femme aux cheveux noirs corbeaux était assise à côté de lui depuis pas mal de temps, sirotant sa tequila distraitement, en lui jetant un petit coup d’œil. Il ne se rendit pas compte tout de suite que ladite tequila heurta la main maladroite de la demoiselle, ou l'inverse, bien que cela importait peu aux yeux du jeune homme, et qu'elle coula sur son jean. L'odeur forte de l'alcool sur son vêtement lui arracha une grimace, puis un sursaut. Il sauta de son tabouret et jura. Un flot d'injure, qui n'était destiné à personne particulièrement, mais que la jolie maladroite devait avoir prit pour elle. Vous voulez vous faire des amis, appelez Thanatos Ozawa !
- Je suis vraiment désolé ! Je suis un peu maladroite, je ne voulais guère vous faire du mal ! J'aimerais vraiment me faire pardonner... Pour ça, pourrais-je payer votre breuvage ?
- Merde, merde, merde ! Heu, ce n'est rien, t'inquiet... Vous inquiétez pas. Il prit les serviettes en papiers que la barman lui tendait, et s'acharna sur son pantalon, ce qui ne fit que propagé la tache. Foutu. Enfin, pour ce qu'il en avait à faire, de toute façon. De son côté, sa première connaissance, la rousse, proposa une autre tequila à cette maladroite nommée Momo. Momo, drôle de nom, mais il ne le trouvait pas moins agréable. Autant, presque, que les cheveux de la barman. Elle semblait connaitre son travail, une catastrophe comme celle-ci, cela devait arrivé tout les jours. Mais pas pour le jeune homme, pourtant, il décida de le prendre comme la fille derrière le comptoir, à la légère. Il rapporta son attention sur Momo, confuse, et lui sourit aimablement. PAS QUESTION DE TE DÉGONFLER A CAUSE DE CETTE TACHE. TU T'OUVRES AUX AUTRES, ET RIEN DE PLUS. Les mots du psy lui revint en mémoire, et il se lança, genre ami-ami.
- Comme j'disais, c'est rien. Ça n'a jamais tué quelqu'un, hein. Pas la peine de vouloir vous racheter.



    tu voudrais bien me tuer Invité, et bien prend un ticket, et attend ton tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 12:11

Spoiler:
 

Archange était un habitué de ce café, il y venait souvent, pour son boulot déjà et puis aussi pour l'ambiance et les personnes qui y venaient. Il avait toujours aimé venir ici, écouter la bonne musique quoique un peu dépassée, discuter avec Artémis qu'il aimait particulièrement, et puis ici il faut dire que tout le monde se connaissait, il y avait les vieux potes, les amours d'un jours, les relations plus sérieuses, ceux qu'on n'aimait pas trop et qu'on détestait parfois même, tous ces gens constituaient le quotidien d'Archange qui aimait particulièrement les retrouvait le soir, après une journée de boulot un peu trop chargée. Les voir s'amuser, s'engueuler, se draguer, danser, le faisait sourir, ce café était une deuxième famille. Dans la journée, c'était un architecte très occupé, il n'aimait pas porter de costume, dans la boite où il travaillait, il était l'un des seuls à arriver en chemise et en jean, ce qui lui valait souvent des reproches de ses supérieurs, mais après tout qu'est-ce qu'il en avait à foutre de ces gros dindons qui se croyaient supérieurs à tous ? Alors chaque jour c'était la même chose, il se levait aux aurores, prenait un café et partait travaillé dans sa tenue habituelle, il aurait pu se complaire dans son boulot d'architecte, mais ce n'était pas sa passion, sa passion c'était l'écriture. Ensuite lorsque 20h00 s'affichait à la pendule de son bureau, il partait et venait ici, il faisait des heures supplémentaires dans ce café en tant que serveur et au moins ce travail lui plaisait, en tout cas plus que d'être enfermé dans un bureau de 7h00 à 20h00. Il était célibataire et n'avait aucune famille, à part sa soeur. Le jeune homme poussa donc la porte de son bureau lorsque l'heure dite s'afficha, il prit sa voiture jusqu'au café, la gara, en descendit et poussa la porte de la petite batisse. Tout de suite il remarqua Momo, elle s'excusait platement face à un inconnu, au vu de l'alcool qui trempait le pantalon de l'homme, sa maladresse lui avait encore joué un mauvais tour. Puis il vit Artémis, toujours aussi belle, élégante et joyeuse, elle semblait prendre la situation avec un certain humour, tout comme elle, je connaissais chaque réaction des gens qui venaient ici, déchiffré, de la tristesse, de la colére ou de l'envie sur le visage d'une personne était assez simple a-vrai-dire. Alors il avança se posta derrière le comptoir et s'adresse à la jolie rousse qui lui faisait face :

-Hey Arté' ! Comment tu vas aujourd'hui ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 13:58

( A défaut de trouver une image qui décrive Cheyenne humaine je vais vous en faire la description a l’écrit. )

Cheyenne etait une jolie jeune femme de 19 ans, elle avait de long cheveux marrons foncé avec le bas de sa chevelure blanche. Elle a une frange assez fine qui la vieilli un petit peu. Elle n'est pas très grande, elle mesure 1m67 environs. elle a de beaux yeux verts et de long cils noirs.

Cheyenne ne connaissait pas ce café, c'etais la première fois qu'elle y venait. Elle poussa donc les portes de ce dernier et y entra elle regarda autour d'elle voyant pas mal de monde, ne connaissant personne elle decida de s'installer au bar dans un coin. Le serveur vint lui demander ce qu'elle voulais prendre a boire et elle lui dit qu'elle prendrais volontier un verre de bière pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 14:07

Archange venait de voir une cliente arrivée, elle était magnifique, elle devait avoir 20 ans, tout comme lui, d'une grande élégance elle s'avança jusqu'au comptoir, il s'avança jusqu'au comptoir et demanda ce qu'elle prendrait, son choix était typique de tout nouveau client, une biére. A défaut de plus de monde, il prit une biére, la decapsula et en but une gorgée à la bouteille sans prendre la peine de verser l'alcool dans un verre puis il s'assit à ses côtés et demanda :

-Une inconnue...c'est peux courant, mademoiselle trouve telle la biére à son gout ?

Il la regarda, plongeant son regard noisette dans celui de la jeune fille qui sembla rougir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 14:22

Cheyenne vit que le jeune serveur commençait a vouloir la draguer, une chance pour lui elle aimait beaucoup draguer, et étais plutôt douée. Elle plongea également son regard dans celui du beau serveur et lui répondit :

Cette biere a un gout vraiment bon je l'avoue, mais je ne suis pas sure que ce soit la biere que je trouve exquise ici.

Lui faisant un clin d’œil, elle commençait a passer de la jeune fille fragile et sans défense à la jeune femme en quête de jeu.
Elle n'avais pas de copain, et étais nouvelle dans la ville. Elle avait un charme assez développé et une grâce, une élégance rare, souvent habillée de belle robe ou d'habit telle qu'un chemisier gris et d'un beau pantalon noir, avec des escarpins également noirs, étant donné sa petite taille elle pouvait se permettre de porter des chaussures a talons plutôt haut. Elle était élancés et pratiquer beaucoup de sport ce qui lui sculpter un corps parfais. Son sport favoris étant l'équitation.

Elle regardais le serveur avec intensité et le trouvais très mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 14:41



    Requiem entra dans le bar, elle avait l'habitude d'y aller pour être en paix. Ses long cheveux blancs étaient détachés, quelques mèches noires et rebelles venaient se mettre devant ses yeux dorés. La jeune femme avait son éternel air m'en-foutisme sur son visage, elle jeta un rapide regard aux clients et alla à sa place habituelle. Au fond du bar, une table à l'écart des autres. Requiem s'assise et regarda le petit monde que peuplait le bar. En même temps, elle réfléchissait à ce qu'elle prendrait aujourd'hui ... à moins qu'elle ne prenne rien ? Ouais, elle allait surement rester là à observer tranquillement les gens qui discutaient entre-eux. Au moins on lui ficherait la paix car avec son air m'en-foutisme, elle n'invitait pas vraiment à la discussion ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 15:31

Il sourit à la suite de la remarque de la jeune fille, Archange était séduisant, il fallait l'avouer, il avait un charme fou avec ses chemises blanches, déboutonnées au col qui laissaient apperçevoir sa forte musculature, ses jeans et ses vieilles baskets.

-J'aimerais savoir si la belle demoiselle devant moi, en train de déguster sa biére a un prénom ? demanda t-il doucement.

Alors la porte s'ouvrit et une jeune fille à l'air blasé apparut dans l'encadrement. Elle était jolie, sa peau était blanche tous comme ces longs cheveux, quelques méches noires lui tombaient dans ses yeux d'or lui donnant un certain charme. Je dus abandonner la belle pour servir cette nouvelle cliente, je me levais et m'approchais :

-Bonjour mademoiselle, vous souhaitez commander ?

Je jetais un regard au comptoir où la jeune fille m'attendait, je ne pouvais m'attarder. Puis je vis Artémis, elle n'avait pas eut le temps de me répondre que j'avais du servir la demoiselle du comptoir. Je fis signe à l'inconnue de me suivre jusqu'au comptoir, je me postais à côté des bouteilles d'alcool soigneusement rangées et attendit la réponse de la cliente, et en même temps celle d'Artémis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 15:39

C'est le jour J. Aujourd'hui va être mon jour de gloire dans le café ! Car aujourd'hui le micro m'appartiendra et ma voix résonnera. Rien qu'a cette idée je sourit et je commence a chanter :

"Nevermind I Find someone like you...♫"

On m'interromptre et on me dit de monter sur scéne. Je monte sur la petite scéne un peu moche a mon gout et je me présente :

-Etes vous prets a m'acceuillir en star international et euh... euh... Bon je chantes Someone like you, si vous connaissez pas eh beh... Bref ! Ah oui et je serai accompagné de Perline.

La jeune fille mlatte et brune s'avence sur la scéne et salue le petit public.
Je fais signe de lancer la musique :



http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=nAHyGbOXoF4
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 15:42

Cheyenne allais répondre a la question de ce Jeune Homme, Quand soudain une jolie jeune femme entra dans le café, il s'excusa et alla demander la commande de cette derniere, Je l'attendais donc regardant le bar plus en profondeur, chaque detail, chaque couleur ... ce café etait tres beau d'ailleurs les serveurs l'etait aussi.

Attendant le serveur je le regardais egalement et vit qu'il me fit un petit clin d'oeil un sourire se dessina sur mes levre. Je le regardais, il avait un beau corps musclé et jolie minois .... Il etait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Momo
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 547
Points d'Experience : 221
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 15:44

C'est bien Momo... Renverser une tequila sur le jean du nouveau. Elle ne peut pas croire qu'elle vient de faire ça. Elle s'en veut à mort, elle doit se faire pardonner. Oui, car il n'y a que Momo pour faire ça, sans toute fois ne pouvoir tuer une mouche. Elle ne lui voulait donc pas de mal. Mais il ne le sait pas, il ne peut pas entrer dans la tête de Momo pour deviner ce qu'elle ressent. La serveuse apporta des serviettes en papier et dans un flot d'injure, le nouveau essuya son jean.  Momo ferma ses yeux et serra ses dents... Elle avait gaché toutes ses chances d'être apprécié du nouveau. Elle se sentait mal, son cœur se serra, et elle commença à avoir mal à la tête. Il n'y a que Momo pour ça! - Une autre Tequila, Momo?- Elle fit signe que non à Artémis, tout en posant sa main sur sa tête. Assez pour elle se soir. Elle regarda ensuite l'empleur du déga et grimaça, c'était pire qu'elle le croyait. Elle avait un peu peur d'entendre ce que l'homme allait lui dire, mais elle écouta tout de même. - Merde, merde, merde ! Heu, ce n'est rien, t'inquiet... Vous inquiétez pas. - Elle fût surprise de la réponse. Comment? Agréablement? Non, mais elle ne fût pas décu pour autant. "Vous n'êtes pas obliger de me vouvoyer..." Dit-elle doucement, presque innocement en baissant le regard. Elle se positionna ensuite derrière son banc et l'approcha pour se poser sur ce dernier, tout en étant près de l'homme. Elle se tourna pour voir que quelques personnes avaient été témoins de la scène. Ils firent même un petit sourire à Momo... Elle s'était créé une réputation de maladroite, et les gens en riaient maintenant. Mais le nouveau, il ne le savait pas! Quand elle se remit face à lui, il la regrdait, et lui sourit aussi... Ça ne pût que soulager Momo, même si sa gêne et sa culpabilité ne faisaient que plus présentes. - Comme j'disais, c'est rien. Ça n'a jamais tué quelqu'un, hein. Pas la peine de vouloir vous racheter- Cette fois-ci Momo trouva la réponse agréable. Elle souria. Le nouveau était finalement gentil, et il avait l'air de vouloir tout oublier. "Mais je tiens à me racheter, laissez moi au moins payer votre boisson, ça me ferais vraiment plaisir..., Momo grimaça et glissa sa main sur sa tête, son mal était plus présent..., Artémis, puis-je avoir un verre d'eau s'il-te-plait? Et je crois partir ensuite" Dit-elle dans un légé murmure. Elle glissa sa main dans son sac, pour en ressortir un flacon de médicaments. Elle sortit deux comprimés et les mis d'un coup dans sa bouche en prenant une gorgé d'eau. Elle fit un sourire à Artémis et à l'homme, comme pour se rassurer elle-même. Elle sursauta quand quelqu'un d'autre se glissa derrière le comptoir... Archange venait d'arriver. Elle ne pût que lui faire un petit signe de la main, majs il disparut bien vite pour aller servir une magnifique femme. Momo était toujours dans sa situation inconfortable, et lacha alors un long soupir.


Momo
Ladies do not start fights, but they can finish them.
Merci Opale!
Je t'aime Ciel Étoilé. Mon cœur ne bat que pour toi.
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 15:53

Archange vit le sourire presque tendre se dessinait sur les lévres de la jeune fille, il se détourna à regret et apperçut Momo, l'une de ses meilleures amies, il lui fit un signe de la main, et lui lança qu'elle était sublime ce soir, comme une jeune fille fragile il sait qu'elle rougit facilement, et ça l'amuse de voir virer ses petite pomettes blanche au rose. Artémis était toujours derrière le comptoir, comme elle était occupée, il prit un verre, y versait de l'eau fraiche, ajouter une paille et tendit le tout à Momo, Cheyenne était assise deux siéges plus loin, le jeune homme lui fit un signe discret, lui demandant de se rapprocher. Puis il demanda :

-Comment vas-tu ma belle Momo ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 16:06

Cheyenne commençait a s'impatienter, soudain le serveur se dirigea vers une autre demoiselle, j'en revenais il m'avait oublié ou quoi !

Finalement il me regarda et me fit signe de m'approcher, je me rapprochais donc de la jeune fille et du serveur, je ne savais pas trop quoi dire ... Je ne connaissait personne ici. Je me contentai de m'assoir a coter du jeune homme et de dire un timide" bonjour " a la jeune fille a coté du serveur.

J'etais un peu déçue mais j'attendais une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 17:24

Je vis une certaine deception sur son visage, je compris soudain que je l'avais légérement négligée, était telle jalouse ? Cette hypothése me fit esquisser un sourire tendre que je lui adressais avant de lui présenter Momo, une amie de longue date. Et puis je repris ma conversation avec elle :

-Tu n'as pas répondu à ma question tout à l'heure, et je suis très curieux de savoir comment tu t'appelles.

Je me hisse sur le comptoire, finie ma biére d'une traite, et attend sa réponse. Je l'admire, elle est magnifique, élancée, un corps de rêve. Momo aussi est très belle, ses cheveux sont d'un beau noir corbeau, cela lui donne beaucoup de charme. Quand a Artémis, ses beaux cheveux roux et son regard d'Ambre font craquer pas mal de mecs. Moi ? Seducteur ? Pas le moins du monde...oui bon d'accord, j'aime les jolies femme, et puis il faut dire qu'elles ne sont pas insensibles à mon charme, alors j'en profite ! Le café se remplit, je me serre un verre de vodka, ici peu de personnes finissent la soirée sans avoir bu quelques verres avant, je supporte bien l'alcool, je ne suis pas soul souvent, mais ce qui me rend ivre pour le moment c'est la beauté de cette fille dont je ne connais pas le prénom...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 17:35

Cheyenne regarde le Serveur il lui demande une nouvelle fois son prénom :

Je me nomme Cheyenne et puis je connaitre le nom du charmant serveur ici présent ?

lui souriant elle remarque qu'il la regarde beaucoup, ça ne lui déplait pas, au contraire, elle aime etre regardée par les hommes, surtout séduisant comme lui.
Elle prend un second verre cette fois de la vodka, Elle supporte tres bien l'alcool, il lui est arrivé d'etre saoul et dans ces moments la .... Attention mesdames, surveillez votre conjoint...
Mais ça n'arrive que lorsqu'elle boit beaucoup.

Voyant que le serveur n'est pas insensible a son charme elle en profite secouant sa chevelure de temps a autre battant des cils, souriant intensément ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 17:47

-Archange et puis-je me permettre de t'inviter à danser Princesse ? demande t-il en entendant une musique douce débutait.

Il lui tend sa main, sourit, il espere qu'elle va dire oui. Il ne sait pas danser, les femmes sont plus douées pour ça. Si il se prend un vent ce sera bien la première fois, surtout qu'il ne peut le nier Cheyenne lui plait tout particuliérement. Ses lévres rosées, ses pomettes, sa tête haute, ses regards qu'elle lui jette, il aime être regardé ainsi, il se demande où toute cette histoire va les mener, si ça se trouve elle a un homme qui l'attend, ou alors il se fait des films et elle ne ressent rien pour lui. Il est incertain, mais si il ne tent pas sa chance, jamais il ne saura si cette jolie fille aurait voulue danser ce soir là. Il la regarde avec intensité, et attend sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Chimère
Je vois la vie en vert !
avatar
Messages : 406
Points d'Experience : 230
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Quelque part en train de manger des oreos *u*

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 17:49

Sutekina etait rentrée dans un bar qu'lele frequenter depuis peu,elle reconnaisait Artémis qui etait la barman,la jeune fille aux yeux argentés s'approcha du comptoir ou se trouvait une petit goupe ou il y avait une habituée dont Sutekina enviait ses chevaux noir corbeau au lieu de sa chevelure gris argenté.Sutekina ne connaisait pas les autres personnes et commanda une pina colada et sortit de son sac une brochure de voyage,et oui,la jeune fille detester le froid et avait decider de partir sur une ile qui se trouvait dans l'ocean indien.Tout en sirotant sa boisson,Sutekina pensait au sable fin,a la mer chaude et aux longues apres-midis ou elle pourrait bronzer tout en mangant des fruit exotique,le paradis pour elle.D'ailleurs en pensant a de la nourriture,la jeune fille tres gourmande commanda des frites et pour se soulager du poids qu'elle allait prendre,elle se decidais que pour le lendemain matin,elle allait courire un peu.




Crédit  :
 

Spoiler:
 

 :baa: 2 rose,merci: Spicy Sugar,Rafale :baa:

DC: Liberty la swaggy x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 17:54

Cheyenne regarde Archange lorsqu'il lui propose de danser et le mot " princesse " ne la laisse pas indifférente. elle lui répond sans attendre :

J'en serais ravi Archange.


Elle lui offre un magnifique sourire, fini son verre et se leve attendant le beau jeune homme. Elle le trouve tres beau et se demande tout de meme s'il la prend pour un jeu ou pas ... elle ne prefere pas penser a ça et vit le moment présent.
Revenir en haut Aller en bas
Armani / Hirondelle
No Love, No Pain, Right ? ~
avatar
Messages : 885
Points d'Experience : 190
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 23
Joue également : Ciel Étoilé; Équinox; Sidka; Frostbite

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 17:57

- Bon, Archange! Et si tu cessais de draguer tout ce qui bouge?, fit la barmaid, qui en avait assez de voir son serveur glandé. Mais elle l'aimait beaucoup, depuis le temps qu'il faisait les close avec elle, elle avait apprit comment le jeune homme fonctionnait. Bien sûr qu'il ne faisait qu'une chose à la fois (draguer, servir, draguer encore), mais il le faisait bien. Et la rousse lui faisait confiance. Donc, elle lui pardonnait ses écartades.

Elle donna le verre d'eau à Momo, concernée par sa santé. Elle l'avertie toutefois qu'elle devrait attendre avant de prendre des médicaments. Alcool et médocs ne font jamais bon ménage... Et si son fiancé venait à passer par-là. Mais c'était peu probable, lui qui était dans un camp militaire, il était rarement en permission. Et s'il l'était, sa Momo devrait être sûrement la première au courant.

- Oh, et je vais bien en passant, merci. Et toi? ajouta-t-elle à l'intention de son serveur préféré, toujours avec ce demi-sourire amusé alors qu'elle servait ses clients. Une ambiance nouvelle venait planné dans le café maintenant qu'une chanteuse qui interprêtait Adèle était arrivée. Au moins, elle chantait bien. Des fois, Artémis glissait un mot à Archange pour aller discrètement débrancher le micro. Bah quoi? Il fallait préserver la business...

- Ah, Sute...! Ne m'étale pas ce rêve inaccessible devant mes yeux!, plaisanta-t-elle en s'approchant de la jeune femme aux cheveux gris. Elle n'était pas plus vieille qu'Arté' pour autant, et la barman trouvait même que ça lui donnait un certain charme. Elle lui donna les frites qu'elle avait commandé et jeta un coup d'oeil aux planphlets pleins de palmiers qu'elle avait disposé en éventail sur le comptoir.



Armani (merci Scare):
 

Armani et Hirondelle en humaine:
 

Spoiler:
 

21 roses, merci Malice, Stormy, Swan, Glory, Destiny, Oméga, Momo, XI, Évidemment, Plumy, Spirit, Penny Black, Marquise, Ironie Funeste, Zéro <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume Bleue
Je suis:
Je suis:
avatar
Messages : 2023
Points d'Experience : 273
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   Mer 25 Juil - 18:01

Spoiler:
 

Aujourd'hui une longue journée c'était encore écouler quoi de mieu que d'aller dans un café pour se reposer ? Alors je partit dans un café en bas de chez moi. Je n'avais cas ouvrir ma porte me tourné a gauche pour enfin prendre l’ascenseur et aller en fasse de la rue pour m'installer a une table. A vraie dire j'allais surtout rejoindre mon grand frère Archange qui aller beaucoup dans se café pour trouvé la femme de sa vie. Et aussi un pour draguer, sa c'était lui oui. C'était un grand brin au yeux marron, avec une boucle d'oreille. Et oui mon frère avais beaucoup de classe.

Arriver au café je poussa la porte, mais se que je vit je resta bouche bai. Je voyer mon frère en train de danser avec une fille. Pour la première fois de sa vie je croit bien. J'était sous le choque. Que se que je pouvais faire aller l’embêter ou le laisser ? Quel question difficile quand on est la petite soeur d'un grand séducteur de nana. Alors cette fois j'allais être cool comme certain disent et m’asseoir a une table mais pas n'importe la quel celle qui était juste en face de mon frère, pour qu'il remarque ma présence.

Il avais l'air de tomber amoureux lui. Mais bon. Je n'avais plus cas attendre qu'il me remarquer pour aller connaitre la fille qui étais dans ses bras.





Merci ma Carotte *-* ♥

Dae x Plumy':
 



:maaal:



Dernière édition par Plume Bleue~Bahamut le Jeu 26 Juil - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-rpg.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Café du Cimarron   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Café du Cimarron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Café du Cimarron
» Le Café du Cimarron [2]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ♣ Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG :: HORS JEU :: Archives :: Boite à Sujets-